Dictionnaire Biblique de Top Bible

ABISAÏ

Fils de Tséruja, soeur de David, et frère de Joab et d'Asaël (2Sa 2:18,1Ch 2:16) ; neveu, compagnon et officier de David, était d'un caractère violent. Accompagna David, au camp de Saül et lui proposa de tuer le roi endormi (1Sa 26:6-8). D'après 2Sa 3:30, il se serait associé au geste homicide de son frère Joab contre Abner (texte douteux, voir verset 27).

Lors de la victoire de Joab sur les Ammonites et les Syriens, Abisaï commandait en second (2Sa 10:9-14 =1Ch 19:10-15) Il réprima avec Joab et Ittaï la révolte d'Absalom (2Sa 18:2 et suivants), et avec Joab celle de Séba (2Sa 2 o 6 et suivants).

Lors d'une guerre contre les Philistins, il sauva la vie à David (2Sa 21:15-17) et comptait comme l'un des principaux parmi les fameux « trente ». On lui attribuait même le massacre de trois cents ennemis (2Sa 23:18-19). Malgré les services qu'ils lui rendirent, David craignit parfois la puissance et le caractère violent de Joab et d'Abisaï (2Sa 3:39).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • 1 Samuel 26

      6 David prit la parole et s'adressa à Achimélec, le Hittite, et à Abishaï, fils de Tseruja et frère de Joab. Il leur dit : « Qui veut descendre avec moi dans le camp vers Saül ? » Abishaï répondit : « Moi, je descendrai avec toi. »
      7 David et Abishaï se rendirent de nuit vers la troupe. Saül était couché et dormait au milieu du camp, et sa lance était fichée en terre près de sa tête. Abner et le reste de la troupe étaient couchés autour de lui.
      8 Abishaï dit à David : « Dieu livre aujourd'hui ton ennemi entre tes mains. Laisse-moi donc le frapper avec ma lance. Je le clouerai à terre d'un seul coup, je n’aurai pas à m’y reprendre à deux fois. »

      2 Samuel 2

      1 Après cela, David consulta l'Eternel en disant : « Dois-je monter dans une des villes de Juda ? » L'Eternel lui répondit : « Monte. » David dit : « Où dois-je monter ? » Et l'Eternel répondit : « A Hébron. »
      2 David y monta alors avec ses deux femmes, Achinoam de Jizreel et Abigaïl de Carmel, la femme de Nabal.
      3 David y fit aussi monter ceux qui étaient à ses côtés, chacun avec sa famille, et ils habitèrent dans les villes qui dépendaient d'Hébron.
      4 Les hommes de Juda vinrent et c’est là qu’ils consacrèrent par onction David comme roi sur la communauté de Juda. On informa David que c'étaient les habitants de Jabès en Galaad qui avaient enterré Saül.
      5 Il leur envoya alors des messagers pour leur dire : « Soyez bénis de l'Eternel, puisque vous avez fait preuve d’une telle bonté envers Saül, votre maître, et que vous l'avez enterré.
      6 Que l'Eternel agisse maintenant envers vous avec bonté et fidélité. Moi aussi, je vous ferai du bien, puisque vous avez agi de cette manière.
      7 Que vos mains se fortifient ! Soyez de vaillants hommes ! En effet, votre maître Saül est mort et c'est moi que la communauté de Juda a désigné par onction comme roi sur elle. »
      8 Cependant Abner, fils de Ner et chef de l'armée de Saül, avait pris Ish-Bosheth, le fils de Saül, et l’avait fait passer à Mahanaïm.
      9 Il l'avait proclamé roi sur Galaad, sur les Asérites, sur Jizreel, sur Ephraïm, sur Benjamin et sur tout Israël.
      10 Ish-Bosheth, fils de Saül, était âgé de 40 ans lorsqu'il devint roi d'Israël et il régna 2 ans. Seule la communauté de Juda suivit David.
      11 La période pendant laquelle David régna à Hébron sur la communauté de Juda fut de 7 ans et 6 mois.
      12 Abner, fils de Ner, et les serviteurs d'Ish-Bosheth, le fils de Saül, sortirent de Mahanaïm en direction de Gabaon.
      13 Joab, le fils de Tseruja, et les serviteurs de David se mirent eux aussi en marche. Ils se rencontrèrent près de l'étang de Gabaon et ils s'arrêtèrent, les uns d’un côté de l'étang, les autres de l’autre.
      14 Abner dit à Joab : « Que les jeunes se lèvent donc et combattent devant nous ! » Joab répondit : « Qu'ils se lèvent ! »
      15 Ils se levèrent et s'avancèrent en nombre égal : 12 pour Benjamin et Ish-Bosheth, le fils de Saül, et 12 serviteurs de David.
      16 Chacun attrapa son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le côté ; ils tombèrent tous ensemble. On appela alors cet endroit, qui se trouve près de Gabaon, Helkath-Hatsurim.
      17 Il y eut ce jour-là un combat très rude, au cours duquel Abner et les hommes d'Israël furent battus par les serviteurs de David.
      18 Les trois fils de Tseruja, Joab, Abishaï et Asaël, se trouvaient là. Asaël était agile comme une gazelle sauvage.
      19 Il poursuivit Abner sans se détourner de lui pour aller à droite ou à gauche.
      20 Abner regarda derrière lui et dit : « Est-ce toi, Asaël ? » Il répondit : « C'est moi. »
      21 Abner lui dit : « Détourne-toi à droite ou à gauche ! Attrape un de ces jeunes gens et prends ses dépouilles. » Mais Asaël ne voulut pas se détourner de lui.
      22 Abner insista auprès d’Asaël : « Ecarte-toi de moi ! Pourquoi devrais-je te frapper et t'abattre ? Comment pourrais-je ensuite regarder ton frère Joab en face ? »
      23 Mais Asaël refusa de s’écarter. Alors Abner le frappa au ventre avec l'extrémité inférieure de sa lance, et la lance sortit par-derrière. Il tomba et mourut sur place. Tous ceux qui arrivaient à l'endroit où Asaël était tombé mort s'y arrêtaient.
      24 Joab et Abishaï poursuivirent Abner, et le soleil se couchait quand ils arrivèrent à la colline d'Amma, qui se trouve en face de Guiach, sur le chemin du désert de Gabaon.
      25 Les Benjaminites se rassemblèrent derrière Abner pour former un seul bloc et ils s'arrêtèrent au sommet d'une colline.
      26 Abner cria à Joab : « L'épée va-t-elle nous dévorer indéfiniment ? Ne sais-tu pas que cela débouchera sur de l'amertume ? Quand diras-tu enfin à ton peuple de ne plus poursuivre ses frères ? »
      27 Joab répondit : « Dieu est vivant ! Si tu n'avais pas parlé, l’armée n'aurait pas cessé de poursuivre ses frères avant le matin. »
      28 Il sonna alors de la trompette et toute l’armée s'arrêta. Ils cessèrent de poursuivre Israël et de combattre.
      29 Abner et ses hommes marchèrent toute la nuit dans la plaine. Ils passèrent le Jourdain, traversèrent tout le Bithron et arrivèrent à Mahanaïm.
      30 Joab mit fin à leur poursuite d'Abner et rassembla toute l’armée. Il manquait 19 serviteurs de David et Asaël.
      31 Cependant, les serviteurs de David avaient frappé à mort 360 des hommes de Benjamin et d'Abner.
      32 Ils emportèrent Asaël et l'enterrèrent dans le tombeau de son père à Bethléhem. Puis Joab et ses hommes marchèrent toute la nuit, et ils arrivèrent à Hébron au lever du jour.

      2 Samuel 3

      30 Ainsi, Joab et son frère Abishaï tuèrent Abner parce qu'il avait donné la mort à leur frère Asaël, à Gabaon, dans la bataille.
      39 Je suis encore faible, même si j'ai été consacré roi par onction, et ces hommes, les fils de Tseruja, sont trop puissants pour moi. Que l'Eternel traite conformément à sa méchanceté celui qui fait le mal ! »

      2 Samuel 10

      9 Joab vit qu'il avait à combattre par-devant et par-derrière. Il choisit alors sur toute l'élite d'Israël un groupe qu'il plaça en face des Syriens.
      10 Il plaça le reste du peuple sous le commandement de son frère Abishaï, pour qu’il s’oppose aux Ammonites.
      11 Il lui dit : « Si les Syriens sont plus forts que moi, tu viendras à mon secours, et si les Ammonites sont plus forts que toi, je viendrai au tien.
      12 Sois fort, montrons du courage pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu, et que l'Eternel fasse ce qui lui semblera bon ! »
      13 Joab s'avança avec sa troupe pour attaquer les Syriens, et ceux-ci prirent la fuite devant lui.
      14 Quand les Ammonites virent que les Syriens s’étaient enfuis, ils prirent eux aussi la fuite devant Abishaï et rentrèrent dans la ville. Joab s'éloigna des Ammonites et revint à Jérusalem.

      2 Samuel 18

      2 Il plaça un tiers du peuple sous le commandement de Joab, un tiers sous celui d'Abishaï, fils de Tseruja et frère de Joab, et un tiers sous celui d'Ittaï, de Gath. Puis le roi dit au peuple : « Moi aussi, je veux partir en campagne avec vous. »

      2 Samuel 21

      15 Les Philistins firent encore la guerre à Israël. David descendit avec ses serviteurs et ils livrèrent combat contre les Philistins. David eut une défaillance,
      16 et Jishbi-Benob, un descendant de Rapha, eut l’idée de le tuer. Il avait une lance en bronze qui pesait plus de 3 kilos et il était muni d'une épée neuve.
      17 Abishaï, fils de Tseruja, vint au secours de David et frappa le Philistin à mort. Alors les hommes de David prêtèrent le serment suivant : « Tu ne sortiras plus avec nous pour combattre et ainsi tu ne risqueras pas d’éteindre la lampe d'Israël. »

      2 Samuel 23

      18 Abishaï, le frère de Joab et le fils de Tseruja, était le chef des trois. Il brandit sa lance sur 300 hommes et les tua. Il eut une grande réputation parmi les trois.
      19 Il était le plus considéré des trois et il fut leur chef, mais il n'égala pas les trois premiers.

      1 Chroniques 2

      16 Leurs sœurs étaient Tseruja et Abigaïl. Fils de Tseruja : Abishaï, Joab et Asaël, ce qui fait 3.

      1 Chroniques 19

      10 Joab vit qu'il avait à combattre par-devant et par-derrière. Il choisit alors sur toute l'élite d'Israël un groupe qu'il plaça en face des Syriens.
      11 Il plaça le reste du peuple sous le commandement de son frère Abishaï, pour qu’il s’oppose aux Ammonites.
      12 Il lui dit : « Si les Syriens sont plus forts que moi, tu viendras à mon secours, et si les Ammonites sont plus forts que toi, je viendrai au tien.
      13 Sois fort, montrons du courage pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu, et que l'Eternel fasse ce qui lui semblera bon ! »
      14 Joab s'avança avec sa troupe pour attaquer les Syriens, et ceux-ci prirent la fuite devant lui.
      15 Quand les Ammonites virent que les Syriens s’étaient enfuis, ils prirent eux aussi la fuite devant Abishaï, le frère de Joab, et rentrèrent dans la ville. Et Joab revint à Jérusalem.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider