Dictionnaire Biblique de Top Bible

AMI

« Quelque rare que soit le véritable amour, il l'est encore moins que la véritable amitié. » Cette parole de La Rochefoucauld s'explique déjà par le fait que, dans le commerce humain, l'amitié exige plus de désintéressement que l'amour ; or, le désintéressement est la qualité la plus rare parmi les hommes.

L'amitié était en grand honneur dans le monde gréco-romain. Les amitiés de Socrate sont restées célèbres, encore que les sentiments si nobles qu'elles expriment semblent avoir comporté parfois un alliage déconcertant. Aristote consacre à l'amitié des pages admirables (Ethique) et le De Amicitia de Cicéron est une des oeuvres qui lui font le plus honneur. L'abaissement de la femme, la rudesse des lois, la corruption des moeurs, mettant en déconsidération ce qui regarde l'amour, l'amitié était estimée dans l'antiquité païenne comme la marque des âmes hautes, le luxe des esprits délicats.

Le judaïsme, dont la morale est autrement assurée, fait une grande place à l'amitié et l'estime à son prix. On lit dans le Siracide : (Sir 6:5-17) « Il y a tel ami qui prend place à la table et qui, dans le bonheur, est un autre toi-même ; mais si tu tombes, il se tourne contre toi et te dérobe sa face... Un ami fidèle est un abri solide ; celui qui le trouve a trouvé un trésor ; rien ne remplace un ami fidèle et sa valeur est sans mesure. Un ami sûr est un élixir qui donne la vie ; ceux qui craignent le Seigneur le trouveront. Celui qui craint le Seigneur place bien son amitié car il fréquente ceux qui lui ressemblent. »

L'A.T. présente l'amitié dans des exemples et des principes qui montrent qu'il la connaissait bien : « L'ami aime en tout temps et dans le malheur il se montre un frère » (Pr 17:17). « Qui a beaucoup de camarades les a pour son malheur, mais il est tel ami qui est plus attaché qu'un frère » (Pr 18:24). Quoi de plus touchant que l'amitié de Jonathan pour David (1Sa 18:1 et suivants), de Ru pour Naomi ? (Ru 1:16 et suivant) Baruc aussi paraît avoir été lié à Jérémie par une filiale amitié (Jer 36) ; et si nous connaissions mieux l'histoire des réformes d'Ézéchias et de Josias, (cf. 2Ro 18 2Ro 19 2Ro 20, Esa 8:11-20 36-39,2Ro 23, Jer 4 Jer 5 Jer 6) il est probable qu'elles nous montreraient entre le roi Ézéchias et le prophète Ésaïe, comme entre les deux jeunes réformateurs Josias et Jérémie, la solide amitié qui seule permet dans les grandes tourmentes une féconde collaboration. Il faut qu'Israël ait connu de bien belles amitiés pour que l'annaliste hébreu, voulant donner une définition des sublimes rapports entre Moïse et Jéhovah, ait dit tout simplement que Jéhovah parlait à Moïse « comme un homme parle à son ami » (Ex 33:11).

C'est l'évangile de Jésus qui a donné au monde la décisive révélation de l'amitié. En même temps que son enseignement sur la femme, sur l'enfant, rendait à l'amour familial son caractère de noblesse, sa vertu de sainteté et en faisait un reflet de l'amour créateur de Dieu, Jésus pénètre l'amitié d'un esprit nouveau et en étend indéfiniment les limites. Par la facilité de son abord, par sa réponse à tous les appels, par sa sympathie pour toutes les misères, par sa miséricorde envers tous les pécheurs, Jésus s'est montré l'ami de tous les hommes et c'est cette amitié-là qu'il enseigne dans sa parabole du Bon Samaritain : se comporter comme un prochain, c'est agir comme le meilleur des amis. De qui est-on le prochain ? De toute créature humaine (Lu 10:25 et suivants). Cette amitié n'est pas le luxe de quelques-uns, mais le devoir pour tous ; elle instaure la fraternité. Ce n'est pas que le coeur de Jésus ait été sans nuances et qu'il se soit contenté de l'amitié universelle. Parmi ses disciples, il choisit douze amis (Mr 3:14) ; parmi ces douze, trois sont ses plus intimes (Mt 17:1, Mr 5:37, Mr 14:33 et suivant), et parmi ces intimes il y a le confident, tendre, ardent et génial, qui, seul, le suivra jusqu'au pied de la croix, auquel Jésus confiera sa mère et que le 4 e évangile désigne d'un mot : « Celui que Jésus aimait » (Jn 19:25). Quelle grâce aussi et quel abandon dans les rapports de Jésus avec le foyer de Béthanie ! (Lu 10:38 et suivant, Jn 11:5 12:2 et suivants). Quand Jésus a pleuré, c'était sur la mort d'un ami (Jn 11:35).

Jésus, qui a connu les amitiés intéressées, qui les a démasquées (Lu 7:41 14:12) et stigmatisées (Jn 6:70, Mt 26:50, Jn 13:27), a pratiqué envers les siens une amitié si dévouée, si persévérante, si inspiratrice, qu'elle leur a rendu sensible le coeur même de Dieu. Sans doute, Aristote avait déjà dit qu'on doit aimer ses amis non pour soi mais pour eux ; cependant l'idée ne lui était pas venue qu'on pourrait les aimer jusqu'à renoncer à soi-même pour eux. Telle a été l'amitié unique et rédemptrice que Jésus a révélée au monde : « Vous êtes mes amis, dit-il à ses disciples, je ne vous appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous ai appelés mes amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père » (Jn 15:14). Et, de fait, Jésus, tout le long de son ministère, les initie aux richesses du Royaume des cieux. Pensant non à lui et à ses difficultés, mais à eux et à leur salut, il s'est consacré à ses disciples, ne leur a rien caché des sentiments qui agitaient son âme, pas même sa tentation. Il les a introduits dans sa vie de renoncement ; il a embrasé leur âme au feu de sa miséricorde, il leur a montré la joie du sacrifice en se dépouillant de lui-même : « Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir » (Ac 20:35). L'oeuvre de sa passion, l'approche de la mort, le pressentiment de la gloire, ne l'ont pas distrait un instant de ses amis terrestres : « Comme il avait aimé les siens qui étaient dans le monde, il les aima jusqu'à la fin » (Jn 13:1). Ainsi les préparait-il à comprendre pour eux-mêmes qu' « il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn 15:13), et que la joie parfaite (Jn 15:11) ne se trouve ici-bas que dans l'union du sarment avec le cep (Jn 15:5), dans les fruits d'une consécration entière au Christ, dont la vie immolée et rayonnante doit être continuée dans celle de ses rachetés.

Ce que Jésus avait commencé par sa parole, par son exemple, il l'a continué par son action dans les âmes, après sa résurrection, son retour auprès du Père et l'envoi de son Esprit. Il est devenu ainsi, pour ceux qui mettent en lui leur confiance, l'ami parfait, intérieur, éternel, « l'assistant », le divin consolateur (Jn 14:16). Voir Esprit, Paraclet.

Les autres amitiés, même les plus intimes, même entre chrétiens, rencontrent toujours des barrières dans les tempéraments, les professions, le rang social ; il y a la timidité, le souci de ne pas se découvrir, la crainte d'être incompris, de blesser ou d'être blessé par une parole. Quels sont les êtres, si proches soient-ils, qui se connaissent parfaitement, qui se pénètrent entièrement ? Aussi la vie réserve-t-elle dans ce domaine d'amères déceptions.

Il suffit parfois d'un mot, d'un mouvement de jalousie ou de l'ouverture d'un testament, pour faire éclater la fragilité des sentiments réputés les plus solides. L'amitié de Jésus ne connaît ni barrières, ni malentendus, ni déceptions. Il nous pénètre parfaitement, nous aime absolument, ne se méprend sur aucune de nos paroles, nous accueille tels que nous sommes. A cet ami, et à lui seul, on peut tout dire ; de lui seul, tout entendre.

Les autres amitiés, même les plus jeunes et les plus robustes, vivent toujours dans la crainte de la séparation, de la mort. Les anciens ont senti cela vivement et en ont exprimé la douleur dans des pages restées classiques. L'amitié de Jésus n'a pas de limites ; à mesure que nous vivons, au lieu d'aller vers sa fin, elle va vers son épanouissement (Jn 14).

Les autres amitiés, certes, sont secourables ; elles répondent au besoin des coeurs humains qui, dans le bonheur comme dans le malheur, demandent à s'épancher, à faire partager (Lu 15:6-9), mais le plus fidèle ami ne peut donner que ce qu'il a ; homme lui-même, il ne peut élever les autres au-dessus de l'infirmité humaine ; il peut communier du dehors, non libérer du dedans. Jésus, au contraire, s'installe dans le coeur de ses amis (Jn 14:13), leur communique son énergie créatrice (Jn 16:13 20:22) et sa joie inspiratrice (Jn 15:11). Il leur donne le sentiment de la présence divine (Ro 8:1,9,16), la volonté et la capacité de s'élever au-dessus des convoitises ou des intérêts de ce monde (2Co 4:16, Php 4:13) et de triompher des faiblesses où d'autres succombent (Ro 8:37), pour lier leur destinée à la vocation rédemptrice de leur Maître et atteindre par elle à la glorieuse liberté des enfants de Dieu (2Co 3:17 et suivant, Ro 8:21).

Il est impossible à un croyant d'unir dans sa vie pratique la prière, l'esprit de sacrifice et la méditation, sans que l'hôte divin qui habite son coeur y devienne sensible et y provoque l'adoration qui s'exprime dans l'humble service des frères (lire l'épître à Philém.). L'amitié inspirée par le Christ veut la perfection de l'objet aimé ; prévenante (Ro 12:9, voir verset 13-15), elle ne s'aveugle pas sur ses défauts, mais dans son désintéressement et sa sollicitude, elle excuse, elle espère, elle supporte, elle ne périt jamais (Mt 5:38-48 6:14, Jn 15:12,1Co 13:4-8). Arrivée à ce sommet, l'amitié selon l'Évangile, vêtue de charité, se confond avec l'amour filial et l'amour fraternel : elle est l'expression de tous les sentiments par lesquels l'âme chrétienne, durant son séjour sur la terre, glorifie le Dieu qui est amour (1Jn 4:7 et suivants). C'est dans ce sens que Zwingle a eu raison de dire : « Dieu est le commencement et le fondement de la vraie amitié. » Alex. W.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Exode 33

      11 L'Eternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami. Puis Moïse retournait au camp, tandis que son jeune assistant, Josué, fils de Nun, ne sortait pas de la tente.

