Romains 11.1

On peut donc se demander¬†: ¬ę¬†Dieu aurait-il d√©finitivement rejet√© son peuple¬†?¬†¬Ľ Certainement pas¬†! Ne suis-je pas moi-m√™me isra√©lite, de la race d‚ÄôAbraham, de la tribu de Benjamin¬†?
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Le rejet des Juifs n'est pas universel. (Romains 11:1-10)
Dieu a r√©pondu √† leur incr√©dulit√© en faisant des pa√Įens des ¬ę¬†participants¬†¬Ľ aux privil√®ges de l'√©vangile. (Romains 11:11-21)
Les pa√Įens sont mis en garde contre l‚Äôorgueil et l'incr√©dulit√©. Les Juifs seront appel√©s en tant que nation¬†; ils seront √† nouveau participants de ¬ę¬†l'alliance divine¬†¬Ľ. (Romains 11:22-32)
Adoration solennelle de la sagesse, de la bonté, et de la justice de Dieu. (Romains 11:33-36)

Il demeurait un ¬ę¬†reste¬†¬Ľ, choisi parmi les Juifs croyants¬†: ces √Ęmes disposaient de la Justice et de la vie par la foi, en J√©sus-Christ.

Ces Juifs ont √©t√© gard√©s par l‚Äô√Čternel, conform√©ment √† leur ¬ę¬†√©lection¬†¬Ľ, par la Gr√Ęce¬†: en cons√©quence, ils ne pouvaient donc √™tre √©lus par les Ňďuvres, quelles qu‚Äôelles soient¬†!

Toute bonne disposition qui peut √©maner d‚Äôune cr√©ature d√©chue ne lui est pas propre, elle n‚Äôest que la manifestation de la Gr√Ęce de Dieu. Le salut du premier jusqu'au dernier √©lu, ne provient, que de cette Gr√Ęce¬†: la dette¬†¬ę¬†pay√©e¬†¬Ľ par Christ.

Les √©l√©ments mentionn√©s dans ce texte, (la Gr√Ęce et les Ňďuvres) sont si contradictoires, qu'ils ne peuvent pas √™tre ¬ę¬†amalgam√©s¬†¬Ľ. Dieu se glorifie en octroyant Sa Gr√Ęce¬†: Elle change les cŇďurs et les esprits rebelles. Combien les √Ęmes r√©ceptrices doivent-elles alors s'en √©merveiller, et apporter leurs louanges au Seigneur¬†!

La nation juive √©tait dans un ¬ę¬†profond¬† sommeil¬†¬Ľ, sans perception r√©elle du danger qu‚Äôelle encourait, imprudemment¬†; les Juifs n‚Äô√©prouvaient pas le besoin d‚Äôavoir un Sauveur, ils ne se doutaient m√™me pas qu‚Äôils √©taient √† la limite d'une ruine √©ternelle.

David, ayant par l'Esprit, dans le Psaume 69, annoncé les souffrances de Christ, crucifié par Son propre peuple, les Juifs, prédit ensuite les terribles jugements divins à l’égard de cette nation.

Ceci nous apprend à comprendre plus facilement les autres prières que David exprima à l’encontre de ses ennemis ; il s’agit de prophéties inhérentes aux jugements de Dieu, sans être toutefois l’expression manifeste de Sa propre colère. Les malédictions divines dureront un certain temps : nous aurons les yeux obscurcis (verset \\#11:10\\*), tant que nous resterons tentés par ce que nous propose le monde...

* Référence ajoutée par le traducteur pour faciliter la compréhension du texte.

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...