Dictionnaire Biblique de Top Bible

BAAL (dieu)

1.

Dans son acception originelle et la plus large, ce mot avait pour l'Orient syro-phénicien le sens de possesseur, maître ; s'appliquant à quiconque exerce un droit de propriété, d'autorité ou de contrôle, il désignait le propriétaire d'un esclave, d'une bête, un chef et même les citoyens d'une ville (Ex 21:28, Jug 19:22 9:2, Esa 16:8), et par extension l'époux, « maître et seigneur » de sa femme (2Sa 11:26). Enfin, il fut couramment attribué aux nombreuses divinités cananéennes, sous le nom générique de Baal au singulier ou Baalim au pluriel (Jug 2:11 3:7 8:33 10:10,1Sa 12:10,1Ro 18:18).

2.

Les Baalim étaient des dieux locaux associés aux destinées des cités et des. bourgades. Chaque ville, chaque sanctuaire avait son baal particulier qui se distinguait des autres par un titre spécial (Baal-Zébub, Baal-Péor, etc.), et qui se doublait ordinairement d'une déesse ou baalat (voir Achéra, Astarté).

Le baalisme était une religion essentiellement agricole. Les Baals étaient, en effet, les époux et seigneurs du sol ; d'eux dépendaient la croissance des récoltes, la maturité des fruits, la prospérité : du bétail ; ils étaient associés à toutes les entreprises rurales, et le cultivateur, le vigneron, le berger leur vouaient une dévotion fervente. L'inspiration animiste de leur culte n'est donc guère contestable ; ils personnifiaient des forces naturelles (fertilité, germination), et on les adorait sur les hauts-lieux et dans les bocages sacrés. Les Arabes appellent encore terres de Bahl les régions rendues fertiles par une nappe d'eau souterraine.

3.

Sur les hauts-lieux et dans leurs bosquets, les Baalim avaient à leur service des prêtres (kemarini), chargés de présider aux rites (Sop 1:4). Ces rites, très sensuels et très cruels, comprenaient des incantations prophétiques (1Ro 18:25 et suivants) et une grande variété d'offrandes (Jer 7:9). Les Baals, d'un « tempérament farouche et envieux, réclamaient impérieusement le sang, non seulement des animaux, mais de l'homme. En temps ordinaire, celui-ci se rachetait en se mutilant ; dans les circonstances graves, cette substitution légère ne suffisait plus et le dieu voulait la mort des premiers-nés. Même, dans les cas de danger public, le roi et les nobles présentaient non plus une seule victime, mais tous ceux de leurs enfants que le dieu choisissait. On les brûlait vifs devant lui et l'odeur de leurs chairs apaisait sa colère : le chant des flûtes et le fracas des trompettes couvraient leurs cris de douleur et, pour que l'offrande fût efficace, la mère devait être là, impassible et vêtue de fête » (Maspéro, Hist. Anc., p. 401. Cf. 1Ro 18:28, Jer 19:5).

4.

Par suite de circonstances mal définies et de la prépondérance de certaines villes ou de certains sanctuaires, il arriva que les Baals locaux prirent le pas sur les autres (Baal-Péor, No 25:3 ; Baal-Zébub, 2Ro 1:2). On leur accorda même des pouvoirs plus abstraits, moins directement utilitaires (Baal-Bérith : Dieu du pacte, Jug 8:33) ; dans la Syrie du Nord, on trouve l'expression Baal des cieux (Baal-Chamaïm). Quelques-uns, étendant l'action de leur culte, devinrent des Baals types et souverains, tel le Baal ou Melkart de Tyr (1Ro 16:31-32 18:26 19:18), introduit à Samarie. Il semble donc bien que la multitude des Baalim ait graduellement tendu à se hiérarchiser et à se fondre dans une unité supérieure. Mais cette ascension vers le monothéisme ne fut jamais consommée et les Baals locaux subsistèrent à côté de Baals supérieurs, comme l'atteste ce reproche de Jérémie (VI e siècle av. J. -C.) : « Tu as autant de dieux que de villes, ô Juda ! » (Jer 11:13).

5.

Lorsque les Hébreux pénétrèrent en Canaan, le baalisme y était fortement et depuis longtemps établi, comme le prouvent les innombrables noms propres où entre le nom de Baal. (Noms de villes et de lieux : Baal-Hermon, Jug 3:3,1Ch 5:23 ; Baal-Thamar, Jug 20:33 ; Baal-Gad, Jos 11:17 12 7 13:5 ; Baala, Kirjath-baal ou Baalé de Juda, Jos 15:9 15:60,2Sa 6:2 ; Baal-Pératsim, 2 Sam 5:20,1Ch 14:11 ; Baal-Hatsor, 2Sa 13:23 : Baal-Salisa, 2Ro 4:42. Noms de personnes : Baal-Hanan, Ge 36:38 ; Baalis, Jer 40:14). Le baalisme était incorporé à l'existence et aux usages des populations rurales. En s'adaptant eux-mêmes à la vie agricole, les Israélites, jusqu'alors nomades, eurent tendance à s'approprier telles quelles les institutions et les coutumes imprégnées de baalisme cananéen et à admettre l'ingérence des Baals, divinités spécifiques de la culture du sol, en un domaine où ils n'avaient pas encore eu l'occasion de voir s'exercer l'empire de JHVH. A cette tendance naturelle, l'attrait sensualiste de leur culte ajoutait une tentation. Aussi des noms baalistes sont-ils bientôt adoptés par les Hébreux, soit pour leurs villes, (Baal-Méon, No 32:38) soit pour des personnes (Jérubbaal ou Gédéon, Jug 6:32 8:35 ; Esbaal, fils de Saül, 1Ch 8:33 ; Mérib-Baal, fils de Jonathan, 1Ch 9:40 ; Béeljada, fils de David, 1Ch 14:7 ; Béaliah, soldat de David, 1Ch 12:5). Jéhovah même, leur Dieu, est appelé Baal (Os 2:16). Mais dans une telle ambiance païenne, la religion du peuple élu risquait de se corrompre et de sombrer. Ses chefs spirituels, comprenant l'extrême gravité des compromissions baalistes, dénoncèrent le péril sans relâche. De là, entre JHVH et les Baa-lim, un conflit qui ne prit fin qu'avec la chute de Jérusalem et l'exil (voir L. Gautier, Études, pp. 112SS).

Dès la mort de Josué (Jug 2:11-13), au temps de Gédéon (Jug 6:25) et de Jephté (Jug 10:6), les Hébreux sont attirés par l'idolâtrie des Baals et reçoivent de sévères avertissements de leurs guides religieux. Au lendemain du schisme, le baalisme phénicien est introduit dans le royaume du Nord par Jézabel, femme d'Achab (1Ro 16:31-33) et combattu par Élie le Thisbite (1Ro 18) et par Jéhu (2Ro 10:18-28) ; il n'en relève pas moins la tête et se maintient à Samarie malgré les objurgations et les menaces d'Osée (Os 2 8:13 11:2). Dans le royaume de Juda, il est favorisé par Athalie, fille de Jézabel, supprimé par Jéhojada, tuteur de Joas (2Ro 11:18). Les rois Achaz (2Ro 16,2Ch 28:1-4) et Manassé (2Ro 21:2 ss) l'y restaurent. Josias l'abolit en réalisant la réforme deutéronomique (2Ro 23:1-20), mais ses successeurs le rétablissent dans toute sa vigueur. Les livres d'Os et de Jérémie nous apportent l'écho de cette lutte dramatique entre le spiritualisme jéhoviste et le paganisme baaliste. Si les efforts des prophètes échouèrent à provoquer un redressement collectif de leur peuple, ils déterminèrent néanmoins la naissance d'une élite et d'une minorité fidèles. Après le VIII° siècle av. J. -C., le terme même de Baal fut à ce point odieux aux Israélites pieux que non seulement il cessa d'être appliqué à JHVH, mais qu'il fut encore éliminé des noms composés et remplacé par la particule hochet (=honte) ; c'est ce qui ressort de certaines corrections apportées aux textes sacrés par les copistes de cette époque : Jérubbaal devient Jérubbéseth (2Sa 11:21) ; Esbaal, Isboseth (2Sa 2:8) ; Mérib-Baal, Méphi-boseth. --Voir (2Sa 9:6) Bertholet, < Hist. Civ. Isr., pp. 120ss. Jean R.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 36

      38 Saül mourut et Baal-Hanan, fils d'Acbor, devint roi à sa place.

      Exode 21

      28 » Si un bœuf frappe de ses cornes un homme ou une femme et que la mort en résulte, le bœuf sera lapidé. On ne mangera pas sa viande et le maître du bœuf ne sera pas puni.

      Nombres 25

      3 Israël s'attacha au dieu Baal-Peor et la colère de l'Eternel s'enflamma contre Israël.

      Nombres 32

      38 Nebo et Baal-Meon, dont les noms furent changés, ainsi que Sibma, et ils donnèrent des noms aux villes qu'ils construisirent.

      Josué 11

      17 depuis la montagne pelée qui s'élève vers Séir jusqu'à Baal-Gad, dans la vallée du Liban, au pied du mont Hermon. Il s’empara de tous leurs rois, les frappa et les fit mourir.

      Josué 12

      7 Voici les rois que Josué et les Israélites battirent de ce côté-ci du Jourdain, à l'ouest, depuis Baal-Gad dans la vallée du Liban jusqu'à la montagne pelée qui s'élève vers Séir. Josué donna leur pays en possession aux tribus d'Israël, à chacune sa portion,

      Josué 13

      5 le pays de Guebal et tout le Liban en direction du soleil levant, depuis Baal-Gad au pied du mont Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath ;

      Josué 15

      9 Du sommet de la montagne, elle s'étendait jusqu'à la source des eaux de Nephthoach, continuait vers les villes du mont Ephron et se prolongeait par Baala, c’est-à-dire Kirjath-Jearim.
      60 Kirjath-Baal, c’est-à-dire Kirjath-Jearim, et Rabba, soit 2 villes avec leurs villages.

      Juges 2

      11 Les Israélites firent alors ce qui déplaît à l'Eternel et servirent les Baals.
      12 Ils abandonnèrent l'Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, celui qui les avait fait sortir d'Egypte, et ils suivirent d'autres dieux pris parmi les dieux des peuples qui les entouraient. Ils se prosternèrent devant eux et irritèrent ainsi l'Eternel.
      13 Ils abandonnèrent l'Eternel et servirent Baal et les Astartés.

      Juges 3

      3 Ces nations étaient les suivantes : les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens et les Héviens qui habitaient la région montagneuse du Liban, depuis le mont Baal-Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath.
      7 Les Israélites firent ce qui déplaît à l'Eternel : ils oublièrent l'Eternel et servirent les Baals et les idoles.

      Juges 6

      25 Au cours de la même nuit, l'Eternel dit à Gédéon : « Prends le jeune taureau de ton père, ainsi qu’un deuxième taureau de 7 ans. Démolis l'autel de Baal qui appartient à ton père et abats le poteau sacré qui se trouve dessus.
      32 Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal en disant : « Que Baal se défende contre lui, puisqu'il a démoli son autel. »

      Juges 8

      33 Après la mort de Gédéon, les Israélites recommencèrent à se prostituer aux Baals, et ils prirent pour dieu Baal-Berith.
      35 Ils ne manifestèrent pas non plus d'attachement à la famille de Jerubbaal, c’est-à-dire Gédéon, après tout le bien qu'il avait fait à Israël.

      Juges 9

      2 « Je vous en prie, dites à tous les habitants de Sichem : ‘Vaut-il mieux pour vous que 70 hommes, tous fils de Jerubbaal, dominent sur vous, ou bien un seul homme ?’Et souvenez-vous que je suis fait des mêmes os et de la même chair que vous. »

      Juges 10

      6 Les Israélites firent encore ce qui déplaît à l'Eternel. Ils servirent les Baals et les Astartés, les dieux de la Syrie, de Sidon, de Moab, des Ammonites et des Philistins ; ils abandonnèrent l'Eternel et ne le servirent plus.
      10 Les Israélites crièrent à l'Eternel en disant : « Nous avons péché contre toi, car nous avons abandonné notre Dieu et nous avons servi les Baals. »

      Juges 19

      22 Pendant qu'ils étaient en train de se réjouir, les hommes de la ville, hommes mauvais, entourèrent la maison, frappèrent à la porte et dirent au vieil homme qui était le maître de maison : « Fais sortir l'homme qui est entré chez toi, pour que nous couchions avec lui. »

      Juges 20

      33 Tous les hommes d'Israël quittèrent leur position et se regroupèrent à Baal-Thamar. L'embuscade d'Israël s'élança alors de l'endroit où elle se trouvait, c’est-à-dire Maaré-Guibea ;

      1 Samuel 12

      10 Ils ont encore crié à l'Eternel en disant : ‘Nous avons péché, car nous avons abandonné l'Eternel et nous avons servi les Baals et les Astartés. Délivre-nous maintenant de nos ennemis, et nous te servirons.’

      2 Samuel 2

      8 Cependant Abner, fils de Ner et chef de l'armée de Saül, avait pris Ish-Bosheth, le fils de Saül, et l’avait fait passer à Mahanaïm.

      2 Samuel 5

      20 David vint à Baal-Peratsim où il les battit. Puis il dit : « L'Eternel a dispersé mes ennemis devant moi comme de l’eau qui coule. » C'est pourquoi l'on a appelé cet endroit Baal-Peratsim.

      2 Samuel 6

      2 Puis, avec tout le peuple qui était à ses côtés, il partit de Baalé-Juda pour faire monter de là l'arche de Dieu, à laquelle est associé le nom de l'Eternel, le maître de l’univers, qui siège au-dessus d’elle entre les chérubins.

      2 Samuel 9

      6 Mephibosheth, fils de Jonathan et petit-fils de Saül, vint vers David, tomba le visage contre terre et se prosterna. David dit : « Mephibosheth ! » Il répondit : « Me voici, je suis ton serviteur. »

      2 Samuel 11

      21 Qui a tué Abimélec, le fils de Jerubbésheth ? C’est une femme qui a lancé sur lui, du haut de la muraille, un morceau de meule de moulin et il en est mort à Thébets ! Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille ?’Alors tu diras : ‘Ton serviteur Urie le Hittite est mort aussi.’ »
      26 La femme d'Urie apprit que son mari était mort et elle le pleura.

      2 Samuel 13

      23 Deux ans après, comme il avait les tondeurs de moutons chez lui à Baal-Hatsor, près d'Ephraïm, Absalom invita tous les fils du roi.

      1 Chroniques 5

      23 Les membres de la demi-tribu de Manassé habitaient dans le pays qui va du Basan jusqu'à Baal-Hermon, c’est-à-dire Senir ou le mont Hermon. Ils étaient nombreux.

      1 Chroniques 8

      33 Ner eut pour fils Kis ; Kis eut Saül ; Saül eut Jonathan, Malki-Shua, Abinadab et Eshbaal.

      1 Chroniques 9

      40 Fils de Jonathan : Merib-Baal. Merib-Baal eut pour fils Michée.

      1 Chroniques 12

      5 Jérémie ; Jachaziel ; Jochanan ; Jozabad, originaire de Guedéra ;

      1 Chroniques 14

      7 Elishama, Beéliada et Eliphéleth.
      11 Les Philistins montèrent à Baal-Peratsim où David les battit. Puis il dit : « Dieu a dispersé mes ennemis par mon intermédiaire comme de l’eau qui coule. » C'est pourquoi l'on a appelé cet endroit Baal-Peratsim.

      2 Chroniques 28

      1 Achaz avait 20 ans lorsqu'il devint roi et il régna 16 ans à Jérusalem. Il ne fit pas ce qui est droit aux yeux de l'Eternel, contrairement à son ancêtre David.
      2 Il marcha sur la voie des rois d'Israël. Il fit même fabriquer des idoles en métal fondu pour les Baals,
      3 brûla des parfums dans la vallée des fils de Hinnom et fit passer ses fils par le feu, conformément aux pratiques abominables des nations que l'Eternel avait dépossédées devant les Israélites.
      4 Il offrait des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux, sur les collines et sous tout arbre vert.

      Esaïe 16

      8 C’est que les campagnes de Hesbon dépérissent. Les maîtres des nations ont brisé les ceps de la vigne de Sibma qui s'étendaient jusqu'à Jaezer et s’égaraient dans le désert, et dont les sarments se prolongeaient pour traverser la mer.

      Jérémie 7

      9 Quoi ! Vous vous permettez de voler, tuer, commettre des adultères, prêter serment de façon hypocrite, faire brûler de l'encens en l’honneur de Baal, suivre d’autres dieux que vous ne connaissez pas,

      Jérémie 11

      13 Oui, tu as autant de dieux que de villes, Juda ! Et autant Jérusalem a de rues, autant vous avez dressé d’autels dédiés à la honte, d’autels pour faire brûler de l'encens en l’honneur de Baal.

      Jérémie 19

      5 Ils ont construit des hauts lieux en l’honneur de Baal pour brûler leurs enfants en holocaustes à Baal. Cela, je ne l'avais ni ordonné ni prescrit, cela ne m'était pas venu à la pensée.

      Jérémie 40

      14 et lui dirent : « Ne sais-tu donc pas que Baalis, le roi des Ammonites, a chargé Ismaël, fils de Nethania, de t'enlever la vie ? » Cependant, Guedalia, fils d'Achikam, ne les crut pas.

      Osée 2

      1 » Cependant, les Israélites seront pareils, de par leur nombre, au sable de la mer : on ne peut pas le mesurer ni le compter. *Au lieu de leur dire : ‘Vous n'êtes pas mon peuple’, on leur dira : ‘Fils du Dieu vivant !’
      2 Les Judéens et les Israélites se rassembleront, ils se donneront un chef unique et sortiront du pays. En effet, elle sera grande, la journée de Jizreel.
      3 » Dites à vos frères : ‘Ammi !’et à vos sœurs : ‘Ruchama !’
      4 Plaidez, plaidez contre votre mère, car elle n'est pas ma femme et je ne suis pas son mari. Qu'elle retire de son visage ses prostitutions, et d'entre ses seins ses adultères !
      5 Sinon, je la déshabillerai pour qu’elle soit toute nue, je la rendrai pareille au jour de sa naissance ; je la transformerai en désert, je la changerai en une terre aride et je la ferai mourir de soif.
      6 » Je n'aurai pas compassion de ses enfants, car ce sont des enfants de prostitution.
      7 Leur mère s'est prostituée, celle qui les a conçus s'est déshonorée. En effet, elle a dit : ‘Je veux suivre mes amants, ceux qui me donnent mon pain et mon eau, ma laine et mon lin, mon huile et ma boisson.’
      8 Voilà pourquoi je vais fermer son chemin avec des ronces et y construire un mur afin qu'elle ne trouve plus ses sentiers :
      9 elle aura beau poursuivre ses amants, elle ne les rejoindra pas ; elle aura beau les chercher, elle ne les trouvera pas. Elle dira alors : ‘Je vais retourner vers mon premier mari, car j'étais plus heureuse à ce moment-là que maintenant.’
      10 » Elle n'a pas reconnu que c'était moi qui lui donnais le blé, le vin nouveau et l'huile, et l'on a consacré au service de Baal l'argent et l'or que je lui accordais en abondance.
      11 C'est pourquoi je reviendrai prendre mon blé à son époque et mon vin nouveau dans sa saison, et je retirerai ma laine et mon lin, eux qui devaient couvrir sa nudité.
      12 Maintenant je découvrirai sa honte aux yeux de ses amants et personne ne la délivrera de mon pouvoir.
      13 Je ferai cesser toute sa joie, ses fêtes, ses célébrations du début du mois, ses sabbats et toutes ses fêtes solennelles.
      14 Je dévasterai ses vignes et ses figuiers, eux dont elle disait : ‘Voilà le salaire que m'ont donné mes amants !’J'en ferai une forêt et les bêtes sauvages les dévoreront.
      15 » J’interviendrai contre elle à cause des jours où elle faisait brûler de l'encens en l’honneur des Baals, où elle se parait de ses anneaux et de ses colliers, où elle suivait ses amants, tandis que moi, elle m'oubliait, déclare l'Eternel.
      16 » C'est pourquoi, je veux la séduire et la conduire au désert, et je parlerai à son cœur.
      17 Là, je lui donnerai ses vignes et je ferai de la vallée d'Acor une porte d'espérance ; là, elle chantera comme à l’époque de sa jeunesse, comme le jour où elle est sortie d'Egypte.
      18 » Ce jour-là, déclare l'Eternel, tu m'appelleras : ‘Mon mari’et tu ne m'appelleras plus : ‘Mon maître !’
      19 » J’enlèverai de sa bouche les noms des Baals, si bien qu’on ne se souviendra même plus de leur nom.
      20 Ce jour-là, je conclurai pour eux une alliance avec les bêtes sauvages, les oiseaux du ciel et les reptiles de la terre ; je briserai dans le pays l'arc, l'épée et la guerre, et je les ferai reposer en sécurité.
      21 » Je te fiancerai à moi pour toujours. Je te fiancerai à moi par la justice, la droiture, la bonté et la compassion,
      22 je te fiancerai à moi par la fidélité, et tu connaîtras l'Eternel.
      23 » Ce jour-là, je répondrai, déclare l'Eternel, je répondrai au ciel et il répondra à la terre ;

      Osée 8

      13 Ils sacrifient des victimes qu'ils m'offrent et ils en mangent la viande : l'Eternel n'y prend pas plaisir. Maintenant l'Eternel se souvient de leur faute, et il punira leurs péchés : ils retourneront en Egypte.

      Osée 11

      2 Mais ils se sont éloignés de ceux qui les appelaient, ils ont offert des sacrifices aux Baals et fait brûler de l'encens en l’honneur des idoles.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider