Les vacances... c'est sur TopKids ! (Printemps 2021)

Ephésiens 4.8

Grec : "Il dit," ou "elle dit." On peut sous-entendre soit l'Ecriture soit David, ou Dieu par la bouche de David. (Psaumes 68.19 ; comparez 2Corinthiens 6.16)

L'ap√ītre, apr√®s avoir indiqu√© le fondement de l'unit√© de la vraie Eglise de Dieu, (Eph√©siens 4.4-6) veut montrer que cette unit√© n'est pas l'uniformit√©¬†; qu'elle se manifeste dans la vari√©t√© des dons accord√©s √† chacun et que ces dons de la gr√Ęce, distribu√©s "selon la mesure du don de Christ," (Eph√©siens 4.7) loin de d√©truire l'unit√© par leur diversit√©, ne font que la rendre plus certaine et plus compl√®te. (Eph√©siens 4.11-16)

Mais avant d'arriver à cette démonstration, il va dire en passant quelle est la source de ces dons, et comment Christ nous les a acquis par son œuvre entière, soit par son humiliation, soit par son retour dans la gloire.

"Avant d'appeler notre attention sur la distribution des gr√Ęces, il la fixe d'abord un moment sur le distributeur." A. Monod. (Eph√©siens 4.8-10)

Tout cela est très clair et tout à fait conforme aux enseignements de l'Ecriture. Les dons du Saint-Esprit ne pouvaient être dispensés à l'Eglise qu'après l'accomplissement de la rédemption et la glorification de JésusChrist. (Voy. entre autres passages, Jean 7.39, note ; Jean 14.12 ; 14.7, note ; Actes 2.33)

Mais l'ap√ītre exprime cette pens√©e dans les paroles d'un psaume, et ces paroles, il ne les cite pas litt√©ralement, Il para√ģt les d√©tourner de leur sens original, afin de les adapter √† son but. De l√†, grand embarras des interpr√®tes, les uns y voyant une citation fausse de l'Ecriture, les autres faisant des efforts pour mettre d'accord le texte et la citation.

On a reproché à Paul la pensée et les termes, le fond et la forme. La pensée, parce que, dit-on, à Psaumes 68, il n'est point question de Christ, ni de son œuvre, ni de ses dons. Le psalmiste chante les triomphes de Dieu opérant les délivrances de son peuple depuis la sortie d'Egypte jusqu'à l'établissement de son règne visible en Sion, puis il ajoute (Ephésiens 4.19) littéralement : "Tu es monté en haut, tu as emmené captive la captivité (les captifs), tu as reçu des dons dans les hommes (ou pour les hommes) et même les rebelles, afin que la habite Dieu, l'Eternel."

Le Dieu révélé personnellement à son peuple dans l'ancienne Alliance, le Dieu marchant avec ce peuple, triomphant pour lui de tous ses adversaires, réduisant ceux-ci sous sa domination, en recevant les dépouilles et les tributs, ce Dieu est, selon tous les enseignements de l'Ecriture, la Parole éternelle, l'Ange de l'Alliance, le Fils de Dieu. (Comparer Jean 1 : l, note.)

De plus, tous les faits de l'histoire du r√®gne de Dieu dans l'A.T. sont, aux yeux des √©crivains du N. T., autant de symboles proph√©tiques de ce m√™me r√®gne de Dieu r√©alis√© par le R√©dempteur. Appliquer √† J√©sus-Christ, √† son triomphe sur les ennemis spirituels de son peuple, la pens√©e du psalmiste, √©tait, de la part de l'ap√ītre, rester parfaitement dans le sens de la parole scripturaire et en montrer la compl√®te r√©alisation.

Mais la diff√©rence dans les termes¬†? mais le recevoir du proph√®te, transform√© en donner par l'ap√ītre¬†? Pour ne faire violence √† aucun des deux textes, il faut les laisser dire l'un et l'autre ce qu'ils disent. Il est de toute √©vidence que l'ap√ītre n'a pas entendu citer ici litt√©ralement, comme le prouve d√©j√† la troisi√®me personne¬†: il est mont√©, mise au lieu de la seconde¬†: tu es mont√©.

Paul exprime sa pensée dans les termes de l'Ecriture, parce que ce rapprochement lui importait, mais il l'exprime avec cette entière liberté dont il donne ailleurs tant d'autres exemples. Ce qui importe, c'est sa pensée, qui est parfaitement vraie, et non la forme qu'il lui a donnée par une allusion libre aux paroles du psaume. Rien n'est moins vrai, au contraire, que les tours de force exégétiques par lesquels on veut établir une harmonie littérale entre le texte et la citation.

- Le mot de captivit√© est un h√©bra√Įsme qui signifie les captifs. Qui sont ces captifs¬†? Dans le psaume, il s'agit d'ennemis du peuple de Dieu r√©duits en servitude¬†; dans l'application qu'en fait l'ap√ītre, il est question des ennemis de Christ et de son r√®gne, vaincus par sa r√©surrection et son retour dans la gloire. (Comparer Colossiens 2.15) D'autres entendent par ces captifs des hommes vaincus par la puissance de Christ et volontairement soumis √† son r√®gne. C'est possible, mais ce sens n'est pas dans le texte.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Juges 5

      12 ‚ÄėR√©veille-toi, r√©veille-toi, D√©bora¬†! #R√©veille-toi, r√©veille-toi, dis un cantique¬†! #L√®ve-toi, Barak, emm√®ne tes prisonniers, fils d'Abinoam¬†!‚Äô

      1 Samuel 30

      26 De retour √† Tsiklag, David envoya une partie du butin aux anciens de Juda qui √©taient ses amis en leur adressant ces paroles¬†: ¬ę¬†Voici pour vous un cadeau pris sur le butin des ennemis de l'Eternel.¬†¬Ľ

      Esther 2

      18 Le roi organisa un grand banquet pour tous ses princes et serviteurs, et ce en l'honneur d'Esther. Il accorda aussi des dispenses d‚Äôimp√īts aux provinces et distribua des cadeaux avec une g√©n√©rosit√© toute royale.

      Psaumes 68

      18 Les chars de Dieu se comptent par dizaines de milliers, par milliers de milliers¬†; le Seigneur est au milieu d‚Äôeux sur le Sina√Į, dans le sanctuaire.

      Ephésiens 4

      8 C'est pourquoi il est dit : Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des prisonniers et il a fait des dons aux hommes.

      Colossiens 2

      15 Il a ainsi dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d'elles par la croix.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Stéphanie Demol LA VALLEE DE LA LOUANGE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider