Crowdfunding SELAH

Jean 20.1

Chapitre 20. La résurrection

1 à 18 Le tombeau vide. apparition à Marie-Magdelaine.

Voir sur Marie Magdelaine Luc 8.2 ; 7.37, notes.

Jean parle d'elle comme si elle était venue seule au sépulcre, tandis que les autres évangélistes mentionnent plusieurs femmes qui s'empressent également de visiter le tombeau, dans l'intention d'embaumer le corps du Seigneur. (Matthieu 28.1,2, note, Marc 16.1 ; Luc 24.1, note.)

Pour concilier cette diff√©rence, plusieurs ex√©g√®tes admettent qu'elles y seraient all√©es toutes ensemble, mais que Jean ne mentionne que Marie Magdelaine sur laquelle se concentre tout son int√©r√™t, √† cause du r√īle important qu'elle va remplir.

L'évangéliste n'ignorait pas, du reste, qu'elle avait des compagnes, puisqu'il la fait parler au pluriel et en leur nom. (verset 2)

D'autres interprètes pensent que Marie Magdelaine serait réellement allée au sépulcre seule et avant toutes les autres, ce que semblerait indiquer cette expression de Jean : Comme il faisait encore obscur. (Voir la note suivante.)

S'il en est ainsi, Jean aurait distingué cette course empressée de Marie Magdelaine de celle des autres femmes, tandis que les premiers évangélistes réunissent les deux faits dans un même récit.

L'apparition de Jésus à Marie seule (versets 11-18) n'est du reste pas étrangère à la tradition apostolique des premiers évangiles. (Marc 16.9)

Les choses pourraient s'√™tre pass√©es ainsi¬†: 1¬į Marie Magdelaine va au s√©pulcre, elle voit avec √©tonnement que la pierre qui le fermait a √©t√© √īt√©e, et elle court en avertir Pierre et Jean. (versets 1,2)

2¬į Pendant qu'elle rentre dans la ville, les autres femmes arrivent pr√®s du tombeau ouvert et voient un ange qui leur annonce que J√©sus est ressuscit√©. Puis elles s'√©loignent promptement et courent annoncer cette nouvelle aux disciples. (Matthieu 28.5-8)

3¬į Cependant Marie Magdelaine revient avec les deux disciples et quand ceux-ci, apr√®s avoir vu le tombeau vide, s'en retournent chez eux, Marie reste pr√®s du s√©pulcre en pleurant, et c'est alors qu'elle voit deux anges dans le s√©pulcre (versets 11-13) et que le Seigneur enfin lui appara√ģt. (versets 14-17)

Telle est l'interprétation d'Ebrard, d'Ewald, de M. Luthardt et d'autres. Ces deux moyens de concilier les récits évangéliques sont l'un et l'autre admissibles, et en tout cas, ils ne laissent à la critique négative aucune raison de voir entre ces récits une contradiction insoluble.

- Voici comment M. Godet accorde la seconde mani√®re de concevoir la suite des √©v√©nements avec la relation du premier √©vangile, d'apr√®s laquelle J√©sus serait apparu √† tout le groupe des femmes qui √©taient venues au s√©pulcre¬†: "Matthieu Matthieu 28.9,10, raconte qu'√† leur retour du s√©pulcre ces femmes eurent une apparition de J√©sus. Mais le r√©cit de Marc (Marc 16.8) et surtout la parole des deux disciples d'Emma√ľs¬†: "Elles (Luc 24.22-23) ont eu une apparition d'anges disant qu'il est vivant," sont incompatibles avec ce fait. Cette apparition aux femmes n'est donc pas autre que l'apparition √† Marie Magdelaine (qui va suivre chez Jean) g√©n√©ralis√©e. Tous les d√©tails de l'apparition co√Įncident. Le premier √©vangile applique au groupe entier ce qui s'est pass√© pour l'un de ses membres. Comme Marie Magdelaine n'a vu le Seigneur qu'apr√®s que les autres femmes √©tant retourn√©es √† la ville, on comprend que les deux disciples d'Emma√ľs aient pu partir de J√©rusalem sans avoir entendu parler d'aucune apparition de J√©sus. (Luc 24.24) Il n'y a donc eu, en r√©alit√©, d'autres apparitions, le matin de ce jour, que celle des anges aux femmes, puis √† Marie Magdelaine et enfin celle de J√©sus √† cette derni√®re."

Tous les √©vang√©listes s'attachent √† marquer avec soin le moment pr√©cis o√Ļ les femmes et les disciples allaient rena√ģtre √† la foi et √† la joie, en voyant le tombeau vide ou le Seigneur lui-m√™me. Mais il y a quelque diff√©rence dans les termes dont ils se servent pour cela. Voir, √† ce sujet Marc 16.2, note.

L'expression de Jean comme il faisait encore obscur, para√ģt indiquer que Marie Magdelaine pr√©c√©da les autres femmes au s√©pulcre (voir la pr√©c√©dente note), car lorsque celles-ci y arriv√®rent, Marc dit que "le soleil venait de se lever."

- Matthieu (Matthieu 28.2) raconte comment la pierre avait √©t√© √īt√©e de l'entr√©e du s√©pulcre. (Comparer Marc 16.3,4)

- Il faut remarquer ces verbes au présent : Marie Magdelaine vient, voit, court, vient, dit ; (versets 2,5,6) ils rendent la scène actuelle et vivante. La plupart de nos versions, sacrifiant à l'élégance du style, effacent ces nuances délicates et importantes.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Matthieu 27

      60 et le déposa dans un tombeau neuf qu'il s'était fait creuser dans la roche. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du tombeau et s'en alla.
      64 Ordonne donc que le tombeau soit gard√© jusqu'au troisi√®me jour, afin que ses disciples ne viennent pas voler le corps et dire au peuple¬†: ‚ÄėIl est ressuscit√©.‚ÄôCette derni√®re imposture serait pire que la premi√®re.¬†¬Ľ
      65 Pilate leur dit¬†: ¬ę¬†Vous avez une garde. Allez-y, gardez-le comme vous le souhaitez¬†!¬†¬Ľ
      66 Ils s'en allèrent et firent surveiller le tombeau par la garde après avoir scellé la pierre.

      Matthieu 28

      1 Après le sabbat, à l'aube du dimanche, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le tombeau.
      2 Soudain, il y eut un grand tremblement de terre, car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre [de devant l’ouverture] et s'assit dessus.
      3 Il avait l’aspect de l'éclair et son vêtement était blanc comme la neige.
      4 Les gardes tremblèrent de peur et devinrent comme morts,
      5 mais l'ange prit la parole et dit aux femmes¬†: ¬ę¬†Quant √† vous, n‚Äôayez pas peur, car je sais que vous cherchez J√©sus, celui qui a √©t√© crucifi√©.
      6 Il n'est pas ici, car il est ressuscit√©, comme il l'avait dit. Venez voir l'endroit o√Ļ le Seigneur √©tait couch√©
      7 et allez vite dire √† ses disciples qu'il est ressuscit√©. Il vous pr√©c√®de en Galil√©e. C'est l√† que vous le verrez. Voil√†, je vous l'ai dit.¬†¬Ľ
      8 Elles s'éloignèrent rapidement du tombeau, avec crainte et une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples.
      9 Et voici que J√©sus vint √† leur rencontre et dit¬†: ¬ę¬†Je vous salue.¬†¬Ľ Elles s'approch√®rent, s‚Äôagripp√®rent √† ses pieds et se prostern√®rent devant lui.
      10 Alors J√©sus leur dit¬†: ¬ę¬†N‚Äôayez pas peur¬†! Allez dire √† mes fr√®res de se rendre en Galil√©e¬†: c'est l√† qu'ils me verront.¬†¬Ľ

      Marc 15

      46 Joseph acheta un drap de lin, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa dans le drap de lin et le déposa dans un tombeau taillé dans la roche. Puis il roula une pierre à l'entrée du tombeau.

      Marc 16

      1 Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie la mère de Jacques et Salomé achetèrent des aromates afin d'aller embaumer Jésus.
      2 Le dimanche, elles se rendirent au tombeau de grand matin, au lever du soleil.
      3 Elles se disaient entre elles¬†: ¬ę¬†Qui nous roulera la pierre qui ferme l‚Äôentr√©e du tombeau¬†?¬†¬Ľ
      4 Mais quand elles levèrent les yeux, elles s'aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée.
      5 Elles pénétrèrent dans le tombeau, virent un jeune homme assis à droite, habillé d'une robe blanche, et elles furent épouvantées.
      9 [Ressuscité le dimanche matin, Jésus apparut d'abord à Marie de Magdala, dont il avait chassé sept démons.

      Luc 24

      1 Le dimanche, elles se rendirent au tombeau de grand matin [avec quelques autres] en apportant les aromates qu'elles avaient préparés.
      2 Elles découvrirent que la pierre avait été roulée de devant le tombeau.
      3 Elles entrèrent, mais elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
      4 Comme elles ne savaient que penser de cela, voici que deux hommes leur apparurent, habillés de vêtements resplendissants.
      5 Saisies de frayeur, elles tenaient le visage baiss√© vers le sol. Les hommes leur dirent¬†: ¬ę¬†Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant¬†?
      6 Il n'est pas ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de ce qu'il vous a dit, lorsqu'il était encore en Galilée :
      7 ‚ÄėIl faut que le Fils de l'homme soit livr√© entre les mains des p√©cheurs, qu'il soit crucifi√© et qu'il ressuscite le troisi√®me jour.‚Äô¬†¬Ľ
      8 Elles se souvinrent alors des paroles de Jésus.
      9 A leur retour du tombeau, elles annoncèrent tout cela aux onze et à tous les autres.
      10 Celles qui racont√®rent cela aux ap√ītres √©taient Marie de Magdala, Jeanne, Marie la m√®re de Jacques et les autres femmes qui √©taient avec elles,

      Jean 19

      25 Pr√®s de la croix de J√©sus se tenaient sa m√®re, la sŇďur de sa m√®re, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala.

      Jean 20

      1 Le dimanche, Marie de Magdala se rendit au tombeau de bon matin, alors qu'il faisait encore sombre, et elle vit que la pierre avait été enlevée [de l’entrée] du tombeau.
      18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur et qu'il lui avait dit cela.
      19 Le soir de ce m√™me dimanche, les portes de la maison o√Ļ les disciples se trouvaient [rassembl√©s] √©taient ferm√©es car ils avaient peur des chefs juifs¬†; J√©sus vint alors se pr√©senter au milieu d'eux et leur dit¬†: ¬ę¬†Que la paix soit avec vous¬†!¬†¬Ľ
      26 Huit jours apr√®s, les disciples de J√©sus √©taient de nouveau dans la maison et Thomas se trouvait avec eux. J√©sus vint alors que les portes √©taient ferm√©es, se tint au milieu d'eux et dit¬†: ¬ę¬†Que la paix soit avec vous¬†!¬†¬Ľ

      Actes 20

      7 Le dimanche, nous étions réunis pour rompre le pain. Comme il devait partir le lendemain, Paul s'entretenait avec les disciples, et il a prolongé son discours jusqu'à minuit.

      1 Corinthiens 16

      2 que chacun de vous, le dimanche, mette de c√īt√© chez lui ce qu'il pourra, en fonction de ses moyens, afin qu'on n'attende pas mon arriv√©e pour r√©colter les dons.

      Apocalypse 1

      10 Je fus saisi par l'Esprit le jour du Seigneur et j'entendis derrière moi une voix forte comme le son d'une trompette.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Rivers & Robots Still (Vol 1)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider