Dictionnaire Biblique de Top Bible

ABÎME

ABÎME

Les versions françaises traduisent ainsi plusieurs mots hébreu et grec dont le sens n'est pas exactement semblable.

Dans Ps 64:7 130:1, l'hébreu indique simplement ce qui est profond ; dans Job 26:6 28:22, Pr 15:11 27:20, s'ajoute l'idée d'un lieu de destruction (le même mot est traduit par néant dans Ps 88:12). Dans Esa 44:27, Jon 2:4, le terme désigne les profondeurs de la mer (trad. par gouffre dans Ps 69:3 ; cf. Job 41:22, Mic 7:19, Za 10:11).

En général, l'abîme dont il est question dans nos textes français correspond à l'hébreu tehôm (en grec abussos), et signifie aussi bien les flots de la mer qu'un gouffre profond, mais en tenant compte des conceptions cosmologiques des anciens. L'abîme, c'est l'océan qui a enveloppé autrefois la terre ; Dieu l'a enfermé dans des réservoirs qui depuis lors le contiennent (Ps 33:7, cf. Ge 7:11 8:2).

D'après une croyance commune aux Israélites et aux Babyloniens (voir Cosmogonie), le Dieu créateur a dû soutenir un combat contre l'océan et ses monstres (Ps 104,74:13). L'abîme est situé « en bas », sous la terre (Ge 49:25) ; c'est un lieu désolé, sans firmament par-dessus, sans fondement par-dessous (Hén. 18:12).

Le livre d'Hén., et les Apo en général, en font le lac de feu destiné au châtiment du Malin et de ses suppôts, sous la surveillance de l'ange Uriel ; tel est le sens également de 2Pi 2:4, où l'original emploie le mot de la mythologie grecque : Tartare. --Ces flots de l'abîme représentent parfois les fleuves infernaux que la croyance populaire plaçait sur le chemin du cheol (voir ce mot) ; l'abîme devient ainsi l'une des parties du cheol, la pire de toutes (Ps 88:12, cf. Ps 55:23).

Une conception très différente, empruntée aux idées populaires de l'époque, se fait jour dans Lu 16:26 ; l'abîme, désigné ici par un mot grec (chasma) qu'on ne rencontre que là, c'est le gouffre profond qui sépare dans la mort les méchants et les justes. Les images de cette parabole ne doivent pas être prises à la lettre ; elles ne sont en effet que le cadre extérieur et pittoresque de pensées plus profondes. La parabole nous donne une leçon avant tout morale et religieuse ; elle nous rappelle qu'il faut songer au prochain, non jouir égoïstement, et qu'il faut écouter les messages religieux de ceux que Dieu nous envoie. Edm. R.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 7

      11 L'an 600 de la vie de Noé, le dix-septième jour du deuxième mois, toutes les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s'ouvrirent.

      Genèse 8

      2 Les sources de l'abîme et les écluses du ciel furent fermées et la pluie ne tomba plus du ciel.

      Genèse 49

      25 C'est l'œuvre du Dieu de ton père, et il t'aidera ; #c'est l'œuvre du Tout-Puissant, et il te bénira. #Il t’accordera les bénédictions du ciel, #les bénédictions de l’eau souterraine, #les bénédictions de la mamelle et du ventre maternel. #

      Job 26

      6 Devant Dieu le séjour des morts se retrouve nu, le gouffre de perdition est sans protection.

      Job 28

      22 Le gouffre de perdition et la mort disent : ‘Nous en avons entendu parler.’

      Job 41

      22 » Sous son ventre se trouvent des pointes aiguës : on dirait une herse qu'il traîne sur de la vase.

      Psaumes 33

      7 Il amoncelle les eaux de la mer, il garde les océans dans des réservoirs.

      Psaumes 55

      23 Remets ton sort à l’Eternel, et il te soutiendra. Il ne laissera jamais trébucher le juste.

      Psaumes 64

      7 Ils combinent des crimes : « Nous sommes prêts, le plan est au point ! » La pensée intime, le cœur, de chacun est un abîme.

      Psaumes 69

      3 J’enfonce dans la boue, sans trouver de terrain stable ; je suis tombé dans l’eau profonde, et le courant m’emporte.

      Psaumes 74

      13 Tu as fendu la mer par ta puissance, tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux ;

      Psaumes 88

      12 Parle-t-on de ta bonté dans la tombe, de ta fidélité dans le gouffre de perdition ?

      Psaumes 104

      1 Bénis l’Eternel, mon âme ! Eternel, mon Dieu, tu es infiniment grand, tu es revêtu de splendeur et de magnificence.
      2 L’Eternel s’enveloppe de lumière comme d’un manteau, il étend le ciel comme une tente.
      3 Il construit sa demeure au-dessus de l’eau, il fait des nuages son char, il s’avance sur les ailes du vent.
      4 *Il fait des vents ses messagers, des éclairs ses serviteurs.
      5 Il a établi la terre sur ses fondements : elle ne sera jamais ébranlée.
      6 Tu l’avais couverte de l’océan comme d’un vêtement, l’eau recouvrait les montagnes ;
      7 elle a fui à ta menace, elle s’est sauvée au son de ton tonnerre.
      8 Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, à la place que tu leur avais fixée.
      9 Tu as posé une limite que l’eau ne doit pas franchir, afin qu’elle ne revienne plus couvrir la terre.
      10 Il conduit les sources vers des torrents qui parcourent les montagnes.
      11 Tous les animaux sauvages y boivent, les ânes y étanchent leur soif.
      12 Les oiseaux du ciel nichent sur leurs rives et chantent dans les feuillages.
      13 Du haut de sa demeure, Dieu arrose les montagnes. La terre est rassasiée du fruit de ton travail.
      14 Il fait pousser l’herbe pour le bétail et les plantes pour les besoins de l’homme afin que la terre produise de la nourriture :
      15 le vin qui réjouit le cœur de l’homme et fait plus que l’huile resplendir son visage, et le pain qui fortifie le cœur de l’homme.
      16 Ils sont bien nourris, les arbres de l’Eternel, les cèdres du Liban, qu’il a plantés.
      17 C’est là que les oiseaux font leurs nids. La cigogne a sa demeure dans les cyprès,
      18 les hautes montagnes sont pour les bouquetins, les rochers sont le refuge des damans.
      19 Il a fait la lune pour marquer les temps ; le soleil sait quand il doit se coucher.
      20 Tu fais venir les ténèbres, et c’est la nuit. Tous les animaux des forêts se mettent alors en mouvement ;
      21 les lionceaux rugissent après leur proie, ils demandent leur nourriture à Dieu.
      22 Le soleil se lève : ils se retirent et se couchent dans leurs tanières.
      23 Quant à l’homme, il sort pour se rendre à son activité et à son travail jusqu’au soir.
      24 Que tes œuvres sont nombreuses, Eternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.
      25 Voici la mer, immense et vaste : là vivent, innombrables, des animaux, petits et grands.
      26 Les bateaux la sillonnent, tout comme le léviathan, que tu as formé pour qu’il y joue.
      27 Tous ces animaux espèrent en toi pour que tu leur donnes la nourriture au moment voulu.
      28 Tu la leur donnes, et ils la prennent ; tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens.
      29 Tu te caches, et ils sont épouvantés ; tu leur retires le souffle, et ils expirent, ils retournent à la poussière.
      30 Tu envoies ton souffle, et ils sont créés ; tu renouvelles ainsi la surface de la terre.
      31 Que la gloire de l’Eternel dure éternellement ! Que l’Eternel se réjouisse de ses œuvres !
      32 Il regarde la terre, et elle tremble ; il touche les montagnes, et elles fument.
      33 Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel tant que je vivrai, je veux célébrer mon Dieu tant que j’existerai.
      34 Que ma louange lui soit agréable ! Je veux me réjouir en l’Eternel.
      35 Que les pécheurs disparaissent de la terre et qu’il n’y ait plus de méchants ! Bénis l’Eternel, mon âme ! Louez l’Eternel !

      Psaumes 130

      1 Chant des montées. Du fond du gouffre, je fais appel à toi, Eternel !

      Proverbes 15

      11 Le séjour des morts et le gouffre de perdition sont devant l'Eternel. C’est d’autant plus le cas du cœur des hommes !

      Proverbes 27

      20 Le séjour des morts et le gouffre de perdition ne sont jamais rassasiés ; les yeux de l'homme non plus ne sont jamais rassasiés.

      Esaïe 44

      27 Je dis aux profondeurs de la mer : « Asséchez-vous ! Je vais faire disparaître vos courants. »

      Jonas 2

      4 Tu m'as jeté dans l'abîme, dans les profondeurs de la mer, et les courants m'ont environné ; toutes tes vagues et tous tes flots sont passés sur moi.

      Michée 7

      19 Il aura encore compassion de nous, il piétinera nos fautes. Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.

      Zacharie 10

      11 Il passera la mer de la détresse, il frappera les flots de la mer, et toutes les profondeurs du Nil seront à sec. L'orgueil de l'Assyrie sera abattu et le sceptre de l'Egypte disparaîtra.

      Luc 16

      26 De plus, il y a un grand abîme entre nous et vous, afin que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ou de chez vous vers nous, ne puissent pas le faire.’

      2 Pierre 2

      4 En effet, Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais il les a précipités et enchaînés dans l'abîme, là où règnent les ténèbres, pour qu’ils y soient gardés en vue du jugement.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider