Dictionnaire Biblique de Top Bible

PROPHÈTE 8.

VIII Comment Jésus a accompli les prophètes.

Le caractère original, l'inspiration essentielle de l'enseignement des prophètes, par rapport aux doctrines des philosophes et des initiateurs religieux du monde païen, c'est que leur morale est avant tout sociale. L'idéal de vie humaine qu'ils prêchent n'est pas en fonction de l'individu seulement, mais en fonction d'un milieu. La loi de Moïse s'adresse non à l'Israélite, mais à Israël : « Ecoute, Israël.  » Si l'Hébreu doit se courber sous le commandement de Jéhovah, s'il doit être pieux et moral, c'est afin que son Dieu satisfait de lui puisse bénir la nation dont il est un des membres et la conduire vers sa glorieuse destinée. Le but poursuivi par l'action divine et par le ministère des hommes de Dieu est de constituer au sein de la masse humaine, ignorante et pervertie, un milieu social où la vérité soit connue, où le vrai Dieu soit adoré, où sa loi soit obéie, et qui puisse, par ses moeurs et par sa foi, devenir l'embryon du Royaume de Dieu parmi les hommes.

Quand la royauté israélite et le sacerdoce eurent trahi la volonté de Jéhovah et ramené le peuple aux errements moraux et cultuels des autres nations, les prophètes proclamèrent la déchéance des royaumes d'Israël et de Juda, ils annoncèrent qu'un reste seulement serait sauvé, et que l'envoyé de Dieu, un Emmanuel (Esa 7-12), un Messie dont la venue coïnciderait avec un évangile de grâce (Esa 61) et une nouvelle effusion de l'Esprit (Joe 2) fonderait par une alliance nouvelle (Jer 31) un nouvel Israël, purifié, sanctifié, au sein duquel l'humanité, en quête de son origine divine, verrait enfin des créatures en qui serait rétablie l'image du créateur. C'est ce nouveau milieu idéal, régénéré, que les prophètes à partir du VIII e siècle dépeignent sous les images les plus diverses, depuis Osée qui esquisse l'ère messianique (Os 14:4,8), Abdias qui parle de la montagne sainte où « la royauté appartiendra à Jéhovah » (Ab 1:15), jusqu'au livre de Daniel où on lit : « Les saints du Très-Haut recevront le royaume, ils posséderont le royaume à jamais, d'éternité en éternité » (Da 7).

Les fervents jéhovistes crurent que le retour de l'Exil marquait l'inauguration de ce royaume. La sélection qui venait de s'opérer à ce moment-là parmi les exilés, l'ardeur réformatrice des fondateurs du judaïsme purent d'abord le faire croire, mais l'illusion, pour les clairvoyants, fut de courte durée. Il est aisé de voir par la prédication de Jean-Baptiste que la nation juive, quand Jésus parut, était, à sa manière, revenue à l'endurcissement que manifestait Israël au temps des anciens prophètes. Le Royaume de Dieu était encore à fonder.

Pour la troisième fois, après Moïse, après les prophètes, Jésus reprend la tâche. Il confirme le ministère de Jean-Baptiste ; comme lui, il prêche la repentance et le baptême. Il prêche la venue du Royaume et s'affirme comme le Messie. En guérissant les malades, il se manifeste le chef divin d'un nouveau milieu social où Dieu règne. En chassant les démons, il démontre que le Royaume de Dieu « s'est approché » (Lu 10:9), que le pouvoir de Satan, qu'il a vaincu dans sa vie morale et démasqué dans sa prédication publique, est désormais dominé par une autre puissance venue d'en haut. Dans son espoir de rassembler les enfants d'Israël « comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes » (Mt 23:37), Jésus s'est écrié :

Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair (Lu 10:18).

Hélas, ce n'est pas jusqu'en enfer que Satan a été précipité ; il a été retenu sur la terre. Il a ameuté contre Jésus non seulement les pervers et les incrédules, les grands et le sacerdoce, mais même les pharisiens, les fervents de la Thora dont Jésus avait escompté l'appui :

En ne se faisant pas baptiser par Jean, ils ont annulé le dessein de Dieu à leur égard (Lu 7:30).

Puisque l'Israël selon la chair se dérobe-- « vous ne l'avez pas voulu ! » (Mt 23:37) --, Jésus entre résolument dans la voie crucifiante et fonde l'Israël selon l'Esprit. Il choisit pour cela ses douze apôtres. Cette compagnie des Douze, en qui Jésus crée la première cellule du Royaume de Dieu, est à ses yeux le véritable « reste », le « faible reste » qu'avaient entrevu les prophètes (Esa 10 et 1, Jer 33:3,6, etc.). Il met ces Douze à part ; il les consacre dans son sermon sur la montagne (voir art.), dont la loi, impraticable à la lettre pour l'individu isolé dans le monde hostile à Dieu (Mt 5), est toute conçue en vue d'un milieu spécial, du nouvel Israël qui réalisera, qui réalise déjà maintenant dans la personne des apôtres le Royaume de Dieu sur la terre. C'est parce que Jésus voit dans le collège des apôtres auxquels bientôt se joint un cercle intime, le « reste » sauvé, régénéré, en qui Dieu vient d'établir son règne sur la terre, qu'il répond à Jean-Baptiste que l'activité du Royaume de Dieu ici-bas a déjà commencé et qu'il porte déjà ses fruits (Mt 11). C'est aussi pour cela qu'il répond aux pharisiens qui lui demandent quand viendra le Royaume de Dieu : « Le Royaume de Dieu est au milieu de vous » (Lu 17:20). A mesure qu'approche l'heure rédemptrice qui permettra l'extension du Royaume par l'effusion de l'Esprit, Jésus se consacre toujours plus aux entretiens intimes avec ses disciples. Il les isole, il les éclaire, il leur explique « le mystère du Royaume de Dieu » (Mr 4:10,34 Mt 13:10, Lu 8:9, cf. Lu 6:20 9:18 16:1, Mr 7:24-31 8:27, etc.). Le dernier soir, il les unit dans la sainte Cène ; ressuscité, il en fait les missionnaires du monde.

Allez ! Enseignez toutes les nations (Mt 28:19).

Notre Père qui es aux cieux, que ton règne vienne ! (Mt 6)

Après avoir montré comment Jésus est resté fidèle au prophétisme dans la façon dont il a conçu et réalisé la fondation de son Royaume, il reste à indiquer avec quelle sûreté l'intuition inspirée des prophètes les avait amenés à entrevoir et à caractériser en des prédictions éparses le chemin par lequel le Messie à venir devait passer pour établir son Royaume parmi les hommes.

Comme il traversait Jérico pour la dernière fois, Jésus a dit à ses disciples :

Voici, nous montons à Jérusalem. Eh bien ! toutes les choses qui ont été écrites par les prophètes au sujet du Fils de l'homme vont recevoir leur accomplissement (Lu 18:31).

Sur le chemin d'Emmaüs, il reproche à deux disciples qu'il venait d'aborder d'avoir :

-un coeur lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Puis, commençant par Moïse et continuant par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait (Lu 24:25-27).

Ainsi Jésus a eu le clair sentiment d'être venu en ce monde pour servir d'aboutissement à la prophétie messianique. « Je suis venu, a-t-il dit, accomplir les prophètes » (Mt 5:17). L'a-t-il fait ?

Que signifie le mot « accomplir » ? Dans Plutarque : réaliser Dans Hérodote : porter à la perfection. Dans Aristote : féconder. Examinons ce triple sens. Comme un prisme triangulaire décompose le rayon du soleil, le mot « accomplir », avec son triple sens, va nous permettre de voir comment Jésus a exaucé la prophétie messianique.

1° « Je suis venu réaliser les prophètes. » Jésus a-t-il été le prophète incarnant dans sa personne les caractères que ses précurseurs lui avaient à l'avance attribués ? Oui.

De la première page de la Bible hébraïque, annonçant que « la postérité de la femme écraserait la tête du serpent » (Ge 3:15, cf. Lu 10:18), jusqu'au dernier oracle annonçant à Jérusalem :

« Voici ton Roi qui vient à toi » (Zac 9:9, Jn 12:15),

tous les traits marqués par les prophètes :

Pacificateur portant le sceptre de Juda (Ge 49:10, Lu 19:42, Mt 5:9), Successeur de Moïse (De 18:15, Jn 14:5 5:46), Fils de David au trône éternel (2Sa 7:16, Mr 11:10), Emmanuel (Esa 7:14, Mt 1:23). Prince de la Paix (Esa 9:5, Lu 1:79 2:14 19:42, Jn 16:33), Enfant de Bethléhem (Mic 5:1, Lu 2:4-7), Germe de justice (Jer 23:5 et suivant, Mt 5:6,16,20), bon Berger (Eze 34:23 et suivant, Jn 10:1,16), Messie porteur de l'Évangile (Esa 61:1, Jn 4:25, Mr 1:14). Homme de douleur (Esa 53:3 et suivant, Mt 20:28, Lu 24:26), Soleil de justice apportant la guérison dans ses rayons (Mal 4:2, Lu 1:78 Mt 11:5), Roi humble monté sur le poulain d'une ânesse (Za 9:9, Mr 11:7), Dieu au milieu d'Israël, répandant son Esprit sur toute chair, (cf. Joe 2:28,29, Jn 14:16, Mt 28:19) Pierre lancée d'en haut, sans le secours d'aucune main, et renversant la puissance des empires du paganisme, (cf. Da 2:34, Lu 20:18) Fils de l'homme au règne impérissable (Da 7:14, Mr 13:26, Lu 1:33), Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde (Jn 1:29-37 Esa 53:7),
ont été accomplis à la lettre dans l'apparition du Fils de Dieu sur la terre.

Ces caractères, et bien d'autres encore, donnant à l'avance la physionomie du Christ, nous mettent en présence d'un phénomène sans analogue dans la littérature des hommes ; phénomène que les lois ordinaires de l'histoire n'expliquent pas, mais dans lequel on retrouve la marque du dessein de Dieu dans l'évolution de la pensée d'Israël et la preuve de l'inspiration de l'A.T.

2° « Je suis venu porter à la perfection les prophètes. » Nourri des saints livres depuis son enfance, Jésus, en grandissant, s'est pénétré de la pensée des prophètes ; son âme a été enflammée par leurs appels, orientée par leurs oracles, et c'est pour entreprendre la carrière du Messie annoncé qu'il se rend au baptême où il reçoit la maîtrise de l'Esprit (Mt 3:13-17, Mr 1:9-11, Lu 3:2 et suivant, Jn 1:32-34). Dès l'entrée de son ministère, Jésus déclare qu'il vient apporter un témoignage (Jn 3:11 33). Il accepte pour lui le titre de prophète (Jn 3:2, Mt 21:11). Il se montre prophète par le discernement miraculeux, le don de seconde vue qu'il possède (Jn 1 et 4) et par son pouvoir sur la nature. Il atteste qu'en tant que prophète il est venu reprendre, compléter, fondre en un Evangile, incarner dans sa personne l'enseignement des prophètes et en étendre à l'infini la portée. Et c'est ce qu'il fait. Dans son activité révélatrice, qui n'est pas un enseignement systématique, mais, sous les formes les plus variées dans ses paroles et dans ses actes, un appel constant à la conscience, Jésus part des principes de Moïse : Dieu est unique, Dieu est vivant, la morale est fondée sur la religion (Ex 20). Puis il confirme les oracles d'Amos, prédicateur de la justice ; d'Osée, prédicateur de l'amour ; d'Esaïe, prédicateur de la sainteté ; de Michée, prédicateur du culte en esprit (Mic 6) ; de Jérémie, qui annonce la nouvelle alliance inscrite dans les coeurs (Jer 31) ; d'Ezéchiel, prédicateur de la responsabilité individuelle (Eze 18) ; du second Esaïe, annonciateur des souffrances expiatoires du Messie (Esa 53) ; du livre de Daniel, révélant la venue du royaume de Dieu (ch. 7) et la récompense céleste des justes (Da 12, cf. Mt 13:43). Jésus ne se contente pas de reprendre les traits épars de l'enseignement des prophètes. Il les unit, les complète, les présente en un Evangile avec autorité. La puissance d'en haut, qui s'emparait des prophètes aux heures de révélation, les élevait à une inspiration qui les faisait qualifier de Voyants et d'Hommes de l'Esprit Mais cette inspiration était intermittente, emportée, inégale. Ils entrevoyaient les oracles de Jéhovah. C'est assez de les lire pour se rendre compte du caractère partiel de leur révélation : Esaïe prêche Emmanuel et la victoire finale du Messie, mais il ne voit pas le Messie souffrant, rédempteur ; son regard sur l'histoire ne porte pas au delà de la destruction de l'Assyrie ; Jérémie annonce la nouvelle alliance, celle du coeur, mais il ne parle pas de l'expiation nécessaire et s'arrête moins à la personne du Messie qu'à l'oeuvre messianique elle-même ; Ezéchiel conditionne la venue du règne messianique par l'organisation rituelle ; Zacharie croit que le Messie est Zorobabel ; le 2 e Esaïe arrive avec peine à individualiser le Serviteur souffrant et ne parle pas de l'effusion de l'Esprit ; Joe annonce que l'Esprit sera répandu sur toute chair, mais il passe sous silence l'oeuvre rédemptrice qui permettra la Pentecôte, etc.

Ainsi, chaque prophète apporte, si j'ose dire, une couleur du soleil, mais aucun la lumière intégrale ; Jésus seul la réunit en un faisceau. Les prophètes, déterminés par le temps et l'espace, ne voient que les vérités perceptibles sur leur chemin ; Jésus, qui vient de Dieu, est au carrefour de tous -les chemins ; il en voit l'harmonie et l'aboutissement. Les autres avaient des visions sur Dieu, lui a la vision de Dieu : de là la plénitude et l'autorité de son verbe. Les autres apportaient des messages partiels et des révélations relatives ; toujours maître de lui et sûr de sa parole, Jésus déclare : « Nu ! ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler » (Mt 11:27) ; comme Fils unique du Père, il surpasse les autres prophètes de toute son autorité divine : « Moïse et les anciens ont dit... ; mais moi, je vous dis... » (Mt 5). Ce qui fait la souveraine et définitive maîtrise de son message évangélique, c'est que cet Evangile embrasse tout l'ensemble des dispensations du Dieu de qui, lui-même, il procède.

Mais Jésus fait plus que porter à sa perfection l'enseignement prophétique : il l'incarne, il le démontre, il le montre réalisé dans sa propre vie. Certes, les prophètes d'Israël ont dominé leur siècle, mais l'oracle qu'ils apportaient les a, à son tour, dominés. Leur personnalité en était subjuguée, non transformée. La force divine qui était en eux les conduisait plutôt qu'elle ne les pénétrait. Ils étaient les hommes de l'Esprit, non des hommes spirituels. Les actes étranges accomplis par Osée, par Esaïe, les contradictions de l'âme de Jérémie, les maladies, les découragements, les mutismes extatiques du visionnaire Ezéchiel, les mouvements de violence que nous relevons chez d'autres et l'intermittence de leur action, nous montrent assez que les prophètes étaient, comme dit Jacques, « des hommes de la même nature que nous ». Le fait que l'A. T, n'a gardé de la plupart d'entre eux que les discours et non les actes prouve qu'ils se distinguèrent de leurs contemporains et agirent sur eux davantage par l'inspiration de leur parole que par l'ascendant de leur vie.

Le cas de Jésus est tout autre. Il n'est pas seulement, à la suite des prophètes et plus haut que les prophètes, l'annonciateur de messages révélés : il se présente lui-même comme une révélation continue. Les autres étaient mus par l'Esprit ; lui, il est l'Esprit (2Co 3:17). Les autres étaient les hommes de Dieu ; lui, il est l'Homme-Dieu. Sa personne est l'expression parfaite de l'enseignement prophétique porté à sa perfection ; et parce que cette personne sainte est l'expression parfaite de la filialité par rapport à Dieu, Jésus prophète révèle tout à la fois ce que doit être l'homme dans sa stature intégrale et ce qu'est Dieu. Ce qu'est Dieu... En vain, les docteurs de la théologie ont essayé de nous représenter Dieu en le qualifiant de grands mots : Infini, Eternel, Parfait, Tout-présent, Tout-scient, Tout-puissant, etc., mots qui ne nous rendent Dieu ni intelligible ni sensible parce qu'ils arrivent, froids, de la sphère lointaine de l'absolu, vers nous qui vivons dans la sphère du relatif. Le Dieu qui nous échappe dans son essence intime, mais qui nous est connaissable par voie morale, nous devient accessible et objet d'expérience dans la personne de Jésus : « Qui m'a vu a vu le Père... Celui qui m'aime sera aimé de mon Père, nous viendrons à lui et nous ferons notre demeure chez lui » (Jn 14:9,23). Ainsi, par la communion avec le Christ, l'essence de Dieu lui-même se communique à la nature humaine pour l'éclairer, l'inspirer, la sauver. Voilà la bonne nouvelle : l'Évangile. Désormais, les prophètes sont exaucés : « Vivre, c'est Christ. »

Débordant les besoins de l'âme individuelle et les voeux de la religion particulariste des Juifs, la parole révélatrice du Christ s'étend à la période à venir sur laquelle les prophètes n'avaient pu donner que quelques indications générales. Elle prescrit de communiquer son Evangile rédempteur à toute créature, dans tous les temps, et fixe les conditions dans lesquelles le règne de Dieu s'étendra sur toute la terre. Quand Jésus a achevé de parler, la conscience humaine a achevé d'interroger. Tout est dit. Sous l'effusion de l'Esprit du Christ, la voie est ouverte par le progrès indéfini vers l'idéal auquel l'humanité aspire : « Dieu tout en tous.  » C'est ainsi que Jésus, portant à la perfection la révélation des voyants d'Israël, se manifeste celui en qui les disciples d'Emmaüs ont salué « le prophète puissant en oeuvres et en paroles » (Lu 24:19).

3° « Je suis venu pour féconder les prophètes » , c'est-à-dire « pour faire porter son fruit à l'oeuvre de mes devanciers ».

Comment Jésus a-t-il accompli cette tâche ? En reprenant la vocation des prophètes et en la sublimant par une absolue sainteté.

Comme les prophètes, en tant que représentant du Dieu de justice et d'amour, et voulant les hommes pour Dieu, Jésus fait face à l'humanité, il la trouble, il lui reproche sa vie mauvaise, et, après les prophètes, il porte les conséquences de cette attitude héroïque.

Comme Moïse, il ordonne, il exhorte, il supplie, il se jette en médiateur entre son peuple coupable et la colère divine qui menace de frapper. Comme Amos, il parle en justicier, ameute contre lui les forces conjurées de l'orgueil et de la propre justice et se voit chassé par les chefs attitrés du peuple élu. Comme Jérémie, qui voulait inscrire la nouvelle alliance dans les coeurs, il est méconnu, méprisé, trahi, emprisonné, martyrisé. Mais c'est ici qu'éclate la différence entre l'oeuvre des prophètes et l'oeuvre de Jésus-Christ : les voyants d'Israël étaient des médiateurs humains, et tout leur héroïsme n'empêchait pas qu'ils fussent « de la terre » comme les autres hommes et pécheurs au même titre que les foules auxquelles s'adressait par eux le Verbe divin. Ils ont réussi par leur fidélité magnifique à se passer de main en main le flambeau de la vérité et à former le petit noyau de fidèles qui devait un jour constituer le berceau du Messie ; mais leur martyre n'a pu que provoquer, parmi le cercle étroit de leurs disciples, une stimulante pitié. Jésus au contraire, second Adam, pur de la tare originelle, vainqueur de la tentation au désert et rempli de l'Esprit qui lui donnait la maîtrise sur la nature, Jésus s'était mis, par sa sainteté absolue, dans une condition morale sur laquelle le mal et la mort n'ont plus de prise--car la mort est le salaire du péché. « Je mets devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Choisis la vie... afin que tu sois heureux... dans le pays que Jéhovah, ton Dieu, te donne » (De 30:15,19 4:40), avait dit le premier des prophètes. Avons-nous bien compris, dans notre théologie chrétienne, que le bien et la vie sont indissolublement liés et constituent avec le bonheur la trinité spirituelle où s'exprime la personne même de Dieu ? J'imagine que si Satan avait compris cela, il n'aurait pas risqué la suprême partie qui fit monter Jésus au Calvaire. Le Christ, étant pur, avait le droit de ne pas souffrir, le pouvoir de ne pas mourir. Un moment, le divin prophète a espéré gagner son peuple par sa parole et par ses oeuvres : « Jérusalem, que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! » (Mt 23:37). Mais quand il a vu les puissances infernales entraîner contre lui les Juifs pour le combat mortel, Jésus, maintenant jusqu'au bout la vocation médiatrice des prophètes, comme il avait volontairement accepté de souffrir, a volontairement accepté de mourir (Mr 14:36, Jn 12:27 10:18). C'est là la coupe qui lui fit, en Gethsémané, suer une sueur de sang. Il se rend à Jérusalem, « tueuse de prophètes » (Lu 13:34), dévoile les intentions homicides de ses adversaires dans la parabole des vignerons (Mr 12:1,12), se compare lui-même au « grain » qui doit « mourir » pour que le fruit qu'il porte en lui éclose (Jn 12:24) et, couronné d'épines, donne sa vie sur la croix. Mais le martyre accepté par Jésus provoque dans la nature, dans l'humanité, dans le ciel même une contradiction telle, que le tombeau a rendu son cadavre, que les pécheurs ont eu l'âme brisée de repentance, et que l'Esprit de Dieu, répondant au dernier soupir de Golgotha, est venu le jour de la Pentecôte fonder l'humanité nouvelle, sauvée, régénérée, victorieuse. « Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption », avait dit la prophétie antique (Ps 16:10). C'est bien cela. Et Pierre a bien traduit quand il a dit : « Tu ne permettras pas que ton saint voie la corruption » (Ac 2:27). Amour divin et vie, sainteté et vie sont inséparables. C'est pourquoi la puissance de Satan s'épuise au Calvaire, tandis que la sainteté salutaire du Christ triomphe dans sa résurrection. Ainsi Jésus de Nazareth, expiant dans sa chair sainte les péchés de tous les hommes, y compris ceux des voyants d'Israël (Jn 12:33), a exaucé les voeux de ses précurseurs, couronné leur labeur et instauré sur la terre le Royaume de Dieu, en semant la vie éternelle dans le sillon sur lequel les prophètes hébreux étaient tombés sans même savoir quel serait leur lendemain. La résurrection de Jésus ressuscite l'humanité. Prophète accomplissant les prophètes, il a lancé dans le monde une nouvelle lignée de prophètes, les éveilleurs spirituels qui, depuis dix-neuf siècles, surgissent un peu partout dans l'Église, l'obligent à tenir les yeux levés vers le Vivant, y provoquent les floraisons de l'Esprit. Sainte filiation des voyants de la Nouvelle Alliance, ils préparent, de résurrection en résurrection, l'avènement du Christ glorifié, comme les voyants de l'Ancienne Alliance avaient préparé son berceau. BIBLIOGRAPHIE. --Les prophètes d'Israël ont suscité dans la littérature théologique un si grand nombre d'ouvrages, de monographies, d'articles et de commentaires, qu'on ne saurait donner ici la liste de ces publications sans encombrer inutilement les colonnes du Dictionnaire. En outre, les problèmes d'histoire et de religion soulevés par les écrits des prophètes, lesquels s'étendent sur plusieurs siècles, présentent une telle complexité qu'on ne saurait répartir strictement les auteurs en écoles sans courir le risque de classifications arbitraires. Les publications indiquées ci-dessous dans leur ordre chronologique n'ont d'autre intention que d'esquisser la marche de la science biblique dans l'étude du prophétisme hébreu au cours du siècle écoulé (1833-1934). On y trouvera des ouvrages qui ont marqué dans l'histoire de la critique, et les livres qui, parce qu'ils ont été composés ou traduits en français, sont à la portée de tous nos lecteurs.

G.F. OEhler, Théol. de l'A. T, (traduction de H. de Rougemont), 1876 ;

Ed. Reuss, La Bible : les Prophètes, 1876 ;

Ch. Bruston, Hist, de la litt, proph. des Hébr., 1881 ;

A. Kuenen, Relig. nation, et relig. univ. (trad. M. Vernes), 1884 ;

C. Piepenbrino, Théol. de l'A.T., 1886 ;

Renan, Hist, du peuple d'Isr., t. II et III, 1889-1892 ;

E. Archinard, Isr. et ses voisins asiatiques, 1890 ;

J. Darmesteter, Les proph. d'Isr., 1891 ;

L. Gautier, La mission d'Ézéchiel, 1891 ;

A. Westphal, Les Sources du Pentateuque, t. II, 1892 ;

Kirkpatrick, The Doctrine of the Prophets, 1892 ;

W. Roeertson Smith, The Prophets of Israël, 2 B éd., 1895 ;

C. Piepenbring, Hist, du peuple d'Isr., 1898 ;

JJ.P. Valeton Les Israélites (dans la traduction du Manuel d'Hist, des rel de Chantepie de la Saussaye), 1904 ;

Cheyne, Jeremiah, his Life and Time, 1904 ;

Ch. Bruston, Vraie et fausse crit. bibl, 1905 ; B. Stade, Bibl. Theol. d. A.T., 1905.

L. Gautier, Introd. A.T., 1906 ; Gunkel, Elias, 1906.

Ed. Bruston, Le proph. Jérémie, 1906.

Ch. Mercier, Les proph. d'Israël, 1908.

E. McFadyen, Introd, to the O.T., 1909.

A. Causse, Les proph. d'Israël et les relig. de l'Orient, 1913.

Th. Reinach, Le judaïsme prophétique et les espérances actuelles de l'humanité, 1920.

J. Skinner, Prophecy and Religion, 1922.

A. Westphal, Jéhovah, 1903, 4° éd., 1922.

A. Causse, Les pauvres d'Israël, 1922.

Ch. Jean, Le milieu biblique av. J. -C, 1923.

Th. Robinson, Prophecy and the Prophets in ancient Israël, 1923.

A. Westphal, Les Prophètes, 1924.

A. Causse, Israël et la vision de l'humanité, 1924.

L. Gautier, Etudes (ouvr. posthume), 1927.

A. Bertholet, Hist. Civ. Isr., 1920 (trad. Marty, 1929).

L. BAECK, Le judaïsme (dans Clemen : Les religions du monde, trad. Marty), 1930.

L. Desnoyers, Hist, du peuple hébreu des Juges à la captivité, 1930.

Chaîne, Introd, à la lecture des Prophètes, 1932 ; A. Loisy, La Relig. d'Israël 3°éd., 1933.

A. Parrot, Villes enfouies, 1934.

La bibliographie complète du Deutéronome dans son rapport avec les prophètes est fournie par A.R. Siebens dans : L'origine du Deutéronome, 1929. ALEX W.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 3

      15 Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci t'écrasera la tête et tu lui blesseras le talon. »

      Genèse 49

      10 Le sceptre ne s'éloignera pas de Juda, #ni le bâton souverain d'entre ses pieds, #jusqu'à ce que vienne le Shilo #et que les peuples lui obéissent. #

      Exode 20

      1 Alors Dieu prononça toutes ces paroles :
      2 « Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir d'Egypte, de la maison d'esclavage.
      3 » Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
      4 » Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation de ce qui est en haut dans le ciel, en bas sur la terre et dans l’eau plus bas que la terre.
      5 Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne les serviras pas, car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux. Je punis la faute des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me détestent,
      6 et j’agis avec bonté jusqu'à 1000 générations envers ceux qui m'aiment et qui respectent mes commandements.
      7 » Tu n’utiliseras pas le nom de l'Eternel, ton Dieu, à la légère, car l'Eternel ne laissera pas impuni celui qui utilisera son nom à la légère.
      8 » Souviens-toi de faire du jour du repos un jour saint.
      9 Pendant 6 jours, tu travailleras et tu feras tout ce que tu dois faire.
      10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu. Tu ne feras aucun travail, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton esclave, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui habite chez toi.
      11 En effet, en 6 jours l'Eternel *a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et *il s'est reposé le septième jour. Voilà pourquoi l'Eternel a béni le jour du repos et en a fait un jour saint.
      12 * » Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
      13 » Tu ne commettras pas de meurtre.
      14 » Tu ne commettras pas d'adultère.
      15 » Tu ne commettras pas de vol.
      16 » Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
      17 » Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son esclave, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni quoi que ce soit qui lui appartienne. »
      18 Tout le peuple entendait les coups de tonnerre et le son de la trompette et voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait et se tenait à bonne distance.
      19 Ils dirent à Moïse : « Parle-nous, toi, et nous écouterons ; mais que Dieu ne nous parle pas, sinon nous mourrions. »
      20 Moïse dit au peuple : « N’ayez pas peur, car c'est pour vous mettre à l'épreuve que Dieu est venu et c'est pour que vous ayez sa crainte devant les yeux afin de ne pas pécher. »
      21 Le peuple restait à bonne distance, mais Moïse s'approcha de la nuée où se trouvait Dieu.
      22 L'Eternel annonça à Moïse : « Voici ce que tu diras aux Israélites : ‘Vous avez vu que je vous ai parlé depuis le ciel.
      23 Vous ne ferez pas de dieux en argent et en or pour me les associer ; vous ne vous en ferez pas.
      24 C’est un autel en terre que tu me construiras et tu y offriras tes holocaustes et tes sacrifices de communion, tes pièces de petit et de gros bétail. Partout où je rappellerai mon nom, je viendrai vers toi et te bénirai.
      25 Si tu me construis un autel de pierre, tu ne le feras pas en pierres taillées, car en passant ton ciseau sur la pierre, tu la rendrais profane.
      26 Tu ne monteras pas à mon autel par des marches afin de ne pas dévoiler ta nudité.’

      Lévitique 2

      1 » Lorsque quelqu'un apportera une offrande en cadeau à l'Eternel, son offrande sera de fleur de farine. Il versera de l'huile dessus et il y ajoutera de l'encens.
      2 Il l'apportera aux prêtres, aux descendants d'Aaron. Le prêtre prendra une poignée de cette fleur de farine arrosée d'huile avec tout l'encens et il brûlera cela sur l'autel comme souvenir. C'est une offrande dont l’odeur est agréable à l'Eternel.
      3 Ce qui restera de l'offrande sera pour Aaron et pour ses descendants. C'est une chose très sainte parmi les offrandes passées par le feu pour l'Eternel.
      4 » Si tu fais une offrande de ce qui est cuit au four, qu'on se serve de fleur de farine et que ce soient des gâteaux sans levain pétris à l'huile et des galettes sans levain arrosées d'huile.
      5 Si ton offrande est un gâteau cuit à la poêle, il sera de fleur de farine pétrie à l'huile, sans levain.
      6 Tu le couperas en morceaux et tu verseras de l'huile dessus. C'est une offrande.
      7 Si ton offrande est un gâteau cuit sur le gril, il sera fait de fleur de farine pétrie à l'huile.
      8 » Tu apporteras l'offrande qui sera faite à l'Eternel avec ces éléments-là ; elle sera remise au prêtre, qui la présentera sur l'autel.
      9 Le prêtre en prélèvera ce qui doit être offert comme souvenir et le brûlera sur l'autel. C'est une offrande dont l’odeur est agréable à l'Eternel.
      10 Ce qui restera de l'offrande sera pour Aaron et pour ses descendants ; c'est une chose très sainte parmi les offrandes passées par le feu pour l'Eternel.
      11 » Aucune des offrandes que vous présenterez à l'Eternel ne sera faite avec du levain. En effet vous ne brûlerez rien qui contienne du levain ou du miel parmi les offrandes passées par le feu pour l'Eternel.
      12 Vous pourrez en offrir à l'Eternel comme offrande de premiers produits, mais on n'en présentera pas sur l'autel comme offrande dont l’odeur est agréable.
      13 Tu mettras du sel sur toutes tes offrandes. Tu ne laisseras pas ton offrande manquer de sel, signe de l'alliance de ton Dieu. Sur toutes tes offrandes tu mettras du sel.
      14 » Si tu fais à l'Eternel une offrande des premières récoltes, tu présenteras des épis nouveaux, rôtis au feu et broyés, comme offrande de tes premières récoltes.
      15 Tu verseras de l'huile dessus et tu y ajouteras de l'encens. C'est une offrande.
      16 Le prêtre brûlera comme souvenir une portion des épis broyés et de l'huile, avec tout l'encens. C'est une offrande passée par le feu pour l'Eternel.

      2 Samuel 7

      16 Ta maison et ton règne seront assurés pour toujours après toi, ton trône sera affermi pour toujours.’ »

      Psaumes 16

      10 car tu *n’abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton bien-aimé connaisse la décomposition.

      Esaïe 1

      1 Vision d'Esaïe, fils d'Amots, sur Juda et Jérusalem, durant les règnes d'Ozias, de Jotham, d'Achaz et d'Ezéchias sur Juda.

      Esaïe 7

      1 A l’époque d'Achaz, fils de Jotham, lui-même fils d'Ozias qui était roi de Juda, Retsin, le roi de Syrie, monta avec Pékach, le fils de Remalia, le roi d'Israël, contre Jérusalem pour l'attaquer, mais sans parvenir à s’en emparer.
      2 On annonça aux membres de la dynastie de David : « Les Syriens ont pris position sur le territoire d’Ephraïm. » Achaz et son peuple en furent tout secoués, comme les arbres de la forêt lorsqu’ils sont secoués par le vent.
      3 Alors l'Eternel dit à Esaïe : « Sors donc à la rencontre d'Achaz avec ton fils Shear-Jashub, au bout de l'aqueduc du réservoir supérieur, sur la route du champ du teinturier.
      4 Tu lui diras : ‘Sois tranquille, n’aie pas peur et que ton cœur ne se trouble pas devant ces deux bouts de bois fumants, devant la colère de Retsin et de la Syrie ainsi que du fils de Remalia !
      5 Ne sois pas troublé parce que la Syrie a décidé de te faire du mal, parce qu'Ephraïm et le fils de Remalia disent :
      6 Montons contre Juda, semons-y la panique, frayons-nous un passage et proclamons-y roi le fils de Tabeel.’
      7 » Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Cela ne se produira pas, cela n'aura pas lieu.
      8 Certes, Damas est la capitale de la Syrie et Retsin le souverain de Damas, mais d’ici 65 ans Ephraïm ne sera plus un peuple.
      9 Samarie est la capitale d'Ephraïm et le fils de Remalia le souverain de Samarie. Si vous ne croyez pas, vous ne subsisterez pas. »
      10 L'Eternel dit encore à Achaz :
      11 « Demande pour toi un signe à l'Eternel, ton Dieu ! Demande-le, que ce soit dans les plus extrêmes profondeurs ou les lieux les plus élevés. »
      12 Achaz répondit : « Je ne demanderai rien, je ne provoquerai pas l'Eternel. »
      13 Esaïe dit alors : « Ecoutez donc, membres de la dynastie de David ! Est-ce trop peu pour vous de fatiguer les hommes, pour que vous abusiez encore de la patience de mon Dieu ?
      14 Voilà pourquoi c’est le Seigneur lui-même qui vous donnera un signe : *la vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et l’appellera Emmanuel.
      15 Il se nourrira de lait caillé et de miel jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien.
      16 Cependant, avant que l'enfant sache rejeter le mal et choisir le bien, le territoire dont tu redoutes les deux rois sera abandonné.
      17 » Par l’intermédiaire du roi d'Assyrie, l'Eternel fera venir sur toi, sur ton peuple et sur ta famille des jours tels qu'il n'y en a jamais eu de pareils depuis le jour où Ephraïm s'est séparé de Juda.
      18 Ce jour-là, l'Eternel sifflera les mouches qui sont dans le delta du Nil en Egypte et les abeilles qui se trouvent en Assyrie.
      19 Elles viendront et se poseront toutes dans les pentes abruptes des torrents et les fentes des rochers, sur tous les buissons et les pâturages.
      20 » Ce jour-là, à l’aide d’un rasoir loué de l’autre côté de l’Euphrate, à l’aide du roi d'Assyrie, le Seigneur rasera la tête et les poils des jambes ; il coupera même la barbe.
      21 Il arrivera, ce jour-là, que chacun élèvera une jeune vache et deux brebis.
      22 Il y aura une telle abondance de lait qu'on se nourrira de lait caillé. Oui, c'est de lait caillé et de miel que se nourriront toutes les personnes restées dans le pays.
      23 » Ce jour-là, tout endroit où il y aura 1000 ceps de vigne d’une valeur de 1000 pièces d'argent sera livré aux ronces et aux buissons épineux :
      24 on y viendra muni de flèches et d’un arc, car tout le pays ne sera que ronces et buissons épineux.
      25 Aucune des montagnes que l'on cultivait avec la bêche ne sera plus fréquentée, par crainte des ronces et des buissons épineux. On y lâchera le bœuf et le petit bétail foulera son sol. »

      Esaïe 8

      1 L'Eternel m’a dit : « Prends un grand cylindre et écris dessus, avec un burin ordinaire : ‘A Maher-Shalal-Chash-Baz.’
      2 Je veux prendre pour témoins deux hommes dignes de confiance, le prêtre Urie et Zacharie, fils de Bérékia. »
      3 Je me suis uni à la prophétesse ; elle est tombée enceinte et a mis au monde un fils. L'Eternel m’a dit : « Appelle-le Maher-Shalal-Chash-Baz.
      4 En effet, avant que l'enfant sache dire : ‘Papa ! Maman !’on apportera devant le roi d'Assyrie les richesses de Damas et le butin pris à Samarie. »
      5 L'Eternel m’a encore parlé, il a ajouté :
      6 « Puisque ce peuple a méprisé l’eau de Siloé qui coule doucement et a éprouvé de la joie en pensant à Retsin et au fils de Remalia,
      7 le Seigneur va faire monter contre eux les puissantes et grandes eaux de l’Euphrate, à savoir le roi d'Assyrie et toute sa puissance. Il grossira dans tous ses canaux et débordera sur toutes ses rives ;
      8 il pénétrera dans Juda, le submergera et l’inondera, et ce jusqu’à la hauteur du cou. Le déploiement de ses ailes remplira tout ton territoire, Emmanuel ! »
      9 Poussez des cris, peuples ! Mais vous serez brisés. Prêtez l'oreille, pays lointains ! Préparez-vous au combat ! Mais vous serez brisés. Oui, préparez-vous au combat ! Mais vous serez brisés.
      10 Vous aurez beau prendre des décisions, elles seront sans effet. Vous aurez beau prononcer une parole, elle ne s’accomplira pas, car Dieu est avec nous.
      11 Oui, voici ce que m’a dit l'Eternel, avec toute la force de son autorité, pour m’avertir de ne pas suivre la voie qui était celle de ce peuple :
      12 « N’appelez pas conspiration tout ce que ce peuple appelle conspiration ! *N’ayez d’eux aucune crainte et ne soyez pas troublés !
      13 C'est l'Eternel, le maître de l’univers, que vous devez respecter comme saint, c'est lui que vous devez craindre et redouter.
      14 Il sera alors un sanctuaire, mais aussi *une pierre qui fait obstacle, un rocher propre à faire trébucher pour les deux communautés d'Israël, un filet et un piège pour les habitants de Jérusalem.
      15 Beaucoup parmi eux trébucheront ; ils tomberont et se briseront, ils seront pris au piège et capturés.
      16 Garde ce témoignage à l’abri, marque la loi d’un sceau parmi mes disciples ! »
      17 Je compte sur l'Eternel, même s’il se cache à la famille de Jacob. *Je me confie en lui.
      18 Me voici, moi et les enfants que l'Eternel m'a donnés : nous servons de signes et de présages en Israël de la part de l'Eternel, le maître de l’univers, qui réside sur le mont Sion.
      19 Si l'on vous dit : « Consultez ceux qui invoquent les esprits et les spirites, ceux qui chuchotent et murmurent ! Un peuple ne consultera-t-il pas ses dieux ? Ne consultera-t-il pas les morts en faveur des vivants ? »
      20 répondez : « Il faut revenir à la loi et au témoignage ! » Si l'on ne parle pas de cette manière, il n'y aura pas d'aurore pour ce peuple.
      21 Il parcourra le pays, accablé et affamé, et, quand il aura faim, il s'irritera, maudira son roi et son Dieu et tournera les yeux en haut ;
      22 puis il regardera vers la terre et il n’y verra que détresse, obscurité et sombres angoisses ; il sera repoussé dans d'épaisses ténèbres.
      23 Toutefois, les ténèbres ne régneront pas toujours sur la terre où il y a maintenant des angoisses : si les temps passés ont couvert de mépris *le territoire de Zabulon et de Nephthali, les temps à venir couvriront de gloire la région voisine de la mer, la région située de l’autre côté du Jourdain, la Galilée à la population étrangère.

      Esaïe 9

      1 Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort une lumière a brillé.
      2 Tu rends la nation nombreuse, tu augmentes sa joie ; elle se réjouit devant toi comme on le fait lors de la moisson, comme on jubile au partage du butin.
      3 En effet, le fardeau qui pesait sur elle, le gourdin qui frappait son dos, le bâton de celui qui l'opprimait, tu les brises comme tu l’as fait lors de la victoire sur Madian.
      4 Oui, toute chaussure portée dans la bataille et tout habit roulé dans le sang seront livrés aux flammes pour être réduits en cendres.
      5 En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule ; on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.
      6 Etendre la souveraineté, donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et pour toujours : voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l’univers.
      7 Le Seigneur envoie une parole contre Jacob, et elle tombe sur Israël.
      8 Le peuple tout entier en aura connaissance, Ephraïm et les habitants de Samarie, eux qui disent avec orgueil et arrogance :
      9 « Des briques sont tombées ? Nous construirons en pierres de taille. Des sycomores ont été coupés ? Nous les remplacerons par des cèdres. »
      10 L'Eternel fait alors triompher contre eux les ennemis de Retsin et arme leurs ennemis :
      11 les Syriens à l'est, les Philistins à l'ouest. Ils dévorent Israël à pleine bouche. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
      12 C’est que le peuple ne revient pas à celui qui le frappe et ne recherche pas l'Eternel, le maître de l’univers.
      13 Aussi l'Eternel arrachera-t-il d'Israël la tête et la queue, la branche de palmier et le roseau, tout cela le même jour.
      14 – L'ancien et le magistrat, c'est la tête, et le prophète qui propage le mensonge, c'est la queue. –
      15 Les conducteurs de ce peuple l'égarent et ceux qui se laissent conduire par eux se perdent.
      16 C'est pourquoi le Seigneur ne peut se réjouir en pensant à ses jeunes gens et n’aura pas pitié de leurs orphelins et de leurs veuves. En effet, tous sont des impies et des méchants, et toutes les bouches ne savent que proférer des absurdités. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
      17 En effet, la méchanceté brûle comme un feu qui dévore ronces et buissons épineux ; elle embrase les buissons de la forêt, d'où s'élèvent des colonnes de fumée.
      18 C’est à cause de la colère de l'Eternel, le maître de l’univers, que le pays est embrasé, et le peuple alimente lui-même ce feu : personne n'épargne son frère ;
      19 on pille à droite, mais on a encore faim ; on dévore à gauche, mais on n'est pas rassasié ; chacun se met à manger son propre bras.
      20 Manassé dévore Ephraïm, Ephraïm Manassé, et ensemble ils fondent sur Juda. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.

      Esaïe 10

      1 Malheur à ceux qui promulguent des règles injustes et à ceux qui transcrivent des décrets oppressifs
      2 pour écarter les plus faibles des tribunaux et priver les plus humbles de mon peuple de leurs droits, pour faire des veuves leur proie et dépouiller les orphelins !
      3 Que ferez-vous le jour où il interviendra, lorsque la dévastation arrivera de loin ? Vers qui fuirez-vous pour trouver de l’aide et où laisserez-vous votre gloire ?
      4 Les uns seront courbés parmi les prisonniers, les autres tomberont parmi les condamnés à mort. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
      5 Malheur à l'Assyrien, bâton de ma colère ! Le gourdin dans sa main, c'est l'instrument de ma colère.
      6 Je l'ai lâché contre une nation impie, je l'ai fait marcher contre le peuple qui déclenche ma fureur, pour qu'il s’y livre au pillage et qu’il y fasse du butin, pour qu'il le piétine comme la boue des rues.
      7 Cependant, le roi d’Assyrie ne voit pas la situation de cette manière et ce n'est pas le projet que forme son cœur ; il ne pense qu'à détruire, qu'à éliminer des nations, et pas en petit nombre !
      8 En effet, il se dit : « Mes officiers ne sont-ils pas autant de rois ?
      9 Le sort de Calno n’a-t-il pas été identique à celui de Karkemish, le sort de Hamath à celui d'Arpad, le sort de Samarie à celui de Damas ?
      10 Puisque je me suis emparé des royaumes des faux dieux, alors que leurs sculptures sacrées étaient plus nombreuses qu'à Jérusalem et à Samarie,
      11 ce que j'ai fait à Samarie et à ses faux dieux, je le ferai à Jérusalem et à ses statues. »
      12 Cependant, lorsque moi, le Seigneur, j’aurai mis un terme à toute mon œuvre contre le mont Sion et contre Jérusalem, j’interviendrai contre le roi d'Assyrie à cause du fruit de son orgueil et de l’arrogance de son regard.
      13 En effet, il se dit : « C'est par la force de ma main que j'ai agi, c'est par ma sagesse, car je suis intelligent. J'ai supprimé les frontières des peuples et pillé leurs trésors. Pareil à un héros, j'ai fait descendre de leur trône ceux qui y siégeaient.
      14 J'ai fait main basse sur les richesses des peuples aussi facilement que sur un nid et j'ai ramassé toute la terre, comme on le fait pour des œufs abandonnés : il n’y a eu personne pour remuer l'aile, ouvrir le bec ou pousser un cri. »
      15 La hache se vante-t-elle aux dépens de celui qui se sert d’elle ? La scie se montre-t-elle arrogante vis-à-vis de celui qui la manie ? C’est comme si le gourdin faisait bouger celui qui le brandit, comme si le bâton soulevait celui qui n'est pas un simple morceau de bois !
      16 C’est pourquoi le Seigneur, l’Eternel, le maître de l’univers, enverra le dépérissement parmi ses robustes guerriers ; parmi ses dignitaires éclatera un incendie pareil à celui d'un feu.
      17 La lumière d'Israël deviendra un feu et son Saint sera une flamme qui brûlera et dévastera ses buissons épineux et ses ronces en un seul jour,
      18 qui fera entièrement disparaître la gloire de sa forêt et de son verger : elle ressemblera à un malade qui dépérit.
      19 On pourra compter ce qui restera des arbres de sa forêt et un enfant sera capable d’écrire leur nombre.
      20 Ce jour-là, le reste d'Israël et les rescapés de la famille de Jacob cesseront de s'appuyer sur celui qui les frappait ; ils s'appuieront vraiment sur l'Eternel, le Saint d'Israël.
      21 Un reste, le reste de Jacob, reviendra vers le Dieu puissant.
      22 *Même si ton peuple, Israël, était pareil au sable de la mer, un reste seulement reviendra. La destruction est décidée, elle déborde de justice.
      23 Et cette destruction qui a été décidée, le Seigneur, l'Eternel, le maître de l’univers, l'accomplira dans tout le pays.
      24 Cependant, voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel, le maître de l’univers : « Toi, mon peuple qui habites en Sion, n’aie pas peur de l'Assyrien ! Il te frappe à coups de bâton, il lève son gourdin contre toi comme le faisaient les Egyptiens,
      25 mais encore un peu, très peu de temps, et ma fureur contre toi prendra fin : ma colère se dirigera contre lui pour le détruire. »
      26 L'Eternel, le maître de l’univers, brandira le fouet contre lui tout comme il a frappé Madian au rocher d'Oreb, et il lèvera encore son bâton sur la mer comme il l’a fait en Egypte.
      27 Ce jour-là, le fardeau qu’il faisait peser sur toi sera retiré, la domination qu’il exerçait sera écartée ; brisée, elle laissera place à la bénédiction.
      28 Il marche sur Ajjath, traverse Migron, laisse ses bagages à Micmash.
      29 Ils passent le défilé, ils couchent à Guéba. Rama tremble, Guibea, la ville de Saül, prend la fuite.
      30 Pousse des cris d’angoisse, fille de Gallim ! Fais attention, Laïsha ! Malheur à toi, Anathoth !
      31 Madména se disperse, les habitants de Guébim cherchent un refuge.
      32 Le même jour, il fait halte à Nob et menace la montagne de la fille de Sion, la colline de Jérusalem.
      33 Voici que le Seigneur, l'Eternel, le maître de l’univers, brise les branches avec violence : les plus hauts arbres sont abattus, les plus élevés sont jetés par terre.
      34 Il taille avec le fer les buissons de la forêt et le Liban s’effondre sous les coups du Dieu puissant.

      Esaïe 11

      1 Puis un rameau poussera de la souche d'Isaï, un rejeton de ses racines portera du fruit.
      2 L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui : Esprit de sagesse et de discernement, Esprit de conseil et de puissance, Esprit de connaissance et de crainte de l'Eternel.
      3 Il prendra plaisir dans la crainte de l'Eternel. Il ne jugera pas sur l'apparence, n’adressera pas de reproches sur la base d’un ouï-dire.
      4 Au contraire, il jugera les faibles avec justice et corrigera les malheureux de la terre avec droiture. Il frappera la terre par sa parole comme par un coup de bâton, et par le souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant.
      5 La justice sera comme une ceinture autour de sa taille, et la fidélité comme une ceinture sur ses hanches.
      6 Le loup habitera avec l'agneau et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le jeune lion et le bétail qu'on engraisse vivront ensemble, et un jeune garçon les conduira.
      7 La vache et l'ourse auront un même pâturage, leurs petits un même enclos, et le lion mangera de la paille comme le bœuf.
      8 Le nouveau-né s’amusera sur le nid de la vipère et le petit enfant mettra sa main dans la grotte du cobra.
      9 On ne commettra ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte, car *la terre sera remplie de la connaissance de l'Eternel, tout comme le fond de la mer est recouvert par l’eau.
      10 Ce jour-là, *la racine d'Isaï, dressée comme un étendard pour les peuples, sera recherchée par les nations, et son lieu de résidence sera glorieux.
      11 Ce jour-là, le Seigneur interviendra de nouveau pour racheter le reste de son peuple, ceux qui seront restés en Assyrie et en Egypte, à Pathros et en Ethiopie, à Elam, à Shinear, à Hamath et dans les îles de la mer.
      12 Il dressera un étendard pour les nations, il rassemblera les exilés d'Israël et réunira les dispersés de Juda des quatre coins de la terre.
      13 La jalousie d'Ephraïm disparaîtra et ses adversaires en Juda seront éliminés ; Ephraïm ne sera plus jaloux de Juda et Juda ne sera plus l’adversaire d’Ephraïm.
      14 Au contraire, ils fondront sur l'épaule des Philistins à l'ouest, ils pilleront ensemble les nomades de l'est ; ils auront la mainmise sur Edom et Moab et les Ammonites leur seront soumis.
      15 L'Eternel fendra le golfe de la mer d'Egypte et menacera l’Euphrate en soufflant avec force : il le partagera en sept canaux et l’on pourra y marcher en sandales.
      16 Il y aura une route pour le reste de son peuple, pour ceux qui seront restés en Assyrie, comme il y en a eu une pour Israël le jour où il est sorti d'Egypte.

      Esaïe 12

      1 Ce jour-là, tu diras : « Je te célèbre, Eternel, car tu as été irrité contre moi. Ta colère s'est détournée et tu m'as consolé.
      2 Dieu est mon Sauveur. Je serai plein de confiance et je n’aurai plus peur, car l'Eternel, oui, *l'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges. C'est lui qui m'a sauvé. »
      3 Vous puiserez avec joie de l'eau aux sources du salut
      4 et vous direz, ce jour-là : « Célébrez l'Eternel, faites appel à lui, faites connaître ses actes parmi les peuples, rappelez combien son nom est grand !
      5 Chantez l'Eternel, car il a fait des choses magnifiques : qu’on les fasse connaître sur toute la terre ! »
      6 Pousse des cris de joie, exprime ton allégresse, habitante de Sion ! En effet, il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël.

      Esaïe 53

      1 *Qui a cru à notre prédication ? A qui le bras de l’Eternel a-t-il été révélé ?
      2 Il a grandi devant lui comme une jeune plante, comme un rejeton qui sort d'une terre toute sèche. Il n'avait ni beauté ni splendeur propre à attirer nos regards, et son aspect n'avait rien pour nous plaire.
      3 Méprisé et délaissé par les hommes, homme de douleur, habitué à la souffrance, il était pareil à celui face auquel on détourne la tête : nous l'avons méprisé, nous n'avons fait aucun cas de lui.
      4 Pourtant, *ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé. Et nous, nous l'avons considéré comme puni, frappé par Dieu et humilié.
      5 Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes : la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui, et *c'est par ses blessures que nous sommes guéris.
      6 Nous étions tous comme des brebis égarées : chacun suivait sa propre voie, et l'Eternel a fait retomber sur lui nos fautes à tous.
      7 Il a été maltraité, il s’est humilié et n'a pas ouvert la bouche. *Pareil à un agneau qu'on mène à l’abattoir, à une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n'a pas ouvert la bouche.
      8 Il a été enlevé sous la contrainte et sous le jugement, et dans sa génération qui s’est inquiété de son sort ? Qui s’est soucié de ce qu’il était exclu de la terre des vivants, frappé à cause de la révolte de mon peuple ?
      9 On a mis son tombeau parmi les méchants, sa tombe avec le riche, alors qu'il *n'avait pas commis de violence et qu'il n'y avait pas eu de tromperie dans sa bouche.
      10 L'Eternel a voulu le briser par la souffrance. Si tu fais de sa vie un sacrifice de culpabilité, il verra une descendance et vivra longtemps, et la volonté de l'Eternel sera accomplie par son intermédiaire.
      11 Après tant de trouble, il verra la lumière et sera satisfait. Par sa connaissance, mon serviteur juste procurera la justice à beaucoup d'hommes ; c’est lui qui portera leurs fautes.
      12 Voilà pourquoi je lui donnerai sa part au milieu de beaucoup et il partagera le butin avec les puissants : parce qu'il s'est dépouillé lui-même jusqu’à la mort et qu'il *a été compté parmi les criminels, parce qu'il a porté le péché de beaucoup d'hommes et qu'il est intervenu en faveur des coupables.

      Esaïe 61

      1 *L'Esprit du Seigneur, de l'Eternel, est sur moi parce que l'Eternel m'a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ; il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux déportés la liberté et aux prisonniers la délivrance,
      2 pour proclamer une année de grâce de l'Eternel et un jour de vengeance de notre Dieu, pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil,
      3 pour mettre, pour donner aux habitants de Sion en deuil une belle parure au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un costume de louange au lieu d'un esprit abattu. On les appellera alors « térébinthes de la justice », « plantation de l'Eternel destinée à manifester sa splendeur ».
      4 Ils reconstruiront sur d’anciennes ruines, ils relèveront les décombres du passé, ils rénoveront des villes dévastées, des décombres vieux de plusieurs générations.
      5 Des inconnus se présenteront et s’occuperont de vos troupeaux, des étrangers seront vos cultivateurs et vos vignerons.
      6 Quant à vous, on vous appellera « prêtres de l'Eternel », on vous dira : « serviteurs de notre Dieu ». Vous mangerez les ressources des nations et vous tirerez profit de leur gloire.
      7 Au lieu de la honte, vous aurez une double part. Au lieu de connaître l’humiliation, ils crieront de joie en voyant leur héritage. C’est ainsi qu’ils posséderont le double dans leur pays, et leur joie sera éternelle.
      8 En effet, moi, l'Eternel, j'aime le droit, je déteste voir le vol associé aux holocaustes. Je leur donnerai fidèlement leur récompense et je conclurai une alliance éternelle avec eux.
      9 Leur descendance sera connue parmi les nations et leur progéniture parmi les peuples. Tous ceux qui les verront reconnaîtront qu'ils sont une lignée bénie de l'Eternel.
      10 Je me réjouirai en l'Eternel, tout mon être tressaillira d'allégresse à cause de mon Dieu, car il m'a habillé avec les vêtements du salut, il m'a couvert du manteau de la justice. Je suis pareil au jeune marié qui, tel un prêtre, se coiffe d'un turban splendide, à la jeune mariée qui se pare de ses bijoux.
      11 En effet, tout comme la terre fait sortir son germe, tout comme un jardin fait pousser ses semences, le Seigneur, l'Eternel, fera pousser la justice et la louange devant toutes les nations.

      Jérémie 23

      5 » Voici que les jours viennent, déclare l'Eternel, où je donnerai à David un germe juste. Il régnera avec compétence, il exercera le droit et la justice dans le pays.

      Jérémie 31

      1 A ce moment-là, déclare l'Eternel, je serai le Dieu de toutes les familles d'Israël, et eux, ils seront mon peuple.
      2 Voici ce que dit l’Eternel : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple des rescapés de l'épée. Israël marche vers son lieu de repos.
      3 De loin, l'Eternel s’est montré à moi : « Je t'aime d'un amour éternel, c'est pourquoi je te conserve ma bonté. »
      4 Je te rétablirai encore et tu seras rétablie, jeune fille d'Israël ! Tu resplendiras encore avec tes tambourins et tu te mêleras aux danses de ceux qui manifestent leur joie.
      5 Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie. Les planteurs accompliront leur tâche et profiteront de la récolte.
      6 En effet, il y aura un jour où les gardes crieront dans la région montagneuse d'Ephraïm : « Levez-vous, montons à Sion vers l'Eternel, notre Dieu ! »
      7 car voici ce que dit l’Eternel : Poussez des cris de joie à propos de Jacob, éclatez d'allégresse avec la plus importante des nations ! Faites retentir votre voix, chantez des louanges et dites : « Eternel, délivre ton peuple, ce qui reste d'Israël ! »
      8 Je vais les ramener du pays du nord, je les rassemblerai des extrémités de la terre. Parmi eux figureront l'aveugle et le boiteux, la femme enceinte et celle qui accouche. Ensemble ils forment une grande assemblée, ils reviennent ici.
      9 Ils reviennent en pleurant, mais je les conduis au milieu de leurs supplications. Je les conduis vers des torrents d'eau par un chemin tout droit où ils ne trébucheront pas. En effet, je suis un père pour Israël et Ephraïm est mon premier-né.
      10 Nations, écoutez la parole de l'Eternel et annoncez-la dans les îles lointaines ! Dites : « Celui qui a dispersé Israël le rassemblera et le gardera comme un berger garde son troupeau. »
      11 En effet, l'Eternel a libéré Jacob, il l’a racheté à celui qui était plus fort que lui.
      12 Ils viendront et pousseront des cris de joie sur les hauteurs de Sion. Ils accourront vers les biens de l'Eternel : le blé, le vin nouveau, l'huile, le petit et le gros bétail. Leur vie sera pareille à un jardin arrosé et ils ne dépériront plus.
      13 Alors les jeunes filles se réjouiront en dansant, les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront ensemble. Je changerai leur deuil en joie et je les consolerai, je les rendrai joyeux après leurs chagrins.
      14 Je gaverai les prêtres de graisse et mon peuple sera rassasié grâce à mes biens, déclare l'Eternel.
      15 Voici ce que dit l’Eternel : *On a entendu des cris à Rama, des lamentations et des pleurs amers : c’est Rachel qui pleure ses enfants et n’a pas voulu être consolée à propos de ses enfants, parce qu’ils ne sont plus là.
      16 Voici ce que dit l’Eternel : Retiens tes pleurs ainsi que les larmes de tes yeux, car il y aura une compensation pour ta peine, déclare l'Eternel. Ils reviendront du pays de l'ennemi.
      17 Il y a de l’espoir pour ton avenir, déclare l'Eternel : tes enfants reviendront dans leur territoire.
      18 J'entends clairement Ephraïm se lamenter : « Tu m'as corrigé et je me suis laissé corriger, pareil à un jeune taureau qui n’a pas encore été dressé. Fais-moi revenir et je reviendrai, car tu es l'Eternel, mon Dieu.
      19 Revenu à de meilleures intentions, je regrette mon attitude. Après avoir pris conscience de mon état, je me frappe la cuisse. Je suis honteux, rempli d’humiliation, car je dois porter le déshonneur de ma jeunesse. »
      20 Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, un enfant qui fait mon plaisir, pour que chaque fois que je parle contre lui son souvenir reste si fort en moi ? C’est que je suis profondément bouleversé quand il est question de lui, je ressens beaucoup de compassion pour lui, déclare l'Eternel.
      21 Dresse-toi des poteaux indicateurs, place des points de repère, prête attention à la route, au chemin que tu as suivi ! Reviens, jeune fille d'Israël, reviens dans ces villes qui t’appartiennent !
      22 Jusqu'à quand resteras-tu dans l’errance, fille rebelle ? En effet, l'Eternel crée une chose nouvelle sur la terre : la femme tourne autour de l'homme.
      23 Voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël : Quand j'aurai ramené leurs déportés, on dira encore ces paroles dans le pays de Juda et dans ses villes : « Que l'Eternel te bénisse, domaine de la justice, sainte montagne ! »
      24 Là s’installeront ensemble les habitants de Juda et de toutes ses villes, les cultivateurs et les nomades.
      25 En effet, je désaltère celui qui est fatigué et je rassasie tous ceux qui dépérissent.
      26 Là-dessus je me suis réveillé et j'ai ouvert les yeux. Mon sommeil m'avait fait du bien.
      27 Voici que les jours viennent, déclare l'Eternel, où j’accorderai à la communauté d'Israël et à celle de Juda une foule d'hommes et de bêtes.
      28 De même que j'ai veillé sur eux pour arracher, démolir, ruiner, détruire et faire du mal, de même je veillerai sur eux pour construire et pour planter, déclare l'Eternel.
      29 Durant ces jours-là, on ne dira plus : « Ce sont les pères qui ont mangé des raisins verts, mais ce sont les enfants qui ont eu mal aux dents. »
      30 Chacun mourra en raison de sa faute. Quand un homme mangera des raisins verts, il aura lui-même mal aux dents.
      31 *Voici que les jours viennent, déclare l'Eternel, où je conclurai avec la communauté d'Israël et la communauté de Juda une alliance nouvelle.
      32 Elle ne sera pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs ancêtres le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir d'Egypte. Eux, ils ont violé mon alliance, alors que moi, j’étais leur maître, déclare l'Eternel.
      33 Mais voici l'alliance que je ferai avec la communauté d'Israël après ces jours-là, déclare l'Eternel : je mettrai ma loi à l’intérieur d'eux, je l'écrirai dans leur cœur, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.
      34 Personne n'enseignera plus son prochain ni son frère en disant : « Vous devez connaître l'Eternel ! » car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand d’entre eux, déclare l'Eternel. En effet, je pardonnerai leur faute et je ne me souviendrai plus de leur péché.
      35 Voici ce que dit l’Eternel, celui qui a donné le soleil comme lumière du jour, qui a donné comme règle à la lune et aux étoiles d’être des lumières dans la nuit, qui agite la mer et fait gronder ses vagues, lui dont le nom est l'Eternel, le maître de l’univers :
      36 Il faudrait que ces lois s’interrompent devant moi, déclare l'Eternel, pour que la descendance d'Israël cesse aussi pour toujours d’exister en tant que nation devant moi.
      37 Voici ce que dit l’Eternel : Il faudrait que le ciel, là-haut, puisse être mesuré, que les fondations de la terre, là-dessous, puissent être explorées, pour que moi je rejette toute la descendance d'Israël à cause de tout ce qu'ils ont fait, déclare l'Eternel.
      38 Les jours viennent, déclare l'Eternel, où la ville sera reconstruite pour l'Eternel, depuis la tour de Hananeel jusqu'à la porte de l'angle.
      39 En face d’elle, on tendra encore le ruban à mesurer jusqu'à la colline de Gareb, puis il tournera du côté de Goath.
      40 Toute la vallée où sont déversés les cadavres et les cendres, toutes les cultures qui s’étendent jusqu'au torrent du Cédron, jusqu'à l'angle de la porte des chevaux à l'est, tout sera consacré à l'Eternel et ne sera plus jamais ni dévasté ni détruit.

      Jérémie 33

      3 Fais appel à moi et je te répondrai. Je te révélerai des réalités importantes et inaccessibles, des réalités que tu ne connais pas.
      6 » Cependant, je vais lui donner la guérison et la santé. Je les guérirai et je leur ouvrirai une source abondante de paix et de vérité.

      Ezéchiel 18

      1 La parole de l'Eternel m’a été adressée :
      2 « Pourquoi dites-vous ce proverbe, dans le territoire d'Israël : ‘Ce sont les pères qui mangent des raisins verts et ce sont les enfants qui ont mal aux dents’ ?
      3 Aussi vrai que je suis vivant, déclare le Seigneur, l'Eternel, vous n'aurez plus l’occasion de dire ce proverbe en Israël.
      4 En effet, toutes les vies m’appartiennent ; la vie du fils m’appartient aussi bien que celle du père. Celui qui pèche, c'est celui qui mourra.
      5 » L'homme qui est juste, c’est celui qui applique le droit et la justice.
      6 Il ne mange pas sur les montagnes et ne lève pas les yeux vers les idoles de la communauté d'Israël. Il ne déshonore pas la femme de son prochain et ne s'approche pas d'une femme pendant ses règles.
      7 Il n’exploite personne, il rend son gage au débiteur, il ne commet pas d’extorsion. Il donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un habit celui qui est nu.
      8 Il ne prête pas avec intérêt et ne cherche pas à faire du profit. Il ne prend part à aucune injustice et juge conformément à la vérité entre deux hommes.
      9 Il suit mes prescriptions et respecte mes règles en agissant conformément à la vérité. Celui-là est juste, et il vivra, déclare le Seigneur, l'Eternel.
      10 » Supposons qu’il ait un fils violent, qui verse le sang et s’en prenne à son prochain.
      11 Ce fils n'imite en rien la conduite de son père mais va jusqu’à manger sur les montagnes ; il déshonore la femme de son prochain,
      12 exploite le malheureux et le pauvre, commet des extorsions, ne rend pas le gage, lève les yeux vers les idoles et s’adonne à des pratiques abominables ;
      13 il prête avec intérêt et cherche à faire du profit. Ce fils-là vivrait ? Il ne vivra pas. Puisqu’il a commis tous ces actes abominables, il mourra. Son sang retombera sur lui.
      14 » Supposons en revanche qu’un homme ait un fils qui voie tous les péchés commis par son père. Il les voit mais refuse d’agir de la même manière :
      15 il ne mange pas sur les montagnes et ne lève pas les yeux vers les idoles de la communauté d'Israël ; il ne déshonore pas la femme de son prochain ;
      16 il n’exploite personne, ne prend pas de gage, ne commet pas d’extorsion ; il donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un habit celui qui est nu ;
      17 il ne s’en prend pas au malheureux, il n'exige pas d’intérêt et ne cherche pas à faire du profit ; il respecte mes règles et suit mes prescriptions. Celui-là ne mourra pas à cause des fautes commises par son père, il vivra.
      18 C'est son père qui a exploité les autres, qui a commis des extorsions envers un frère, qui a fait au milieu de son peuple ce qui n'est pas bien. C'est donc lui qui mourra à cause de ses propres fautes.
      19 » Vous dites : ‘Pourquoi le fils ne supporte-t-il pas les conséquences de la faute commise par son père ?’C'est que le fils a appliqué le droit et la justice, c'est qu'il a respecté et mis en pratique toutes mes prescriptions. Il vivra.
      20 Celui qui pèche, c'est celui qui mourra. Le fils ne supportera pas les conséquences de la faute commise par son père, et le père ne supportera pas les conséquences de la faute commise par son fils. Le juste sera préservé à cause de sa justice, et le méchant sera condamné à cause de sa méchanceté.
      21 » Si le méchant renonce à tous les péchés qu'il a commis, s'il respecte toutes mes prescriptions et applique le droit et la justice, il vivra, il ne mourra pas.
      22 Toutes les transgressions qu'il a commises seront oubliées. Il vivra grâce à la justice qu'il a pratiquée.
      23 Est-ce que je prends plaisir à voir le méchant mourir ? déclare le Seigneur, l'Eternel. N'est-ce pas plutôt à le voir changer de conduite et vivre ?
      24 » Si le juste renonce à sa justice et se met à commettre l’injustice, s'il imite toutes les pratiques abominables du méchant, vivra-t-il ? Tous ses actes de justice seront oubliés parce qu'il s'est livré à l’infidélité et au péché. A cause de cela, il mourra.
      25 » Vous dites : ‘La manière d’agir du Seigneur n'est pas correcte.’Ecoutez donc, communauté d'Israël ! Est-ce que c’est ma manière d’agir qui n'est pas correcte ? Ne seraient-ce pas plutôt vos façons d’agir qui ne sont pas correctes ?
      26 Si le juste renonce à sa justice, s’il se met à commettre l’injustice et meurt pour cela, c’est à cause de ses actes d’injustice qu’il mourra.
      27 Si le méchant renonce à ses actes de méchanceté, s’il se met à appliquer le droit et la justice, il sauvera sa vie.
      28 S'il ouvre les yeux et renonce à toutes les transgressions qu'il a commises, il vivra, il ne mourra pas.
      29 » La communauté d'Israël dit : ‘La manière d’agir du Seigneur n'est pas correcte.’Est-ce que ce sont mes façons d’agir qui ne sont pas correctes, communauté d'Israël ? Ne seraient-ce pas plutôt vos façons d’agir qui ne sont pas correctes ?
      30 C'est pourquoi je vous jugerai chacun en fonction de sa conduite, communauté d'Israël, déclare le Seigneur, l'Eternel. Revenez à moi et détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que vos fautes ne causent pas votre perte !
      31 Débarrassez-vous de toutes les transgressions que vous avez commises ! Faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau ! Pourquoi devriez-vous mourir, communauté d'Israël ?
      32 En effet, je ne prends pas plaisir à voir mourir quelqu’un, déclare le Seigneur, l'Eternel. Changez donc d’attitude et vivez !

      Ezéchiel 34

      23 Je vais mettre à leur tête un seul berger – et il prendra soin d’elles – mon serviteur David. C’est lui qui prendra soin d’elles et qui sera un berger pour elles.

      Daniel 2

      34 Pendant que tu regardais, une pierre s’est détachée sans aucune intervention extérieure. Elle a frappé les pieds en fer et en argile de la statue et les a pulvérisés.

      Daniel 7

      1 La première année du règne de Belshatsar sur Babylone, Daniel fit un rêve. Des visions se présentèrent à son esprit pendant qu'il était sur son lit. Ensuite il mit ce rêve par écrit et en raconta les points principaux.
      2 Daniel commença son récit : « Je regardais pendant ma vision nocturne, et voici que les quatre vents du ciel ont fait irruption sur la grande mer.
      3 Quatre bêtes énormes sont sorties de la mer, différentes les unes des autres.
      4 La première ressemblait à un lion et avait des ailes d'aigle. Pendant que je regardais, ses ailes ont été arrachées. Elle a été soulevée de terre et mise debout sur ses pattes, comme un homme, et un cœur d'homme lui a été donné.
      5 Puis est apparue une deuxième bête, qui ressemblait à un ours. Elle se dressait sur un côté ; elle avait trois côtes dans la gueule, entre les dents. On lui disait : ‘Lève-toi, mange beaucoup de viande !’
      6 Après cela, j’ai vu une autre bête, qui ressemblait à un léopard. Elle avait quatre ailes sur le dos, comme celles d’un oiseau. Cette bête avait quatre têtes et la domination lui a été donnée.
      7 Après cela, j’ai vu dans mes visions nocturnes une quatrième bête, redoutable, terrible et extraordinairement puissante. Elle avait de grandes dents en fer. Elle mangeait, brisait et piétinait ce qui restait. Elle était différente de toutes les bêtes précédentes et avait dix cornes.
      8 Je regardais les cornes et j’ai vu une autre petite corne sortir du milieu d'elles. Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d’un homme et une bouche qui parlait avec arrogance.
      9 » Pendant que je regardais, on a placé des trônes et l'Ancien des jours s'est assis. Son vêtement était aussi blanc que la neige et les cheveux de sa tête pareils à de la laine pure. Son trône était de flammes et ses roues étaient un feu dévorant.
      10 Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Des dizaines de milliers le servaient et des centaines de millions se tenaient debout devant lui. Les juges se sont assis et des livres ont été ouverts.
      11 J’ai alors regardé, à cause des paroles arrogantes que prononçait la corne. Pendant que je regardais, la bête a été tuée. Son corps a été détruit et livré au feu pour être brûlé.
      12 Les autres bêtes ont été dépouillées de leur pouvoir, mais une prolongation de vie leur a été accordée pour un certain temps.
      13 » Pendant que je regardais dans mes visions nocturnes, *quelqu'un qui ressemblait à un fils de l'homme est venu avec les nuées du ciel. Il s'est avancé vers l'Ancien des jours et on l’a fait approcher de lui.
      14 On lui a donné la domination, la gloire et le règne, et tous les peuples, les nations et les hommes de toute langue l’ont servi. Sa domination est une domination éternelle qui ne cessera pas et son royaume ne sera jamais détruit.
      15 » Moi, Daniel, j'ai eu l'esprit troublé au plus profond de moi et mes visions m'ont terrifié.
      16 Je me suis approché de l'un de ceux qui se tenaient debout et lui ai demandé de me révéler la vérité à propos de tout cela. Il m’a répondu en me faisant connaître l'explication :
      17 ‘Ces quatre bêtes énormes, ce sont quatre rois qui surgiront de la terre.
      18 Cependant, les saints du Très-Haut recevront le royaume et ils le posséderont éternellement, d'éternité en éternité.’
      19 » Ensuite j’ai désiré savoir la vérité sur la quatrième bête, celle qui était différente de toutes les autres, extrêmement terrible, qui avait des dents en fer et des ongles en bronze, qui mangeait, brisait et piétinait ce qu'il restait.
      20 J’ai aussi désiré savoir la vérité au sujet des dix cornes qu'elle avait sur la tête ainsi qu’au sujet de l'autre, celle qui était sortie et devant laquelle trois étaient tombées, la corne qui avait des yeux et une bouche parlant avec arrogance et qui paraissait plus grande que les autres.
      21 J’ai vu cette corne faire la guerre aux saints et l'emporter sur eux,
      22 jusqu'au moment où l'Ancien des jours est venu faire justice aux saints du Très-Haut. Le moment où les saints ont pris possession du royaume est alors arrivé.
      23 » Voici ce qu’il m’a dit : ‘La quatrième bête, c'est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la piétinera et la brisera.
      24 Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume. Un autre surgira après eux. Il sera différent des premiers et abaissera trois rois.
      25 Par ses paroles il s’opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps.
      26 Puis le jugement viendra et on lui retirera sa domination : elle sera définitivement détruite et anéantie.
      27 Le royaume, la domination et la grandeur de tous les royaumes présents sous le ciel seront donnés au peuple des saints du Très-Haut. Son règne est un règne éternel et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.’
      28 » Ici prend fin le message. Moi, Daniel, j’ai été si terrifié par mes pensées que j’en ai changé de couleur. J’ai gardé cette parole dans mon cœur. »

      Daniel 12

      1 » A cette époque-là se dressera Michel, le grand chef, celui qui veille sur les enfants de ton peuple. *Ce sera une période de détresse telle qu'il n'y en aura pas eu de pareille depuis qu’une nation existe jusqu'à cette époque-là. A ce moment-là, ceux de ton peuple qu’on trouvera inscrits dans le livre seront sauvés.
      2 Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte, pour l'horreur éternelle.
      3 Ceux qui auront été perspicaces brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à beaucoup brilleront comme les étoiles, pour toujours et à perpétuité.
      4 Quant à toi, Daniel, tiens ces paroles cachées et marque le livre du sceau du secret jusqu'au moment de la fin ! Beaucoup seront perplexes, mais la connaissance augmentera. »
      5 Moi, Daniel, je regardais et j’ai vu deux autres hommes se tenir debout, l’un sur une rive du fleuve, l’autre sur l’autre rive.
      6 L'un d'eux a dit à l'homme habillé de lin, qui se tenait au-dessus de l’eau du fleuve : « Quand viendra la fin de ces événements extraordinaires ? »
      7 Et j'ai entendu l'homme habillé de lin, celui qui se tenait au-dessus de l’eau du fleuve : il a levé sa main droite et sa main gauche vers le ciel et il a juré par celui qui vit éternellement que ce serait dans un temps, deux temps et la moitié d'un temps, et que tout cela prendrait fin quand la force du peuple saint serait entièrement épuisée.
      8 J'ai entendu, mais sans comprendre, et j’ai dit : « Mon seigneur, quelle sera l'issue de tout cela ? »
      9 Il a répondu : « Vas-y, Daniel, car ces paroles seront tenues cachées et marquées du sceau du secret jusqu'au moment de la fin.
      10 Beaucoup seront purifiés, épurés et affinés. Les méchants feront le mal et aucun d’eux ne comprendra, tandis que ceux qui seront perspicaces comprendront.
      11 Depuis le moment où le sacrifice perpétuel sera supprimé et où l’abominable dévastation sera dressée, il y aura 1290 jours.
      12 Heureux celui qui attendra et qui arrivera jusqu'à 1335 jours !
      13 Quant à toi, marche vers ta fin ! Tu te reposeras et tu seras debout pour recevoir ton héritage à la fin des jours. »

      Osée 14

      4 L'Assyrien ne nous sauvera pas. Nous ne monterons pas sur des chevaux et nous ne dirons plus à l'œuvre de nos mains : ‘Notre Dieu !’car c'est auprès de toi que l'orphelin trouve compassion. »
      8 Ils reviendront s'asseoir sous son ombre, ils redonneront la vie au blé et ils fleuriront comme la vigne ; ils auront la réputation du vin du Liban.

      Joël 2

      1 Sonnez de la trompette dans Sion, faites-la retentir sur ma montagne sainte ! Que tous les habitants du pays tremblent, car le jour de l'Eternel vient, il est proche :
      2 jour de ténèbres et d'obscurité, jour de nuages et de brouillard, il vient comme l'aurore qui se déploie sur les montagnes. Voici un peuple nombreux et puissant ; il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais de pareil, de génération en génération.
      3 Devant lui est un feu dévorant, et derrière lui une flamme brûlante. Avant, le pays était comme un jardin d'Eden, et depuis, c'est un désert affreux : rien ne lui échappe.
      4 A les voir, on dirait des chevaux, et ils courent comme des cavaliers.
      5 A les entendre, on dirait un bruit de chars sur le sommet des montagnes où ils bondissent, on dirait le pétillement d'une flamme de feu quand elle brûle la paille. C'est comme une armée puissante qui se prépare au combat.
      6 Devant eux les peuples tremblent, tous les visages pâlissent.
      7 Ils s'élancent comme des guerriers, ils escaladent les murs comme des hommes de guerre. Chacun va son chemin sans s'écarter de sa route.
      8 Ils ne se bousculent pas les uns les autres, chacun garde son rang. Ils se précipitent au travers des projectiles sans arrêter leur marche.
      9 Ils attaquent la ville, courent sur les murailles, montent dans les maisons, entrent par les fenêtres comme un voleur.
      10 Devant eux la terre tremble, le ciel est ébranlé, le soleil et la lune s'obscurcissent et les étoiles perdent leur éclat.
      11 L'Eternel fait entendre sa voix à la tête de son armée, car son camp est immense, et celui qui accomplit sa parole est puissant. Oui, le jour de l'Eternel est grand, il est terrible. Qui pourra le supporter ?
      12 Maintenant encore, déclare l'Eternel, revenez à moi de tout votre cœur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations.
      13 Déchirez votre cœur et non vos habits, et revenez à l'Eternel, votre Dieu, car *il fait grâce, il est rempli de compassion, lent à la colère et riche en bonté, et il regrette le mal qu'il envoie.
      14 Qui sait ? Peut-être regrettera-t-il encore et laissera-t-il après lui la bénédiction, des offrandes végétales et liquides pour l'Eternel, votre Dieu.
      15 Sonnez de la trompette dans Sion, proclamez un jeûne, une assemblée solennelle !
      16 Rassemblez le peuple, formez une sainte réunion, rassemblez les vieillards, rassemblez les enfants, même les nourrissons ! Que le jeune marié sorte de son foyer, et la jeune mariée de sa chambre !
      17 Qu'entre le portique et l'autel les prêtres pleurent, les serviteurs de l'Eternel ! Qu'ils disent : « Eternel, épargne ton peuple, n’expose pas ton héritage à l’insulte, aux moqueries des nations ! Pourquoi dirait-on parmi les peuples : ‘Où est leur Dieu ?’ »
      18 L'Eternel aime jalousement son pays, et il épargne son peuple.
      19 L'Eternel répond et dit à son peuple : « Je vous enverrai le blé, le vin nouveau et l'huile. Vous en serez rassasiés, et je ne vous exposerai plus à l’insulte parmi les nations.
      20 J'éloignerai de vous l'ennemi du nord, je le chasserai vers une terre aride et déserte, son avant-garde dans la mer Morte et son arrière-garde dans la mer Méditerranée. Son infection se propagera, sa puanteur s'élèvera dans les airs, parce qu'il a fait de grandes choses.
      21 » Terre, n’aie pas peur, sois dans l'allégresse et réjouis-toi, car l'Eternel fait de grandes choses !
      22 Bêtes sauvages, n’ayez pas peur, car les plaines du désert reverdiront, les arbres porteront leurs fruits, le figuier et la vigne donneront leurs richesses.
      23 Et vous, habitants de Sion, soyez dans l'allégresse et réjouissez-vous en l'Eternel, votre Dieu, car il vous donnera la pluie au moment voulu, il vous enverra les premières et les dernières pluies, comme par le passé.
      24 Les aires se rempliront de blé, et les cuves regorgeront de vin nouveau et d'huile.
      25 » Je vous remplacerai les années qu'ont dévorées la sauterelle, le grillon, le criquet et la chenille, ma grande armée que j'avais envoyée contre vous.
      26 Vous mangerez et vous vous rassasierez, vous célébrerez le nom de l'Eternel, votre Dieu, qui aura fait pour vous des prodiges ; et mon peuple ne sera plus jamais dans la honte.
      27 Vous saurez que je suis au milieu d'Israël, que je suis l'Eternel, votre Dieu, et qu'il n'y en a pas d'autre, et mon peuple ne sera plus jamais dans la honte.

      Abdias 1

      15 En effet, le jour de l'Eternel est proche pour toutes les nations. On te fera comme tu as fait : tes actes retomberont sur ta tête.

      Michée 5

      1 *Et toi, Bethléhem Ephrata, qui es petite parmi les villes de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël et dont l'origine remonte loin dans le passé, à l'éternité.

      Michée 6

      1 Ecoutez donc ce que dit l'Eternel : « Lève-toi, plaide devant les montagnes et que les collines entendent ta voix ! »
      2 Ecoutez le procès de l'Eternel, montagnes, et vous, solides fondations de la terre ! En effet, l'Eternel a un procès avec son peuple, il veut plaider contre Israël :
      3 « Mon peuple, que t'ai-je fait ? En quoi t'ai-je fatigué ? Réponds-moi !
      4 En effet, je t'ai fait sortir d'Egypte, je t'ai délivré de la maison d'esclavage, et j'ai envoyé devant toi Moïse, Aaron et Miriam.
      5 Mon peuple, rappelle-toi ce que projetait Balak, roi de Moab, et ce que lui a répondu Balaam, fils de Beor, rappelle-toi le chemin de Sittim à Guilgal, afin de reconnaître les bienfaits de l'Eternel. »
      6 « Avec quoi me présenterai-je devant l'Eternel pour m'humilier devant le Dieu très-haut ? Me présenterai-je avec des holocaustes, avec des veaux d'un an ?
      7 L'Eternel acceptera-t-il des milliers de béliers, des quantités de torrents d'huile ? Donnerai-je mon fils aîné pour ma révolte, mon enfant pour mon propre péché ? »
      8 On t'a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l'Eternel demande de toi : c'est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu marches humblement avec ton Dieu.
      9 L'Eternel interpelle la ville, et celui qui est sage craindra ton nom. Ecoutez la menace et celui qui l'envoie !
      10 « Y a-t-il encore dans la maison du méchant des trésors mal acquis et une mesure trop petite et maudite ?
      11 Est-on pur avec des balances fausses et avec de faux poids dans le sac ?
      12 Ses riches sont pleins de violence, ses habitants profèrent le mensonge, et leur langue n'est que tromperie dans leur bouche.
      13 » C'est pourquoi je te frapperai par la souffrance, je te dévasterai à cause de tes péchés.
      14 Tu mangeras sans te rassasier, et la faim régnera chez toi ; tu feras des réserves mais tu ne les sauveras pas, et ce que tu sauveras, je le livrerai à l'épée.
      15 Tu sèmeras mais tu ne moissonneras pas, tu presseras l'olive mais tu ne te parfumeras pas d'huile, tu feras couler le jus de raisin mais tu ne boiras pas de vin.
      16 On respecte les coutumes d'Omri et toute la manière d'agir de la famille d'Achab, vous marchez d'après leurs conseils. C'est pourquoi je te livrerai à la destruction, je ferai de tes habitants un sujet de moquerie, et vous supporterez le déshonneur de mon peuple. »

      Zacharie 9

      9 Réjouis-toi, fille de Sion ! Lance des acclamations, fille de Jérusalem ! *Voici ton roi qui vient à toi ; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d'une ânesse.

      Malachie 4

      Matthieu 1

      23 La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie « Dieu avec nous ».

      Matthieu 3

      13 Alors Jésus vint de la Galilée jusqu’au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui,
      14 mais Jean s'y opposait en disant : « C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens vers moi ? »
      15 Jésus lui répondit : « Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste », et Jean ne lui résista plus.
      16 Dès qu’il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Alors le ciel s’ouvrit [pour lui] et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
      17 Au même instant, une voix fit entendre du ciel ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation. »

      Matthieu 5

      1 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s'assit et ses disciples s'approchèrent de lui.
      2 Puis il prit la parole pour les enseigner ; il dit :
      3 « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient !
      4 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés !
      5 Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre !
      6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
      7 Heureux ceux qui font preuve de bonté, car on aura de la bonté pour eux !
      8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
      9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
      10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient !
      11 Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.
      12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.
      13 » Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors et piétiné par les hommes.
      14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut pas être cachée,
      15 et on n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
      16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu'ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste.
      17 » Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
      18 En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n’auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé.
      19 Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera aux autres, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
      20 En effet, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des spécialistes de la loi et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      21 » Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commet un meurtre mérite de passer en jugement.’
      22 Mais moi je vous dis : Tout homme qui se met [sans raison] en colère contre son frère mérite de passer en jugement ; celui qui traite son frère d’imbécile mérite d'être puni par le tribunal, et celui qui le traite de fou mérite d'être puni par le feu de l'enfer.
      23 Si donc tu présentes ton offrande vers l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
      24 laisse ton offrande devant l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande.
      25 Mets-toi rapidement d'accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que tu ne sois mis en prison.
      26 Je te le dis en vérité, tu n'en sortiras pas avant d'avoir remboursé jusqu'au dernier centime.
      27 » Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
      28 Mais moi je vous dis : Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
      29 Si ton œil droit te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      30 Et si ta main droite te pousse à mal agir, coupe-la et jette-la loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      31 » Il a été dit : Que celui qui renvoie sa femme lui donne une lettre de divorce.
      32 Mais moi, je vous dis : Celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère.
      33 » Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne violeras pas ton serment, mais tu accompliras ce que tu as promis au Seigneur.
      34 Mais moi je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu,
      35 ni par la terre, parce que c'est son marchepied, ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi.
      36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux pas rendre blanc ou noir un seul cheveu.
      37 Que votre parole soit ‘oui’pour oui, ‘non’pour non ; ce qu'on y ajoute vient du mal.
      38 » Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
      39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.
      40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.
      41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.
      42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.
      43 » Vous avez appris qu'il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’
      44 Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,
      45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
      46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même ?
      47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même ?
      48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

      Matthieu 6

      1 » Gardez-vous bien de faire des dons devant les hommes pour qu’ils vous regardent ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père céleste.
      2 Donc, lorsque tu fais un don à quelqu'un, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues afin de recevoir la gloire qui vient des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      3 Mais toi, quand tu fais un don, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,
      4 afin que ton don se fasse en secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [lui-même ouvertement].
      5 » Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites : ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      6 Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement].
      7 » En priant, ne multipliez pas les paroles comme les membres des autres peuples : ils s'imaginent en effet qu'à force de paroles ils seront exaucés.
      8 Ne les imitez pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez.
      9 » Voici donc comment vous devez prier : ‘Notre Père céleste ! Que la sainteté de ton nom soit respectée,
      10 que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
      11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
      12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;
      13 ne nous expose pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, [car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! ]’
      14 » Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ;
      15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.
      16 » Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste comme les hypocrites. En effet, ils présentent un visage tout défait pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      17 Mais toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage
      18 afin de ne pas montrer que tu jeûnes aux hommes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
      19 » Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les mites et la rouille détruisent et où les voleurs percent les murs pour voler,
      20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne détruisent pas et où les voleurs ne peuvent pas percer les murs ni voler !
      21 En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
      22 » L'œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ;
      23 mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien ces ténèbres seront grandes !
      24 » Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s'attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent.
      25 » C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez [et boirez] pour vivre, ni de ce dont vous habillerez votre corps. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ?
      26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n'amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?
      27 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter un instant à la durée de sa vie ?
      28 Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Etudiez comment poussent les plus belles fleurs des champs : elles ne travaillent pas et ne tissent pas ;
      29 cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas eu d’aussi belles tenues que l'une d'elles.
      30 Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne le fera-t-il pas bien plus volontiers pour vous, gens de peu de foi ?
      31 Ne vous inquiétez donc pas et ne dites pas : ‘Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? Avec quoi nous habillerons-nous ?’
      32 En effet, tout cela, ce sont les membres des autres peuples qui le recherchent. Or, votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
      33 Recherchez d'abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus.
      34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

      Matthieu 11

      1 Lorsque Jésus eut fini de donner ses instructions à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et prêcher dans leurs villes.
      2 Or, dans sa prison, Jean avait entendu parler de ce que faisait Christ. Il envoya deux de ses disciples lui demander :
      3 « Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? »
      4 Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez :
      5 les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.
      6 Heureux celui pour qui je ne représenterai pas un obstacle ! »
      7 Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean : « Qu'êtes-vous allés voir au désert ? Un roseau agité par le vent ?
      8 Mais qu'êtes-vous allés voir ? Un homme habillé de [tenues] élégantes ? Ceux qui portent des tenues élégantes sont dans les maisons des rois.
      9 Qu'êtes-vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et plus qu'un prophète,
      10 [car] c'est celui à propos duquel il est écrit : Voici, j'envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.
      11 » Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'est venu personne de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.
      12 Depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est assailli avec force, et des violents s'en emparent.
      13 En effet, tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean.
      14 Si vous voulez bien l’accepter, c'est lui l'Elie qui devait venir.
      15 Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
      16 » A qui comparerai-je cette génération ? Elle ressemble à des enfants assis sur des places publiques et qui s'adressent à d'autres enfants
      17 en disant : ‘Nous vous avons joué de la flûte et vous n'avez pas dansé, nous [vous] avons entonné des chants funèbres et vous ne vous êtes pas lamentés.’
      18 En effet, Jean est venu, il ne mange pas et ne boit pas, et l'on dit : ‘Il a un démon.’
      19 Le Fils de l'homme est venu, il mange et il boit, et l'on dit : ‘C'est un glouton et un buveur, un ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs.’Mais la sagesse a été reconnue juste par ses enfants. »
      20 Alors Jésus se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles n'avaient pas changé d’attitude :
      21 « Malheur à toi, Chorazin, malheur à toi, Bethsaïda, car si les miracles accomplis au milieu de vous l'avaient été dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps que leurs habitants se seraient repentis, habillés d’un sac et assis dans la cendre.
      22 C'est pourquoi je vous le dis : le jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
      23 Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts, car si les miracles accomplis au milieu de toi l'avaient été dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui.
      24 C'est pourquoi je vous le dis : le jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »
      25 A ce moment-là, Jésus prit la parole et dit : « Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants.
      26 Oui, Père, je te suis reconnaissant car c’est ce que tu as voulu.
      27 Mon Père m’a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
      28 » Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et courbés sous un fardeau, et je vous donnerai du repos.
      29 Acceptez mes exigences et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.
      30 En effet, mes exigences sont bonnes et mon fardeau léger. »

      Matthieu 13

      10 Les disciples s'approchèrent et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
      43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.

      Matthieu 20

      28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. »

      Matthieu 21

      11 La foule répondait : « C'est Jésus, le prophète de Nazareth en Galilée. »

      Matthieu 23

      37 » Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés ! Combien de fois j’ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

      Matthieu 28

      19 Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit

      Marc 1

      9 A cette époque-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
      10 Au moment où il sortait de l'eau, il vit le ciel s'ouvrir et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe,
      11 et une voix se fit entendre du ciel : « Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute mon approbation. »
      14 Après que Jean eut été arrêté, Jésus alla en Galilée. Il proclamait la bonne nouvelle [du royaume] de Dieu

      Marc 4

      10 Lorsqu'il fut seul avec eux, ceux qui l'entouraient avec les douze l'interrogèrent sur cette parabole.
      34 Il ne leur parlait pas sans parabole, mais en privé il expliquait tout à ses disciples.

      Marc 7

      24 Jésus partit de là et s'en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sache, mais il ne put rester caché,
      25 car une femme dont la fillette avait un esprit impur entendit parler de lui et vint se jeter à ses pieds.
      26 Cette femme était une non-Juive d'origine syro-phénicienne. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit :
      27 « Laisse d'abord les enfants se rassasier, car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. »
      28 « Oui, Seigneur, lui répondit-elle, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants. »
      29 Alors il lui dit : « A cause de cette parole, tu peux t’en aller : le démon est sorti de ta fille. »
      30 Et quand elle rentra chez elle, elle trouva l'enfant couchée sur le lit : le démon était sorti.
      31 Jésus quitta le territoire de Tyr et revint par Sidon vers le lac de Galilée en traversant la région de la Décapole.

      Marc 8

      27 Jésus s'en alla avec ses disciples dans les villages voisins de Césarée de Philippe. Il leur posa en chemin cette question : « Qui suis-je, d’après les hommes ? »

      Marc 11

      7 Ils amenèrent l'ânon à Jésus, jetèrent leurs vêtements sur lui, et Jésus s'assit dessus.
      10 Béni soit le règne qui vient [au nom du Seigneur], le règne de David, notre père ! Hosanna dans les lieux très hauts ! »

      Marc 12

      1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles : « Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir et construisit une tour. Puis il la loua à des vignerons et quitta le pays.
      12 Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le laissèrent alors et s'en allèrent.

      Marc 13

      26 Alors on verra le Fils de l'homme venir sur les nuées avec beaucoup de puissance et de gloire.

      Marc 14

      36 Il disait : « Abba, Père, tout t'est possible. Eloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »

      Luc 1

      33 Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n'aura pas de fin. »
      78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut
      79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix. »

      Luc 2

      4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David.
      5 Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte.
      6 Pendant qu'ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva,
      7 et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes.
      14 « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! »

      Luc 3

      2 et Anne et Caïphe étaient grands-prêtres. C'est alors que la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert,

      Luc 6

      20 Alors Jésus leva les yeux sur ses disciples et dit : « Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !

      Luc 7

      30 mais les pharisiens et les professeurs de la loi, en ne se faisant pas baptiser par lui, ont rejeté le plan de Dieu pour eux.

      Luc 8

      9 Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.

      Luc 9

      18 Un jour, Jésus priait à l'écart et ses disciples étaient avec lui. Il leur posa cette question : « Qui suis-je, d’après les foules ? »

      Luc 10

      9 guérissez les malades qui s'y trouveront et dites-leur : ‘Le royaume de Dieu s'est approché de vous.’
      18 Jésus leur dit : « Je regardais Satan tomber du ciel comme un éclair.

      Luc 13

      34 » Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j’ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

      Luc 16

      1 Jésus dit aussi à ses disciples : « Un homme riche avait un intendant. On vint lui rapporter qu’il gaspillait ses biens.

      Luc 17

      20 Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : « Le royaume de Dieu ne vient pas en se faisant remarquer.

      Luc 18

      31 Jésus prit les douze avec lui et leur dit : « Nous montons à Jérusalem et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l'homme va s'accomplir.

      Luc 19

      42 « Si seulement tu avais toi aussi reconnu, aujourd’hui, ce qui peut te donner la paix ! Mais maintenant, cela est caché à tes yeux.

      Luc 20

      18 Toute personne qui tombera sur cette pierre s'y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé. »

      Luc 24

      19 « Quoi ? » leur dit-il. Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en actes et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple,
      25 Alors Jésus leur dit : « Hommes sans intelligence, dont le cœur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes !
      26 Ne fallait-il pas que le Messie souffre ces choses et qu'il entre dans sa gloire ? »
      27 Puis, en commençant par les écrits de Moïse et continuant par ceux de tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.

      Jean 1

      1 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.
      2 Elle était au commencement avec Dieu.
      3 Tout a été fait par elle et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
      4 En elle il y avait la vie, et cette vie était la lumière des êtres humains.
      5 La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas accueillie.
      6 Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean.
      7 Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière afin que tous croient par lui.
      8 Il n'était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière.
      9 Cette lumière était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout être humain.
      10 Elle était dans le monde et le monde a été fait par elle, pourtant le monde ne l'a pas reconnue.
      11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont pas accueillie.
      12 Mais à tous ceux qui l'ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu,
      13 puisqu’ils sont nés non du fait de la nature, ni par une volonté humaine, ni par la volonté d’un mari, mais qu’ils sont nés de Dieu.
      14 Et la Parole s'est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.
      15 Jean lui a rendu témoignage et s'est écrié : « C'est celui à propos duquel j'ai dit : ‘Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.’ »
      16 Nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce.
      17 En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ.
      18 Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans l’intimité du Père, est celui qui l'a fait connaître.
      19 Voici le témoignage de Jean lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des Lévites pour lui demander : « Toi, qui es-tu ? »
      20 Il déclara et sans restriction affirma : « Moi, je ne suis pas le Messie. »
      21 Ils lui demandèrent : « Qui es-tu donc ? Es-tu Elie ? » Et il dit : « Je ne le suis pas. » « Es-tu le prophète ? » Et il répondit : « Non. »
      22 Ils lui dirent alors : « Qui es-tu ? Nous devons donner une réponse à ceux qui nous ont envoyés ! Que dis-tu de toi-même ? »
      23 « Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : ‘Rendez le chemin du Seigneur droit’, comme l’a dit le prophète Esaïe. »
      24 Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens.
      25 Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es ni le Messie, ni Elie, ni le prophète ? »
      26 Jean leur répondit : « Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous se trouve quelqu'un que vous ne connaissez pas.
      27 Il vient après moi [mais il m’a précédé, ] et je ne suis pas digne de détacher la courroie de ses sandales. »
      28 Cela se passait à Béthanie, de l'autre côté du Jourdain, où Jean baptisait.
      29 Le lendemain, il vit Jésus s’approcher de lui et dit : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.
      30 C'est celui à propos duquel j'ai dit : ‘Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il existait avant moi.’
      31 Pour ma part, je ne le connaissais pas, mais c'est afin de le faire connaître à Israël que je suis venu baptiser d'eau. »
      32 Jean rendit aussi ce témoignage : « J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui.
      33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau m'a dit : ‘Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est lui qui baptise du Saint-Esprit.’
      34 Et moi, j'ai vu et j'atteste qu'il est le Fils de Dieu. »
      35 Le lendemain, Jean était encore là avec deux de ses disciples.
      36 Il vit Jésus passer et dit : « Voici l'Agneau de Dieu. »
      37 Les deux disciples l'entendirent prononcer ces paroles et suivirent Jésus.
      38 Jésus se retourna et, voyant qu'ils le suivaient, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui signifie maître –, où habites-tu ? »
      39 « Venez, leur dit-il, et voyez. » Ils y allèrent [donc], virent où il habitait et restèrent avec lui ce jour-là. C'était environ quatre heures de l'après-midi.
      40 André, le frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et qui avaient suivi Jésus.
      41 Il rencontra d'abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie », ce qui correspond à Christ.
      42 Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit : « Tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas », ce qui signifie Pierre.
      43 Le lendemain, Jésus décida de se rendre en Galilée. Il rencontra Philippe et lui dit : « Suis-moi. »
      44 Philippe était de Bethsaïda, la ville d'André et de Pierre.
      45 Philippe rencontra Nathanaël et lui dit : « Nous avons trouvé celui que Moïse a décrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé : Jésus de Nazareth, fils de Joseph. »
      46 Nathanaël lui dit : « Peut-il sortir quelque chose de bon de Nazareth ? » Philippe lui répondit : « Viens et vois. »
      47 Jésus vit Nathanaël s'approcher de lui et dit de lui : « Voici vraiment un Israélite en qui il n'y a pas de ruse. »
      48 « D'où me connais-tu ? » lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : « Avant que Philippe t'appelle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. »
      49 Nathanaël répondit : « Maître, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. »
      50 Jésus lui répondit : « Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois ? Tu verras de plus grandes choses que celles-ci. »
      51 Il ajouta : « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez [désormais] le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. »

      Jean 3

      2 Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : « Maître, nous savons que tu es un enseignant envoyé par Dieu, car personne ne peut faire ces signes miraculeux que tu fais si Dieu n'est pas avec lui. »
      11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage.
      33 Celui qui a accepté son témoignage a certifié que Dieu est vrai.

      Jean 4

      1 Le Seigneur apprit que les pharisiens avaient entendu dire qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.
      25 La femme lui dit : « Je sais que le Messie doit venir, celui que l'on appelle Christ. Quand il sera venu, il nous annoncera tout. »

      Jean 5

      46 En effet, si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, puisqu'il a écrit à mon sujet.

      Jean 10

      1 » En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas dans l'enclos des brebis par la porte mais s'y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand.
      16 J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les amène ; elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau, un seul berger.
      18 Personne ne me l'enlève, mais je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père. »

      Jean 12

      15 N’aie pas peur, fille de Sion ! Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d'une ânesse.
      24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
      27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ? Père, délivre-moi de cette heure ? Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure.
      33 ? Par ces paroles, il indiquait de quelle mort il allait mourir. ?

      Jean 14

      5 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous en savoir le chemin ? »
      9 Jésus lui dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
      16 Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous :
      23 Jésus lui répondit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera ; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui.

      Jean 16

      33 Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage : moi, j'ai vaincu le monde. »

      Actes 2

      27 car tu n'abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition.

      2 Corinthiens 3

      17 Or le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.