Dictionnaire Biblique de Top Bible

DAMAS

Immense oasis à la lisière du désert de Syrie, abritée au pied de l'Antiliban, arrosée par divers frais torrents (cf. 2Ro 5:12) comme le Barada, qui assurent la fertilité de la plaine environnante, Damas devint certainement de fort bonne heure une halte des plus appréciées et un centre de caravanes fort important, entre les peuples de la Méditerranée et ceux de la Mésopotamie, comme entre l'Arabie et les rives de l'Oronte ; elle a toujours eu de nombreux khans ou caravansérails pour les marchands de passage (fig. 60).

Une tradition populaire, qui subsiste encore de nos jours, fait de Damas la plus ancienne ville du monde. Son origine, en effet, est totalement inconnue. Josèphe (Ant., I, 6:4) en attribue la fondation à Uts, petit-fils de Sem ; et Nicolas de Damas, le biographe d'Hérode le Gd, dit qu'Abram y régna avant de se rendre en Palestine (ibid., I, 7:2, cf. Ge 14:15).

Les premières mentions de la ville, dans le rapport des conquêtes du pharaon Thoutmès III, vers 1450 av. J. -C, et dans les tablettes de Tell el-Amarna, vers 1400, nous la montrent sous la suprématie égyptienne ; il semble pourtant qu'elle passa bientôt sous la domination hittite. Ramsès II (1292-1225), le pharaon qui opprima les Israélites en Egypte, arriva peut-être jusqu'à Damas ; en tout cas, lorsque l'empire hittite fut en décadence, Ramsès III (1198-1167) reconquit, mais pour peu de temps, cette ville, dont la population, vers cette époque, devint de plus en plus araméenne.

La conquête de Damas par David (2Sa 8:5 et suivants) ne semble pas être un fait historique ; si elle eut lieu, elle fut bien éphémère, puisque Rézon, fils d'Eljada, se révolta contre son maître, Hadadézer, roi de Tsoba, au cours de la guerre entre ce dernier et David, s'empara de Damas et y fonda, vers 950, une dynastie hostile aux Israélites (1Ro 11:23-25).

Son successeur fut Hézion (1Ro 15:18), à moins que celui-ci ne soit Rézon lui-même, comme quelques critiques le croient ; le fils de Hézion, Tabrimmon, fut l'allié d'Abijam (1Ro 15:19), vers 916. Ben-Hadad I er, fils de Tabrimmon, prêta son secours à Asa contre Baésa (1Ro 15:16-22), vers 900, et obtint d'Omri des bazars à Samarie pour les marchands de Damas (1Ro 20:34), vers 886. Ben-Hadad II (Bir-Idri ou Hadad-Idri en assyrien), qu'on identifie quelques fois, sans raison suffisante, avec Ben-Hadad I er, (cf. 1Ro 20:34) est le vrai fondateur du royaume de Damas : 32 rois lui sont soumis (1Ro 20:1). Tandis que son père avait imposé ses conditions de paix à Omri (1Ro 20:34), Ben-Hadad II fut battu par Achab ; il avait assiégé le roi d'Israël dans sa capitale (1Ro 20:1 et suivants, le siège de Samarie décrit en 2Ro 6:24-7:20 semble être celui de 857), mais fit des conditions de paix si humiliantes qu'Achab, encouragé par un oracle prophétique, fit une sortie « et fit éprouver aux Syriens une grande défaite », vers 857. L'année suivante (1Ro 20:22 et suivants) leur défaite fut encore plus décisive : Ben-Hadad choisit la plaine de Jizréel (Aphek) comme champ de bataille (l'Éternel avait triomphé à Samarie puisqu'il était « un dieu des montagnes »), mais son armée fut anéantie. Ben-Hadad se rendit sans conditions, et Achab, contrairement à l'avis des prophètes (1Ro 20:35-43), offrit une paix honorable, sur la base du statu quo ante (verset 34) : il comprit qu'il n'aurait pu soumettre Damas pour longtemps et pressentait la menace assyrienne. La paix (cf. l'histoire de Naaman, 2Ro 5) dura trois ans (1Ro 22:1), au cours desquels Salmanasar III, roi d'Assyrie, se battit à Karkar (854) contre une coalition comprenant Hadad-Idri (Ben-Hadad) de Damas avec 1.200 chars, et d'autres princes.

Le roi assyrien se vante d'avoir vaincu ; mais il dut rentrer dans son pays sans avoir obtenu des résultats tangibles, et dut entreprendre deux autres campagnes contre Ben-Hadad (849 et 846), puis deux encore contre le successeur de ce dernier, Hazaël (842 et 839), sans pouvoir prendre Damas. En 843 Achab et Josaphat montèrent à Ramoth en Galaad, que Ben-Hadad n'avait pas rendue à Israël, bien qu'il l'eût promis : l'expédition réussit, mais Achab paya de sa vie la victoire (1Ro 22). Hazaël, d'après 2Ro 8:7-15, avait été reconnu par Elisée comme successeur de Ben-Hadad, et, en effet, gagna la couronne en étouffant le roi malade (842).

De 839 à 805 l'Assyrie n'attaqua point Damas, ce qui permit à Hazaël de ravager (Am 1:3 et suivant, 2Ro 8:12) et de conquérir (2Ro 10:32 et suivant) les provinces de Jéhu à l'Est du Jourdain : il tirait vengeance du roi qui ne l'avait pas aidé contre Salmanasar en 839. Hazaël continua d'opprimer Israël pendant le règne de Joachaz (2Ro 13:3,22) ; les 2.000 chars de guerre d'Achab furent réduits à 10 sous Joachaz (2Ro 13:7). Hazaël marcha vers le S. et conquit Gath ; Juda n'échappa qu'au prix d'une forte indemnité (2Ro 12:17 et suivant, cf. 2Ch 24:23 et suivants).

Au début du règne de Ben-Hadad III (2Ro 13:3), Damas conserva sa puissance, mais pour peu de temps : Adad-Nirari III envahit son royaume en 805, l'assiégea et exigea une forte somme ; Joas en profita pour reprendre les villes enlevées par Hazaël à Israël (2Ro 13:25), et Zakir, roi de Hamath (était-il allié des Assyriens ?), se vante, sur une stèle trouvée en 1903 par M. Pognon près d'Alep, que son dieu le délivra d'un siège de Bar-Hadad fils de Hazaël, qui était à la tête d'une coalition des princes araméens. Désormais l'Assyrie ne cessera de tracasser Damas jusqu'à la prise de la ville par Tiglath-Piléser III en 732. En 772 Assour-dan III attaqua Damas (dont le roi était peut-être Tabéel, nommé Esa 7:6), et Jéroboam II rétablit Israël dans son étendue intégrale (2Ro 14:25). Pour se défendre contre Tiglath-Piléser III (745-727), Retsin de Damas et Pékah d'Israël formèrent une alliance (734). Achaz de Juda se refusa à intervenir et fut attaqué par les alliés, sur quoi il fit appel à Tiglath-Piléser III (2Ro 16:5 et suivants, Esa 7:1 et suivants, cf. 2Ch 28:5-18 : lire Édomites au lieu de Syriens dans 2Ro 16:6). Le roi d'Assyrie avait soumis la Phénicie et le pays des Philistins en 734 ; Samarie et Damas étaient isolées : en 733 Pékah fut tué par Os qui fit acte de soumission ; en 732 Tiglath-Piléser dévasta 591 villages du royaume de Damas, Retsin fut exécuté (2Ro 16:9) et 800 habitants furent déportés à Kir  ; (ibid., Am 1:5) désormais Damas était une province assyrienne. A l'exception d'une mention faite, par Sargon, Damas n'est plus nommée dans les sources assyriennes.

Sous les Perses (538-333), Damas prospéra de nouveau ; Cambyse y mourut, Darius y plaça sa famille avant la bataille décisive contre Alexandre (Issus). Dans la période hellénistique, Damas perdit beaucoup de son importance, par le développement commercial que prit Antioche. Vers 85, Damas passa sous la domination des Nabatéens (Arétas) et, en 64, Pompée y établit l'autorité romaine. Quand Paul visita Damas au temps de Caligula (37-41 ap. J. -C.), un autre Arétas roi des Nabatéens y régnait sous l'égide de Rome (2Co 11:32). Après la conquête arabe (634) Damas supplanta Antioche en importance, et, pour un siècle (650-750), elle fut la capitale du califat omeyade, comme ensuite du royaume de Saladin (1137-1183).

Pour la conversion de Paul sur le chemin de Damas (d'où la locution désignant une révélation soudaine : trouver son chemin de Damas), et pour la portée de ce fait, voir Paul. BIBLIOGRAPHIE --Voir Israël, Assyrie et Babylonie. --E.G.H. Kraeling, Aram and Israël, New York 1918.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 14

      15 Il divisa sa troupe pour les attaquer de nuit avec ses serviteurs. Il les battit et les poursuivit jusqu'à Choba, qui est au nord de Damas.

      Genèse 15

      2 Abram répondit : « Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m'en vais sans enfants et l'héritier de mes biens, c'est Eliézer de Damas. »

      2 Samuel 8

      5 Les Syriens de Damas vinrent au secours d'Hadadézer, le roi de Tsoba, et David battit 22'000 d’entre eux.
      6 David posta des garnisons chez les Syriens de Damas. Les Syriens furent asservis à David et lui payèrent un tribut. L'Eternel protégeait David partout où il allait.

      1 Chroniques 18

      5 Les Syriens de Damas vinrent au secours d'Hadarézer, le roi de Tsoba, et David battit 22'000 d’entre eux.
      6 David posta des garnisons chez les Syriens de Damas. Les Syriens furent asservis à David et lui payèrent un tribut. L'Eternel protégeait David partout où il allait.

      2 Chroniques 16

      2 Asa sortit alors de l'argent et de l'or des trésors de la maison de l'Eternel et du palais royal, et il envoya des messagers vers Ben-Hadad, le roi de Syrie, qui habitait à Damas. Il lui fit dire :

      2 Chroniques 24

      23 Quand l'année fut terminée, l'armée des Syriens monta contre Joas et pénétra dans Juda et à Jérusalem. Elle tua parmi la population tous les chefs du peuple et envoya tout son butin au roi de Damas.

      2 Chroniques 28

      5 L'Eternel, son Dieu, le livra entre les mains du roi de Syrie. Les Syriens le battirent et lui firent un grand nombre de prisonniers, qu'ils emmenèrent à Damas. Il fut aussi livré entre les mains du roi d'Israël, qui lui infligea une grande défaite.
      6 Pékach, fils de Remalia, tua en une seule journée 120'000 hommes, tous vaillants, en Juda, parce qu'ils avaient abandonné l'Eternel, le Dieu de leurs ancêtres.
      7 Zicri, un guerrier d'Ephraïm, tua Maaséja, le fils du roi, Azrikam, le chef du palais, et Elkana, l’adjoint du roi.
      8 Les Israélites firent parmi leurs frères 200'000 prisonniers, femmes, fils et filles. Ils leur prirent aussi un très grand butin qu'ils emmenèrent à Samarie.
      9 Il y avait là-bas un prophète de l'Eternel du nom d’Oded. Il alla à la rencontre de l'armée alors qu’elle revenait à Samarie et il leur dit : « C'est à cause de sa colère contre Juda que l'Eternel, le Dieu de vos ancêtres, les a livrés entre vos mains, et vous les avez tués avec une rage telle qu’elle est parvenue jusqu'au ciel.
      10 Et vous parlez maintenant de faire des habitants de Juda et de Jérusalem vos serviteurs et vos servantes ! Mais vous, n'êtes-vous pas aussi coupables envers l'Eternel, votre Dieu ?
      11 Ecoutez-moi donc et renvoyez ces prisonniers que vous avez faits parmi vos frères, car la colère de l'Eternel est enflammée contre vous. »
      12 Quelques-uns des chefs des Ephraïmites – Azaria, fils de Jochanan, Bérékia, fils de Meshillémoth, Ezéchias, fils de Shallum, et Amasa, fils de Hadlaï – se dressèrent contre ceux qui revenaient de l’expédition
      13 et leur dirent : « Vous ne ferez pas entrer ces prisonniers ici, car c’est pour nous rendre plus coupables encore envers l'Eternel que vous parlez d’ajouter à nos péchés et à nos fautes. En effet, nous sommes déjà bien coupables et la colère de l'Eternel est enflammée contre Israël. »
      14 Les soldats abandonnèrent les prisonniers et le butin devant les chefs et devant toute l'assemblée,
      15 et les hommes dont les noms viennent d'être mentionnés se mirent à réconforter les prisonniers. Ils employèrent le butin à habiller tous ceux qui étaient nus en leur donnant vêtements et chaussures. Ils les firent manger et boire et les soignèrent. Puis ils conduisirent sur des ânes tous ceux qui étaient fatigués et les amenèrent à Jéricho, la ville des palmiers, près de leurs frères, avant de retourner à Samarie.
      16 A cette époque-là, le roi Achaz envoya demander du secours aux rois d'Assyrie.
      17 Les Edomites étaient encore venus, avaient battu Juda et emmené des prisonniers.
      18 Quant aux Philistins, ils avaient lancé une attaque contre les villes de la plaine et du sud de Juda. Ils avaient pris Beth-Shémesh, Ajalon, Guedéroth, Soco et les villes qui en dépendaient, Thimna et les villes qui en dépendaient, Guimzo et les villes qui en dépendaient, et ils s'y étaient installés.
      23 Il offrit des sacrifices aux dieux de Damas qui l'avaient frappé et dit : « Puisque les dieux des rois de Syrie leur viennent en aide, je leur offrirai des sacrifices pour qu'ils viennent à mon aide. » Mais ils provoquèrent sa chute et celle de tout Israël.

      Esaïe 7

      1 A l’époque d'Achaz, fils de Jotham, lui-même fils d'Ozias qui était roi de Juda, Retsin, le roi de Syrie, monta avec Pékach, le fils de Remalia, le roi d'Israël, contre Jérusalem pour l'attaquer, mais sans parvenir à s’en emparer.
      6 Montons contre Juda, semons-y la panique, frayons-nous un passage et proclamons-y roi le fils de Tabeel.’
      8 Certes, Damas est la capitale de la Syrie et Retsin le souverain de Damas, mais d’ici 65 ans Ephraïm ne sera plus un peuple.

      Esaïe 8

      4 En effet, avant que l'enfant sache dire : ‘Papa ! Maman !’on apportera devant le roi d'Assyrie les richesses de Damas et le butin pris à Samarie. »

      Esaïe 10

      9 Le sort de Calno n’a-t-il pas été identique à celui de Karkemish, le sort de Hamath à celui d'Arpad, le sort de Samarie à celui de Damas ?

      Esaïe 17

      1 Message sur Damas. Damas sera supprimée ; elle ne sera plus une ville, elle ne sera qu'un tas de ruines.
      3 Il est réglé, le sort de la forteresse d'Ephraïm, du royaume de Damas et du reste de la Syrie : il est identique à celui de la gloire des Israélites, déclare l'Eternel, le maître de l’univers.

      Jérémie 49

      23 Sur Damas. Hamath et Arpad sont dans la honte, car elles ont appris une mauvaise nouvelle. Elles en tremblent, ce sont des vagues d’anxiété impossibles à calmer.
      24 Damas s’affaisse, elle se tourne pour prendre la fuite et elle est saisie de panique. L'angoisse et les douleurs s’emparent d’elle, comme pour une femme prête à accoucher.
      27 Je mettrai le feu aux murs de Damas, et il dévorera le palais de Ben-Hadad.

      Ezéchiel 27

      18 Damas traitait avec toi à cause de la quantité de tes activités et à cause de tous les biens que tu avais en abondance. Elle te fournissait du vin de Helbon et de la laine blanche.

      Ezéchiel 47

      16 Hamath, Bérotha, Sibraïm – entre la frontière de Damas et la frontière de Hamath – et Hatzer-Hatthicon, vers la frontière de Havran.
      17 Ainsi la limite comprendra, en partant de la mer : Hatsar-Enon, la frontière de Damas, Tsaphon au nord et la frontière de Hamath. Ce sera le côté nord.
      18 Vous ferez passer la frontière est entre Havran, Damas, Galaad et le pays d'Israël. Le Jourdain servira de frontière jusqu'à la mer Morte. Ce sera le côté est.

      Ezéchiel 48

      1 » Voici la liste des tribus. Sur le territoire qui part de l'extrémité nord, longe le chemin de Hethlon en direction de Hamath et Hatsar-Enon, et laisse la frontière de Damas au nord vers Hamath, d’est en ouest, il y aura une tribu : celle de Dan.

      Amos 1

      3 Voici ce que dit l'Eternel : A cause de trois crimes de Damas, même de quatre, je ne reviens pas sur ma décision. Parce qu'ils ont écrasé Galaad sous des traîneaux de fer,
      5 Je briserai les verrous de Damas, j'exterminerai de Bikath-Aven les habitants et de Beth-Eden celui qui tient le sceptre, et le peuple de Syrie sera exilé à Kir, dit l'Eternel.

      Amos 5

      27 Je vous exilerai au-delà de Damas, dit l'Eternel, dont le nom est le Dieu de l’univers.

      Zacharie 9

      1 Message. La parole de l'Eternel est au pays de Hadrac, elle s'arrête sur Damas, car l'Eternel a le regard sur tous les hommes comme sur toutes les tribus d'Israël.

      Actes 9

      2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.
      3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui.
      8 Saul se releva de terre. Malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien ; on le prit par la main pour le conduire à Damas.
      10 Or, il y avait à Damas un disciple du nom d'Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision : « Ananias ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur ! »
      19 après avoir pris de la nourriture, il retrouva des forces. Il resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas
      22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
      27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus.

      Actes 22

      5 Le grand-prêtre et tout le collège des anciens m'en sont témoins, puisque j'ai même reçu d'eux des lettres pour les frères de Damas, où je me suis rendu afin d'arrêter ceux qui s'y trouvaient et de les ramener à Jérusalem pour les faire punir.
      6 » J'étais en chemin et j'approchais de Damas quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel a resplendi autour de moi.
      10 Alors j’ai dit : ‘Que dois-je faire, Seigneur ?’Et le Seigneur m’a dit : ‘Lève-toi, va à Damas et là on te dira tout ce que tu dois faire.’
      11 Comme je ne voyais plus à cause de l'éclat de cette lumière, ceux qui étaient avec moi m’ont pris par la main et je suis arrivé à Damas.

      Actes 26

      12 C'est ainsi que je me suis rendu à Damas avec les pleins pouvoirs et un mandat des chefs des prêtres.
      20 Aux habitants de Damas d'abord, puis à ceux de Jérusalem, dans toute la Judée et aux non-Juifs, j'ai annoncé qu’ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu en adoptant une manière d’agir qui confirme leur changement d’attitude.

      2 Corinthiens 11

      32 A Damas, le gouverneur du roi Arétas faisait garder la ville des Damascéniens parce qu’il voulait m'arrêter.

      Galates 1

      17 je ne suis même pas monté à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi, mais je suis aussitôt parti pour l'Arabie ; puis je suis retourné à Damas.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider