Cliquez ici pour modifier vos préférences.

Gestion des notifications


Que souhaitez-vous recevoir comme contenu ?



Votre prénom


Désactiver les notifications navigateur

Le saviez-vous ?

Faites une étude biblique en un clic : quand vous cliquez sur un verset, un menu s’affiche. Vous accédez aux commentaires bibliques, aux différentes versions, à la carte géographique et à bien d'autres fonctionnalités (mise en favoris / surlignage, partage...).

Abdias 1.2

Voici, je te rendrai petit parmi les nations, Tu seras l'objet du plus grand mépris.
  • versets sélectionnés
  • Articles relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

La première partie annonce la destruction d'Édom, faisant ressortir les brimades qu'ils infligeaient aux Juifs.

La seconde partie prédit la restauration des Juifs, et les gloires futures de l'église

* La destruction à venir sur Édom. Leurs offenses vis à vis de Jacob (Ab 1:1-16). La restauration des Juifs, et leur état de prospérité dans les temps à venir (Ab 1:17-21)

Ab 1:1-16 Cette prophétie est contre Édom. Sa destruction semble avoir été typique, comme le rejet de leur père Ésaü ; et semble se référer à la destruction des ennemis de l'église évangélique.

Remarquez la prédiction de l'issue de cette guerre : Édom sera mise en déroute et terrassée. Tous les ennemis de l'église de Dieu seront désapprouvés dans les choses qu'ils ont établies eux-mêmes.

Dieu peut facilement briser ceux qui magnifient et exaltent leur propre personne : et Il le fera ! La sécurité charnelle amène l'homme à « maturité » pour la ruine, et quand cette dernière survient, les choses ne font qu’empirer. Sur la terre, les trésors ne peuvent pas être amassés en sécurité car des voleurs peuvent y accéder et les voler ; il nous appartient cependant de nous amasser des trésors dans les cieux !

Ceux qui se confient dans la chair se forgent une arme contre eux-mêmes. Le Dieu de notre alliance ne nous décevra jamais, mais si nous plaçons notre confiance dans notre entourage, cela nous apportera des blessures et le déshonneur. Dieu ruinera à juste titre ceux qui, comprenant qu'ils doivent se garder du danger, n'utiliseront pas leur intelligence pour se garder du péché.

Toute violence, toute injustice sont « péché » ; la violence est pire si elle se dresse contre un enfant de Dieu. La conduite barbare des gens d'Édom, envers Judas et Jérusalem, leur est imputée.

En réfléchissant sur nous-mêmes, il est bon de considérer ce que nous aurions dû faire ; de comparer nos actes avec la norme de l'écriture.

Le péché, ainsi regardé dans le miroir du commandement, apparaîtra excessivement coupable. Ceux qui ne sont que des spectateurs oisifs face aux ennuis de leurs voisins, auront des comptes à rendre pour cela, alors qu'ils pourraient être des aides efficaces. Ceux qui pensent s'enrichir par la ruine du peuple de Dieu s'appauvrissent ; et ceux qui feront appel à leurs fétiches au jour de calamité se décevront eux-mêmes. Bien que le jugement commence par la maison de Dieu, cela ne s'arrêtera pas là. Que les croyants attristés et les oppresseurs insolents sachent que les troubles des justes se termineront bientôt, mais ceux des méchants seront éternels.

Favoris

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...