Dictionnaire Biblique de Top Bible

CRUAUTÉ

Ce vice, par lequel on prend plaisir à faire souffrir, n'est guère nommé dans la Bible ; l'adjectif (hébreu akzâr) y paraît quelques foiss, dans les condamnations de la fureur cruelle (Pr 27:4), de l'homme cruel (Pr 12:10), qui sera châtié (Pr 11:17), ou qui sera lui-même employé pour châtier le pécheur (Pr 5:9 17:11, Esa 19:4, Jer 6:23 30:14). Dans ses objurgations, Job reproche à Dieu d'être cruel envers lui (Job 30:21) ; le jour de JHVH est annoncé comme devant être cruel contre Baby-lone (Esa 13:9). St Paul prédit les méfaits de gens cruels, de loups cruels (Ac 20:29,2Ti 3:3). Pour la cruauté prétendue de l'autruche, voir (La 4:3, Job 39:19) ce mot. Enfin, par métaphore, il est question d'un cruel poison (De 32:33).

Mais si les termes sont rares, les exemples de cruauté ne le sont pas dans ces livres sacrés, où palpitent des siècles de la vie antique orientale telle que nous la connaissons aussi par d'innombrables documents profanes. L'un des plus anciens morceaux de la Bible est un chant sauvage de vendetta, où Lémec proclame le droit aux représailles (Ge 4:23 et suivant), régime inique de la vengeance arbitraire et du bon plaisir du plus fort. La coutume de l'interdit (voir ce mot), sans être cruelle en ce sens qu'elle exprimait non la soif du sang mais le sacrifice impitoyable à la divinité (De 20:17, Jos 6:21), attribuait cependant à JHVH des atrocités. Dans 2Sa 12:31, la rectification du texte enlève à David la responsabilité d'un supplice épouvantable (voir Four et Herse). Mais les Israélites vivaient entre les Cananéens, les Edomites, les Philistins, les Caldéens, etc., tous connus pour la cruauté de leurs moeurs, militaires et civiles, dont les exemples abondent dans l'A.T. ; ainsi s'expliquent, sans se justifier, certaines imprécations comme celles de Ps 137:7-9 et certaines traditions nationales comme celle des massacres commis par les Juifs à Suse (Est 9).

Les pires cruautés décrites dans la Bible sont sans doute les persécutions de l'époque des Macchabées ; elles remplissent les deux livres apocr. de ce nom, qui ont le droit de dénoncer « le tyran cruel Antiochus », et ses « actes de cruauté » (2Ma 7:27 12:5 13:9 etc.). Il faut citer aussi les sanguinaires Hérode le Grand (Mt 2:13-18). Hérode Antipas avec Hérodias (Mr 6:21,28), Ponce Pilate (Lu 13:1). « Sortant péniblement de la barbarie dans laquelle elle se trouvait plongée, la race des hommes a été appelée à parcourir un long chemin.

La loi, sous l'ancienne alliance, en a marqué les étapes successives. Passant par la règle du talion, l'humanité s'est graduellement élevée jusqu'à ce que, sous l'action du souffle prophétique, un nouveau degré fût franchi, et que retentît le commandement de l'amour. Jésus, couronnant l'oeuvre de la loi et des prophètes, a non seulement proclamé à nouveau ce principe divin, il l'a incarné en lui-même, en sa vie et en sa mort. » (L. Gautier.) Entre l'esprit du Christ et l'esprit même d'Élie, il y a tout l'abîme de la révélation de l'Évangile (cf. 1Ro 18:40,2Ro 1:10,12 et Lu 9:55).

La cruauté est incompatible avec l'amour chrétien, qui « ne fait rien de malhonnête, ne se réjouit pas de l'injustice, mais excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout » (1Co 13:5-7). Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 4

      23 Lémec dit à ses femmes : « Ada et Tsilla, écoutez-moi, femmes de Lémec, prêtez attention à ce que je dis ! C’est que j'ai tué un homme pour ma blessure et un enfant pour ma contusion.

      Josué 6

      21 et vouèrent à la destruction, en le passant au fil de l'épée, tout ce qui s’y trouvait : hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu'aux bœufs, aux brebis et aux ânes.

      2 Samuel 12

      31 Il déporta ses habitants et les affecta au maniement des scies, des pics de fer et des haches de fer, ou encore les fit travailler au moule à briques. Il traita de la même manière toutes les villes des Ammonites. Puis David retourna à Jérusalem avec tout le peuple.

      Esther 9

      1 Le treizième jour du douzième mois, c’est-à-dire le mois d'Adar, le jour où le message du roi, qui avait valeur de loi, aurait dû entrer en vigueur, le jour où les ennemis des Juifs avaient espéré dominer sur eux, ce fut le contraire qui arriva : ce fut au tour des Juifs de dominer ceux qui les détestaient.
      2 Ils se rassemblèrent dans leurs villes respectives, dans toutes les provinces du roi Assuérus, pour porter la main contre ceux qui leur voulaient du mal. Personne ne leur opposa de résistance, tant les autres peuples avaient peur d’eux.
      3 De plus, tous les chefs de province, les satrapes, les gouverneurs et les fonctionnaires du roi soutenaient les Juifs, tant ils avaient peur de Mardochée.
      4 En effet, celui-ci jouait un rôle important au palais et sa réputation atteignait toutes les provinces car il exerçait une influence grandissante.
      5 Les Juifs frappèrent tous leurs ennemis à coups d'épée, les tuant et les faisant disparaître. Ils traitèrent selon leur bon plaisir ceux qui les détestaient.
      6 A Suse, la capitale, ils tuèrent et firent disparaître 500 hommes,
      7 sans compter Parshandatha, Dalphon, Aspatha,
      8 Poratha, Adalia, Aridatha,
      9 Parmashtha, Arizaï, Aridaï et Vajezatha,
      10 les dix fils d'Haman, fils d'Hammedatha, l'adversaire des Juifs. En revanche, ils ne se livrèrent à aucun pillage.
      11 Le jour même, le nombre de personnes tuées à Suse, la capitale, fut communiqué au roi,
      12 et celui-ci dit à la reine Esther : « A Suse, la capitale, les Juifs ont tué et fait disparaître 500 hommes, sans compter les dix fils d'Haman. Qu'auront-ils fait dans le reste de mes provinces ? Cependant, quel est l’objet de ta demande ? Il te sera accordé. Que désires-tu encore ? Tu l'obtiendras. »
      13 Esther répondit : « Si tu le juges bon, il faudrait autoriser les Juifs de Suse à agir demain encore conformément à la loi en vigueur aujourd'hui et pendre le corps des dix fils d'Haman à une potence. »
      14 Le roi ordonna d’agir de cette manière. Cet édit fut donc proclamé à Suse et l’on pendit le corps des dix fils d'Haman ;
      15 de plus, les Juifs de Suse se rassemblèrent de nouveau le quatorzième jour du mois d'Adar et tuèrent 300 hommes à Suse. En revanche, ils ne se livrèrent à aucun pillage.
      16 Quant au reste des Juifs, ceux qui se trouvaient dans les autres provinces du roi, ils se rassemblèrent pour défendre leur vie et obtenir le repos vis-à-vis de leurs ennemis. Ils tuèrent 75'000 personnes parmi ceux qui les détestaient. En revanche, ils ne se livrèrent à aucun pillage.
      17 Ils firent cela le treizième jour du mois d'Adar et se reposèrent le quatorzième, et ils en firent un jour réservé aux banquets et à la joie.
      18 De leur côté, les Juifs de Suse s'étaient rassemblés les treizième et quatorzième jours et se reposèrent le quinzième ; c’est donc ce jour-là qu’ils réservèrent aux banquets et à la joie.
      19 Voilà pourquoi pour les Juifs de la campagne, ceux qui habitent des villes dépourvues de murailles, c’est le quatorzième jour du mois d'Adar qui est un jour réservé à la joie, aux banquets et à la fête, où l'on s'envoie des cadeaux les uns aux autres.
      20 Mardochée enregistra ces événements par écrit et envoya des lettres à tous les Juifs installés dans toutes les provinces du roi Assuérus, qu’ils soient près ou loin.
      21 Il leur prescrivait de célébrer chaque année les quatorzième et quinzième jours du mois d'Adar.
      22 En effet, c’étaient les jours où les Juifs avaient obtenu le repos vis-à-vis de leurs ennemis, le mois où leur tristesse avait été transformée en joie et leur deuil en fête. Ils devaient donc faire de ces jours des jours réservés aux banquets et à la joie, où l'on s'envoie des cadeaux les uns aux autres et où l'on fait des offrandes aux pauvres.
      23 Les Juifs s'engagèrent à poursuivre ce qu'ils avaient déjà commencé de faire et ce que Mardochée leur avait prescrit.
      24 En effet, Haman, fils d'Hammedatha, l'Agaguite qui était l’adversaire de tous les Juifs, avait projeté de les faire disparaître et il avait jeté le « pour », c'est-à-dire le sort, en vue de semer le trouble parmi eux et de les faire disparaître.
      25 Cependant, Esther s'était présentée devant le roi, et celui-ci avait ordonné par écrit de faire retomber sur la tête d'Haman le funeste projet qu'il avait formé contre les Juifs et de le pendre à une potence, ainsi que ses fils.
      26 Voilà pourquoi on appela ces jours Pourim, d’après le mot « pour ». Voilà pourquoi aussi, en s’appuyant sur toutes les instructions de cette lettre, sur ce qu'ils avaient eux-mêmes vu et sur ce qui leur était arrivé,
      27 les Juifs prirent l'engagement irrévocable pour eux, pour leur descendance et pour tous ceux qui se joindraient à eux, de célébrer ces deux jours en respectant ce qui était prescrit et la date fixée, et ce chaque année,
      28 de garder le souvenir de ces jours et les célébrer de génération en génération dans chaque famille, dans chaque province et dans chaque ville, et de ne jamais laisser ces jours de Pourim disparaître du milieu des Juifs ni leur souvenir s'effacer parmi leurs descendants.
      29 La reine Esther, fille d'Abichaïl, et le Juif Mardochée écrivirent une seconde fois, avec toute l’autorité qui était la leur, pour confirmer la lettre relative aux Pourim.
      30 On envoya des lettres à tous les Juifs, dans les 127 provinces du roi Assuérus. Porteuses d’un message de paix et de vérité,
      31 elles confirmaient la date fixée pour les jours de Pourim par le Juif Mardochée et la reine Esther, mais aussi par les Juifs eux-mêmes, pour eux et leur descendance et contenaient les instructions relatives aux jeûnes et aux cris qui les accompagnaient.
      32 Ainsi, l'ordre d'Esther confirma ces instructions relatives aux Pourim et il fut enregistré par écrit dans un livre.

      Job 30

      21 Tu t’es changé en ennemi cruel contre moi, tu me combats avec toute la force de ta main.

      Job 39

      19 » Est-ce toi qui donnes la puissance au cheval et qui habilles son cou d'une crinière flottante ?

      Psaumes 137

      7 Eternel, souviens-toi des Edomites ! Le jour de la prise de Jérusalem, ils disaient : « Rasez-la, rasez-la jusqu’aux fondations ! »
      8 Toi, ville de Babylone, tu seras dévastée. Heureux celui qui te rendra le mal que tu nous as fait !
      9 Heureux celui qui prendra tes enfants pour les écraser contre un rocher !

      Proverbes 5

      9 Sinon tu livreras ta dignité à d'autres et tes années à un mari sans pitié ;

      Proverbes 11

      17 L'homme bon se fait du bien à lui-même, mais l'homme cruel provoque son propre trouble.

      Proverbes 12

      10 Le juste connaît bien son bétail, mais le cœur des méchants est cruel.

      Proverbes 17

      11 Le méchant ne cherche que révolte ; un messager sans pitié sera envoyé contre lui.

      Proverbes 27

      4 La fureur est cruelle et la colère sans retenue, mais qui tiendra devant la jalousie ?

      Esaïe 13

      9 Le jour de l'Eternel arrive. C’est un jour cruel, un jour de colère et d'ardente fureur qui transformera la terre en désert, faisant disparaître les pécheurs de sa surface.

      Esaïe 19

      4 je livrerai l'Egypte entre les mains de maîtres sévères. Un roi cruel dominera sur eux, déclare le Seigneur, l'Eternel, le maître de l’univers.

      Jérémie 6

      23 Ils empoignent l'arc et le javelot, ils sont cruels et ne montrent aucune compassion. Leur voix gronde comme la mer. Ils sont montés sur des chevaux, prêts à combattre comme un seul homme contre toi, fille de Sion ! »

      Jérémie 30

      14 Tous ceux qui t'aimaient t’ont oubliée, Jérusalem, personne ne se soucie de toi, car je t'ai frappée comme le fait un ennemi. Je t'ai infligé une punition sévère à cause de l’importance de ta faute, du grand nombre de tes péchés.

      Lamentations 4

      3 Même les chacals présentent leurs mamelles pour allaiter leurs petits, mais la fille de mon peuple est devenue aussi cruelle que les autruches du désert.

      Matthieu 2

      13 Lorsqu'ils furent partis, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph et dit : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle, car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire mourir. »
      14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère et se retira en Egypte.
      15 Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : J'ai appelé mon fils à sortir d'Egypte.
      16 Quand Hérode vit que les mages l'avaient trompé, il se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date qu'il s'était fait préciser par les mages.
      17 Alors s'accomplit ce que le prophète Jérémie avait annoncé :
      18 On a entendu des cris à Rama, des pleurs et de grandes lamentations : c'est Rachel qui pleure ses enfants et n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus là.

      Marc 6

      21 Cependant, un jour propice arriva lorsque Hérode, pour son anniversaire, donna un festin à ses grands, aux chefs militaires et aux personnalités de la Galilée.
      28 et apporta la tête sur un plat. Il la donna à la jeune fille et la jeune fille la donna à sa mère.

      Luc 9

      55 Jésus se tourna vers eux et leur adressa des reproches [en disant : « Vous ne savez pas de quel esprit vous êtes animés.

      Luc 13

      1 A ce moment-là, quelques personnes qui se trouvaient là racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mélangé le sang avec celui de leurs sacrifices.

      Actes 20

      29 Je sais qu'après mon départ des loups cruels s'introduiront parmi vous, et ils n'épargneront pas le troupeau ;

      1 Corinthiens 13

      5 il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal,
      6 il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ;
      7 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

      2 Timothée 3

      3 insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien,
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider