Dictionnaire Biblique de Top Bible

DENT

(héb. chén, de la rac. chânan-- aiguiser ; grec odous, de la rac. édô =manger).

I Dents d'hommes.

1.

Sens propre.

Les dents humaines sont mentionnées en diverses circonstances (Ge 49:12, No 11:33, La 3:16) ; elles sont un élément de beauté (Ca 4:2 6:6) ; le rire d'un homme, c'est « le rire de ses dents » (Sir 19:30). Au contraire le grincement des dents, qui peut être l'effet de crises nerveuses attribuées aux démons (Mr 9:18), est une manifestation, commune en Orient, de haine violente, soit dans le triomphe de la méchanceté (Job 16:9, Ps 35:16 37:12, La 2:16, Sir 51:3 dans LXX), soit dans la rage envieuse ou folle (Ps 112:10, Ac 7:54), soit dans la désolation sans remède, dans l'impuissance devant le malheur, que le Seigneur décrit comme l'état d'esprit des réprouvés (six fois dans Mt 8:12, etc. ; Lu 13:28). Quant à l'expression pénale : « dent pour dent », voir (Ex 21:24, Mt 5:38 etc.) Talion.

2.

Sens figurés.

« Donner la pureté des dents », ou faire les dents nettes (Am 4:6), c'est priver de nourriture. « Prendre sa chair entre ses dents » (Job 13:14), c'est défendre sa vie, comme un animal la proie qu'enserrent ses mâchoires. N'avoir plus que « la peau des dents » (Job 19:20), c'est avoir tout perdu (n. de Vers. Syn.) ; mais d'autres interprètent : seules les gencives de Job n'ont pas été atteintes par la sorte de lèpre qui l'a frappé. La dent qui se casse est une image du perfide (Pr 25:19). L'effet des acides sur les dents représente des désagréments (Pr 10:26, Sir 30:10), en particulier dans le célèbre passage où les deux grands prophètes de l'époque de l'exil proclament la responsabilité individuelle du pécheur et protestent contre le proverbe qui dénonçait des maux héréditaires : « Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées ! » (Jer 31:29 Eze 18:2).

II Dents d'animaux.

1.

Sens propre.

Sont mentionnées : les dents du lionceau (Job 4:10), du crocodile (Job 41:5), des sauterelles, comparées à des lions (Joe 1:6 Apo 9:8), des serpents venimeux (Sag 16:10), des bêtes sauvages en général (De 32:24), nommées ailleurs « bêtes à dents » (Sir 39:30). Dans Ps 22:21, Vers. Syn. trad. par « la dent des chiens » l'hébreu yâd =la main, au sens de : leur « pouvoir » (Sg.). Pour les dents ou défenses d'ivoire, voir (Eze 27:15) ce dernier mot.

2.

Sens figurés.

Les dents des animaux sont toujours l'image d'une puissance hostile aux fidèles et que Dieu doit vaincre tôt ou tard : faux prophètes qui dévorent le peuple (Mic 3:5), oppresseur impitoyable (Job 29:17), ennemi sanguinaire (Za 9:7), les méchants en général (Ps 3:8 58:7 124:6), leurs armes mêmes (Ps 57:5, Pr 30:14). L'apocalypse de Daniel (7:5,7) les dénonce dans les animaux aux dents redoutables, aux grandes dents de fer. Le Siracide (21:2) compare les effets du péché à la morsure du serpent ou du lion.

III Dents d'objets.

Il est question d'une fourchette à trois dents (1Sa 2:13), et de deux dents de rocher (1Sa 14:4 et suivant) qui sont des cimes aiguës, comme dans Job 39:28, où l'expression littérale est « dents de la pierre » (Cramp.). Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Various Artists Simply worship
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...