Dictionnaire Biblique de Top Bible

AMORÉENS

Définition biblique de Amoréens :

L'origine de ce peuple est assez mal connue. On s'accorde généralement à dire que les Amoréens sont des Sémites de l'Ouest (et non des « Cananéens de l'Est »), dont, au deuxième millénaire, l'empire était bordé par la Méditerranée à l'Ouest, par l'Euphrate et le désert syrien à l'Est.

Sommaire

I. ORIGINES.

L'origine de ce peuple est assez mal connue et à l'heure présente, ce qui le prouve, c'est que les thèses les plus opposées sont soutenues à son sujet. Il est pourtant permis de penser que les théories « régnantes » (Ed. Meyer, Clay, Dhorme) n'ont pas encore à faire place aux conclusions de Landsberger ou de Th. Bauer. Les Amoréens sont des Sémites de l'Ouest (et non des « Cananéens de l'Est »), dont, au deuxième millénaire, l'empire était bordé par la Méditerranée à l'Ouest, par l'Euphrate et le désert syrien à l'Est (sur une inscription de Tiglath-Piléser, 1115-1090 av. J. -C, mention de « Ta-ad-mar qui est au pays d'Amourrou »)

Depuis longtemps on avait remarqué en Babylonie, dans les lettres et contrats de la dyn. d'Hammourabi (vers 1925), des noms d'allure sémitique qui attestaient l'existence d'un peuple non akkadien. Mais bien avant cette dyn. d'Hammourabi, dite d'Amourrou, l'influence de ce peuple ouest-sémitique est signalée en Babylonie. Le peuple des Amoréens est désigné par l'idéogramme Mar-tu qui est identique au babyl. Amurru. Ainsi Kur-Mar-tu = mât A-mur-ri =pays de l'Amoréen. Des textes divinatoires relatant l'expédition que Sargon l'Ancien fit l'an II de son règne (vers 2741 av. J. -C), disent « qu'il alla au pays d'Amourrou ». Autre mention dans un texte trouvé à Boghaz-Keuï, qui donne le nom d'un roi du pays d'A-mur-ri, contemporain de Narâm-Sin (2669-2631 av. J. -C).

II. HISTOIRE.

Autres mentions dans les récits des travaux de Goudéa, qui s'y approvisionne en pierres de taille. Avec la troisième dyn. d'Ur (XXIII e - XXII e siècle av. J. -C), le pays d'Amourrou se fait menaçant. Gimil-Sin (2221-2213) doit construire une muraille pour éloigner l'Amoréen, qui pénètre malgré tout en Caldée, s'installe même à Larsa, au moment où la troisième dyn. d'Ur s'écroule (vers 2187 av. J. -C), à Sippar et à Kish. Babylone ne lui échappera pas et ce sera la première dyn. babylonienne avec l'Amoréen Soumou-Aboum, qui réalise l'unité des deux pays de Sumer et d'Akkad (2225 av. J. -C). Jusqu'en 1760, les Amoréens sont les maîtres du pays. Ils ont senti la menace hittite (vers 1925), mais devront céder la place devant la réaction kassite (vers 1760).

Les tablettes trouvées à Tell-el-Amarna, en Egypte, sont très précieuses pour l'histoire des Amoréens. Si les rois de Babylone et les pharaons sont en bons termes, le pays de Canaan et le pays d'Amourrou (N. de la Syrie et région libanaise) s'efforcent de se débarrasser de la domination égyptienne et de ne pas indisposer la puissance hittite. Ainsi Azirou, prince d'Amourrou, intriguera si bien, qu'il abandonnera l'Egypte pour s'allier au roi hittite Subbiluliuma, devenu un voisin par trop redoutable (pillage du Mitanni, de Qatna, vers 1370). Cette distinction bien nette dans les tabl. d'Él-Amarna entre pays de Canaan et, pays d'Amourrou, n'est pas conservée dans les textes bibliques. Les Amoréens y sont signalés, en général, comme étant les anciens habitants de la Palestine, contre lesquels durent lutter les Israélites, sortis d'Egypte (Jug 6:10,1Sa 7:14,1Ro 21:26,2Ro 21:11). Parfois, le terme désigne plus spécialement les Transjordaniens, sujets de Sinon (No 21, De 1:4 4:46,1Ro 4:19, Ps 135:11 136:19) et de Og (De 8:8,10 4:4). On trouve parfois cette systématisation simpliste, que les Cananéens habitaient la région du Jourdain et du littoral méditerranéen, et les Amoréens la montagne (No 13:29). Ils y sont d'ailleurs en compagnie des Hittites et des Jébusiens (habitants de Jérusalem), et une des listes de peuples, quoique tardive, semble bien avoir été établie en tenant compte de la topographie. L'énumération va en effet du N. au Sud et les Amoréens y sont mentionnés entre les Hittites et les Cananéens (Jos 9:1, De 20:17), ce qui répond assez exactement à ce que nous savons par les tabl. d'El-Amarna. Par contre, dans la table de Ge 10, les Amoréens sont cités comme descendants de Canaan et en compagnie de petits peuples (Ge 10:16).

D'une manière générale, pour l'École J, les Cananéens étaient les anciens habitants du pays dont s'emparèrent les Israélites ; pour l'École E, il s'agissait d'Amoréens (Ge 15:16 48:22 etc.). On en retrouve l'écho chez les prophètes : ainsi Amos (Am 2:9 et suivant). En rattachant Jérusalem à un père amoréen et à une mère hittite, Ézéchiel (Eze 16 3,45) semble bien garder un renseignement précieux, reflet de l'époque où le pays était aux mains des Amoréens et Jérusalem avec un gouverneur hittite, Arta-hipa. La puissance amoréenne, sévèrement maîtrisée par Ramsès III (1200 av. J. -C), reçut un nouveau coup à l'arrivée des Israélites. Elle leur résista pourtant (Jug 1:34 3:5,1Sa 7:14), mais dut renoncer tout à fait à la Palestine, avec l'affermissement de la royauté. Il n'en est plus alors question que comme quelque chose de passé (1Ro 9:20) et qui n'est plus à redouter. --Voir Asianiques. A. P.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 10

      1 Voici la lignée des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet. Ils eurent des fils après le déluge.
      2 Les fils de Japhet furent Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méshec et Tiras.
      3 Les fils de Gomer : Ashkenaz, Riphat et Togarma.
      4 Les fils de Javan : Elisha, Tarsis, Kittim et Dodanim.
      5 Ce sont eux qui ont peuplé les îles des nations, répartis par territoire d’après leur langue, groupés par clan dans leurs nations.
      6 Les fils de Cham furent Cush Mitsraïm, Puth et Canaan.
      7 Les fils de Cush : Saba, Havila, Sabta, Raema et Sabteca. Les fils de Raema : Séba et Dedan.
      8 Cush eut aussi pour fils Nimrod, qui fut le premier homme puissant sur la terre.
      9 Il fut un puissant chasseur devant l'Eternel, c'est pourquoi l'on dit : « Comme Nimrod, puissant chasseur devant l'Eternel. »
      10 Il régna d'abord sur Babel, Erec, Accad et Calné, dans le pays de Shinear.
      11 C’est de ce pays-là que sortit Assur. Il construisit Ninive, Rehoboth-Hir, Calach
      12 et Résen entre Ninive et Calach, la grande ville.
      13 Mitsraïm eut pour descendants les Ludim, les Anamim, les Lehabim, les Naphtuhim,
      14 les Patrusim, les Casluhim, dont sont issus les Philistins, et les Caphtorim.
      15 Canaan eut pour descendants Sidon, son fils aîné, et Heth,
      16 ainsi que les Jébusiens, les Amoréens, les Guirgasiens,
      17 les Héviens, les Arkiens, les Siniens,
      18 les Arvadiens, les Tsemariens, les Hamathiens. Ensuite, les clans des Cananéens se dispersèrent.
      19 Le territoire des Cananéens allait de Sidon, du côté de Guérar jusqu'à Gaza, et du côté de Sodome, de Gomorrhe, d'Adma et de Tseboïm jusqu'à Lésha.
      20 Voilà quels sont les fils de Cham, groupés par clan et par langue dans leurs territoires et leurs nations.
      21 Le frère aîné de Japhet, Sem, eut aussi des fils. Il fut l’ancêtre de tous les descendants d'Héber.
      22 Les fils de Sem furent Elam, Assur, Arpacshad, Lud et Aram.
      23 Les fils d'Aram : Uts, Hul, Guéter et Mash.
      24 Arpacshad eut pour fils Shélach et Shélach eut Héber.
      25 Héber eut deux fils. Le nom de l'un était Péleg, parce que c’est à son époque que la terre fut partagée, et celui de son frère était Jokthan.
      26 Jokthan eut pour fils Almodad, Shéleph, Hatsarmaveth, Jérach,
      27 Hadoram, Uzal, Dikla,
      28 Obal, Abimaël, Séba,
      29 Ophir, Havila et Jobab. Tous ceux-là furent les fils de Jokthan.
      30 Ils habitèrent depuis Mésha jusqu'à Sephar, la montagne de l'est.
      31 Voilà quels sont les fils de Sem, groupés par clan et par langue dans leurs territoires et leurs nations.
      32 Tels sont les clans des fils de Noé en fonction de leur lignée avec leurs nations. C'est d'eux que sont issues les nations qui se sont dispersées sur la terre après le déluge.

      Genèse 15

      16 Ce n'est qu'à la quatrième génération qu'ils reviendront ici, car la faute des Amoréens n'est pas encore à son comble. »

      Genèse 48

      22 Je te donne une part de plus qu'à tes frères : Sichem, que j'ai prise aux Amoréens avec mon épée et mon arc. »

      Nombres 13

      29 Les Amalécites habitent la région du sud, les Hittites, les Jébusiens et les Amoréens habitent la montagne, et les Cananéens habitent au bord de la mer Méditerranée et le long du Jourdain. »

      Nombres 21

      1 Le roi d'Arad, un Cananéen qui habitait le sud, apprit qu'Israël venait par la route d'Atharim. Il combattit Israël et emmena des prisonniers.
      2 Alors Israël fit ce vœu à l'Eternel : « Si tu livres ce peuple entre mes mains, je vouerai ses villes à la destruction. »
      3 L'Eternel exauça Israël et lui livra les Cananéens. On les voua à la destruction, ainsi que leurs villes, et l'on appela cet endroit Horma.
      4 Ils partirent du mont Hor par le chemin de la mer des Roseaux pour contourner le pays d'Edom. Le peuple s'impatienta en route
      5 et parla contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avez-vous fait quitter l'Egypte, si c’est pour que nous mourions dans le désert ? En effet, il n'y a ni pain, ni eau, et nous sommes dégoûtés de cette misérable nourriture. »
      6 Alors l'Eternel envoya des serpents venimeux contre le peuple. Ils mordirent le peuple et beaucoup d’Israélites moururent.
      7 Le peuple vint trouver Moïse et dit : « Nous avons péché, car nous avons parlé contre l'Eternel et contre toi. Prie l'Eternel afin qu'il éloigne ces serpents de nous. » Moïse pria pour le peuple,
      8 et l'Eternel lui dit : « Fais-toi un serpent venimeux et place-le sur une perche. Toute personne mordue qui le regardera aura la vie sauve. »
      9 Moïse fit un serpent en bronze et le plaça sur une perche. Toute personne qui avait été mordue par un serpent et regardait le serpent en bronze avait la vie sauve.
      10 Les Israélites partirent et campèrent à Oboth.
      11 Ils partirent d'Oboth et campèrent à Ijjé-Abarim, dans le désert qui se trouve vis-à-vis de Moab, du côté du soleil levant.
      12 Partis de là, ils campèrent dans la vallée de Zéred.
      13 Partis de là, ils campèrent de l'autre côté de l'Arnon, rivière qui coule dans le désert en sortant du territoire des Amoréens. En effet, l'Arnon forme la frontière de Moab, entre Moab et les Amoréens.
      14 C'est pourquoi il est parlé, dans le livre des Guerres de l'Eternel, de Vaheb en Supha et ses torrents, de l'Arnon
      15 et le cours de ses torrents, qui s'étend du côté d'Ar et touche la frontière de Moab.
      16 De là ils allèrent à Beer. C'est à ce puits que l'Eternel dit à Moïse : « Rassemble le peuple, que je leur donne de l'eau. »
      17 Alors Israël chanta ce cantique : « Monte, puits ! Chantez en son honneur !
      18 Puits que des princes ont creusé, que les grands du peuple ont creusé avec le sceptre, avec leurs bâtons ! »
      19 Du désert ils allèrent à Matthana, de Matthana à Nahaliel, de Nahaliel à Bamoth,
      20 de Bamoth à la vallée qui se trouve dans le territoire de Moab, vers le sommet du Pisga, d’où l’on domine le désert.
      21 Israël envoya des messagers à Sihon, le roi des Amoréens, pour lui dire :
      22 « Laisse-moi passer par ton pays. Nous n'entrerons ni dans les champs ni dans les vignes, et nous ne boirons pas l'eau des puits. Nous suivrons la route royale jusqu'à ce que nous ayons franchi ton territoire. »
      23 Sihon n'accorda pas à Israël l’autorisation de passer sur son territoire. Il rassembla tout son peuple et sortit à la rencontre d'Israël dans le désert. Il vint combattre Israël à Jahats.
      24 Israël le frappa du tranchant de l'épée et s'empara de son pays depuis la rivière de l'Arnon jusqu'au torrent du Jabbok, jusqu'à la frontière avec les Ammonites. En effet, la frontière des Ammonites était fortifiée.
      25 Israël prit toutes les villes et s'établit dans toutes les villes des Amoréens, à Hesbon et dans toutes les villes qui en dépendaient.
      26 Hesbon était la capitale de Sihon, le roi des Amoréens. Il avait fait la guerre au précédent roi de Moab et s’était emparé de tout son pays jusqu'à l'Arnon.
      27 C'est pourquoi les poètes disent : « Venez à Hesbon ! Que la ville de Sihon soit reconstruite et fortifiée !
      28 Oui, *un feu est sorti de Hesbon, une flamme est sortie de la ville de Sihon. Elle a dévoré Ar-Moab, les habitants des hauteurs de l'Arnon.
      29 Malheur à toi, Moab ! Tu es perdu, peuple de Kemosh ! Il a fait de ses fils des fuyards et il a livré ses filles comme prisonnières à Sihon, le roi des Amoréens.
      30 Nous avons lancé nos flèches contre eux : de Hesbon à Dibon, tout est détruit. Nous avons étendu nos dévastations jusqu'à Nophach, jusqu'à Médeba. »
      31 Israël s'établit dans le pays des Amoréens.
      32 Moïse fit faire une reconnaissance à Jaezer, et ils prirent les villes qui en dépendaient et chassèrent les Amoréens qui s’y trouvaient.
      33 Ils changèrent ensuite de direction et montèrent par la route du Basan. Og, le roi du Basan, sortit à leur rencontre avec tout son peuple pour les combattre à Edréï.
      34 L'Eternel dit à Moïse : « N’aie pas peur de lui, car je le livre entre tes mains ainsi que tout son peuple et son pays. Tu le traiteras comme tu as traité Sihon, le roi des Amoréens qui habitait à Hesbon. »
      35 Ils le battirent, lui, ses fils et tout son peuple, sans laisser un seul survivant, et ils s'emparèrent de son pays.

      Josué 9

      1 A la nouvelle de ces événements, tous les rois qui se trouvaient à l’ouest du Jourdain, dans la montagne et dans la vallée et sur toute la côte de la mer Méditerranée jusque près du Liban, les Hittites, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens

      Juges 1

      34 Les Amoréens repoussèrent les Danites dans la montagne, ils ne les laissèrent pas descendre dans la plaine.

      Juges 3

      5 Les Israélites habitèrent au milieu des Cananéens, des Hittites, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens.

      Juges 6

      10 Je vous ai dit : ‘Je suis l'Eternel, votre Dieu. Vous ne craindrez pas les dieux des Amoréens, même si vous habitez dans leur pays.’Mais vous ne m'avez pas écouté. »

      1 Samuel 7

      14 Les villes que les Philistins avaient prises à Israël retournèrent à Israël, depuis Ekron jusqu'à Gath, avec leur territoire ; Israël les arracha à la domination des Philistins. Il y eut aussi paix entre Israël et les Amoréens.

      Psaumes 135

      11 Sihon, le roi des Amoréens, Og, le roi du Basan, et tous les rois de Canaan.

      Psaumes 136

      19 Sihon, le roi des Amoréens, – Oui, sa bonté dure éternellement. –

      Ezéchiel 16

      3 Tu diras : Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel, à Jérusalem : Par ton origine et ta naissance, tu es du pays de Canaan. Ton père était un Amoréen, et ta mère une Hittite.
      45 Tu es bien la fille de ta mère, elle qui n’a eu que dégoût pour son mari et ses enfants ; tu es bien la sœur de tes sœurs, elles qui ont pris en dégoût leur mari et leurs enfants. Votre mère était une Hittite, et votre père un Amoréen.

      Amos 2

      9 Et pourtant j'ai détruit devant eux les Amoréens, dont la hauteur égalait celle des cèdres et la force celle des chênes, j'ai détruit leurs fruits au-dessus et leurs racines en dessous.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider