Dictionnaire Biblique de Top Bible

CÉSARÉE

Nom donné à plusieurs villes de l'empire romain en l'honneur des empereurs, tous appelés César.

Le N.T. mentionne :

1.

Césarée de Philippe, aujourd'hui le village de Baniyâs, sur les pentes S. de l'Hermon, près des sources du Jourdain. Le nom moderne correspond au grec Panéas (Josèphe, Ant., XV, 10:3 ; XVIII, 2:1) qui désignait la ville ancienne où l'on vénérait le dieu Pan. Hérode le Grand y construisit un temple. Son fils, le tétrarque Philippe, à qui échut la contrée, compléta la ville, qu'il appela Césarée, en l'honneur d'Auguste, et qu'il faut distinguer de la suivante. C. de Philippe est surtout connue des biblistes pour la scène qui se déroula sur son territoire (Mr 8:27, Mt 16:13). Sous Agrippa II, la ville prit le nom de Neronias, mais le garda peu de temps. En 70 Titus y fit donner des combats de gladiateurs, pour célébrer la prise de Jérusalem. Siège d'un évêché latin, C. de Philippe fut tour à tour aux mains des Croisés et des Musulmans, et finalement ses fortifications furent rasées. Aujourd'hui ce n'est plus qu'un très petit village. A. P.

2.

Césarée de Palestine. Port sur la Méditerranée, à la frontière de la Galilée et de la Samarie. C'était la métropole de la Palestine au temps de Jésus et pendant l'âge apostolique. Là résidaient les procurateurs romains, qui préféraient cette ville, en grande majorité païenne, à la vieille capitale juive. Hérode le Grand, célèbre bâtisseur, l'avait construite avec magnificence sur l'emplacement de la tour de Straton. L'historien Josèphe parle avec enthousiasme de son môle de 200 pieds, de ses palais, de ses statues colossales, de son amphithéâtre qui contenait 20.000 personnes, du temple d'Auguste. C'est probablement le diacre Philippe qui apporta l'Évangile à Césarée (Ac 8:40). Un peu plus tard le centenier Corneille y fut converti et baptisé par l'apôtre Pierre (Ac 10). Paul y passa plusieurs fois ; en revenant à Jérusalem de son 3 e voyage (missionnaire, il y fut reçu plusieurs jours chez le diacre Philippe, dont les quatre filles prophétisaient ; Agabus, prophète venu de Judée, lui prédit son emprisonnement (Ac 21:8,14). C'est là encore qu'il demeura deux ans captif sous les gouverneurs Félix et Festus avant d'être envoyé à Rome (Ac 23:23-26:32). A cette captivité de Césarée beaucoup d'auteurs assignent la rédaction des ép. aux Col., aux Éph., et à Philémon (voir ces mots), que d'autres placent dans la captivité de Rome. Il y eut de terribles massacres de Juifs à Césarée au cours du I er siècle, particulièrement sous les gouverneurs Félix et Gessius Florus. Pendant la guerre qui aboutit à la destruction de Jérusalem, C. servit de base militaire aux Romains contre la capitale juive ; Vespasien y fut proclamé empereur. C. joua un rôle assez important dans l'histoire de l'Église des premiers siècles. Origène y enseigna et Eusèbe en fut l'évêque de 313 à 340. Pendant les croisades, la ville fut longtemps disputée entre chrétiens et musulmans : Baudouin, Saladin, Richard Coeur de Lion, saint Louis, s'en emparèrent tour à tour. Finalement elle fut détruite de fond en comble en 1265 par le sultan Bibars. Il n'en reste aujourd'hui que des ruines. Jean M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Matthieu 16

      13 Jésus arriva dans le territoire de Césarée de Philippe. Il demanda à ses disciples : « Qui suis-je, d’après les hommes, moi le Fils de l'homme ? »

      Marc 8

      27 Jésus s'en alla avec ses disciples dans les villages voisins de Césarée de Philippe. Il leur posa en chemin cette question : « Qui suis-je, d’après les hommes ? »

      Actes 8

      40 Philippe se retrouva dans Azot, puis il alla jusqu'à Césarée en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.

      Actes 9

      30 L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse.

      Actes 10

      1 Il y avait à Césarée un homme appelé Corneille qui était officier dans la troupe romaine appelée « cohorte italienne ».
      2 Il était pieux et craignait Dieu avec toute sa maison ; il donnait beaucoup d'argent au peuple et ne cessait de prier Dieu.
      3 Vers trois heures de l'après-midi, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu entrer chez lui et lui dire : « Corneille ! »
      4 Il fixa les regards sur lui et, rempli de crainte, répondit : « Qu'y a-t-il, Seigneur ? » L'ange lui dit : « Tes prières et les dons que tu as faits sont montés devant Dieu et il s'en est souvenu.
      5 Maintenant, envoie des hommes à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre ;
      6 il est logé chez un certain Simon, un tanneur dont la maison se trouve près de la mer. »
      7 Dès que l'ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs et un soldat pieux parmi ceux qui étaient attachés à son service ;
      8 il leur raconta tout ce qui s’était passé et les envoya à Jaffa.
      9 Le lendemain, alors que ces hommes étaient en route et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit vers midi pour prier.
      10 Il eut faim et voulut manger. Pendant qu'on préparait le repas, il tomba en extase.
      11 Il vit le ciel ouvert et un objet ressemblant à une grande nappe attachée aux quatre coins qui descendait et s'abaissait vers la terre.
      12 A l'intérieur se trouvaient tous les quadrupèdes et reptiles de la terre ainsi que les oiseaux du ciel.
      13 Une voix lui dit : « Lève-toi, Pierre, tue et mange ! »
      14 Mais Pierre dit : « Certainement pas, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé ni d'impur. »
      15 A nouveau, pour la deuxième fois, la voix lui parla : « Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le considère pas comme impur ! »
      16 Cela se produisit trois fois et, aussitôt après, l'objet disparut dans le ciel.
      17 Pierre restait perplexe sur le sens de la vision qu'il avait eue. Pendant ce temps, les hommes envoyés par Corneille avaient demandé où était la maison de Simon. Ils se présentèrent à la porte
      18 et appelèrent pour savoir si c'était bien là que logeait Simon, surnommé Pierre.
      19 Pierre réfléchissait encore à la vision quand l'Esprit lui dit : « Il y a trois hommes qui te cherchent.
      20 Lève-toi, descends et pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés. »
      21 Pierre descendit et dit à ces hommes : « Me voici, je suis celui que vous cherchez. Quelle est la raison qui vous amène ici ? »
      22 Ils répondirent : « L’officier romain Corneille est un homme juste et craint Dieu. Toute la nation des Juifs lui rend un bon témoignage. Or, il a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d'écouter tes paroles. »
      23 Alors Pierre les fit entrer et les logea. Le lendemain, il [se leva et] partit avec eux. Quelques-uns des frères de Jaffa l'accompagnèrent.
      24 Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait. Il avait invité sa parenté et ses amis intimes.
      25 Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était venu à sa rencontre, se jeta à ses pieds et se prosterna.
      26 Mais Pierre le releva en disant : « Lève-toi ! Moi aussi, je suis un être humain. »
      27 Tout en conversant avec lui, il entra et trouva beaucoup de personnes réunies.
      28 « Vous savez, leur dit-il, qu'il est interdit à un Juif de se lier à un étranger ou d'entrer chez lui, mais Dieu m'a montré qu’il ne faut déclarer aucun être humain souillé ou impur.
      29 C'est pourquoi je n'ai pas eu d'objection à venir quand vous m'avez appelé. Je vous demande donc pour quelle raison vous m'avez fait venir. »
      30 Corneille répondit : « Il y a trois jours, [je jeûnais] jusqu’à cette heure-ci [et] je priais dans ma maison à trois heures de l'après-midi ; un homme aux vêtements resplendissants s'est alors présenté devant moi et a dit :
      31 ‘Corneille, ta prière a été exaucée et Dieu s'est souvenu des dons que tu as faits.
      32 Envoie donc quelqu'un à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre. Il est logé dans la maison de Simon le tanneur, près de la mer. [Lorsqu'il sera venu, il te parlera. ]’
      33 J'ai alors tout de suite envoyé quelqu'un vers toi et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu pour écouter tout ce que le Seigneur t'a ordonné de nous dire. »
      34 Alors Pierre prit la parole et dit : « En vérité, je reconnais que Dieu ne fait pas de favoritisme
      35 et que dans toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.
      36 Il a envoyé sa parole aux Israélites en leur annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous.
      37 Vous savez ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée suite au baptême que Jean a prêché.
      38 Vous savez comment Dieu a déversé une onction de Saint-Esprit et de puissance sur Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient sous la domination du diable, parce que Dieu était avec lui.
      39 Nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Lui qu’ils ont tué en le clouant sur la croix,
      40 Dieu l'a ressuscité le troisième jour et a permis qu’il apparaisse,
      41 non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection.
      42 Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui que Dieu a désigné juge des vivants et des morts.
      43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que toute personne qui croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. »
      44 Pierre parlait encore quand le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.
      45 Tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de ce que le don du Saint-Esprit était déversé même sur les non-Juifs.
      46 En effet, ils les entendaient parler en langues et célébrer la grandeur de Dieu. Alors Pierre dit :
      47 « Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit tout comme nous ? »
      48 et il ordonna de les baptiser au nom du Seigneur. Ils lui demandèrent alors de rester quelques jours avec eux.

      Actes 11

      11 Et voilà qu'à l'instant même, trois hommes envoyés de Césarée vers moi sont arrivés à la maison où j'étais.

      Actes 12

      19 Hérode le fit rechercher, mais on ne le trouva pas. Il interrogea les gardes et donna l'ordre de les faire exécuter. Ensuite il quitta la Judée et descendit à Césarée pour y séjourner.

      Actes 18

      22 Il débarqua à Césarée et monta à Jérusalem pour saluer l'Eglise, puis il descendit à Antioche.

      Actes 21

      8 Nous sommes repartis le lendemain pour Césarée. Là, nous sommes entrés chez Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, et nous avons logé chez lui.
      14 Comme il ne se laissait pas persuader, nous n'avons pas insisté et avons dit : « Que la volonté du Seigneur soit faite ! »
      16 Quelques disciples de Césarée sont aussi venus avec nous et nous ont conduits chez un certain Mnason, originaire de l'île de Chypre. Il était disciple depuis longtemps et nous devions loger chez lui.

      Actes 23

      23 Ensuite il appela deux officiers et dit : « Tenez prêts, dès neuf heures du soir, 200 soldats, 70 cavaliers et 200 archers pour aller jusqu'à Césarée.
      24 Préparez aussi des chevaux pour conduire Paul sain et sauf au gouverneur Félix. »
      25 Il écrivit la lettre suivante :
      26 « Claude Lysias au très excellent gouverneur Félix, salut !
      27 Cet homme dont les Juifs s'étaient emparés allait être tué par eux. Je suis alors intervenu avec des soldats et le leur ai arraché, car j'avais appris qu'il était romain.
      28 Voulant connaître le motif pour lequel ils l'accusaient, je l'ai amené devant leur tribunal.
      29 J'ai découvert qu'il était accusé au sujet de questions relatives à leur loi, mais qu'il n'avait commis aucune faute qui mérite la mort ou la prison.
      30 Puis, informé que les Juifs préparaient un complot contre lui, je te l'ai immédiatement envoyé en faisant savoir à ses accusateurs qu’ils devront porter plainte contre lui devant toi. [Adieu. ] »
      31 Conformément à l’ordre qu’ils avaient reçu, les soldats prirent Paul et le conduisirent pendant la nuit jusqu'à Antipatris.
      32 Le lendemain, ils laissèrent les cavaliers poursuivre la route avec lui et retournèrent à la forteresse.
      33 Arrivés à Césarée, les cavaliers remirent la lettre au gouverneur et lui présentèrent Paul.
      34 Après avoir lu la lettre, le gouverneur demanda de quelle province venait Paul. Apprenant qu'il était originaire de la Cilicie,
      35 il lui dit : « Je t'entendrai quand tes accusateurs seront venus. » Puis il ordonna de le garder dans le prétoire d'Hérode.

      Actes 24

      1 Cinq jours après, le grand-prêtre Ananias descendit à Césarée avec des anciens et un avocat du nom de Tertulle. Ils portèrent plainte contre Paul devant le gouverneur.
      2 Paul fut convoqué et Tertulle se mit à l'accuser en disant : « Grâce à toi, très excellent Félix, nous jouissons d'une paix profonde et cette nation a obtenu des réformes salutaires grâce à tes soins prévoyants ;
      3 partout et toujours, nous les accueillons avec une entière reconnaissance.
      4 Mais, pour ne pas te déranger davantage, je te prie, dans ta bienveillance, de nous écouter quelques instants.
      5 Nous avons découvert que cet homme est une peste ; il provoque des révoltes parmi tous les Juifs du monde. C'est un chef de la secte des Nazaréens,
      6 et il a même tenté de profaner le temple. Nous l'avons arrêté [et nous avons voulu le juger d’après notre loi,
      7 mais le commandant Lysias est arrivé. Il l'a arraché de nos mains avec une grande violence
      8 et a donné l’ordre à ses accusateurs de venir devant toi. ] Tu pourras toi-même, en l'interrogeant, reconnaître le bien-fondé de toutes les accusations que nous portons contre lui. »
      9 Les Juifs appuyèrent ce réquisitoire en déclarant que c'était bien exact.
      10 Lorsque le gouverneur lui fit signe de parler, Paul répondit : « Je sais que tu es juge de cette nation depuis de nombreuses années, et c'est avec confiance que je prends la parole pour défendre ma cause.
      11 Comme tu peux le vérifier, il n'y a pas plus de 12 jours que je suis monté à Jérusalem pour adorer Dieu.
      12 Ni dans le temple, ni dans les synagogues, ni dans la ville on ne m'a trouvé en train de discuter avec quelqu'un ou de provoquer un soulèvement de la foule.
      13 Ils ne peuvent pas prouver ce dont ils m'accusent maintenant.
      14 Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes ancêtres selon la voie qu'ils appellent une secte. Je crois tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes,
      15 et j'ai en Dieu l’espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes.
      16 C'est pourquoi je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.
      17 Après une absence de plusieurs années, je suis venu pour apporter des dons à ma nation et présenter des offrandes.
      18 C'est alors que quelques Juifs d'Asie m'ont trouvé dans le temple ; j’avais accompli la cérémonie de purification et il n’y avait ni attroupement ni tumulte.
      19 C'était à eux de se présenter devant toi et de m'accuser, s'ils avaient quelque chose contre moi.
      20 Ou bien, que ceux qui sont ici déclarent de quel crime ils m'ont trouvé coupable lorsque j'ai comparu devant le sanhédrin,
      21 à moins qu’il ne s’agisse uniquement de la parole que j'ai lancée au milieu d'eux : ‘C'est à cause de la résurrection des morts que je suis aujourd'hui mis en jugement devant vous.’ »
      22 Félix, qui était parfaitement au courant de ce qui concernait cet enseignement, les renvoya en disant : « Quand le commandant Lysias sera venu, j'examinerai votre affaire. »
      23 Il donna l'ordre à l’officier de garder Paul tout en lui laissant une certaine liberté et de n'empêcher aucun de ses proches de lui rendre des services [ou de venir le voir].
      24 Quelques jours plus tard, Félix vint avec sa femme Drusille, qui était juive, et il fit appeler Paul. Il l’écouta parler de la foi en Christ.
      25 Mais lorsque Paul discuta de la justice, de la maîtrise de soi et du jugement à venir, Félix fut effrayé et lui dit : « Retire-toi pour le moment. Quand j'en trouverai l'occasion, je te rappellerai. »
      26 Il espérait en même temps que Paul lui donnerait de l'argent [pour qu'il le relâche] ; c'est pourquoi il le faisait venir assez souvent pour s'entretenir avec lui.
      27 Deux ans passèrent ainsi et Félix eut pour successeur Porcius Festus. Dans le désir de plaire aux Juifs, Félix laissa Paul en prison.

