TopFormations : Savoir apprécier l'autre

Genèse 2.6

Une vapeur montait. Plusieurs interpr√®tes ont fait d√©pendre encore cette proposition de la n√©gation renferm√©e dans la proposition pr√©c√©dente et ont traduit : Une vapeur ne montait pas, trouvant ainsi dans ces mots une nouvelle cause de st√©rilit√©. Mais comme chacune des deux propositions pr√©c√©dentes a sa n√©gation sp√©ciale, il nous para√ģt qu'il devrait en √™tre de m√™me de la troisi√®me, si elle √©tait aussi n√©gative.

Cette vapeur remplaçait jusqu'à un certain point la pluie et donnait déjà au sol une certaine fertilité. Nous n'avons pas le droit de conclure de ce passage qu'il n'ait pas plu jusqu'au déluge ; l'arc-en-ciel, donné pour signe après ce cataclysme, a pu exister auparavant sans que Dieu y ait encore attaché le sens qu'il donne alors à ce phénomène.

Notre récit lui-même suppose l'existence de la pluie en parlant d'un fleuve qui arrosait le paradis ; il devait tomber de l'eau dans la région de ses sources.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Gen√®se 2

      6 Cependant, une vapeur montait de la terre et arrosait toute la surface du sol.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider