FERMER
www.quiestleheros.com

C'EST GRATUIT !

Dieu dit dans Sa Parole : "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement !" C'est pourquoi les ressources du TopChrĂ©tien sont gracieusement mises Ă  votre disposition. Cependant, le dĂ©veloppement des outils a un coĂ»t
 Ainsi, une fois par an, nous faisons appel Ă  votre gĂ©nĂ©rositĂ©, selon ce que le Seigneur vous met Ă  cƓur, pour permettre Ă  cette Ɠuvre de continuer. Votre don fait la diffĂ©rence. Le hĂ©ros de la foi dont parle HĂ©breux 11, c'est vous ! Merci de tout cƓur.

HĂ©breux 9.11

Quant Ă  Christ, il est venu comme grand-prĂȘtre des biens Ă  venir. Il a traversĂ© le tabernacle plus grand et plus parfait qui n'est pas construit par la main de l'homme – c'est-Ă -dire qui n’appartient pas Ă  cette crĂ©ation –
Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création ;
Or, le Christ est venu en tant que *grand-prĂȘtre pour nous procurer les biens qu’il nous a dĂ©sormais acquis. Il a traversĂ© un tabernacle plus grand et plus parfait que le sanctuaire terrestre, un tabernacle qui n’a pas Ă©tĂ© construit par des mains humaines, c’est-Ă -dire qui n’appartient pas Ă  ce monde crĂ©Ă©.
But Christ having come as a high priest of the coming good things, through the greater and more perfect tabernacle, not made with hands, that is to say, not of this creation,
  • versets sĂ©lectionnĂ©s
  • VidĂ©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • HĂ©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le Saint-Esprit a d'abord signifiĂ© et rĂ©vĂ©lĂ© que les sacrifices de l'Ancien Testament ont seulement libĂ©rĂ© l'homme de son impuretĂ©, en le rendant apte Ă  recevoir quelques privilĂšges. Qu'est-ce qui a donnĂ© un tel pouvoir au sang de Christ ? Il s’agissait d’une « offrande volontaire », Celui qui, cependant, n’avait aucune culpabilitĂ© inhĂ©rente Ă  Sa nature ou Sa vie.

Par le sacrifice de Christ, la conscience la plus coupable est libĂ©rĂ©e des « Ɠuvres mortes » ; celui qui est ainsi purifiĂ© peut servir le Dieu vivant ; on peut comprendre avec « les Ɠuvres coupables », la pollution de l'Ăąme ; ce qui peut signifier pour des Juifs, de toucher un cadavre ; la GrĂące qui scelle le pardon divin fait « renaĂźtre » l'Ăąme polluĂ©e.

Rien ne dĂ©truit davantage la foi en l'Évangile, que tout ce qui tente d'amoindrir le vĂ©ritable pouvoir du sang de Christ, versĂ© pour nous. Nous sommes incapables de sonder la profondeur du mystĂšre du sacrifice de Christ, ni de comprendre la « supĂ©riorité » d’un tel acte. Nous sommes incapables de nous-mĂȘmes, d’estimer la grandeur, la sagesse, l'amour et la grĂące qui rĂ©sident en ce don merveilleux.

Mais en considérant, avec piété, le sacrifice de Christ, la foi trouve la vie spirituelle, la nourriture, et le rafraßchissement !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
DĂ©couvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptĂ©s Ă  vos centres d'intĂ©rĂȘts. En savoir plus...