Dictionnaire Biblique de Top Bible

MOAB, MOABITES

Définition biblique de Moab, Moabites :

Les Moabites habitaient le plateau à l'Est de la mer Morte ; leurs voisins étaient au Sud les Édomites, au Nord les Ammonites et à l'Est les bédouins du désert. 

Sommaire

I. GÉOGRAPHIE.

Les Moabites habitaient le plateau à l'Est de la mer Morte ; leurs voisins étaient au Sud les Édomites, au Nord les Ammonites et à l'Est les bédouins du désert. L'élégie qu'on lit dans Esa 15 décrit le pays de Moab dans son étendue la plus vaste, depuis « les eaux de Nimrim » vis-à-vis de Jérico, jusqu'au « torrent des Saules » au Sud de la mer Morte (presque 100 km.), bien qu'à l'époque de Moïse les Moabites eussent perdu leur territoire au Nord de l'Arnon (No 21:26). Leurs villes principales, du N. au Sud, étaient Hesbon, Médéba, Dibon, Ar-Moab (voir Ar), au Nord de l'Arnon (No 21:27-30) et, au Sud, Kir-Moab (Esa 15) ;

voir Kir-Moab, Kir-Haréseth, Rabbath-Moab. Les villes nommées par Mésa dans son inscription sont toutes, sauf Hauronan, au Nord de l'Arnon, dans le territoire contesté.

II. ORIGINES.

Les Moabites ont certainement occupé leur pays avant 1250 av. J. -C, et probablement après 1400, puisqu'ils ne sont pas nommés dans la correspondance de Tell el-Amarna. Ce sont des Sémites, ou plus exactement des Hébreux comme les Israélites, les Ammonites et les Édomites. D'après une tradition injurieuse (Ge 19:36), les Moabites seraient le produit d'une union incestueuse de Lot (le neveu d'Abraham) avec sa fille aînée (d'après les LXX, ibid., Moab signifie issu du père, en hébreu mê-âb). Les Hébreux nous semblent être d'origine arabe, bien que bon nombre de savants les rattachent aux Araméens. D'après De 2:10 et suivant, avant l'invasion moabite, le pays était habité par des géants, dont le nom était Émim.

III. HISTOIRE.

Ramsès II (1292-1225) nomme les Moabites parmi les peuples qu'il soumit en Syrie. Peu après, lorsque Moïse eut conduit les Israélites à Kadès, Sihon, roi des Amoréens, avait occupé la partie septentrionale de Moab et avait choisi Hesbon comme sa capitale (No 21:26-30). Soit que les Moabites aient appelé les Israélites à leur secours (d'après la géniale hypothèse de Wellhausen), soit que quelques tribus de Kadès aient vu dans ce conflit une occasion pour occuper le territoire dont elles avaient besoin, Israël battit Sihon et Ruben occupa son territoire, tandis que Gad et la moitié de Manassé s'établissaient plus au nord.

Ce résultat de l'intervention des Israélites ne pouvait pas plaire aux Moabites : leur roi Balak eut recours à Balaam pour les maudire (No 22-24), mais sans succès. Ce ne fut qu'après l'invasion du pays de Canaan que Ruben fut décimé et assimilé peu à peu par les Moabites (cf. Ge 49:3 et suivant, De 33:6) qui poussèrent leur conquête même au-delà du Jourdain, jusqu'au jour où Éhud assassina leur roi Églon (Jug 3:12-30)

Les Moabites furent hostiles à Saül (1Sa 14:47) et prêts à rendre service à son adversaire David (1Sa 22:3 et suivant). Quand David devint roi, à la suite de sa guerre contre les Ammonites, il battit les Moabites (fig. 159), tua deux tiers des prisonniers, et imposa un tribut au pays. (d'après 2Sa 8:2, texte rédactionnel) Les Moabites semblent avoir secoué le joug israélite après la mort de David (cf. 1Ro 11:1-7,33) et ils restèrent indépendants jusqu'au règne d'Omri.

Dans sa célèbre inscription, Mésa (voir ce mot) déclare en effet qu'Omri (887-875) occupa la partie du pays de Moab au Nord de l'Arnon, et qu'il fortifia Médéba, Ataroth, Nébo, Jahats. D'abord Mésa paya son lourd tribut à Achab (2Ro 3:4), mais plus tard, au cours des guerres des Israélites contre les Syriens (1Ro 22), il réussit à reconquérir la partie de son territoire qu'Omri avait occupée et il fortifia si bien les points stratégiques (voir la stèle de Mésa) que, dans la suite, cette région fit partie intégrante du pays de Moab. (cf. Am 2:2, Esa 15, Jer 48, Eze 25:9) Tandis que cette révolte de Mésa aurait atteint son but avant la mort d'Achab d'après le compte rendu moabite, elle aurait éclaté sous le successeur d'Achab d'après 2Ro 3:5,27 (sous sa forme laconique, le verset 27 nous fait entrevoir la terreur panique qui s'empara de l'armée israélite à la suite du sacrifice du premier-né de Mésa).

Les petits conflits de frontière ne cessèrent pas, (cf. 2Ro 13:20) mais il n'y eut plus de guerre entre Israël et Moab, à moins que Jéroboam II (785-744) n'ait soumis une partie du pays de Moab, comme le pensent certains historiens d'après 2Ro 14:25. (cf. Am 6:14) Depuis 732 jusqu'à 625, les Moabites furent tributaires de l'Assyrie : Salamanou fit acte de soumission à Téglath-Phalasar III en 732 ; en 711, les Moabites s'allièrent avec les Égyptiens contre Sargon II, mais ils se soumirent bientôt, puisque, en 701, Kemos-Nadab, roi de Moab, paya son tribut à Sennachérib, de même que Moutsouri à Assarhaddon en 673 et Ka[ma]s-Khaltâ à Assourbanipal.

Le tribut des Moabites, sous les derniers rois d'Assyrie, s'élevait à une mine d'or (Harper, Assyrian Letters, n° 632 ; trad. Pfeiffer dans Journ. of Bibl. Liter., 47 , p. 185). Bien qu'en 593 les Moabites eussent été sur le point de se révolter contre Nébucadnetsar (Jer 25:21 27:3), ils se gardèrent bien d'aider les Juifs vaincus dans la catastrophe de 586 : ils restèrent soumis, ne furent point molestés et purent offrir un asile à des fuyards juifs (Jer 40:11). Cependant la nation des Moabites devait disparaître peu à peu, dans le siècle qui suit, devant les incursions des bédouins du désert (Eze 25:8,11). Tandis que les Édomites abandonnèrent leur pays à ces nomades, qui fondèrent là le royaume des Nabatéens (voir ce mot), les Moabites furent peu à peu absorbés ; déjà dans Ne 4:7, les « Arabes » apparaissent à la place des Moabites, bien que l'ancien nom se lise encore dans Da 11:41 et dans Josèphe (Ant., XIII, 13:5 14:2, etc.).

IV. RELIGION.

Le dieu national des Moabites s'appelait Kémos : ils étaient le « peuple de Kémos » (No 21:29) de même que les Israélites étaient le peuple de JHVH. La religion des Moabites est très semblable à celle des Israélites avant Amos (les deux peuples parlaient aussi la même langue) : les sanctuaires s'appelaient « hauts-lieux » ; en guerre, la défaite était attribuée à la colère de la divinité, et, dans des crises exceptionnelles, on avait recours au sacrifice humain (2Ro 3:27) ou à l'interdit (stèle de Mésa) ; dans les sanctuaires on pratiquait la prostitution sacrée (No 25:1-3). Les Moabites adoraient aussi des divinités secondaires, Astar-Kemos (l'épouse de Kémos ?), Dawdoh (divinité de Gad ?), Nébo, et probablement aussi les Baalim ou Baals. BIBLIOGRAPHIE. Voir Mésa, Israël. --G.A. Smith, Hist. Geogr, pp. 557-571 ; Charles-F. Jean, Le Milieu Biblique av. J. -C, 2 vol., 1922-1923. R.H. Pf.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Les cookies Google maps ne sont pas activés.


Pour voir cette carte modifiez vos préférences, acceptez les cookies GoogleMap et revenez ici.
Voir mes préférences

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 19

      36 Les deux filles de Lot tombèrent enceintes de leur père.

      Genèse 36

      35 Husham mourut et Hadad, fils de Bedad, devint roi à sa place. C'est lui qui battit les Madianites dans la campagne de Moab. Le nom de sa ville était Avith.

      Genèse 49

      3 » Ruben, toi, mon aîné, #toi qui es ma force et le premier de mes enfants, #supérieur en dignité et en puissance, #

      Exode 15

      15 les chefs d'Edom sont épouvantés, un tremblement s'empare des guerriers de Moab, tous les habitants de Canaan perdent courage.

      Nombres 21

      11 Ils partirent d'Oboth et campèrent à Ijjé-Abarim, dans le désert qui se trouve vis-à-vis de Moab, du côté du soleil levant.
      13 Partis de là, ils campèrent de l'autre côté de l'Arnon, rivière qui coule dans le désert en sortant du territoire des Amoréens. En effet, l'Arnon forme la frontière de Moab, entre Moab et les Amoréens.
      15 et le cours de ses torrents, qui s'étend du côté d'Ar et touche la frontière de Moab.
      20 de Bamoth à la vallée qui se trouve dans le territoire de Moab, vers le sommet du Pisga, d’où l’on domine le désert.
      26 Hesbon était la capitale de Sihon, le roi des Amoréens. Il avait fait la guerre au précédent roi de Moab et s’était emparé de tout son pays jusqu'à l'Arnon.
      27 C'est pourquoi les poètes disent : « Venez à Hesbon ! Que la ville de Sihon soit reconstruite et fortifiée !
      28 Oui, *un feu est sorti de Hesbon, une flamme est sortie de la ville de Sihon. Elle a dévoré Ar-Moab, les habitants des hauteurs de l'Arnon.
      29 Malheur à toi, Moab ! Tu es perdu, peuple de Kemosh ! Il a fait de ses fils des fuyards et il a livré ses filles comme prisonnières à Sihon, le roi des Amoréens.
      30 Nous avons lancé nos flèches contre eux : de Hesbon à Dibon, tout est détruit. Nous avons étendu nos dévastations jusqu'à Nophach, jusqu'à Médeba. »

      Nombres 22

      1 Les Israélites partirent et campèrent dans les plaines de Moab, de l’autre côté du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.
      2 Balak, fils de Tsippor, vit tout ce qu'Israël avait fait aux Amoréens,
      3 et Moab fut très effrayé en face d'un peuple aussi nombreux, il fut saisi de terreur en face des Israélites.
      4 Moab dit aux anciens de Madian : « Cette foule va dévorer tout ce qui nous entoure, comme le bœuf broute l’herbe des champs. » Balak, fils de Tsippor, était alors roi de Moab.
      5 Il envoya des messagers trouver Balaam, fils de Beor, à Pethor sur l’Euphrate, dans le pays de ses compatriotes, afin de l'appeler et de lui dire : « Un peuple est sorti d'Egypte. Il couvre la surface du pays et il s’est installé vis-à-vis de moi.
      6 Viens donc maudire ce peuple pour moi, car il est plus puissant que moi. Peut-être ainsi pourrai-je le battre et le chasser du pays car, je le sais, celui que tu bénis est béni et celui que tu maudis est maudit. »
      7 Les anciens de Moab et ceux de Madian partirent avec des cadeaux pour le devin. Ils arrivèrent chez Balaam et lui rapportèrent les paroles de Balak.
      8 Balaam leur dit : « Passez la nuit ici et je vous donnerai réponse d'après ce que l'Eternel me dira. » Les chefs de Moab restèrent donc chez Balaam.
      9 Dieu vint trouver Balaam et dit : « Qui sont ces hommes que tu as chez toi ? »
      10 Balaam répondit à Dieu : « Balak, fils de Tsippor, le roi de Moab, les a envoyés me dire :
      11 ‘Un peuple est sorti d'Egypte. Il couvre la surface du pays. Viens donc le maudire. Peut-être ainsi pourrai-je le combattre et le chasser.’ »
      12 Dieu dit à Balaam : « Tu ne les accompagneras pas, tu ne maudiras pas ce peuple, car il est béni. »
      13 Balaam se leva le lendemain matin et dit aux chefs de Balak : « Partez dans votre pays, car l'Eternel refuse de me laisser vous accompagner. »
      14 Les chefs moabites se levèrent, retournèrent auprès de Balak et dirent : « Balaam a refusé de venir avec nous. »
      15 Balak envoya de nouveau des chefs. Ils étaient plus nombreux et plus considérés que les précédents.
      16 Arrivés chez Balaam, ils lui annoncèrent : « Voici ce que dit Balak, fils de Tsippor : ‘Ne te laisse donc pas empêcher de venir vers moi,
      17 car je te rendrai beaucoup d'honneurs et je ferai tout ce que tu me diras. Viens donc maudire ce peuple pour moi.’ »
      18 Balaam répondit aux serviteurs de Balak : « Même si Balak me donnait sa maison pleine d'argent et d'or, je ne pourrais absolument rien faire qui enfreigne l'ordre de l'Eternel, mon Dieu.
      19 Mais maintenant, restez donc ici cette nuit et je saurai ce que l'Eternel me dira encore. »
      20 Dieu vint trouver Balaam pendant la nuit et lui dit : « Puisque ces hommes sont venus pour t'appeler, lève-toi, accompagne-les. Mais tu feras ce que je te dirai. »
      21 Balaam se leva le lendemain matin, sella son ânesse et partit avec les chefs moabites.
      22 La colère de Dieu s'enflamma parce qu'il était parti. Alors l'ange de l'Eternel se plaça sur le chemin pour lui résister. Balaam était monté sur son ânesse et ses deux serviteurs étaient avec lui.
      23 L'ânesse vit l'ange de l'Eternel qui se tenait sur le chemin, son épée dégainée à la main. Elle s’écarta du chemin et partit dans les champs. Balaam frappa l'ânesse pour la ramener dans le chemin.
      24 L'ange de l'Eternel se posta sur un sentier entre les vignes, bordé d’un mur de chaque côté.
      25 L'ânesse vit l'ange de l'Eternel. Elle se serra contre le mur et pressa ainsi le pied de Balaam contre le mur. Balaam la frappa de nouveau.
      26 L'ange de l'Eternel passa plus loin et se posta à un endroit où il n'y avait aucun espace pour s’écarter à droite ou à gauche.
      27 L'ânesse vit l'ange de l'Eternel et elle s’affaissa sous Balaam. La colère de Balaam s'enflamma et il frappa l'ânesse avec un bâton.
      28 L'Eternel fit parler l'ânesse et elle dit à Balaam : « Que t'ai-je fait pour que tu m'aies frappée déjà trois fois ? »
      29 Balaam répondit à l'ânesse : « C'est parce que tu t'es moquée de moi. Si j'avais une épée dans la main, je te tuerais sur-le-champ. »
      30 L'ânesse dit à Balaam : « Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as montée depuis toujours jusqu'à aujourd’hui ? Ai-je l'habitude d’agir ainsi envers toi ? » « Non », répondit-il.
      31 L'Eternel ouvrit les yeux de Balaam et Balaam vit l'ange de l'Eternel qui se tenait sur le chemin, son épée dégainée à la main. Il s'inclina alors et se prosterna, le visage contre terre.
      32 L'ange de l'Eternel lui dit : « Pourquoi as-tu frappé ton ânesse déjà trois fois ? Je suis sorti pour te résister, car tu empruntes une voie dangereuse à mes yeux.
      33 L'ânesse m'a vu et s'est écartée déjà trois fois devant moi. Si elle ne s'était pas écartée de moi, je t'aurais même tué en lui laissant la vie. »
      34 Balaam dit à l'ange de l'Eternel : « J'ai péché, car je ne savais pas que tu t'étais placé devant moi sur le chemin. Mais maintenant, si tu me désapprouves, je retournerai chez moi. »
      35 L'ange de l'Eternel dit à Balaam : « Accompagne ces hommes, mais tu te contenteras de répéter les paroles que je te dirai. » Et Balaam accompagna les chefs de Balak.
      36 Balak apprit que Balaam arrivait et il sortit à sa rencontre jusqu'à la ville de Moab qui se trouve sur la limite de l'Arnon, à l'extrême frontière.
      37 Balak dit à Balaam : « N'ai-je pas envoyé des messagers chez toi pour t'appeler ? Pourquoi n'es-tu pas venu vers moi ? Ne puis-je donc pas te traiter avec honneur ? »
      38 Balaam dit à Balak : « Voici, je suis venu vers toi. Maintenant, me sera-t-il permis de parler librement ? Je dirai les paroles que Dieu mettra dans ma bouche. »
      39 Balaam accompagna Balak et ils arrivèrent à Kirjath-Hutsoth.
      40 Balak sacrifia des bœufs et des brebis, et il en fit remettre à Balaam et aux chefs qui l’accompagnaient.
      41 Le lendemain matin, Balak prit Balaam et le fit monter à Bamoth-Baal, d'où Balaam put voir une partie du peuple d’Israël.

      Nombres 23

      1 Balaam dit à Balak : « Construis-moi ici 7 autels et prépare-moi ici 7 taureaux et 7 béliers. »
      2 Balak fit ce que Balaam avait dit, et Balak et Balaam offrirent un taureau et un bélier sur chaque autel.
      3 Balaam dit à Balak : « Tiens-toi près de ton holocauste, tandis que je m'éloignerai. Peut-être que l'Eternel viendra à ma rencontre. Je te dirai alors ce qu'il me révélera. » Et il se rendit sur une hauteur.
      4 Dieu vint à la rencontre de Balaam et Balaam lui dit : « J'ai dressé 7 autels et j'ai offert un taureau et un bélier sur chaque autel. »
      5 L'Eternel mit des paroles dans la bouche de Balaam et lui dit : « Retourne vers Balak et transmets-lui ce message. »
      6 Balaam retourna vers Balak ; celui-ci se tenait près de son holocauste avec tous les chefs de Moab.
      7 Balaam prononça son oracle : « Balak m'a fait descendre d'Aram, le roi de Moab m'a fait descendre des montagnes de l'Orient. ‘Viens, maudis Jacob pour moi ! Viens, irrite-toi contre Israël !’
      8 Comment pourrais-je maudire celui que Dieu n'a pas maudit ? Comment pourrais-je être irrité quand l'Eternel n'est pas irrité ?
      9 Je le vois du sommet des rochers, je le contemple du haut des collines : c'est un peuple qui habite à part et qui ne fait pas partie des nations.
      10 Qui peut compter la poussière de Jacob et dire à quel nombre correspond le quart d'Israël ? Que je meure de la mort des justes et que ma fin soit semblable à la leur ! »
      11 Balak dit à Balaam : « Que m'as-tu fait ? Je t'ai engagé pour maudire mon ennemi et voici que tu le bénis ! »
      12 Il répondit : « Ne veillerai-je pas à dire ce que l'Eternel met dans ma bouche ? »
      13 Balak lui dit : « Viens donc avec moi à un autre endroit d'où tu le verras. Tu n'en verras qu'une partie, tu ne le verras pas dans son entier. Et de là maudis-le pour moi. »
      14 Balak conduisit Balaam au champ de Tsophim, sur le sommet du Pisga. Il construisit 7 autels et offrit un taureau et un bélier sur chaque autel.
      15 Balaam dit à Balak : « Tiens-toi ici, près de ton holocauste, tandis que j'irai à la rencontre de Dieu. »
      16 L'Eternel vint à la rencontre de Balaam. Il mit des paroles dans sa bouche et lui dit : « Retourne vers Balak et transmets ce message. »
      17 Balaam retourna vers Balak ; celui-ci se tenait près de son holocauste avec les chefs de Moab. Balak lui demanda : « Qu'est-ce que l'Eternel a dit ? »
      18 Balaam prononça son oracle : « Lève-toi, Balak, écoute ! Prête-moi l'oreille, fils de Tsippor !
      19 Dieu n'est pas un homme pour mentir, ni le fils d'un homme pour revenir sur sa décision. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu'il a déclaré, ne l'accomplira-t-il pas ?
      20 » Voici, j'ai reçu l'ordre de bénir : il a béni, je ne révoquerai pas sa décision.
      21 Il n'aperçoit pas de mal en Jacob, il ne voit pas d'injustice en Israël. L'Eternel, son Dieu, est avec lui ; chez lui retentit l’acclamation réservée au roi.
      22 Dieu les a fait sortir d'Egypte, il possède la force du buffle.
      23 » La magie ne peut rien contre Jacob, ni la divination contre Israël. Au moment fixé, on dit à Jacob et à Israël ce que Dieu a fait.
      24 C'est un peuple qui se lève comme une lionne et qui se dresse comme un lion. Il ne se couche pas tant qu'il n’a pas dévoré sa proie et bu le sang de ses victimes. »
      25 Balak dit à Balaam : « Si tu ne le maudis pas, au moins ne le bénis pas ! »
      26 Balaam répondit à Balak : « Ne t'ai-je pas dit que je ferais tout ce que l'Eternel dirait ? »
      27 Balak dit à Balaam : « Viens donc, je vais te conduire à un autre endroit. Peut-être Dieu trouvera-t-il bon que de là tu maudisses ce peuple pour moi. »
      28 Balak conduisit Balaam sur le sommet du Peor, d’où l’on domine le désert.
      29 Balaam dit à Balak : « Construis-moi ici 7 autels et prépare-moi ici 7 taureaux et 7 béliers. »
      30 Balak fit ce que Balaam avait dit et offrit un taureau et un bélier sur chaque autel.

      Nombres 24

      1 Balaam vit qu’il plaisait à l'Eternel de bénir Israël et il n'alla pas, comme les autres fois, à la rencontre de pratiques magiques. En revanche, il se tourna du côté du désert.
      2 En levant les yeux, Balaam vit Israël qui campait par tribus. Alors l'Esprit de Dieu fut sur lui.
      3 Balaam prononça son oracle : « Déclaration de Balaam, fils de Beor, déclaration de l'homme qui a l'œil ouvert,
      4 déclaration de celui qui entend les paroles de Dieu, de celui qui discerne la vision du Tout-Puissant, de celui qui se prosterne et dont les yeux s'ouvrent.
      5 » Qu'elles sont belles, tes tentes, Jacob, tes habitations, Israël !
      6 Elles s'étendent comme des vallées, comme des jardins près d'un fleuve, comme des aloès que l'Eternel a plantés, comme des cèdres le long de l’eau.
      7 » L'eau déborde de ses seaux et sa semence est abondamment arrosée. Son roi s'élève au-dessus d'Agag et son royaume devient puissant.
      8 Dieu l'a fait sortir d'Egypte, il possède la force du buffle. Il dévore les nations qui l’attaquent, il brise leurs os et les abat de ses flèches.
      9 » *Il plie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne : qui le fera se lever ? *Béni soit celui qui te bénira et maudit soit celui qui te maudira ! »
      10 La colère de Balak s'enflamma contre Balaam. Il frappa des mains et dit à Balaam : « C'est pour maudire mes ennemis que je t'ai appelé et voici que tu les as bénis déjà trois fois.
      11 Fuis maintenant, va-t'en chez toi ! J'avais dit que je te rendrais des honneurs, mais l'Eternel t'empêche de les recevoir. »
      12 Balaam répondit à Balak : « Eh ! N'ai-je pas dit aux messagers que tu m'as envoyés :
      13 ‘Même si Balak me donnait sa maison pleine d'argent et d'or, je ne pourrais faire de moi-même ni bien ni mal qui enfreigne l'ordre de l'Eternel. Je répéterai ce que dira l'Eternel’ ?
      14 Maintenant, je retourne vers mon peuple. Viens, je vais t'annoncer ce que ce peuple fera au tien dans l’avenir. »
      15 Balaam prononça son oracle : « Déclaration de Balaam, fils de Beor, déclaration de l'homme qui a l'œil ouvert,
      16 déclaration de celui qui entend les paroles de Dieu, de celui qui possède la connaissance du Très-Haut, de celui qui discerne la vision du Tout-Puissant, de celui qui se prosterne et dont les yeux s'ouvrent.
      17 » Je le vois, mais non pour maintenant, je le contemple, mais non de près : un astre sort de Jacob, un sceptre s'élève d'Israël. Il transperce les flancs de Moab et renverse tous les descendants de Seth.
      18 Il se rend maître d'Edom, il se rend maître de Séir, ses ennemis. Israël manifeste sa force.
      19 Celui qui sort de Jacob règne en souverain, il fait mourir ceux qui s'échappent des villes. »
      20 Balaam vit Amalek et il prononça son oracle : « Amalek est la première des nations, mais un jour il sera détruit. »
      21 Balaam vit les Kéniens et il prononça son oracle : « Ton habitation est solide et ton nid est posé sur le rocher,
      22 mais le Kénien sera chassé quand l'Assyrien t'emmènera prisonnier. »
      23 Balaam prononça son oracle : « Quel malheur ! Qui survivra lorsque Dieu aura établi l’Assyrien ?
      24 Mais des bateaux viendront de Kittim : ils humilieront l'Assyrien, ils humilieront l'Hébreu et lui aussi sera détruit. »
      25 Balaam se leva, partit et retourna chez lui. Balak s'en alla aussi de son côté.

      Nombres 25

      1 Israël était installé à Sittim. Le peuple commença alors à se livrer à la débauche avec les femmes moabites.
      2 Elles invitèrent le peuple aux sacrifices en l’honneur de leurs dieux et le peuple mangea et se prosterna devant leurs dieux.
      3 Israël s'attacha au dieu Baal-Peor et la colère de l'Eternel s'enflamma contre Israël.

      Nombres 26

      3 Moïse et le prêtre Eléazar leur parlèrent dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho. Ils dirent :
      63 Tels sont les Israélites dont Moïse et le prêtre Eléazar firent le dénombrement dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.

      Nombres 31

      12 et ils amenèrent les prisonniers, les prises de guerre et le butin à Moïse, au prêtre Eléazar et à l'assemblée des Israélites. Ceux-ci campaient dans les plaines de Moab près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.

      Nombres 33

      44 Ils partirent d'Oboth et campèrent à Ijjé-Abarim, sur la frontière de Moab.
      48 Ils partirent des montagnes d'Abarim et campèrent dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.
      49 Ils campèrent près du Jourdain, depuis Beth-Jeshimoth jusqu'à Abel-Sittim, dans les plaines de Moab.
      50 L'Eternel dit à Moïse dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho :

      Nombres 35

      1 L'Eternel dit à Moïse dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho :

      Nombres 36

      13 Tels sont les commandements et les règles que l'Eternel donna aux Israélites par l’intermédiaire de Moïse dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.

      Deutéronome 1

      5 De l'autre côté du Jourdain, dans le pays de Moab, Moïse commença à expliquer cette loi. Il dit :

      Deutéronome 2

      8 » Nous sommes passés à distance de nos frères, les descendants d'Esaü, qui habitent en Séir et à distance du chemin de la plaine, d'Elath et d'Etsjon-Guéber, puis nous nous sommes tournés vers le nord et nous avons pris la direction du désert de Moab.
      9 » L'Eternel m’a dit : ‘N'attaque pas Moab et ne t'engage pas dans un combat contre lui, car je ne te donnerai rien à posséder dans son pays : c'est aux descendants de Lot que j'ai donné Ar en propriété.
      18 ‘Tu vas aujourd'hui traverser le territoire de Moab en passant à Ar

      Deutéronome 29

      1 Moïse convoqua tous les Israélites et leur dit : « Vous avez vu tout ce que l'Eternel a fait sous vos yeux en Egypte au pharaon, à tous ses serviteurs et à tout son pays,

      Deutéronome 32

      49 « Monte sur ce sommet des montagnes d'Abarim, sur le mont Nebo dans le pays de Moab, vis-à-vis de Jéricho, et regarde le pays de Canaan que je donne en propriété aux Israélites.

      Deutéronome 34

      1 Moïse monta des plaines de Moab sur le mont Nebo, au sommet du Pisga, vis-à-vis de Jéricho. L'Eternel lui fit voir tout le pays :
      5 Moïse, le serviteur de l'Eternel, mourut là, dans le pays de Moab, conformément à l'ordre de l'Eternel.
      6 L'Eternel l'enterra dans la vallée, dans le pays de Moab, vis-à-vis de Beth-Peor. Personne n'a su où était son tombeau jusqu'à aujourd’hui.
      8 Les Israélites pleurèrent Moïse pendant 30 jours dans les plaines de Moab. Puis les jours de pleurs et de deuil sur Moïse arrivèrent à leur terme.

      Josué 13

      32 Telles sont les parts que fit Moïse, lorsqu'il se trouvait dans les plaines de Moab à l’est du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.

      Josué 24

      9 Balak, fils de Tsippor, le roi de Moab, s’est levé et a combattu Israël. Il a fait venir Balaam, fils de Beor, pour qu'il vous maudisse,

      Juges 3

      12 Les Israélites firent encore ce qui déplaît à l'Eternel et l'Eternel donna de la force à Eglon, le roi de Moab, contre Israël. Cela arriva parce qu'ils avaient fait ce qui déplaît à l'Eternel.
      13 Eglon rallia les Ammonites et les Amalécites et se mit en marche. Il battit Israël et ils s'emparèrent de la ville des palmiers.
      14 Les Israélites furent pendant 18 ans soumis à Eglon, le roi de Moab.
      15 Les Israélites crièrent à l'Eternel, et l'Eternel fit surgir pour eux un libérateur. C’était Ehud, fils de Guéra, un Benjaminite qui était gaucher. Les Israélites envoyèrent par son intermédiaire un cadeau à Eglon, le roi de Moab.
      16 Ehud se fabriqua une épée à deux tranchants, longue de 50 centimètres, et il la mit à sa ceinture sous ses vêtements, le long de sa cuisse droite.
      17 Il offrit le cadeau à Eglon, roi de Moab. Or Eglon était un homme très gros.
      18 Lorsqu'il eut fini d'offrir le cadeau, Ehud renvoya les gens qui l'avaient apporté.
      19 Il revint lui-même sur ses pas, depuis les statues qui se trouvent près de Guilgal, et il dit : « Roi, j'ai un message secret à te dire. » Le roi réclama du calme, et tous ceux qui étaient à ses côtés sortirent.
      20 Ehud s’approcha de lui alors qu’il était assis seul dans sa chambre d'été et dit : « J'ai un message de Dieu pour toi. » Eglon se leva de son siège.
      21 Alors Ehud avança la main gauche, tira l'épée de son côté droit et la lui enfonça dans le ventre.
      22 La poignée elle-même pénétra après la lame et la graisse se referma autour de la lame. En effet, il ne retira pas l'épée du ventre d’Eglon. Puis il sortit par-derrière.
      23 Ehud sortit donc par le portique, ferma sur lui les portes de la chambre à l'étage et tira le verrou.
      24 Quand il fut sorti, les serviteurs du roi vinrent regarder : les portes de la chambre étaient verrouillées. Ils se dirent : « Le roi fait sans doute ses besoins dans la chambre d'été. »
      25 Ils attendirent longtemps. Comme le roi n'ouvrait toujours pas les portes de la chambre, ils prirent la clé et l’ouvrirent : leur maître était mort, étendu par terre.
      26 Pendant qu'ils prenaient ainsi du retard, Ehud s’était enfui, avait dépassé les statues et se sauvait à Séïra.
      27 Dès son arrivée, il sonna de la trompette dans la région montagneuse d'Ephraïm. Les Israélites descendirent avec lui de la montagne et il se mit à leur tête.
      28 Il leur dit : « Suivez-moi, car l'Eternel a livré les Moabites, vos ennemis, entre vos mains. » Ils descendirent à sa suite, s'emparèrent des gués du Jourdain qui se trouvent en face de Moab et n’y laissèrent passer personne.
      29 Ils battirent à cette occasion environ 10'000 Moabites, tous robustes, tous vaillants. Il n’y eut aucun rescapé.
      30 Ce jour-là, Moab subit la domination d'Israël. Et le pays fut en paix pendant 80 ans.

      Juges 10

      6 Les Israélites firent encore ce qui déplaît à l'Eternel. Ils servirent les Baals et les Astartés, les dieux de la Syrie, de Sidon, de Moab, des Ammonites et des Philistins ; ils abandonnèrent l'Eternel et ne le servirent plus.

      Juges 11

      15 pour lui dire : « Voici ce que dit Jephthé : Israël ne s'est pas emparé du pays de Moab, ni du pays des Ammonites.
      17 Il a alors envoyé des messagers au roi d'Edom pour lui dire : ‘Laisse-moi passer par ton pays.’Mais le roi d'Edom n’a pas voulu. Il en a aussi envoyé au roi de Moab, qui a refusé. Et Israël est resté à Kadès.
      18 Puis il a repris sa marche dans le désert, a contourné le pays d'Edom et le pays de Moab, et il est arrivé à l'est du pays de Moab. Ils ont campé de l'autre côté de l'Arnon, sans entrer sur le territoire de Moab, car l'Arnon marque la frontière de Moab.
      25 Vaux-tu donc mieux que Balak, fils de Tsippor, le roi de Moab ? A-t-il cherché querelle à Israël ou lui a-t-il fait la guerre ?

      Ruth 1

      1 A l’époque des juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléhem de Juda partit avec sa femme et ses deux fils s’installer dans le pays de Moab.
      2 Le nom de cet homme était Elimélec, celui de sa femme Naomi, et ses deux fils s'appelaient Machlon et Kiljon ; ils étaient éphratiens, de Bethléhem en Juda. Arrivés au pays de Moab, ils s'y établirent.
      6 Alors elle se leva, elle et ses belles-filles, afin de quitter le pays de Moab. En effet, elle y avait appris que l'Eternel était intervenu en faveur de son peuple et lui avait donné du pain.
      22 C’est ainsi que Naomi et sa belle-fille, Ruth la Moabite, revinrent du pays de Moab. Elles arrivèrent à Bethléhem au début de la moisson de l’orge.

      Ruth 2

      6 Le serviteur chargé de surveiller les moissonneurs répondit : « C'est une jeune femme moabite qui est revenue avec Naomi du pays de Moab.

      Ruth 4

      3 Puis il dit à celui qui avait le droit de rachat : « Naomi est revenue du pays de Moab, et elle vend la parcelle de terre qui appartenait à notre frère Elimélec.

      1 Samuel 12

      9 Mais ils ont oublié l'Eternel, leur Dieu, et il les a vendus à Sisera, le chef de l'armée de Hatsor, aux Philistins et au roi de Moab, qui leur ont fait la guerre.

      1 Samuel 14

      47 Après avoir pris possession de la royauté sur Israël, Saül fit de tous côtés la guerre à tous ses ennemis : aux Moabites, aux Ammonites, aux Edomites, aux rois de Tsoba et aux Philistins ; et partout où il se tournait, il était vainqueur.

      1 Samuel 22

      3 De là, David se rendit à Mitspé dans le pays de Moab. Il dit au roi de Moab : « Permets donc à mon père et à ma mère de se retirer chez vous jusqu'à ce que je sache ce que Dieu fera de moi. »
      4 Il les conduisit vers le roi de Moab et ils restèrent avec lui tout le temps que David fut dans sa forteresse.

      2 Samuel 8

      2 Il battit les Moabites et il les mesura avec un ruban en les faisant se coucher par terre. Il mesura deux rubans à mettre à mort, et un plein ruban à laisser en vie. Les Moabites furent asservis à David et lui payèrent un tribut.
      12 – la Syrie, Moab, les Ammonites, les Philistins, Amalek – ainsi que sur le butin d'Hadadézer, fils de Rehob et roi de Tsoba.

      2 Samuel 23

      20 Benaja, le fils de Jehojada, qui était un homme vaillant de Kabtseel, fut célèbre par ses exploits. C’est lui qui frappa les deux héros de Moab. Il descendit au milieu d'une citerne et il y frappa un lion, un jour de neige.

      1 Chroniques 1

      46 Husham mourut et Hadad, fils de Bedad, devint roi à sa place. C'est lui qui battit les Madianites dans la campagne de Moab. Le nom de sa ville était Avith.

      1 Chroniques 4

      22 Il avait aussi pour descendants Jokim, les habitants de Cozéba, Joas et Saraph – qui dominèrent sur Moab – et Jashubi-Léchem. Ces événements sont anciens.

      1 Chroniques 8

      8 Shacharaïm eut des enfants dans le pays de Moab, après avoir renvoyé Hushim et Baara, ses femmes.

      1 Chroniques 11

      22 Benaja, le fils de Jehojada, qui était un homme vaillant de Kabtseel, fut célèbre par ses exploits. C’est lui qui frappa les deux héros de Moab. Il descendit au milieu d'une citerne et il y frappa un lion, un jour de neige.

      1 Chroniques 18

      2 Il battit les Moabites, qui lui furent asservis et lui payèrent un tribut.
      11 Le roi David les consacra à l'Eternel, comme il l’avait déjà fait pour l'argent et l'or pris à toutes les nations : Edom, Moab, les Ammonites, les Philistins et Amalek.

      2 Chroniques 20

      10 Voici maintenant les Ammonites et les Moabites ainsi que les habitants de la région montagneuse de Séir. Tu n'as pas permis aux Israélites de pénétrer sur leur territoire quand ils venaient d'Egypte et, en effet, ils ont fait un détour et ne les ont pas détruits.
      22 Au moment où l'on commençait les chants et les louanges, l'Eternel plaça une embuscade contre les Ammonites, les Moabites et les habitants de la région montagneuse de Séir qui étaient venus contre Juda, et ils furent battus.
      23 Les Ammonites et les Moabites se dressèrent contre les habitants de la région montagneuse de Séir pour les vouer à la destruction et les exterminer ; et, quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s'aidèrent mutuellement à se détruire.

      Néhémie 4

      7 J’ai donc posté le peuple par familles, tous avec leurs épées, leurs lances et leurs arcs, en contrebas derrière la muraille, aux endroits abrités.

      Néhémie 13

      23 A la même époque encore, j’ai vu des Juifs qui avaient installé chez eux des femmes asdodiennes, ammonites, moabites.

      Psaumes 60

      8 Dieu a dit dans sa sainteté : « Je triompherai, je partagerai Sichem, je mesurerai la vallée de Succoth.

      Psaumes 83

      6 Ils intriguent tous d’un même cœur, ils font une alliance contre toi :

      Psaumes 108

      9 Galaad est à moi, Manassé est à moi, Ephraïm est le casque de ma tête, et Juda mon sceptre.

      Esaïe 11

      14 Au contraire, ils fondront sur l'épaule des Philistins à l'ouest, ils pilleront ensemble les nomades de l'est ; ils auront la mainmise sur Edom et Moab et les Ammonites leur seront soumis.

      Esaïe 15

      1 Message sur Moab. Oui, en une nuit Ar-Moab est dévastée, elle est détruite ! En une nuit Kir-Moab est dévastée, elle est détruite !
      2 On monte au temple, Dibon monte sur les hauts lieux pour pleurer. Moab se lamente sur Nebo et sur Médeba. Toutes les têtes sont rasées, toutes les barbes coupées.
      3 Dans ses rues on est habillé de sacs ; sur ses toits et ses places, tous gémissent et fondent en larmes.
      4 Hesbon et Elealé poussent des cris, on les entend jusqu'à Jahats. Voilà pourquoi les soldats de Moab hurlent. Moab est abattu.
      5 Mon cœur pousse des cris pour Moab. Ses fugitifs vont jusqu'à Tsoar, jusqu'à Eglath-Shelishija. Ils gravissent en pleurant la montée de Louhith et ils poussent des cris de détresse sur le chemin de Horonaïm
      6 parce que l’eau de Nimrim a entièrement disparu, l'herbe est sèche, le gazon est détruit, toute la verdure a disparu.
      7 C'est pourquoi ils rassemblent ce qui leur reste et transportent leurs biens de l’autre côté du torrent des saules.
      8 Oui, les cris font le tour du territoire de Moab, ses lamentations retentissent jusqu'à Eglaïm, elles retentissent jusqu'à Beer-Elim.
      9 L’eau de Dimon est pleine de sang, mais j'envoie de nouveaux malheurs sur Dimon : un lion contre les rescapés de Moab, contre le reste du pays.

      Esaïe 16

      2 Pareilles à un oiseau fugitif ou à une couvée effrayée, voilà comment seront les filles de Moab au passage de l'Arnon :
      4 Laisse les exilés de Moab séjourner chez toi, abrite-les contre le dévastateur ! En effet, l'oppression cessera, la dévastation prendra fin, celui qui piétine le pays disparaîtra.
      6 *Nous avons entendu s’exprimer l'orgueil du très arrogant Moab, son arrogance, son orgueil et ses excès. Son bavardage ne vaut rien.
      7 Voilà pourquoi Moab se lamente sur lui-même, il se lamente tout entier. Vous soupirez à cause des gâteaux de raisin qu’on faisait à Kir-Haréseth, profondément abattus.
      11 Voilà pourquoi je vibre intérieurement pour Moab, pareil à une harpe, je suis profondément ému pour Kir-Harès.
      12 Moab se présente, il se fatigue sur les hauts lieux. Il entre dans son sanctuaire pour prier, mais il ne peut rien obtenir.
      13 Telle est la parole que l'Eternel a prononcée depuis longtemps à l’intention de Moab.
      14 Et maintenant, voici ce que dit l'Eternel : Dans trois ans, comptés aussi précisément que les années d'un salarié, la gloire de Moab sera un objet de mépris, malgré toute sa population ; il n’en restera pas grand-chose, presque rien.

      Esaïe 25

      10 En effet, la main de l'Eternel repose sur cette montagne et Moab est piétiné sur place, tout comme on le fait pour la paille dans une fosse à purin.

      Jérémie 9

      Jérémie 25

      21 aux Edomites, aux Moabites et aux Ammonites ;

      Jérémie 27

      3 Ensuite, fais-les parvenir aux rois d'Edom, de Moab, des Ammonites, de Tyr et de Sidon, par l’intermédiaire de leurs ambassadeurs, ceux qui sont venus trouver Sédécias, roi de Juda, à Jérusalem.

      Jérémie 40

      11 Tous les Juifs qui se trouvaient dans le pays de Moab, chez les Ammonites, dans le pays d'Edom et dans tous les autres pays apprirent aussi que le roi de Babylone avait laissé des habitants en Juda, sous la responsabilité de Guedalia, fils d'Achikam et petit-fils de Shaphan.

      Jérémie 48

      1 Sur Moab. Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël : Malheur à Nebo, car elle est dévastée ! Kirjathaïm est couverte de honte car elle est prise, Misgab est couverte de honte, elle est brisée.
      2 On ne chante plus les louanges de Moab. A Hesbon, on a de mauvaises intentions envers lui : « Allons-y, supprimons-le du milieu des nations ! » Toi aussi, Madmen, tu seras réduite au silence, car l'épée est sur tes traces.
      3 On entend des cris à Choronaïm. C'est la dévastation, un grand désastre.
      4 Moab est brisé. Ses plus petits font entendre leurs cris.
      5 C’est avec un torrent de larmes qu’ils gravissent la montée de Luchith parce qu’ils ont entendu avec angoisse les cris provenant du désastre dans la descente de Choronaïm.
      6 Fuyez, sauvez votre vie, devenez pareils au genévrier dans le désert !
      7 Oui, parce que tu as placé ta confiance dans tes réalisations et dans tes trésors, toi aussi, tu seras pris. Kemosh partira en exil avec ses prêtres et ses chefs.
      8 Le dévastateur pénétrera dans chaque ville, aucune ne lui échappera. La vallée connaîtra la ruine et la plaine sera détruite, comme l'Eternel l'a dit.
      9 Donnez des ailes à Moab, qu’il s’envole ! Ses villes deviendront des déserts inhabités.
      10 Maudit soit celui qui accomplit l'œuvre de l'Eternel avec négligence, maudit soit celui qui éloigne son épée du sang !
      11 Moab vivait en paix depuis sa jeunesse, il était en repos comme un vin sur sa lie. Il n’a pas été vidé d'un récipient dans un autre, il n’est pas parti en exil. C’est pourquoi son goût lui est resté et son parfum ne s’est pas altéré.
      12 Cependant voici que les jours viennent, déclare l'Eternel, où je lui enverrai des hommes pour le transvaser. Ils videront ses récipients et feront éclater ses outres.
      13 Moab aura honte de Kemosh, tout comme la communauté d'Israël a eu honte de Béthel, de l’objet de sa confiance.
      14 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes des guerriers, des soldats redoutables prêts à combattre ? »
      15 Moab est dévasté, ses villes partent en fumée, l'élite de ses jeunes gens descend au massacre, déclare le roi, celui dont le nom est l'Eternel, le maître de l’univers.
      16 La ruine de Moab va bientôt arriver, son malheur va survenir très rapidement.
      17 Plaignez-le, vous tous ses voisins, vous tous qui connaissez son nom ! Dites : « Comment a-t-il pu être brisé, ce sceptre puissant, ce bâton majestueux ? »
      18 Descends du haut de ta gloire, assieds-toi dans la soif, habitante de Dibon ! En effet, le dévastateur de Moab s’en prend à toi, il démolit tes forteresses.
      19 Tiens-toi sur le chemin et fais le guet, habitante d'Aroër ! Interroge le fuyard, le rescapé en demandant : « Qu'est-il arrivé ? »
      20 « Moab est couvert de honte, car il est terrorisé. Hurlez et criez ! Annoncez sur l'Arnon que Moab est dévasté ! »
      21 Le jugement a atteint le pays de la plaine, Holon, Jahats, Méphaath,
      22 Dibon, Nebo, Beth-Diblathaïm,
      23 Kirjathaïm, Beth-Gamul, Beth-Meon,
      24 Kerijoth et Botsra, toutes les villes du pays de Moab, qu’elles soient près ou loin.
      25 La force de Moab a été abattue, son bras est brisé, déclare l'Eternel.
      26 Enivrez-le, car c’est à l’Eternel qu’il s'est attaqué ! Moab se roule dans son vomi, il provoque lui aussi la moquerie.
      27 Israël n’était-il pas devenu l’objet de tes moqueries ? Avait-il donc été surpris parmi des voleurs, pour que tu ne parles de lui qu'en secouant la tête ?
      28 Abandonnez les villes et installez-vous dans les rochers, habitants de Moab ! Imitez la colombe qui construit son nid dans la fente d’un ravin !
      29 *Nous avons entendu s’exprimer l'orgueil du très arrogant Moab, sa fierté, son orgueil, son arrogance et son cœur vaniteux.
      30 Pour ma part, je connais bien ses excès, déclare l'Eternel. Son bavardage ne vaut rien, pas plus que ce qu’il fait.
      31 C'est pourquoi je me lamente à propos de Moab, je crie à cause de tout ce peuple. On soupire sur les habitants de Kir-Hérès.
      32 Vigne de Sibma, je pleure sur toi plus encore que sur Jaezer. Tes sarments traversaient la mer, ils atteignaient la mer de Jaezer. Le dévastateur s'est jeté sur ta récolte de fruits et sur ta vendange.
      33 La joie et l'allégresse ont disparu des vergers et du pays de Moab. J'ai fait disparaître le vin dans les cuves : on ne l’y pressera plus avec des cris de joie. Ces cris ne seront plus des cris de joie.
      34 Les cris de détresse venant de Hesbon retentissent jusqu'à Elealé, ils se font entendre jusqu'à Jahats, de Tsoar jusqu'à Choronaïm, et jusqu'à Eglath-Shelishija, car même l’eau de Nimrim a entièrement disparu.
      35 Je supprimerai de Moab, déclare l'Eternel, celui qui monte sur les hauts lieux et qui fait brûler de l'encens en l’honneur de son dieu.
      36 Aussi mon cœur émet-il un son plaintif sur Moab, comme le font des flûtes. Mon cœur émet un son plaintif comme celui des flûtes sur les habitants de Kir-Hérès, parce que les biens qu'ils avaient entassés sont perdus.
      37 En effet, toutes les têtes sont tondues et toutes les barbes sont rasées. Sur toutes les mains il y a des incisions, et autour de la taille des sacs.
      38 Sur tous les toits et sur les places de Moab, ce ne sont que lamentations, parce que j'ai brisé Moab comme on brise un vase qu’on n’aime plus, déclare l'Eternel.
      39 Comment ! Il est brisé ! Lamentez-vous ! Comment ! Moab tourne honteusement le dos ! Moab provoque la moquerie et la terreur chez tous ses voisins.
      40 En effet, voici ce que dit l'Eternel : Il plane comme l'aigle, il déploie ses ailes sur Moab.
      41 Kerijoth est prise, les forteresses sont occupées et, ce jour-là, le cœur des guerriers de Moab est pareil à celui d'une femme prête à accoucher.
      42 Moab sera exterminé. Il cessera d'être un peuple, car c’est à l’Eternel qu’il s'est attaqué.
      43 *La terreur, le trou et le piège te menacent, habitant de Moab, déclare l'Eternel.
      44 Celui qui prendra la fuite devant la terreur tombera dans le trou et celui qui remontera du trou sera pris dans le piège, car je fais venir sur lui, sur Moab, l'année de mon intervention contre lui, déclare l'Eternel.
      45 A l'ombre de Hesbon les fuyards s'arrêtent, épuisés, mais *un feu sort de Hesbon, une flamme sort du milieu de Sihon. Elle dévore les tempes de Moab et le crâne de ces hommes tapageurs.
      46 Malheur à toi, Moab ! Le peuple de Kemosh est perdu ! Oui, tes fils et tes filles sont faits prisonniers.
      47 Cependant, dans l’avenir, je ramènerai les déportés de Moab, déclare l'Eternel. Fin du jugement de Moab.

      Ezéchiel 25

      8 » Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Moab et Séir ont affirmé : ‘La communauté de Juda est comme toutes les nations.’
      9 A cause de cela, je vais ouvrir le territoire de Moab du côté des villes, de ses villes frontières qui sont les joyaux du pays : Beth-Jeshimoth, Baal-Meon et Kirjathaïm.
      11 Je mettrai mes jugements en œuvre contre Moab, et ils reconnaîtront que je suis l'Eternel.

      Daniel 11

      41 Il pénétrera dans le plus beau des pays et beaucoup trébucheront, mais voici ceux qui seront délivrés de son pouvoir : Edom, Moab et les principaux des Ammonites.

      Amos 2

      1 Voici ce que dit l'Eternel : A cause de trois crimes de Moab, même de quatre, je ne reviens pas sur ma décision. Parce qu'il a brûlé, calciné les os du roi d'Edom,
      2 j'enverrai le feu dans Moab ; il dévorera les palais de Kerijoth et Moab mourra au milieu du tapage, au milieu des cris de guerre et du bruit de la trompette.

      Amos 6

      14 C'est pourquoi je ferai surgir contre vous, communauté d'Israël, une nation qui vous opprimera depuis l'entrée de Hamath jusqu'au torrent du désert, déclare l'Eternel, le Dieu de l’univers.

      Michée 6

      5 Mon peuple, rappelle-toi ce que projetait Balak, roi de Moab, et ce que lui a répondu Balaam, fils de Beor, rappelle-toi le chemin de Sittim à Guilgal, afin de reconnaître les bienfaits de l'Eternel. »

      Sophonie 2

      8 J'ai entendu les injures de Moab et les sarcasmes des Ammonites quand ils insultaient mon peuple et s’attaquaient à ses frontières.
      9 C'est pourquoi, aussi vrai que je suis vivant, déclare l'Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël, Moab sera pareil à Sodome, et les Ammonites pareils à Gomorrhe : un endroit couvert de ronces, une mine de sel, un désert pour toujours. Le reste de mon peuple les pillera, ce qui subsiste de ma nation les aura en héritage.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.