TAN avec Luc Dumont

Job 32.1

Comme Job persistait à se considérer innocent, ces trois hommes cessèrent de lui répondre.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

    • Job 6

      29 Revenez donc, je vous en prie, ne soyez pas injustes ! Revenez et reconnaissez-le, ma justice est intacte dans cette affaire.

      Job 10

      2 Je dis √† Dieu¬†: ‚ÄėNe me condamne pas¬†! Fais-moi conna√ģtre pourquoi tu me prends √† partie¬†!
      7 ¬Ľ Tu sais bien, pourtant, que je ne suis pas coupable et que personne ne peut me d√©livrer de ton pouvoir.

      Job 13

      15 Même s’il me tuait, je continuerais à espérer en lui. Oui, je défendrai ma conduite devant lui.

      Job 23

      7 Ce serait un homme droit qui discuterait avec lui et je serais pour toujours absous par mon juge.

      Job 27

      4 mes lèvres ne diront aucune injustice, ma langue ne prononcera rien de faux.
      5 Je ne risque pas de vous donner raison. Jusqu'à mon dernier soupir je défendrai mon intégrité.
      6 Je suis agripp√© √† ma justice et je ne la l√Ęcherai pas. Mon cŇďur ne me fait de reproche sur aucun jour de ma vie.

      Job 29

      11 L'oreille qui m'entendait me disait heureux, l'Ňďil qui me voyait me rendait un t√©moignage favorable.
      12 ¬Ľ C‚Äôest que je d√©livrais le malheureux qui appelait √† l‚Äôaide et l'orphelin que personne ne secourait.
      13 Le mourant me b√©nissait, je remplissais de joie le cŇďur de la veuve.
      14 Je me revêtais de la justice, elle était pour moi un habit. Mon manteau et mon turban, c’était mon respect du droit.
      15 J'étais les yeux de l'aveugle et les pieds du boiteux.
      16 J'étais un père pour les pauvres, j'examinais la cause d’un inconnu.
      17 Je brisais les m√Ęchoires de l'homme injuste et j'arrachais la proie de ses dents.

      Job 31

      1 ¬Ľ J'avais fait un pacte avec mes yeux. Comment aurais-je pu porter mes regards sur une jeune fille¬†?
      2 Quelle part Dieu m'aurait-il attribuée d'en haut ? Quel héritage le Tout-Puissant m'aurait-il envoyé du ciel ?
      3 La misère n'est-elle pas réservée à l’homme injuste et le désastre à ceux qui commettent le mal ?
      4 Dieu ne voit-il pas ma conduite ? Ne compte-t-il pas tous mes pas ?
      5 ¬Ľ Si j'ai march√© dans la fausset√©, si mon pied a couru vers la tromperie,
      6 que Dieu me p√®se sur une balance juste et il reconna√ģtra mon int√©grit√©¬†!
      7 ¬Ľ Si mon pas s'est √©cart√© du droit chemin, si mon cŇďur s‚Äôest laiss√© guider par mes yeux, si une impuret√© quelconque s'est attach√©e √† mes mains,
      8 qu’un autre profite de ce que j’ai semé et que mes jeunes plantes soient déracinées !
      9 ¬Ľ Si mon cŇďur s‚Äôest laiss√© attirer par une femme, si j'ai fait le guet √† la porte de mon prochain,
      10 que ma femme tourne la meule pour un autre et que d'autres couchent avec elle !
      11 En effet, c'est un acte scandaleux, une faute qui doit être sanctionnée,
      12 c'est un feu qui dévore jusqu'au gouffre de perdition et qui aurait détruit jusqu’à la racine toute ma récolte.
      13 ¬Ľ Si j'ai m√©pris√© le droit de mon serviteur ou de ma servante lorsqu'ils √©taient en litige avec moi,
      14 que ferai-je quand Dieu se lèvera ? Que répondrai-je quand il me demandera des comptes ?
      15 Celui qui m'a formé dans le ventre de ma mère ne les a-t-il pas formés eux aussi ? N’est-ce pas le même Dieu qui nous a façonnés dans le ventre maternel ?
      16 ¬Ľ Ai-je refus√© aux faibles ce qu'ils d√©siraient, ai-je fait languir les yeux de la veuve,
      17 ai-je mangé tout seul mon morceau de pain, sans que l'orphelin n’en ait eu sa part ?
      18 Au contraire ! Dès ma jeunesse je l’ai élevé comme un père, dès ma tendre enfance j’ai soutenu la veuve.
      19 ¬Ľ Si j'ai vu quelqu‚Äôun mourir par manque d‚Äôhabit, le pauvre manquer de couverture,
      20 sans lui donner de raison de me bénir, sans qu'il ait été réchauffé par la toison de mes agneaux,
      21 si j'ai levé la main contre l'orphelin parce que je me savais soutenu par les juges,
      22 que mon bras se détache de mon épaule, que mon avant-bras se brise au coude !
      23 De fait, je redoutais les malheurs envoyés par Dieu. Je suis incapable de quoi que ce soit face à sa majesté.
      24 ¬Ľ Si j'ai plac√© ma confiance dans de l'or, si j'ai dit au m√©tal pr√©cieux¬†: ‚ÄėTu es ma s√©curit√©‚Äô,
      25 si je me suis réjoui de la grandeur de ma fortune, de la quantité de mes biens,
      26 si j'ai regardé la lumière du soleil quand il brillait, la lune quand elle s'avançait radieuse,
      27 et si mon cŇďur s'est laiss√© attirer en secret, si je les ai ador√©s,
      28 c'est encore une faute qui mérite d’être sanctionnée : j'aurais renié le Dieu d'en haut !
      29 ¬Ľ Me suis-je r√©joui du malheur de celui qui me d√©testait, ai-je saut√© d'all√©gresse parce qu‚Äôun mal l‚Äôavait atteint¬†?
      30 Non ! Je n'ai pas permis à ma bouche de pécher en demandant sa mort dans une malédiction.
      31 Les occupants de ma tente disaient¬†: ‚ÄėPeut-on trouver quelqu‚Äôun qui n'ait pas √©t√© rassasi√© gr√Ęce √† sa viande¬†?‚Äô
      32 L'étranger ne passait pas la nuit dehors, j'ouvrais ma porte au voyageur.
      33 ¬Ľ Ai-je, comme Adam, cach√© ma transgression, cherch√© √† dissimuler ma faute
      34 parce que je redoutais le qu’en-dira-t-on, parce que j’étais effrayé par le mépris des familles au point de garder le silence et de ne pas oser sortir ?
      35 ¬Ľ Si seulement quelqu'un m'√©coutait¬†! Voil√† mon dernier mot. Que le Tout-Puissant me r√©ponde¬†! Quant √† la plainte √©crite par mon adversaire,
      36 je la mettrai sur mon épaule, je la porterai sur mon front comme une couronne.
      37 Je lui rendrai compte de ma conduite dans le détail, je m'approcherai de lui comme un prince.
      38 ¬Ľ Si mon terrain crie contre moi et que ses sillons versent des larmes,
      39 si j'ai mangé son produit sans le payer et que j'aie fait le désespoir de ses propriétaires,
      40 qu'il y pousse des ronces au lieu du bl√© et de la mauvaise herbe au lieu de l'orge¬†!¬†¬Ľ Fin des paroles de Job.

      Job 32

      1 Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job parce qu'il se considérait comme juste.

      Job 33

      9 ‚ÄėJe suis pur, je n‚Äôai pas commis de transgression. Je suis irr√©prochable, je n‚Äôai pas commis de faute.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Fermer
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.