2 Rois Introduction

Le deuxième livre des Rois poursuit le récit de l’histoire des royaumes de Juda, au sud, et d’Israël, au nord, jusqu’à leur destruction : en 722/721 a lieu la chute de Samarie, capitale du royaume du Nord, et en 586 avant Jésus-Christ celle de Jérusalem, capitale du royaume du Sud. Le livre couvre ainsi deux cent cinquante ans d’histoire. Comme dans 1 Rois, l’auteur fait alterner les règnes des souverains d’Israël et de Juda en suivant l’ordre chronologique et évalue leurs faits et gestes selon leur respect de l’alliance de l’Eternel avec son peuple (voir l’introduction à 1 Rois).

Israël et Juda, nations parmi les nations, ont été largement impliquées dans les luttes d’influence et les guerres des peuples du Moyen-Orient ancien. Durant les premiers règnes mentionnés par 2 Rois, à l’époque des prophètes Elie et Elisée, au neuvième siècle avant Jésus-Christ, les ennemis d’Israël furent souvent les Syriens de Damas. Vers la fin du siècle, les campagnes d’Hazaël et de son fils Ben-Hadad menacèrent même, pendant un temps, l’indépendance d’Israël (10.32-33 ; 13.1-7).

En 743 avant Jésus-Christ, Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie, envahit la région. Il impose un tribut à Azaria, roi de Juda et à Menahem, roi d’Israël (15.19). En 722/721, Samarie tombe ; elle est détruite par les Assyriens qui déportent sa population (17.3-6). En 701, Sennachérib envahit Juda et assiège Jérusalem (18.13-25), mais la ville est sauvée de façon miraculeuse (19.35-36).

Sous le roi Manassé, Juda demeure le vassal de l’Assyrie, mais lorsque Josias arrive au pouvoir, il parvient à assurer l’indépendance du pays, l’Assyrie étant de plus en plus menacée par les Babyloniens. Pris en étau entre l’Egypte, alliée de l’Assyrie, et Babylone, Juda se verra envahi par l’une puis par l’autre de ces deux grandes puissances à la fin du septième siècle avant Jésus-Christ (23.29-30 ; 24.1-7). Cette situation dura jusqu’en 586, année où Nabuchodonosor met fin à toute tentative de révolte contre lui en détruisant Jérusalem et en déportant sa population (ch.25).

La destruction des deux royaumes d’Israël et de Juda est le juste châtiment d’un peuple infidèle qui s’est détourné de l’Eternel, son Suzerain, pour adorer de faux dieux. Pourtant, jamais l’Eternel n’a cessé d’avertir les Israélites du jugement qui les attendait, conformément aux sanctions de l’alliance du Sinaï (Lv 26 ; Dt 28). C’est, en effet, pendant la période couverte par 2 Rois que les prophètes d’avant l’exil, auteurs des livres prophétiques contenus dans la Bible, ont exercé leur ministère.

L’auteur, probablement en exil à Babylone, désire que le peuple tire les leçons de son histoire et il invite son lecteur à rejeter, lui aussi, les péchés qui ont entraîné le jugement d’Israël.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.