Dictionnaire Biblique de Top Bible

AMEN

Mot hébr., que l'usage liturgique a fait passer en grec, et qui a subsisté dans tous les cultes chrétiens.

La racine hébraïque contient les idées de fermeté, de fidélité, de vérité. La forme adverbiale employée pour approuver ce qui vient d'être dit (=ainsi soit-il ! cf. De 27) ou pour annoncer une affirmation de valeur particulière, a été peu à peu réservée à l'affirmation solennelle des vérités divines et limitée à l'usage religieux. Jésus l'emploie quand il veut souligner le caractère d'autorité divine de ses paroles (Mt 5, Mt 6, Mt 8, Mt 10, Mt 16, Mt 18, Mt 21, Mt 24, Mt 25, Mt 26, Mr 10, Mr 12, Lu 4, Lu 12, Lu 23).

Par sa répétition, Amen prend encore plus de solennité. « En vérité, en vérité, je vous dis... » (Jn 3, Jn 5, Jn 6, Jn 8, Jn 10, Jn 12, Jn 14, Jn 16). Mais, dans ce cas, nos Évangiles, souvent, traduisent en grec l'amen hébr., et dans chaque langue il a ses équivalents. Il n'aurait donc pas pu passer tel quel dans le langage religieux de tous les peuples chrétiens, s'il n'avait pris en Israël un caractère liturgique.

Au temps du Christ, il était usité à la synagogue ; l'assemblée saluait de l'Amen la louange ou la lecture de la Loi. Jésus et ses apôtres ont donc trouvé dans le culte de la synagogue l'Amen rituel, liturgique, condensant tout ce que la congrégation veut exprimer de sincérité, de ferveur et de soumission, dans la prière ou dans la louange. De la synagogue, Amen est tout naturellement passé dans le culte chrétien, où il se perpétue comme le mot liturgique le plus riche et le plus universel.

Quand l'Apocalypse fait d'Amen un titre du Christ, elle résume en quelque sorte le caractère absolu de la révélation en lui : il est l'Amen (Ap 3:14). Mais il faut noter que, dans le langage religieux, Amen souligne l'acceptation de la révélation plutôt que la révélation même. Le Christ, proclamé l'Amen, est le Christ reconnu et acclamé comme l'incarnation même de la Vérité. (cf. 2Co 1:20) Dans les textes chrétiens sur papyrus, Amen est ordinairement écrit par le symbole des deux lettres grecques signifiant 99, ce nombre étant l'équivalent numérique de la somme des lettres du mot (1 + 40 + 8 + 50). Et. C.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Matthieu 5

      1 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s'assit et ses disciples s'approchèrent de lui.
      2 Puis il prit la parole pour les enseigner ; il dit :
      3 « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient !
      4 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés !
      5 Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre !
      6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
      7 Heureux ceux qui font preuve de bonté, car on aura de la bonté pour eux !
      8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
      9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
      10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient !
      11 Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.
      12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.
      13 » Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors et piétiné par les hommes.
      14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut pas être cachée,
      15 et on n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
      16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu'ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste.
      17 » Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
      18 En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n’auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé.
      19 Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera aux autres, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
      20 En effet, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des spécialistes de la loi et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      21 » Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commet un meurtre mérite de passer en jugement.’
      22 Mais moi je vous dis : Tout homme qui se met [sans raison] en colère contre son frère mérite de passer en jugement ; celui qui traite son frère d’imbécile mérite d'être puni par le tribunal, et celui qui le traite de fou mérite d'être puni par le feu de l'enfer.
      23 Si donc tu présentes ton offrande vers l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
      24 laisse ton offrande devant l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande.
      25 Mets-toi rapidement d'accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que tu ne sois mis en prison.
      26 Je te le dis en vérité, tu n'en sortiras pas avant d'avoir remboursé jusqu'au dernier centime.
      27 » Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
      28 Mais moi je vous dis : Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
      29 Si ton œil droit te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      30 Et si ta main droite te pousse à mal agir, coupe-la et jette-la loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      31 » Il a été dit : Que celui qui renvoie sa femme lui donne une lettre de divorce.
      32 Mais moi, je vous dis : Celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère.
      33 » Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne violeras pas ton serment, mais tu accompliras ce que tu as promis au Seigneur.
      34 Mais moi je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu,
      35 ni par la terre, parce que c'est son marchepied, ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi.
      36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux pas rendre blanc ou noir un seul cheveu.
      37 Que votre parole soit ‘oui’pour oui, ‘non’pour non ; ce qu'on y ajoute vient du mal.
      38 » Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
      39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.
      40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.
      41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.
      42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.
      43 » Vous avez appris qu'il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’
      44 Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,
      45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
      46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même ?
      47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même ?
      48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

      Matthieu 6

      1 » Gardez-vous bien de faire des dons devant les hommes pour qu’ils vous regardent ; sinon, vous n'aurez pas de récompense auprès de votre Père céleste.
      2 Donc, lorsque tu fais un don à quelqu'un, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues afin de recevoir la gloire qui vient des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      3 Mais toi, quand tu fais un don, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,
      4 afin que ton don se fasse en secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [lui-même ouvertement].
      5 » Lorsque tu pries, ne sois pas comme les hypocrites : ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      6 Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra [ouvertement].
      7 » En priant, ne multipliez pas les paroles comme les membres des autres peuples : ils s'imaginent en effet qu'à force de paroles ils seront exaucés.
      8 Ne les imitez pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez.
      9 » Voici donc comment vous devez prier : ‘Notre Père céleste ! Que la sainteté de ton nom soit respectée,
      10 que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
      11 Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ;
      12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;
      13 ne nous expose pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, [car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! ]’
      14 » Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ;
      15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.
      16 » Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste comme les hypocrites. En effet, ils présentent un visage tout défait pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      17 Mais toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage
      18 afin de ne pas montrer que tu jeûnes aux hommes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
      19 » Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les mites et la rouille détruisent et où les voleurs percent les murs pour voler,
      20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne détruisent pas et où les voleurs ne peuvent pas percer les murs ni voler !
      21 En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.
      22 » L'œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ;
      23 mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien ces ténèbres seront grandes !
      24 » Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s'attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent.
      25 » C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez [et boirez] pour vivre, ni de ce dont vous habillerez votre corps. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ?
      26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n'amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?
      27 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter un instant à la durée de sa vie ?
      28 Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Etudiez comment poussent les plus belles fleurs des champs : elles ne travaillent pas et ne tissent pas ;
      29 cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas eu d’aussi belles tenues que l'une d'elles.
      30 Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne le fera-t-il pas bien plus volontiers pour vous, gens de peu de foi ?
      31 Ne vous inquiétez donc pas et ne dites pas : ‘Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? Avec quoi nous habillerons-nous ?’
      32 En effet, tout cela, ce sont les membres des autres peuples qui le recherchent. Or, votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
      33 Recherchez d'abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus.
      34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

      Matthieu 8

      1 Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit.
      2 Alors un lépreux s'approcha, se prosterna devant lui et dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. »
      3 Jésus tendit la main, le toucha et dit : « Je le veux, sois pur. » Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.
      4 Puis Jésus lui dit : « Fais bien attention de n'en parler à personne, mais va te montrer au prêtre et présente l'offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage. »
      5 Alors que Jésus entrait dans Capernaüm, un officier romain l'aborda et le supplia
      6 en disant : « Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie, et il souffre beaucoup. »
      7 Jésus lui dit : « J'irai et je le guérirai. »
      8 L’officier répondit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri.
      9 En effet, moi aussi je suis un homme soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un : ‘Pars !’et il part, à un autre : ‘Viens !’et il vient, et à mon esclave : ‘Fais ceci !’et il le fait. »
      10 Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient : « Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.
      11 Or, je vous le déclare, beaucoup viendront de l'est et de l'ouest et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob dans le royaume des cieux.
      12 Mais ceux à qui le royaume était destiné seront jetés dans les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
      13 Puis Jésus dit à l’officier : « Vas-y [et] sois traité conformément à ta foi. » Et au moment même le serviteur fut guéri.
      14 Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre. Il vit la belle-mère de celui-ci couchée, avec de la fièvre.
      15 Il lui toucha la main et la fièvre la quitta ; puis elle se leva et le servit.
      16 Le soir venu, on amena vers Jésus de nombreux démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole et guérit tous les malades.
      17 Ainsi s'accomplit ce que le prophète Esaïe avait annoncé : Il a pris nos faiblesses et il s'est chargé de nos maladies.
      18 Voyant une grande foule autour de lui, Jésus donna l'ordre de passer de l'autre côté du lac.
      19 Un spécialiste de la loi s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »
      20 Jésus lui répondit : « Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse reposer sa tête. »
      21 Un autre, parmi les disciples, lui dit : « Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »
      22 Mais Jésus lui répondit : « Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts. »
      23 Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent.
      24 Soudain, il s'éleva sur le lac une si grande tempête que la barque était recouverte par les vagues. Et lui, il dormait.
      25 Les disciples s'approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, sauve-nous, nous allons mourir ! »
      26 Il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors il se leva, menaça les vents du lac et il y eut un grand calme.
      27 Ces hommes furent très étonnés et dirent : « Quel genre d’homme est-ce ? Même les vents et la mer lui obéissent ! »
      28 Lorsqu'il fut arrivé sur l'autre rive, dans le pays des Gadaréniens, deux démoniaques qui sortaient des tombeaux vinrent à sa rencontre. Ils étaient si dangereux que personne n'osait passer par là.
      29 Et voilà qu’ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, [Jésus, ] Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le moment fixé ? »
      30 Il y avait loin d'eux un grand troupeau de porcs en train de chercher à manger.
      31 Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous chasses, permets-nous d'aller dans ce troupeau de porcs. »
      32 « Allez-y ! » leur dit-il. Ils sortirent des deux hommes et entrèrent dans les porcs. Alors tout le troupeau se précipita du haut de la falaise dans le lac, et ils moururent dans l'eau.
      33 Les gardiens du troupeau s'enfuirent et allèrent dans la ville rapporter tout ce qui s'était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques.
      34 Alors tous les habitants de la ville sortirent à la rencontre de Jésus et, dès qu'ils le virent, ils le supplièrent de quitter leur territoire.

      Matthieu 10

      1 Puis Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.
      2 Voici les noms des douze apôtres : le premier, Simon, appelé Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ;
      3 Philippe et Barthélémy ; Thomas et Matthieu, le collecteur d’impôts ; Jacques, fils d'Alphée, et [Lebbée, surnommé] Thaddée ;
      4 Simon le Cananite et Judas l'Iscariot, celui qui trahit Jésus.
      5 Ce sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : « N'allez pas vers les non-Juifs et n'entrez pas dans les villes des Samaritains.
      6 Allez plutôt vers les brebis perdues de la communauté d'Israël.
      7 En chemin, prêchez en disant : ‘Le royaume des cieux est proche.’
      8 Guérissez les malades, [ressuscitez les morts, ] purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
      9 Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie dans vos ceintures,
      10 ni sac pour le voyage, ni deux chemises, ni sandales, ni bâton, car l'ouvrier mérite sa nourriture.
      11 » Dans chaque ville ou village où vous arrivez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir et restez chez lui jusqu'à votre départ.
      12 En entrant dans la maison, saluez ses habitants
      13 et, s'ils en sont dignes, que votre paix vienne sur eux ; mais, s'ils n'en sont pas dignes, que votre paix revienne à vous.
      14 Lorsqu'on ne vous accueillera pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.
      15 Je vous le dis en vérité, le jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville-là.
      16 » Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et purs comme les colombes.
      17 Méfiez-vous des hommes, car ils vous livreront aux tribunaux et vous fouetteront dans leurs synagogues.
      18 A cause de moi vous serez conduits devant des gouverneurs et devant des rois pour leur apporter votre témoignage, à eux et aux non-Juifs.
      19 Mais, quand on vous fera arrêter, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné au moment même.
      20 En effet, ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.
      21 » Le frère livrera son frère à la mort et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents et les feront mourir.
      22 Vous serez détestés de tous à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
      23 Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas fini de parcourir les villes d'Israël avant que le Fils de l'homme ne vienne.
      24 » Le disciple n'est pas supérieur au maître, ni le serviteur supérieur à son seigneur.
      25 Il suffit au disciple d'être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S'ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, ils appelleront d’autant plus volontiers ainsi les gens de sa maison !
      26 N’ayez donc pas peur d’eux, car il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.
      27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour ; et ce qui vous est dit à l'oreille, proclamez-le sur les toits.
      28 Ne redoutez pas ceux qui tuent le corps mais qui ne peuvent pas tuer l'âme. Redoutez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps en enfer.
      29 Ne vend-on pas deux moineaux pour une petite pièce ? Cependant, pas un ne tombe par terre sans l’accord de votre Père.
      30 Même vos cheveux sont tous comptés.
      31 N’ayez donc pas peur : vous valez plus que beaucoup de moineaux.
      32 » C'est pourquoi, toute personne qui se déclarera publiquement pour moi, je me déclarerai moi aussi pour elle devant mon Père céleste ;
      33 mais celui qui me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père céleste.
      34 » Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ! Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée,
      35 car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère,
      36 et l'on aura pour ennemis les membres de sa famille.
      37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
      38 Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi.
      39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.
      40 » Si quelqu’un vous accueille, c’est moi qu’il accueille, et celui qui m’accueille accueille celui qui m'a envoyé.
      41 Celui qui accueille un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui accueille un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.
      42 Et si quelqu’un donne à boire ne serait-ce qu'un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra pas sa récompense. »

      Matthieu 16

      1 Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour le mettre à l'épreuve, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.
      2 Jésus leur répondit : « [Le soir, vous dites : ‘Il fera beau, car le ciel est rouge’, et le matin :
      3 ‘Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre.’Hypocrites ! Vous savez discerner l'aspect du ciel et vous ne pouvez pas discerner les signes des temps. ]
      4 Une génération mauvaise et adultère réclame un signe, il ne lui sera pas donné d'autre signe que celui de Jonas [le prophète]. » Puis il les quitta et s'en alla.
      5 En passant sur l'autre rive, les disciples avaient oublié de prendre des pains.
      6 Jésus leur dit : « Attention, méfiez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. »
      7 Les disciples raisonnaient en eux-mêmes et disaient : « C'est parce que nous n'avons pas pris de pains. »
      8 Jésus, le sachant, leur dit : « Hommes de peu de foi, pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes sur le fait que vous n'avez pas pris de pains ?
      9 Ne comprenez-vous pas encore et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des 5000 hommes et combien de paniers vous avez emportés,
      10 ni les sept pains des 4000 hommes et combien de corbeilles vous avez emportées ?
      11 Comment ne comprenez-vous pas que ce n'est pas de pains que je vous ai parlé ? Méfiez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. »
      12 Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain qu'il leur avait dit de se méfier, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens.
      13 Jésus arriva dans le territoire de Césarée de Philippe. Il demanda à ses disciples : « Qui suis-je, d’après les hommes, moi le Fils de l'homme ? »
      14 Ils répondirent : « Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie ou l'un des prophètes. »
      15 « Et d’après vous, qui suis-je ? » leur dit-il.
      16 Simon Pierre répondit : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. »
      17 Jésus reprit la parole et lui dit : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n’est pas une pensée humaine qui t’a révélé cela, mais c'est mon Père céleste.
      18 Et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur ce rocher je construirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne l'emporteront pas sur elle.
      19 Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre aura été lié au ciel et ce que tu délieras sur la terre aura été délié au ciel. »
      20 Alors il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Messie.
      21 Dès ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu'il devait aller à Jérusalem, beaucoup souffrir de la part des anciens, des chefs des prêtres et des spécialistes de la loi, être mis à mort et ressusciter le troisième jour.
      22 Alors Pierre le prit à part et se mit à le reprendre en disant : « Que Dieu t'en garde, Seigneur ! Cela ne t'arrivera pas. »
      23 Mais Jésus se retourna et dit à Pierre : « Arrière, Satan, tu es un piège pour moi, car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. »
      24 Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive !
      25 En effet, celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la retrouvera.
      26 Que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ? Ou que pourra donner un homme en échange de son âme ?
      27 En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d’agir.
      28 Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront pas avant d'avoir vu le Fils de l'homme venir dans son règne. »

      Matthieu 18

      1 A ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? »
      2 Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d'eux
      3 et dit : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      4 C'est pourquoi, celui qui se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux,
      5 et celui qui accueille en mon nom un petit enfant comme celui-ci m’accueille moi-même.
      6 Mais si quelqu'un fait trébucher un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspende à son cou une meule de moulin et qu'on le jette au fond de la mer.
      7 » Malheur au monde à cause des pièges ! Les pièges sont inévitables, mais malheur à l'homme qui en est responsable !
      8 Si ta main ou ton pied te poussent à mal agir, coupe-les et jette-les loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel.
      9 Et si ton œil te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi. Mieux vaut pour toi entrer dans la vie avec un seul œil que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans l’enfer de feu.
      10 » Faites bien attention de ne pas mépriser un seul de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans le ciel sont continuellement en présence de mon Père céleste.
      11 [En effet, le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu. ]
      12 » Qu'en pensez-vous ? Si un homme a 100 brebis et que l'une d'elles se perde, ne laisse-t-il pas les 99 autres sur les montagnes pour aller chercher celle qui s'est perdue ?
      13 Et s'il la trouve, je vous le dis en vérité, il en a plus de joie que des 99 qui ne se sont pas perdues.
      14 De même, ce n'est pas la volonté de votre Père céleste qu'il se perde un seul de ces petits.
      15 » Si ton frère a péché [contre toi], va et reprends-le seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère.
      16 Mais s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.
      17 S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Eglise ; et s'il refuse aussi d'écouter l'Eglise, qu'il soit à tes yeux comme le membre d’un autre peuple et le collecteur d’impôts.
      18 Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre aura été lié au ciel et tout ce que vous délierez sur la terre aura été délié au ciel.
      19 » Je vous dis encore que si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père céleste.
      20 En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. »
      21 Alors Pierre s'approcha de Jésus et lui dit : « Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi ? Est-ce que ce sera jusqu'à 7 fois ? »
      22 Jésus lui dit : « Je ne te dis pas jusqu'à 7 fois, mais jusqu'à 70 fois 7 fois.
      23 » C'est pourquoi, le royaume des cieux ressemble à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
      24 Quand il se mit à l’œuvre, on lui en amena un qui devait 10'000 sacs d’argent.
      25 Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna de le vendre, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu'il avait, afin d’être remboursé de cette dette.
      26 Le serviteur se jeta par terre et se prosterna devant lui en disant : ‘[Seigneur, ] prends patience envers moi et je te paierai tout.’
      27 Rempli de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit la dette.
      28 Une fois sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait 100 pièces d’argent. Il l’attrapa à la gorge et se mit à l'étrangler en disant : ‘Paie ce que tu me dois.’
      29 Son compagnon tomba [à ses pieds] en le suppliant : ‘Prends patience envers moi et je te paierai.’
      30 Mais l'autre ne voulut pas et alla le faire jeter en prison jusqu'à ce qu'il ait payé ce qu'il devait.
      31 A la vue de ce qui était arrivé, ses compagnons furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé.
      32 Alors le maître fit appeler ce serviteur et lui dit : ‘Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette parce que tu m'en avais supplié.
      33 Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme j'ai eu pitié de toi ?’
      34 Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux jusqu'à ce qu'il ait payé tout ce qu'il devait.
      35 C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur. »

      Matthieu 21

      1 Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem et qu'ils furent arrivés à Bethphagé, vers le mont des Oliviers, Jésus envoya deux disciples
      2 en leur disant : « Allez au village qui est devant vous ; vous y trouverez tout de suite une ânesse attachée et un ânon avec elle ; détachez-les et amenez-les-moi.
      3 Si quelqu'un vous dit quelque chose, vous répondrez : ‘Le Seigneur en a besoin.’Et à l'instant il les laissera aller. »
      4 Or [tout] ceci arriva afin que s'accomplisse ce que le prophète avait annoncé :
      5 Dites à la fille de Sion : ‘Voici ton roi qui vient à toi, plein de douceur et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d'une ânesse.’
      6 Les disciples allèrent faire ce que Jésus leur avait ordonné.
      7 Ils amenèrent l'ânesse et l'ânon, mirent leurs vêtements sur eux, et Jésus s'assit dessus.
      8 Une grande foule de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin ; d'autres coupèrent des branches aux arbres et en jonchèrent la route.
      9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : « Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts ! »
      10 Lorsqu'il entra dans Jérusalem, toute la ville fut troublée. On disait : « Qui est cet homme ? »
      11 La foule répondait : « C'est Jésus, le prophète de Nazareth en Galilée. »
      12 Jésus entra dans le temple [de Dieu]. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges des vendeurs de pigeons.
      13 Il leur dit : « Il est écrit : Mon temple sera appelé une maison de prière, mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. »
      14 Des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple, et il les guérit.
      15 Mais les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi furent indignés à la vue des choses merveilleuses qu'il avait faites et des enfants qui criaient dans le temple : « Hosanna au Fils de David ! »
      16 Ils lui dirent : « Entends-tu ce qu'ils disent ? » « Oui, leur répondit Jésus. N'avez-vous jamais lu ces paroles : Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et des nourrissons ? »
      17 Puis il les laissa et sortit de la ville pour aller à Béthanie où il passa la nuit.
      18 Le lendemain matin, en retournant à la ville, il eut faim.
      19 Il vit un figuier sur le bord du chemin et s'en approcha, mais il n'y trouva que des feuilles. Il lui dit : « Que jamais plus tu ne portes de fruit ! » Le figuier sécha immédiatement.
      20 Voyant cela, les disciples furent étonnés et dirent : « Comment ce figuier a-t-il pu devenir immédiatement sec ? »
      21 Jésus leur dit alors : « Je vous le dis en vérité, si vous avez de la foi et que vous ne doutez pas, non seulement vous ferez ce qui a été fait à ce figuier, mais même si vous dites à cette montagne : ‘Retire-toi de là et jette-toi dans la mer’, cela arrivera.
      22 Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez. »
      23 Jésus se rendit dans le temple et, pendant qu'il enseignait, les chefs des prêtres et les anciens du peuple vinrent lui dire : « Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné cette autorité ? »
      24 Jésus leur répondit : « Je vous poserai moi aussi une question et, si vous m'y répondez, je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.
      25 Le baptême de Jean, d'où venait-il ? Du ciel ou des hommes ? » Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux : « Si nous répondons : ‘Du ciel’, il nous dira : ‘Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?’
      26 Et si nous répondons : ‘Des hommes’, nous avons à redouter les réactions de la foule, car tous considèrent Jean comme un prophète. »
      27 Alors ils répondirent à Jésus : « Nous ne savons pas. » Il leur dit à son tour : « Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.
      28 » Qu'en pensez-vous ? Un homme avait deux fils. Il s'adressa au premier et lui dit : ‘Mon enfant, va travailler aujourd'hui dans ma vigne.’
      29 Il répondit : ‘Je ne veux pas’mais, plus tard, il montra du regret et y alla.
      30 Le père s'adressa à l'autre et lui dit la même chose. Ce fils répondit : ‘Je veux bien, seigneur’, mais il n'y alla pas.
      31 Lequel des deux a fait la volonté du père ? » Ils répondirent : « Le premier. » Et Jésus leur dit : « Je vous le dis en vérité, les collecteurs d’impôts et les prostituées vous précéderont dans le royaume de Dieu,
      32 car Jean est venu à vous dans la voie de la justice et vous n'avez pas cru en lui. En revanche, les collecteurs d’impôts et les prostituées ont cru en lui et vous, qui avez vu cela, vous n’avez pas ensuite montré de regret pour croire en lui.
      33 » Ecoutez une autre parabole. Il y avait un propriétaire, qui planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, y creusa un pressoir et construisit une tour ; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage.
      34 Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons pour recevoir sa part de récolte.
      35 Mais les vignerons s’emparèrent de ses serviteurs ; ils battirent l'un, tuèrent l'autre et lapidèrent le troisième.
      36 Il envoya encore d'autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers, et les vignerons les traitèrent de la même manière.
      37 Enfin, il envoya vers eux son fils en se disant : ‘Ils auront du respect pour mon fils.’
      38 Mais, quand les vignerons virent le fils, ils se dirent entre eux : ‘Voilà l'héritier. Venez, tuons-le et emparons-nous de son héritage !’
      39 Et ils s’emparèrent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
      40 Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
      41 Ils lui répondirent : « Il fera mourir misérablement ces misérables et il louera la vigne à d'autres vignerons qui lui donneront sa part de récolte au moment voulu. »
      42 Jésus leur dit : « N'avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu'ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire ; c'est l’œuvre du Seigneur, et c'est un prodige à nos yeux ?
      43 C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits.
      44 Celui qui tombera sur cette pierre s'y brisera et celui sur qui elle tombera sera écrasé. »
      45 Après avoir entendu ses paraboles, les chefs des prêtres et les pharisiens comprirent que c'était d'eux que Jésus parlait.
      46 Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule, parce qu'elle considérait Jésus comme un prophète.

      Matthieu 24

      1 Jésus sortit du temple et, comme il s'en allait, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions.
      2 Mais il leur dit : « Vous voyez tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre, tout sera détruit. »
      3 Il s'assit sur le mont des Oliviers. Les disciples vinrent en privé lui poser cette question : « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton retour et de la fin du monde ? »
      4 Jésus leur répondit : « Faites bien attention que personne ne vous égare.
      5 En effet, beaucoup viendront sous mon nom et diront : ‘C'est moi qui suis le Messie’, et ils tromperont beaucoup de gens.
      6 Vous entendrez parler de guerres et de menaces de guerres : ne vous laissez pas effrayer, car il faut que toutes ces choses arrivent. Cependant, ce ne sera pas encore la fin.
      7 Une nation se dressera contre une nation et un royaume contre un royaume, et il y aura en divers endroits des famines, [des pestes] et des tremblements de terre.
      8 Tout cela sera le commencement des douleurs.
      9 Alors on vous livrera à la persécution et l'on vous fera mourir ; vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom.
      10 Beaucoup trébucheront alors, et ils se trahiront, se détesteront les uns les autres.
      11 Beaucoup de prétendus prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens.
      12 A cause de la progression du mal, l'amour du plus grand nombre se refroidira,
      13 mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
      14 Cette bonne nouvelle du royaume sera proclamée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.
      15 » C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abominable dévastation dont a parlé le prophète Daniel établie dans le lieu saint – que celui qui lit fasse attention ! –
      16 alors, que ceux qui seront en Judée s'enfuient dans les montagnes,
      17 que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison,
      18 et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.
      19 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront durant ces jours-là !
      20 Priez pour que votre fuite n'arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat,
      21 car alors la détresse sera si grande qu'il n'y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent et qu'il n'y en aura jamais plus.
      22 Et si ces jours n'étaient pas abrégés, personne ne serait sauvé ; mais à cause de ceux qui ont été choisis, ces jours seront abrégés.
      23 Si quelqu'un vous dit alors : ‘Le Messie est ici’, ou : ‘Il est là’, ne le croyez pas,
      24 car de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront ; ils feront de grands prodiges et des signes miraculeux au point de tromper, si c'était possible, même ceux qui ont été choisis.
      25 Voilà, je vous l'ai annoncé d'avance.
      26 Si donc on vous dit : ‘Le voici, il est dans le désert’, n'y allez pas, ou : ‘Le voilà, il est dans un lieu secret’, ne le croyez pas.
      27 En effet, tout comme l'éclair part de l'est et apparaît jusqu'à l’ouest, ainsi sera le retour du Fils de l'homme.
      28 Là où sera le cadavre, là se rassembleront les vautours.
      29 » Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées.
      30 Alors le signe du Fils de l'homme apparaîtra dans le ciel ; tous les peuples de la terre se lamenteront et ils verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire.
      31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante et ils rassembleront ceux qu’il a choisis des quatre coins du monde, d'une extrémité du ciel à l'autre.
      32 Tirez instruction de la parabole du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.
      33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, qu’il est à la porte.
      34 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas avant que tout cela n'arrive.
      35 Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas.
      36 » Quant au jour et à l'heure, personne ne les connaît, pas même les anges du ciel, [ni même le Fils] : mon Père seul les connaît.
      37 Ce qui est arrivé à l’époque de Noé arrivera de même au retour du Fils de l'homme.
      38 En effet, dans les jours précédant le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé est entré dans l'arche.
      39 Ils ne se sont doutés de rien jusqu'à ce que le déluge vienne et les emporte tous. Il en ira de même au retour du Fils de l'homme.
      40 Alors, deux hommes seront dans un champ : l'un sera pris et l'autre laissé ;
      41 deux femmes moudront à la meule : l'une sera prise et l'autre laissée.
      42 Restez donc vigilants, puisque vous ignorez à quel moment votre Seigneur viendra.
      43 Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.
      44 C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.
      45 » Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi responsable des gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
      46 Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail !
      47 Je vous le dis en vérité, il l'établira responsable de tous ses biens.
      48 Mais si c'est un mauvais serviteur, qui se dit en lui-même : ‘Mon maître tarde à venir’,
      49 s'il se met à battre ses compagnons, s'il mange et boit avec les ivrognes,
      50 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas.
      51 Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des hypocrites : c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents.

      Matthieu 25

      1 » Alors le royaume des cieux ressemblera à dix jeunes filles qui ont pris leurs lampes pour aller à la rencontre du marié.
      2 Cinq d'entre elles étaient folles et cinq étaient sages.
      3 Celles qui étaient folles ne prirent pas d'huile avec elles en emportant leurs lampes,
      4 tandis que les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases.
      5 Comme le marié tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent.
      6 Au milieu de la nuit, on cria : ‘Voici le marié, allez à sa rencontre !’
      7 Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leurs lampes.
      8 Les folles dirent aux sages : ‘Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent.’
      9 Les sages répondirent : ‘Non, il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez-en pour vous.’
      10 Pendant qu'elles allaient en acheter, le marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée.
      11 Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent : ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’
      12 mais il répondit : ‘Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.’
      13 Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l'heure [où le Fils de l'homme viendra].
      14 » Ce sera en effet pareil au cas d'un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.
      15 Il donna cinq sacs d’argent à l'un, deux à l'autre et un au troisième, à chacun selon sa capacité, puis il partit aussitôt.
      16 Celui qui avait reçu les cinq sacs d’argent s'en alla travailler avec eux et gagna cinq autres sacs d’argent.
      17 De même, celui qui avait reçu les deux sacs d’argent en gagna deux autres.
      18 Celui qui n'en avait reçu qu'un alla creuser un trou dans la terre et cacha l'argent de son maître.
      19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre des comptes.
      20 Celui qui avait reçu les cinq sacs d’argent s'approcha, en apporta cinq autres et dit : ‘Seigneur, tu m'as remis cinq sacs d’argent. En voici cinq autres que j'ai gagnés.’
      21 Son maître lui dit : ‘C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’
      22 Celui qui avait reçu les deux sacs d’argent s'approcha aussi et dit : ‘Seigneur, tu m'as remis deux sacs d’argent. En voici deux autres que j'ai gagnés.’
      23 Son maître lui dit : ‘C'est bien, bon et fidèle serviteur ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup. Viens partager la joie de ton maître.’
      24 Celui qui n'avait reçu qu'un sac d’argent s'approcha ensuite et dit : ‘Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes où tu n'as pas semé et tu récoltes où tu n'as pas planté.
      25 J'ai eu peur et je suis allé cacher ton sac d’argent dans la terre. Le voici, prends ce qui est à toi.’
      26 Son maître lui répondit : ‘Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé et que je récolte où je n'ai pas planté.
      27 Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers et à mon retour j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt.
      28 Prenez-lui donc le sac d’argent et donnez-le à celui qui a les dix sacs d’argent.
      29 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
      30 Quant au serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures : c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.’
      31 » Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec tous les [saints] anges, il s'assiéra sur son trône de gloire.
      32 Toutes les nations seront rassemblées devant lui. Il séparera les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs ;
      33 il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
      34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, vous qui êtes bénis par mon Père, prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde !
      35 En effet, j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger et vous m'avez accueilli ;
      36 j'étais nu et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez rendu visite ; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.’
      37 Les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé et t'avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t'avons-nous donné à boire ?
      38 Quand t'avons-nous vu étranger et t'avons-nous accueilli, ou nu et t'avons-nous habillé ?
      39 Quand t'avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi ?’
      40 Et le roi leur répondra : ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.’
      41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Eloignez-vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges !
      42 En effet, j'ai eu faim et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif et vous ne m'avez pas donné à boire ;
      43 j'étais étranger et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison et vous ne m'avez pas rendu visite.’
      44 Ils répondront aussi : ‘Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé, ou assoiffé, ou étranger, ou nu, ou malade ou en prison et ne t'avons-nous pas servi ?’
      45 Et il leur répondra : ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait cela à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait.’
      46 Et ils iront à la peine éternelle, tandis que les justes iront à la vie éternelle. »

      Matthieu 26

      1 Lorsque Jésus eut fini de donner toutes ces instructions, il dit à ses disciples :
      2 « Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours et que le Fils de l'homme sera arrêté pour être crucifié. »
      3 Alors les chefs des prêtres, [les spécialistes de la loi] et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du grand-prêtre, appelé Caïphe,
      4 et ils décidèrent d'arrêter Jésus par ruse et de le faire mourir.
      5 Cependant, ils se dirent : « Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu'il n'y ait pas d’agitation parmi le peuple. »
      6 Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux,
      7 une femme s'approcha de lui avec un vase qui contenait un parfum de grande valeur. Pendant qu'il était à table, elle versa le parfum sur sa tête.
      8 A cette vue, les disciples s'indignèrent et dirent : « A quoi bon un tel gaspillage ?
      9 On aurait pu vendre ce parfum très cher et donner l'argent aux pauvres. »
      10 Le sachant, Jésus leur dit : « Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a accompli une bonne action envers moi.
      11 En effet, vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'aurez pas toujours.
      12 En versant ce parfum sur mon corps, elle l'a fait pour mon ensevelissement.
      13 Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera proclamée, dans le monde entier, on racontera aussi en souvenir de cette femme ce qu'elle a fait. »
      14 Alors l'un des douze, appelé Judas l’Iscariot, alla vers les chefs des prêtres
      15 et dit : « Que voulez-vous me donner pour que je vous livre Jésus ? » Ils lui payèrent 30 pièces d'argent.
      16 Dès ce moment, il se mit à chercher une occasion favorable pour trahir Jésus.
      17 Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus pour lui dire : « Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? »
      18 Il répondit : « Allez à la ville chez un tel et vous lui direz : ‘Le maître dit : Mon heure est proche. Je célébrerai la Pâque chez toi avec mes disciples.’ »
      19 Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné et préparèrent la Pâque.
      20 Le soir venu, il se mit à table avec les douze.
      21 Pendant qu'ils mangeaient, il dit : « Je vous le dis en vérité, l'un de vous me trahira. »
      22 Ils furent profondément attristés et chacun se mit à lui dire : « Est-ce moi, Seigneur ? »
      23 Il répondit : « Celui qui a mis la main dans le plat avec moi, c'est celui qui me trahira.
      24 Le Fils de l'homme s'en va, conformément à ce qui est écrit à son sujet, mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est trahi ! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne soit pas né. »
      25 Judas, celui qui le trahissait, prit la parole et dit : « Est-ce moi, maître ? » Jésus lui répondit : « Tu le dis. »
      26 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain et prononça la prière de bénédiction, puis il le rompit et le donna aux disciples en disant : « Prenez, mangez, ceci est mon corps. »
      27 Il prit ensuite une coupe et remercia Dieu, puis il la leur donna en disant : « Buvez-en tous,
      28 car ceci est mon sang, le sang de la [nouvelle] alliance, qui est versé pour beaucoup, pour le pardon des péchés.
      29 Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu'au jour où je le boirai nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. »
      30 Après avoir chanté les psaumes, ils se rendirent au mont des Oliviers.
      31 Alors Jésus leur dit : « Vous trébucherez tous, cette nuit, à cause de moi, car il est écrit : Je frapperai le berger et les brebis du troupeau seront dispersées.
      32 Mais, après ma résurrection, je vous précéderai en Galilée. »
      33 Pierre prit la parole et lui dit : « Même si tous trébuchent à cause de toi, ce ne sera jamais mon cas. »
      34 Jésus lui dit : « Je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, trois fois tu me renieras. »
      35 Pierre lui répondit : « Même s'il me faut mourir avec toi, je ne te renierai pas. » Et tous les disciples dirent la même chose.
      36 Là-dessus, Jésus se rendit avec eux dans un endroit appelé Gethsémané et il dit aux disciples : « Asseyez-vous [ici] pendant que je m'éloignerai pour prier. »
      37 Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée et il commença à être saisi de tristesse et d’angoisse.
      38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici, éveillés avec moi. »
      39 Puis il avança de quelques pas, se jeta le visage contre terre et fit cette prière : « Mon Père, si cela est possible, que cette coupe s'éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »
      40 Il revint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et dit à Pierre : « Vous n'avez donc pas pu rester éveillés une seule heure avec moi !
      41 Restez vigilants et priez pour ne pas céder à la tentation. L'esprit est bien disposé, mais par nature l’homme est faible. »
      42 Il s'éloigna une deuxième fois et fit cette prière : « Mon Père, s'il n'est pas possible que cette coupe s'éloigne [de moi] sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »
      43 Il revint et les trouva encore endormis, car ils avaient les paupières lourdes.
      44 Il les quitta, s'éloigna de nouveau et pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles.
      45 Puis il revint vers ses disciples et leur dit : « Vous dormez maintenant et vous vous reposez ! Voici, l'heure est proche et le Fils de l'homme est livré entre les mains des pécheurs.
      46 Levez-vous, allons-y ! Celui qui me trahit s'approche. »
      47 Il parlait encore quand Judas, l'un des douze, arriva avec une foule nombreuse armée d'épées et de bâtons, envoyée par les chefs des prêtres et par les anciens du peuple.
      48 Celui qui le trahissait leur avait donné ce signe : « L’homme auquel je donnerai un baiser, c'est lui. Arrêtez-le ! »
      49 Aussitôt, il s'approcha de Jésus en disant : « Salut, maître ! », et il l'embrassa.
      50 Jésus lui dit : « Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. » Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus et l'arrêtèrent.
      51 Un de ceux qui étaient avec Jésus mit la main sur son épée et la tira ; il frappa le serviteur du grand-prêtre et lui emporta l'oreille.
      52 Alors Jésus lui dit : « Remets ton épée à sa place, car tous ceux qui prendront l'épée mourront par l'épée.
      53 Penses-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d'anges ?
      54 Comment donc s'accompliraient les Ecritures, d'après lesquelles cela doit se passer ainsi ? »
      55 A ce moment, Jésus dit à la foule : « Vous êtes venus vous emparer de moi avec des épées et des bâtons, comme pour un brigand. J'étais tous les jours assis [parmi vous], enseignant dans le temple, et vous ne m'avez pas arrêté.
      56 Mais tout cela est arrivé afin que les écrits des prophètes soient accomplis. » Alors tous les disciples l'abandonnèrent et prirent la fuite.
      57 Ceux qui avaient arrêté Jésus l'emmenèrent chez le grand-prêtre Caïphe, où les spécialistes de la loi et les anciens étaient rassemblés.
      58 Pierre le suivit de loin jusqu'à la cour du grand-prêtre, y entra et s'assit avec les serviteurs pour voir comment cela finirait.
      59 Les chefs des prêtres, [les anciens] et tout le sanhédrin cherchaient un faux témoignage contre Jésus afin de le faire mourir,
      60 mais ils n'en trouvèrent pas, quoique beaucoup de faux témoins se soient présentés. Enfin, il en vint deux qui dirent :
      61 « Celui-ci a dit : ‘Je peux détruire le temple de Dieu et le reconstruire en trois jours.’ »
      62 Le grand-prêtre se leva et lui dit : « Ne réponds-tu rien ? Pourquoi ces hommes témoignent-ils contre toi ? »
      63 Mais Jésus gardait le silence. Le grand-prêtre [prit la parole et] lui dit : « Je t'adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Messie, le Fils de Dieu. »
      64 Jésus lui répondit : « Tu le dis. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant sur les nuées du ciel. »
      65 Alors le grand-prêtre déchira ses vêtements en disant : « Il a blasphémé ! Qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Vous venez d'entendre son blasphème.
      66 Qu'en pensez-vous ? » Ils répondirent : « Il mérite la mort. »
      67 Là-dessus, ils lui crachèrent au visage et le frappèrent à coups de poing ; certains lui donnaient des gifles en disant :
      68 « Christ, prophétise-nous qui t'a frappé ! »
      69 Or Pierre était assis dehors dans la cour. Une servante s'approcha de lui et dit : « Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen. »
      70 Mais il le nia devant tous en disant : « Je ne sais pas ce que tu veux dire. »
      71 Comme il se dirigeait vers la porte, une autre servante le vit et dit à ceux qui se trouvaient là : « Cet homme [aussi] était avec Jésus de Nazareth. »
      72 Il le nia de nouveau, avec serment : « Je ne connais pas cet homme. »
      73 Peu après, ceux qui étaient là s'approchèrent et dirent à Pierre : « Certainement, toi aussi tu fais partie de ces gens-là, car ton langage te fait reconnaître. »
      74 Alors il se mit à jurer en lançant des malédictions : « Je ne connais pas cet homme. » Aussitôt un coq chanta.
      75 Pierre se souvint alors de ce que Jésus [lui] avait dit : « Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. » Il sortit et pleura amèrement.

      Marc 10

      1 Jésus partit de là et se rendit dans le territoire de la Judée, de l'autre côté du Jourdain. La foule se rassembla de nouveau près de lui et, conformément à son habitude, il se mit encore à l'enseigner.
      2 Les pharisiens l'abordèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui demandèrent s'il est permis à un homme de divorcer de sa femme.
      3 Il leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? »
      4 « Moïse, dirent-ils, nous a permis d'écrire une lettre de divorce et de renvoyer notre femme. »
      5 Jésus leur dit : « C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné cette règle.
      6 Mais au commencement de la création, Dieu a fait l'homme et la femme ;
      7 c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère [et s'attachera à sa femme],
      8 et les deux ne feront qu’un. Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu’un.
      9 Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. »
      10 Lorsqu'ils furent dans la maison, les disciples l'interrogèrent encore là-dessus.
      11 Il leur dit : « Celui qui renvoie sa femme et qui en épouse une autre commet un adultère envers elle,
      12 et si une femme divorce de son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. »
      13 Des gens lui amenaient des petits enfants afin qu'il les touche, mais les disciples leur firent des reproches.
      14 Voyant cela, Jésus fut indigné et leur dit : « Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
      15 Je vous le dis en vérité : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera pas. »
      16 Puis il les prit dans ses bras et les bénit en posant les mains sur eux.
      17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut et se jeta à genoux devant lui : « Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle ? »
      18 Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul.
      19 Tu connais les commandements : Tu ne commettras pas d'adultère ; tu ne commettras pas de meurtre ; tu ne commettras pas de vol ; tu ne porteras pas de faux témoignage ; tu ne feras de tort à personne ; honore ton père et ta mère. »
      20 Il lui répondit : « Maître, j'ai respecté tous ces commandements dès ma jeunesse. »
      21 L'ayant regardé, Jésus l'aima, et il lui dit : « Il te manque une chose : va vendre tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, [charge-toi de la croix] et suis-moi. »
      22 Mais l’homme s'assombrit à cette parole et s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.
      23 Regardant autour de lui, Jésus dit à ses disciples : « Qu'il est difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! »
      24 Les disciples furent effrayés de ce que Jésus parlait ainsi. Il reprit : « Mes enfants, qu'il est difficile [à ceux qui se confient dans les richesses] d'entrer dans le royaume de Dieu !
      25 Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. »
      26 Les disciples furent encore plus étonnés et se dirent les uns aux autres : « Qui donc peut être sauvé ? »
      27 Jésus les regarda et dit : « Aux hommes cela est impossible, mais non à Dieu, car tout est possible à Dieu. »
      28 Alors Pierre lui dit : « Nous avons tout quitté et nous t'avons suivi. »
      29 Jésus répondit : « Je vous le dis en vérité, personne n'aura quitté à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle sa maison ou ses frères, ses sœurs, sa mère, son père, [sa femme, ] ses enfants ou ses terres,
      30 sans recevoir au centuple, dans le temps présent, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des terres, avec des persécutions et, dans le monde à venir, la vie éternelle.
      31 Bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers. »
      32 Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient effrayés et ceux qui le suivaient étaient dans la crainte. Jésus prit de nouveau les douze avec lui et commença à leur dire ce qui devait lui arriver :
      33 « Nous montons à Jérusalem et le Fils de l'homme sera livré aux chefs des prêtres et aux spécialistes de la loi. Ils le condamneront à mort et le livreront aux non-Juifs.
      34 Ils se moqueront de lui, cracheront sur lui, le fouetteront et le feront mourir, et trois jours après il ressuscitera. »
      35 Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Maître, nous voudrions que tu fasses pour nous ce que nous te demanderons. »
      36 Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? »
      37 « Accorde-nous, lui dirent-ils, d'être assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire. »
      38 Jésus leur répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé ? » « Nous le pouvons », dirent-ils.
      39 Jésus leur répondit : « Vous boirez en effet la coupe que je vais boire et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé.
      40 Mais quant à être assis à ma droite ou à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu'à ceux pour qui cela est préparé. »
      41 Après avoir entendu cela, les dix autres commencèrent à s'indigner contre Jacques et Jean.
      42 Jésus les appela et leur dit : « Vous savez que ceux que l'on considère comme les chefs des nations dominent sur elles et que leurs grands les tiennent sous leur pouvoir.
      43 Ce n’est pas le cas au milieu de vous, mais si quelqu'un veut être grand parmi vous, il sera votre serviteur ;
      44 et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit l'esclave de tous.
      45 En effet, le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. »
      46 Ils arrivèrent à Jéricho. Lorsque Jésus sortit de la ville avec ses disciples et une assez grande foule, Bartimée, le fils aveugle de Timée, était assis en train de mendier au bord du chemin.
      47 Il entendit que c'était Jésus de Nazareth et se mit à crier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! »
      48 Beaucoup le reprenaient pour le faire taire, mais il criait beaucoup plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! »
      49 Jésus s'arrêta et dit : « Appelez-le. » Ils appelèrent l'aveugle en lui disant : « Prends courage, lève-toi, il t'appelle. »
      50 L'aveugle jeta son manteau et, se levant d'un bond, vint vers Jésus.
      51 Jésus prit la parole et lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » « Mon maître, lui répondit l'aveugle, que je retrouve la vue. »
      52 Jésus lui dit : « Vas-y, ta foi t'a sauvé. » Aussitôt il retrouva la vue et il suivit Jésus sur le chemin.

      Marc 12

      1 Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles : « Un homme planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, creusa un pressoir et construisit une tour. Puis il la loua à des vignerons et quitta le pays.
      2 Le moment venu, il envoya un serviteur vers les vignerons pour recevoir d'eux une part de récolte de la vigne.
      3 Ils s’emparèrent de lui, le battirent et le renvoyèrent les mains vides.
      4 Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils [lui jetèrent des pierres, ] le frappèrent à la tête et l'insultèrent.
      5 Il en envoya un troisième et ils le tuèrent, puis beaucoup d’autres qu'ils battirent ou tuèrent.
      6 Il avait encore un fils bien-aimé ; il l'envoya vers eux en dernier, disant : ‘Ils auront du respect pour mon fils.’
      7 Mais ces vignerons dirent entre eux : ‘Voilà l'héritier. Venez, tuons-le et l'héritage sera à nous.’
      8 Et ils s’emparèrent de lui, le tuèrent et le jetèrent hors de la vigne.
      9 Que fera donc le maître de la vigne ? Il viendra, fera mourir les vignerons et donnera la vigne à d'autres.
      10 » N'avez-vous pas lu cette parole de l'Ecriture : La pierre qu'ont rejetée ceux qui construisaient est devenue la pierre angulaire ;
      11 c'est l’œuvre du Seigneur, et c'est un prodige à nos yeux ? »
      12 Ils cherchaient à l'arrêter, mais ils redoutaient les réactions de la foule. Ils avaient compris que c'était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Ils le laissèrent alors et s'en allèrent.
      13 Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques pharisiens et des hérodiens, afin de le prendre au piège de ses propres paroles.
      14 Ils vinrent lui dire : « Maître, nous savons que tes paroles sont vraies et que tu ne te laisses influencer par personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des gens et tu enseignes le chemin de Dieu en toute vérité. Est-il permis, ou non, de payer l'impôt à l'empereur ? Devons-nous payer ou ne pas payer ? »
      15 Mais Jésus, connaissant leur hypocrisie, leur répondit : « Pourquoi me tendez-vous un piège ? Apportez-moi une pièce de monnaie afin que je la voie. »
      16 Ils en apportèrent une. Jésus leur demanda : « De qui porte-t-elle l'effigie et l'inscription ? » « De l'empereur », lui répondirent-ils.
      17 Alors il leur dit : « Rendez à l'empereur ce qui est à l'empereur et à Dieu ce qui est à Dieu. » Et ils furent dans l'étonnement à son sujet.
      18 Les sadducéens, qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent auprès de Jésus et lui posèrent cette question :
      19 « Maître, voici ce que Moïse nous a prescrit : Si un homme meurt et laisse une femme sans avoir d'enfants, son frère épousera la veuve et donnera une descendance à son frère.
      20 Or, il y avait sept frères. Le premier s’est marié et est mort sans laisser de descendance.
      21 Le deuxième a pris la veuve pour femme et est mort sans laisser de descendance. Il en est allé de même pour le troisième,
      22 et aucun des sept n’a laissé de descendance. Après eux tous, la femme est morte aussi.
      23 A la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme ? En effet, les sept l'ont eue pour épouse. »
      24 Jésus leur répondit : « N'êtes-vous pas dans l'erreur parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de Dieu ?
      25 En effet, à la résurrection, les hommes et les femmes ne se marieront pas, mais ils seront comme les anges dans le ciel.
      26 En ce qui concerne la résurrection des morts, n'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse ce que Dieu lui a dit, dans l'épisode du buisson : Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob ?
      27 Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous êtes complètement dans l'erreur. »
      28 Un des spécialistes de la loi, qui les avait entendus discuter, vit que Jésus avait bien répondu aux sadducéens. Il s'approcha et lui demanda : « Quel est le premier de tous les commandements ? »
      29 Jésus répondit : « Voici le premier : Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur
      30 et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force.
      31 Voici le deuxième : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. »
      32 Le spécialiste de la loi lui dit : « Bien, maître. Tu as dit avec vérité que Dieu est unique, qu'il n'y en a pas d'autre que lui
      33 et que l'aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, [de toute son âme] et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. »
      34 Voyant qu'il avait répondu avec intelligence, Jésus lui dit : « Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. » Personne n'osa plus lui poser de questions.
      35 Jésus continuait à enseigner dans le temple ; il dit : « Comment les spécialistes de la loi peuvent-ils dire que le Messie est le fils de David ?
      36 [En effet, ] David lui-même, animé par l'Esprit saint, a dit : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : ‘Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis ton marchepied.’
      37 David lui-même l'appelle Seigneur. Comment peut-il donc être son fils ? » Et une grande foule l'écoutait avec plaisir.
      38 Il leur disait dans son enseignement : « Attention aux spécialistes de la loi qui aiment se promener en longues robes et être salués sur les places publiques !
      39 Ils recherchent les sièges d'honneur dans les synagogues et les meilleures places dans les festins ;
      40 ils dépouillent les veuves de leurs biens tout en faisant pour l'apparence de longues prières. Ils seront jugés plus sévèrement. »
      41 Jésus était assis vis-à-vis du tronc et regardait comment la foule y mettait de l'argent. De nombreux riches mettaient beaucoup.
      42 Une pauvre veuve vint aussi ; elle y mit deux petites pièces, une toute petite somme.
      43 Alors Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus que tous ceux qui ont mis dans le tronc,
      44 car tous ont pris de leur superflu pour mettre dans le tronc, tandis qu’elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre. »

      Luc 4

      1 Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain. Il fut conduit par l'Esprit dans le désert
      2 où il fut tenté par le diable pendant 40 jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là et, quand cette période fut passée, il eut faim.
      3 Le diable lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. »
      4 Jésus lui répondit : « Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement [mais de toute parole de Dieu]. »
      5 Le diable l'emmena plus haut, [sur une haute montagne, ] et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre.
      6 Puis il lui dit : « Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été donnée et je la donne à qui je veux.
      7 Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. »
      8 Jésus lui répondit : « [Retire-toi, Satan ! En effet, ] il est écrit : C’est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c’est lui seul que tu serviras. »
      9 Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça au sommet du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas, car il est écrit :
      10 Il donnera, à ton sujet, ordre à ses anges de te garder
      11 et : Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. »
      12 Jésus lui répondit : « Il est dit : Tu ne provoqueras pas le Seigneur, ton Dieu. »
      13 Après l'avoir tenté de toutes ces manières, le diable s'éloigna de lui jusqu'à un moment favorable.
      14 Jésus, revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa réputation gagna toute la région.
      15 Il enseignait dans les synagogues et tous lui rendaient gloire.
      16 Jésus se rendit à Nazareth où il avait été élevé et, conformément à son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,
      17 et on lui remit le livre du prophète Esaïe. Il le déroula et trouva l'endroit où il était écrit :
      18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; il m'a envoyé [pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, ]
      19 pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur.
      20 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.
      21 Alors il commença à leur dire : « Aujourd'hui cette parole de l'Ecriture, que vous venez d'entendre, est accomplie. »
      22 Tous lui rendaient témoignage ; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche et ils disaient : « N'est-ce pas le fils de Joseph ? »
      23 Jésus leur dit : « Vous allez sans doute me citer ce proverbe : ‘Médecin, guéris-toi toi-même’, et vous me direz : ‘Fais ici, dans ta patrie, tout ce que, à ce que nous avons appris, tu as fait à Capernaüm.’ »
      24 Il leur dit encore : « Je vous le dis en vérité, aucun prophète n'est bien accueilli dans sa patrie.
      25 Je vous le déclare en toute vérité : il y avait de nombreuses veuves en Israël à l’époque d'Elie, lorsque le ciel a été fermé 3 ans et 6 mois et qu'il y a eu une grande famine dans tout le pays.
      26 Cependant, Elie n’a été envoyé vers aucune d'elles, mais seulement vers une veuve de Sarepta, dans le pays de Sidon.
      27 Il y avait aussi de nombreux lépreux en Israël à l’époque du prophète Elisée, et cependant aucun d'eux n’a été purifié, mais seulement Naaman le Syrien. »
      28 Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu'ils entendirent ces paroles.
      29 Ils se levèrent, le chassèrent de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la montagne sur laquelle leur ville était construite, afin de le précipiter dans le vide.
      30 Mais Jésus passa au milieu d'eux et s'en alla.
      31 Il descendit à Capernaüm, ville de la Galilée, et il les enseignait le jour du sabbat.
      32 On était frappé par son enseignement, car il parlait avec autorité.
      33 Dans la synagogue se trouvait un homme qui avait un esprit démoniaque impur. Il s'écria d'une voix forte :
      34 « Ah ! Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : le Saint de Dieu. »
      35 Jésus le menaça en disant : « Tais-toi et sors de cet homme. » Le démon jeta l'homme au milieu de l'assemblée et sortit de lui sans lui faire aucun mal.
      36 Tous furent saisis de frayeur, et ils se disaient les uns aux autres : « Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent ! »
      37 Et sa réputation gagna toute la région.
      38 En sortant de la synagogue, il se rendit à la maison de Simon. La belle-mère de Simon avait une forte fièvre et on lui demanda d'intervenir en sa faveur.
      39 Il se pencha sur elle, menaça la fièvre, et la fièvre la quitta. Elle se leva immédiatement et se mit à les servir.
      40 Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il guérit chacun d'eux en posant les mains sur lui.
      41 Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes en criant et en disant : « Tu es [le Messie, ] le Fils de Dieu. » Mais il les reprenait sévèrement et ne leur permettait pas de parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Messie.
      42 Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche et arrivèrent jusqu’à lui ; ils voulaient le retenir afin qu'il ne les quitte pas,
      43 mais il leur dit : « Il faut aussi que j'annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. »
      44 Et il prêchait dans les synagogues de la Galilée.

      Luc 12

      1 Pendant ce temps, les gens s'étaient rassemblés par milliers, au point de s'écraser les uns les autres. Jésus se mit à dire à ses disciples : « Avant tout, méfiez-vous du levain des pharisiens, qui est l'hypocrisie.
      2 Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.
      3 C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans l’obscurité sera entendu en plein jour et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les chambres sera proclamé sur les toits.
      4 Je vous le dis, à vous qui êtes mes amis : ne redoutez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.
      5 Je vais vous montrer qui vous devez redouter : redoutez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter en enfer. Oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez redouter.
      6 Ne vend-on pas cinq moineaux pour deux petites pièces ? Cependant, aucun d'eux n'est oublié devant Dieu.
      7 Même vos cheveux sont tous comptés. N’ayez donc pas peur : vous valez plus que beaucoup de moineaux.
      8 » Je vous le dis, toute personne qui se déclarera pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme se déclarera aussi pour elle devant les anges de Dieu ;
      9 mais celui qui m'aura renié devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu.
      10 Toute personne qui dira une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais celui qui aura blasphémé contre le Saint-Esprit, le pardon ne lui sera pas accordé.
      11 » Quand on vous conduira dans les synagogues, ou devant les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz.
      12 En effet, le Saint-Esprit vous enseignera au moment même ce qu'il faudra dire. »
      13 Du milieu de la foule, quelqu'un dit à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager notre héritage avec moi. »
      14 Jésus lui répondit : « Qui m'a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages ? »
      15 Puis il leur dit : « Gardez-vous avec soin de toute soif de posséder, car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, même s'il est dans l'abondance. »
      16 Il leur dit cette parabole : « Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté.
      17 Il raisonnait en lui-même, disant : ‘Que vais-je faire ? En effet, je n'ai pas de place pour rentrer ma récolte.
      18 Voici ce que je vais faire, se dit-il : j'abattrai mes greniers, j'en construirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens,
      19 et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour de nombreuses années ; repose-toi, mange, bois et réjouis-toi.’
      20 Mais Dieu lui dit : ‘Homme dépourvu de bon sens ! Cette nuit même, ton âme te sera redemandée, et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?’
      21 Voilà quelle est la situation de celui qui amasse des trésors pour lui-même et qui n'est pas riche pour Dieu. »
      22 Jésus dit ensuite à ses disciples : « C'est pourquoi je vous le dis : ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de ce dont vous serez habillés.
      23 La vie est plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement.
      24 Observez les corbeaux : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n'ont ni cave ni grenier, et Dieu les nourrit. Vous valez beaucoup plus que les oiseaux !
      25 Qui de vous peut, par ses inquiétudes, ajouter un instant à la durée de sa vie ?
      26 Si donc vous ne pouvez rien faire, même pour si peu, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ?
      27 Observez comment poussent les plus belles fleurs : elles ne travaillent pas et ne tissent pas ; cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas eu d’aussi belles tenues que l'une d'elles.
      28 Si Dieu habille ainsi l'herbe qui est aujourd'hui dans les champs et qui demain sera jetée au feu, il le fera d’autant plus volontiers pour vous, gens de peu de foi !
      29 Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez ni ce que vous boirez et ne soyez pas inquiets.
      30 En effet, tout cela, ce sont les membres des autres peuples du monde qui le recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.
      31 Recherchez plutôt le royaume de Dieu et [tout] cela vous sera donné en plus.
      32 N’aie pas peur, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.
      33 » Vendez ce que vous possédez et faites don de l’argent. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans le ciel, où le voleur n'approche pas et où la mite ne détruit pas.
      34 En effet, là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.
      35 » Mettez une ceinture à votre taille et tenez vos lampes allumées.
      36 Soyez comme des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.
      37 Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera éveillés ! Je vous le dis en vérité, il mettra sa ceinture, les fera prendre place à table et s'approchera pour les servir.
      38 Qu'il arrive au milieu ou vers la fin de la nuit, heureux sont ces serviteurs, s'il les trouve éveillés !
      39 Vous le savez bien, si le maître de la maison connaissait l’heure à laquelle le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.
      40 Vous [donc] aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. »
      41 Pierre lui dit : « Seigneur, est-ce à nous que tu adresses cette parabole, ou bien à tout le monde ? »
      42 Le Seigneur dit : « Quel est donc l'intendant fidèle et prudent que le maître établira responsable de ses employés pour leur donner la nourriture au moment voulu ?
      43 Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail !
      44 Je vous le dis en vérité, il l'établira responsable de tous ses biens.
      45 Mais si ce serviteur se dit en lui-même : ‘Mon maître tarde à venir’, s'il se met à battre les autres serviteurs et servantes, à manger, à boire et à s'enivrer,
      46 alors le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas. Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des infidèles.
      47 Le serviteur qui a connu la volonté de son maître mais qui n'a rien préparé ni fait pour s’y conformer sera battu d'un grand nombre de coups.
      48 En revanche, celui qui ne l’a pas connue et qui a fait des choses dignes de punition sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et l’on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié.
      49 » Je suis venu jeter un feu sur la terre ; combien je voudrais qu'il soit déjà allumé !
      50 Il y a un baptême dont je dois être baptisé, et quelle angoisse pour moi jusqu'à ce qu'il soit accompli !
      51 Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division.
      52 En effet, désormais, s'il y a cinq personnes dans une famille, elles seront divisées, trois contre deux et deux contre trois,
      53 le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »
      54 Il dit encore aux foules : « Quand vous voyez un nuage se lever à l'ouest, vous dites aussitôt : ‘La pluie vient’, et c’est ce qui se passe.
      55 Quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites : ‘Il fera chaud’, et c'est ce qui arrive.
      56 Hypocrites ! Vous savez reconnaître l'aspect de la terre et du ciel ; comment se fait-il que vous ne reconnaissiez pas ce temps-ci ?
      57 Et pourquoi ne discernez-vous pas par vous-mêmes ce qui est juste ?
      58 Lorsque tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche en chemin de t'arranger avec lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que celui-ci ne te mette en prison.
      59 Je te le dis, tu n'en sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier centime. »

      Luc 23

      1 Ils se levèrent tous et conduisirent Jésus devant Pilate.
      2 Ils se mirent à l'accuser, disant : « Nous avons trouvé cet homme qui sème le désordre dans notre nation ; il empêche de payer les impôts à l'empereur et se présente lui-même comme le Messie, le roi. »
      3 Pilate lui demanda : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui répondit : « Tu le dis. »
      4 Pilate dit aux chefs des prêtres et à la foule : « Je ne trouve chez cet homme aucun motif de le condamner. »
      5 Mais ils insistèrent en disant : « Il excite le peuple à la révolte en enseignant dans toute la Judée, depuis la Galilée où il a commencé et jusqu'ici. »
      6 A ces mots, Pilate demanda si cet homme était galiléen.
      7 Lorsqu'il apprit qu'il relevait bien de l'autorité d'Hérode, il le lui envoya, car lui aussi se trouvait à Jérusalem ces jours-là.
      8 Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie, car depuis longtemps il désirait le voir à cause de tout ce qu'il avait entendu dire de lui, et il espérait le voir faire un signe miraculeux.
      9 Il lui posa beaucoup de questions, mais Jésus ne lui répondit rien.
      10 Les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi étaient présents et accusaient violemment Jésus.
      11 Alors Hérode, avec ses gardes, le traita avec mépris et se moqua de lui. Puis, après lui avoir mis un habit magnifique, il le renvoya à Pilate.
      12 Ce jour-là, Pilate et Hérode devinrent amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant.
      13 Pilate rassembla les chefs des prêtres, les magistrats et le peuple
      14 et leur dit : « Vous m'avez amené cet homme sous prétexte qu’il excitait le peuple à la révolte. Or, je l'ai interrogé devant vous et je ne l'ai trouvé coupable d'aucun des actes dont vous l'accusez ;
      15 Hérode non plus, puisqu’il nous l'a renvoyé. Ainsi cet homme n'a rien fait qui soit digne de mort.
      16 Je vais donc le relâcher après l'avoir fait fouetter. »
      17 [A chaque fête, il devait leur relâcher un prisonnier. ]
      18 Ils s'écrièrent tous ensemble : « Fais mourir celui-ci et relâche-nous Barabbas. »
      19 Cet homme avait été mis en prison pour une émeute qui avait eu lieu dans la ville et pour un meurtre.
      20 Pilate [leur] parla de nouveau dans l'intention de relâcher Jésus,
      21 mais ils criaient : « Crucifie-le, crucifie-le ! »
      22 Pour la troisième fois, Pilate leur dit : « Quel mal a-t-il fait ? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Je vais donc le relâcher après l'avoir fait fouetter. »
      23 Cependant ils insistaient à grands cris, demandant qu'il soit crucifié, et leurs cris l'emportèrent, [avec ceux des chefs des prêtres. ]
      24 Pilate décida de leur accorder ce qu'ils demandaient.
      25 Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour émeute et pour meurtre, et qu'ils réclamaient, et il livra Jésus à leur volonté.
      26 Comme ils l'emmenaient, ils s’emparèrent d'un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu'il la porte derrière Jésus.
      27 Il était suivi par une grande foule composée de membres du peuple et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
      28 Jésus se tourna vers elles et dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous et sur vos enfants.
      29 En effet, voici que viennent des jours où l'on dira : ‘Heureuses celles qui sont stériles, heureuses celles qui n'ont pas eu d'enfant et celles qui n'ont pas allaité !’
      30 Alors on se mettra à dire aux montagnes : ‘Tombez sur nous !’et aux collines : ‘Couvrez-nous !’
      31 En effet, si l'on traite ainsi le bois vert, qu'arrivera-t-il au bois sec ? »
      32 On conduisait aussi deux malfaiteurs qui devaient être mis à mort avec lui.
      33 Lorsqu'ils furent arrivés à l’endroit appelé « le Crâne », ils le crucifièrent là ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche.
      34 [Jésus dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. » ] Ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort.
      35 Le peuple se tenait là et regardait. Les magistrats eux-mêmes se moquaient de Jésus [avec eux] en disant : « Il en a sauvé d'autres ; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Messie choisi par Dieu ! »
      36 Les soldats aussi se moquaient de lui ; ils s'approchaient pour lui présenter du vinaigre
      37 en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »
      38 Il y avait au-dessus de lui cette inscription [écrite en grec, en latin et en hébreu] : « Celui-ci est le roi des Juifs. »
      39 L'un des malfaiteurs crucifiés avec lui l'insultait en disant : « Si tu es le Messie, sauve-toi toi-même, et nous avec toi ! »
      40 Mais l'autre le reprenait et disait : « N’as-tu aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même condamnation ?
      41 Pour nous, ce n'est que justice, puisque nous recevons ce qu'ont mérité nos actes, mais celui-ci n'a rien fait de mal. »
      42 Et il dit à Jésus : « [Seigneur, ] souviens-toi de moi quand tu viendras régner. »
      43 Jésus lui répondit : « Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. »
      44 C'était déjà presque midi, et il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu'à trois heures de l'après-midi.
      45 Le soleil s'obscurcit et le voile du temple se déchira par le milieu.
      46 Jésus s'écria d'une voix forte : « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » Après avoir dit ces paroles, il expira.
      47 Voyant ce qui était arrivé, l’officier romain rendit gloire à Dieu en disant : « Certainement, cet homme était juste. »
      48 Après avoir vu ce qui était arrivé, tous ceux qui en foule assistaient à ce spectacle repartirent en se frappant la poitrine.
      49 Tous ceux qui connaissaient Jésus, et en particulier les femmes qui l'avaient accompagné depuis la Galilée, étaient restés à distance et regardaient ce qui se passait.
      50 Il y avait un membre du sanhédrin du nom de Joseph ; homme bon et juste,
      51 il ne s’était pas associé à la décision et aux actes des autres. Il était d'Arimathée, ville des Juifs, et il attendait lui aussi le royaume de Dieu.
      52 Il alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus.
      53 Il le descendit de la croix, l'enveloppa dans un drap de lin et le déposa dans un tombeau taillé dans la roche, où personne n'avait encore été mis.
      54 C'était le jour de la préparation du sabbat, le sabbat allait commencer.
      55 Des femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph. Elles virent le tombeau et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé.
      56 Puis elles repartirent et préparèrent des aromates et des parfums. Le jour du sabbat elles se reposèrent, comme le prescrit la loi.

      Jean 3

      1 Or, il y avait parmi les pharisiens un homme du nom de Nicodème, un chef des Juifs.
      2 Il vint de nuit trouver Jésus et lui dit : « Maître, nous savons que tu es un enseignant envoyé par Dieu, car personne ne peut faire ces signes miraculeux que tu fais si Dieu n'est pas avec lui. »
      3 Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, personne ne peut voir le royaume de Dieu. »
      4 Nicodème lui dit : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le ventre de sa mère et naître ? »
      5 Jésus répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d'eau et d'Esprit, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
      6 Ce qui est né de parents humains est humain et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.
      7 Ne t'étonne pas que je t'aie dit : ‘Il faut que vous naissiez de nouveau.’
      8 Le vent souffle où il veut et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d'où il vient, ni où il va. C’est aussi le cas de toute personne qui est née de l'Esprit. »
      9 Nicodème reprit la parole et lui dit : « Comment cela peut-il se faire ? »
      10 Jésus lui répondit : « Tu es l’enseignant d'Israël et tu ne sais pas cela !
      11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage.
      12 Si vous ne croyez pas quand je vous parle des réalités terrestres, comment croirez-vous si je vous parle des réalités célestes ?
      13 Personne n'est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme [qui est dans le ciel].
      14 » Et tout comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut aussi que le Fils de l'homme soit élevé
      15 afin que quiconque croit en lui [ne périsse pas mais qu'il] ait la vie éternelle.
      16 En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.
      17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
      18 Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
      19 Et voici quel est ce jugement : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière parce que leur manière d’agir était mauvaise.
      20 En effet, toute personne qui fait le mal déteste la lumière, et elle ne vient pas à la lumière pour éviter que ses actes soient dévoilés.
      21 Mais celui qui agit conformément à la vérité vient à la lumière afin qu'il soit évident que ce qu’il a fait, il l’a fait en Dieu. »
      22 Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit en Judée ; il y séjourna avec eux et il baptisait.
      23 Jean aussi baptisait à Enon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau, et l'on s'y rendait pour être baptisé.
      24 En effet, Jean n'avait pas encore été mis en prison.
      25 Or, une discussion surgit entre les disciples de Jean et un Juif au sujet de la purification.
      26 Ils vinrent trouver Jean et lui dirent : « Maître, celui qui était avec toi de l'autre côté du Jourdain et à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont vers lui. »
      27 Jean répondit : « Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel.
      28 Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit : ‘Moi, je ne suis pas le Messie, mais j'ai été envoyé devant lui.’
      29 Celui qui a la mariée, c'est le marié, mais l'ami du marié, qui se tient là et qui l'entend, éprouve une grande joie à cause de la voix du marié. Ainsi donc, cette joie qui est la mienne est parfaite.
      30 Il faut qu'il grandisse et que moi, je diminue.
      31 Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous ; celui qui est de la terre est de la terre et il parle des réalités terrestres. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous,
      32 il rend témoignage de ce qu'il a vu et entendu, et personne n’accepte son témoignage.
      33 Celui qui a accepté son témoignage a certifié que Dieu est vrai.
      34 En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu lui donne l'Esprit sans mesure.
      35 Le Père aime le Fils et a tout remis entre ses mains.
      36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui. »

      Jean 5

      1 Après cela, il y eut une fête juive et Jésus monta à Jérusalem.
      2 Or à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s'appelle en hébreu Béthesda et qui a cinq portiques.
      3 Sous ces portiques un grand nombre de malades étaient couchés : des aveugles, des boiteux, des paralysés ; [ils attendaient le mouvement de l'eau, ]
      4 [car un ange descendait de temps en temps dans la piscine et agitait l'eau ; et le premier qui descendait dans l'eau après qu'elle avait été agitée était guéri, quelle que soit sa maladie. ]
      5 Là se trouvait un homme infirme depuis 38 ans.
      6 Jésus le vit couché et, sachant qu'il était malade depuis longtemps, il lui dit : « Veux-tu être guéri ? »
      7 L'infirme lui répondit : « Seigneur, je n'ai personne pour me plonger dans la piscine quand l'eau est agitée, et pendant que j'y vais, un autre descend avant moi. »
      8 « Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton brancard et marche. »
      9 Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son brancard et se mit à marcher.
      10 C'était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri : « C'est le sabbat ; il ne t'est pas permis de porter ton brancard. »
      11 Il leur répondit : « Celui qui m'a guéri m'a dit : ‘Prends ton brancard et marche.’ »
      12 Ils lui demandèrent : « Qui est l'homme qui t'a dit : ‘Prends [ton brancard] et marche’ ? »
      13 Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c'était, car Jésus avait disparu dans la foule qui était à cet endroit.
      14 Quelque temps plus tard, Jésus le retrouva dans le temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire. »
      15 Cet homme s'en alla annoncer aux Juifs que c'était Jésus qui l'avait guéri.
      16 C'est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus [et cherchaient à le faire mourir], parce qu'il avait fait cela le jour du sabbat.
      17 Cependant, Jésus leur répondit : « Mon Père est à l'œuvre jusqu'à présent ; moi aussi, je suis à l'œuvre. »
      18 Voilà pourquoi les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir : parce que non seulement il violait le sabbat, mais il appelait aussi Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.
      19 Jésus reprit donc la parole et leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, sinon ce qu'il voit le Père accomplir. Tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
      20 En effet, le Père aime le Fils et lui montre tout ce que lui-même fait, et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l'étonnement.
      21 En effet, tout comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, le Fils aussi donne la vie à qui il veut.
      22 Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils
      23 afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père qui l'a envoyé.
      24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle ; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
      25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et elle est déjà là, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront.
      26 En effet, tout comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même.
      27 Et il lui a donné [aussi] le pouvoir de juger, parce qu'il est le Fils de l'homme.
      28 Ne vous en étonnez pas, car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix et
      29 en sortiront : ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.
      30 Je ne peux rien faire de moi-même : je juge d'après ce que j'entends, et mon jugement est juste parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais celle du Père qui m'a envoyé.
      31 » Si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage n'est pas valable.
      32 C'est un autre qui témoigne en ma faveur, et je sais que le témoignage qu'il me rend est vrai.
      33 Vous avez envoyé une délégation vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.
      34 Pour ma part, ce n'est pas d'un homme que je reçois le témoignage, mais je dis cela afin que vous soyez sauvés.
      35 Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.
      36 Pour ma part, j'ai un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m'a donné d'accomplir. Ces œuvres mêmes que je fais témoignent à mon sujet que c'est le Père qui m'a envoyé,
      37 et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage à mon sujet. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez pas vu son visage
      38 et sa parole n’habite pas en vous, puisque vous ne croyez pas en celui qu'il a envoyé.
      39 Vous étudiez les Ecritures parce que vous pensez avoir par elles la vie éternelle. Ce sont elles qui rendent témoignage à mon sujet,
      40 et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !
      41 » Je ne reçois pas ma gloire des hommes.
      42 Mais je vous connais : vous n'avez pas l'amour de Dieu en vous.
      43 Je suis venu au nom de mon Père et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.
      44 Comment pouvez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres et qui ne recherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul ?
      45 Ne pensez pas que c'est moi qui vous accuserai devant le Père ; celui qui vous accuse, c'est Moïse, celui en qui vous avez mis votre espérance.
      46 En effet, si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, puisqu'il a écrit à mon sujet.
      47 Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles ? »

      Jean 6

      1 Après cela, Jésus s'en alla de l'autre côté du lac de Galilée, ou lac de Tibériade.
      2 Une grande foule le suivait, parce que les gens voyaient les signes miraculeux qu'il faisait sur les malades.
      3 Jésus monta sur la montagne, et là il s'assit avec ses disciples.
      4 Or la Pâque, la fête juive, était proche.
      5 Jésus leva les yeux et vit une grande foule venir vers lui. Il dit à Philippe : « Où achèterons-nous des pains pour que ces gens aient à manger ? »
      6 Il disait cela pour le mettre à l'épreuve, car lui-même savait ce qu'il allait faire.
      7 Philippe lui répondit : « Les pains qu'on aurait pour 200 pièces d’argent ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un peu. »
      8 Un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit :
      9 « Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons, mais qu'est-ce que cela pour tant de monde ? »
      10 Jésus dit : « Faites asseoir ces gens. » Il y avait beaucoup d'herbe à cet endroit. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ 5000 hommes.
      11 Jésus prit les pains, remercia Dieu et les distribua [aux disciples, qui les donnèrent] à ceux qui étaient là ; il leur distribua de même des poissons, autant qu'ils en voulurent.
      12 Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. »
      13 Ils les ramassèrent donc et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains d'orge après que tous eurent mangé.
      14 A la vue du signe miraculeux que Jésus avait fait, ces gens disaient : « Cet homme est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. »
      15 Cependant Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, tout seul.
      16 Le soir venu, ses disciples descendirent au bord du lac.
      17 Ils montèrent dans une barque pour traverser le lac et se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit et Jésus ne les avait pas encore rejoints.
      18 Le vent soufflait avec violence et le lac était agité.
      19 Après avoir ramé environ cinq kilomètres, ils virent Jésus qui marchait sur l'eau et s'approchait de la barque, et ils eurent peur.
      20 Mais Jésus leur dit : « C'est moi, n'ayez pas peur ! »
      21 Ils voulurent alors le prendre dans la barque, et aussitôt celle-ci aborda à l'endroit où ils allaient.
      22 Le lendemain, la foule restée de l'autre côté du lac remarqua qu'il n'y avait eu là qu'une seule barque et que Jésus n'était pas monté dedans avec ses disciples, mais que ceux-ci étaient partis seuls.
      23 D'autres barques arrivèrent de Tibériade près de l'endroit où ils avaient mangé le pain après que le Seigneur eut remercié Dieu.
      24 Quand les gens s'aperçurent que ni Jésus ni ses disciples n'étaient là, ils montèrent dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus.
      25 Ils le trouvèrent de l'autre côté du lac et lui dirent : « Maître, quand es-tu venu ici ? »
      26 Jésus leur répondit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés.
      27 Travaillez, non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, celle que le Fils de l'homme vous donnera, car c'est lui que le Père, Dieu lui-même, a marqué de son empreinte. »
      28 Ils lui dirent : « Que devons-nous faire pour accomplir les œuvres de Dieu ? »
      29 Jésus leur répondit : « L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. »
      30 « Quel signe miraculeux fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions et que nous croyions en toi ? Que fais-tu ?
      31 Nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, comme cela est écrit : Il leur a donné le pain du ciel à manger. »
      32 Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c'est mon Père qui vous donne le vrai pain du ciel.
      33 En effet, le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »
      34 Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là ! »
      35 Jésus leur dit : « C’est moi qui suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
      36 Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu et pourtant vous ne croyez pas.
      37 Tous ceux que le Père me donne viendront à moi et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi.
      38 En effet, je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais celle de celui qui m'a envoyé.
      39 [Or, la volonté du Père qui m'a envoyé, ] c'est que je ne perde aucun de tous ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite le dernier jour.
      40 En effet, la volonté de mon Père, c'est que toute personne qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai le dernier jour. »
      41 Les Juifs murmuraient à son sujet parce qu'il avait dit : « Je suis le pain descendu du ciel »,
      42 et ils disaient : « N'est-ce pas Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère ? Comment donc peut-il dire : ‘Je suis descendu du ciel’ ? »
      43 Jésus leur répondit : « Ne murmurez pas entre vous.
      44 Personne ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m'a envoyé ne l'attire, et moi, je le ressusciterai le dernier jour.
      45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi donc, toute personne qui a entendu le Père et s’est laissé instruire vient à moi.
      46 C'est que personne n'a vu le Père, sauf celui qui vient de Dieu ; lui, il a vu le Père.
      47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit [en moi] a la vie éternelle.
      48 Je suis le pain de la vie.
      49 Vos ancêtres ont mangé la manne dans le désert et ils sont morts.
      50 Voici comment est le pain qui descend du ciel : celui qui en mange ne mourra pas.
      51 Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement, et le pain que je donnerai, c'est mon corps, [que je donnerai] pour la vie du monde. »
      52 Là-dessus, les Juifs se mirent à discuter vivement entre eux, disant : « Comment peut-il nous donner son corps à manger ? »
      53 Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas le corps du Fils de l'homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n'avez pas la vie en vous-mêmes.
      54 Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai le dernier jour.
      55 En effet, mon corps est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment une boisson.
      56 Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui.
      57 Tout comme le Père qui est vivant m'a envoyé et que je vis grâce au Père, ainsi celui qui me mange vivra grâce à moi.
      58 Voilà comment est le pain descendu du ciel. Il n'est pas comme [la manne que vos] ancêtres ont mangée ; eux sont morts, mais celui qui mange de ce pain vivra éternellement. »
      59 Jésus dit ces paroles alors qu'il enseignait dans une synagogue, à Capernaüm.
      60 Après l'avoir entendu, beaucoup de ses disciples dirent : « Cette parole est dure. Qui peut l'écouter ? »
      61 Jésus savait en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet. Il leur dit : « Cela vous scandalise ?
      62 Si vous voyiez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant !
      63 C'est l'Esprit qui fait vivre, l’homme n’arrive à rien. Les paroles que je vous dis sont Esprit et vie,
      64 mais il y en a parmi vous quelques-uns qui ne croient pas. » En effet, Jésus savait dès le début qui étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui le trahirait.
      65 Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi à moins que cela ne lui soit donné par mon Père. »
      66 Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui.
      67 Jésus dit alors aux douze : « Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? »
      68 Simon Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
      69 Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. »
      70 Jésus leur répondit : « N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l'un de vous est un diable ! »
      71 Il parlait de Judas l’Iscariot, fils de Simon, car c'était lui qui allait le trahir, lui, l'un des douze.

      Jean 8

      1 Jésus se rendit au mont des Oliviers.
      2 Mais dès le matin il revint dans le temple et tout le peuple s'approcha de lui. Il s'assit et se mit à les enseigner.
      3 Alors les spécialistes de la loi et les pharisiens amenèrent une femme surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent au milieu de la foule
      4 et dirent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
      5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes. Et toi, que dis-tu ? »
      6 Ils disaient cela pour lui tendre un piège, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus se baissa et se mit à écrire avec le doigt sur le sol.
      7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se redressa et leur dit : « Que celui d'entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. »
      8 Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol.
      9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu'aux derniers ; Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.
      10 Alors il se redressa et, ne voyant plus qu'elle, il lui dit : « Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a donc condamnée ? »
      11 Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas ; vas-y et désormais ne pèche plus. » ]
      12 Jésus leur parla de nouveau. Il dit : « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie. »
      13 Là-dessus, les pharisiens lui dirent : « Tu te rends témoignage à toi-même ; ton témoignage n'est pas vrai. »
      14 Jésus leur répondit : « Même si je me rends témoignage à moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais. Quant à vous, vous ne savez pas d'où je viens ni où je vais.
      15 Vous, vous jugez de façon humaine ; moi, je ne juge personne.
      16 Et si je juge, mon jugement est vrai, car je ne suis pas seul, mais le Père qui m'a envoyé est avec moi.
      17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux personnes est vrai.
      18 Or, je me rends témoignage à moi-même et le Père qui m'a envoyé me rend aussi témoignage. »
      19 Ils lui dirent donc : « Où est ton père ? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »
      20 Jésus dit ces paroles alors qu'il enseignait dans le temple à l'endroit où était le trésor, et personne ne l'arrêta parce que son heure n'était pas encore venue.
      21 Jésus leur dit encore : « Je m'en vais et vous me chercherez, mais vous mourrez dans votre péché ; vous ne pouvez pas venir là où je vais. »
      22 Là-dessus les Juifs dirent : « Va-t-il se tuer, puisqu'il dit : ‘Vous ne pouvez pas venir où je vais’ ? »
      23 Il leur dit : « Vous êtes d'en bas ; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde.
      24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, je suis, vous mourrez dans vos péchés. »
      25 « Toi, qui es-tu ? » lui dirent-ils. Jésus leur répondit : « Ce que je vous dis depuis le début.
      26 J'ai beaucoup de choses à dire et à juger à votre sujet, mais celui qui m'a envoyé est vrai, et ce que j'ai entendu de lui, je le dis au monde. »
      27 Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père.
      28 Jésus leur dit donc : « Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous reconnaîtrez que moi, je suis et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ce que mon Père m'a enseigné.
      29 Celui qui m'a envoyé est avec moi, il ne m'a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. »
      30 Comme Jésus disait cela, beaucoup crurent en lui.
      31 Alors il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples,
      32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. »
      33 Ils lui répondirent : « Nous sommes la descendance d'Abraham et nous n'avons jamais été esclaves de personne. Comment peux-tu dire : ‘Vous deviendrez libres’ ? »
      34 « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, toute personne qui commet le péché est esclave du péché.
      35 Or, l'esclave ne reste pas pour toujours dans la famille ; c’est le fils qui y reste pour toujours.
      36 Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.
      37 Je sais que vous êtes la descendance d'Abraham. Pourtant, vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne pénètre pas en vous.
      38 Je dis ce que j'ai vu chez mon Père et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre père. »
      39 Ils lui répondirent : « Notre père, c'est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d'Abraham, vous agiriez comme lui.
      40 Mais en réalité, vous cherchez à me faire mourir, moi qui, en tant qu’être humain, vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a pas fait.
      41 Vous, vous agissez comme votre père. » Ils lui dirent : « Nous, nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père : Dieu. »
      42 Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, car c'est de Dieu que je suis sorti et c'est de sa part que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est au contraire lui qui m'a envoyé.
      43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez pas écouter ma parole.
      44 Vous, vous avez pour père le diable et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement et il ne s'est pas tenu dans la vérité parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur et le père du mensonge.
      45 Mais moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.
      46 Qui de vous me convaincra de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas ?
      47 Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu ; vous, vous n'écoutez pas parce que vous n'êtes pas de Dieu. »
      48 Les Juifs lui répondirent : « N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon ? »
      49 Jésus répliqua : « Je n'ai pas de démon. Au contraire, j'honore mon Père et vous, vous me déshonorez.
      50 Je ne cherche pas ma gloire. Il y en a un qui la cherche et qui juge.
      51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais. »
      52 « Maintenant, lui dirent les Juifs, nous savons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : ‘Si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.’
      53 Serais-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu donc ? »
      54 Jésus répondit : « Si je me rends gloire à moi-même, ma gloire ne vaut rien. Cependant, c'est mon Père qui me rend gloire, lui que vous présentez comme votre Dieu
      55 alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais ; et si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous : un menteur. Mais je le connais et je garde sa parole.
      56 Votre ancêtre Abraham a été rempli de joie à la pensée de voir mon jour ; il l'a vu et il s'est réjoui. »
      57 Les Juifs lui dirent : « Tu n'as pas encore 50 ans et tu as vu Abraham ! »
      58 Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham soit né, je suis. »
      59 Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple [en passant au milieu d'eux. C’est ainsi qu’il s’en alla].

      Jean 10

      1 » En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas dans l'enclos des brebis par la porte mais s'y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand.
      2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.
      3 Le gardien lui ouvre et les brebis écoutent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors.
      4 Lorsqu'il les a [toutes] fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix.
      5 Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront au contraire loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. »
      6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.
      7 Jésus leur dit encore : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.
      8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés.
      9 C’est moi qui suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir.
      10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance.
      11 » Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.
      12 Le simple salarié, quant à lui, n'est pas le berger et les brebis ne lui appartiennent pas. Lorsqu'il voit venir le loup, il abandonne les brebis et prend la fuite ; alors le loup s'en empare et les disperse.
      13 [Le simple salarié s'enfuit] car il travaille pour de l’argent et ne se soucie pas des brebis.
      14 Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent,
      15 tout comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis.
      16 J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les amène ; elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau, un seul berger.
      17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite.
      18 Personne ne me l'enlève, mais je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père. »
      19 Ces paroles provoquèrent de nouveau une division parmi les Juifs.
      20 Beaucoup d'entre eux disaient : « Il a un démon, il est fou. Pourquoi l'écoutez-vous ? »
      21 D'autres disaient : « Ce ne sont pas les paroles d'un démoniaque. Un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? »
      22 On célébrait alors à Jérusalem la fête de la dédicace. C'était l'hiver.
      23 Jésus marchait dans le temple, sous le portique de Salomon.
      24 Les Juifs l'entourèrent et lui dirent : « Jusqu'à quand nous laisseras-tu dans l'incertitude ? Si tu es le Messie, dis-le-nous franchement. »
      25 Jésus leur répondit : « Je vous l'ai dit et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père témoignent en ma faveur,
      26 mais vous ne croyez pas parce que vous ne faites pas partie de mes brebis, [comme je vous l'ai dit].
      27 Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent.
      28 Je leur donne la vie éternelle. Elles ne périront jamais et personne ne pourra les arracher à ma main.
      29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous et personne ne peut les arracher à la main de mon Père.
      30 Le Père et moi, nous sommes un. »
      31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider.
      32 Jésus leur dit : « Je vous ai fait voir beaucoup de belles œuvres qui viennent de mon Père. A cause de laquelle me lapidez-vous ? »
      33 Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une belle œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, parce que toi, qui es un être humain, tu te fais Dieu. »
      34 Jésus leur répondit : « N'est-il pas écrit dans votre loi : J'ai dit : ‘Vous êtes des dieux’ ?
      35 S’il est vrai qu’elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée et si l'Ecriture ne peut pas être annulée,
      36 comment pouvez-vous dire à celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde : ‘Tu blasphèmes’, et cela parce que j'ai affirmé : ‘Je suis le Fils de Dieu’ ?
      37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas !
      38 Mais si je les fais, même si vous ne me croyez pas, croyez à ces œuvres afin de savoir et de reconnaître que le Père est en moi et que je suis en lui. »
      39 Voilà pourquoi ils cherchaient encore à l'arrêter, mais il leur échappa.
      40 Jésus retourna de l'autre côté du Jourdain, à l'endroit où Jean avait d'abord baptisé, et il y resta.
      41 Beaucoup de gens vinrent vers lui ; ils disaient : « Jean n'a fait aucun signe miraculeux, mais tout ce qu'il a dit à propos de cet homme était vrai. »
      42 Et là, beaucoup crurent en lui.

      Jean 12

      1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie où était Lazare qu'il avait ressuscité.
      2 Là, on lui offrit un repas ; Marthe servait et Lazare était parmi ceux qui se trouvaient à table avec lui.
      3 Marie prit un demi-litre d'un parfum de nard pur très cher, en versa sur les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux ; la maison fut remplie de l'odeur du parfum.
      4 Un de ses disciples, Judas l’Iscariot, [fils de Simon, ] celui qui allait le trahir, dit :
      5 « Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum 300 pièces d’argent pour les donner aux pauvres ? »
      6 Il disait cela non parce qu'il se souciait des pauvres, mais parce que c’était un voleur et, comme il tenait la bourse, il prenait ce qu'on y mettait.
      7 Jésus dit alors : « Laisse-la ! Elle a gardé ce parfum pour le jour de mon ensevelissement.
      8 En effet, vous avez toujours les pauvres avec vous, tandis que moi, vous ne m'aurez pas toujours. »
      9 Une foule de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; ils y vinrent, non seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare qu'il avait ressuscité.
      10 Les chefs des prêtres décidèrent de faire mourir aussi Lazare
      11 parce que beaucoup de Juifs les quittaient et croyaient en Jésus à cause de lui.
      12 Le lendemain, une foule nombreuse de personnes venues à la fête apprirent que Jésus se rendait à Jérusalem.
      13 Elles prirent des branches de palmiers et allèrent à sa rencontre en criant : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël ! »
      14 Jésus trouva un ânon et s'assit dessus, conformément à ce qui est écrit :
      15 N’aie pas peur, fille de Sion ! Voici ton roi qui vient, assis sur le petit d'une ânesse.
      16 Sur le moment, ses disciples ne comprirent pas ce qui se passait, mais, lorsque Jésus fut dans sa gloire, ils se souvinrent que ces choses étaient écrites à son sujet et qu'on les avait faites pour lui.
      17 Tous ceux qui étaient avec Jésus quand il avait appelé Lazare à sortir du tombeau et l’avait ressuscité lui rendaient témoignage.
      18 C'est aussi la raison pour laquelle la foule vint à sa rencontre : parce qu'elle avait appris qu'il avait fait ce signe miraculeux.
      19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : « Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici que tout le monde se met à le suivre. »
      20 Il y avait des non-Juifs parmi ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête.
      21 Ils s'adressèrent à Philippe, qui était de Bethsaïda en Galilée, et lui demandèrent : « Seigneur, nous voudrions voir Jésus. »
      22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.
      23 Jésus leur répondit : « L'heure où le Fils de l'homme va être élevé dans sa gloire est venue.
      24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
      25 Celui qui aime sa vie la perdra et celui qui déteste sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.
      26 Si quelqu'un me sert, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.
      27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ? Père, délivre-moi de cette heure ? Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure.
      28 Père, révèle la gloire de ton nom ! » Une voix vint alors du ciel : « J'ai révélé sa gloire et je la révélerai encore. »
      29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était le tonnerre. D'autres disaient : « Un ange lui a parlé. »
      30 Jésus reprit la parole : « Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre, c'est à cause de vous.
      31 C'est maintenant qu'a lieu le jugement de ce monde ; c'est maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors.
      32 Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. »
      33 ? Par ces paroles, il indiquait de quelle mort il allait mourir. ?
      34 La foule lui répondit : « Nous avons appris par la loi que le Messie vivra éternellement. Comment donc peux-tu dire : ‘Il faut que le Fils de l'homme soit élevé’ ? Qui est ce Fils de l'homme ? »
      35 Jésus leur dit : « La lumière est encore pour un peu de temps parmi vous. Marchez pendant que vous avez la lumière afin que les ténèbres ne vous surprennent pas, car celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va.
      36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en elle afin de devenir des enfants de lumière. » Après avoir dit cela, Jésus s'en alla et se cacha loin d'eux.
      37 Malgré tous les signes miraculeux qu'il avait faits devant eux, ils ne croyaient pas en lui.
      38 Ainsi s'accomplit la parole annoncée par le prophète Esaïe : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ?
      39 Esaïe a dit encore pourquoi ils ne pouvaient pas croire :
      40 Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur cœur pour qu'ils ne voient pas de leurs yeux, qu'ils ne comprennent pas dans leur cœur, qu'ils ne se convertissent pas et que je ne les guérisse pas.
      41 Esaïe dit cela lorsqu'il vit sa gloire et qu'il parla de lui.
      42 Cependant, même parmi les chefs, beaucoup crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils ne le déclaraient pas, de crainte d'être exclus de la synagogue.
      43 En effet, ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.
      44 Quant à Jésus, il s'écria : « Celui qui croit en moi ne croit pas seulement en moi, mais en celui qui m'a envoyé,
      45 et celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé.
      46 Moi, la lumière, je suis venu dans le monde afin que quiconque croit en moi ne reste pas dans les ténèbres.
      47 Si quelqu'un entend mes paroles mais n’y croit pas, ce n'est pas moi qui le juge, car je suis venu non pour juger le monde, mais pour le sauver.
      48 Celui qui me rejette et qui n’accepte pas mes paroles a son juge : la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera, le dernier jour.
      49 En effet, je n'ai pas parlé de ma propre initiative, mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer,
      50 et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi ce que j'annonce, je l'annonce comme le Père me l'a dit. »

      Jean 14

      1 » Que votre cœur ne se trouble pas ! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
      2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n'était pas le cas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place.
      3 Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi.
      4 Vous savez où je vais et vous en savez le chemin. »
      5 Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pouvons-nous en savoir le chemin ? »
      6 Jésus lui dit : « C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi.
      7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez et vous l'avez vu. »
      8 Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. »
      9 Jésus lui dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
      10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; c'est le Père qui vit en moi qui fait lui-même ces œuvres.
      11 Croyez-moi : je suis dans le Père et le Père est en moi. Sinon, croyez[-moi] au moins à cause de ces œuvres !
      12 » En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père.
      13 Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils.
      14 Si vous [me] demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
      15 » Si vous m'aimez, respectez mes commandements.
      16 Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous :
      17 l'Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. [Mais] vous, vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous.
      18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
      19 Encore un peu de temps et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez aussi.
      20 Ce jour-là, vous saurez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi et moi en vous.
      21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime ; celui qui m'aime sera aimé de mon Père et moi aussi, je l'aimerai et je me ferai connaître à lui. »
      22 Jude – à distinguer de l'Iscariot – lui dit : « Seigneur, comment se fait-il que tu te feras connaître à nous et non au monde ? »
      23 Jésus lui répondit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole et mon Père l'aimera ; nous viendrons vers lui et nous établirons domicile chez lui.
      24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles, et la parole que vous entendez ne vient pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
      25 » Je vous ai dit cela pendant que je suis encore avec vous,
      26 mais le défenseur, l'Esprit saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
      27 » Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer.
      28 Vous avez entendu que je vous ai dit : ‘Je m'en vais et je reviens vers vous.’Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais auprès du Père, car mon Père est plus grand que moi.
      29 Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu'elles n’arrivent, afin que, lorsqu'elles arriveront, vous croyiez.
      30 Je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde vient, et il n'a rien en moi.
      31 Cependant, ainsi, le monde saura que j'aime le Père et que j'agis conformément à l'ordre que le Père m'a donné. Levez-vous, partons d'ici.

      Jean 16

      1 » Je vous ai dit cela afin que vous ne trébuchiez pas.
      2 On vous exclura des synagogues, et même l'heure vient où tous ceux qui vous feront mourir croiront offrir un culte à Dieu.
      3 Ils agiront ainsi parce qu'ils n'ont connu ni le Père ni moi.
      4 » Je vous ai dit cela afin que, l'heure venue, vous vous souveniez que je vous l'ai dit. Je ne vous en ai pas parlé dès le début parce que j'étais avec vous.
      5 Maintenant je m'en vais vers celui qui m'a envoyé et aucun de vous ne me demande : ‘Où vas-tu ?’
      6 Mais parce que je vous ai parlé ainsi, la tristesse a rempli votre cœur.
      7 Cependant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m'en aille. En effet, si je ne m'en vais pas, le défenseur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai
      8 et, quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement :
      9 en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi ;
      10 la justice, parce que je vais auprès de mon Père et que vous ne me verrez plus ;
      11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
      12 » J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les supporter maintenant.
      13 Quand le défenseur sera venu, l'Esprit de la vérité, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu et vous annoncera les choses à venir.
      14 Il révélera ma gloire parce qu'il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera.
      15 Tout ce que le Père possède est aussi à moi ; voilà pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi et qu'il vous l'annoncera.
      16 Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez, [parce que je vais auprès du Père]. »
      17 Alors quelques-uns de ses disciples se dirent entre eux : « Que veut-il nous dire par : ‘Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez’et : ‘Parce que je vais auprès du Père’ ? »
      18 Ils disaient donc : « Que signifie ce qu'il dit : ‘Encore un peu de temps’ ? Nous ne savons pas de quoi il parle. »
      19 Jésus comprit qu'ils voulaient l'interroger et il leur dit : « Vous vous interrogez les uns les autres sur ce que j'ai dit : ‘Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, et puis encore un peu de temps et vous me reverrez.’
      20 En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.
      21 Lorsqu'une femme accouche, elle éprouve de la tristesse parce que son heure de souffrance est venue, mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la douleur à cause de sa joie d'avoir mis un enfant au monde.
      22 Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l'enlèvera.
      23 Ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, [tout] ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
      24 Jusqu'à présent, vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez et vous recevrez, afin que votre joie soit complète.
      25 » Je vous ai parlé en paraboles. L'heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.
      26 Ce jour-là, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous.
      27 En effet, le Père lui-même vous aime parce que vous m'avez aimé et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.
      28 Je suis sorti du Père et je suis venu dans le monde ; maintenant je quitte le monde et je retourne vers le Père. »
      29 Ses disciples lui dirent : « Vois ! Maintenant tu parles ouvertement et tu n'emploies aucune parabole.
      30 Maintenant nous savons que tu sais tout et que tu n'as pas besoin qu'on t'interroge ; c'est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. »
      31 Jésus leur répondit : « Vous croyez juste maintenant ?
      32 Voici que l'heure vient, et elle est [déjà] venue, où vous serez dispersés chacun de votre côté et me laisserez seul. Cependant, je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.
      33 Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage : moi, j'ai vaincu le monde. »

      2 Corinthiens 1

      20 En effet, pour toutes les promesses de Dieu, c’est en lui que se trouve le « oui », et c’est [donc] aussi par lui que nous disons « amen » à Dieu, pour sa gloire.

      Apocalypse 3

      14 » Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée : ‘Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, l'auteur de la création de Dieu :
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.