Zacharie 11.4

Voici ce que dit l'Eternel, mon Dieu¬†: ¬ę¬†Prends soin des brebis destin√©es √† l'abattoir.
  • versets s√©lectionn√©s
  • Vid√©os et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • H√©breu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager
Pas d'articles relatifs

Ceux qui pratiquent mal et prétendent s'en justifier sont devenus totalement aveugles... Dieu ne tiendra pas pour innocents les fautifs qui déclarent être exempts de tout péché. Comment peut-on supplier Dieu pour tenter d’obtenir une bénédiction quand on utilise des méthodes malhonnêtes, en vue de s'enrichir, ou Le remercier quand parfois, on parvient à une réussite frauduleuse ?

Il y avait, parmi les enfants d‚ÄôIsra√ęl, une d√©cadence g√©n√©rale de leur pi√©t√©, sans qu‚Äôils en soient vraiment conscients. Le Bon Berger allait bien nourrir Son troupeau, mais Son attention allait se porter surtout vers les brebis mis√©rables (verset sept.)

Le proph√®te semble avoir pris deux houlettes √† titre d‚Äôembl√®me (verset sept)¬†; d‚Äôune part, ¬ę¬†la Gr√Ęce,¬†¬Ľ pour indiquer les privil√®ges de la nation juive dans leur unit√© nationale¬†; d‚Äôautre part ¬ę¬†l'Union,¬†¬Ľ montrant l'harmonie qui, jusqu'alors les unifiait en tant que ¬ę¬†troupeau de Dieu.¬†¬Ľ Mais les enfants d‚ÄôIsra√ęl choisirent de rester fid√®les aux faux docteurs...

L'esprit charnel et l'amiti√© du monde sont les ennemis de Dieu¬†; Dieu ha√Įssant les ¬ę¬†ouvriers d'iniquit√©,¬†¬Ľ il √©tait facile de pr√©voir la fin de Son jugement sur la nation d‚ÄôIsra√ęl.

Le prophète demanda un salaire, ou une récompense ; il reçut trente sicles d'argent. Sous la direction divine, il les jeta au potier, comme par dédain, au vu de la modicité de la somme. Cet somme d’argent est une prophétie relative au prix payé à Judas, pour sa trahison de Christ, et la triste fin qui suivit.

Rien ne peut détruire davantage un peuple que l'affaiblissement de la fraternité qui l’anime. Ceci allait se concrétiser par la dissolution de l'alliance entre Dieu et Son peuple : lorsque le péché abonde, l'amour se refroidit et des conflits s'ensuivent.

Ceux qui se disputent et qui se brouillent entre eux, provoquent Dieu ; Le mépris intentionnel de Christ est la cause principale de la ruine de l’humanité. Si tous les chrétiens estimaient Christ à Sa juste valeur, ils ne se disputeraient pas pour des futilités...

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aim√© ? Partagez autour de vous !

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...