      Lévitique 4

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Transmets ces instructions aux Israélites : Lorsque quelqu'un péchera involontairement contre l'un des commandements de l'Eternel en faisant des choses qui ne doivent pas se faire,
      3 si c'est le prêtre consacré par onction qui a péché et a rendu par là le peuple coupable, il offrira à l'Eternel, en sacrifice d'expiation pour le péché qu'il a commis, un jeune taureau sans défaut.
      4 Il amènera le taureau à l'entrée de la tente de la rencontre, devant l'Eternel. Il posera sa main sur la tête du taureau et l’égorgera devant l'Eternel.
      5 Le prêtre consacré par onction prendra du sang du taureau et l'apportera dans la tente de la rencontre.
      6 Il trempera son doigt dans le sang et il en fera 7 fois l'aspersion devant l'Eternel, en face du voile du sanctuaire.
      7 Le prêtre mettra du sang sur les cornes de l'autel des parfums odoriférants, qui est devant l'Eternel dans la tente de la rencontre. Il versera tout le sang du taureau au pied de l'autel des holocaustes, qui est à l'entrée de la tente de la rencontre.
      8 Il enlèvera toute la graisse du taureau expiatoire, la graisse qui couvre les entrailles et toute celle qui y est attachée,
      9 les deux rognons et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu'il détachera près des rognons.
      10 Le prêtre enlèvera ces parties comme on les enlève du taureau dans le sacrifice de communion et il les brûlera sur l'autel des holocaustes.
      11 Mais la peau du taureau, toute sa viande avec sa tête, ses pattes, ses entrailles et ses excréments,
      12 le taureau entier, il l'emportera à l’extérieur du camp, dans un endroit pur où l'on jette les cendres, et il le brûlera au feu sur du bois ; c'est sur le tas de cendres qu’on le brûlera.
      13 » Si c'est toute l'assemblée d'Israël qui a péché involontairement, si sans y prêter attention elle a fait contre l'un des commandements de l'Eternel des choses qui ne doivent pas se faire et s’est ainsi rendue coupable,
      14 et si le péché commis vient à être découvert, l'assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d'expiation et on l'amènera devant la tente de la rencontre.
      15 Les anciens d'Israël poseront leurs mains sur la tête du taureau devant l'Eternel et l’on égorgera le taureau devant l'Eternel.
      16 Le prêtre consacré par onction apportera du sang du taureau dans la tente de la rencontre.
      17 Il trempera son doigt dans le sang et il en fera 7 fois l'aspersion devant l'Eternel, en face du voile.
      18 Il mettra du sang sur les cornes de l'autel qui est devant l'Eternel dans la tente de la rencontre. Puis il versera tout le sang au pied de l'autel des holocaustes, qui est à l'entrée de la tente de la rencontre.
      19 Il enlèvera toute la graisse du taureau et la brûlera sur l'autel.
      20 Il procédera avec ce taureau exactement comme pour le taureau expiatoire. C'est ainsi que le prêtre fera l’expiation pour eux, et le pardon leur sera accordé.
      21 Il emportera le taureau à l’extérieur du camp et il le brûlera comme le premier taureau. C'est un sacrifice d'expiation pour l'assemblée.
      22 » Si c'est un chef qui a péché, s’il a fait involontairement contre l'un des commandements de l'Eternel, son Dieu, des choses qui ne doivent pas se faire et s’est ainsi rendu coupable,
      23 et s’il vient à découvrir le péché qu'il a commis, il offrira en sacrifice un bouc mâle sans défaut.
      24 Il posera sa main sur la tête du bouc et l’égorgera à l’endroit où l'on égorge les holocaustes devant l'Eternel. C'est un sacrifice d'expiation.
      25 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime expiatoire, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera le sang au pied de l'autel des holocaustes.
      26 Il brûlera toute la graisse sur l'autel, comme la graisse du sacrifice de communion. C'est ainsi que le prêtre fera pour ce chef l'expiation de son péché, et le pardon lui sera accordé.
      27 » Si c'est quelqu'un du peuple qui a péché involontairement en faisant contre l'un des commandements de l'Eternel des choses qui ne doivent pas se faire et en se rendant ainsi coupable,
      28 et s’il vient à découvrir le péché qu'il a commis, il offrira en sacrifice une chèvre, une femelle sans défaut, pour le péché qu'il a commis.
      29 Il posera sa main sur la tête de la victime expiatoire et l’égorgera à l’endroit où l'on égorge les holocaustes.
      30 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera tout le sang au pied de l'autel.
      31 Le prêtre enlèvera toute la graisse, comme on enlève la graisse du sacrifice de communion, et il la brûlera sur l'autel ; son odeur sera agréable à l'Eternel. C'est ainsi que le prêtre fera l’expiation pour cet homme, et le pardon lui sera accordé.
      32 » Si c’est un agneau qu’il offre en sacrifice d'expiation, il offrira une femelle sans défaut.
      33 Il posera sa main sur la tête de la victime et l’égorgera en sacrifice d'expiation à l’endroit où l'on égorge les holocaustes.
      34 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera tout le sang au pied de l'autel.
      35 Le prêtre enlèvera toute la graisse comme on enlève la graisse de l'agneau dans le sacrifice de communion, et il la brûlera sur l'autel comme un sacrifice passé par le feu pour l'Eternel. C'est ainsi que le prêtre fera pour cet homme l'expiation du péché qu'il a commis, et le pardon lui sera accordé.

      Ruth 1

      16 Ruth répondit : « Ne me pousse pas à te laisser, à repartir loin de toi ! Où tu iras j'irai, où tu habiteras j'habiterai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu ;

      1 Samuel 18

      1 Alors que David finissait de parler à Saül, Jonathan s'attacha à lui. Jonathan aima David comme lui-même.

      Proverbes 17

      17 L'ami aime en toute circonstance, et dans le malheur il se montre un frère.

      Proverbes 18

      24 Celui qui a beaucoup de compagnons les a pour son malheur, mais il y a des amis plus attachés que des frères.

      Esaïe 8

      2 Je veux prendre pour témoins deux hommes dignes de confiance, le prêtre Urie et Zacharie, fils de Bérékia. »
      11 Oui, voici ce que m’a dit l'Eternel, avec toute la force de son autorité, pour m’avertir de ne pas suivre la voie qui était celle de ce peuple :
      12 « N’appelez pas conspiration tout ce que ce peuple appelle conspiration ! *N’ayez d’eux aucune crainte et ne soyez pas troublés !
      13 C'est l'Eternel, le maître de l’univers, que vous devez respecter comme saint, c'est lui que vous devez craindre et redouter.
      14 Il sera alors un sanctuaire, mais aussi *une pierre qui fait obstacle, un rocher propre à faire trébucher pour les deux communautés d'Israël, un filet et un piège pour les habitants de Jérusalem.
      15 Beaucoup parmi eux trébucheront ; ils tomberont et se briseront, ils seront pris au piège et capturés.
      16 Garde ce témoignage à l’abri, marque la loi d’un sceau parmi mes disciples ! »
      17 Je compte sur l'Eternel, même s’il se cache à la famille de Jacob. *Je me confie en lui.
      18 Me voici, moi et les enfants que l'Eternel m'a donnés : nous servons de signes et de présages en Israël de la part de l'Eternel, le maître de l’univers, qui réside sur le mont Sion.
      19 Si l'on vous dit : « Consultez ceux qui invoquent les esprits et les spirites, ceux qui chuchotent et murmurent ! Un peuple ne consultera-t-il pas ses dieux ? Ne consultera-t-il pas les morts en faveur des vivants ? »
      20 répondez : « Il faut revenir à la loi et au témoignage ! » Si l'on ne parle pas de cette manière, il n'y aura pas d'aurore pour ce peuple.

      Jérémie 4

      1 « Israël, si tu reviens, si tu reviens vers moi, déclare l'Eternel, si tu cesses de faire ce qui est horrible devant moi, si tu ne vagabondes plus de-ci de-là,
      2 si tu prêtes serment en disant : ‘L'Eternel est vivant !’avec vérité, droiture et justice, alors les nations se béniront les unes les autres grâce à lui, elles tireront leur fierté de lui.
      3 » En effet, voici ce que dit l’Eternel aux hommes de Juda et de Jérusalem : *Défrichez-vous un champ nouveau et ne semez pas parmi les ronces !
      4 Circoncisez-vous pour l'Eternel, circoncisez votre cœur, hommes de Juda et habitants de Jérusalem ! Sinon, ma colère éclatera comme un feu et s'enflammera sans qu'on puisse l'éteindre à cause de la méchanceté de vos agissements.
      5 » Annoncez-le en Juda, proclamez-le à Jérusalem, dites : ‘Sonnez de la trompette dans le pays !’Criez à pleine voix : ‘Rassemblez-vous et allons dans les villes fortifiées !’
      6 Dressez un étendard vers Sion, enfuyez-vous, ne vous arrêtez pas, car je fais moi-même venir du nord le malheur et un grand désastre.
      7 Le lion s'élance de son taillis, le destructeur des nations est en marche, il est sorti de chez lui pour dévaster ton pays. Tes villes tomberont en ruine, il n'y aura plus d'habitants. »
      8 « C'est pourquoi habillez-vous de sacs, lamentez-vous et gémissez, car la colère ardente de l'Eternel ne se détourne pas de nous. »
      9 « Ce jour-là, déclare l'Eternel, le roi et les chefs perdront courage, les prêtres seront consternés et les prophètes stupéfaits. »
      10 J’ai dit : « Ah ! Seigneur Eternel ! Vraiment, tu as bien trompé ce peuple et Jérusalem lorsque tu as dit : ‘Vous aurez la paix !’alors que l'épée est prête à frapper leur vie. »
      11 « A ce moment-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : ‘Un vent brûlant souffle des hauteurs du désert sur le chemin de la fille de mon peuple, mais non pour trier ni pour nettoyer le grain.
      12 C'est un vent impétueux qui vient de là-bas jusqu'à moi. Maintenant, je prononcerai moi-même des jugements contre eux.’ »
      13 « Voici que le destructeur monte comme une masse nuageuse ; ses chars sont comme une tempête, ses chevaux sont plus rapides que les aigles. Malheur à nous, car nous sommes anéantis ! »
      14 « Purifie ton cœur du mal, Jérusalem, afin d’être sauvée ! Jusqu'à quand garderas-tu en toi des pensées de malheur ?
      15 Oui, une voix qui part de Dan annonce le malheur, elle le proclame depuis la région montagneuse d'Ephraïm.
      16 Rappelez-le aux nations, faites-le connaître à Jérusalem : des assaillants viennent d'une terre lointaine, ils font retentir leur voix contre les villes de Juda.
      17 Pareils à ceux qui gardent un champ, ils fondent sur Jérusalem de tous côtés, car elle s'est révoltée contre moi, déclare l'Eternel.
      18 Voilà où t’ont amenée ta conduite et tes agissements, voilà ce qui cause ton malheur. Oui, c’est une source d’amertume, cela te va droit au cœur. »
      19 « Mon ventre ! Mon ventre ! Je me tords de douleur, mon cœur vacille, mon cœur frémit, je ne peux pas me taire, car j’entends le son de la trompette, le cri de guerre.
      20 On annonce désastre sur désastre, car tout le pays est dévasté. Soudain, mes tentes sont dévastées, mes abris en toile le sont en un instant.
      21 Jusqu'à quand verrai-je l’étendard et entendrai-je le son de la trompette ? »
      22 « C’est que mon peuple est fou, il ne me connaît pas. Ce sont des enfants stupides, dépourvus d'intelligence. Ils sont habiles pour faire le mal, mais ils ne savent pas faire le bien. »
      23 Je regarde la terre et je constate que c’est le chaos et le vide. Je regarde le ciel et je constate que sa lumière a disparu.
      24 Je regarde les montagnes et je constate qu’elles tremblent, que toutes les collines sont secouées.
      25 Je regarde et je constate qu’il n’y a plus d'homme, que tous les oiseaux se sont enfuis.
      26 Je regarde et je constate que la région fertile n’est plus qu’un désert : toutes ses villes ont été démolies devant l'Eternel, devant son ardente colère.
      27 En effet, voici ce qu’a dit l’Eternel : « Tout le pays deviendra un désert, mais je n’accomplirai pas une destruction totale.
      28 A cause de cela, le pays sera en deuil et le ciel, en haut, s’assombrira. En effet je l'ai dit, j’y ai réfléchi, je ne le regrette pas et je ne reviendrai pas en arrière. »
      29 Au bruit des cavaliers et des archers, toute la ville est en fuite. On se réfugie dans les buissons, on monte sur les rochers. Toute la ville est abandonnée, il n'y a plus d'habitants.
      30 Et toi qui seras anéantie, que fais-tu ? Tu t’habilles de cramoisi, tu te pares de bijoux en or, tu mets du fard à tes yeux ! C’est inutilement que tu te fais belle : tes amants te méprisent, ils en veulent à ta vie.
      31 Oui, j'entends des cris pareils à ceux d'une femme prête à accoucher, des cris d'angoisse pareils à ceux d’une femme qui met son premier enfant au monde. C'est la voix de la fille de Sion ; elle suffoque, elle tend ses mains : « Malheureuse que je suis ! Je m’effondre face aux meurtriers ! »

      Jérémie 5

      1 « Parcourez les rues de Jérusalem, regardez, je vous en prie, et informez-vous, cherchez sur ses places s'il s'y trouve un homme, s'il y a quelqu’un qui pratique la justice, qui cherche à être fidèle, et je pardonnerai à Jérusalem.
      2 S’ils disent : ‘L'Eternel est vivant’, c’est de façon hypocrite qu’ils prêtent serment. »
      3 « Eternel, tes yeux ne cherchent-ils pas la fidélité ? Tu les as frappés et ils n’ont rien senti. Tu as voulu en finir avec eux et ils n’ont pas voulu tenir compte de la correction. Ils sont devenus plus durs que la pierre, ils ont refusé de changer d’attitude.
      4 Et moi, je me disais : ‘C’est sûrement parce que ce sont de petites gens qu’ils ont ce comportement fou, parce qu'ils ne connaissent pas la voie de l'Eternel, les exigences de leur Dieu.
      5 J'irai donc vers les grands et je leur parlerai, car eux, ils connaissent la voie de l'Eternel, les exigences de leur Dieu.’Mais tous ensemble, ils se sont révoltés contre cette autorité, ils ont arraché leurs liens.
      6 Voilà pourquoi le lion de la forêt les tue, le loup du désert les décime. La panthère est aux aguets devant leurs villes, tous ceux qui en sortiront seront déchiquetés. En effet, leurs transgressions sont nombreuses, leurs infidélités se sont multipliées. »
      7 « Pourquoi te pardonnerais-je ? Tes enfants m'ont abandonné, ils font des serments au nom de dieux qui n’en sont pas. J’ai pourvu à leurs besoins et eux, ils se livrent à l'adultère, ils se rassemblent dans la maison de la prostituée.
      8 Ce sont des chevaux repus et sensuels : chacun hennit après la femme de son prochain.
      9 N’interviendrai-je pas contre un tel comportement, déclare l'Eternel, ne me vengerai-je pas d'une pareille nation ?
      10 » Montez sur ses murailles et abattez-les, mais ne la détruisez pas entièrement ! Enlevez ses sarments, car ils n'appartiennent pas à l'Eternel !
      11 Oui, la communauté d'Israël et celle de Juda m'ont vraiment trahi, déclare l'Eternel.
      12 Ils ont renié l'Eternel, ils ont dit : ‘Il n'existe pas, et le malheur ne nous atteindra pas. Nous ne verrons ni l'épée ni la famine.
      13 Les prophètes ne sont que du vent, la parole de Dieu n’est pas en eux. Que ce qu’ils ont annoncé leur arrive !’
      14 » C'est pourquoi, voici ce que dit l’Eternel, le Dieu de l’univers : Parce que vous avez dit cela, je vais placer mes paroles dans ta bouche pour qu’elles soient du feu, et ce peuple ne sera que du bois ; ils seront dévorés par les flammes.
      15 Je vais faire venir contre vous une nation lointaine, communauté d'Israël, déclare l'Eternel. C'est une nation stable, une nation ancienne, une nation dont tu ne connais pas la langue et dont tu ne comprendras pas les paroles.
      16 Son carquois est pareil à une tombe ouverte ; ce sont tous des hommes vaillants.
      17 Elle dévorera ta moisson et ton pain, elle dévorera tes fils et tes filles, elle dévorera ton petit et ton gros bétail, elle dévorera ta vigne et ton figuier, elle abattra par l'épée tes villes fortifiées, celles-là mêmes dans lesquelles tu places ta confiance.
      18 » Mais même durant ces jours-là, déclare l'Eternel, je ne vous détruirai pas entièrement,
      19 et lorsque vous demanderez : ‘Pourquoi l'Eternel, notre Dieu, nous a-t-il fait tout cela ?’tu leur répondras : ‘Puisque vous m'avez abandonné et avez servi des dieux étrangers dans votre pays, vous servirez des étrangers dans un pays qui n'est pas le vôtre.’
      20 » Annoncez ceci à la famille de Jacob, proclamez-le en Juda :
      21 ‘Ecoutez ceci, peuple stupide et sans cœur !’*Ils ont des yeux, mais ils ne voient pas ; ils ont des oreilles, mais ils n'entendent pas.
      22 Ne me respecterez-vous pas, déclare l'Eternel, ne tremblerez-vous pas devant moi ? C'est moi qui ai donné à la mer le sable pour limite, barrière immuable qu'elle ne doit pas franchir. Ses vagues s'agitent, mais elles sont impuissantes. Elles grondent mais ne la franchissent pas.
      23 » Ce peuple a un cœur rebelle et désobéissant. Ils se détournent et s'en vont.
      24 Ils ne se disent pas : ‘Respectons l'Eternel, notre Dieu, qui donne la pluie au moment voulu, les premières et les dernières pluies, et qui nous maintient l’ordre des semaines en vue de la moisson.’
      25 » Ce sont vos fautes qui ont déréglé cet ordre, ce sont vos péchés qui vous privent de ces biens.
      26 En effet, il y a parmi mon peuple des méchants : ils sont aux aguets, comme celui qui se baisse après avoir dressé des pièges, ils tendent des filets et capturent des hommes.
      27 Tout comme une cage est remplie d'oiseaux, leurs maisons sont remplies de fraude. C'est pourquoi ils sont devenus puissants et riches.
      28 Ils s'engraissent, ils sont gros. Ils dépassent toute mesure dans le mal. Ils n’exercent pas le droit, le droit de l'orphelin, et ils prospèrent ; ils ne font pas justice aux plus pauvres.
      29 » N’interviendrai-je pas contre un tel comportement, déclare l'Eternel, ne me vengerai-je pas d'une pareille nation ?
      30 Des choses ahurissantes et horribles se font dans le pays.
      31 Les prophètes ne prophétisent que des faussetés, les prêtres gouvernent pour leurs propres intérêts et mon peuple prend plaisir à cela. Que ferez-vous face à ce qui vient ?

      Jérémie 6

      1 » Fuyez du milieu de Jérusalem, descendants de Benjamin ! Sonnez de la trompette à Tekoa, élevez un signal à Beth-Hakkérem, car le malheur vous guette du nord, et ce sera un grand désastre.
      2 La belle et délicate fille de Sion, je la réduis au silence !
      3 Vers elle s’avancent des bergers et leurs troupeaux ; ils dressent leurs tentes contre elle de tous côtés, chacun donne en pâture ce qu’il a à portée de main :
      4 ‘Préparez-vous à l'attaquer ! Levez-vous ! Montons à l’assaut au milieu du jour ! Malheureusement pour nous, le jour baisse, les ombres du soir s'allongent.
      5 Levez-vous ! Montons à l’assaut pendant la nuit et détruisons ses palais !’
      6 » En effet, voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers : Abattez les arbres, élevez des remblais contre Jérusalem ! C'est la ville contre laquelle il faut intervenir ; il n'y a que tyrannie au milieu d'elle.
      7 Elle offre sa méchanceté comme un puits offre son eau. Ce qu’on entend d’elle ne fait état que de violence et de persécution, je vois sans cesse de la souffrance et des blessures.
      8 » Remets-toi en question, Jérusalem ! Sinon je m'éloignerai de toi, je ferai de toi un désert, un pays inhabité !
      9 Voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers : Comme dans une vigne, on fera un grappillage soigneux des restes d'Israël. Comme le vendangeur, repasse ta main sur les sarments !
      10 A qui parler et qui prendre à témoin pour qu'on m’écoute ? Leur oreille est vraiment incirconcise, ils sont incapables d'être attentifs. La parole de l'Eternel est vraiment pour eux synonyme de honte, ils n'y trouvent aucun plaisir. »
      11 « Je suis rempli de la colère de l'Eternel, je n’arrive plus à la contenir. » « Déverse-la sur l'enfant dans la rue et sur les assemblées où se retrouvent les jeunes gens, car l'homme et la femme seront pris, ainsi que l’ancien et celui qui arrive à la fin de son parcours.
      12 Leurs maisons passeront à d'autres, les champs et les femmes aussi, quand je déploierai ma puissance contre les habitants du pays, déclare l'Eternel.
      13 En effet, du plus petit d’entre eux jusqu'au plus grand, tous sont assoiffés de profit. Depuis le prophète jusqu'au prêtre, tous pratiquent le mensonge.
      14 Ils remédient superficiellement au désastre de mon peuple : ‘Tout va bien ! Tout va bien !’disent-ils, mais rien ne va.
      15 » Ils devraient être couverts de honte parce qu’ils ont commis des horreurs, mais ils ne rougissent même pas, ils ne connaissent même pas la honte. C'est pourquoi ils tomberont avec ceux qui tombent, ils trébucheront lorsque j’interviendrai contre eux, dit l'Eternel.
      16 » Voici ce que dit l’Eternel : Placez-vous sur les chemins, regardez et renseignez-vous sur les pistes qui ont toujours été suivies. Quelle est la bonne voie ? Marchez-y et *vous trouverez le repos pour votre âme ! » Mais ils répondent : « Nous n'y marcherons pas. »
      17 « J'ai désigné des personnes chargées de veiller sur vous : ‘Faites attention au son de la trompette !’ » Mais ils répondent : « Nous n’écouterons pas. »
      18 « C'est pourquoi écoutez, nations ! Sache ce qui est en elle, assemblée des peuples !
      19 Ecoute, terre ! Retiens bien que je fais venir le malheur sur ce peuple. Ce sera le fruit de ses pensées, car ils n'ont pas fait attention à mes paroles et ils ont méprisé ma loi.
      20 Je n’ai pas besoin de l'encens qui vient de Séba, du roseau aromatique d'un pays lointain. Vos holocaustes ne me plaisent pas et vos sacrifices ne me sont pas agréables.
      21 » C'est pourquoi, voici ce que dit l’Eternel : Je vais mettre des obstacles devant ce peuple ; père et fils, voisin et ami trébucheront ensemble contre eux, et ce sera leur perte.
      22 » Voici ce que dit l’Eternel : Un peuple vient du pays du nord, une grande nation se met en mouvement depuis les extrémités de la terre.
      23 Ils empoignent l'arc et le javelot, ils sont cruels et ne montrent aucune compassion. Leur voix gronde comme la mer. Ils sont montés sur des chevaux, prêts à combattre comme un seul homme contre toi, fille de Sion ! »
      24 « En apprenant la nouvelle, nous baissons les bras. L'angoisse s’empare de nous, pareille à la douleur d'une femme qui accouche.
      25 Ne sortez pas dans les champs, n'allez pas sur les chemins, car là se trouve l'épée de l'ennemi et la terreur règne de tous côtés.
      26 Fille de mon peuple, habille-toi d'un sac et roule-toi dans la cendre, prends le deuil comme pour un fils unique, verse des larmes, des larmes pleines d’amertume, car c’est de façon soudaine que le dévastateur viendra sur nous. »
      27 « Je t’ai désigné pour surveiller mon peuple, pour que tu lui résistes comme une forteresse, pour que tu connaisses et examines leur conduite. »
      28 « Ce sont tous des rebelles invétérés ; ils marchent dans la médisance, ils sont durs comme le bronze et le fer, ils sont tous corrompus.
      29 Le soufflet est brûlant ; mis au feu, le plomb disparaît. Mais c’est pour rien que le fondeur travaille : les mauvais éléments ne se détachent pas.
      30 On les appelle ‘argent méprisable’, car l'Eternel les méprise. »

      Jérémie 36

      1 La quatrième année du règne de Jojakim, fils de Josias, sur Juda, cette parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel :
      2 « Procure-toi un livre ! Tu y écriras toutes les paroles que je t'ai dites concernant Israël et Juda ainsi que toutes les nations, depuis le jour où j’ai commencé à te parler, à l’époque de Josias, jusqu'à aujourd’hui.
      3 Quand la communauté de Juda entendra tout le mal que je prévois de lui faire, peut-être chacun renoncera-t-il à sa mauvaise conduite. Alors je pardonnerai leur faute et leur péché. »
      4 Jérémie appela Baruc, fils de Nérija, et celui-ci écrivit dans un livre, sous sa dictée, toutes les paroles que l'Eternel lui avait dites.
      5 Puis Jérémie donna cet ordre à Baruc : « J’ai un empêchement, je ne peux pas me rendre à la maison de l'Eternel.
      6 Tu iras toi-même là-bas et tu feras, dans le livre que tu as écrit sous ma dictée, la lecture des paroles de l'Eternel au peuple. Tu le feras dans la maison de l'Eternel, le jour du jeûne. Tu les liras aussi à tous les Judéens qui se seront déplacés depuis leurs villes.
      7 Peut-être adresseront-ils des supplications à l'Eternel, peut-être chacun renoncera-t-il à sa mauvaise conduite. En effet, c’est d’un grand déversement de colère et de fureur que l'Eternel a menacé ce peuple. »
      8 Baruc, fils de Nérija, se conforma à tout ce que lui avait ordonné le prophète Jérémie : il fit dans le livre la lecture des paroles de l'Eternel, dans la maison de l'Eternel.
      9 Le neuvième mois de la cinquième année du règne de Jojakim, fils de Josias, sur Juda, toute la population de Jérusalem et tous ceux qui devaient se déplacer depuis les villes de Juda jusqu’à Jérusalem furent convoqués pour jeûner devant l’Eternel.
      10 Alors Baruc lut, dans le livre, les paroles de Jérémie à tout le peuple. Il se tenait dans la maison de l'Eternel, depuis la chambre de Guemaria, fils du secrétaire Shaphan, qui donnait sur le parvis supérieur, vers l'entrée de la porte neuve du temple.
      11 Michée, fils de Guemaria et petit-fils de Shaphan, entendit toutes les paroles de l'Eternel contenues dans le livre.
      12 Il descendit au palais, dans la chambre du secrétaire, où tous les chefs tenaient une séance. Il y avait Elishama, le secrétaire, Delaja, fils de Shemaeja, Elnathan, fils d'Acbor, Guemaria, fils de Shaphan, Sédécias, fils de Hanania, et tous les autres chefs.
      13 Michée leur rapporta toutes les paroles qu'il avait entendues lorsque Baruc faisait la lecture du livre au peuple.
      14 Alors tous les chefs envoyèrent vers Baruc Jehudi, fils de Nethania, descendant de Shélémia et Cushi, pour lui dire : « Prends avec toi le livre dont tu fais la lecture au peuple et viens ! » Baruc, fils de Nérija, prit le livre avec lui et se rendit auprès d'eux.
      15 Ils lui dirent : « Assieds-toi donc et lis-le-nous ! » Et Baruc leur en fit la lecture.
      16 A l’écoute de toutes ces paroles, ils se regardèrent les uns les autres, terrifiés, et dirent à Baruc : « Nous devons absolument faire un rapport complet au roi. »
      17 Ils demandèrent encore à Baruc : « Raconte-nous donc comment tu as écrit toutes ces paroles ! L’as-tu vraiment fait sous la dictée de Jérémie ? »
      18 Baruc leur répondit : « Il m'a lui-même dicté toutes ces paroles, et je les ai écrites dans ce livre avec de l'encre. »
      19 Les chefs dirent à Baruc : « Va te cacher, ainsi que Jérémie, et que personne ne sache où vous êtes ! »
      20 Ils allèrent ensuite trouver le roi dans la cour, tout en laissant le livre dans la chambre d'Elishama, le secrétaire, et lui firent un rapport complet.
      21 Le roi envoya Jehudi prendre le livre. Ce dernier alla le prendre dans la chambre d'Elishama, le secrétaire, et ce fut lui qui en fit la lecture au roi et à tous les chefs présents à ses côtés.
      22 Le roi était alors installé dans ses appartements d'hiver, puisque c’était le neuvième mois, et un braséro était allumé devant lui.
      23 Lorsque Jehudi avait fini de lire trois ou quatre feuilles, le roi les découpait avec le couteau du secrétaire et les jetait dans le feu du braséro, et ce jusqu’à la fin du livre.
      24 A l’écoute de toutes ces paroles, le roi et tous ses serviteurs ne furent pas terrifiés et ne déchirèrent pas leurs habits.
      25 Elnathan, Delaja et Guemaria étaient même intervenus auprès du roi pour qu'il ne brûle pas le livre, mais il ne les avait pas écoutés.
      26 Il ordonna au contraire à son fils Jerachmeel, à Seraja, fils d'Azriel, et à Shélémia, fils d'Abdeel, d’arrêter le scribe Baruc et le prophète Jérémie, mais l'Eternel les cacha.
      27 La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie après que le roi eut brûlé le livre contenant les paroles que Baruc avait écrites sous sa dictée :
      28 « Prends un autre livre et écris-y toutes les paroles qui figuraient dans le premier livre, celui que Jojakim, le roi de Juda, a brûlé.
      29 A propos de Jojakim, roi de Juda, tu diras : ‘Voici ce que dit l’Eternel : Toi, tu as brûlé ce livre en disant : Pourquoi y as-tu écrit que le roi de Babylone viendra, détruira ce pays et en fera disparaître les hommes et les bêtes ?
      30 C'est pourquoi, voici ce que dit l’Eternel au sujet de Jojakim, roi de Juda : Aucun des siens ne siégera sur le trône de David et son cadavre sera exposé à la chaleur pendant le jour et au froid pendant la nuit.
      31 J’interviendrai contre lui, contre sa descendance et contre ses serviteurs à cause de leurs fautes, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les Judéens tout le mal dont je les ai menacés sans qu'ils en tiennent compte.’ »
      32 Jérémie prit un autre livre et le donna au scribe Baruc, fils de Nérija. Celui-ci y écrivit, sous sa dictée, toutes les paroles du livre que Jojakim, roi de Juda, avait brûlé. Beaucoup d'autres paroles du même ordre y furent encore ajoutées.

      Matthieu 5

      38 » Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
      39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.
      40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.
      41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.
      42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.
      43 » Vous avez appris qu'il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’
      44 Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,
      45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
      46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même ?
      47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même ?
      48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

      Matthieu 6

      14 » Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ;

      Matthieu 17

      1 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et son frère Jean, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne.

      Matthieu 26

      50 Jésus lui dit : « Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. » Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus et l'arrêtèrent.

      Marc 3

      14 Il en établit douze [auxquels il donna le nom d’apôtres, ] pour qu’ils soient avec lui, et pour les envoyer prêcher

      Marc 5

      37 Et il ne laissa personne l'accompagner, sauf Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques.

      Marc 14

      33 Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à être saisi de frayeur et d’angoisse.

      Luc 7

      41 « Un créancier avait deux débiteurs : l'un d’eux lui devait 500 pièces d’argent, et l'autre 50.

      Luc 10

      25 Un professeur de la loi se leva et dit à Jésus pour le mettre à l'épreuve : « Maître, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle ? »
      38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l’accueillit dans sa maison.

      Luc 14

      12 Il dit aussi à celui qui l'avait invité : « Lorsque tu organises un dîner ou un souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour pour te rendre la pareille.

      Luc 15

      6 et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.’
      7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n'ont pas besoin de changer d’attitude.
      8 » Ou bien, si une femme a 10 pièces d’argent et qu'elle en perde une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ?
      9 Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines et dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce que j'avais perdue.’

      Jean 4

      7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. »

      Jean 6

      70 Jésus leur répondit : « N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l'un de vous est un diable ! »

      Jean 11

      5 Or, Jésus aimait Marthe, sa sœur et Lazare.
      35 Jésus pleura.

      Jean 12

      2 Là, on lui offrit un repas ; Marthe servait et Lazare était parmi ceux qui se trouvaient à table avec lui.

      Jean 13

      1 Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père et ayant aimé ceux qui lui appartenaient dans le monde, les aima jusqu’à l’extrême.
      27 Dès que Judas eut pris le morceau, Satan entra en lui. Jésus lui dit : « Ce que tu fais, fais-le rapidement. »

      Jean 14

      1 » Que votre cœur ne se trouble pas ! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
      2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n'était pas le cas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place.
      3 Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi.
      4 Vous savez où je vais et vous en savez le chemin. »
      5 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous en savoir le chemin ? »
      6 Jésus lui dit : « C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi.
      7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez et vous l'avez vu. »
      8 Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. »
      9 Jésus lui dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
      10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; c'est le Père qui vit en moi qui fait lui-même ces œuvres.
      11 Croyez-moi : je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon, croyez[-moi] au moins à cause de ces œuvres !
      12 » En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père.
      13 Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils.
      14 Si vous [me] demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
      15 » Si vous m'aimez, respectez mes commandements.
      16 Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous :
      17 l'Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais] vous, vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous.
      18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
      19 Encore un peu de temps et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez aussi.
      20 Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi et moi en vous.
      21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime ; celui qui m'aime sera aimé de mon Père et moi aussi, je l'aimerai et je me ferai connaître à lui. »
      22 Jude – à distinguer de l'Iscariot – lui dit : « Seigneur, comment se fait-il que tu te feras connaître à nous et non au monde ? »
      23 Jésus lui répondit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera ; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui.
      24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
      25 » Je vous ai dit cela pendant que je suis encore avec vous,
      26 mais le défenseur, l'Esprit saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
      27 » Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer.
      28 Vous avez entendu que je vous ai dit : ‘Je m'en vais et je reviens vers vous.’Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi.
      29 Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu'elles n’arrivent, afin que, lorsqu'elles arriveront, vous croyiez.
      30 Je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde vient, et il n'a rien en moi.
      31 Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. Levez-vous, partons d'ici.

      Jean 15

      5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
      11 Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit complète.
      12 » Voici mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
      13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis.
      14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

      Jean 16

      13 Quand le défenseur sera venu, l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu et vous annoncera les choses à venir.

      Jean 19

      25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala.

      Jean 20

      22 Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez le Saint-Esprit !

      Actes 20

      35 En tout, je vous ai montré qu'il faut travailler ainsi pour soutenir les faibles et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, puisqu’il a lui-même dit : ‘Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.’ »

      Romains 8

      1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, [qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais conformément à l'Esprit].
      9 Quant à vous, vous n’êtes pas animés par votre nature propre mais par l'Esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.
      16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
      21 Toutefois, elle a l'espérance d'être elle aussi libérée de l'esclavage de la corruption pour prendre part à la glorieuse liberté des enfants de Dieu.
      37 Au contraire, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés.

      Romains 12

      9 Que l'amour soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur, attachez-vous au bien.

      1 Corinthiens 13

      4 L'amour est patient, il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil,
      5 il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal,
      6 il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ;
      7 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.
      8 L'amour ne meurt jamais. Les prophéties disparaîtront, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.

      2 Corinthiens 3

      17 Or le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.

      2 Corinthiens 4

      16 Voilà pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre être extérieur se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour.

      1 Jean 4

      7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...