Apocalypse 4.1

Après cela, je regardai et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue me parler avec la force d’une trompette dit alors : « Monte ici et je te ferai voir ce qui doit arriver par la suite. »
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Une vision de Dieu, sur Son trône glorieux, entouré de vingt-quatre anciens et quatre êtres vivants. (Apocalypse 4:1-8)
Les actions de grâce des saints anges, entendues par l’apôtre. (Apocalypse 4:9-11)

Après que le Seigneur Jésus eut demandé à l'apôtre Jean d'écrire aux églises « les choses qui sont », ce dernier eut une autre vision : il vit un trône dressé dans le ciel, emblème de l'autorité universelle de l'Éternel. Il vit, assis sur ce trône, « quelqu'un » ne possédant pas des traits humains, comme si l’on voulait le décrire suivant une ressemblance ou une image, mais se caractérisant par une luminosité incomparable. Il semble que nous ayons ici, les emblèmes de l'Excellence de la nature de Dieu, et de Sa Justice redoutable.

Autour du trône, l'arc-en-ciel est un symbole qui représente bien l’alliance de la promesse que Dieu a faite avec Christ, en tant que « Tête de l'église », avec tout Son peuple « en » Lui. La couleur dominante de cet arc était d’un agréable vert, représentant la nature rafraîchissante de la nouvelle alliance. Vingt-quatre sièges se trouvaient autour du trône, occupés par vingt-quatre anciens, représentant, probablement, toute l'église de Dieu.

Leur position assise dénote l'honneur, le repos, et la satisfaction ; leur emplacement, proche du trône, signifie la proximité de Dieu, la vue et le plaisir qu'ils avaient d’être près de Sa Personne. Ils étaient vêtus de vêtements blancs : la justice imputée aux saints ; ils avaient sur leurs têtes des couronnes d'or, représentant la gloire qu'ils partagent avec Dieu.

Des éclairs et des voix sortaient du trône : ils représentent les déclarations solennelles que Dieu fait à son église, selon Sa Volonté et Son bon Plaisir.

Sept lampes ardentes brûlaient devant le trône : ce sont les dons, les grâces, et les opérations de l'Esprit de Dieu, dans les églises de Christ, dispensés selon la volonté et le plaisir de Celui qui est assis sur le trône.

Ici-bas, au temps de l'évangile, le « bassin pour la purification » est le sang du Seigneur Jésus-Christ, qui purifie de tout péché. Dans ce bassin, tout doit être lavé, pour être admis dans la présence, pleine de Grâce, de Dieu sur terre, et dans Sa présence glorieuse dans les cieux.

L'apôtre voyait quatre êtres vivants, entre le trône et le cercle que formaient les anciens : ils se tenaient entre Dieu et le peuple ; ces être semblent représenter les véritables « ministres » de l'évangile, par leur place, entre Dieu et le peuple. Cela se révèle également par leur description, dénotant la sagesse, le courage, l'assiduité, la discrétion, et les louanges qu’ils font monter vers le ciel.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...