Dictionnaire Biblique de Top Bible

CHAMP

Parmi les divers termes que ce mot représente dans nos traductions, le plus fréquent et de beaucoup est l'hébreu sâdèh ou sâdaï, qui se trouve plus de 300 fois dans l'A.T., avec les différentes significations que nous allons distinguer, et entre lesquelles varient aussi les termes grec du N.T. : agros, khora, khôrion, alors que les autres termes hébreux moins répandus ont un sens ordinairement plus limité.

1.

Campagne. Plus de 100 fois c'est d'elle qu'il s'agit, par opposition à la ville (Ex 8:13 etc.), mais avec un caractère très marqué d'isolement (Ge 24:63 etc.) et même de danger (De 21:1), vu la distance des lieux habités et vu le grand nombre de bêtes sauvages de toutes sortes qui la hantent, quadrupèdes, oiseaux ou reptiles (Ex 22:31,2Sa 17:8, Os 13:8, etc.). C'est ce sens général de rase campagne et de solitudes inhabitées qu'expriment aussi l'hébreu khouts (Job 5:10, Pr 8:28) et l'araméen bar (Da 2:38 4:12,32) ; c'est celui qu'il faut voir dans la parole de Jésus sur les « lis des champs » et l' « herbe des champs » (Mt 6:28-30), fleurettes spontanées des terrains non cultivés. (cf. Ps 103:15) « En dehors du désert qui monte en Judée presque jusqu'aux portes des villes, il est souvent question du champ, la plus grande partie des régions de collines, rude, inculte, mais non pas exclusivement stérile, où les « bêtes des champs », c-à-d. les bêtes sauvages, trouvaient moyen de pulluler et de devenir un sérieux obstacle à la conquête du pays par Israël. Ce champ est un élément du paysage de l'A.T., et nous y reconnaissons aujourd'hui les landes, hauteurs, jungles et rochers qui constituent le sol de presque toutes les régions accidentées, et qui n'ont jamais pu être cultivées, même pour la vigne. » (G.A. Smith, Hist. Geogr. pp. 79-80). Campagne infiniment variable d'aspect suivant la saison (pluies ou sécheresse) ou le climat, comportant des pâturages dans les régions les plus fraîches (Ge 29:2, Ex 9:3, Lu 2:8), mais vite brûlée au soleil d'été et presque aride jusqu'à la saison des pluies. Sur le littoral, c'est toute la flore de la Méditerranée : arbrisseaux toujours verts, plantes printanières vite fanées, lauriers-roses, myrtes, pins d'Italie, oliviers, champs de blé. Sur le plateau, entaillé de nombreux lits de torrents dévalant vers la plaine ou le Jourdain, c'est la végétation des steppes de l'Orient : arbres plus clairsemés (chênes, pistachiers, cèdres, genévriers, cyprès, pins, etc., dans les parties montagneuses), multitude d'arbustes épineux, de buissons, de labiées aromatiques, de petites plantes brillantes et fugaces, de chardons ; même flore sur le plateau au delà du Jourdain. Dans la vallée du Jourdain, c'est une flore tropicale qui rappelle celle de la Nubie et de l'Abyssinie, avec son acacia seyal, son dattier à l'état sauvage et son papyrus.

2.

Champ.

D'abord au sens de terrain spécialement affecté à la culture : c'est le champ proprement dit, comme il n'en existait pas avant la pluie sur le sol et avant le travail de l'homme (Ge 2:5). On y fait pousser les diverses céréales (Ge 37:7, De 24:19, Ru 2:2 et suivants, 1Ch 11:33, Jug 3:3, etc.), les divers légumes (2Sa 23:11, Esa 1:8, Lettre de Jérémie 70, etc.) et même les divers arbres et arbustes, fruitiers ou non (De 20:19, Eze 17:24) ; ainsi, le chdémah est mis plusieurs fois en rapport avec la vigne (De 32:32, Esa 16:8, Hab 3:17). Ce dernier terme désigne aussi les champs cultivés en général (2Ro 23:4, Jer 31:40), comme khôra dans Jas 5:4. Voir Agriculture. C'est dans un champ de blé (litt. « dans les blés ») que Jésus et les Douze passaient un jour de sabbat (Mr 2:23 et parallèle) ; c'est ce genre de champ qui lui a fourni le fond de plusieurs importantes paraboles : le grain de moutarde (Mt 13:31), le trésor caché (Mt 13:44), où le champ n'a guère de valeur symbolique, et surtout le semeur (Mr 4:4 et suivants et parallèle), où sans être nommé le champ est décrit dans ses différents genres de sol, sur lesquels portent les applications spirituelles (verset 15 et suivants) ; enfin l'ivraie, qui montre le champ (Mt 13:24 et suivants), c-à-d. « le monde » (verset 31), ensemencé par le bon semeur et par l'Ennemi (voir IVRAIE). Du même ordre est l'image du « champ que Dieu cultive » (1Co 3:9), et, au point de vue du moissonneur, des « champs (Vers. Syn. : campagnes) qui blanchissent pour la moisson » (Jn 4:35).

Un sens dérivé du précédent est celui de pièce de terre appartenant à un individu ou à une famille, quelque chose comme fonds de terre ou propriété foncière, quel que soit l'usage qui en est fait : celui d'Éphron qu'Abraham acheta (Ge 23:13 25:9 et suivant), ceux des Égyptiens (Ge 47:20), d'Othniel (Jos 15:18), de Josué (1Sa 6:14), de Joab (hébreu khelqâ, 2Sa 14:30 et suivants), de Hanaméel que Jérémie acheta en plein siège de Jérusalem, pour prêcher la foi à ses compatriotes (Jer 32:7 s), de Manassé (Jug 8:3), de Joseph (Jn 4:6), etc. ; ceux qui deviennent tout naturellement des noms de districts ou de localités : le champ du Foulon (Esa 7:3), le champ de la sépulture des rois (2Ch 26:23), le champ du Potier, devenu le champ du Sang (Mt 27:7 ss Ac 1:18), etc., et tous ceux que désignent des expressions générales (Le 27:16, De 5:21, Pr 31:16, Mic 2:2 etc.). C'est parce que ces pièces de terre n'étaient souvent marquées que par quelques bornes (voir ce mot), trop faciles à déplacer (De 19:14, Job 24:2 etc.), ou par un petit mur en pierres sèches sujettes à s'écrouler (Pr 24:31), que tout terrain cultivé non enclos pouvait s'appeler un champ, quels qu'en fussent les dimensions et les produits particuliers.

Une trentaine de fois, sâdèh équivaut à notre territoire, ou district dépendant plus ou moins d'une ville ou d'une tribu (Ge 36:35 41:48, Le 25:34, Jug 5:4, Ru 1:18, Ps 78:12,43, 1Ma 16:10 etc.).

Enfin sâdèh et sâdaï désignent la terre par opposition à la mer, dans 1Ch 16:32, Ps 96:12 (cf. Sag 19:7), et probablement le continent par opposition à l'île de Tyr dans Eze 26:8-8.

Ch. -Ed. M. et Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 2

      5 Lorsque l'Eternel Dieu fit la terre et le ciel, il n'y avait encore aucun arbuste des champs sur la terre et aucune herbe des champs ne poussait encore, car l'Eternel Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n'y avait pas d'homme pour cultiver le sol.

      Genèse 23

      13 et dit à Ephron, devant la population du pays : « Ecoute-moi, je t'en prie ! Je donne le prix du champ. Accepte-le et j'y enterrerai mon mort. »

      Genèse 24

      63 Un soir qu'il était sorti pour méditer dans les champs, il leva les yeux et regarda : voici que des chameaux arrivaient.

      Genèse 25

      9 Ses fils Isaac et Ismaël l'enterrèrent dans la grotte de Macpéla, dans le champ du Hittite Ephron, fils de Tsochar, vis-à-vis de Mamré.

      Genèse 29

      2 Il regarda : il y avait un puits dans les champs et, à côté, trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c'était à ce puits qu'on faisait boire les troupeaux. La pierre placée sur l'ouverture du puits était grande.

      Genèse 36

      35 Husham mourut et Hadad, fils de Bedad, devint roi à sa place. C'est lui qui battit les Madianites dans la campagne de Moab. Le nom de sa ville était Avith.

      Genèse 37

      7 Nous étions en train d’attacher des gerbes au milieu des champs, et voici que ma gerbe s’est dressée et est même restée debout. Vos gerbes l'ont alors entourée et se sont prosternées devant elle. »

      Genèse 41

      48 Joseph rassembla tous les produits de ces sept années en Egypte. Il entreposa des vivres dans les villes en mettant à l'intérieur de chaque ville les produits des campagnes environnantes.

      Genèse 47

      20 Joseph acheta toutes les terres de l'Egypte pour le pharaon. En effet, les Egyptiens vendirent chacun leur champ parce que la famine les pressait. C’est ainsi que le pays devint la propriété du pharaon.

      Exode 8

      13 C’est ce qu’ils firent. Aaron tendit la main avec son bâton et frappa la poussière de la terre. Elle fut changée en moustiques sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en moustiques, dans toute l'Egypte.

      Exode 9

      3 la main de l'Eternel frappera tes troupeaux dans les champs, les chevaux, les ânes, les chameaux, les bœufs et les brebis ; il y aura une mortalité très importante.

      Exode 22

      Lévitique 25

      34 Les champs situés autour des villes des Lévites ne pourront pas être vendus, car ils en ont la possession pour toujours.

      Lévitique 27

      16 » Si quelqu'un consacre à l'Eternel un champ de sa propriété, ton estimation sera en rapport avec la quantité de semence, 50 pièces d'argent pour 220 litres d'orge.

      Josué 15

      18 Dès son arrivée chez Othniel, elle le persuada de demander un champ à son père. Elle descendit de son âne et Caleb lui dit : « Qu'as-tu ? »

      Juges 3

      3 Ces nations étaient les suivantes : les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens et les Héviens qui habitaient la région montagneuse du Liban, depuis le mont Baal-Hermon jusqu'à l'entrée de Hamath.

      Juges 5

      4 » Eternel, quand tu es sorti de Séir, #quand tu t'es avancé, venant des champs d'Edom, #la terre a tremblé et le ciel a ruisselé, #les nuages ont déversé leur eau. #

      Juges 8

      3 C'est entre vos mains que Dieu a livré Oreb et Zeeb, les chefs de Madian. Qu'ai-je donc pu faire en comparaison de vous ? » Lorsqu'il eut dit cela, leur colère contre lui s'apaisa.

      Ruth 1

      18 La voyant décidée à l’accompagner, Naomi cessa d'insister auprès d'elle.

      Ruth 2

      2 Ruth la Moabite dit à Naomi : « Laisse-moi aller ramasser des épis abandonnés dans un champ, derrière celui aux yeux duquel je trouverai grâce. » Elle lui répondit : « Vas-y, ma fille. »

      1 Samuel 6

      14 Le char arriva dans le champ de Josué, un habitant de Beth-Shémesh, et s'y arrêta. Il y avait là une grande pierre. On fendit le bois du char et l'on offrit les vaches en holocauste à l'Eternel.

      2 Samuel 14

      30 Absalom dit alors à ses serviteurs : « Voyez le champ de Joab ! Il est à côté du mien et il y a de l'orge. Allez y mettre le feu. » Et les serviteurs d'Absalom mirent le feu au champ.

      2 Samuel 17

      8 Et il ajouta : « Tu connais ton père et ses hommes : ce sont de vaillants guerriers et ils sont furieux comme le serait, dans la campagne, une ourse à qui l'on aurait enlevé ses petits. Ton père est un homme de guerre et il ne passera pas la nuit avec la troupe.

      2 Samuel 23

      11 Après lui venait Shamma, fils d'Agué, originaire d'Harar. Les Philistins s'étaient rassemblés à Léchi. Il y avait là une parcelle de terre remplie de lentilles et le peuple avait pris la fuite devant les Philistins.

      1 Chroniques 11

      33 Azmaveth, originaire de Bacharum ; Eliachba, originaire de Shaalbon ;

      1 Chroniques 16

      32 Que la mer retentisse avec tout ce qu'elle contient, #que la campagne et tout ce qui s’y trouve soient en fête, #

      2 Chroniques 26

      23 Ozias se coucha avec ses ancêtres et on l'enterra à leurs côtés dans le cimetière réservé aux rois, car on disait : « Il est lépreux. » Son fils Jotham devint roi à sa place.

      Job 5

      10 C’est lui qui verse la pluie à la surface de la terre, qui envoie l'eau sur les campagnes.

      Job 24

      2 On déplace les bornes, on vole des troupeaux et on les conduit au pâturage,

      Psaumes 78

      12 Devant leurs ancêtres, il avait fait des miracles en Egypte, dans les campagnes de Tsoan :
      43 des miracles qu’il avait accomplis en Egypte et de ses prodiges dans les campagnes de Tsoan :

      Psaumes 96

      12 que la campagne et tout ce qui s’y trouve soient en fête, que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie

      Psaumes 103

      15 L’homme ? Ses jours sont comme l’herbe, il fleurit comme la fleur des champs :

      Proverbes 8

      28 lorsqu'il a placé les nuages en haut et que les sources de l'abîme ont jailli avec force,

      Proverbes 24

      31 les épines y poussaient partout, les ronces couvraient le sol et son mur de pierres était écroulé.

      Proverbes 31

      16 Elle pense à un champ, et elle l'achète. Avec le fruit de son travail elle plante une vigne.

      Esaïe 1

      8 Et la fille de Sion a survécu. Elle est restée comme une cabane dans une vigne, comme une hutte dans un champ de concombres, comme une ville épargnée.

      Esaïe 7

      3 Alors l'Eternel dit à Esaïe : « Sors donc à la rencontre d'Achaz avec ton fils Shear-Jashub, au bout de l'aqueduc du réservoir supérieur, sur la route du champ du teinturier.

      Esaïe 16

      8 C’est que les campagnes de Hesbon dépérissent. Les maîtres des nations ont brisé les ceps de la vigne de Sibma qui s'étendaient jusqu'à Jaezer et s’égaraient dans le désert, et dont les sarments se prolongeaient pour traverser la mer.

      Jérémie 31

      40 Toute la vallée où sont déversés les cadavres et les cendres, toutes les cultures qui s’étendent jusqu'au torrent du Cédron, jusqu'à l'angle de la porte des chevaux à l'est, tout sera consacré à l'Eternel et ne sera plus jamais ni dévasté ni détruit.

      Jérémie 32

      7 ‘Hanameel, le fils de ton oncle Shallum, va venir te trouver pour te demander d’acheter son champ qui se trouve à Anathoth, car tu as un droit de rachat pour l'acquérir.’

      Ezéchiel 17

      24 Tous les arbres des champs reconnaîtront alors que c’est moi, l'Eternel, qui ai abaissé l'arbre qui s'élevait et élevé l'arbre qui était abaissé, qui ai desséché l'arbre vert et fait verdir l'arbre sec. Moi, l'Eternel, j'ai parlé, et j'agirai. »

      Ezéchiel 26

      8 Il tuera tes filles par l'épée dans la campagne. Il construira des retranchements contre toi, il mettra des remblais en place contre toi et il dressera le bouclier contre toi.

      Daniel 2

      38 Il a placé sous ta domination, où qu'ils habitent, les hommes, les bêtes sauvages et les oiseaux, et il t'a donné le pouvoir sur eux tous. La tête en or, c’est toi.

      Daniel 4

      12 Mais laissez en terre le tronc avec ses racines ! Attachez-le avec des chaînes en fer et en bronze au milieu de l'herbe des champs ! Qu'il soit trempé par la rosée du ciel et qu'il ait, comme les bêtes, l'herbe de la terre pour nourriture !
      32 Les habitants de la terre, tous autant qu’ils sont, n’ont pas plus de poids que le vide. Il agit comme il le désire avec les corps célestes et avec les habitants de la terre. Il n'y a personne qui puisse lui résister et qui lui dise : ‘Que fais-tu ?’

      Osée 13

      8 Je les attaquerai comme une ourse à qui l'on a enlevé ses petits et je déchirerai l'enveloppe de leur cœur. Je les dévorerai comme une lionne, les bêtes sauvages les mettront en pièces.

      Michée 2

      2 Ils convoitent des champs, et ils s'en emparent, des maisons, et ils les prennent ; ils traitent avec violence le maître et sa maison, l'homme et son héritage.

      Habacuc 3

      17 En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de l'olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture ; les brebis disparaîtront du pâturage, et il n'y aura plus de bœufs dans les étables.

      Matthieu 6

      28 Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Etudiez comment poussent les plus belles fleurs des champs : elles ne travaillent pas et ne tissent pas ;
      29 cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas eu d’aussi belles tenues que l'une d'elles.
      30 Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne le fera-t-il pas bien plus volontiers pour vous, gens de peu de foi ?

      Matthieu 13

      24 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ.
      31 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ.
      44 » Le royaume des cieux ressemble [encore] à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède et achète ce champ.

      Matthieu 27

      7 Après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour y ensevelir les étrangers.

      Marc 2

      23 Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs de blé. Tout en marchant, ses disciples se mirent à arracher des épis.

      Marc 4

      4 Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin ; les oiseaux vinrent et la mangèrent.

      Luc 2

      8 Il y avait dans la même région des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour y garder leur troupeau.

      Jean 4

      6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ midi.
      35 Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson ? Eh bien, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs : ils sont déjà blancs pour la moisson.

      Actes 1

      18 Cet homme a acheté un champ avec le salaire du crime ; il y est tombé en avant, s'est éventré et toutes ses entrailles sont sorties.

      1 Corinthiens 3

      9 En effet, nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, la construction de Dieu.

      Jacques 5

      4 Le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs et dont vous les avez frustrés crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur de l’univers.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider