2 Rois 20.1

In those days was Hezekiah sick to death. Isaiah the prophet the son of Amoz came to him, and said to him, "Thus says Yahweh, 'Set your house in order; for you shall die, and not live.'"
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

La maladie d'√Čz√©chias, son r√©tablissement, en r√©ponse √† la pri√®re. (2 Rois 20:1-11)
√Čz√©chias montre ses tr√©sors aux ambassadeurs de Babylone, Sa mort. (2 Rois 20:12-21)

√Čz√©chias √©tait malade √† la mort, l'ann√©e m√™me o√Ļ le roi d'Assyrie assi√©geait J√©rusalem. √Čsa√Įe avertit solennellement le roi, pour que ce dernier s'appr√™te √† faire face √† l'issue fatale.

La prière est l'un des meilleurs moyens pour s'apprêter à affronter la mort : en nous adressant au Seigneur, nous pouvons en effet puiser en Lui Sa force et Sa miséricorde, afin de nous permettre de passer sereinement ce cap difficile.

√Čz√©chias pleura vraiment, affect√© par la douleur¬†: certains estim√®rent alors que le roi priait pour sa gu√©rison, en vue d'√©chapper √† la mort¬†; la nature humaine redoute en effet la s√©paration de l'√Ęme et du corps. Il y avait toutefois un fait particulier dans la situation d'√Čz√©chias¬†: il √©tait maintenant parvenu au milieu de son r√®gne. Sa pri√®re, relat√©e en Esa 38:1-22, m√©rite notre attention. Les larmes du roi sont un v√©ritable enseignement¬†: rien n'√©tait pire pour lui que cette crainte de la mort, v√©ritable hantise et supplice. La pi√©t√© d'√Čz√©chias le soulagea du d√©sagr√©ment de sa maladie.

¬ę¬†√Čternel, souviens-Toi maintenant¬†¬Ľ... Le roi ne s'adressa pas √† Dieu, pour qu'Il se souvienne de certains faits pass√©s ici-bas, ou pour r√©clamer une quelconque r√©compense plus ou moins due.

Seule la droiture de Christ est capable de nous placer au b√©n√©fice de la Mis√©ricorde et de la Gr√Ęce. √Čz√©chias ne pria pas pour que Dieu l'√©pargne¬†; il demanda simplement¬†: ¬ę¬†√Čternel, souviens-toi de moi¬†¬Ľ, ce qui, en fait, sous-entendait, ¬ę¬†quelle que soit l'issue de ma maladie, ne m'abandonne pas¬†¬Ľ¬†! Dieu entend toujours les pri√®res d'un cŇďur contrit¬†: Il accorde alors la sant√©, la d√©livrance dans l'√©preuve, une longue vie, tout ce qui peut contribuer au bonheur des Siens.

√Čz√©chias re√ßut un cataplasme de figues, en traitement de son ulc√®re¬†; si l'on consid√®re la gravit√© et la soudainet√© de la maladie du roi, on ne peut s'emp√™cher de penser que l'efficacit√© de son traitement fut vraiment miraculeuse¬†!

Il est de notre devoir, pour contrecarrer la maladie qui peut parfois nous atteindre, d'employer les moyens simples, naturels, plut√īt que d'autres, d'origine ¬ę¬†douteuse¬†¬Ľ¬†: si nous ne faisons pas confiance √† Dieu, en fait nous Le tentons.

Pour affermir la foi d'√Čz√©chias, l'ombre du soleil recula, et la lumi√®re brilla plus longtemps que d'ordinaire, d'une fa√ßon miraculeuse. Ce prodige merveilleux r√©v√®le bien que la Puissance divine, se manifeste aussi bien dans le ciel que sur terre¬†; cela montre √©galement que Dieu est attentif √† la pri√®re, et nous r√©v√®le le soin qu'Il prodigue √† Ses enfants¬†!

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...