Dictionnaire Biblique de Top Bible

CITATIONS DE L'A.T. DANS LE N.T.

Ce n'est certainement pas avant les premières décades du II e siècle que l'Église chrétienne éprouva la nécessité de se constituer un « canon » d'écrits normatifs, en groupant et fixant l'ensemble de ceux qui nourrissaient la piété de ses fidèles : de là, le long processus de canonisation qui aboutira à former notre actuel N.T. sur le modèle du canon de l'A.T. Mais il ne s'agissait nullement d'élaborer une nouvelle Bible, à côté ou en regard de celle des Juifs. Aussi bien le rôle de la Loi, des Prophètes et des Psaumes (et écrits divers) dans la vie religieuse des premiers chrétiens s'affirme-t-il primordial. (cf. Lu 24:44) Suffiraient à l'attester, si diverses qu'aient été les causes ou occasions de la rédaction soit des évangiles, soit des épîtres, les citations et réminiscences de l'A.T. qu'on y trouve souvent.

Déjà numériquement, ces références, soit expresses ( « il est écrit », « il est dit », « Moïse écrit », « la Loi dit », « afin que fût accompli ce qu'ont dit les prophètes », etc.) soit implicites, dépassent sans comparaison possible celles qu'on peut rapporter soit à la littérature juive non canonisée, soit à des auteurs étrangers au judaïsme (Ac 17:28,1Co 15:33, Tit 1:12), ainsi que les allusions à des lettres ou autres écrits privés auxquels on répond (1Co 7:1 8:1 11:2,17 12:1, Php 1:3 2:25 4:11-18 Phm 1:5-7). Tandis que ces deux dernières séries se comptent par unités, et que les « Apocryphes » et « Pseudépigraphes » de l'A.T. ne peuvent être reconnus avec une certitude suffisante que 24 fois au plus, le nombre de nos citations et réminiscences de l'A.T. lui-même se présente, D'après les statistiques les plus judicieusement établies, ainsi qu'il suit :

CITATIONS RÉMINISCENCES

Matthieu 50 437 Mc 23 204 Lc 25 474 Jean 15 364

Act 27 290

Rom 48 176 1 Cor 14 172 2 Cor 9 95 Gal 10 53 Éph 6 69 Phil 30 Col 38 1 Thess 39 2 Thess 1 22 1 Tim 1 53 2 Tim 1 27 Tite 11 Philém 2 Héb 36 187 Jacq 4 86 1 P 11 73 2 P 2 47 1Jean 46 2Jean 3 3Jean 5 Jude 22 Apoc 3 453

Encore ne peut-on comprendre dans ces relevés les cas de rencontre fortuite de mots isolés (p. ex. dans Eph 5:14).

L'immense majorité des citations bien caractérisées provient directement de la version grec de l'A.T. dite des LXX, et plus spécialement du type de ce texte que représente le codex Alexandrinus. Ainsi, dans l'épître aux Héb., on trouve : 25 citations conformes à la fois au grec des LXX et à l'hébr., 8 citations conformes seulement au grec des LXX (qui diffère de l'hébr.), et 3 citations librement adaptées.

Par contre, l'hébreu a exercé une influence prépondérante sur l'art des citations tel que le pratique l'évangile de Matthieu Tandis que dans celles qui lui sont communes avec Marc et Luc les LXX jouent le rôle déterminant, celles qu'il introduit seul dépendent toujours du texte hébr. ; ex. : 1:23 2:16, 18 - 28 4:15 8:17 12:18 et suivants, etc. Cette observation milite en faveur de l'hypothèse d'une source grecque utilisée par les trois premiers évangélistes, parmi lesquels le premier seul, apparemment un judéo-chrétien, s'appliquait cependant à confronter avec sa Bible hébraïque la tradition qu'il enregistrait.

En ce qui concerne l'usage que les auteurs du N.T. ont voulu faire de leurs citations de l'A.T., on peut distinguer, avec Burton entre autres :

(a) Les citations-arguments. Ce sont des textes introduits à titre de prédictions, ou comme énonçant un principe ou une règle générale ; ex. : David mangeant les pains de proposition et la vraie notion du sabbat, Mr 2:26 et suivants ; ou comme formulant des commandements permanents, tel le sommaire de la Loi, Mr 12:29 et suivants, Mt 22:37 et suivants, Lu 10:27.

(b) Les citations commentées, voire critiquées ; ex. : Mt 5:21,27,31 etc., Ac 8:32, Ro 4:9 et suivant.

(c) Les citations comparatives ; ex. : Mt 12:40 et suivant, Lu 11:30,32 (application de l'histoire de Jonas à l'époque de Jésus) ; Ac 28:26,1Co 10:7 et suivant, etc.

(d) Les citations interprétées par l'allégorie, tenant à la fois de l'argument et de la comparaison, telle la célèbre spéculation paulinienne sur la double descendance d'Abraham, Ga 4:21-31.

(e) Les citations ou réminiscences d'ordre uniquement littéraire, sans rapprochement formel. Ces simples emprunts d'expressions dont nos auteurs étaient nourris ne sont certainement pas toujours intentionnels ; ceci, le plus souvent, reste fort difficile à déterminer avec quelque vraisemblance. Ex : Ga 6:16, Eph 1:20, etc.

La personnalité des auteurs du N.T. s'affirme avec des nuances psychologiques et religieuses fort utiles à préciser, dans la manière dont chacun d'eux traite ses citations. Pour ne citer qu'un exemple, il est caractéristique d'observer que les évangile synoptiques attribuent à Jésus une méthode d'interprétation de l'A.T. différant foncièrement du point de vue messianique courant. Si Matthieu, par ex., ne perd pas une occasion de mettre en avant les textes où il découvre des prédictions, les paroles de Jésus lui-même ne relèvent dans l'A.T. que ce qui s'applique à son enseignement religieux et moral, et en donnent une interprétation aussi sobre que spirituellement approfondie. Entre Jésus et l'auteur du premier évangile, s'échelonneraient à cet égard les différents autres écrivains du N.T. Aucun d'entre eux, assurément, n'a pu ni voulu nous livrer la clef d'une interprétation scientifique des Écritures. Ce que nous leur demandons, ici comme ailleurs, ce sont des lumières d'ordre purement religieux. Scientifiquement, appliquer à Jésus tout ce que l'A.T. disait, soit du « serviteur de l'Éternel » dans Esa 40 à Esa 55, soit d'un psalmiste, soit de JHVH lui-même, paraît arbitraire. Mais ces rapprochements ouvrent à l'intuition religieuse des avenues que l'expérience des siècles prouve singulièrement riches à explorer. Jg. M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Exode 2

      16 Le prêtre de Madian avait sept filles. Celles-ci vinrent puiser de l'eau et elles remplirent les abreuvoirs pour faire boire le troupeau de leur père.
      18 Quand elles furent de retour chez Réuel, leur père, il demanda : « Pourquoi revenez-vous si vite aujourd'hui ? »

      Exode 4

      15 Tu lui parleras et tu mettras les paroles dans sa bouche, et moi, je serai avec ta bouche et avec sa bouche et je vous enseignerai ce que vous devrez faire.

      Exode 8

      17 Si tu ne laisses pas partir mon peuple, j’enverrai les mouches venimeuses contre toi, contre tes serviteurs, ton peuple et tes maisons. Les maisons des Egyptiens seront remplies de mouches et le sol en sera couvert.

      Exode 12

      18 Le quatorzième jour du premier mois, le soir, vous mangerez des pains sans levain jusqu'au soir du vingt et unième jour.

      Esaïe 40

      1 « Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu.
      2 Parlez au cœur de Jérusalem, criez-lui que sa période de combat est terminée, que sa faute est expiée, qu'elle a reçu de l'Eternel le salaire de tous ses péchés. »
      3 *Une voix crie dans le désert : « Préparez le chemin de l'Eternel, faites une route bien droite pour notre Dieu dans les endroits arides !
      4 Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline abaissées. Ce qui est tortueux sera redressé et les endroits rocailleux aplanis.
      5 Alors la gloire de l'Eternel sera révélée, et au même instant tout homme la verra. Oui, c’est l’Eternel qui l’affirme. »
      6 Une voix a dit : « Proclame un message ! » Et j’ai répondu : « Que dois-je proclamer ? » « *Toute créature est comme l'herbe, et toute sa beauté comme la fleur des champs.
      7 L'herbe sèche et la fleur tombe quand le vent de l'Eternel souffle dessus. Vraiment, le peuple est pareil à l'herbe :
      8 l'herbe sèche et la fleur tombe, mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement. »
      9 Monte sur une haute montagne, Sion, pour annoncer la bonne nouvelle ! Elève avec force ta voix, Jérusalem, pour proclamer la bonne nouvelle ! Elève ta voix, n’aie pas peur ! Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! »
      10 Le Seigneur, l'Eternel vient avec puissance, et son bras lui assure la souveraineté. Il a son salaire avec lui et sa récompense est devant lui.
      11 Pareil à un berger, il s’occupera de son troupeau, il prendra les agneaux dans ses bras et les portera contre sa poitrine ; il conduira les brebis qui allaitent.
      12 Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main ? Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure et fait tenir toute la poussière de la terre dans un tiers de mesure ? Qui a pesé les montagnes à la balance et les collines à la bascule ?
      13 *Qui a compris l'Esprit de l'Eternel et quel homme a été son conseiller pour l’instruire ?
      14 Avec qui a-t-il délibéré pour se laisser éclairer par lui ? Qui lui a appris le sentier du droit, lui a enseigné son savoir-faire et lui a fait connaître le chemin de l'intelligence ?
      15 Les nations sont pareilles à une goutte d’eau qui tombe d'un seau, elles sont comme de la poussière sur une balance, et les îles comme une fine poussière qui s'envole.
      16 Les forêts du Liban ne suffiraient pas à alimenter le feu de l’autel et ses animaux seraient en nombre insuffisant pour l'holocauste.
      17 Toutes les nations sont réduites à rien devant lui, elles comptent moins à ses yeux que le néant et le vide.
      18 A qui voulez-vous comparer Dieu ? A quelle représentation pourriez-vous le comparer ?
      19 C'est un artisan qui fond la statue, puis un orfèvre la couvre d'or et y soude des chaînettes d'argent.
      20 Celui qui est trop pauvre pour une telle offrande choisit un bois qui ne pourrisse pas ; il sollicite les services d’un artisan assez habile pour fabriquer une sculpture sacrée qui ne soit pas branlante.
      21 Ne le savez-vous pas ? Ne l'avez-vous pas appris ? Ne vous l'a-t-on pas révélé dès le début ? N'avez-vous jamais réfléchi aux fondations de la terre ?
      22 C’est l’Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre ; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. Il déroule le ciel comme une étoffe légère, il le déploie comme une tente pour en faire son lieu d’habitation.
      23 C'est lui qui réduit les dirigeants à rien, qui rend les juges de la terre pareils à du vide.
      24 Ils ne sont même pas plantés, même pas semés, leur tronc n'a pas encore développé de racine en terre qu’il souffle sur eux ; ils se dessèchent alors, le tourbillon les emporte comme un brin de paille.
      25 A qui me comparerez-vous pour que je lui ressemble ? demande le Saint.
      26 Levez les yeux vers le ciel et regardez ! Qui a créé cela ? C’est celui qui fait sortir les corps célestes en bon ordre. Il les appelle tous par leur nom. Son pouvoir est si grand, sa force si puissante que pas un seul ne manque.
      27 Pourquoi dis-tu, Jacob, et pourquoi affirmes-tu, Israël : « Ma situation échappe à l'Eternel, mon droit passe inaperçu de mon Dieu » ?
      28 Ne le sais-tu pas ? Ne l'as-tu pas appris ? C'est le Dieu d'éternité, l'Eternel, qui a créé les extrémités de la terre. Il ne se fatigue pas, il ne s’épuise pas. Son intelligence est impénétrable.
      29 Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout.
      30 Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher,
      31 mais ceux qui comptent sur l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.

      Esaïe 55

      1 Vous tous qui avez soif, venez vers l’eau, même celui qui n'a pas d'argent ! Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait sans argent, sans rien payer !
      2 Pourquoi dépensez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas ? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas ? Ecoutez-moi vraiment et vous mangerez ce qui est bon, vous savourerez des plats succulents.
      3 Tendez l'oreille et venez à moi, écoutez donc et vous vivrez ! Je conclurai avec vous une alliance éternelle *pour vous assurer les grâces promises à David.
      4 Je l'ai établi comme un témoin pour les peuples, comme un guide et un chef pour eux.
      5 Tu appelleras des nations que tu ne connais pas, et des nations qui ne te connaissent pas accourront vers toi à cause de l'Eternel, ton Dieu, du Saint d'Israël, parce qu’il te donne sa splendeur.
      6 Recherchez l'Eternel pendant qu’il se laisse trouver ! Faites appel à lui tant qu'il est près !
      7 Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme injuste ses pensées ! Qu'il retourne à l'Eternel : il aura compassion de lui. Qu'il retourne à notre Dieu, car il pardonne abondamment.
      8 En effet, vos pensées ne sont pas mes pensées et mes voies ne sont pas vos voies, déclare l'Eternel.
      9 Le ciel est bien plus haut que la terre. De même, mes voies sont bien au-dessus de vos voies, et mes pensées bien au-dessus de vos pensées.
      10 La pluie et la neige descendent du ciel et n'y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l’avoir fécondée et avoir fait germer ses plantes, sans avoir *fourni de la semence au semeur et du pain à celui qui mange.
      11 Il en va de même pour ma parole, celle qui sort de ma bouche : elle ne revient pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que je désire et rempli la mission que je lui ai confiée.
      12 Oui, vous sortirez dans la joie et vous serez conduits dans la paix. Les montagnes et les collines éclateront en cris de joie devant vous et tous les arbres de la campagne battront des mains.
      13 Au lieu des buissons épineux poussera le cyprès, au lieu de l’ortie poussera le myrte, et cela contribuera à la réputation de l'Eternel, ce sera un signe éternel qui ne disparaîtra jamais.

      Matthieu 5

      21 » Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commet un meurtre mérite de passer en jugement.’
      27 » Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
      31 » Il a été dit : Que celui qui renvoie sa femme lui donne une lettre de divorce.

      Matthieu 12

      40 En effet, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans la terre.

      Matthieu 22

      37 Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée.

      Marc 2

      26 Il est entré dans la maison de Dieu, à l’époque du grand-prêtre Abiathar, a mangé les pains consacrés qu'il n'est permis qu'aux prêtres de manger et en a même donné à ses compagnons ! »

      Marc 12

      29 Jésus répondit : « Voici le premier : Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur

      Luc 10

      27 Il répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même. »

      Luc 11

      30 En effet, de même que Jonas a été un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération.
      32 Lors du jugement, les habitants de Ninive se lèveront avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils ont changé d’attitude à la prédication de Jonas. Or, il y a ici plus que Jonas.

      Luc 24

      44 Puis il leur dit : « C'est ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous : il fallait que s'accomplisse tout ce qui est écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, dans les prophètes et dans les psaumes. »

      Jean 1

      3 Tout a été fait par elle et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

      Jean 15

      1 » C’est moi qui suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.
      2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il l’enlève ; et tout sarment qui porte du fruit, il le taille afin qu'il porte encore plus de fruit.
      3 Déjà vous êtes purs à cause de la parole que je vous ai annoncée.
      4 Demeurez en moi et je demeurerai en vous. Le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même, sans rester attaché au cep ; il en va de même pour vous si vous ne demeurez pas en moi.
      5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
      6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent.
      7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez et cela vous sera accordé.
      8 Ce qui manifeste la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit. Vous serez alors vraiment mes disciples.
      9 » Tout comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
      10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour.
      11 Je vous ai dit cela afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit complète.
      12 » Voici mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
      13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner votre vie pour vos amis.
      14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
      15 Je ne vous appelle plus serviteurs parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son seigneur, mais je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.
      16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. Alors, ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
      17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
      18 » Si le monde vous déteste, sachez qu'il m'a détesté avant vous.
      19 Si vous étiez du monde, le monde vous aimerait car vous seriez à lui. Vous n'êtes pas du monde, mais je vous ai choisis du milieu du monde ; c'est pour cela que le monde vous déteste.
      20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : ‘Le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur.’S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.
      21 Mais ils vous feront tout cela à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
      22 Si je n'étais pas venu et ne leur avais pas parlé, ils ne seraient pas coupables, mais maintenant ils n'ont aucune excuse pour leur péché.
      23 Celui qui me déteste déteste aussi mon Père.
      24 Si je n'avais pas fait parmi eux des œuvres qu'aucun autre n'a faites, ils ne seraient pas coupables, mais maintenant ils les ont vues et ils nous ont détestés, moi et mon Père.
      25 C'est ainsi que s'accomplit la parole écrite dans leur loi : Ils m'ont détesté sans raison.
      26 » Quand sera venu le défenseur que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de la vérité qui vient du Père, il rendra témoignage de moi.
      27 Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le début.

      Actes 8

      32 Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci : Il a été conduit comme une brebis à l'abattoir et, pareil à un agneau muet devant celui qui le tond, il n'ouvre pas la bouche.

      Actes 17

      28 En effet, c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l'être, comme l’ont aussi dit quelques-uns de vos poètes : ‘Nous sommes aussi de sa race.’

      Actes 27

      1 Quand notre embarquement pour l’Italie a été décidé, on a confié Paul et quelques autres prisonniers à un dénommé Julius, officier de la cohorte impériale.
      2 Nous sommes montés sur un bateau d'Adramytte qui devait faire voile vers les côtes de l'Asie et nous sommes partis. Aristarque, un Macédonien de Thessalonique, était avec nous.
      3 Le jour suivant, nous avons abordé à Sidon ; Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui a permis d'aller chez ses amis et de recevoir leurs soins.
      4 Partis de là, nous avons longé l'île de Chypre, parce que les vents étaient contraires.
      5 Après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous sommes arrivés à Myra en Lycie.
      6 Là, ayant trouvé un bateau d'Alexandrie qui allait en Italie, l’officier nous y a fait monter.
      7 Pendant plusieurs jours nous avons navigué lentement, et ce n'est pas sans difficulté que nous sommes parvenus à la hauteur de Cnide, où le vent ne nous a pas permis d'aborder. Nous avons alors doublé le cap Salmoné pour passer au sud de la Crète.
      8 Nous avons longé l’île avec peine et sommes arrivés à un endroit appelé Beaux-Ports près de la ville de Lasée.
      9 Un temps assez long s'était écoulé et la navigation devenait dangereuse, car l'époque même du jeûne était déjà passée. C'est pourquoi Paul a donné cet avertissement :
      10 « Mes amis, je vois que la navigation ne se fera pas sans dommages et qu'il y aura beaucoup de pertes, non seulement pour la cargaison et pour le bateau, mais encore pour nous-mêmes. »
Afficher tous les 195 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider