2 Samuel 23.1

Or ce sont ici les derni√®res paroles de David. David, fils d'Isa√Į, l'homme qui a √©t√© √©lev√©, qui a √©t√© l'oint du Dieu de Jacob, et le chantre aim√© d'Isra√ęl, dit¬†:
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Les dernières paroles de David. (2 Samuel 23:1-7)
Les hommes forts qui entourent David. (2 Samuel 23:8-39)

Ces paroles de David sont vraiment dignes de respect.

Que ceux qui, au terme de leur vie, ont longuement go√Ľt√© la bont√© divine, et l'agr√©ment de la Sagesse que le ciel communique, puissent t√©moigner sur la v√©racit√© des promesses du Seigneur. David reconna√ģt que durant son existence, il a √©t√© dirig√© par Dieu et que Son Esprit le conduisait journellement. Le roi, ainsi que d'autres piliers spirituels de la Parole, ont ¬ę¬†parl√© et √©crit¬†¬Ľ, alors qu'ils √©taient conduits par l'Esprit saint. Sur de nombreux points de sa conduite, David √©tait bl√Ęmable, ayant √©t√©, pour sa propre part, coupable de n√©gligence. Mais il √©tait r√©confort√© par la Promesse du soutien √©ternel, que Dieu lui avait annonc√©e. S'appuyant sur cette derni√®re, il a surtout b√©n√©fici√© de la Mis√©ricorde et de la Paix, que seul l'√Čternel peut donner au p√©cheur qui Le consid√®re comme son Sauveur et qui sait b√©n√©ficier de la b√©n√©diction promise, afin de devenir un humble serviteur, en tant que rachet√©.

Les croyants sauront appr√©cier √©ternellement les b√©n√©dictions divines¬†; et Dieu le P√®re, le Fils, et le Saint-Esprit, seront √† jamais glorifi√©s pour le salut offert aux √Ęmes. Ainsi le pardon, la droiture, la gr√Ęce, et la vie √©ternelle, √©tant des dons divins, sont assur√©s par J√©sus-Christ. En Lui, se trouve la pl√©nitude infinie de la Gr√Ęce et de toutes les b√©n√©dictions c√©lestes, du moins, pour ceux qui recherchent Son salut.

Cette promesse divine faite √† David, √©tait √† la base de son salut¬†; le roi connaissait si bien, d'une part, la Parole de Dieu et d'autre part, l'ampleur de son propre p√©ch√©, qu'il per√ßut ce qui √©tait n√©cessaire pour obtenir le salut. Tel √©tait donc son seul d√©sir. Par rapport √† cette perspective spirituelle, aux yeux du roi, tous les attraits terrestres n'avaient que bien peu d'√©clat. David √©tait dispos√© √† les abandonner, √† les faire ¬ę¬†mourir¬†¬Ľ, dans le but de go√Ľter au vrai bonheur, Psaume 73:24-28.

Cependant, l'envergure de sa cruaut√©, la faiblesse de sa foi, de son esp√©rance et de son amour, √©taient pour le roi une affliction et un fardeau. Sans aucun doute il aurait admis que sa propre n√©gligence et son manque de g√©n√©rosit√© en √©taient la cause¬†; mais l'esp√©rance qu'il serait bient√īt rendu parfait, dans la f√©licit√© c√©leste, l'a encourag√© lors de ces instants de d√©pression.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
The city harmonic We are
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...