Dictionnaire Biblique de Top Bible

CONCORDANCE BIBLIQUE

Définition biblique de Concordance biblique :

« Table alphabétique des mots employés dans la Bible, avec indication des textes qui les contiennent. » (Larousse).

Sommaire

I. DÉFINITIONS.

« Table alphabétique des mots employés dans la Bible, avec indication des textes qui les contiennent. » (Larousse).

II. DIFFÉRENTES VERSIONS.

Le premier répertoire de ce genre date du XIII e siècle. Il fut composé par Hugues de Saint-Cher sur l'ancienne Vulgate. Il fut aidé dans ce travail par cinq cents frères prêcheurs. En 1250, Hugues de Saint-Cher donna une nouvelle édition de son travail : c'est la Concovdantia anglicana, ainsi nommée parce qu'elle fut l'oeuvre de dominicains anglais résidant à Paris (cf. Lortsch, Hist, de la Bible en France, p. 77).

En 1564, on publia à Genève, après la mort de Calvin, une Concordance française, dénommée Indice, ordinairement attribuée au réformateur, probablement parce qu'elle fut faite sur sa version française de la Bible. Une 2 e édition parut en 1566, sous le nom de Concordance. Elle n'a pas été réimprimée.

On cite : Concordantioe sacrorum bibliorum hebraïco-rum... par Fr. Mario de Calasio, des Frères Mineurs, Rome 162r, 4 vol. ; la Concordance de Lankisch, 1677, en allemand, hébreu et grec ; celle de Reinec-cius, Leipzig 1718, la meilleure de toutes ; celle de Cruden en anglais.

En français, celle de Mackenzie, sans nom d'auteur, vers 1846, la seconde en langue française.

Puis vint le Dictionnaire des parallèles, concordances et analogies bibliques de Ch. Lambert, traduit de l'anglais (2e éd. 1862).

Une édition nouvelle de la Concordance des Saintes Écritures fut publiée à Paris en 1874 (chez Sandoz et Fisch-bacher).

En 1886, Jules Delapierre, prof, à Nyon (Vaud), publie la 1 re éd. de son Dictionnaire des Concordances verbales des Saintes Écritures, sans nom d'auteur ; une 2 e éd. faite sur la version Segond a été publiée à Lausanne en 1904 ; la 3 e, en 1920, a été faite sur les versions Segond et Synodale.

On cite encore : Concordantia groecoe versionis vulgo dicta LXX inter-pretum..., Amsterdam 1718, 2 vol., d'Abraham Trommius, protestant. --Concordantioe Bibliorum ùtriusque Testamenti vetcris et novi..., Anvers, Plantin, 1581. --Eulard, Concordantia sacrorum bibliorum, Anvers, 1625. --Luca, Sacrorum bibliorum concordantia, Lyon 1615. --G. de Zamora, Concordantia bibliorum sacrorum, Rome 1627.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Lamentations 1

      1 Comment ! Elle est assise solitaire, cette ville si peuplée, elle est pareille à une veuve ! Elle qui était grande parmi les nations, elle qui était une princesse parmi les provinces, la voilà maintenant astreinte à la corvée !
      2 Elle pleure durant la nuit et ses joues sont couvertes de larmes. Parmi tous ceux qui l'aimaient, pas un ne la console : tous ses amis l’ont trahie, ils sont devenus ses ennemis.
      3 Juda est en exil, accablé par la misère et un grand esclavage. Il habite au milieu des nations sans y trouver de repos. Tous ses persécuteurs l'ont rattrapé au beau milieu des détresses.
      4 Les chemins de Sion sont dans le deuil, car on ne va plus aux fêtes. Toutes ses portes sont désertes, ses prêtres gémissent, ses jeunes filles sont pleines de chagrin et elle-même est remplie d'amertume.
      5 Ses adversaires ont pris le dessus, ses ennemis sont tranquilles, car c’est l'Eternel qui l’a plongée dans le chagrin à cause du grand nombre de ses transgressions. Ses enfants ont marché en déportés devant l’adversaire.
      6 La fille de Sion a perdu toute sa splendeur. Ses chefs sont pareils à des cerfs qui n’ont rien trouvé à brouter et qui fuient, sans force, devant celui qui les pourchasse.
      7 Durant ces jours de misère et d’errance, Jérusalem s'est souvenue de tous les biens précieux dont elle jouissait par le passé. Quand sa population est tombée entre les mains de l’adversaire, il n’y a eu personne pour l’aider : ses ennemis l'ont regardée et ont ri de sa chute.
      8 Jérusalem a gravement péché. Voilà pourquoi elle inspire le dégoût. Tous ceux qui l'honoraient la méprisent, car ils ont vu sa nudité. Elle-même gémit et tourne le dos.
      9 Son impureté se trouve dans les pans de sa robe. Elle n’avait pas imaginé sa fin ; elle est tombée d'une manière étonnante et personne ne la console. « Vois ma misère, Eternel, face à l’arrogance de l’ennemi ! »
      10 L’adversaire a étendu la main sur tout ce qu'elle avait de précieux. En effet, Jérusalem a vu les nations pénétrer dans son sanctuaire, alors que tu leur avais interdit d’entrer dans ton assemblée.
      11 Toute sa population gémit, elle cherche du pain. Ils ont donné tout ce qu’ils avaient de précieux pour de la nourriture afin de retrouver des forces. « Vois, Eternel, regarde, car je suis méprisée !
      12 Que cela ne vous arrive pas, à vous qui passez sur le chemin ! Regardez et voyez s'il y a une souffrance pareille à la mienne, à celle qui me fait si mal, à celle que l'Eternel m'a infligée le jour où il a déversé toute l’ardeur de sa colère.
      13 D'en haut il a lancé un feu dans mes os et il les piétine. Il a tendu un piège sous mes pieds, il m'a fait tomber en arrière. Il m'a livrée à la dévastation, je suis constamment souffrante.
      14 Sa main a fait de mes transgressions une charge, elles se sont entremêlées, hissées sur ma nuque. Il a brisé ma force. Le Seigneur m'a livrée entre des mains auxquelles je suis incapable de résister.
      15 Le Seigneur a terrassé tous les guerriers qui étaient avec moi, il a convoqué contre moi un rassemblement pour briser mes jeunes hommes. Le Seigneur a écrasé au pressoir la jeune fille, la fille de Juda.
      16 C'est pour cela que je pleure. Mes yeux fondent en larmes car il s'est éloigné de moi, celui qui pourrait me consoler, celui qui aurait pu me redonner des forces. Mes fils sont désespérés car l'ennemi est puissant. »
      17 Sion a tendu les mains et personne ne l'a consolée ; l'Eternel a donné ses ordres contre Jacob aux adversaires qui l’entouraient et Jérusalem est devenue un objet d'horreur au milieu d'eux.
      18 « L'Eternel est juste, car je me suis révoltée contre ses ordres. Ecoutez donc, vous, tous les peuples, et voyez ma douleur ! Mes jeunes filles et mes jeunes hommes sont partis en déportation ;
      19 j'ai appelé mes amis et ils m'ont trompée ; mes prêtres et mes anciens ont expiré dans la ville, alors qu’ils cherchaient de la nourriture pour retrouver des forces.
      20 Regarde, Eternel, car je suis dans la détresse ! Je suis profondément tourmentée, profondément bouleversée, car j'ai été vraiment rebelle. Dehors, l'épée m’a privée d’enfants ; dedans, c’est la mort.
      21 On a entendu mes gémissements et personne ne m'a consolée. Tous mes ennemis ont appris mon malheur, et ils se sont réjouis de ce que tu en étais l’auteur. Tu as fait venir le jour que tu avais annoncé. Qu’ils deviennent eux aussi pareils à moi !
      22 Que toute leur méchanceté vienne devant toi ! Traite-les comme tu m'as traitée à cause de toutes mes transgressions, car mes soupirs sont nombreux et mon cœur est souffrant ! »

      Lamentations 3

      1 Je suis l'homme qui a vu la misère sous le bâton de sa fureur.
      2 Il m'a poussé, il m’a fait avancer dans les ténèbres, et non dans la lumière.
      3 Sans cesse il tourne et retourne sa main contre moi.
      4 Il a fait dépérir ma chair et ma peau, il a brisé mes os.
      5 Il a érigé des constructions contre moi, il m'a environné de poison et de douleur.
      6 Il me fait habiter dans les ténèbres, comme ceux qui sont morts depuis longtemps.
      7 Il m'a emmuré pour que je ne puisse pas sortir, il a alourdi mes chaînes.
      8 J'ai beau crier et implorer du secours, il tient ma prière enfermée.
      9 Il a barré mon chemin avec des pierres de taille, il a dévié mes sentiers.
      10 Il a été pour moi un ours en embuscade, un lion dans un endroit caché.
      11 Il a détourné mes voies, il m'a mis en pièces, il a fait de moi un homme dévasté.
      12 Il a tendu son arc et m'a dressé comme cible pour ses flèches.
      13 Il a fait pénétrer dans les profondeurs de mon être les flèches de son carquois.
      14 Je suis pour tout mon peuple un objet de moquerie, à longueur de journée je suis l'objet de leurs chansons.
      15 Il m'a rassasié d’herbes amères, il m'a enivré d'absinthe.
      16 Il a cassé mes dents avec des cailloux, il m'a piétiné dans la cendre.
      17 Tu m'as enlevé la paix, j’ai oublié ce qu’est le bonheur.
      18 Alors j'ai dit : « Je n’ai plus d’avenir, je n'ai plus d'espérance en l'Eternel ! »
      19 Souviens-toi de ma détresse et de ma misère, de l'absinthe et du poison !
      20 Moi, je m’en souviens bien et je sombre.
      21 Voici ce que je veux méditer pour garder espoir :
      22 les bontés de l'Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne prennent pas fin ;
      23 elles se renouvellent chaque matin. Que ta fidélité est grande !
      24 Je le déclare, l'Eternel est mon bien, c'est pourquoi je veux m’attendre à lui.
      25 L'Eternel a de la bonté pour celui qui compte sur lui, pour celui qui le recherche.
      26 Il est bon d'attendre en silence le secours de l'Eternel.
      27 Il est bon, pour l'homme, de devoir se plier à des contraintes dans sa jeunesse.
      28 Qu’il se tienne solitaire et silencieux, lorsque l'Eternel le lui impose !
      29 Qu’il mette sa bouche dans la poussière : il y a peut-être de l’espoir.
      30 Qu’il présente la joue à celui qui le frappe, qu’il soit rassasié d’insultes !
      31 En effet, le Seigneur ne rejette pas pour toujours,
      32 mais quand il cause du chagrin, il fait preuve de compassion, tant sa bonté est grande.
      33 De fait, ce n'est pas de bon cœur qu'il humilie, qu'il cause du chagrin aux hommes.
      34 Quand on écrase et piétine tous les prisonniers d’un pays,
      35 quand on viole le droit d’un homme devant le Très-Haut,
      36 quand on fait du tort à un être humain alors qu’il défend sa cause, le Seigneur ne le voit-il pas ?
      37 Qui n’a qu’à parler pour qu’une chose se produise, si le Seigneur ne l’a pas ordonnée ?
      38 N'est-ce pas de la bouche du Très-Haut que sortent les malheurs et le bonheur ?
      39 Pourquoi l’être humain resté en vie se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés !
      40 Réfléchissons à nos voies, examinons-les et retournons à l'Eternel !
      41 Elevons notre cœur, tout comme nos mains, vers le Dieu qui est au ciel :
      42 « Nous, nous avons commis des transgressions, nous nous sommes révoltés, et toi, tu n'as pas pardonné.
      43 Tu t'es enveloppé de colère et tu nous as poursuivis, tu as tué sans pitié.
      44 Tu t'es enveloppé d'un nuage pour empêcher la prière de parvenir jusqu’à toi.
      45 Tu as fait de nous un objet de mépris et de rejet au milieu des peuples. »
      46 Tous nos ennemis ouvrent la bouche contre nous.
      47 Nous avons connu la terreur et le trou, la dévastation et la ruine.
      48 Des torrents d'eau coulent de mes yeux à cause du désastre qui frappe la fille de mon peuple.
      49 Mon œil fond en larmes, sans repos, sans répit,
      50 jusqu'à ce que l'Eternel regarde et voie du haut du ciel.
      51 Mon œil me fait souffrir, à cause du malheur qui s’est abattu sur toutes les filles de ma ville.
      52 Ils m'ont pourchassé avec persévérance comme si j’étais un oiseau, ceux qui sont mes ennemis sans raison.
      53 Ils ont voulu mettre fin à ma vie en me jetant dans un puits et m’ont lancé des pierres.
      54 L’eau a submergé ma tête. Je me disais : « Je suis perdu ! »
      55 J'ai fait appel à ton nom, Eternel, au plus profond du puits.
      56 Tu as entendu ma voix : ne bouche pas tes oreilles à ma demande de délivrance, à mon appel au secours !
      57 Le jour où j’ai fait appel à toi, tu t'es approché, tu as dit : « N’aie pas peur ! »
      58 Seigneur, tu as défendu ma cause, tu as racheté ma vie.
      59 Eternel, tu as vu le tort qu’on m’a fait : rends-moi justice !
      60 Tu as vu leur soif de vengeance, tous leurs complots contre moi.
      61 Eternel, tu as entendu leurs insultes, tous leurs complots contre moi,
      62 les discours de mes adversaires et les propos qu'ils tenaient à longueur de journée contre moi.
      63 Regarde : qu’ils restent assis ou se lèvent, ils se moquent de moi dans leurs chansons.
      64 Tu leur rendras ce qu’ils méritent, Eternel, conformément à leur manière d’agir.
      65 Tu les rendras obstinés, ta malédiction reposera contre eux.
      66 Dans ta colère tu les pourchasseras et tu les extermineras de dessous le ciel, Eternel !
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider