FERMER
www.quiestleheros.com

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le TopChrétien ne vit que de dons. Le site et ses contenus n'existent que par la générosité de 0,5% de ses internautes. S'il était possible de doubler le nombre de personnes engagées à nos côtés, il serait possible d'annoncer l’Évangile à des milliers de personnes supplémentaires chaque jour ! Oui, votre don fait la différence ! Nous avons besoin de vous. Le héros de la foi dont nous parle Hébreux 11, c'est vous ! MERCI.

Dictionnaire Biblique de Top Bible

BARABBAS

(araméen Bar-Abba =fils du père, ou d'Abba). Brigand (Jn 18:40), mis en prison pour sédition et meurtre (Lu 23:18), en compagnie d'autres meurtriers (Mr 15:7) ; personnage connu à Jérusalem (Mt 27:16) ; fut relâché à l'occasion des fêtes de la Pâque, le jour de la mort de Jésus. Cet épisode est commun aux quatre évangiles, avec de menues divergences :

1.

Marc (Mr 15:6,14) donne à la foule l'initiative de demander la grâce habituelle pour la Pâque. Pilate offre de délivrer Jésus ; poussée par le clergé, la foule réclame alors Barabbas.

2.

Matthieu (Mt 27:15-23) montre Pilate se réclamant de l'usage pour offrir d'emblée le choix entre Barabbas et Jésus. La foule, guidée par le clergé, choisit Barabbas.

3.

Luc (Lu 23:18-25) ne parle ni de la coutume, pascale, ni de l'intervention du clergé. Pilate tire argument de l'innocence de Jésus, et propose de le relâcher. La foule demande Barabbas.

4.

Jean (Jn 18:39 et suivant) présente les choses comme Luc, mais fait faire allusion par Pilate à la coutume pascale. On peut en conclure que Barabbas a permis au procurateur de tenter une diversion (d'ailleurs vainement) pour détourner la colère des Juifs, d'un innocent sur un coupable, et que selon la prophétie (Esa 53:12, citée Lu 22:37), non seulement d'une manière générale, « juste, Jésus est mort pour des injustes » (1Pi 3:18, cf. Ro 5:8), mais d'une manière précise et exacte, le « Saint et le Juste » est mort à la place d'un brigand, le « Prince de la vie » à la place d'un « meurtrier », comme le dira courageusement Pierre (Ac 3:14).

Tous ces témoignages s'opposent aux hypothèses (Jérôme, etc.) d'après lesquelles le nom de Bar-A bbas (fils du père, ou du maître, ou, suivant une forme voisine admise par Renan, Bar-Rabban =fils du rabbin) aurait représenté réellement un personnage populaire parmi les Juifs, un meneur antiromain. Aussi improbable est l'appellation qui se trouve dans quelques manuscrits et versions de Mt 27:17 : « Jésus Barabbas, ou Jésus qu'on appelle Christ ? » Si les noms eux-mêmes avaient effectivement marqué un contraste aussi dramatique (dont Origène et beaucoup d'autres à sa suite ont tiré de grands effets d'édification), il aurait été mis en évidence ailleurs que dans ce seul v. 17 : d'abord au verset 20, puis dans les trois autres évangiles ; c'est donc une erreur de copiste, qui pourrait s'expliquer par la répétition des deux dernières lettres du mot grec précédent, lesquelles étaient couramment employées comme abréviation du nom de Jésus. Jq. L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
History Makers Music Qui Tu Es
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...