Dictionnaire Biblique de Top Bible

DEUIL ET RITES FUNÉRAIRES

La Bible contient un grand nombre d'allusions aux diverses manifestations du deuil chez les Hébreux, mais rares y sont les tableaux d'ensemble. Citons, parmi ceux qui nous donnent le plus de détails, Ge 37:34, De 14:1,2Sa 1:3:31 et suivants, Eze 24:16, Jer 16:6 et suivant, et le livre de Tobit. Un grand nombre de coutumes funéraires se sont du reste perpétuées en Orient jusqu'à nos jours.

1.

Soins aux morts.

Dès que le dernier soupir s'est exhalé des lèvres du moribond, on lui ferme les yeux (Ge 46:4) ; parfois même on obture, à l'aide de tampons, les autres ouvertures du corps ; cela s'appelle « fermer le mort ». Plusieurs écrits talmudiques s'élèvent contre cette habitude ; il semble que par excès de zèle, et sans doute pour empêcher l'esprit de s'échapper du corps, on étouffât parfois le mourant en lui bouchant ainsi les narines et la bouche. Puis on lave le cadavre (Ac 9:37) ; on l'enveloppe dans un linceul blanc (Mr 15:46) après l'avoir oint de substances aromatiques (Jn 19:40). Notons aussi la coutume de baiser le mort (Ge 50:1), marque de tendresse et de respect. Les pieds et les mains liés de bandelettes, le corps parfumé de myrrhe et d'aloès, la tête recouverte d'un suaire (Jn 11:44), le mort est déposé dans un cercueil ouvert ou sur une bière (Lu 7:14) appelée en hébreu mittâh ; il est ainsi transporté par des amis (Ac 5:6,10) jusqu'au lieu de la sépulture. Les parents et connaissances suivent la bière, se livrant à de bruyantes démonstrations de douleur et poussant des cris aigus ; le cortège est accompagné de pleureuses de profession (Jer 9:17), de joueurs de flûte (Mt 9:23).

L'ensevelissement se fait le jour même, environ huit heures après le décès ; aux funérailles de certains grands personnages, on brûle des aromates. Le corps est mis si possible dans un caveau de famille : être enseveli « avec ses pères » est le voeu le plus ardent (Ge 47:29-31). Si l'on ne couche pas le mort dans un tombeau, on élève sur le lieu de l'inhumation un monceau de pierres (2Sa 18:17), ou l'on marque l'emplacement par une dalle dressée (Ge 35:20). Comme inscription on grave, en général, le nom du défunt, souvent l'indication de ses ascendants, du mari, parfois on y ajoute une formule de louange. Il est question plusieurs fois de parfums brûlés en l'honneur des rois défunts (Jer 34:5,2Ch 16:14 21:19). Quant aux offrandes d'aliments aux morts, si Tob 4:17 les recommande pour les justes, Sir 30:18 les condamne en les raillant. Voir Mort, Tombeau.

2.

Vêtement de deuil.

A la nouvelle du deuil qui le frappe, le premier geste de l'Israélite sera de déchirer son vêtement : presque toujours, lorsque ce geste est mentionné dans la Bible, il précède tous les autres (Ge 37:34,2Sa 1:11, Job 1:20). Nous ne pouvons entrer dans la discussion de toutes les explications qui ont été proposées pour rendre compte de ce geste et des différents rites funèbres ; nous pensons pour notre part que l'affligé indiquait par là son intention de se dépouiller de ses vêtements pour revêtir le sac, qui normalement se portait sur le corps nu (Esa 20:2). Le sac dont on se ceint (2Sa 3:31), et non dont on se couvre, était une sorte de pagne, fait d'une étoffe grossière en poils de chèvre, de couleur sombre, qui servait aussi pour la confection des sacs ; ce pagne était cousu autour de la taille (Job 16:15) ou serré par une corde (Esa 3:24). Certains passages font allusion à d'autres vêtements de deuil ou de veuvage (Ge 38:14,2Sa 14:2, Jug 8:5) qui semblent différents du sac. On ôte ses chaussures (Mic 1:8), les porteurs de la bière vont pieds nus ; on arrache son turban, parfois on se rase barbe et cheveux (Am 8:10), ou du moins on couvre sa barbe (Eze 24:17,22) et on se voile la tête (2Sa 15:30). La durée du deuil semble avoir été de trente jours (No 20:29, De 34:8). Les enfants portent le deuil de leurs parents, les maris celui de leur femme et vice versa ; le deuil le plus cruel est celui du fils unique (Jer 6:26, Za 12:10), plus encore du fils unique de veuve (Lu 7:12).

3.

Autres rites.

L'expression de la douleur chez les Hébreux emprunte mille formes, dont nous signalerons ici les plus courantes et les plus typiques. On se met la main sur la tête (2Sa 13:19) ; en apprenant une mauvaise nouvelle, on se lève de son siège pour aller s'asseoir sur la terre nue ou sur un tas de cendres (Job 1:20, Jon 3:6, La 2:10). Au reste, la terre et la cendre jouent un grand rôle dans le rituel du deuil, on s'en couvre la tête ou le corps tout entier, on s'y roule, on saisit de la poussière que l'on jette vers le ciel (Job 2:12). On se frappe la poitrine, on se déchire, on se fait des incisions (voir ce mot), coutume étrangère qu'à plusieurs reprises les livres saints condamnent (De 14:1) ; il est reçu que pendant tout le temps du deuil, il ne faut pas se laver, ne pas oindre son corps (Da 10:3), ne pas se faire les ongles ; la démarche de l'homme en deuil doit être grave et lente (1Ro 21:27). Voir Gestes.

Pour marquer sa douleur, l'Hébreu ne prend d'abord aucune nourriture et ce jeûne parfois se prolonge plusieurs jours (2Sa 1:12,1Sa 31:13). On n'est pas d'accord sur le fait de la célébration d'un repas funèbre ; (cf. Os 9:4) toutefois les expressions : manger le pain du deuil et boire la coupe de consolation (Jer 16:7) semblent indiquer que tout en apportant leurs consolations, les amis offraient en témoignage de sympathie des aliments ou un breuvage à l'homme éprouvé par le deuil.

4.

Les lamentations.

Cris, gémissements, vociférations accompagnaient toute manifestation funèbre. La lamentation pouvait prendre deux formes différentes : la tnisped, cri aigu, hurlement prolongé (Za 12:11), que Michée (Mic 1:8) compare au glapissement du chacal, au cri de l'autruche ; la qînâ, sorte de mélopée accompagnant une poésie funèbre pour chanter les louanges du défunt. La plus célèbre de ces lamentations est la complainte de David sur Jonathan (2Sa 1:17-27) ; comp. les complaintes sur Josias (2Ch 35:25).

5.

Purification.

Tout deuil se clôturait par une cérémonie purificatrice. La loi, en effet, déclare impurs le cadavre, le tombeau, celui qui les approche ou celui qui les touche, et impose des purifications à ceux qui ont eu quelque contact avec un mort (No 31:19).

6.

L'Évangile

Jésus-Christ recommande la discrétion dans les manifestations publiques du jeûne et probablement du deuil (Mt 6:16-18, Mr 5:38 et suivants) ; devant le tombeau de son ami Lazare, il verse des larmes silencieuses (Jn 11:35). Paul ne veut pas que les chrétiens manifestent leur affliction comme ceux qui n'ont point d'espérance (1Th 4:13 et suivant), et Jean salue le ciel nouveau et la terre nouvelle d'où le deuil, ses larmes et ses cris seront à jamais bannis, car la mort ne sera plus (Ap 21:4). P. B. -M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 35

      20 Jacob construisit un monument sur son tombeau. C'est le monument du tombeau de Rachel, qui existe encore aujourd'hui.

      Genèse 37

      34 Jacob déchira ses vêtements, il mit un sac sur sa taille et il mena longtemps le deuil sur son fils.

      Genèse 38

      14 Alors elle retira ses habits de veuve, se couvrit d'un voile dont elle s'enveloppa et elle s'assit à l'entrée d'Enaïm, sur le chemin de Thimna. Elle voyait bien, en effet, que Shéla était devenu grand et qu'elle ne lui était pas donnée en mariage.

      Genèse 46

      4 Je descendrai moi-même avec toi en Egypte et je t'en ferai moi-même remonter. C’est Joseph qui te fermera les yeux. »

      Genèse 47

      29 Lorsque Israël approcha du moment de sa mort, il appela son fils Joseph et lui dit : « Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, mets ta main sous ma cuisse et jure que tu feras preuve de bonté et de fidélité envers moi en ne m'enterrant pas en Egypte.
      30 Quand je serai couché en compagnie de mes ancêtres, tu me transporteras à l’extérieur de l'Egypte et tu m'enterreras dans le tombeau familial. » Joseph répondit : « J'agirai conformément à ta parole. »
      31 Jacob dit : « Jure-le-moi ! » Et Joseph le lui jura. Puis Israël *se prosterna à la tête de son lit.

      Genèse 50

      1 Joseph se jeta sur le visage de son père, pleura sur lui et l'embrassa.

      Nombres 20

      29 Toute l'assemblée vit qu'Aaron avait expiré, et toute la communauté d'Israël pleura Aaron pendant 30 jours.

      Nombres 31

      19 » Quant à vous, campez pendant 7 jours hors du camp. Tous ceux parmi vous qui ont tué quelqu'un et tous ceux qui ont touché un mort se purifieront le troisième et le septième jour, ainsi que vos prisonniers.

      Juges 8

      5 Gédéon dit aux habitants de Succoth : « Donnez, je vous en prie, quelques pains aux hommes qui m'accompagnent, car ils sont fatigués et je suis à la poursuite de Zébach et de Tsalmunna, les rois de Madian. »

      1 Samuel 31

      13 Ils prirent leurs ossements et les enterrèrent sous le tamaris à Jabès, puis ils jeûnèrent pendant 7 jours.

      2 Samuel 1

      3 David lui demanda : « D'où viens-tu ? » L’homme lui répondit : « Je me suis échappé du camp d'Israël. »
      11 David attrapa ses habits et les déchira, et tous les hommes qui étaient auprès de lui firent de même.
      12 Ils furent dans le deuil, ils pleurèrent et jeûnèrent jusqu'au soir à cause de Saül, de son fils Jonathan, du peuple de l'Eternel et de la communauté d'Israël, parce qu'ils étaient tombés par l'épée.
      17 Voici la complainte que David composa sur Saül et sur son fils Jonathan.
      18 Il ordonna de l'enseigner aux Judéens. C'est la complainte de l'arc, qui figure dans le livre du Juste.
      19 « L'élite d'Israël a été blessée sur tes collines ! #Comment des héros ont-ils pu tomber ?
      20 » Ne l'annoncez pas dans Gath, #n'en proclamez pas la nouvelle dans les rues d'Askalon, #sinon les filles des Philistins se réjouiraient, #les filles des incirconcis triompheraient. #
      21 Monts Guilboa, #qu'il n'y ait sur vous ni rosée ni pluie, #ni champs permettant de faire des offrandes ! #En effet, c’est là qu’a été jeté le bouclier des héros, #le bouclier de Saül. #Plus jamais on ne le graissera avec de l’huile. #
      22 Devant le sang des blessés, devant la graisse des plus vaillants, #l'arc de Jonathan n'a jamais reculé #et l'épée de Saül ne retournait pas à vide. #
      23 Saül et Jonathan, aimés et chéris pendant leur vie, #n'ont pas été séparés dans la mort. #Ils étaient plus légers que les aigles, #ils étaient plus forts que les lions. #
      24 Filles d'Israël, pleurez sur Saül ! #Il vous habillait d’un cramoisi magnifique, #il mettait des ornements d'or sur vos habits. #
      25 Comment des héros ont-ils pu tomber au milieu du combat ? #Comment Jonathan a-t-il pu être blessé sur tes collines ?
      26 » Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère ! #Tu faisais tout mon plaisir. #Ton amour pour moi était merveilleux, #supérieur à l'amour des femmes. #
      27 Comment des héros ont-ils pu tomber ? #Comment leurs armes ont-elles pu être détruites ? »

      2 Samuel 3

      31 David dit à Joab et à tout le peuple qui était avec lui : « Déchirez vos habits, couvrez-vous de sacs et pleurez en marchant devant Abner ! » Quant au roi David, il marcha derrière le cercueil.

      2 Samuel 13

      19 Tamar déversa de la cendre sur sa tête et déchira sa robe multicolore. Elle mit la main sur sa tête et s'en alla en poussant des cris.

      2 Samuel 14

      2 Il envoya chercher à Tekoa une femme rusée, à qui il dit : « Prends une attitude de deuil : mets des habits de deuil, ne te parfume pas, sois pareille à une femme qui pleure depuis longtemps un mort.

      2 Samuel 15

      30 David gravit le mont des Oliviers. Il montait en pleurant et la tête couverte, et il marchait nu-pieds. Tous ceux qui l’accompagnaient se couvrirent aussi la tête et ils montaient en pleurant.

      2 Samuel 18

      17 Ils prirent Absalom, le jetèrent dans une grande fosse au milieu de la forêt et mirent sur lui un énorme tas de pierres. Tout Israël prit la fuite, chacun se réfugia dans sa tente.

      2 Chroniques 16

      14 On l'enterra dans le tombeau qu'il s'était fait creuser dans la ville de David. On le coucha sur un lit qu'on avait garni d'aromates et de parfums préparés selon l'art du parfumeur et l'on en brûla en son honneur une quantité très considérable.

      2 Chroniques 35

      25 Jérémie fit une complainte sur lui ; tous les chanteurs et toutes les chanteuses ont parlé de lui dans leurs complaintes jusqu'à aujourd’hui, et ils en ont fait une prescription pour Israël. Ces chants sont écrits dans les Complaintes.

      Job 1

      20 Job se leva alors, déchira son manteau et se rasa la tête. Puis il se jeta par terre, se prosterna

      Job 2

      12 Ils l’aperçurent de loin, mais ils ne le reconnurent pas. Ils se mirent alors à pleurer tout haut, déchirèrent leurs manteaux et jetèrent de la poussière en l'air au-dessus de leur tête.

      Job 16

      15 J'ai cousu un sac sur ma peau, j'ai traîné ma fierté dans la poussière.

      Esaïe 3

      24 Au lieu de parfum, il y aura de la pourriture ; au lieu de ceinture, une corde ; au lieu de cheveux bouclés, une tête chauve ; au lieu d'un large manteau, un sac étroit ; une marque faite au fer rouge au lieu de la beauté.

      Esaïe 20

      2 l'Eternel avait parlé par l’intermédiaire d’Esaïe, le fils d'Amots. Il lui avait dit : « Va, détache le sac qui est autour de ta taille et retire les sandales qui sont à tes pieds. » C’est ce qu’il fit : il marcha sans habits et pieds nus.

      Jérémie 6

      26 Fille de mon peuple, habille-toi d'un sac et roule-toi dans la cendre, prends le deuil comme pour un fils unique, verse des larmes, des larmes pleines d’amertume, car c’est de façon soudaine que le dévastateur viendra sur nous. »

      Jérémie 9

      17 « Qu'elles se dépêchent de se lamenter sur nous ! Que nos yeux versent des larmes et que de nos paupières coule de l'eau !

      Jérémie 16

      6 Grands et petits mourront dans ce pays. Ils ne seront pas ensevelis, on ne les pleurera pas, on ne se fera pas d'incision rituelle et l’on ne se rasera pas pour eux.
      7 On ne rompra pas le pain, quand on mènera le deuil, pour consoler quelqu'un au sujet d'un mort. On ne lui offrira pas la coupe de consolation au décès de son père ou de sa mère.

      Jérémie 34

      5 mais paisiblement. De même qu’on a brûlé des parfums pour tes ancêtres, les rois qui t'ont précédé, de même on en brûlera pour toi et l'on te pleurera en disant : ‘Quel malheur, seigneur !’car c’est ce que j’annonce, déclare l'Eternel. »

      Lamentations 2

      10 Les anciens de la fille de Sion sont assis par terre, ils restent silencieux ; ils ont couvert leur tête de poussière, ils se sont habillés de sacs. Les jeunes filles de Jérusalem baissent la tête vers la terre.

      Ezéchiel 24

      16 « Fils de l’homme, je vais t’enlever par une mort soudaine ce qui fait les délices de tes yeux. Tu ne te lamenteras pas, tu ne pleureras pas et tes larmes ne couleront pas.
      17 Sanglote en silence, ne prends pas le deuil des morts, attache ton turban, mets tes sandales à tes pieds, ne te couvre pas la barbe et ne mange pas le pain des autres. »
      22 » Vous vous comporterez alors comme je l’ai fait. Vous ne vous couvrirez pas la barbe, vous ne mangerez pas le pain des autres,

      Daniel 10

      3 Je n’ai mangé aucune nourriture raffinée, il n'est entré ni viande ni vin dans ma bouche et je ne me suis pas parfumé jusqu'à la fin des trois semaines.

      Osée 9

      4 Ils ne verseront pas de vin en l’honneur de l’Eternel : leurs sacrifices ne lui seront pas agréables. Ce sera comme un repas de deuil pour eux : tous ceux qui en mangeront se rendront impurs. Oui, leur pain ne sera que pour eux, il n'entrera pas dans la maison de l'Eternel.

      Amos 8

      10 Je changerai vos fêtes en deuil et tous vos chants en lamentations, je couvrirai de sacs toutes les tailles et je raserai toutes les têtes. Je mettrai le pays dans le deuil comme pour un fils unique, et sa fin sera comme un jour d'amertume.

      Jonas 3

      6 Le roi de Ninive apprit la nouvelle. Il se leva de son trône, retira son manteau, se couvrit d'un sac et s'assit sur la cendre.

      Michée 1

      8 C'est pourquoi je pleurerai, je me lamenterai, je marcherai déchaussé et nu, je pousserai des cris comme le chacal, et des gémissements comme l'autruche.

      Zacharie 12

      10 Alors je déverserai sur la famille de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et *ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont transpercé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.
      11 Ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, comme le deuil d'Hadad-Rimmon dans la vallée de Meguiddo.

      Matthieu 6

      16 » Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste comme les hypocrites. En effet, ils présentent un visage tout défait pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense.
      17 Mais toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage
      18 afin de ne pas montrer que tu jeûnes aux hommes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

      Matthieu 9

      23 Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef, il vit les joueurs de flûte et la foule bruyante.

      Marc 5

      38 Ils arrivèrent à la maison du chef de la synagogue où Jésus vit du tumulte, des gens qui pleuraient et poussaient de grands cris.

      Marc 15

      46 Joseph acheta un drap de lin, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa dans le drap de lin et le déposa dans un tombeau taillé dans la roche. Puis il roula une pierre à l'entrée du tombeau.

      Luc 7

      12 Lorsqu'il fut près de la porte de la ville, voici qu'on portait en terre un mort, fils unique de sa mère qui était veuve ; beaucoup d’habitants de la ville l'accompagnaient.
      14 Il s'approcha et toucha le cercueil ; ceux qui le portaient s'arrêtèrent. Il dit : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! »

      Jean 11

      35 Jésus pleura.
      44 Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés par des bandelettes et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit : « Détachez-le et laissez-le s’en aller. »

      Jean 19

      40 Ils prirent donc le corps de Jésus et l'enveloppèrent de bandelettes, avec les aromates, comme c'est la coutume d'ensevelir chez les Juifs.

      Actes 5

      6 Les jeunes gens se levèrent pour envelopper le corps, puis ils l'emportèrent pour l'enterrer.
      10 Elle tomba immédiatement aux pieds de l'apôtre et expira. Quand les jeunes gens rentrèrent, ils la trouvèrent morte et l'emportèrent pour l'enterrer à côté de son mari.

      Actes 9

      37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage.

      1 Thessaloniciens 4

      13 Nous ne voulons pas, frères et sœurs, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas dans la tristesse comme les autres, qui n'ont pas d'espérance.

      Apocalypse 21

      4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu. »
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...