TAN avec Jonathan Vallebon

Philippiens 4.7

Autre bienfait, bienfait immense qui sera le fruit de la pri√®re et de l'action de gr√Ęce, oppos√©es aux inqui√©tudes. Cette paix de Dieu, le plus grand de tous les biens, surpasse toute intelligence, parce que la raison humaine ne comprend pas qu'elle existe l√† o√Ļ tout est propre √† produire l'inqui√©tude et le trouble. Le chr√©tien lui-m√™me, dans l'affliction, ne voyant aucun moyen de d√©livrance, √©prouve que la paix de Dieu surpasse tous les efforts inquiets de son esprit pour trouver la paix.

"L'ap√ītre ne parle point ici de la paix qu'on ressent lorsque le mal cesse, mais d'une paix qui, au sein m√™me de l'√©preuve, remplit l'√Ęme de consolations et n'y laisse pas p√©n√©trer le trouble. Or, qu'un homme reste en paix sous la croix, calme dans la temp√™te, et se r√©jouisse dans les tribulations, voil√† ce que la raison humaine ne peut comprendre. Cette paix de Dieu garde le c¬úur et les pens√©es en J√©sus, dans sa communion, de sorte que l'homme pers√©v√®re jusqu'√† la fin pour √™tre sauv√©." Luther.


  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager