1 Thessaloniciens 1.1

Παῦλος καὶ Σιλουανὸς καὶ Τιμόθεος τῇ ἐκκλησίᾳ Θεσσαλονικέων ἐν θεῷ πατρὶ καὶ κυρίῳ Ἰησοῦ Χριστῷ· χάρις ὑμῖν καὶ εἰρήνη.
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Cette épître est considérée généralement comme celle qui a été la première, écrite par l’apôtre Paul. L'occasion semble en avoir été le compte-rendu positif de la fermeté de l'église à Thessalonique, quant à sa foi en l'Évangile. Cette épître manifeste l'affection et la confiance, de l’apôtre envers les Thessaloniciens ; elle insiste davantage, par rapport à d’autres épîtres, sur la pratique de la piété et la consolation qui en découle (avec toutefois moins d’enseignement de doctrine.)

La foi, l'amour, et la patience des Thessaloniciens, sont les signes évidents de leur « élection », manifestée dans la puissance avec laquelle l'Évangile est parvenu jusqu’à eux. (1 Thessaloniciens 1:1-5)
Les effets puissants et exemplaires de l’Évangile agissent sur leur cœur et leur vie. (1 Thessaloniciens 1:6-10)

Puisque toute bénédiction provient du ciel, nulle autre ne peut être espérée de la part des pécheurs, sauf quand elle est « agréée » par Dieu, en Christ.

Les meilleures bénédictions peuvent être attendues de Dieu : Il est notre Père, Christ étant Son Fils. Nous devons prier, non seulement pour nous-même, mais également pour les autres, en nous souvenant d'eux, sans cesse. Quand on rencontre une foi véritable chez un enfant de Dieu, on constate toujours les fruits de cette dernière ; elle affectera à la fois le cœur et la vie de cette personne. La foi travaille avec l’amour : elle se révèle elle-même dans notre amour envers Dieu et notre prochain.

Partout où se trouve une solide espérance de la vie éternelle, on voit apparaître parallèlement l'exercice de la patience ; cela traduit également une certaine sincérité de cœur dans tous nos actes, quand nous cherchons à être approuvés par Dieu. Nous pouvons reconnaître notre « élection spirituelle », si, non seulement nous témoignons des bénédictions divines, mais si nous ressentons également leur pouvoir dans notre cœur, anéantissant ainsi notre convoitise et nous sevrant du monde, en recherchant tout ce qui concerne le domaine céleste.

Si l'Esprit divin ne s’associe à la lecture de la Parole de Dieu, Il ne sera pour nous qu’une lettre morte. Les Thessaloniciens ont profité de cette « onction spirituelle » : la puissance du Saint-Esprit. Ils étaient totalement convaincus de la Véracité des Écritures, sans être ébranlés par diverses objections de doctrine, voire des doutes ; ils étaient disposés à tout laisser pour Christ et à tout risquer pour le salut de leur âme, étant assurés d’avoir la vie éternelle, selon la révélation de l'Évangile !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Grégory Turpin En Son Nom
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...