Romains 15.1

Nous qui sommes forts, nous avons le devoir de supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas et de ne pas rechercher ce qui nous pla√ģt.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Les diff√©rentes versions
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Directives pour bien se comporter envers le faible. (Romains 15:1-7)
Tous doivent se recevoir comme des frères. (Romains 15:8-13)
Les √©crits et la pr√©dication de l'ap√ītre. (Romains 15:14-21)
Ses projets de voyage. (Romains 15:22-29)
Il réclame les prières des frères. (Romains 15:30-33)

La liberté chrétienne a été instaurée par le Seigneur, non pour notre plaisir, mais pour la Gloire de Dieu, et le bien de tous.

Nous devons contenter notre prochain, pour le bien de son √Ęme, en √©vitant de servir ses mauvais desseins √©ventuels, sans le suivre dans un chemin douteux¬†; si nous cherchons √† plaire aux hommes, en suivant leurs mauvaises voies, nous ne sommes pas de bons serviteurs de Christ. La vie enti√®re de ce Dernier √©tait un reniement de soi, une vie consacr√©e aux autres. Le chr√©tien le plus mature est celui qui se conforme le plus √† Christ. √Čtant donn√©es Sa puret√© sans tache et Sa saintet√©, rien n‚Äô√©tait plus terrible pour Lui, que d'√™tre ¬ę¬†fait p√©ch√© et mal√©diction¬†¬Ľ pour nous, de se voir abandonn√© par Dieu, √† la croix¬†; Il a √©t√© le Juste pour les injustes. J√©sus a port√© la culpabilit√© et la mal√©diction du p√©ch√©¬†; nous pouvons difficilement ressentir la port√©e d‚Äôune telle souffrance. √Ä la croix, le Seigneur a port√© l‚Äôorgueil et les p√©ch√©s des m√©chants, alors que nous ne sommes appel√©s qu‚Äô√† porter les d√©faillances des faibles.

Pourquoi ne resterions-nous pas humbles, enclins au reniement de nous-m√™mes, pr√™ts √† nous consid√©rer l'un l'autre, nous qui partageons la m√™me fraternit√©¬†? Les √Čcritures ont √©t√© r√©dig√©es pour notre enseignement et notre bien, autant que pour ceux qui ont d'abord besoin de conna√ģtre le salut.

Les plus instruits sont ceux qui connaissent le mieux les √Čcritures. Le r√©confort qui jaillit de la Parole de Dieu est des plus s√Ľr, des plus doux, il repr√©sente le plus ferme appui de l'esp√©rance spirituelle. L'Esprit, le Consolateur, est le gage de notre h√©ritage. Notre √©tat d'esprit doit √™tre conforme aux pr√©ceptes de Christ, √† Son mod√®le et Son exemple. Christ le don de Dieu¬†: Il repr√©sente un don pr√©cieux, que nous devons rechercher avec ferveur¬†!

Notre Ma√ģtre Divin invite Ses disciples √† Le suivre, Il les encourage, t√©moignant de Son humilit√© et de Sa douceur d'esprit. Une m√™me conduite doit animer Ses serviteurs, vis-√†-vis du fort, comme du faible.

Le but suprême de tous nos actes doit être la Gloire de Dieu ; rien ne peut mieux y concourir que l'amour fraternel et la bonté de ceux qui professent la piété. Ceux qui s'accordent en Christ doivent manifester leur fraternité mutuelle !

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...