      Actes 25

      1 Trois jours après son arrivée dans la province, Festus monta de Césarée à Jérusalem.
      2 Les chefs des prêtres et les personnalités juives portèrent plainte contre Paul devant lui. Ils lui demandèrent avec insistance
      3 la faveur de le faire venir à Jérusalem. Ils préparaient un guet-apens pour le tuer en chemin.
      4 Festus répondit alors que Paul était gardé à Césarée et que lui-même devait bientôt repartir.
      5 « Que ceux parmi vous qui sont compétents descendent avec moi, dit-il, et si cet homme a commis une faute, qu'ils l'accusent. »
      6 Festus ne passa que huit à dix jours parmi eux, puis il redescendit à Césarée. Le lendemain, il prit place au tribunal et donna l'ordre d'amener Paul.
      7 Quand celui-ci fut arrivé, les Juifs venus de Jérusalem l'entourèrent et portèrent contre lui de nombreuses et graves accusations qu'ils n'étaient pas en mesure de prouver.
      8 Paul présenta sa défense en disant : « Je n'ai commis aucune faute, ni contre la loi des Juifs, ni contre le temple, ni contre l'empereur. »
      9 Dans le désir de plaire aux Juifs, Festus répondit à Paul : « Acceptes-tu de monter à Jérusalem pour y être jugé sur cette affaire en ma présence ? »
      10 Paul dit : « C’est devant le tribunal de l'empereur que je comparais, et c'est là que je dois être jugé. Je n'ai fait aucun tort aux Juifs, comme tu le sais très bien.
      11 Si j'ai commis une injustice ou un crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir, mais si leurs accusations contre moi sont fausses, personne n'a le droit de me livrer à eux. J'en appelle à l'empereur. »
      12 Alors Festus répondit, après délibération avec le conseil : « Tu en as appelé à l'empereur, tu iras devant l'empereur. »
      13 Quelques jours plus tard, le roi Agrippa et Bérénice arrivèrent à Césarée pour saluer Festus.
      14 Comme ils passaient là plusieurs jours, Festus exposa le cas de Paul au roi et dit : « Il y a ici un homme que Félix a laissé en prison.
      15 Lorsque j'étais à Jérusalem, les chefs des prêtres et les anciens des Juifs ont porté plainte contre lui en demandant sa condamnation.
      16 Je leur ai répondu que ce n'est pas la coutume des Romains de livrer un homme [à la mort] avant que l'accusé n’ait été confronté avec ses accusateurs et qu'il n’ait eu l'occasion de se défendre contre leurs accusations.
      17 Ils sont donc venus ici et, sans plus attendre, j'ai siégé le lendemain au tribunal en donnant l'ordre d’amener cet homme.
      18 Les accusateurs se sont alors présentés, mais ils ne l'ont chargé d'aucun des délits que je supposais :
      19 ils avaient avec lui des discussions relatives à leur religion particulière et à un certain Jésus qui est mort et que Paul affirmait être vivant.
      20 Ne sachant quel parti prendre dans ce débat, je lui ai demandé s'il voulait aller à Jérusalem pour y être jugé sur cette affaire,
      21 mais Paul a fait appel pour que sa cause soit portée à la connaissance d’Auguste ; j'ai donc donné l'ordre de le garder jusqu'à ce que je l'envoie à l'empereur. »
      22 Agrippa dit à Festus : « Je voudrais entendre moi-même cet homme. » « Demain tu l'entendras », répondit-il.
      23 Le lendemain donc, Agrippa et Bérénice vinrent en grande pompe et entrèrent dans la salle d'audience avec les commandants romains et les hommes importants de la ville. Sur l'ordre de Festus, Paul fut amené.
      24 Alors Festus dit : « Roi Agrippa, et vous tous qui êtes présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet duquel toute la foule des Juifs s'est adressée à moi, tant à Jérusalem qu’ici, en criant qu'il ne devait plus vivre.
      25 Or, pour ma part, j'ai constaté qu'il n'a rien fait qui mérite la mort ; mais comme il en a appelé lui-même à Auguste, j'ai décidé de le faire partir.
      26 Cependant, je n'ai rien de précis à écrire à l'empereur sur son compte ; c'est pourquoi je l'ai fait comparaître devant vous et surtout devant toi, roi Agrippa, afin d'avoir quelque chose à écrire après cet interrogatoire.
      27 En effet, il me semble absurde d'envoyer un prisonnier sans indiquer de quoi on l'accuse. »

      Actes 26

      1 Agrippa dit à Paul : « Il t'est permis de parler pour ta défense. » Paul tendit la main et plaida sa cause ainsi :
      2 « Je m'estime heureux, roi Agrippa, d'avoir aujourd'hui à me défendre devant toi de toutes les accusations portées contre moi par des Juifs,
      3 car tu connais parfaitement leurs coutumes et leurs discussions. Je te prie donc de m'écouter avec patience.
      4 » Comment je me suis comporté dès ma jeunesse, tous les Juifs le savent, puisque j’ai vécu dès le début au milieu de mon peuple à Jérusalem.
      5 Me connaissant depuis longtemps, ils savent, s'ils veulent bien en témoigner, que j'ai vécu en pharisien, selon le parti le plus strict de notre religion.
      6 Et maintenant je suis traduit en justice parce que j'espère en la promesse que Dieu a faite à nos ancêtres.
      7 Cette promesse, nos douze tribus espèrent en obtenir l’accomplissement en rendant nuit et jour avec ardeur un culte à Dieu. Et c'est à cause de cette espérance, roi, que je suis accusé par des Juifs !
      8 Pourquoi donc vous semble-t-il incroyable que Dieu ressuscite des morts ?
      9 » Pour ma part, j'avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth.
      10 C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison beaucoup de chrétiens, car j'en avais reçu le pouvoir des chefs des prêtres, et quand on les condamnait à mort, je votais contre eux.
      11 Dans toutes les synagogues, je les ai souvent fait punir et je les forçais à blasphémer. Dans l'excès de ma fureur contre eux, je les ai même persécutés jusque dans les villes étrangères.
      12 C'est ainsi que je me suis rendu à Damas avec les pleins pouvoirs et un mandat des chefs des prêtres.
      13 Vers le milieu du jour, roi, alors que j'étais en chemin, j’ai vu resplendir autour de moi et de mes compagnons de route une lumière venant du ciel, plus éblouissante que le soleil.
      14 Nous sommes tous tombés par terre et j’ai entendu une voix qui me disait en langue hébraïque : ‘Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de te rebeller contre les aiguillons.’
      15 J’ai répondu : ‘Qui es-tu, Seigneur ?’Et le Seigneur a dit : ‘Je suis Jésus, celui que tu persécutes.
      16 Mais lève-toi et tiens-toi debout, car je te suis apparu pour faire de toi le serviteur et le témoin de ce que tu as vu et de ce que je te montrerai.
      17 Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et des non-Juifs, vers qui je t'envoie.
      18 Je t'envoie leur ouvrir les yeux pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et une part d’héritage avec les saints.’
      19 » C’est pourquoi, roi Agrippa, je n'ai pas résisté à la vision céleste.
      20 Aux habitants de Damas d'abord, puis à ceux de Jérusalem, dans toute la Judée et aux non-Juifs, j'ai annoncé qu’ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu en adoptant une manière d’agir qui confirme leur changement d’attitude.
      21 Voilà pourquoi les Juifs m'ont arrêté dans le temple et ont essayé de me tuer.
      22 Mais, grâce à l'aide de Dieu, j'ai continué jusqu'à aujourd’hui de rendre témoignage devant les petits et les grands. Je ne dis rien d’autre que ce que les prophètes et Moïse ont déclaré devoir arriver :
      23 que le Messie souffrirait, qu’il serait le premier à ressusciter et qu’il annoncerait la lumière au peuple juif et aux non-Juifs. »
      24 Alors qu’il parlait ainsi pour sa défense, Festus dit à haute voix : « Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner. »
      25 « Je ne suis pas fou, très excellent Festus, répliqua Paul. Ce sont au contraire des paroles de vérité et de bon sens que je prononce.
      26 Le roi est au courant de ces faits et je lui en parle librement car je suis persuadé qu'il n'en ignore rien. En effet, ce n'est pas en cachette que cela s'est passé.
      27 Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa ? Je sais que tu y crois. »
      28 Agrippa dit à Paul : « Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien ! »
      29 Paul répondit : « Que ce soit pour bientôt ou que ce soit pour plus tard, je prie Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m'écoutent aujourd'hui, vous deveniez comme moi, à l'exception de ces chaînes ! »
      30 [Quand Paul eut dit cela, ] le roi, le gouverneur, Bérénice et ceux qui étaient assis avec eux se levèrent
      31 et se retirèrent. Ils se disaient les uns aux autres : « Cet homme n'a rien fait qui mérite la mort ou la prison. »
      32 Agrippa dit à Festus : « Cet homme aurait pu être relâché s'il n'en avait pas appelé à l'empereur. »
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider