Dictionnaire Biblique de Top Bible

GÉNÉALOGIE DE JÉSUS-CHRIST

Définition biblique de Généalogie de Jésus-Christ :

La généalogie de Jésus se trouve dans deux passages de la Bible - Mt 1:1,17Lu 3:23-38 - où elle est présentée respectivement de manière descendante et ascendante. 

Sommaire

Le problème délicat et complexe de la généalogie de J. -C, a eu, dans l'Église primitive, une importance dont témoignent le premier et le troisième évangile. Leurs origines diverses montrent que si la question intéressait particulièrement les judéo-chrétiens, elle ne semblait aucunement négligeable aux pagano-chrétiens dont bon nombre étaient, vraisemblablement, des pagano-judéo-chrétiens. Les préoccupations et les tendances particulières de chacun des deux évangiles, et de leurs milieux, se reflètent assez distinctement dans deux listes bien différentes, et dont le caractère schématique est évident.

I. LES DEUX GÉNÉALOGIES. 

Mt 1:1,17, Lu 3:23-38.

1. La liste de Matthieu est descendante. Elle part d'Abraham et aboutit au Christ. Elle doit comprendre, suivant le projet arrêté de l'auteur (verset 17), trois groupes artificiels de quatorze générations. On a pensé que le rédacteur, d'après un usage courant dans l'A.T., prêtait à chaque génération une durée uniforme de quarante ans. Le nom du roi David serait en même temps la clé de son système et de sa symbolique du nombre (les consonnes de ce nom, en hébr., font en effet 14, c-à-d, deux fois 7, le chiffre sacré ; D V D : 4 + 6 + 4 =14 ; d'après Box, Lagrange). Le caractère factice de cette construction est accru du fait que la division tripartite a comme étapes moyennes deux événements précis : l'établissement de la royauté en Israël, et la ruine de cette royauté au moment de l'exil. Pour pouvoir faire entrer une mystique du nombre dans ce cadre précis, il a fallu, naturellement, forcer l'histoire. L'auteur n'y a pas manqué, en comprimant et en stylisant à sa guise. Il supprime certains noms ; il en transforme d'autres ; et cependant, il n'aboutit qu'à un résultat imparfait. L'on n'obtient, en effet, 14 X 3 =42 générations, qu'en comptant séparément : Joseph, Marie, Jésus. Faut-il admettre, avec certains commentateurs, que Marie était la nièce de Joseph, donc d'une génération plus jeune ? L'admission de cette conjecture ne résoudrait nullement la difficulté. D'autres femmes, sont nommées en marge de la lignée proprement dite, laquelle, suivant l'usage'hébreu, ne comprend que des hommes. Dans ces conditions, Marie serait difficilement en tête d'une génération. On a supposé qu'il fallait compter deux fois David et Jéchonias, à la fin d'une série et au début de l'autre, en arrêtant la liste à Joseph. Mais cette arithmétique savante ne peut faire que 14 + 15 + 13, car 15 et 13 sont les deux chiffres obtenus. Loisy, après Maldonat, pense que les chefs de file sont trois hommes « selon le coeur de Dieu » : Abraham, David, Josias. Il suffit de compter ces deux derniers en tête et en fin de séries pour obtenir partout 14. Mais l'auteur mentionne expressément Jéchonias et ses frères comme achevant une étape historique, avec l'exil et la ruine de la royauté (verset 11). Il répète lui-même le nom de Jéchonias comme il a répété celui de David. Lagrange estime que le Jéchonias du verset 12 n'est pas celui du verset 11. Il y aurait eu confusion entre deux noms presque identiques : celui de Jêhojakitn et celui de Jého-jakin, son fils, dit Jéconia (cf. Jer 22:24,2Ch 3 à 2Ch 8,1Ch 3:16, Jer 52:31 LXX). Le texte primitif, remanié par un scribe maladroit, serait encore celui de quelques manuscrits qui portent au verset 11 : « Josias engendra Joachim, et Joachim engendra Jéchonias. » Mais ces manuscrits sont récents (M, 0, IX e siècle et quelques minuscules). Le principal témoin du texte occidental (D, VI e siècle) présente ainsi la liste de Luc en cet endroit : « Jéchonias, de Joachim, d'Éliakim, de Josias... » Mais Éliakim et Joachim sont le même personnage (2Ro 23:34). Il s'agit là d'un essai maladroit de mise au point et d'harmonisation. D'ailleurs, si l'on examine le texte proposé, on se rend compte qu'il donne quatorze termes, de David exclu à Joachim inclus, mais seulement treize de Joachim exclu à Joseph inclus. D'autre part, l'exil des Judéens, pris comme point de repère (verset 11), bien qu'effectué en plusieurs fois, n'est devenu considérable qu'avec Joachim-Jéchonias (Jer 29:1-3,2Ro 24:10-17). Enfin, le renseignement de Mt 1:12 se comprend parfaitement d'après 2Ro 24:8 25:27-30. Ainsi, dans quelque sens qu'on le tourne ou retourne, l'ouvrage artificiel du rédacteur n'est pas au point.

La première série (Mt 1:2-6) s'accorde avec 1Ch 2:1-15. A partir de Pharez, elle suit presque textuellement Ru 4:18-22 (LXX), à cette réserve près que deux noms de femmes (Rahab et Ruth) y sont adjoints, en marge de la lignée mâle, et que David y est nommé le roi. Une femme (Thamar) se trouvait déjà mentionnée, dans les mêmes conditions, entre Abraham et Pharez.

La deuxième série concorde, dans l'ensemble, avec 1Ch 3:10-15 ; mais elle omet plusieurs noms : Achazia, Joas et Amatsia, entre Joram et Azaria, tous deux mentionnés, et, comme on l'a déjà vu, Jéhojakim. La femme d'Urie figure en marge (verset 6), avec ce titre, sans être autrement désignée. La transcription des noms hébreux en grec a donné lieu à des erreurs grossières et qui semblent porter plus loin que l'orthographe. Le roi Asa est confondu peut-être avec le psalmiste Asaph, le roi Amon avec le prophète Amos (verset 7,10). Malgré le caractère très approximatif et factice de sa construction, l'on hésite à croire que le rédacteur lui-même ait pu commettre de telles bévues.

La troisième série emprunte à Esd 3:2 et à 1Ch 3:17-19 les noms de Salathiel et de Zorobabel, qui se trouvent également dans la liste de Luc, le premier étant le père du second (conformément à Esd 3:2, mais en contradiction avec 1Ch 3:17,19 qui fait du second le neveu du premier) ; d'après Matthieu et d'après 1 Chr., Salathiel est lui-même le fils de Jéchonias, alors que, d'après Luc, il est fils de Néri. Cette série présente, apparemment en marge, comme précédemment, un nom de femme, le cinquième de la liste, celui de Marie. Ici, le texte de presque tous les manuscrits est rédigé de cette manière : « Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ » (verset 16). On trouve pourtant quelques variantes qui ne sont pas sans intérêt : « Joseph, fiancé à Marie, de laquelle naquit le Christ, le Fils de Dieu » (Dial. Tim. et Aquiloe, V e siècle) ; « Joseph, auquel la vierge Marie étant fiancée, engendra (egennêsen, genuit) Jésus... » (0 IX e siècle ; plusieurs minuscules, et d'anciennes versions latines) ; « Joseph à qui fut fiancée la vierge Marie qui enfanta (eteken, peperit) J. -C. » (fragm. syr. de Cureton, V e siècle, et d'anciennes vers. latin du type précédent, mais où genuit est devenu peperit). La divergence la plus remarquable se rencontre dans un palimpseste du IV e ou du V e siècle, découvert en 1892 au Sinaï, par Lewis et Gibson : « Joseph, à qui fut fiancée la vierge Marie, engendra Jésus... » Certains auteurs en ont conclu que la source originale du palimpseste sinaïtique, déjà presque aussi vieux que nos plus anciens manuscrits, supposait la naissance naturelle et non miraculeuse du Christ (von Soden, 2 e éd., Bacon, Loisy, J. Weiss, Goguel). Ainsi se trouverait confirmée la conjecture de Reuss qui proposait comme texte primitif : « et Joseph engendra Jésus ». Lagrange voit dans cette admission une véritable « énormité critique », les termes « fiancée et vierge », qui se trouvent dans le palimpseste, étant par eux-mêmes suffisamment clairs et décisifs. Burkitt estime que le texte sinaïtique n'a rien d'original, mais qu'il s'apparente à celui du ms. O, où le terme « engendrer » impliquerait simplement la descendance légale. Jésus serait légalement le fils de Joseph et l'héritier de son lignage. Telle nous paraît avoir été l'opinion de l'évangéliste et cela n'est pas contesté. Mais l'expression « engendrer », dans les variantes signalées, pose un problème critique dont la solution, malgré les mots : vierge et fiancée, ou le récit de la naissance miraculeuse, n'est pas aussi facile que le pensent Burkitt ou Lagrange. D'autre part le terme « engendrer », pris dans son sens naturel, confirmerait simplement l'existence d'une tradition originale que l'on suppose avoir été conservée dans les sectes ébionites (Reuss) ; mais cela ne tranche pas la question de l'origine et de l'antiquité de cette tradition. De toutes manières, cette origine serait difficilement la rédaction primitive de l'évangile, où le verset 16 est situé dans un ensemble qui ne laisse place à aucun doute sur la pensée du rédacteur. L'étrange mention de quatre femmes (et de quelles femmes !) en marge de la généalogie, avant d'arriver à Marie, éclaire déjà cette pensée. Il s'agit en effet de Thamar, l'incestueuse, de Rahab, la courtisane, de la femme d'Urie, dont cette désignation sans plus met l'adultère en évidence (Bath-Séba), et de Ruth, la Moabite. Nul passage de l'A. T, ne fait entrer Rahab dans la famille d'où sortira David. Une tradition rabbinique incertaine suppose qu'elle fut admise soit dans la tribu de Juda, soit dans celle de Lévi. Cette constatation rend encore plus étrange la mention de Rahab, et du même coup le groupement effectué systématiquement par l'évangéliste. Quel a été son but en signalant ainsi quatre naissances irrégulières dans la lignée davidique ? Faut-il conclure, avec Zahn et J. Weiss, qu'il a voulu réfuter une calomnie juive, plus tard enregistrée dans le Talmud, et d'après laquelle Jésus serait né hors mariage ? Qui ne voit, avec Lagrange et Loisy, qu'il irait justement à rencontre du but qu'on lui suppose ? Doit-on considérer cette quadruple mention comme l'expression d'un universalisme nouveau qui introduit dans le Royaume des pécheurs repentants (Jérôme, Schenz) ou des étrangers (Lagrange) ? Il n'en reste pas moins que ces personnes sont des femmes, et qu'un rapport quelconque doit exister entre elles et Marie. Dira-t-on, avec Holtzmann, Burkitt, Loisy, que, par ces quatre exemples d'irrégularité dans la généalogie davidique, l'évangéliste prépare le lecteur à l'irrégularité, plus grande encore, de la naissance virginale de Jésus ? Il y a sans doute autre chose, et de plus important : cet évangéliste, à la fois le plus hébreu et le plus anti-juif des quatre, oppose aux irrégularités scandaleuses de la lignée royale ce qu'il considère comme une irrégularité sainte et divine : la naissance virginale de Jésus ; il ne défend pas, il attaque, et c'est assez dans sa manière de judaïsant converti.

2. La liste de Luc est ascendante. Elle remonte de Jésus à Dieu, en passant par David, Abraham et Adam. Elle est, bâtie sur un plan moins rigide et moins conventionnel que celui de Matthieu On a cru cependant découvrir une certaine symbolique du nombre dans ses 77 (7X11) ancêtres de Jésus. Là où, sur un intervalle d'environ cinq cents ans, entre Zorobabel et Joseph, Matthieu ne donne que dix générations, Luc en fournit dix-neuf entièrement différentes non seulement par leur durée, mais par les noms, qu'on ne trouve point ailleurs, de leurs représentants. La divergence reprend au-dessus des termes communs que constituent Zorobabel et son père Salathiel, et la liste de Luc aboutit à David non par la branche royale de Salomon, mais par celle de son frère Nathan. (cf. 1Ch 3:5 2Sa 5:14,2Sa 12:15-25) De David à Abraham, les deux généalogies concordent à peu près, sauf entre Aminadab et Esrom, où Lu 3:33 place Admin et Arni, son père, tandis que Mt 1:3 ne mentionnait qu'Araméen D'Abraham jusqu'à Noé, Luc suit, en les retournant, les tables de 1Ch 1:24-27 et de Ge 11:10-27 (Ge 10:1,21-25 jusqu'à Phalek=Péleg) ; mais d'accord avec les LXX il ajoute un nom, celui de Caïnam, entre Sala et Arphaxad. De Noé à Adam, l'énumération est, dans l'ordre inverse, la même qu'en 1Ch 1:1-4 et Ge 5:3,29.

Le lien des générations, qui est marqué dans Matthieu par le terme précis « engendrer », se trouve indiqué plus vaguement dans Luc par l'article au génitif : toû =de, fils de. Remontant de Jésus à Dieu, « qui a fait d'un seul sang toutes les races humaines » (Ac 17:26), Luc réalise, pour ainsi dire, une induction universaliste, quand Matthieu, descendant d'Abraham à Jésus, fait une déduction juive. La manière et l'esprit des deux évangélistes sont ainsi caractérisés.

II. ESSAIS D'HARMONISATION ET DE CRITIQUE.

L'Église, en présence de deux traditions aussi différentes, pressée parla critique néo-platonicienne, celle de Porphyre en particulier, est entrée sur la voie de l'harmonisation. Les tentatives harmonistiques, depuis les premières variantes rédactionnelles jusqu'aux essais contemporains, ne se comptent plus. La variante la plus importante est celle du Codex Bezae (D) ; elle emprunte à Matthieu sa liste de David à Joseph et l'introduit dans Luc (Lu 3:23-31), en la retournant. Elle présente, par surcroît, ainsi qu'on l'a vu, un commentaire implicite et un essai maladroit d'amélioration du texte de Matthieu Elle est, en ce qui concerne le texte de Luc la seule modification de quelque intérêt.

La première théorie connue, et déjà remarquablement développée, d'harmonisation, est celle d'Africanus (vers 220). Eusèbe l'introduit en termes qui indiquent la perplexité de l'Église devant deux généalogies aussi divergentes ; il la mentionne longuement, avec approbation (H.E., I, 7 ; VI, 31:13). Africanus prétend qu'Hérode le Grand fit détruire toutes les généalogies juives conservées dans les archives, pour n'avoir point à rougir de sa basse extraction (H.E., I, 7:13). Ce renseignement serait venu des arrière-petits-neveux du Seigneur, les desposynoï, qui, fiers de leur origine, en conservaient pieusement la mémoire (H.E., I, 7:14). Il ne s'accorde pas avec les affirmations de l'historien Josèphe ; celui-ci nous apprend que sa propre généalogie figurait sur des actes officiels, sur des « tableaux publics », et que celles des prêtres étaient conservées soigneusement même chez les Juifs de la Diaspora (Vie, I). La femme d'un descendant de Lévi devait être, elle aussi, de race sacerdotale. Au moment du mariage, il fallait en fournir la preuve officielle (Contre Apion, I, 7). Africanus croit pouvoir concilier les deux généalogies en distinguant la descendance naturelle et la descendance légale. Chez les Juifs, l'institution du lévirat (De 25:5-10, cf. Ge 38:8, Mr 12:19) faisait que l'une était souvent différente de l'autre. Lorsque deux demi-frères, fils de la même mère, mais non du même père, épousaient successivement la même femme, le second mariage avait pour but légal de susciter une descendance à l'époux mort sans enfant, et c'est à lui qu'appartenait juridiquement le fruit de cette union. Ainsi, un homme pouvait avoir deux pères, deux lignées ancestrales, selon la nature et selon la loi. Tel fut le cas pour Joseph : son père naturel était Jacob, d'où la généalogie de Matthieu ; son père légal Héli, d'où celle de Luc. Cette théorie, très remarquable pour l'époque, et témoignant d'un sens critique réel, a été souvent reprise depuis l'âge patristique jusqu'à nos jours. Adoptée par Calvin, elle est encore défendue à peu près intégralement par Zahn (Leben Jesu, 1928). Hervey (1853) la modifiait, en attribuant à Matthieu la généalogie légale, malgré le terme « engendrer », et à Luc la généalogie naturelle. Un autre usage du même genre de lévirat doit être supposé pour Salathiel, fils de Néri (Lu 3:27) et de Jéchonias (Mt 1:12). Mais l'existence d'un pareil lévirat pour les demi-frères de mère n'a pas été établie. De plus, on s'explique mal comment avec des aiguillages divergents et des parcours si différents, les deux séries se retrouvent deux fois sur la même ligne.

Annius de Viterbe a présenté, vers 1490, une autre explication non moins ingénieuse et qui n'a pas manqué de défenseurs jusqu'à nos jours (Nebe, Wieseler, Godet, B. Weiss, Wabnitz) : Mt 1 ndiquerait la lignée de Joseph et Luc celle de Marie. Il conviendrait de traduire ainsi Lu 3:23 : « On supposait qu'il était le fils de Joseph ; mais il était en réalité le petit-fils de Héli. » Héli, d'après le Talmud (Hagiga 77:1), était bien le père de Marie. Plummer, A.J. Maclean, Zahn ont montré l'invraisemblance de cette hypothèse qui accorde à la femme une situation légale inconnue chez les Juifs (la race de la mère ne mérite pas le nom de race, Baba Bathra 110, a), et même chez les païens. Le droit de naissance de Jésus ne pouvait être établi qu'en passant par Joseph. La même critique s'adresse à la théorie de Noesgen qui, inversement, attribue à Luc la généalogie de Joseph et à Matthieu celle de Marie. Elle vaut également contre la thèse originale de G.A. Hahn, d'après qui Luc donnerait la généalogie paternelle et Matthieu la généalogie maternelle de Joseph. Enfin, cet essai d'harmonisation, sous ses diverses formes, se heurte à la présence de termes intermédiaires communs, et devrait être complété par le précédent, dont les difficultés particulières s'ajouteraient aux siennes.

Tels sont les deux grands types de théories harmonistiques. L'hypothèse courante d'une parenté entre Joseph et Marie n'y ajoute rien d'essentiel, non plus que celle d'une adoption de Joseph par Héli, père de Marie (Augustin, Wetstein, Schegg). La tradition catholique (Didon, J. -C, 1890, 1922) fait habituellement de Joseph l'oncle ou le cousin de Marie. Il serait doublement l'héritier d'Héli, le père de Marie, comme son gendre et comme son neveu ou son beau-frère, suivant que l'épouse d'Héli, Anne, est sa tante ou sa soeur. Ce ne sont là que conjectures sans fondement et vaines subtilités. Le seul argument qui vaille d'être considéré est celui d'Eusèbe (H.E., I, 7:17) repris par Calvin : Joseph et Marie seraient de la même tribu, donc, en quelque mesure, apparentés, parce que les mariages en dehors de la tribu étaient interdits (No 36:6 et suivants). Mais les héritières seules devaient observer cette règle, sous peine de perdre leur héritage. D'après Lu 1:5,36, Marie était parente d'Elisabeth, bien que cette dernière descendît d'Aaron. Zahn et d'autres en ont conclu que Marie appartenait à la tribu de Lévi, non à celle de Juda. Une antique tradition l'établirait, dont Sanday et Headlam ont retrouvé l'écho dans deux remaniements chrétiens du Testament des Douze Patriarches ( « Le Seigneur en suscitera un, de Lévi comme prêtre, et de Juda comme roi, Dieu et homme », Sim. 7 ; « que vos enfants honorent Juda et Lévi, car c'est d'eux que le Seigneur suscitera un Sauveur à Israël », Gad 8). Toujours est-il que les écrits du N.T. n'attachent d'importance qu'à l'origine davidique de Jésus, et que Jésus lui-même n'en a point fait état.

On ne saurait dénier l'esprit critique à tout essai d'harmonisation. Déjà celui d'Africanus n'en manque point. La résurrection de sa théorie paraît cependant un anachronisme. Une harmonisation ne serait légitime actuellement que sur la base d'une critique avertie et parfaitement à jour. Or cette critique, en l'espèce, a révélé des divergences irréductibles et que les auteurs les plus prudents avaient déjà partiellement reconnues. Elles ont été accentuées par d'autres, qui en ont conclu à l'inexistence d'une généalogie primitive de Jésus et à l'entière vanité des deux essais qui nous sont parvenus (Réville, J. Weiss, Loisy). Tentatives manquées d'apologie vulgaire, les généalogies correspondraient « à un degré inférieur et tout primitif de la pensée chrétienne sur le rôle messianique de Jésus » (Loisy).

Aucune critique n'a cependant prouvé l'inanité de la thèse essentielle des généalogies : l'origine davidique de Jésus. Cette thèse se trouve confirmée par beaucoup d'autres passages du N.T., et notamment par le témoignage de Paul en Ro 1:3 (cf. Mt 1:20 9:27 12:23 15:22 20:30 21:9,15, Mr 10:47 et suivant, Lu 1:27,32,69 2:4 18:38 et suivant, Ac 2:30,2Ti 2:8, Ap 5:5 22:18). Eusèbe (H.E., III, 20) rapporte, d'après Hégésippe, qu'au temps de Domitien (81-96), des petits-neveux de Jésus par son frère Jude furent arrêtés comme descendants de David. Les divergences irréductibles des deux listes n'infirment pas ces témoignages.

La critique a mis en lumière le caractère artificiel et « stylisé » des généalogies bibliques en général (cf. Ge 5,11,1Ch 1-9) et de celles de Jésus en particulier ; mais elle a créé une obligation qui n'existait pas autrefois : celle de les distinguer et de les apprécier diversement. La construction de Luc est apparue comme beaucoup moins factice que celle de Matthieu Il paraît légitime de lui donner la préférence et de lui accorder quelque crédit.

Conclusion. Le problème des généalogies, pour si intéressant qu'il soit, ne saurait passionner l'Église comme il le fit à certains moments. Il ressortit moins à la foi qu'à la théologie. Le sage conseil a fini par prévaloir auprès des fidèles : « de ne point s'attacher à des généalogies sans fin, qui provoquent des disputes, au lieu de contribuer au développement de l'oeuvre de Dieu, qui s'accomplit par la foi » (1Ti 1:4, cf. Tit 3:9).

L'exemple de Jésus aurait dû suffire pour dicter aux chrétiens leur propre conduite. Son attitude fut tellement détachée à l'endroit de son origine humaine qu'elle a pu faire douter qu'il fût vraiment fils de David. (cf. Mt 22:41-46 et parallèle) Il pouvait l'être ; mais certainement il n'y prétendait pas. Les chrétiens ont cru l'honorer en étalant ses privilèges royaux ; mais lui n'en faisait aucun cas. Il n'attachait nulle importance à ces questions de race, d'extraction, d'étiquette et de rang qui passionnent et divisent les hommes. Son royaume n'était pas de ce monde (Jn 18:36). H. Cl.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 5

      1 Voici le livre de l’histoire d'Adam. Lorsque Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu.
      2 *Il créa l'homme et la femme et les bénit. Il les appela êtres humains lorsqu'ils furent créés.
      3 A l'âge de 130 ans, Adam eut un fils à sa ressemblance, à son image, et il l’appela Seth.
      4 Adam vécut 800 ans après la naissance de Seth et il eut des fils et des filles.
      5 Adam vécut en tout 930 ans, puis il mourut.
      6 A l'âge de 105 ans, Seth eut pour fils Enosh.
      7 Seth vécut 807 ans après la naissance d'Enosh et il eut des fils et des filles.
      8 Seth vécut en tout 912 ans, puis il mourut.
      9 A l'âge de 90 ans, Enosh eut pour fils Kénan.
      10 Enosh vécut 815 ans après la naissance de Kénan et il eut des fils et des filles.
      11 Enosh vécut en tout 905 ans, puis il mourut.
      12 A l'âge de 70 ans, Kénan eut pour fils Mahalaleel.
      13 Kénan vécut 840 ans après la naissance de Mahalaleel et il eut des fils et des filles.
      14 Kénan vécut en tout 910 ans, puis il mourut.
      15 A l'âge de 65 ans, Mahalaleel eut pour fils Jéred.
      16 Mahalaleel vécut 830 ans après la naissance de Jéred et il eut des fils et des filles.
      17 Mahalaleel vécut en tout 895 ans, puis il mourut.
      18 A l'âge de 162 ans, Jéred eut pour fils Hénoc.
      19 Jéred vécut 800 ans après la naissance d'Hénoc et il eut des fils et des filles.
      20 Jéred vécut en tout 962 ans, puis il mourut.
      21 A l'âge de 65 ans, Hénoc eut pour fils Metushélah.
      22 Hénoc marcha avec Dieu 300 ans après la naissance de Metushélah et il eut des fils et des filles.
      23 Hénoc vécut en tout 365 ans.
      24 Hénoc marcha avec Dieu, puis *il ne fut plus là, parce que Dieu l’avait pris.
      25 A l'âge de 187 ans, Metushélah eut pour fils Lémec.
      26 Metushélah vécut 782 ans après la naissance de Lémec et il eut des fils et des filles.
      27 Metushélah vécut en tout 969 ans, puis il mourut.
      28 A l'âge de 182 ans, Lémec eut un fils.
      29 Il l’appela Noé en disant : « Celui-ci nous consolera de notre travail et de la peine que ce sol procure à nos mains parce que l'Eternel l'a maudit. »
      30 Lémec vécut 595 ans après la naissance de Noé et il eut des fils et des filles.
      31 Lémec vécut en tout 777 ans, puis il mourut.
      32 Noé était âgé de 500 ans quand il eut Sem, Cham et Japhet.

      Genèse 10

      1 Voici la lignée des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet. Ils eurent des fils après le déluge.
      21 Le frère aîné de Japhet, Sem, eut aussi des fils. Il fut l’ancêtre de tous les descendants d'Héber.

      Genèse 11

      1 Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
      10 Voici la lignée de Sem. A l'âge de 100 ans, Sem eut pour fils Arpacshad, 2 ans après le déluge.
      11 Sem vécut 500 ans après la naissance d'Arpacshad et il eut des fils et des filles.
      12 A l'âge de 35 ans, Arpacshad eut pour fils Shélach.
      13 Arpacshad vécut 403 ans après la naissance de Shélach et il eut des fils et des filles.
      14 A l'âge de 30 ans, Shélach eut pour fils Héber.
      15 Shélach vécut 403 ans après la naissance d'Héber et il eut des fils et des filles.
      16 A l'âge de 34 ans, Héber eut pour fils Péleg.
      17 Héber vécut 430 ans après la naissance de Péleg et il eut des fils et des filles.
      18 A l'âge de 30 ans, Péleg eut pour fils Rehu.
      19 Péleg vécut 209 ans après la naissance de Rehu et il eut des fils et des filles.
      20 A l'âge de 32 ans, Rehu eut pour fils Serug.
      21 Rehu vécut 207 ans après la naissance de Serug et il eut des fils et des filles.
      22 A l'âge de 30 ans, Serug eut pour fils Nachor.
      23 Serug vécut 200 ans après la naissance de Nachor et il eut des fils et des filles.
      24 A l'âge de 29 ans, Nachor eut pour fils Térach.
      25 Nachor vécut 119 ans après la naissance de Térach et il eut des fils et des filles.
      26 Térach était âgé de 70 ans lorsqu'il eut Abram, Nachor et Haran.
      27 Voici la lignée de Térach. Térach eut pour fils Abram, Nachor et Haran. Haran eut Lot.

      Genèse 38

      8 Alors Juda dit à Onan : « Unis-toi à la femme de ton frère, remplis tes devoirs de beau-frère envers elle et donne une descendance à ton frère. »

      Lévitique 1

      16 Il enlèvera le jabot avec ses plumes et le jettera près de l'autel, vers l’est, à l’endroit où l'on met les cendres.

      Nombres 36

      6 Voici ce que l'Eternel ordonne au sujet des filles de Tselophchad : elles pourront se marier à qui elles voudront, pourvu que ce soit dans un clan de la tribu de leur père.

      Ruth 4

      18 Voici la lignée de Pérets.
      19 Pérets eut pour fils Hetsron, Hetsron eut Ram, Ram eut Amminadab,
      20 Amminadab eut pour fils Nachshon, Nachshon eut Salmon,
      21 Salmon eut pour fils Boaz, Boaz eut Obed,
      22 Obed eut pour fils Isaï et Isaï eut David.

      2 Samuel 5

      14 Voici le nom des enfants qu’il eut à Jérusalem : Shammua, Shobab, Nathan, Salomon,

      2 Samuel 12

      15 Nathan retourna chez lui. L'Eternel frappa l'enfant que la femme d'Urie avait donné à David, et il fut gravement malade.
      16 David pria Dieu pour l'enfant et jeûna. Lorsqu’il rentra, il passa la nuit couché par terre.
      17 Les responsables du palais insistèrent auprès de lui pour qu’il se relève, mais il refusa et il ne mangea rien avec eux.
      18 Le septième jour, l'enfant mourut. Les serviteurs de David avaient peur de lui annoncer que l'enfant était mort, car ils se disaient : « Lorsque l'enfant était encore vivant, nous lui avons parlé et il ne nous a pas écoutés. Comment oserons-nous lui dire que l'enfant est mort ? Il réagira mal. »
      19 David s’aperçut que ses serviteurs parlaient tout bas entre eux et comprit que l'enfant était mort. Il leur demanda : « L'enfant est-il mort ? » Ils répondirent : « Il est mort. »
      20 Alors David se releva. Il se lava, se parfuma et changea d’habits. Puis il se rendit dans la maison de l'Eternel et s’y prosterna. De retour chez lui, il demanda qu'on lui serve à manger et il mangea.
      21 Ses serviteurs lui dirent : « Que signifie ta façon d’agir ? Tant que l'enfant était vivant, tu jeûnais et tu pleurais. Maintenant qu’il est mort, tu te relèves et tu manges ! »
      22 Il répondit : « Lorsque l'enfant était encore vivant, je jeûnais et je pleurais, car je me disais : ‘Qui sait ? Peut-être l'Eternel me fera-t-il grâce et peut-être l'enfant restera-t-il en vie.’
      23 Maintenant qu'il est mort, pourquoi jeûner ? Puis-je le faire revenir ? C’est moi qui irai le retrouver, mais lui ne reviendra pas vers moi. »
      24 David consola sa femme Bath-Shéba, et il alla vers elle et coucha avec elle. Elle mit au monde un fils qu'elle appela Salomon et que l'Eternel aima.
      25 Il le confia au prophète Nathan et celui-ci l’appela Jedidja à cause de l'Eternel.

      1 Chroniques 1

      1 Il y eut Adam, Seth, Enosh,
      2 Kénan, Mahalaleel, Jéred,
      3 Hénoc, Metushélah, Lémec,
      4 Noé, Sem, Cham et Japhet.
      5 Fils de Japhet : Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méshec et Tiras.
      6 Fils de Gomer : Ashkenaz, Riphat et Togarma.
      7 Fils de Javan : Elisha, Tarsis, Kittim et Dodanim.
      8 Fils de Cham : Cush, Mitsraïm, Puth et Canaan.
      9 Fils de Cush : Saba, Havila, Sabta, Raema et Sabteca. Fils de Raema : Séba et Dedan.
      10 Cush eut pour fils Nimrod ; c'est lui qui fut le premier homme puissant sur la terre.
      11 Mitsraïm eut pour descendants les Ludim, les Ananim, les Lehabim, les Naphtuhim,
      12 les Patrusim, les Casluhim, dont sont issus les Philistins, et les Caphtorim.
      13 Canaan eut pour descendants Sidon, son fils aîné, et Heth,
      14 ainsi que les Jébusiens, les Amoréens, les Guirgasiens,
      15 les Héviens, les Arkiens, les Siniens,
      16 les Arvadiens, les Tsemariens et les Hamathiens.
      17 Fils de Sem : Elam, Assur, Arpacshad, Lud et Aram. [Fils d’Aram : ] Uts, Hul, Guéter et Méshec.
      18 Arpacshad eut pour fils Shélach, et Shélach eut Héber.
      19 Héber eut deux fils. Le nom de l'un était Péleg, parce qu’à son époque la terre fut partagée, et celui de son frère était Jokthan.
      20 Jokthan eut pour fils Almodad, Shéleph, Hatsarmaveth, Jérach,
      21 Hadoram, Uzal, Dikla,
      22 Ebal, Abimaël, Séba, Ophir, Havila et Jobab.
      23 Tous ceux-là furent les fils de Jokthan.
      24 Il y eut Sem, Arpacshad, Shélach,
      25 Héber, Péleg, Rehu,
      26 Serug, Nachor, Térach
      27 et Abram, c’est-à-dire Abraham.
      28 Fils d'Abraham : Isaac et Ismaël.
      29 Voici leur lignée : Nebajoth, le fils aîné d'Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam,
      30 Mishma, Duma, Massa, Hadad, Téma,
      31 Jethur, Naphish et Kedma. Ce sont là les fils d'Ismaël.
      32 Fils de Ketura, la concubine d'Abraham : elle mit au monde Zimran, Jokshan, Medan, Madian, Jishbak et Shuach. Fils de Jokshan : Séba et Dedan.
      33 Fils de Madian : Epha, Epher, Hénoc, Abida et Eldaa. Tous ceux-là sont les descendants de Ketura.
      34 Abraham eut pour fils Isaac. Fils d'Isaac : Esaü et Israël.
      35 Fils d'Esaü : Eliphaz, Reuel, Jeush, Jaelam et Koré.
      36 Fils d'Eliphaz : Théman, Omar, Tsephi, Gaetham, Kenaz, et de Thimna, Amalek.
      37 Fils de Reuel : Nahath, Zérach, Shamma et Mizza.
      38 Fils de Séir : Lothan, Shobal, Tsibeon, Ana, Dishon, Etser et Dishan.
      39 Fils de Lothan : Hori et Homam. Sœur de Lothan : Thimna.
      40 Fils de Shobal : Alvan, Manahath, Ebal, Shephi et Onam. Fils de Tsibeon : Ajja et Ana.
      41 Fils d'Ana : Dishon. Fils de Dishon : Hemdan, Eshban, Jithran et Keran.
      42 Fils d'Etser : Bilhan, Zaavan et Akan. Fils de Dishan : Uts et Aran.
      43 Voici les rois qui ont régné dans le pays d'Edom avant que les Israélites n’aient un roi. Il y eut Béla, fils de Beor ; le nom de sa ville était Dinhaba.
      44 Béla mourut et Jobab, fils de Zérach, de Botsra, devint roi à sa place.
      45 Jobab mourut et Husham, du pays des Thémanites, devint roi à sa place.
      46 Husham mourut et Hadad, fils de Bedad, devint roi à sa place. C'est lui qui battit les Madianites dans la campagne de Moab. Le nom de sa ville était Avith.
      47 Hadad mourut et Samla, de Masréka, devint roi à sa place.
      48 Samla mourut et Saül, de Rehoboth-Nahar, devint roi à sa place.
      49 Saül mourut et Baal-Hanan, fils d'Acbor, devint roi à sa place.
      50 Baal-Hanan mourut et Hadad devint roi à sa place. Le nom de sa ville était Pahi et sa femme s’appelait Mehéthabeel ; elle était la fille de Mathred et la petite-fille de Mézahab.
      51 Hadad mourut. Les chefs d'Edom furent alors Thimna, Alva, Jetheth,
      52 Oholibama, Ela, Pinon,
      53 Kenaz, Théman, Mibtsar,
      54 Magdiel et Iram. Voilà quels sont les chefs d'Edom.

      1 Chroniques 2

      1 Voici les fils d'Israël. Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Zabulon,
      2 Dan, Joseph, Benjamin, Nephthali, Gad et Aser.
      3 Fils de Juda : Er, Onan, Shéla. Il eut ces trois enfants de la fille de Shua, la Cananéenne. Er, le fils aîné de Juda, était méchant aux yeux de l'Eternel et celui-ci le fit mourir.
      4 Tamar, la belle-fille de Juda, lui donna Pérets et Zérach. Total des fils de Juda : 5.
      5 Fils de Pérets : Hetsron et Hamul.
      6 Fils de Zérach : Zimri, Ethan, Héman, Calcol et Dara. En tout : 5.
      7 Fils de Carmi : Acar, qui sema le trouble en Israël lorsqu'il commit un acte d’infidélité au sujet des biens voués à la destruction.
      8 Fils d'Ethan : Azaria.
      9 Fils qu’eut Hetsron : Jerachmeel, Ram et Kelubaï.
      10 Ram eut pour fils Amminadab, Amminadab eut Nachshon, qui fut le prince des Judéens.
      11 Nachshon eut pour fils Salma. Salma eut Boaz.
      12 Boaz eut pour fils Obed. Obed eut Isaï.
      13 Isaï eut pour fils Eliab, son aîné, Abinadab le deuxième, Shimea le troisième,
      14 Nathanaël le quatrième, Raddaï le cinquième,
      15 Otsem le sixième et David le septième.
      16 Leurs sœurs étaient Tseruja et Abigaïl. Fils de Tseruja : Abishaï, Joab et Asaël, ce qui fait 3.
      17 Abigaïl mit au monde Amasa ; le père d'Amasa était Jéther l'Ismaélite.
      18 Caleb, fils de Hetsron, eut des enfants de sa femme Azuba et de Jerioth. Voici les fils qu'il eut d'Azuba : Jésher, Shobab et Ardon.
      19 Lorsque Azuba mourut, Caleb épousa Ephrath, qui lui donna Hur.
      20 Hur eut pour fils Uri, et Uri eut Betsaleel.
      21 Ensuite, Hetsron s’unit à la fille de Makir, le père de Galaad. Il avait 60 ans lorsqu'il l’épousa. Elle lui donna Segub.
      22 Segub eut pour descendant Jaïr, qui posséda 23 villes dans le pays de Galaad.
      23 Les Gueshuriens et les Syriens leur prirent les bourgs de Jaïr avec Kenath et les villes qui en dépendaient, ce qui faisait 60 villes. Tous ceux-là étaient les fils de Makir, père de Galaad.
      24 Après la mort de Hetsron à Caleb-Ephrata, sa femme Abija lui donna Ashchur, qui fut le père de Tekoa.
      25 Les fils de Jerachmeel, le fils aîné de Hetsron, furent Ram, l’aîné, Buna, Oren, Otsem et Achija.
      26 Jerachmeel eut une autre femme, du nom d’Athara, qui fut la mère d'Onam.
      27 Les fils de Ram, le fils aîné de Jerachmeel, furent Maats, Jamin et Eker.
      28 Les fils d'Onam furent Shammaï et Jada. Fils de Shammaï : Nadab et Abishur.
      29 La femme d'Abishur s’appelait Abichaïl et elle lui donna Achban et Molid.
      30 Fils de Nadab : Séled et Appaïm. Séled mourut sans fils.
      31 Fils d'Appaïm : Jisheï. Fils de Jisheï : Shéshan. Fils de Shéshan : Achlaï.
      32 Fils de Jada, le frère de Shammaï : Jéther et Jonathan. Jéther mourut sans fils.
      33 Fils de Jonathan : Péleth et Zara. Ce sont là les descendants de Jerachmeel.
      34 Shéshan n'eut pas de fils, mais il eut des filles. Il avait un esclave égyptien du nom de Jarcha,
      35 et il donna sa fille pour femme à son esclave Jarcha, qui eut d’elle Attaï.
      36 Attaï eut pour fils Nathan ; Nathan eut Zabad ;
      37 Zabad eut pour fils Ephlal ; Ephlal eut Obed ;
      38 Obed eut pour fils Jéhu ; Jéhu eut Azaria ;
      39 Azaria eut pour fils Halets ; Halets eut Elasa ;
      40 Elasa eut pour fils Sismaï ; Sismaï eut Shallum ;
      41 Shallum eut pour fils Jekamja ; Jekamja eut Elishama.
      42 Descendants de Caleb, le frère de Jerachmeel : Mésha, son aîné, qui fut le père de Ziph, et les fils de Marésha, le père d'Hébron.
      43 Fils d'Hébron : Koré, Thappuach, Rékem et Shéma.
      44 Shéma eut pour fils Racham, père de Jorkeam. Rékem eut Shammaï.
      45 Fils de Shammaï : Maon, qui fut le père de Beth-Tsur.
      46 Epha, la concubine de Caleb, mit au monde Haran, Motsa et Gazez. Haran eut Gazez.
      47 Fils de Jahdaï : Réguem, Jotham, Guéshan, Péleth, Epha et Shaaph.
      48 Maaca, la concubine de Caleb, mit au monde Shéber et Tirchana.
      49 Elle donna encore naissance à Shaaph, le père de Madmanna, et à Sheva, le père de Macbéna et de Guibea. La fille de Caleb était Acsa.
      50 Voici encore des descendants de Caleb : Shobal, fils de Hur, fils aîné d'Ephrata et père de Kirjath-Jearim ;
      51 Salma, père de Bethléhem ; Hareph, père de Beth-Gader.
      52 Les fils de Shobal, père de Kirjath-Jearim, furent Haroé et Hatsi-Hammenuhoth.
      53 Les clans de Kirjath-Jearim furent les Jéthriens, les Puthiens, les Shumathiens et les Mishraïens ; de ces clans sont issus les Tsoreathiens et les Eshthaoliens.
      54 Fils de Salma : Bethléhem et les Nethophathiens, Athroth-Beth-Joab, Hatsi-Hammanachthi, les Tsoreïens,
      55 ainsi que les clans des scribes installés à Jaebets, les Thireathiens, les Shimeathiens et les Sucathiens. Ce sont les Kéniens, issus de Hamath, l’ancêtre de la famille de Récab.

      1 Chroniques 3

      1 Voici les fils de David qu’il eut à Hébron : l’aîné, Amnon, qu’il eut d'Achinoam de Jizreel ; le deuxième, Daniel, d'Abigaïl de Carmel ;
      2 le troisième, Absalom, fils de Maaca, elle-même fille de Talmaï, le roi de Gueshur ; le quatrième, Adonija, fils de Haggith ;
      3 le cinquième, Shephatia, d'Abithal ; le sixième, Jithream, de sa femme Egla.
      4 Il eut ces six fils à Hébron. Il y régna 7 ans et 6 mois, et il régna 33 ans à Jérusalem.
      5 Voici les fils qu’il eut à Jérusalem : Shimea, Shobab, Nathan et Salomon, tous les quatre de Bath-Shéba, fille d'Ammiel,
      6 ainsi que Jibhar, Elishama, Eliphéleth,
      7 Noga, Népheg, Japhia, Elishama,
      8 Eliada et Eliphéleth, ce qui fait 9.
      9 Ce sont là tous les fils de David, en plus des fils de ses concubines. Tamar était leur sœur.
      10 Fils de Salomon : Roboam. Son fils était Abija, lui-même père d’Asa, père de Josaphat,
      11 père de Joram, père d’Achazia, père de Joas,
      12 père d’Amatsia, père d’Azaria, père de Jotham,
      13 père d’Achaz, père d’Ezéchias, père de Manassé,
      14 père d’Amon, père de Josias.
      15 Fils de Josias : l’aîné, Jochanan ; le deuxième, Jojakim ; le troisième, Sédécias ; le quatrième, Shallum.
      16 Fils de Jojakim : Jéconias et Sédécias.
      17 Fils de Jéconias, le déporté : Shealthiel,
      18 Malkiram, Pedaja, Shénatsar, Jekamia, Hoshama et Nedabia.
      19 Fils de Pedaja : Zorobabel et Shimeï. Fils de Zorobabel : Meshullam et Hanania ; Shelomith était leur sœur.
      20 Puis il y eut Hashuba, Ohel, Bérékia, Hasadia, Jushab-Hésed, ce qui fait 5.
      21 Descendants de Hanania : Pelathia et Esaïe, ainsi que les fils de Rephaja, d'Arnan, d'Abdias et de Shecania.
      22 Descendants de Shecania : Shemaeja et ses fils Hattush, Jigueal, Bariach, Nearia et Shaphath, ce qui fait 6.
      23 Fils de Nearia : Eljoénaï, Ezéchias et Azrikam, ce qui fait 3.
      24 Fils d'Eljoénaï : Hodavia, Eliashib, Pelaja, Akkub, Jochanan, Delaja et Anani, ce qui fait 7.

      1 Chroniques 4

      1 Descendants de Juda : Pérets, Hetsron, Carmi, Hur et Shobal.
      2 Reaja, fils de Shobal, eut pour fils Jachath ; Jachath eut Achumaï et Lahad. Ce sont les clans des Tsoreathiens.
      3 Voici les descendants d'Etham : Jizreel, Jishma et Jidbash ; leur sœur s’appelait Hatselelponi.
      4 Penuel, le père de Guedor, et Ezer, le père de Husha, étaient les fils de Hur, le fils aîné d'Ephrata, père de Bethléhem.
      5 Ashchur, père de Tekoa, eut deux femmes : Hélea et Naara.
      6 Naara lui donna Achuzzam, Hépher, Thémeni et Achashthari. Ce sont là les fils de Naara.
      7 Quant aux fils de Hélea, ce sont Tséreth, Tsochar et Ethnan.
      8 Kots eut pour descendants Anub et Hatsobéba, ainsi que les clans d'Acharchel, le fils d'Harum.
      9 Jaebets fut plus honoré que ses frères. Sa mère l’avait appelé Jaebets en disant : « C'est parce que je lui ai donné naissance dans la douleur. »
      10 Jaebets fit appel au Dieu d'Israël en disant : « Veuille me bénir et agrandir mon territoire ! Que ta main soit avec moi ! Préserve-moi du mal, afin que je ne vive pas dans la douleur ! » Et Dieu lui accorda ce qu'il avait demandé.
      11 Kelub, frère de Shucha, eut pour fils Mechir, le père d'Eshthon.
      12 Eshthon eut pour descendants la famille de Rapha, Paséach et Thechinna, le père de la ville de Nachash. Ce sont les habitants de Réca.
      13 Fils de Kenaz : Othniel et Seraja. Fils d'Othniel : Hathath.
      14 Meonothaï eut pour fils Ophra. Seraja eut Joab, père de la vallée des artisans. En effet, c’étaient des artisans.
      15 Descendants de Caleb, le fils de Jephunné : Iru, Ela et Naam, ainsi que les fils d'Ela et Kenaz.
      16 Fils de Jehalléleel : Ziph, Zipha, Thirja et Asareel.
      17 Fils d'Esdras : Jéther, Méred, Epher et Jalon. La femme de Méred lui donna Miriam, Shammaï et Jishbach, le père d'Eshthemoa.
      18 Sa femme judéenne mit au monde Jéred, père de Guedor, Héber, père de Soco, et Jekuthiel, père de Zanoach. Les autres étaient les enfants de Bithja, la fille du pharaon, que Méred avait prise pour femme.
      19 Fils de la femme d'Hodija, qui était une sœur de Nacham : le père de Kehila le Garmien et Eshthemoa le Maacathien.
      20 Fils de Simon : Amnon, Rinna, Ben-Hanan et Thilon. Descendants de Jisheï : Zocheth et Ben-Zocheth.
      21 Descendants de Shéla, le fils de Juda : Er, le père de Léca, Laeda, le père de Marésha, ainsi que les clans qui travaillent le textile à Beth-Ashbéa.
      22 Il avait aussi pour descendants Jokim, les habitants de Cozéba, Joas et Saraph – qui dominèrent sur Moab – et Jashubi-Léchem. Ces événements sont anciens.
      23 C'étaient les potiers et les habitants des plantations et des parcs ; ils habitaient là près du roi et travaillaient pour lui.
      24 Fils de Siméon : Nemuel, Jamin, Jarib, Zérach, Saül.
      25 Descendants de Saül : Shallum, lui-même père de Mibsam, père de Mishma.
      26 Descendants de Mishma : Hammuel, lui-même père de Zaccur, père de Shimeï.
      27 Shimeï eut 16 fils et 6 filles. Ses frères n'eurent pas beaucoup de fils et leur clan tout entier n’atteignit pas le nombre des descendants de Juda.
      28 Ils habitaient à Beer-Shéba, Molada, Hatsar-Shual,
      29 Bilha, Etsem, Tholad,
      30 Bethuel, Horma, Tsiklag,
      31 Beth-Marcaboth, Hatsar-Susim, Beth-Bireï et Shaaraïm. Telles furent leurs villes jusqu'au règne de David, avec leurs villages.
      32 Ils avaient encore Etham, Aïn, Rimmon, Thoken et Ashan, ce qui fait 5 villes,
      33 et tous les villages situés aux environs de ces villes, jusqu'à Baal. Voilà leurs lieux d’habitation et leur généalogie.
      34 Quant à Meshobab, Jamlec, Josha, le fils d'Amatsia,
      35 Joël, Jéhu, le fils de Joshibia, lui-même fils de Seraja, fils d'Asiel,
      36 Eljoénaï, Jaakoba, Jeshochaja, Asaja, Adiel, Jesimiel, Benaja
      37 et Ziza, le fils de Shipheï, lui-même fils d'Allon, fils de Jedaja, fils de Shimri, fils de Shemaeja,
      38 ces hommes, qui viennent d’être désignés par leur nom, étaient chefs de leur clan, et leurs familles grandirent tant
      39 qu’ils allèrent du côté de Guedor, jusqu'à l'est de la vallée, afin de chercher des pâturages pour leurs troupeaux.
      40 Ils y trouvèrent de riches et bons pâturages et une région vaste, tranquille et paisible, car ceux qui l'habitaient auparavant descendaient de Cham.
      41 Ces hommes mentionnés par leur nom arrivèrent là durant le règne d'Ezéchias sur Juda. Ils attaquèrent leurs tentes et les habitations qui se trouvaient là, ils les vouèrent à la destruction, et ce jusqu'à aujourd’hui. Puis ils s'installèrent à leur place, car il y avait là des pâturages pour leurs troupeaux.
      42 Il y eut aussi 500 hommes parmi eux, parmi les descendants de Siméon, qui se rendirent dans la région montagneuse de Séir. Ils avaient à leur tête Pelathia, Nearia, Rephaja et Uziel, fils de Jisheï.
      43 Ils battirent le reste des survivants amalécites et s'installèrent là jusqu'à aujourd’hui.

      1 Chroniques 5

      1 Descendants de Ruben, l’aîné d'Israël. En effet, c’était lui le premier-né, mais, parce qu'il avait souillé le lit de son père, son droit d'aînesse fut donné aux fils de Joseph, le fils d'Israël, si bien qu’il ne fut pas enregistré dans les généalogies comme le premier-né.
      2 Quant à Juda, il fut certes puissant parmi ses frères et de lui est issu un prince, mais le droit d'aînesse appartenait à Joseph.
      3 Descendants de Ruben, l’aîné d'Israël : Hénoc, Pallu, Hetsron et Carmi.
      4 Descendants de Joël : Shemaeja, lui-même père de Gog, père de Shimeï,
      5 père de Michée, père de Reaja, père de Baal,
      6 père de Beéra, que Tilgath-Pilnéser, roi d'Assyrie, emmena en exil. Il était chef des Rubénites.
      7 Voici ceux qui étaient apparentés à Beéra en fonction de leurs clans, tels qu'ils sont enregistrés dans les généalogies en fonction de leur lignée : à leur tête était Jeïel, puis venaient Zacharie
      8 et Béla, fils d'Azaz et petit-fils de Shéma, le fils de Joël. Ils habitaient à Aroër et leur territoire s’étendait jusqu'à Nebo et à Baal-Meon.
      9 A l'est, ils avaient pour habitation jusqu'à l'entrée du désert qui fait séparation avec l'Euphrate. En effet, ils avaient de nombreux troupeaux dans le pays de Galaad.
      10 A l’époque de Saül, ils firent la guerre aux Hagaréniens et les battirent. Ils habitèrent alors dans leurs tentes, sur tout le côté est de Galaad.
      11 Les descendants de Gad habitaient vis-à-vis d'eux, dans le pays du Basan et jusqu'à Salca.
      12 Joël était à leur tête, Shapham venait en deuxième, puis venaient Jaenaï et Shaphath en Basan.
      13 Voici ceux qui leur étaient apparentés en fonction de leur famille : Micaël, Meshullam, Shéba, Joraï, Jaecan, Zia et Eber, ce qui fait 7.
      14 Ils étaient les fils d'Abichaïl, lui-même fils de Huri, fils de Jaroach, fils de Galaad, fils de Micaël, fils de Jeshishaï, fils de Jachdo, fils de Buz.
      15 Achi, fils d'Abdiel et petit-fils de Guni, était le chef de leurs familles.
      16 Ils habitaient en Galaad, en Basan et dans les villes qui en dépendaient, ainsi que jusqu’aux confins de tous les territoires du Saron.
      17 Ils furent tous enregistrés dans les généalogies durant les règnes de Jotham sur Juda et de Jéroboam sur Israël.
      18 Les Rubénites, les Gadites et la demi-tribu de Manassé disposaient de 44'760 vaillants hommes capables de manier le bouclier et l'épée ou de tirer à l'arc. C’étaient des hommes formés à la guerre et aptes au service militaire.
      19 Ils firent la guerre aux Hagaréniens ainsi qu’à Jethur, Naphish et Nodab.
      20 Ils reçurent du secours contre eux, et les Hagaréniens et tous ceux qui étaient avec eux furent livrés entre leurs mains. En effet, pendant le combat, ils avaient crié à Dieu, et il les exauça parce qu'ils avaient placé leur confiance en lui.
      21 Ils prirent les troupeaux de leurs adversaires : 50'000 chameaux, 250'000 brebis et 2000 ânes, et firent 100'000 prisonniers.
      22 Il y eut beaucoup de morts, parce que le combat dépendait de Dieu, et ils s'installèrent à leur place jusqu'au moment de l’exil.
      23 Les membres de la demi-tribu de Manassé habitaient dans le pays qui va du Basan jusqu'à Baal-Hermon, c’est-à-dire Senir ou le mont Hermon. Ils étaient nombreux.
      24 Voici les chefs de leurs familles : Epher, Jisheï, Eliel, Azriel, Jérémie, Hodavia et Jachdiel. C’étaient de vaillants hommes, des hommes respectés, qui étaient chefs de leurs familles.
      25 Cependant, ils firent preuve d’infidélité envers le Dieu de leurs ancêtres et se prostituèrent aux dieux des peuples du pays que Dieu avait détruits devant eux.
      26 Le Dieu d'Israël réveilla l'esprit de Pul, roi d'Assyrie, l'esprit de Tilgath-Pilnéser, roi d'Assyrie, et celui-ci exila les Rubénites, les Gadites et la demi-tribu de Manassé. Il les conduisit à Chalach, à Chabor, à Hara et au fleuve qui coule à Gozan, où ils sont restés jusqu'à aujourd’hui.
      27 Fils de Lévi : Guershon, Kehath et Merari.
      28 Fils de Kehath : Amram, Jitsehar, Hébron et Uziel.
      29 Enfants d'Amram : Aaron, Moïse et Miriam. Fils d'Aaron : Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar.
      30 Eléazar eut pour fils Phinées ; Phinées eut Abishua ;
      31 Abishua eut pour fils Bukki ; Bukki eut Uzzi ;
      32 Uzzi eut pour fils Zerachja ; Zerachja eut Merajoth ;
      33 Merajoth eut pour fils Amaria ; Amaria eut Achithub ;
      34 Achithub eut pour fils Tsadok ; Tsadok eut Achimaats ;
      35 Achimaats eut pour fils Azaria ; Azaria eut Jochanan ;
      36 Jochanan eut pour fils Azaria, qui exerça ses fonctions de prêtre dans le temple que Salomon construisit à Jérusalem ;
      37 Azaria eut pour fils Amaria ; Amaria eut Achithub ;
      38 Achithub eut pour fils Tsadok ; Tsadok eut Shallum ;
      39 Shallum eut pour fils Hilkija ; Hilkija eut Azaria ;
      40 Azaria eut pour fils Seraja ; Seraja eut Jehotsadak.
      41 Jehotsadak partit quand l'Eternel exila Juda et Jérusalem par l’intermédiaire de Nebucadnetsar.

      1 Chroniques 6

      1 Fils de Lévi : Guershon, Kehath et Merari.
      2 Voici les noms des fils de Guershon : Libni et Shimeï.
      3 Fils de Kehath : Amram, Jitsehar, Hébron et Uziel.
      4 Fils de Merari : Machli et Mushi. Tels sont les clans de Lévi en fonction de leurs ancêtres.
      5 De Guershon descend Libni, lui-même père de Jachath, père de Zimma,
      6 père de Joach, père d’Iddo, père de Zérach, père de Jeathraï.
      7 Descendants de Kehath : Amminadab, père de Koré, père d’Assir,
      8 père d’Elkana, père d’Ebjasaph, père d’Assir,
      9 père de Thachath, père d’Uriel, père d’Ozias, père de Saül.
      10 Fils d'Elkana : Amasaï, Achimoth
      11 et Elkana. Descendants d’Elkana : Tsophaï – lui-même père de Nachath,
      12 père d’Eliab, père de Jerocham, père d’Elkana –
      13 et les fils de Samuel, l’aîné et le second, Abija.
      14 Fils de Merari : Machli, lui-même père de Libni, père de Shimeï, père d’Uzza,
      15 père de Shimea, père de Hagguija, père d’Asaja.
      16 Voici ceux que David établit pour diriger le chant dans la maison de l'Eternel, depuis que l'arche eut un emplacement fixe.
      17 Ils remplirent les fonctions de musiciens devant le tabernacle, devant la tente de la rencontre, jusqu'à ce que Salomon ait construit la maison de l'Eternel à Jérusalem. Ils accomplissaient leur service conformément à leur règle.
      18 Voici ceux qui officiaient avec leurs fils. Parmi les descendants des Kehathites figurait Héman, le musicien, fils de Joël et petit-fils de Samuel,
      19 descendant d'Elkana, Jerocham, Eliel, Thoach,
      20 Tsuph, Elkana, Machath, Amasaï,
      21 Elkana, Joël, Azaria, Sophonie,
      22 Thachath, Assir, Ebjasaph, Koré,
      23 Jitsehar, Kehath et Lévi, lui-même fils d'Israël.
      24 Asaph, qui lui était apparenté et qui se tenait à sa droite, était fils de Bérékia et petit-fils de Shimea,
      25 descendant de Micaël, Baaséja, Malkija,
      26 Ethni, Zérach, Adaja,
      27 Ethan, Zimma, Shimeï,
      28 Jachath et Guershon, lui-même fils de Lévi.
      29 Les descendants de Merari, qui leur étaient apparentés, se tenaient à gauche ; il y avait Ethan, fils de Kishi et petit-fils d'Abdi, descendant de Malluc,
      30 Hashabia, Amatsia, Hilkija,
      31 Amtsi, Bani, Shémer,
      32 Machli, Mushi et Merari, lui-même fils de Lévi.
      33 Leurs frères lévites étaient chargés de tout le service du tabernacle, de la maison de Dieu.
      34 C’étaient Aaron et ses descendants qui offraient les sacrifices sur l'autel des holocaustes ainsi que l'encens sur l'autel des parfums. Ils remplissaient toutes les tâches liées au lieu très saint et faisaient l'expiation pour Israël, conformément à tout ce qu'avait ordonné Moïse, le serviteur de Dieu.
      35 Voici les descendants d'Aaron : ses fils Eléazar et Phinées, lui-même père d’Abishua,
      36 père de Bukki, père d’Uzzi, père de Zerachja,
      37 père de Merajoth, père d’Amaria, père d’Achithub,
      38 père de Tsadok, père d’Achimaats.
      39 Voici leurs lieux d’habitation, en fonction des domaines qu’ils formaient avec leurs limites. Aux descendants d'Aaron du clan des Kehathites, qui furent les premiers bénéficiaires du tirage au sort,
      40 on donna Hébron, dans le pays de Juda, et le territoire qui l'entoure.
      41 La campagne et les villages rattachés à la ville avaient été attribués à Caleb, fils de Jephunné,
      42 mais on donna aux descendants d'Aaron la ville de refuge d’Hébron, Libna et ses environs, Jatthir, Eshthemoa et ses environs,
      43 Hilen et ses environs, Debir et ses environs,
      44 Ashan et ses environs ainsi que Beth-Shémesh et ses environs.
      45 Dans la tribu de Benjamin, on leur donna Guéba et ses environs, Allémeth et ses environs, Anathoth et ses environs. Total de leurs villes : 13, d'après leurs clans.
      46 Les autres descendants de Kehath reçurent par tirage au sort 10 villes situées chez les clans des tribus d'Ephraïm et de Dan ainsi que de la demi-tribu de Manassé.
      47 Les descendants de Guershon, en fonction de leurs clans, eurent 13 villes prises aux tribus d'Issacar, d'Aser, de Nephthali et de Manassé en Basan.
      48 Les descendants de Merari, en fonction de leurs clans, reçurent par tirage au sort 12 villes prises aux tribus de Ruben, de Gad et de Zabulon.
      49 Les Israélites donnèrent ces villes et leurs environs aux Lévites.
      50 Ils attribuèrent par tirage au sort, dans les tribus des Judéens, des Siméonites et des Benjaminites, les villes qui ont été citées.
      51 Quant aux autres clans des descendants de Kehath, les villes de leur territoire furent prises dans la tribu d'Ephraïm.
      52 On leur donna la ville de refuge de Sichem et ses environs, dans la région montagneuse d'Ephraïm, Guézer et ses environs,
      53 Jokmeam et ses environs, Beth-Horon et ses environs,
      54 Ajalon et ses environs, ainsi que Gath-Rimmon et ses environs.
      55 Dans la demi-tribu de Manassé, on donna Aner et ses environs ainsi que Bileam et ses environs au clan des autres descendants de Kehath.
      56 On donna aux descendants de Guershon : dans le clan de la demi-tribu de Manassé, Golan en Basan et ses environs ainsi qu’Ashtaroth et ses environs ;
      57 dans la tribu d'Issacar, Kédesh et ses environs, Dobrath et ses environs,
      58 Ramoth et ses environs, ainsi qu’Anem et ses environs ;
      59 dans la tribu d'Aser, Mashal et ses environs, Abdon et ses environs,
      60 Hukok et ses environs, ainsi que Rehob et ses environs ;
      61 et dans la tribu de Nephthali, Kédesh en Galilée et ses environs, Hammon et ses environs ainsi que Kirjathaïm et ses environs.
      62 On donna au reste des Lévites, aux descendants de Merari, dans la tribu de Zabulon, Rimmono et ses environs ainsi que Thabor et ses environs.
      63 De l'autre côté du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho, à l'est du Jourdain on leur donna : dans la tribu de Ruben, Betser, ville située dans le désert, et ses environs, Jahtsa et ses environs,
      64 Kedémoth et ses environs ainsi que Méphaath et ses environs ;
      65 et dans la tribu de Gad, Ramoth en Galaad et ses environs, Mahanaïm et ses environs,
      66 Hesbon et ses environs, et Jaezar et ses environs.

      1 Chroniques 7

      1 Fils d'Issacar : Thola, Pua, Jashub et Shimron, ce qui fait 4.
      2 Fils de Thola : Uzzi, Rephaja, Jeriel, Jachmaï, Jibsam et Samuel, qui étaient chefs de leurs familles. Ceux qui appartenaient à Thola étaient de vaillants hommes dans leur lignée. A l’époque de David, leur nombre était de 22'600.
      3 Descendants d'Uzzi : Jizrachja et ses fils Micaël, Abdias, Joël et Jishija. Cela faisait en tout 5 chefs.
      4 Ils avaient avec eux, répartis en fonction de leur lignée et leur famille, 36'000 hommes de troupes armés pour la guerre. En effet, ils avaient beaucoup de femmes et de fils.
      5 Leurs frères, membres de tous les clans d'Issacar et hommes vaillants, formaient un total de 87'000 enregistrés dans les généalogies.
      6 Fils de Benjamin : Béla, Béker et Jediaël, ce qui fait 3.
      7 Fils de Béla : Etsbon, Uzzi, Uziel, Jerimoth et Iri, tous les cinq chefs de leurs familles. Les hommes vaillants enregistrés dans les généalogies étaient au nombre de 22'034.
      8 Fils de Béker : Zemira, Joash, Eliézer, Eljoénaï, Omri, Jerémoth, Abija, Anathoth et Alameth, tous fils de Béker.
      9 Ceux qui étaient enregistrés dans les généalogies, en fonction de leur lignée, comme chefs de leurs familles, tous hommes vaillants, étaient au nombre de 20'200.
      10 Descendants de Jediaël : Bilhan et ses fils Jeush, Benjamin, Ehud, Kenaana, Zéthan, Tarsis et Achishachar.
      11 Tous ceux-là étaient des descendants de Jediaël et chefs de leurs familles. Les hommes vaillants étaient au nombre de 17'200, tous aptes au service militaire et à la guerre.
      12 Shuppim et Huppim descendaient d'Ir, et Hushim d'Acher.
      13 Fils de Nephthali : Jahtsiel, Guni, Jetser et Shallum. Ils étaient les descendants de Bilha.
      14 Descendants de Manassé : Asriel, que lui donna sa concubine syrienne ; elle avait mis au monde Makir, le père de Galaad.
      15 Makir prit une femme pour Huppim et Shuppim. Sa sœur s’appelait Maaca. Le nom du deuxième descendant était Tselophchad, qui n’eut que des filles.
      16 Maaca, la femme de Makir, mit au monde un fils qu’elle appela Péresh ; le frère de ce Péresh s’appelait Shéresh, et ses fils Ulam et Rékem.
      17 Fils d'Ulam : Bedan. Ce sont là les descendants de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé.
      18 Sa sœur Hammoléketh mit au monde Ishhod, Abiézer et Machla.
      19 Les fils de Shemida étaient Achjan, Sichem, Likchi et Aniam.
      20 Descendants d'Ephraïm : Shutélach, lui-même père de Béred, père de Thachath, père d’Eleada, père de Thachath,
      21 père de Zabad, père de Shutélach. Il y avait aussi Ezer et Elead, que les hommes de Gath, ceux qui étaient nés dans le pays, tuèrent parce qu'ils étaient descendus pour s’emparer de leurs troupeaux.
      22 Leur père Ephraïm mena longtemps le deuil et ses frères vinrent pour le consoler.
      23 Puis il s’unit à sa femme, qui devint enceinte et mit au monde un fils ; il l'appela Beria parce qu’elle avait été dans le malheur chez lui.
      24 Il eut pour fille Shééra, qui construisit Beth-Horon-la-basse et Beth-Horon-la-haute, ainsi qu’Uzzen-Shééra.
      25 Puis il y eut Réphach et Résheph, Thélach, Thachan,
      26 Laedan, Ammihud, Elishama,
      27 Nun et Josué.
      28 Ils avaient en propriété et pour lieu d’habitation Béthel et les villes qui en dépendent ; à l'est, Naaran ; à l'ouest, Guézer et les villes qui en dépendent, Sichem et les villes qui en dépendent, jusqu'à Gaza et aux villes qui en dépendent.
      29 Quant aux Manassites, ils possédaient Beth-Shean et les villes qui en dépendent, Thaanac et les villes qui en dépendent, Meguiddo et les villes qui en dépendent, Dor et les villes qui en dépendent. Ce fut dans ces villes qu'habitèrent les descendants de Joseph, le fils d'Israël.
      30 Enfants d'Aser : Jimna, Jishva, Jishvi, Beria et Sérach, leur sœur.
      31 Fils de Beria : Héber et Malkiel. Malkiel fut le père de Birzavith.
      32 Héber eut pour enfants Japhleth, Shomer et Hotham, ainsi que Shua, leur sœur.
      33 Fils de Japhleth : Pasac, Bimhal et Ashvath. Ce sont là les fils de Japhleth.
      34 Fils de Shomer : Achi, Rohega, Hubba et Aram.
      35 Fils de son frère Hélem : Tsophach, Jimna, Shélesh et Amal.
      36 Fils de Tsophach : Suach, Harnépher, Shual, Béri, Jimra,
      37 Betser, Hod, Shamma, Shilsha, Jéther et Beéra.
      38 Fils de Jéther : Jephunné, Pispa et Ara.
      39 Fils d'Ulla : Arach, Hanniel et Ritsja.
      40 Tous ceux-là descendaient d'Aser et étaient les chefs de leurs familles, des hommes d'élite et vaillants, des chefs des princes. Les hommes qui étaient enregistrés étaient au nombre de 26'000, tous aptes au service militaire et à la guerre.

      1 Chroniques 8

      1 Benjamin eut pour fils Béla, son aîné, Ashbel le deuxième, Achrach le troisième,
      2 Nocha le quatrième et Rapha le cinquième.
      3 Les fils de Béla furent Addar, Guéra, Abihud,
      4 Abishua, Naaman, Achoach,
      5 Guéra, Shephuphan et Huram.
      6 Voici les fils d'Echud qui étaient chefs de famille parmi les habitants de Guéba et que l’on fit émigrer à Manachath :
      7 Naaman, Achija et Guéra. Guéra, celui qui les fit émigrer, eut pour fils Uzza et Achichud.
      8 Shacharaïm eut des enfants dans le pays de Moab, après avoir renvoyé Hushim et Baara, ses femmes.
      9 De sa femme Hodesh, il eut Jobab, Tsibja, Mésha, Malcam,
      10 Jeuts, Shocja et Mirma. Ce sont là ses fils, qui étaient chefs de famille.
      11 De Hushim il eut Abithub et Elpaal.
      12 Fils d'Elpaal : Eber, Misheam et Shémer, qui construisit Ono, Lod et les villes qui en dépendent.
      13 Beria et Shéma, qui étaient chefs de famille parmi les habitants d'Ajalon, mirent en fuite les habitants de Gath.
      14 Achjo, Shashak, Jerémoth,
      15 Zebadja, Arad, Eder,
      16 Micaël, Jishpha et Jocha étaient les fils de Beria.
      17 Zebadja, Meshullam, Hizki, Héber,
      18 Jishmeraï, Jizlia et Jobab étaient les fils d'Elpaal.
      19 Jakim, Zicri, Zabdi,
      20 Eliénaï, Tsilthaï, Eliel,
      21 Adaja, Beraja et Shimrath étaient les fils de Shimeï.
      22 Jishpan, Eber, Eliel,
      23 Abdon, Zicri, Hanan,
      24 Hanania, Elam, Anthothija,
      25 Jiphdeja et Penuel étaient les fils de Shashak.
      26 Shamsheraï, Shecharia, Athalia,
      27 Jaaréshia, Elija et Zicri étaient les fils de Jerocham.
      28 Tous ceux-là étaient des chefs de famille dans leur lignée, c’étaient des chefs. Ils habitaient à Jérusalem.
      29 A Gabaon habitaient le père de Gabaon, dont la femme s’appelait Maaca,
      30 Abdon, son fils aîné, Tsur, Kis, Baal, Nadab,
      31 Guedor, Achjo et Zéker.
      32 Mikloth eut pour fils Shimea. Contrairement à leurs frères, ils habitaient à Jérusalem avec leurs frères.
      33 Ner eut pour fils Kis ; Kis eut Saül ; Saül eut Jonathan, Malki-Shua, Abinadab et Eshbaal.
      34 Fils de Jonathan : Merib-Baal. Merib-Baal eut pour fils Michée.
      35 Fils de Michée : Pithon, Mélec, Thaeréa et Achaz.
      36 Achaz eut pour fils Jehoadda ; Jehoadda eut Alémeth, Azmaveth et Zimri ; Zimri eut Motsa ;
      37 Motsa eut pour fils Binea, lui-même père de Rapha, père d’Eleasa, père d’Atsel.
      38 Atsel eut six fils, dont voici les noms : Azrikam, Bocru, Ismaël, Shearia, Abdias et Hanan. Tous ceux-là étaient les fils d'Atsel.
      39 Fils de son frère Eshek : Ulam, son aîné, Jéush le deuxième et Eliphéleth le troisième.
      40 Les fils d'Ulam étaient de vaillants hommes, capables de tirer à l'arc, et ils eurent beaucoup de fils et de petits-fils : 150 en tout. Tous ceux-là étaient des descendants de Benjamin.

      1 Chroniques 9

      1 Tous les Israélites étaient enregistrés sur des listes généalogiques et inscrits dans le livre des rois d'Israël. Puis les habitants de Juda furent exilés à Babylone à cause de leurs infidélités.
      2 Les premiers habitants à retrouver leurs possessions et leurs villes furent des Israélites, les prêtres, les Lévites et les serviteurs du temple.
      3 A Jérusalem s’installèrent des Judéens, des Benjaminites, des Ephraïmites et des Manassites.
      4 Parmi les descendants de Pérets, le fils de Juda, figurait Uthaï, fils d'Ammihud et descendant d'Omri, d'Imri et de Bani.
      5 Parmi les Shilonites figuraient Asaja, l’aîné, et ses fils.
      6 Parmi les descendants de Zérach figurait Jeuel. Avec leurs frères, ils étaient 690 en tout.
      7 Parmi les Benjaminites figuraient Sallu, fils de Meshullam et descendant d'Hodavia et d'Assenua,
      8 Jibneja, fils de Jerocham, Ela, fils d'Uzzi et petit-fils de Micri, Meshullam, fils de Shephathia et descendant de Reuel et de Jibnija.
      9 Avec leurs frères, dans leur lignée, ils étaient 956 en tout. Tous ces hommes étaient des chefs de famille.
      10 Parmi les prêtres figuraient Jedaeja, Jehojarib, Jakin,
      11 Azaria, fils de Hilkija et descendant de Meshullam, Tsadok, Merajoth et Achithub, qui était responsable de la maison de Dieu,
      12 Adaja, fils de Jerocham et descendant de Pashhur et Malkija, ainsi que Maesaï, fils d'Adiel et descendant de Jachzéra, Meshullam, Meshillémith et Immer.
      13 Avec leurs frères, qui étaient chefs de leurs familles, ils étaient 1760 en tout. C’étaient des hommes vaillants, chargés du service de la maison de Dieu.
      14 Parmi les Lévites figuraient Shemaeja, fils de Hashub et descendant d'Azrikam et Hashabia, qui était un descendant de Merari,
      15 Bakbakkar, Héresh, Galal, Matthania, fils de Michée et descendant de Zicri et Asaph,
      16 Abdias, fils de Shemaeja et descendant de Galal et Jeduthun, ainsi que Bérékia, fils d'Asa et petit-fils d'Elkana, qui habitait dans les villages des Nethophathiens.
      17 Comme portiers, il y avait Shallum, Akkub, Thalmon, Achiman et leurs frères ; Shallum était leur chef,
      18 et jusqu'à présent ils se tiennent à la porte du roi, à l'est. C’étaient eux les portiers du camp des Lévites.
      19 Shallum, fils de Koré et descendant d'Ebiasaph et de Koré, ainsi que ses frères, membres de la même famille, les Koréites, remplissaient les fonctions de gardiens des entrées de la tente. Leurs ancêtres avaient gardé l'entrée du camp de l'Eternel,
      20 et Phinées, le fils d'Eléazar, avait été leur chef, par le passé, car l'Eternel était avec lui.
      21 Zacharie, fils de Meshélémia, était portier à l'entrée de la tente de la rencontre.
      22 Ils étaient en tout 212, choisis comme portiers et enregistrés dans les généalogies d'après leurs villages ; c’étaient David et Samuel le voyant qui les avaient établis dans leurs fonctions permanentes.
      23 Eux et leurs enfants étaient responsables de garder les portes de la maison de l'Eternel, du tabernacle.
      24 Les portiers étaient postés des quatre côtés : à l'est, à l'ouest, au nord et au sud.
      25 Leurs frères, qui habitaient dans leurs villages, devaient de temps à autre venir auprès d'eux pendant sept jours.
      26 En effet, ces quatre chefs des portiers, ces Lévites, étaient toujours en fonctions. Ils étaient en outre responsables des chambres et des trésors de la maison de Dieu.
      27 Ils passaient la nuit dans les environs de la maison de Dieu, car ils en avaient la garde et devaient l’ouvrir chaque matin.
      28 Quelques-uns des Lévites étaient responsables des ustensiles du service, qu'ils comptaient en les rentrant et en les sortant.
      29 D'autres étaient chargés des ustensiles, de tous les ustensiles du sanctuaire, et de la fleur de farine, du vin, de l'huile, de l'encens et des aromates.
      30 C'étaient des fils de prêtres qui faisaient les mélanges pour les parfums aromatiques.
      31 Matthithia, l'un des Lévites, fils aîné de Shallum le Koréite, s'occupait des gâteaux cuits sur la plaque.
      32 Quelques-uns de leurs frères, des Kehathites, étaient chargés de préparer pour chaque sabbat les pains consacrés.
      33 Les chefs de famille des Lévites qui étaient musiciens habitaient dans les chambres. Ils étaient dispensés des autres fonctions parce qu'ils étaient à l'œuvre jour et nuit.
      34 Tels étaient les chefs de famille des Lévites en fonction de leur lignée. Ils habitaient à Jérusalem.
      35 Le père de Gabaon, Jeïel, habitait à Gabaon et sa femme s’appelait Maaca.
      36 Abdon était son fils aîné, puis venaient Tsur, Kis, Baal, Ner, Nadab,
      37 Guedor, Achjo, Zacharie et Mikloth.
      38 Mikloth eut pour fils Shimeam. Contrairement à leurs frères, ils habitaient à Jérusalem avec leurs frères.
      39 Ner eut pour fils Kis ; Kis eut Saül ; Saül eut Jonathan, Malki-Shua, Abinadab et Eshbaal.
      40 Fils de Jonathan : Merib-Baal. Merib-Baal eut pour fils Michée.
      41 Fils de Michée : Pithon, Mélec, Thachréa.
      42 Achaz eut pour fils Jaera ; Jaera eut Alémeth, Azmaveth et Zimri ; Zimri eut Motsa ;
      43 Motsa eut Binea, lui-même père de Rephaja, père d’Eleasa, père d’Atsel.
      44 Atsel eut six fils, dont voici les noms : Azrikam, Bocru, Ismaël, Shearia, Abdias et Hanan. Ce sont là les fils d'Atsel.

      2 Chroniques 3

      1 Salomon commença à construire la maison de l'Eternel à Jérusalem, sur le mont Morija, où il était apparu à David, son père. David y avait préparé un emplacement sur l'aire de battage d'Ornan, le Jébusien.
      2 Il commença la construction le [deuxième jour du] deuxième mois de la quatrième année de son règne.
      3 Voici sur quelles bases Salomon construisit la maison de Dieu. Calculée en anciennes unités de mesure, sa longueur était de 30 mètres, et sa largeur de 10.
      4 Le portique situé devant avait 10 mètres de long, correspondant à la largeur du temple, et 60 de haut. Salomon le couvrit intérieurement d'or pur.
      5 Il revêtit de cyprès la grande salle, la couvrit d'or pur et y fit sculpter des palmes et des chaînettes.
      6 Il couvrit cette salle de pierres précieuses en guise d’ornement. L'or utilisé était de l'or de Parvaïm.
      7 Il couvrit d'or le bâtiment, les poutres, les seuils, les parois et les battants des portes, et il fit sculpter des chérubins sur les parois.
      8 Il fit la salle du lieu très saint ; elle avait 10 mètres de long correspondant à la largeur du temple, et 10 de large. Il utilisa 20 tonnes d'or pur pour la couvrir,
      9 et le poids des clous, en or, était de près de 600 grammes. Il couvrit aussi d'or les chambres à l’étage.
      10 Il fit dans la salle du lieu très saint deux chérubins sculptés et on les couvrit d'or.
      11 Les ailes des chérubins couvraient une longueur de 10 mètres. L'aile du premier, longue de 2 mètres et demi, touchait un mur du temple et l'autre aile, longue de 2 mètres et demi, touchait l'aile du second chérubin.
      12 L'aile du second chérubin, longue de 2 mètres et demi, touchait un mur du temple et l'autre aile, longue de 2 mètres et demi, rejoignait l'aile du premier chérubin.
      13 Les ailes de ces chérubins étaient ainsi déployées sur 10 mètres. Ils étaient debout sur leurs pieds, le visage tourné vers l’intérieur.
      14 Il fabriqua le voile bleu, pourpre et cramoisi en fin lin et il y représenta des chérubins.
      15 Il fit devant la maison deux colonnes de 17 mètres et demi de haut, avec un chapiteau de 2 mètres et demi sur leur sommet.
      16 Il fit des chaînettes pareilles à celles qui étaient dans le sanctuaire et les plaça sur le sommet des colonnes, et il fit 100 grenades qu'il attacha aux chaînettes.
      17 Il dressa les colonnes devant le temple, l'une à droite et l'autre à gauche ; il appela celle de droite Jakin, et celle de gauche Boaz.

      2 Chroniques 8

      1 Au bout de 20 ans, Salomon avait construit la maison de l'Eternel et son palais.
      2 Il reconstruisit alors les villes que lui avait données Hiram et y installa des Israélites.
      3 Salomon marcha contre Hamath-Tsoba et s'en empara.
      4 Il reconstruisit Thadmor dans le désert, ainsi que toutes les villes qui servaient d'entrepôts dans la région de Hamath.
      5 Il reconstruisit Beth-Horon-la-haute et Beth-Horon-la-basse – des villes fortifiées, munies de murailles, de portes et de verrous –
      6 Baalath et toutes les villes qui lui servaient d'entrepôts, toutes les villes destinées à accueillir les chars, celles réservées à la cavalerie, ainsi que tout ce qu'il lui plut de construire à Jérusalem, au Liban et sur tout le territoire dont il était le souverain.
      7 Il y avait toute une population, issue des Hittites, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens, qui avait survécu et qui ne faisait pas partie d'Israël.
      8 Leurs descendants étaient restés après eux dans le pays, parce que les Israélites ne les avaient pas détruits. Salomon les enrôla pour la corvée, statut qui leur est resté jusqu'à aujourd’hui.
      9 En revanche, Salomon n'employa aucun des Israélites comme esclave pour ses travaux : ils étaient des hommes de guerre, les chefs de ses écuyers, les commandants de ses chars et de sa cavalerie.
      10 Les chefs des officiers dont disposait le roi Salomon étaient au nombre de 250 ; ils avaient autorité sur le peuple.
      11 Salomon fit monter la fille du pharaon de la ville de David jusque dans la maison qu'il lui avait construite, car il dit : « Ma femme n'habitera pas dans la maison de David, roi d'Israël, parce que les lieux où est entrée l'arche de l'Eternel sont saints. »
      12 Salomon offrit dès lors des holocaustes à l'Eternel sur l'autel de l'Eternel qu'il avait construit devant le portique.
      13 Il offrait ce qui était prescrit par Moïse pour chaque jour, pour les sabbats, pour les débuts de mois et pour les fêtes, trois fois par année, lors de la fête des pains sans levain, de la fête des semaines et de la fête des tentes.
      14 Il suivit la règle établie par son père David pour installer les classes des prêtres dans leur service et les Lévites dans leur charge. Celle-ci consistait à louer l'Eternel et à faire le service suivant les exigences de chaque jour en présence des prêtres. Il répartit aussi les portiers entre les diverses portes, d'après leur classe, car c’était ce qu’avait ordonné David, l’homme de Dieu.
      15 On ne s'écarta en rien de l'ordre du roi à propos des prêtres et des Lévites, pas même pour ce qui concernait les trésors.
      16 Tout le travail de Salomon fut solidement affermi, depuis le jour où l’on posa les fondations de la maison de l'Eternel jusqu'à celui où elle fut terminée. C’est ainsi que la maison de l'Eternel fut terminée.
      17 Salomon partit alors pour Etsjon-Guéber et Elath, sur les bords de la mer des Roseaux, dans le pays d'Edom.
      18 Et Hiram lui envoya, par l’intermédiaire de ses serviteurs, des bateaux ainsi que des serviteurs qui étaient des marins expérimentés. Ils allèrent avec les serviteurs de Salomon à Ophir et ils en rapportèrent plus de 13 tonnes d'or qu'ils remirent au roi Salomon.

      Esdras 3

      2 Josué, fils de Jotsadak, accompagné de ses frères les prêtres, et Zorobabel, fils de Shealthiel, accompagné de ses frères, se levèrent et reconstruisirent l'autel du Dieu d'Israël pour y offrir des holocaustes, conformément à ce qui est écrit dans la loi de Moïse, l’homme de Dieu.

      Jérémie 22

      24 » Moi, je suis vivant, déclare l'Eternel. Même si Jéconia, fils de Jojakim, roi de Juda, était un anneau à ma main droite, je l'arracherais de là.

      Jérémie 29

      1 Voici le contenu de la lettre que le prophète Jérémie envoya de Jérusalem au reste des anciens en exil, aux prêtres, aux prophètes et à tout le peuple, à ceux que Nebucadnetsar avait emmenés en exil de Jérusalem à Babylone.
      2 C’était après le départ de Jérusalem du roi Jéconia, de la reine, des eunuques, des chefs de Juda et de Jérusalem, des charpentiers et des serruriers.
      3 Il la remit à Eleasa, fils de Shaphan, et à Guemaria, fils de Hilkija, que Sédécias, roi de Juda, avait envoyés à Babylone auprès de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Elle disait :

      Jérémie 52

      31 La trente-septième année de l’exil de Jojakin, roi de Juda, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Evil-Merodac, le roi de Babylone, releva la tête du roi de Juda Jojakin et le fit sortir de prison. C’était la première année de son règne.

      Matthieu 1

      1 Voici la généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.
      2 Abraham eut pour fils Isaac ; Isaac eut Jacob ; Jacob eut Juda et ses frères ;
      3 Juda eut Pérets et Zérach de Tamar ; Pérets eut Hetsrom ; Hetsrom eut Aram ;
      4 Aram eut pour fils Aminadab ; Aminadab eut Nachshon ; Nachshon eut Salmon ;
      5 Salmon eut Boaz de Rahab ; Boaz eut Obed de Ruth ;
      6 Obed eut pour fils Isaï ; Isaï eut David. Le roi David eut Salomon de la femme d'Urie ;
      7 Salomon eut pour fils Roboam ; Roboam eut Abija ; Abija eut Asa ;
      8 Asa eut pour fils Josaphat ; Josaphat eut Joram ; Joram eut Ozias ;
      9 Ozias eut pour fils Jotham ; Jotham eut Achaz ; Achaz eut Ezéchias ;
      10 Ezéchias eut pour fils Manassé ; Manassé eut Amon ; Amon eut Josias ;
      11 Josias eut pour descendants Jéconias et ses frères, à l’époque de la déportation à Babylone.
      12 Après la déportation à Babylone, Jéconias eut pour fils Shealthiel ; Shealthiel eut Zorobabel ;
      13 Zorobabel eut pour fils Abiud ; Abiud eut Eliakim ; Eliakim eut Azor ;
      14 Azor eut pour fils Sadok ; Sadok eut Achim ; Achim eut Eliud ;
      15 Eliud eut pour fils Eléazar ; Eléazar eut Matthan ; Matthan eut Jacob ;
      16 Jacob eut pour fils Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qu’on appelle le Christ.
      17 Il y a donc en tout 14 générations depuis Abraham jusqu'à David, 14 générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone et 14 générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.
      18 Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par l'action du Saint-Esprit.
      19 Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l’exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle.
      20 Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit : « Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l'enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit.
      21 Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »
      22 Tout cela arriva afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète :
      23 La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie « Dieu avec nous ».
      24 A son réveil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné et il prit sa femme chez lui,
      25 mais il n'eut pas de relations conjugales avec elle jusqu'à ce qu'elle ait mis au monde un fils [premier-né] auquel il donna le nom de Jésus.

      Matthieu 9

      27 Quand Jésus partit de là, il fut suivi par deux aveugles qui criaient : « Aie pitié de nous, Fils de David ! »

      Matthieu 12

      23 Toute la foule disait, étonnée : « N'est-ce pas là le Fils de David ? »

      Matthieu 15

      22 Alors une femme cananéenne qui venait de cette région lui cria : « Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par un démon. »

      Matthieu 20

      30 Deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait et crièrent : « Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David ! »

      Matthieu 21

      9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : « Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts ! »
      15 Mais les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi furent indignés à la vue des choses merveilleuses qu'il avait faites et des enfants qui criaient dans le temple : « Hosanna au Fils de David ! »

      Matthieu 22

      41 Comme les pharisiens se trouvaient rassemblés, Jésus les interrogea
      42 en ces termes : « Que pensez-vous du Messie ? De qui est-il le fils ? » Ils lui répondirent : « De David. »
      43 Et Jésus leur dit : « Comment donc David, animé par l'Esprit, peut-il l'appeler Seigneur lorsqu'il dit :
      44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur : ‘Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis ton marchepied’ ?
      45 Si donc David l'appelle Seigneur, comment peut-il être son fils ? »
      46 Aucun ne put lui répondre un mot. Et, depuis ce jour, personne n'osa plus lui poser de questions.

      Marc 10

      47 Il entendit que c'était Jésus de Nazareth et se mit à crier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! »

      Marc 12

      19 « Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si un homme meurt et laisse une femme sans avoir d'enfants, son frère épousera la veuve et donnera une descendance à son frère.

      Luc 1

      5 Durant le règne d'Hérode sur la Judée, il y avait un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d'Abia ; sa femme était une descendante d'Aaron et s'appelait Elisabeth.
      27 chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.
      32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre.
      36 Voici qu'Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d'un fils dans sa vieillesse. Celle que l'on appelait ‘la stérile’est dans son sixième mois.
      69 Il nous a donné un puissant Sauveur dans la famille de son serviteur David.

      Luc 2

      4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David.

      Luc 3

      23 Jésus avait environ 30 ans lorsqu'il commença son ministère. Il était, comme on le croyait, fils de Joseph, fils d'Héli,
      24 fils de Matthat, fils de Lévi, fils de Melchi, fils de Jannaï, fils de Joseph,
      25 fils de Mattathias, fils d'Amos, fils de Nahum, fils d'Esli, fils de Naggaï,
      26 fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Sémeï, fils de Josech, fils de Joda,
      27 fils de Joanan, fils de Rhésa, fils de Zorobabel, fils de Shealthiel, fils de Néri,
      28 fils de Melchi, fils d'Addi, fils de Kosam, fils d'Elmadam, fils d'Er,
      29 fils de Joses, fils d'Eliézer, fils de Jorim, fils de Matthat, fils de Lévi,
      30 fils de Siméon, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Jonam, fils d'Eliakim,
      31 fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattatha, fils de Nathan, fils de David,
      32 fils d'Isaï, fils d’Obed, fils de Booz, fils de Salmon, fils de Nachshon,
      33 fils d'Aminadab, fils d'Admin, fils d'Arni, fils d'Hetsrom, fils de Pérets, fils de Juda,
      34 fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham, fils de Thara, fils de Nachor,
      35 fils de Seruch, fils de Ragau, fils de Phalek, fils d'Eber, fils de Sala,
      36 fils de Kaïnam, fils d'Arpacshad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech,
      37 fils de Mathusala, fils d'Hénoc, fils de Jared, fils de Maléléel, fils de Kaïnan,
      38 fils d'Enos, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.

      Luc 18

      38 Alors il cria : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! »

      Jean 18

      36 Jésus répondit : « Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne sois pas livré aux Juifs ; mais en réalité, mon royaume n'est pas d'ici-bas. »

      Actes 2

      30 Or il était prophète et il savait que Dieu lui avait juré par serment de faire surgir [le Messie, ] un de ses descendants, pour le faire asseoir sur son trône.

      Actes 17

      26 Il a fait en sorte que tous les peuples, issus d'un seul homme, habitent sur toute la surface de la terre, et il a déterminé la durée des temps et les limites de leur lieu d’habitation.

      Romains 1

      3 Il concerne son Fils qui, en tant qu’homme, est né de la descendance de David

      1 Timothée 1

      4 et de ne pas s'attacher à des fables et des généalogies sans fin, qui produisent des controverses au lieu de servir le projet de Dieu qui s’accomplit dans la foi.

      2 Timothée 2

      8 Souviens-toi de Jésus, le Messie ressuscité, issu de la descendance de David, conformément à l'Evangile que je prêche

      Tite 3

      9 Mais les folles spéculations, les généalogies, les disputes, les conflits relatifs à la loi, évite-les, car ils sont nuisibles et sans valeur.

      Apocalypse 5

      5 Alors l'un des anciens me dit : « Ne pleure pas, car le lion de la tribu de Juda, le rejeton de la racine de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. »

      Apocalypse 22

      18 Je le déclare à toute personne qui écoute les paroles de prophétie de ce livre : si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu lui ajoutera les fléaux décrits dans ce livre ;
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider