FERMER
www.quiestleheros.com

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le TopChrétien ne vit que de dons. Le site et ses contenus n'existent que par la générosité de 0,5% de ses internautes. S'il était possible de doubler le nombre de personnes engagées à nos côtés, il serait possible d'annoncer l’Évangile à des milliers de personnes supplémentaires chaque jour ! Oui, votre don fait la différence ! Nous avons besoin de vous. Le héros de la foi dont nous parle Hébreux 11, c'est vous ! MERCI.

Dictionnaire Biblique de Top Bible

AMEN

Mot hébr., que l'usage liturgique a fait passer en grec, et qui a subsisté dans tous les cultes chrétiens.

La racine hébraïque contient les idées de fermeté, de fidélité, de vérité. La forme adverbiale employée pour approuver ce qui vient d'être dit (=ainsi soit-il ! cf. De 27) ou pour annoncer une affirmation de valeur particulière, a été peu à peu réservée à l'affirmation solennelle des vérités divines et limitée à l'usage religieux. Jésus l'emploie quand il veut souligner le caractère d'autorité divine de ses paroles (Mt 5, Mt 6, Mt 8, Mt 10, Mt 16, Mt 18, Mt 21, Mt 24, Mt 25, Mt 26, Mr 10, Mr 12, Lu 4, Lu 12, Lu 23).

Par sa répétition, Amen prend encore plus de solennité. « En vérité, en vérité, je vous dis... » (Jn 3, Jn 5, Jn 6, Jn 8, Jn 10, Jn 12, Jn 14, Jn 16). Mais, dans ce cas, nos Évangiles, souvent, traduisent en grec l'amen hébr., et dans chaque langue il a ses équivalents. Il n'aurait donc pas pu passer tel quel dans le langage religieux de tous les peuples chrétiens, s'il n'avait pris en Israël un caractère liturgique.

Au temps du Christ, il était usité à la synagogue ; l'assemblée saluait de l'Amen la louange ou la lecture de la Loi. Jésus et ses apôtres ont donc trouvé dans le culte de la synagogue l'Amen rituel, liturgique, condensant tout ce que la congrégation veut exprimer de sincérité, de ferveur et de soumission, dans la prière ou dans la louange. De la synagogue, Amen est tout naturellement passé dans le culte chrétien, où il se perpétue comme le mot liturgique le plus riche et le plus universel.

Quand l'Apocalypse fait d'Amen un titre du Christ, elle résume en quelque sorte le caractère absolu de la révélation en lui : il est l'Amen (Ap 3:14). Mais il faut noter que, dans le langage religieux, Amen souligne l'acceptation de la révélation plutôt que la révélation même. Le Christ, proclamé l'Amen, est le Christ reconnu et acclamé comme l'incarnation même de la Vérité. (cf. 2Co 1:20) Dans les textes chrétiens sur papyrus, Amen est ordinairement écrit par le symbole des deux lettres grecques signifiant 99, ce nombre étant l'équivalent numérique de la somme des lettres du mot (1 + 40 + 8 + 50). Et. C.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Afficher tous les 1065 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Melody Nadal Un Noël Jazz
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...