Dictionnaire Biblique de Top Bible

BOEUF

Hébreu :

1. behémâh, bétail en général, y compris les bovidés, Ge 34:23.

2.

bâqdr, troupeau de boeufs, sans distinction d'âge ou de sexe.

3.

chôr, Ge 32:5,1Sa 22:19, etc. (araméen tôt, Esd 6:9,17, Da 4:25-32 et suivant), tantôt un troupeau, tantôt un individu isolé, quels que soient l'âge et le sexe.

4.

par, jeune taureau, fém. pârâh, génisse.

5.

égel, fém. églâh, veau d'un an, appliqué exceptionnellement à une génisse dressée, Os 10:11 ; à une laitière, Esa 7:21 ; à une génisse de labour, Jug 14:18 ; à une génisse de trois ans, Ge 15:9.

6.

abbîr, pluriel abbîrîm, les forts, désigne dans quelques passages des taureaux, Ps 22:13 50:13, Esa 34:7.

7.

alâphîm, pluriel, terme général pour boeuf, De 7:13 28:4,18,51, Ps 8:8, Pr 14:4, Esa 30:24.

8.

reêm, boeuf sauvage, No 23:3, etc.

Le boeuf était le principal animal domestique des anciens Juifs. Les patriarches, qui étaient des semi-nomades, en possédaient de grands troupeaux. Établis en Canaan, les Israélites en réduisirent l'élevage et le proportionnèrent aux ressources de leur pays. Le désert de Juda, la plaine maritime, la Galilée, la Trans-jordanie surtout (le bétail de Basan était célèbre : Ps 22:13, Am 4:1), restèrent des pays d'élevage. Ailleurs on ne garda guère que les bêtes nécessaires aux travaux des champs (labourage, De 22:10,1Ro 19:19 ; dépiquage, De 25:4, Os 10:11 ; charrois, No 7:3, cf. 1Sa 6:7, etc. ; transports à dos, 1Ch 12:40), et on ne leur donnait qu'une maigre pitance, probablement comme aujourd'hui quelques poignées de paille d'orge (Esa 11:7 30:24). On se nourrissait de leur laitage (2Sa 17:29, Esa 7:21 et suivant) ; mais on ne mangeait de leur chair qu'aux jours de fête (De 14:4,1Ro 1:9). A l'hôte de passage on offrait généralement un veau (Ge 18:7, Lu 15:23). Les bêtes destinées à être mangées étaient engraissées à l'étable (1Ro 4:23, Pr 15:17, Am 6:4, Mal 4:2, Lu 13:15). On immolait surtout les boeufs pour le sacrifice (Ge 15:9,1Ro 8:63,2Ch 29:33). La loi de Moïse renfermait des prescriptions relatives à la protection du bétail (Ex 23:12, De 25:4). Le boeuf gardé à l'étable est ordinairement doux, mais celui qui jouit de la liberté des pâturages est à demi-sauvage et peut devenir dangereux.

Ces animaux ont l'habitude d'entourer l'objet qui les étonne et finissent quelques fois par le charger (Ps 22:13). La loi mosaïque règle les dommages causés par ces attaques (Ex 21:28-36). Les boeufs en liberté résistent énergiquement aux fauves, ils enferment dans un cercle les vaches et les veaux et font face, cornes baissées, à l'ennemi. Les boeufs actuels de la Palestine ne sont qu'une race dégénérée, faute de soins et d'une nourriture suffisante. Dans les régions riches en herbages (les mêmes qu'aux temps bibliques), le bétail est plus beau. Dans la vallée du Jourdain le boeuf commun (bos taurus) est remplacé par le buffle (bubalus) . Il faut à ce dernier le marécage. Il s'y enfonce dans le jour jusqu'au cou, comme on en voit aujourd'hui couramment dans les bras du Delta d'Egypte. Cette bête énorme et disgracieuse est redoutable. Elle vient de l'Inde où elle existe à l'état sauvage. Elle est arrivée par la Perse, trop tard pour être mentionnée dans la Bible.

Dans l'antique Orient le boeuf, ou plus exactement le taureau, était considéré comme le symbole de la puissance, de la fécondité, de la vie. En Egypte, le dieu Apis à Memphis, le dieu Râ à Héliopolis, le dieu Kern à Thèbes, le dieu Mentu à Hermonthis, étaient représentés sous la forme d'un taureau. Les Babyloniens représentaient ainsi Adad, le dieu de la pluie fécondante, et les Araméens Hadad (dieu qui était adoré aussi chez les Hittites). Dans le monde égéen, le Dionysos crétois, dieu de la végétation et de la vie, était aussi figuré sous la forme d'un taureau. On ne peut donc point s'étonner qu'Israël, dans ses temps primitifs, ait fait de même pour son propre Dieu (voir l'épisode du taureau d'or au pied du Sinaï, Ex 32, De 9, et le taureau érigé par Jéroboam à Dan et à Béthel, 1Ro 12:29,2Ro 10:29). Cette représentation, inconciliable avec le culte jéhoviste instauré par Moïse, fut constamment combattue par les prophètes.

S'appuyant sur une ressemblance phonétique, certains savants ont identifié le reêm biblique avec l'antilope oryx (arabe rîm ), qui habite les solitudes voisines de la Palestine. Mais cet animal ne répond pas aux descriptions de la Bible. Les LXX ont rendu reêm par monokéros et en ont fait un animal fabuleux unicorne (la « licorne » de nos vieilles versions, et du Psautier, jusqu'à Mart. et Ost.). Le reêm est en réalité un bovidé bicorne. La Bible décrit sa grande force, sa férocité, ses cornes redoutables (No 23:22, De 33:17, Ps 22:22 92:11, Esa 34:7, cf. Job 39:12-15). Ps 29:6 le met en parallèle avec le boeuf domestique. D'après Esa 34:7, il était agréé pour le sacrifice. Il ne peut s'agir du buffle indien (voy. plus haut), mais plutôt d'un des grands bovidés sauvages qui peuplaient jadis les forêts de la Palestine et dont quelques dents ont été découvertes dans une station ossifère du Liban : le bison et l'aurochs. Le bison (bison bona-susovl bosurus), aux cornes courtes et fortes, souvent appelé aujourd'hui aurochs et confondu à tort avec l'urus de César, n'a plus que quelques descendants dans les forêts de Lithuanie et dans quelques recoins perdus du Caucase. Le vrai aurochs ou boeuf ancien des Germains existait encore au temps de César, qui le décrit sous le nom d'urus, corruption d'aurochs (De Bello Gallico, 6:28). C'est le bos primi-genius des naturalistes. Ce bovidé, aujourd'hui éteint, d'où proviennent peut-être nos boeufs à longues cornes, était une bête énorme aux cornes longues et puissantes. Les rois d'Assyrie, qui chassaient ce fauve presque aussi redoutable que le lion, l'ont représenté sur leurs monuments ; une inscription de Salma-nasar III dit : « Je foulai aux pieds son pays, comme un rimoû. » C'est certainement le reêm

Pour le « boeuf sauvage » (teô) de De 14:5 et Esa 51:20, voir Antilope. E. D.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 15

      1 Après ces événements, la parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision. Il dit : « Abram, n’aie pas peur ! Je suis ton bouclier et ta récompense sera très grande. »
      9 L'Eternel lui dit : « Prends une génisse de 3 ans, une chèvre de 3 ans, un bélier de 3 ans, une tourterelle et une jeune colombe. »

      Genèse 18

      7 Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon et le donna à un serviteur qui se dépêcha de le préparer.

      Genèse 32

      5 Il leur donna cet ordre : « Vous transmettrez ce message à mon seigneur Esaü : ‘Voici ce que dit ton serviteur Jacob : J'ai séjourné chez Laban et j'y suis resté jusqu'à maintenant.

      Genèse 34

      23 Leurs troupeaux, leurs biens et tout leur bétail ne nous appartiendront-ils pas ? Acceptons seulement leur condition pour qu'ils restent avec nous ! »

      Exode 21

      28 » Si un bœuf frappe de ses cornes un homme ou une femme et que la mort en résulte, le bœuf sera lapidé. On ne mangera pas sa viande et le maître du bœuf ne sera pas puni.
      29 Mais si le bœuf avait déjà tendance à frapper et si on en avait averti son maître, qui ne l'a pas surveillé, dans le cas où il tuerait un homme ou une femme, le bœuf sera lapidé et son maître sera puni de mort.
      30 Si on impose au maître un prix pour le rachat de sa vie, il paiera tout ce qui lui sera imposé.
      31 Si c’est un fils ou une fille que le bœuf frappe, on lui appliquera cette règle ;
      32 mais si c’est un esclave, homme ou femme, on donnera 30 pièces d'argent au maître de l'esclave et le bœuf sera lapidé.
      33 » Si un homme retire le couvercle d’une citerne, ou bien si un homme en creuse une sans la couvrir, et qu'il y tombe un bœuf ou un âne,
      34 le possesseur de la citerne paiera au maître la valeur de l'animal en argent et gardera l'animal mort.
      35 » Si le bœuf d'un homme frappe de ses cornes le bœuf d'un autre homme et que la mort en résulte, ils vendront le bœuf vivant et en partageront le prix ; ils partageront aussi le bœuf mort.
      36 Mais s'il est connu que le bœuf avait déjà tendance à frapper et si son maître ne l'a pas surveillé, ce maître rendra bœuf pour bœuf et gardera le bœuf mort.

      Exode 23

      12 » Pendant 6 jours, tu feras ton travail, mais le septième jour, tu te reposeras afin que ton bœuf et ton âne aient du repos, afin que le fils de ton esclave et l'étranger reprennent leur souffle.

      Exode 32

      1 Le peuple voyait que Moïse tardait à descendre de la montagne. Alors il se rassembla autour d'Aaron et lui dit : « Allons ! *Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu. »
      2 Aaron leur dit : « Retirez les anneaux d'or qui pendent aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi. »
      3 Chacun retira les anneaux d'or qui pendaient à ses oreilles et ils les apportèrent à Aaron.
      4 Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule et fit un veau en métal fondu. Ils dirent alors : * « Israël, voici tes dieux qui t’ont fait sortir d'Egypte. »
      5 Lorsque Aaron vit cela, il construisit un autel devant lui et s'écria : « Demain, il y aura une fête en l'honneur de l'Eternel ! »
      6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin et offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion. *Le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour s’amuser.
      7 L'Eternel dit à Moïse : « Vas-y, descends. En effet, ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte, s'est corrompu.
      8 Ils se sont bien vite écartés de la voie que je leur avais prescrite : ils se sont fait un veau en métal fondu, se sont prosternés devant lui, lui ont offert des sacrifices et ont dit : ‘Israël, voici tes dieux qui t’ont fait sortir d'Egypte.’ »
      9 L'Eternel dit à Moïse : « Je vois que ce peuple est un peuple réfractaire.
      10 Maintenant, laisse-moi faire ! Ma colère va s'enflammer contre eux et je vais les faire disparaître, tandis que je ferai de toi une grande nation. »
      11 Moïse implora l'Eternel, son Dieu, et dit : « Pourquoi, Eternel, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, celui que tu as fait sortir d'Egypte avec une grande puissance et avec force ?
      12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils : ‘C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir de notre pays, c'est pour les tuer dans les montagnes et les exterminer de la surface de la terre’ ? Renonce à ton ardente colère et reviens sur ta décision de faire du mal à ton peuple !
      13 Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs ! Tu leur as dit en jurant par toi-même : *‘Je rendrai votre descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout le pays dont j'ai parlé et ils le posséderont pour toujours.’ »
      14 L'Eternel renonça alors au mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.
      15 Moïse repartit et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans la main. Les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de chaque côté.
      16 Elles étaient l’œuvre de Dieu et l'écriture était celle de Dieu, gravée sur les tables.
      17 Josué entendit le bruit que faisait le peuple en poussant des cris et il dit à Moïse : « Il y a un cri de guerre dans le camp. »
      18 Moïse répondit : « Ce n'est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus. Ce que j'entends, ce sont des gens qui chantent. »
      19 En s’approchant du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma. Il jeta les tables qu’il tenait et les brisa au pied de la montagne.
      20 Il prit le veau qu'ils avaient fait et le brûla au feu ; il le réduisit en poudre, versa cette poudre à la surface de l'eau et la fit boire aux Israélites.
      21 Moïse dit à Aaron : « Que t'a fait ce peuple pour que tu le rendes coupable d’un si grand péché ? »
      22 Aaron répondit : « Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme pas ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal.
      23 Ils m'ont dit : ‘Fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ignorons ce qu'il est devenu.’
      24 Je leur ai dit : ‘Que ceux qui ont de l'or s'en dépouillent !’Et ils me l'ont donné. Je l'ai jeté au feu et il en est sorti ce veau. »
      25 Moïse vit que le peuple était en plein désordre et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé au déshonneur parmi ses ennemis.
      26 Moïse se plaça à l’entrée du camp et dit : « Qui est pour l’Eternel ? Qu’il vienne vers moi ! » Tous les Lévites se rassemblèrent à ses côtés.
      27 Il leur annonça : « Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté. Traversez et parcourez le camp d'une entrée à l'autre et que chacun tue son frère, son prochain, son voisin. »
      28 Les Lévites firent ce qu'ordonnait Moïse et 3000 hommes environ parmi le peuple moururent ce jour-là.
      29 Moïse dit : « Vous avez aujourd'hui été établis dans vos fonctions au service de l'Eternel, et ce au prix même de votre fils et de votre frère, si bien qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction. »
      30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : « Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l'Eternel. Peut-être obtiendrai-je le pardon de votre péché. »
      31 Moïse retourna vers l'Eternel et dit : « Ah ! Ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait des dieux en or.
      32 Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. »
      33 L'Eternel dit à Moïse : « C'est celui qui a péché contre moi que j'effacerai de mon livre.
      34 Va donc, conduis le peuple à l’endroit que je t'ai indiqué. Mon ange marchera devant toi, mais le jour où j’interviendrai, je les punirai de leur péché. »
      35 L'Eternel frappa le peuple parce qu'il avait fait le veau, celui qu’avait fabriqué Aaron.

      Nombres 7

      3 Ils amenèrent leur offrande devant l'Eternel : 6 chars couverts et 12 bœufs – soit un char pour 2 princes et un bœuf pour chaque prince – et ils les offrirent devant le tabernacle.

      Nombres 23

      3 Balaam dit à Balak : « Tiens-toi près de ton holocauste, tandis que je m'éloignerai. Peut-être que l'Eternel viendra à ma rencontre. Je te dirai alors ce qu'il me révélera. » Et il se rendit sur une hauteur.
      22 Dieu les a fait sortir d'Egypte, il possède la force du buffle.

      Juges 14

      18 Les habitants de la ville dirent à Samson le septième jour, avant le coucher du soleil : « Quoi de plus doux que le miel et quoi de plus fort que le lion ? » Il leur répondit : « Si vous n'aviez pas labouré avec ma génisse, vous n'auriez pas découvert mon énigme. »

      1 Samuel 6

      7 Maintenant, fabriquez un char tout neuf et prenez deux vaches qui allaitent et n'ont jamais porté de joug. Attelez ces vaches au char et ramenez leurs petits à l’étable afin qu’ils ne soient plus derrière elles.

      1 Samuel 22

      19 Saül frappa encore du tranchant de l'épée Nob, la ville de ces prêtres. Hommes et femmes, enfants et bébés, bœufs, ânes et brebis, tous tombèrent sous le tranchant de l'épée.

      2 Samuel 17

      29 du miel, du lait caillé, des brebis et des fromages de vache. Ils apportèrent ces vivres à David et au peuple qui était avec lui, afin qu'ils mangent. Ils se disaient en effet : « Ce peuple a dû souffrir de la faim, de la fatigue et de la soif dans le désert. »

      1 Chroniques 12

      40 Ils restèrent là trois jours avec David, mangeant et buvant, car leurs frères leur avaient préparé des vivres.

      2 Chroniques 29

      33 et l'on consacra encore 600 bœufs et 3000 brebis.

      Esdras 6

      9 Les éléments nécessaires pour offrir des holocaustes au Dieu du ciel – jeunes taureaux, béliers et agneaux, blé, sel, vin et huile – seront livrés, sur leur demande, aux prêtres de Jérusalem, jour après jour. Faites cela sans négligence,
      17 Ils offrirent, pour sa dédicace, 100 taureaux, 200 béliers, 400 agneaux et, comme victimes expiatoires pour tout Israël, 12 boucs, d'après le nombre des tribus d'Israël.

      Job 39

      12 Peux-tu te fier à lui pour rentrer ta récolte ? La rassemblera-t-il dans ton aire de battage ?
      13 » L'aile des autruches se déploie joyeusement. On dirait l'aile, le plumage de la cigogne.
      14 Cependant, l'autruche abandonne ses œufs à la terre et les laisse chauffer sur la poussière.
      15 Elle oublie qu’un pied peut les écraser, qu'une bête sauvage peut les piétiner.

      Psaumes 8

      8 les brebis comme les bœufs, et même les animaux sauvages,

      Psaumes 22

      13 De nombreux taureaux sont autour de moi, des taureaux du Basan m’encerclent.
      22 Sauve-moi de la gueule du lion et des cornes du buffle ! Tu m’as répondu !

      Psaumes 29

      6 Il fait bondir le Liban comme un veau, et le Sirion comme un jeune buffle.

      Psaumes 50

      13 Est-ce que je mange la viande des taureaux ? Est-ce que je bois le sang des boucs ?

      Psaumes 92

      11 Mais tu me donnes la force du buffle, je suis arrosé avec une huile fraîche.

      Proverbes 14

      4 S'il n'y a pas de bétail, la mangeoire est propre, mais c'est à la vigueur des bœufs qu'on doit l'abondance des récoltes.

      Proverbes 15

      17 Mieux vaut un plat de légumes là où règne l'amour qu'un bœuf engraissé dans la maison de la haine.

      Esaïe 7

      21 Il arrivera, ce jour-là, que chacun élèvera une jeune vache et deux brebis.

      Esaïe 11

      7 La vache et l'ourse auront un même pâturage, leurs petits un même enclos, et le lion mangera de la paille comme le bœuf.

      Esaïe 30

      24 Les bœufs et les ânes qui labourent la terre mangeront un fourrage salé, qu'on aura étalé avec la fourche et la pelle.

      Esaïe 34

      7 Les buffles tombent avec eux, et les bœufs avec les taureaux. Leur pays s’enivre de ce sang et leur poussière est imprégnée de graisse.

      Esaïe 51

      20 Tes fils sont couchés, sans force, à tous les coins de rue, pareils à une antilope prise au piège. Ils sont submergés par la colère de l'Eternel, par les menaces de ton Dieu.

      Daniel 4

      25 Tout cela devint réalité pour le roi Nebucadnetsar.
      26 Douze mois plus tard, tout en se promenant dans le palais royal à Babylone,
      27 le roi prit la parole et s’exclama : « N'est-ce pas Babylone la grande, celle que j'ai moi-même construite, pour en faire la résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma majesté ? »
      28 Il parlait encore quand une voix venant du ciel se fit entendre : « Apprends, roi Nebucadnetsar, que la royauté t'est retirée.
      29 On te chassera du milieu des hommes. Tu habiteras avec les bêtes sauvages. On te donnera comme aux bœufs de l'herbe à manger et sept temps passeront sur toi jusqu'à ce que tu reconnaisses que le Très-Haut domine sur toute royauté humaine et qu'il la donne à qui il le désire. »
      30 Au moment même la parole fut accomplie pour Nebucadnetsar : il fut chassé du milieu des hommes, il mangea de l'herbe comme les bœufs, son corps fut trempé par la rosée du ciel, jusqu'à ce que ses cheveux poussent comme les plumes des aigles, et ses ongles comme les griffes des oiseaux.
      31 « Au moment indiqué, moi, Nebucadnetsar, j’ai levé les yeux vers le ciel et la raison m’est revenue. J'ai béni le Très-Haut, j'ai célébré la louange et la gloire de celui qui vit éternellement, dont la domination est éternelle et dont la royauté subsiste de génération en génération.
      32 Les habitants de la terre, tous autant qu’ils sont, n’ont pas plus de poids que le vide. Il agit comme il le désire avec les corps célestes et avec les habitants de la terre. Il n'y a personne qui puisse lui résister et qui lui dise : ‘Que fais-tu ?’

      Osée 10

      11 Ephraïm est une génisse dressée qui aime fouler le grain, mais je mettrai une barre sur son beau cou ; j'attellerai Ephraïm, Juda labourera, Jacob hersera.

      Amos 4

      1 Ecoutez cette parole, vaches du Basan qui êtes sur la montagne de Samarie, vous qui opprimez les faibles, qui écrasez les pauvres et qui dites à vos maris : « Apportez à boire et buvons ! »

      Amos 6

      4 Ils se reposent sur des lits d'ivoire, ils sont vautrés sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau, les veaux mis à l'engrais.

      Malachie 4

      Luc 13

      15 Le Seigneur lui répondit en ces termes : « Hypocrites ! Le jour du sabbat, chacun de vous ne détache-t-il pas son bœuf ou son âne de la mangeoire pour le mener boire ?

      Luc 15

      23 Amenez le veau qu’on a engraissé et tuez-le ! Mangeons et réjouissons-nous,
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider