Dictionnaire Biblique de Top Bible

ENFANT

(En hébreu et même en grec ce terme peut s'appliquer à des âges divers, depuis la petite enfance jusqu'à l'adolescence ; d'où les traductions, suivant les versions : enfant, jeune homme, jeune fille, etc.).

Les enfants et la notion d'enfant, en opposition à l'idée de parents et à la notion d'homme fait, occupent une grande place dans l'A. T, et le N.T., dans la religion et la vie de l'Israélite comme du chrétien.

D'après l'A.T., c'est un devoir et un privilège pour l'homme d'avoir des enfants, nombreuse famille et lointaine descendance. « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre », ordonne Dieu au premier couple humain (Ge 1:28). Il promet à Abram la magnifique bénédiction d'une postérité aussi nombreuse que la poussière de la terre, les étoiles du ciel ou le sable qui est sur le bord de la mer (Ge 13:16 22:17) ; il change son nom en celui d'Abraham=père d'une multitude (Ge 17:5). Les Ps 127 Ps 128, parmi les faveurs que Dieu accorde à ceux qui le craignent, placent une famille nombreuse, et des fils qui sont pour le père ce que sont les flèches dans la main du guerrier : moyen de défense, de salut, de prospérité ; sa maison est comme un carquois bien rempli. Esa 54:1,4, comparant le pardon de Dieu envers Israël à la rentrée en grâce d'une épouse délaissée, lui annonce la grande joie d'une vie toute nouvelle, marquée entre autres bienfaits par des enfants en grand nombre.

Inversement, la privation d'enfants est opprobre, malheur et malédiction. Agar méprise Sara (Ge 16:4), comme Péninna mortifie Anne (1Sa 1:6, cf. Ps 113:9). Elisabeth se réjouit comme s'était réjouie Rachel quand Dieu enlève « l'opprobre de celle qui était appelée stérile » (Lu 1:25,36, Ge 30:1-23). Heureuses cependant celles-là, dit Jésus, --mais alors seulement--quand il s'agira d'échapper aux calamités imminentes (Lu 23:29).

Le nouveau-né, enfanté dans la douleur (Ge 3:16), quelques foiss avec l'aide d'une sage-femme (Ex 1:15 et suivants), était l'objet de soins auxquels Eze 16:4 fait allusion. Les garçons étaient circoncis le 8 e jour (voir Circoncision). Ordin'nourris par leur propre mère, les enfants n'étaient guère sevrés avant deux ou trois ans, comme c'est encore le cas aujourd'hui en Orient. (cf. Ge 21:8,1Sa 1:22,24) Voir Bertholet, Hist. Civ. Isr., p. 182ss,

Cet enfant, à la venue duquel on attachait tant de prix, était soigneusement instruit et élevé ; nombreux sont les préceptes à ce sujet. Il faut lui enseigner son devoir de bonne heure, afin que plus tard il ne se détourne pas du droit chemin (Pr 22:6) ; il ne faut pas lui épargner verge et correction (Pr 23:13 et suivant 22:15), par faiblesse ou par un amour mal entendu (Pr 13:24), pas plus qu'il ne faudrait se laisser aller jusqu'à la violence et jusqu'à le tuer (Pr 19:18). L'apôtre Paul recommande de même aux pères d'élever leurs enfants avec sagesse, de les corriger avec mesure, de peur qu'ils ne se découragent (Eph 6:4, Col 3:21, cf. Heb 12:7,10).

Dans cette éducation de l'enfant, le père et la mère ont leur part, chacun leur tâche à remplir (Pr 1:8 6:20). Le livre des Proverbes rapporte les conseils de pureté, de tempérance, de justice, d'équité, donnés à un roi par sa mère (Pr 31:1,9). Le jeune Timothée avait reçu de son aïeule et de sa mère (son père étant probablement païen) la foi israélite (2Ti 1:5 3:15 Ac 16:1). L'enfant apprenait la Loi de bonne heure apo bréphous =dès ta plus tendre enfance, dit Paul à Timothée). Les commandements de Dieu devaient lui être inculqués par son père, dans sa maison, quand il allait en voyage, quand il se couchait, quand il se levait, c-à-d, continuellement (De 6:5 et suivants, Ps 78:5 et suivant). Tous les sept ans, on devait lire la Loi devant tout Israël, en rassemblant à cet effet hommes, femmes, enfants et même les étrangers ; ainsi les enfants qui ne la connaîtront pas l'entendront et ils apprendront à craindre l'Éternel (De 31:10,13). Ce que les enfants devaient apprendre, c'était l'histoire même d'Israël et par elle comment Dieu avait choisi, formé, dirigé, éduqué, châtié, délivré, aimé son peuple ; par là ils concevront la reconnaissance envers Dieu et voudront le servir mieux que leurs pères, si souvent ingrats, indociles, rebelles (De 4:9 et suivant, Ps 78 Ps 104 Ps 106 Ps 107). Et quand ils demanderont : « Que signifie cet usage (Ex 12:26), que signifient ces préceptes, ces lois, ces ordonnances (De 6:20), que signifient ces pierres ? » (Jos 4:6) on leur dira ce que Dieu a fait et ce qu'il a ordonné.

Cette instruction de l'enfant était à la fois religieuse et morale : qu'on se rappelle les leçons que veut inculquer à ses jeunes lecteurs le sage du livre des Proverbes ; il s'agit d'acquérir la sagesse (voir ce mot), cette vertu dont le maître fait de grands éloges, qui sera si précieuse à l'enfant et au jeune homme pour le diriger et le garder corps et âme, et qui est faite à la fois de la crainte de l'Éternel et de l'intelligence pratique de la vie. Voir Éducation.

La position des enfants vis-à-vis de leurs parents était d'une entière dépendance. Dans la société antique, le père dispose de la vie de son enfant : païen, il peut l'immoler aux dieux, par ex. à Moloch (2Ro 16:3 21:6 23:10) ; Israélite, il peut, comme Jephté, l'offrir à Jéhovah (Jug 11:31-39) ; mais la révélation de Morija avait dès longtemps répudié les sacrifices d'enfants (Ge 22), et ces pratiques barbares, si communes chez les voisins d'Israël, sont toujours condamnées par la loi et les prophètes (Jer 32:35, Eze 16:20, Le 18:21 20:2,5). Mais il reste vrai que les parents ont le droit de vouer à l'avance leurs enfants au service de Dieu (1Sa 3) ou au naziréat (Jug 13:7).

L'enfant doit à ses parents honneur et respect, (Ex 20:12, Le 19:3) ainsi que soumission et obéissance. Toute infraction à cette loi morale, inscrite dans le code, est sévèrement punie ; celui qui les méprise est maudit (De 27:16). La peine de mort est prononcée sur celui qui frappe ou maudit son père ou sa mère (Ex 21:15,17) ; passible de la même peine est un fils insoumis, adonné au vice, dont le cas sera toutefois porté devant les anciens de la ville pour le prononcé de la sentence (De 21:18-21). L'Évangile, qui a tout pénétré de son esprit, montre aux enfants, en leur rappelant le commandement même de l'A.T., leur devoir d'obéissance envers leurs parents, comme il avait tracé à ceux-ci leurs devoirs d'éducateurs. Les uns et les autres doivent commander et obéir « selon le Seigneur », avec l'Esprit du Seigneur (Eph 6:13, Col 3:20).

Il ne faut pourtant pas méconnaître l'accent de tendresse paternelle ou maternelle qui est sensible déjà dans l'A.T. : la réponse d'Abraham à Isaac, aussi admirable pour sa délicatesse envers l'enfant que pour sa foi en Dieu (Ge 22:8) ; l'affection, d'ailleurs partiale, de Jacob pour le jeune Joseph (Ge 37:3), sa douleur inconsolable sur la disparition de ce fils (Ge 37:35), puis sur le départ de Benjamin (Ge 43:14), et le magnifique plaidoyer de Juda pour « l'enfant que son père aime » (Ge 44:18,34) ; l'émouvante histoire de la mère de Samuel (1Sa 1:11,20-28 2:18 et suivants) ; les jeûnes et prières de David pour le petit malade (2Sa 12:16-23) ; la prière persévérante mais sans phrases de la Sunamite (2Ro 4:18,37) ; les leçons symboliques qu'Ésaïe sait lire dans la venue des nouveau-nés (Esa 7:14 8:3 9:5) et qui annoncent les sublimes récits de Noël ; la place faite aux enfants par ce prophète (Esa 11:6,8) et par Za 8:5 dans les visions du règne messianique ; les accents pathétiques d'un témoin de la guerre inhumaine, qui a vu nourrissons, enfants, jeunes gens mourir de faim et de soif, et même des mères dévorer « le fruit de leurs entrailles » (La 2:11,19 4:4 5:13) ; le tableau du petit enfant rassasié, endormi sur le sein de sa mère (Ps 131:2) ; tout cela présage la douceur des foyers pieux autour des berceaux, telle qu'elle apparaît dans l'Évangile de l'enfance (Mt 1-2, Lu 1-2).

Avec le Seigneur Jésus, la notion d'enfant a revêtu une importance toute nouvelle. Non seulement l'Évangile, différent en cela de la Loi, est accessible aux enfants eux-mêmes, auxquels est révélé le secret du Royaume que souvent ne comprennent pas les hommes faits, sages et intelligents (Mt 11:25), --mais encore le Royaume est pour ceux qui ressemblent aux petits enfants (Mr 10:14 et parallèle). L'état d'esprit du petit enfant devient un modèle pour les dispositions d'âme de l'adulte, consistant surtout en celle qui les résume ou les inspire : l'humilité. Il faut être ou devenir humble comme l'enfant, comme lui se sentir devant Dieu, faible, petit, dépendant, pauvre de science, d'intelligence et de forces. Et pour cela, il faut, dit Jésus, « se retourner, changer, se convertir » (Mt 18:3).

L'enfance est comme sacrée aux yeux de Jésus. Il s'identifie avec elle, comme il s'identifie ailleurs avec le pauvre et le malheureux ; et recevoir un petit enfant en son nom, c'est le recevoir lui-même (Mt 18:5,25:40,46). Il faut bien se garder de scandaliser aucun de ces « petits », de ces petits qui croient, petits par l'âge et parce qu'ils sont à l'entrée de la vie, petits aussi par la foi et parce qu'ils sont au début de la vie chrétienne, et dont les anges, dans les cieux, contemplent la face du Père (Mt 18:6,10). La Révélation biblique affirme la filialité de l'homme à l'égard de Dieu, comme sa créature faite « à son image » (Ge 1:27), mais infidèle à sa vocation ; et l'Évangile révèle la paternité de Dieu, qui aime ses enfants jusqu'à se donner lui-même pour les sauver (Mt 5:45,48 6:9,25 7:11, Lu 15 : et suivants, etc.). Par la foi en Christ, nous recevons l'adoption de Dieu (Ro 8:15,17, Ga 4:4,7 etc.), et devenons ses enfants (1Jn 3:1). Voir Enfant de Dieu, Adoption.

Tandis que Jésus relevait exclusivement chez le petit enfant son attitude de confiance et d'humilité, leçon pour l'adulte, l'apôtre Paul, au contraire, relève presque exclusivement son ignorance, son imperfection, son insuffisance, que l'adulte ne doit pas conserver. Si au premier point de vue nous devons être comme des enfants, au second point de vue nous ne devons plus leur ressembler. « Montrez-vous des enfants quant à la malice, mais quant au jugement soyez des hommes faits » (1Co 14:20).

L'apôtre oppose l'époque de sa vie où il parlait, pensait, raisonnait en enfant, au moment où, devenu homme, il a quitté ce qui tenait de l'enfant (1Co 13:11). Comme l'enfant, en effet, le chrétien doit grandir, parvenir à l'état « d'homme fait », de façon à ne pas demeurer inexpérimenté, inconstant, simple et crédule, ballotté et emporté à tout vent de doctrine, prêt à se laisser séduire par la tromperie des hommes (Eph 4:13 et suivant). Après avoir reçu le lait, aliment des nouveau-nés, il doit s'assimiler une nourriture plus solide (1Co 3:1 et suivant, cf. Heb 5:12-14,1Pi 2:2). Les châtiments mêmes qu'il reçoit du Seigneur, comme ceux qu'un enfant reçoit de son père, contribuent à l'éducation de sa maturité (Heb 12:6,11). Voir Famille. S. M. et Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Générer un verset illustré
Logo TopChrétien carré

Télécharger l'image

Choisissez une image

Personnalisez le verset

Alignement : | | | Haut | Milieu | Bas

Taille :

Couleur :

Police :

Personnalisez la référence

Couleur :

Police :

Taille :

De légères variations de mise en page peuvent apparaitre sur l'image téléchargée.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 1

      27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu. *Il créa l'homme et la femme.
      28 Dieu les bénit et leur dit : « Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ! Dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se déplace sur la terre ! »

      Genèse 3

      16 Il dit à la femme : « J'augmenterai la souffrance de tes grossesses. C'est dans la douleur que tu mettras des enfants au monde. Tes désirs se porteront vers ton mari, mais lui, il dominera sur toi. »

      Genèse 13

      16 Je rendrai ta descendance pareille à la poussière de la terre, de sorte que, si quelqu'un peut compter la poussière de la terre, ta descendance aussi sera comptée.

      Genèse 16

      4 Il eut des relations avec Agar et celle-ci tomba enceinte. Quand elle se vit enceinte, elle regarda sa maîtresse avec mépris.

      Genèse 17

      5 On ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car *je te rends père d'un grand nombre de nations.

      Genèse 21

      8 L'enfant grandit et fut sevré. Abraham fit un grand festin le jour où Isaac fut sevré.

      Genèse 22

      1 Après cela, Dieu mit Abraham à l'épreuve. Il lui dit : « Abraham ! » Celui-ci répondit : « Me voici ! »
      2 Dieu dit : « Prends ton fils unique, celui que tu aimes, Isaac. Va-t'en au pays de Morija et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je t’indiquerai. »
      3 Abraham se leva de bon matin, sella son âne et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste et partit pour aller à l'endroit que Dieu lui avait indiqué.
      4 Le troisième jour, Abraham leva les yeux et vit l'endroit de loin.
      5 Il dit à ses serviteurs : « Restez ici avec l'âne. Le jeune homme et moi, nous irons jusque là-bas pour adorer, puis nous reviendrons vers vous. »
      6 Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac et porta lui-même le feu et le couteau. Ils marchèrent tous les deux ensemble.
      7 Alors Isaac s'adressa à son père Abraham en disant : « Mon père ! » Il répondit : « Me voici, mon fils ! » Isaac reprit : « Voici le feu et le bois, mais où se trouve l'agneau pour l'holocauste ? »
      8 Abraham répondit : « Mon fils, Dieu pourvoira lui-même à l'agneau pour l'holocauste. » Et ils continuèrent à marcher tous les deux ensemble.
      9 Lorsqu'ils furent arrivés à l'endroit que Dieu lui avait indiqué, Abraham y construisit un autel et rangea le bois. Il attacha son fils Isaac et le mit sur l'autel par-dessus le bois.
      10 Puis Abraham tendit la main et prit le couteau pour égorger son fils.
      11 Alors l'ange de l'Eternel l'appela depuis le ciel et dit : « Abraham ! Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! »
      12 L'ange dit : « Ne porte pas la main sur l'enfant et ne lui fais rien, car je sais maintenant que tu crains Dieu et que tu ne m'as pas refusé ton fils unique. »
      13 Abraham leva les yeux et vit derrière lui un bélier retenu par les cornes dans un buisson. Il alla prendre le bélier et l'offrit en holocauste à la place de son fils.
      14 Abraham donna à cet endroit le nom de Yahvé-Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui : « A la montagne de l'Eternel il sera pourvu. »
      15 L'ange de l'Eternel appela une deuxième fois Abraham depuis le ciel.
      16 Il dit : « *Je le jure par moi-même – déclaration de l'Eternel –, parce que tu as fait cela et que tu n'as pas refusé ton fils unique,
      17 je te bénirai et je multiplierai ta descendance : elle sera *aussi nombreuse que les étoiles du ciel, pareille au sable qui est au bord de la mer. De plus, ta descendance possédera les villes de ses ennemis.
      18 *Toutes les nations de la terre seront bénies en ta descendance, parce que tu m’as obéi. »
      19 Abraham retourna vers ses serviteurs. Ils se levèrent et repartirent ensemble à Beer-Shéba. En effet, Abraham habitait à Beer-Shéba.
      20 Après cela, on annonça à Abraham : « Milca a aussi donné des fils à ton frère Nachor :
      21 Uts, son aîné, Buz, son frère, Kemuel, le père d'Aram,
      22 Késed, Hazo, Pildash, Jidlaph et Bethuel.
      23 Bethuel a eu pour fille Rebecca. Voilà les huit fils que Milca a donnés à Nachor, le frère d'Abraham.
      24 Sa concubine, appelée Réuma, a aussi mis au monde Thébach, Gaham, Tahash et Maaca. »

      Genèse 30

      1 Lorsque Rachel vit qu'elle ne donnait pas d'enfants à Jacob, elle fut jalouse de sa sœur et dit à Jacob : « Donne-moi des enfants ou je meurs ! »
      2 La colère de Jacob s'enflamma contre Rachel et il dit : « Suis-je à la place de Dieu, qui t'empêche d'avoir des enfants ? »
      3 Elle dit : « Voici ma servante Bilha. Aie des relations avec elle ! Qu'elle mette un enfant au monde sur mes genoux et que par elle j'aie aussi des fils. »
      4 Elle lui donna pour femme sa servante Bilha et Jacob eut des relations avec elle.
      5 Bilha tomba enceinte et donna un fils à Jacob.
      6 Rachel dit : « Dieu m'a rendu justice, il m’a même écoutée et m'a accordé un fils. » C'est pourquoi elle l'appela Dan.
      7 Bilha, la servante de Rachel, tomba encore enceinte et donna un deuxième fils à Jacob.
      8 Rachel dit : « J'ai lutté divinement contre ma sœur et j'ai été victorieuse », et elle l'appela Nephthali.
      9 Voyant qu'elle avait cessé d'avoir des enfants, Léa prit sa servante Zilpa et la donna pour femme à Jacob.
      10 Zilpa, la servante de Léa, donna un fils à Jacob.
      11 Léa dit : « Quel bonheur ! » et elle l'appela Gad.
      12 Zilpa, la servante de Léa, donna un deuxième fils à Jacob.
      13 Léa dit : « Que je suis heureuse ! Oui, les femmes me diront heureuse. » Et elle l'appela Aser.
      14 Ruben sortit à l'époque de la moisson des blés et trouva des mandragores dans les champs. Il les apporta à sa mère Léa. Rachel dit alors à Léa : « Donne-moi, je t’en prie, des mandragores de ton fils. »
      15 Elle lui répondit : « Est-ce trop peu d'avoir pris mon mari, pour que tu prennes aussi les mandragores de mon fils ? » Rachel dit : « Eh bien, il couchera avec toi cette nuit en échange des mandragores de ton fils. »
      16 Le soir, quand Jacob revint des champs, Léa sortit à sa rencontre et dit : « C'est vers moi que tu viendras, car je t'ai eu en salaire pour les mandragores de mon fils. » Et il coucha avec elle cette nuit-là.
      17 Dieu exauça Léa. Elle tomba enceinte et donna un cinquième fils à Jacob.
      18 Léa dit : « Dieu m'a donné mon salaire parce que j'ai donné ma servante à mon mari » et elle l'appela Issacar.
      19 Léa tomba encore enceinte et donna un sixième fils à Jacob.
      20 Léa dit : « Dieu m'a fait un beau cadeau : cette fois, mon mari habitera avec moi, car je lui ai donné six fils. » Et elle l'appela Zabulon.
      21 Ensuite, elle mit au monde une fille qu'elle appela Dina.
      22 Dieu se souvint de Rachel, il l'exauça et lui permit d’avoir des enfants.
      23 Elle tomba enceinte et mit au monde un fils. Elle dit : « Dieu a enlevé ma honte »

      Genèse 37

      3 Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils parce qu'il l'avait eu dans sa vieillesse, et il lui fit un habit de plusieurs couleurs.
      35 Tous ses fils et toutes ses filles vinrent pour le consoler, mais il refusait d’être consolé. Il disait : « C'est dans le deuil que je descendrai vers mon fils au séjour des morts », et il pleurait son fils.

      Genèse 43

      14 Que le Dieu tout-puissant éveille la compassion de cet homme envers vous et qu'il laisse revenir votre autre frère et Benjamin avec vous ! De mon côté, si je dois être privé d’enfants, que j'en sois privé ! »

      Genèse 44

      18 Alors Juda s'approcha de Joseph et dit : « Pardon, mon seigneur ! Veuille autoriser ton serviteur à te dire un mot, mon seigneur, et que ta colère ne s'enflamme pas contre ton serviteur, car tu es pareil au pharaon.
      34 Comment pourrai-je remonter vers mon père si le garçon n'est pas avec moi ? Non, je ne veux pas voir le malheur frapper mon père ! »

      Exode 1

      15 Le roi d'Egypte parla aussi aux sages-femmes des Hébreux. L'une s'appelait Shiphra et l'autre Pua.

      Exode 12

      26 Et lorsque vos enfants vous demanderont : ‘Que signifie ce rite pour vous ?’

      Exode 20

      12 * » Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.

      Exode 21

      15 » Celui qui frappera son père ou sa mère sera puni de mort.
      17 * » Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.

      Lévitique 8

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Prends Aaron et ses fils avec lui, les vêtements, l'huile d'onction, le taureau expiatoire, les deux béliers et la corbeille de pains sans levain,
      3 et convoque toute l'assemblée à l'entrée de la tente de la rencontre. »
      4 Moïse fit ce que l'Eternel lui avait ordonné et l'assemblée se réunit à l'entrée de la tente de la rencontre.
      5 Moïse dit à l'assemblée : « Voici ce que l'Eternel a ordonné de faire. »
      6 Il fit approcher Aaron et ses fils, et il les lava avec de l'eau.
      7 Il mit la tunique à Aaron, lui passa la ceinture, l’habilla de la robe et plaça sur lui l'éphod, qu'il serra avec l’écharpe de l'éphod dont il l’habilla.
      8 Il lui mit le pectoral, dans lequel il plaça l'urim et le thummim.
      9 Il posa la tiare sur sa tête et plaça sur le devant de la tiare la lame d'or, le diadème sacré, comme l'Eternel le lui avait ordonné.
      10 Moïse prit l'huile d'onction. Il en versa sur le sanctuaire et tout ce qui s’y trouvait, et ainsi il le consacra.
      11 Il aspergea sept fois l'autel d’huile, il versa de l’huile sur l'autel et tous ses ustensiles, ainsi que sur la cuve avec sa base, afin de les consacrer.
      12 Il versa de l'huile d'onction sur la tête d'Aaron, il lui fit cette onction afin de le consacrer.
      13 Moïse fit aussi approcher les fils d'Aaron ; il les habilla de tuniques, leur passa des ceintures et leur attacha des coiffes comme l'Eternel le lui avait ordonné.
      14 Il fit approcher le taureau expiatoire, et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur sa tête.
      15 Moïse l'égorgea, prit du sang et en mit avec son doigt sur les cornes du pourtour de l'autel pour le purifier. Il versa le sang au pied de l'autel pour le consacrer en vue d’y faire l'expiation.
      16 Il prit toute la graisse qui couvre les entrailles, le grand lobe du foie et les deux rognons avec leur graisse, et il brûla cela sur l'autel.
      17 Mais il brûla dans un feu à l’extérieur du camp le taureau, sa peau, sa viande et ses excréments, comme l'Eternel le lui avait ordonné.
      18 Il fit approcher le bélier de l'holocauste, et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur sa tête.
      19 Moïse l'égorgea et versa le sang sur le pourtour de l'autel.
      20 Il coupa le bélier par morceaux et brûla la tête, les morceaux et la graisse.
      21 Il lava avec de l'eau les entrailles et les pattes, et il brûla tout le bélier sur l'autel. Ce fut l'holocauste, un sacrifice brûlé au feu dont l’odeur fut agréable à l'Eternel, comme l'Eternel l'avait ordonné à Moïse.
      22 Il fit approcher l'autre bélier, le bélier de consécration, et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur sa tête.
      23 Moïse égorgea le bélier, prit de son sang et en mit sur le lobe de l'oreille droite d'Aaron, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
      24 Il fit approcher les fils d'Aaron, mit du sang sur le lobe de leur oreille droite, sur le pouce de leur main droite et sur le gros orteil de leur pied droit, et il versa le sang sur le pourtour de l'autel.
      25 Il prit la graisse, la queue, toute la graisse qui couvre les entrailles, le grand lobe du foie, les deux rognons avec leur graisse et la cuisse droite ;
      26 il prit aussi dans la corbeille de pains sans levain placée devant l'Eternel un gâteau sans levain, un gâteau de pain à l'huile et une galette, et il les posa sur les graisses et sur la cuisse droite.
      27 Il mit tous ces éléments sur les mains d'Aaron et sur celles de ses fils, et il fit le geste de présentation devant l'Eternel.
      28 Puis il les retira de leurs mains et les brûla sur l'autel, par-dessus l'holocauste. Ce fut le sacrifice de consécration, un sacrifice passé par le feu dont l’odeur fut agréable à l'Eternel.
      29 Moïse prit la poitrine du bélier de consécration et fit avec elle le geste de présentation devant l'Eternel. Ce fut la portion de Moïse, comme l'Eternel le lui avait ordonné.
      30 Moïse prit de l'huile d'onction et du sang qui était sur l'autel et en aspergea Aaron et ses vêtements, de même que les fils d'Aaron et leurs vêtements. C’est ainsi qu’il consacra Aaron et ses vêtements, de même que les fils d'Aaron et leurs vêtements.
      31 Moïse dit à Aaron et à ses fils : « Faites cuire la viande à l'entrée de la tente de la rencontre ; c'est là que vous la mangerez, avec le pain qui est dans la corbeille de consécration, comme je l'ai ordonné en disant : ‘Aaron et ses descendants la mangeront.’
      32 Vous brûlerez dans le feu ce qui restera de la viande et du pain.
      33 Pendant 7 jours, vous ne sortirez pas de l'entrée de la tente de la rencontre, jusqu'à ce que prenne fin la période de votre entrée en fonction. En effet, 7 jours seront employés à vous établir dans vos fonctions.
      34 Ce qui s'est fait aujourd'hui, l'Eternel a ordonné de le faire comme expiation pour vous.
      35 Vous resterez donc 7 jours à l'entrée de la tente de la rencontre, jour et nuit, vous respecterez les commandements de l'Eternel. Ainsi vous ne mourrez pas, car c'est l’ordre que j’ai reçu. »
      36 Aaron et ses fils firent tout ce que l'Eternel avait ordonné par l’intermédiaire de Moïse.

      Lévitique 18

      21 » Tu ne livreras aucun de tes enfants pour le sacrifier à Moloc et tu ne déshonoreras pas ainsi le nom de ton Dieu. Je suis l'Eternel.

      Lévitique 19

      3 Chacun de vous traitera sa mère et son père avec déférence et respectera mes sabbats. Je suis l'Eternel, votre Dieu.

      Lévitique 20

      2 « Tu diras aux Israélites : Si un Israélite ou un étranger qui séjourne en Israël livre l'un de ses enfants à Moloc, il sera puni de mort : le peuple du pays le lapidera.
      5 je me tournerai, moi, contre cet homme et contre sa famille et je l’exclurai du milieu de son peuple avec tous ceux qui, à sa suite, se prostituent à Moloc.

      Josué 4

      6 afin que cela soit un signe au milieu de vous. Lorsque vos enfants demanderont un jour : ‘Que signifient pour vous ces pierres ?’

      Juges 11

      31 toute personne qui, à mon heureux retour de chez les Ammonites, sortira de chez moi pour venir à ma rencontre appartiendra à l'Eternel, et je l'offrirai en holocauste. »
      32 Jephthé marcha contre les Ammonites et l'Eternel les livra entre ses mains.
      33 Il leur infligea une très grande défaite, depuis Aroër jusque vers Minnith, espace qui comptait 20 villes, et jusqu'à Abel-Keramim. Les Ammonites furent humiliés devant les Israélites.
      34 Jephthé retourna chez lui à Mitspa. Et voici que sa fille sortit à sa rencontre avec des tambourins et des danses. C'était son seul enfant : il n'avait pas de fils et pas d'autre fille.
      35 Dès qu'il la vit, il déchira ses vêtements et dit : « Ah ! ma fille ! Tu me jettes dans l'abattement, tu fais partie de ceux qui me troublent ! J'ai fait un vœu à l'Eternel et je ne peux revenir en arrière. »
      36 Elle lui dit : « Mon père, si tu as fait un vœu à l'Eternel, traite-moi conformément à tes paroles, maintenant que l'Eternel t'a vengé de tes ennemis, des Ammonites. »
      37 Elle dit encore à son père : « Accorde-moi seulement ceci : laisse-moi partir pendant deux mois ! Je m'en irai, je me rendrai dans les montagnes et j’y pleurerai ma virginité avec mes compagnes. »
      38 Jephthé répondit : « Vas-y ! » et il la laissa partir pour deux mois. Elle s'en alla avec ses compagnes et pleura sa virginité sur les montagnes.
      39 Au bout des deux mois, elle revint vers son père et il accomplit sur elle le vœu qu'il avait fait. Elle n'avait pas eu de relations avec un homme. Il y eut depuis lors une prescription en Israël :

      Juges 13

      7 mais il m'a dit : ‘Tu vas devenir enceinte et tu mettras au monde un fils. Maintenant ne bois ni vin ni liqueur forte et ne mange rien d'impur, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère jusqu'au jour de sa mort.’ »

      1 Samuel 1

      6 Sa rivale la provoquait pour la pousser à s'irriter de ce que l'Eternel l'avait rendue stérile.
      11 Elle fit le vœu suivant : « Eternel, maître de l’univers, si tu consens à regarder la détresse de ta servante, si tu te souviens de moi, si tu n'oublies pas ta servante et lui donnes un fils, je le consacrerai à l'Eternel pour toute la durée de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête. »
      22 Mais Anne ne monta pas à Silo. Elle dit à son mari : « Lorsque l'enfant sera sevré, je l’y conduirai afin qu'il soit présenté devant l'Eternel et qu'il reste là pour toujours. »

      1 Samuel 3

      1 Le jeune Samuel était au service de l'Eternel devant Eli. La parole de l'Eternel était rare à cette époque, les visions n'étaient pas fréquentes.
      2 Un jour, Eli, dont la vue commençait à faiblir et qui ne pouvait plus bien voir, était couché à sa place habituelle.
      3 La lampe de Dieu n'était pas encore éteinte et Samuel était couché dans le temple de l'Eternel, où se trouvait l'arche de Dieu.
      4 Alors l'Eternel appela Samuel. Il répondit : « Me voici »,
      5 courut vers Eli et dit : « Me voici, car tu m'as appelé. » Eli répondit : « Je n'ai pas appelé, retourne te coucher. » Et Samuel alla se coucher.
      6 L'Eternel appela de nouveau Samuel. Samuel se leva, alla vers Eli et dit : « Me voici, car tu m'as appelé. » Eli répondit : « Je n'ai pas appelé, mon fils, retourne te coucher. »
      7 Samuel ne connaissait pas encore l'Eternel, la parole de l'Eternel ne lui avait pas encore été révélée.
      8 L'Eternel appela de nouveau Samuel, pour la troisième fois. Samuel se leva, alla vers Eli et dit : « Me voici, car tu m'as appelé. » Eli comprit alors que c'était l'Eternel qui appelait l'enfant,
      9 et il dit à Samuel : « Va te coucher et, si l'on t'appelle, dis : ‘Parle, Eternel, car ton serviteur écoute.’ » Et Samuel alla se coucher à sa place.
      10 L'Eternel vint se tenir près de lui et appela comme les autres fois : « Samuel, Samuel ! » Samuel répondit : « Parle, car ton serviteur écoute. »
      11 Alors l'Eternel dit à Samuel : « Je vais faire en Israël une chose telle que toute personne qui l'apprendra en restera abasourdie.
      12 Ce jour-là j'accomplirai vis-à-vis d’Eli tout ce que j'ai prononcé contre sa famille ; je le commencerai et je le finirai.
      13 Je le lui ai déclaré, je veux punir sa famille pour toujours. En effet, il avait connaissance du crime par lequel ses fils se sont maudits et il ne leur a pas fait de reproches.
      14 C'est pourquoi je jure à la famille d'Eli que jamais son crime ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes. »
      15 Samuel resta couché jusqu'au matin, puis il ouvrit les portes de la maison de l'Eternel. Il avait peur de raconter la vision à Eli,
      16 mais Eli l’appela et dit : « Samuel, mon fils ! » Il répondit : « Me voici ! »
      17 Eli dit : « Quelle est la parole que l'Eternel t'a adressée ? Ne m’en cache rien. Que Dieu te traite avec la plus grande sévérité, si tu me caches quoi que ce soit de tout ce qu'il t'a dit ! »
      18 Samuel lui raconta tout, sans rien lui cacher, et Eli dit : « C'est l'Eternel, qu'il fasse ce qui lui semblera bon ! »
      19 Samuel grandissait. L'Eternel était avec lui et ne laissa aucune de ses paroles rester sans effet.
      20 Tout Israël, depuis Dan jusqu'à Beer-Shéba, reconnut que Samuel était établi prophète de l'Eternel.
      21 L'Eternel continuait à apparaître à Silo ; en effet l'Eternel se révélait à Samuel à Silo en lui adressant la parole.

      2 Samuel 12

      16 David pria Dieu pour l'enfant et jeûna. Lorsqu’il rentra, il passa la nuit couché par terre.
      17 Les responsables du palais insistèrent auprès de lui pour qu’il se relève, mais il refusa et il ne mangea rien avec eux.
      18 Le septième jour, l'enfant mourut. Les serviteurs de David avaient peur de lui annoncer que l'enfant était mort, car ils se disaient : « Lorsque l'enfant était encore vivant, nous lui avons parlé et il ne nous a pas écoutés. Comment oserons-nous lui dire que l'enfant est mort ? Il réagira mal. »
      19 David s’aperçut que ses serviteurs parlaient tout bas entre eux et comprit que l'enfant était mort. Il leur demanda : « L'enfant est-il mort ? » Ils répondirent : « Il est mort. »
      20 Alors David se releva. Il se lava, se parfuma et changea d’habits. Puis il se rendit dans la maison de l'Eternel et s’y prosterna. De retour chez lui, il demanda qu'on lui serve à manger et il mangea.
      21 Ses serviteurs lui dirent : « Que signifie ta façon d’agir ? Tant que l'enfant était vivant, tu jeûnais et tu pleurais. Maintenant qu’il est mort, tu te relèves et tu manges ! »
      22 Il répondit : « Lorsque l'enfant était encore vivant, je jeûnais et je pleurais, car je me disais : ‘Qui sait ? Peut-être l'Eternel me fera-t-il grâce et peut-être l'enfant restera-t-il en vie.’
      23 Maintenant qu'il est mort, pourquoi jeûner ? Puis-je le faire revenir ? C’est moi qui irai le retrouver, mais lui ne reviendra pas vers moi. »

      Psaumes 78

      1 Cantique d’Asaph. Mon peuple, écoute mes instructions ! Prête l’oreille aux paroles de ma bouche !
      2 *J’ouvre la bouche pour parler en paraboles, j’annonce la sagesse du passé.
      3 Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, ce que nos pères nous ont raconté,
      4 nous ne le cacherons pas à leurs enfants ; nous redirons à la génération future les louanges de l’Eternel, sa puissance et les merveilles qu’il a accomplies.
      5 Il a établi un témoignage en Jacob, il a mis une loi en Israël, et il a ordonné à nos ancêtres de l’enseigner à leurs enfants
      6 pour que la génération future, celle des enfants à naître, la connaisse, et que, devenus grands, ils en parlent à leurs enfants.
      7 Ainsi, ils mettraient leur confiance en Dieu, ils n’oublieraient pas la manière d’agir de Dieu et respecteraient ses commandements.
      8 Ainsi, ils ne seraient pas comme leurs ancêtres : une génération désobéissante et rebelle, une génération dont le cœur était inconstant et dont l’esprit n’était pas fidèle à Dieu.
      9 Les hommes d’Ephraïm, armés de leur arc, ont tourné le dos, le jour du combat.
      10 Ils n’ont pas gardé l’alliance de Dieu, ils ont refusé de se conformer à sa loi.
      11 Ils ont oublié ses actes, les merveilles qu’il leur avait fait voir.
      12 Devant leurs ancêtres, il avait fait des miracles en Egypte, dans les campagnes de Tsoan :
      13 il avait fendu la mer pour les faire passer, il avait dressé l’eau comme une muraille.
      14 Il les avait guidés le jour par la nuée, et toute la nuit par un feu éclatant.
      15 Il avait fendu des rochers dans le désert, et il leur avait donné à boire en abondance.
      16 Du rocher il avait fait jaillir des sources et couler de l’eau, comme des fleuves.
      17 Mais ils ont continué à pécher contre lui, à se révolter contre le Très-Haut dans le désert.
      18 Ils ont provoqué Dieu dans leur cœur en demandant de la nourriture à leur goût.
      19 Ils ont parlé contre Dieu, ils ont dit : « Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert ?
      20 Voici, il a frappé le rocher et l’eau a coulé, des torrents se sont déversés. Pourra-t-il aussi donner du pain ou fournir de la viande à son peuple ? »
      21 L’Eternel a entendu cela, et il a été irrité ; un feu s’est allumé contre Jacob, et la colère a éclaté contre Israël
      22 parce qu’ils n’ont pas cru en Dieu, parce qu’ils n’ont pas eu confiance dans son secours.
      23 Il a donné ses ordres aux nuages d’en haut, et il a ouvert les portes du ciel ;
      24 il a fait pleuvoir sur eux de la manne comme nourriture, *il leur a donné le pain du ciel.
      25 Ils ont tous mangé ce pain des grands, il leur a envoyé de la nourriture à satiété.
      26 Il a fait souffler dans le ciel le vent d’est, et il a amené par sa puissance le vent du sud.
      27 Il a fait pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, et les oiseaux ailés comme le sable de la mer ;
      28 il les a fait tomber au milieu de leur camp, tout autour de leurs tentes.
      29 Ils ont mangé et ont été pleinement rassasiés : Dieu leur a donné ce qu’ils avaient désiré.
      30 Mais ils n’avaient pas encore assouvi leur désir, ils avaient encore la nourriture dans la bouche,
      31 quand la colère de Dieu a éclaté contre eux : il a fait mourir les plus vigoureux, il a abattu les jeunes hommes d’Israël.
      32 Malgré tout cela, ils ont continué à pécher et n’ont pas cru à ses merveilles.
      33 Il a mis un terme à leurs jours d’un seul souffle, à leurs années par une fin soudaine.
      34 Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, ils revenaient à Dieu, ils se tournaient vers lui.
      35 Ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, que le Dieu très-haut était celui qui les rachetait.
      36 Cependant, ils le trompaient de la bouche, ils lui mentaient de la langue.
      37 Leur cœur ne lui était pas fermement attaché et ils n’étaient pas fidèles à son alliance.
      38 Pourtant lui, dans sa compassion, il pardonne la faute et ne détruit pas, il retient souvent sa colère et ne s’abandonne pas à toute sa fureur.
      39 Il s’est souvenu qu’ils n’étaient que des créatures, un souffle qui s’en va et ne revient pas.
      40 Que de fois ils se sont révoltés contre lui dans le désert ! Que de fois ils l’ont irrité dans les lieux arides !
      41 Ainsi, ils ont recommencé à provoquer Dieu, à attrister le Saint d’Israël.
      42 Ils ne se sont pas souvenus de sa puissance, du jour où il les avait délivrés de l’ennemi,
      43 des miracles qu’il avait accomplis en Egypte et de ses prodiges dans les campagnes de Tsoan :
      44 il avait changé leurs fleuves en sang, et ils n’avaient pu en boire l’eau.
      45 Il avait envoyé contre eux des mouches venimeuses qui les dévoraient et des grenouilles qui leur apportaient la dévastation.
      46 Il avait livré leurs récoltes aux criquets, le produit de leur travail aux sauterelles.
      47 Il avait détruit leurs vignes par la grêle, et leurs sycomores par la gelée.
      48 Il avait abandonné leur bétail à la grêle, et leurs troupeaux à la foudre.
      49 Il avait lâché contre eux son ardente colère, la fureur, la rage et la détresse, une troupe d’anges de malheur.
      50 Il avait donné libre cours à sa colère : il ne les avait pas sauvés de la mort, il avait livré leur vie à la peste.
      51 Il avait frappé tous les premiers-nés de l’Egypte, ceux qui étaient les aînés des enfants sous les tentes de Cham.
      52 Il avait fait partir son peuple comme des brebis, il les avait conduits comme un troupeau dans le désert.
      53 Il les avait guidés en toute sécurité, pour qu’ils soient sans crainte, et la mer avait recouvert leurs ennemis.
      54 Il les avait amenés sur son saint territoire, jusqu’à la montagne que sa main droite avait conquise.
      55 Il avait chassé des nations devant eux, leur avait distribué le pays en héritage et avait fait habiter les tribus d’Israël dans les tentes de ces peuples.
      56 Mais ils ont provoqué le Dieu très-haut et se sont révoltés contre lui, ils n’ont pas respecté ses instructions.
      57 Ils se sont éloignés et ont été infidèles comme leurs ancêtres, ils se sont retournés comme un arc trompeur.
      58 Ils l’ont irrité par leurs hauts lieux, ils ont excité sa jalousie par leurs idoles.
      59 Dieu a entendu cela, et il a été irrité, il a durement rejeté Israël.
      60 Il a abandonné la demeure de Silo, la tente où il habitait parmi les hommes.
      61 Il a livré sa puissance à l’exil, et sa parure entre les mains de l’ennemi.
      62 Il a livré son peuple à l’épée, il s’est irrité contre son héritage :
      63 le feu a dévoré ses jeunes gens, et ses vierges n’ont plus été célébrées ;
      64 ses prêtres sont tombés par l’épée, et ses veuves n’ont pas pleuré leurs morts.
      65 Le Seigneur s’est éveillé comme un homme qui a dormi, comme un héros ragaillardi par le vin.
      66 Il a frappé ses adversaires et les a fait reculer, il les a couverts d’une honte éternelle.
      67 Il a rejeté la tente de Joseph, il n’a pas choisi la tribu d’Ephraïm,
      68 mais il a choisi la tribu de Juda, le mont Sion qu’il aimait.
      69 Il y a construit son sanctuaire, solide comme les hauteurs, comme la terre qu’il a établie pour toujours.
      70 Il a choisi David, son serviteur, et l’a fait sortir des bergeries ;
      71 il l’a pris derrière les brebis qui allaitent pour faire de lui le berger de Jacob, son peuple, d’Israël, son héritage.
      72 David les a dirigés avec un cœur intègre et les a guidés avec des mains habiles.

      Psaumes 104

      1 Bénis l’Eternel, mon âme ! Eternel, mon Dieu, tu es infiniment grand, tu es revêtu de splendeur et de magnificence.
      2 L’Eternel s’enveloppe de lumière comme d’un manteau, il étend le ciel comme une tente.
      3 Il construit sa demeure au-dessus de l’eau, il fait des nuages son char, il s’avance sur les ailes du vent.
      4 *Il fait des vents ses messagers, des éclairs ses serviteurs.
      5 Il a établi la terre sur ses fondements : elle ne sera jamais ébranlée.
      6 Tu l’avais couverte de l’océan comme d’un vêtement, l’eau recouvrait les montagnes ;
      7 elle a fui à ta menace, elle s’est sauvée au son de ton tonnerre.
      8 Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, à la place que tu leur avais fixée.
      9 Tu as posé une limite que l’eau ne doit pas franchir, afin qu’elle ne revienne plus couvrir la terre.
      10 Il conduit les sources vers des torrents qui parcourent les montagnes.
      11 Tous les animaux sauvages y boivent, les ânes y étanchent leur soif.
      12 Les oiseaux du ciel nichent sur leurs rives et chantent dans les feuillages.
      13 Du haut de sa demeure, Dieu arrose les montagnes. La terre est rassasiée du fruit de ton travail.
      14 Il fait pousser l’herbe pour le bétail et les plantes pour les besoins de l’homme afin que la terre produise de la nourriture :
      15 le vin qui réjouit le cœur de l’homme et fait plus que l’huile resplendir son visage, et le pain qui fortifie le cœur de l’homme.
      16 Ils sont bien nourris, les arbres de l’Eternel, les cèdres du Liban, qu’il a plantés.
      17 C’est là que les oiseaux font leurs nids. La cigogne a sa demeure dans les cyprès,
      18 les hautes montagnes sont pour les bouquetins, les rochers sont le refuge des damans.
      19 Il a fait la lune pour marquer les temps ; le soleil sait quand il doit se coucher.
      20 Tu fais venir les ténèbres, et c’est la nuit. Tous les animaux des forêts se mettent alors en mouvement ;
      21 les lionceaux rugissent après leur proie, ils demandent leur nourriture à Dieu.
      22 Le soleil se lève : ils se retirent et se couchent dans leurs tanières.
      23 Quant à l’homme, il sort pour se rendre à son activité et à son travail jusqu’au soir.
      24 Que tes œuvres sont nombreuses, Eternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.
      25 Voici la mer, immense et vaste : là vivent, innombrables, des animaux, petits et grands.
      26 Les bateaux la sillonnent, tout comme le léviathan, que tu as formé pour qu’il y joue.
      27 Tous ces animaux espèrent en toi pour que tu leur donnes la nourriture au moment voulu.
      28 Tu la leur donnes, et ils la prennent ; tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens.
      29 Tu te caches, et ils sont épouvantés ; tu leur retires le souffle, et ils expirent, ils retournent à la poussière.
      30 Tu envoies ton souffle, et ils sont créés ; tu renouvelles ainsi la surface de la terre.
      31 Que la gloire de l’Eternel dure éternellement ! Que l’Eternel se réjouisse de ses œuvres !
      32 Il regarde la terre, et elle tremble ; il touche les montagnes, et elles fument.
      33 Je veux chanter en l’honneur de l’Eternel tant que je vivrai, je veux célébrer mon Dieu tant que j’existerai.
      34 Que ma louange lui soit agréable ! Je veux me réjouir en l’Eternel.
      35 Que les pécheurs disparaissent de la terre et qu’il n’y ait plus de méchants ! Bénis l’Eternel, mon âme ! Louez l’Eternel !

      Psaumes 106

      1 Louez l’Eternel ! Célébrez l’Eternel, car il est bon ! Oui, sa bonté dure éternellement.
      2 Qui pourra dire l’extraordinaire façon d’agir de l’Eternel et proclamer toute sa louange ?
      3 Heureux ceux qui respectent le droit, qui pratiquent la justice en tout temps !
      4 Eternel, souviens-toi de moi dans ta bienveillance pour ton peuple, interviens pour moi en accordant ton secours !
      5 Ainsi je pourrai voir le bonheur de ceux que tu as choisis, me réjouir de la joie de ton peuple et partager les louanges de ton héritage !
      6 Nous avons péché comme nos ancêtres, nous avons fait le mal, nous sommes coupables.
      7 Nos ancêtres en Egypte n’ont pas compris tes miracles, ils ne se sont pas rappelé le grand nombre de tes bontés, ils se sont révoltés près de la mer, près de la mer des Roseaux.
      8 Mais il les a sauvés à cause de son nom, pour faire connaître sa puissance.
      9 Il a menacé la mer des Roseaux, et elle s’est desséchée, et il les a fait marcher à travers les abîmes comme dans un désert.
      10 Il les a sauvés de celui qui les détestait, il les a rachetés du pouvoir de l’ennemi.
      11 L’eau a recouvert leurs adversaires : pas un seul n’a survécu.
      12 Alors ils ont cru à ses paroles, ils ont chanté ses louanges,
      13 mais bien vite ils ont oublié ce qu’il avait fait, ils n’ont pas attendu la réalisation de ses plans.
      14 Ils ont été saisis de convoitise dans le désert, ils ont provoqué Dieu dans les lieux arides.
      15 Il leur a accordé ce qu’ils demandaient, puis il a envoyé le dépérissement dans leur corps.
      16 Dans le camp, ils se sont montrés jaloux de Moïse et d’Aaron, le saint de l’Eternel :
      17 la terre s’est ouverte, elle a englouti Dathan et s’est refermée sur la troupe d’Abiram ;
      18 le feu a embrasé leur troupe, la flamme a dévoré les méchants.
      19 Ils ont fabriqué un veau à Horeb, ils se sont prosternés devant une image en métal fondu.
      20 Ils ont échangé leur gloire contre la représentation d’un bœuf qui mange l’herbe !
      21 Ils ont oublié Dieu, leur sauveur, qui avait fait de grandes choses en Egypte,
      22 des miracles dans le pays de Cham, des prodiges à la mer des Roseaux.
      23 Il parlait de les exterminer, mais Moïse, celui qu’il avait choisi, s’est tenu à la brèche devant lui pour détourner sa fureur et l’empêcher de les détruire.
      24 Ils ont méprisé le pays des délices, ils n’ont pas cru à la parole de l’Eternel,
      25 ils ont murmuré dans leurs tentes, ils n’ont pas écouté l’Eternel.
      26 Alors il a levé la main pour jurer de les faire tomber dans le désert,
      27 de faire tomber leur descendance parmi les nations et de les disperser dans tous les pays.
      28 Ils se sont attachés au dieu Baal-Peor et ont mangé des sacrifices offerts à des morts.
      29 Ils ont offensé l’Eternel par leurs agissements, et un fléau a éclaté parmi eux.
      30 Phinées s’est levé pour intervenir, et le fléau s’est arrêté ;
      31 cela lui a été compté comme justice de génération en génération, pour toujours.
      32 Ils ont irrité l’Eternel près des eaux de Meriba, et Moïse a été puni à cause d’eux,
      33 car ils l’ont exaspéré et il a parlé sans réfléchir.
      34 Ils n’ont pas exterminé les peuples que l’Eternel leur avait ordonné de détruire ;
      35 ils se sont mêlés aux autres nations et ont imité leur manière de faire.
      36 Ils ont servi leurs idoles, qui ont été un piège pour eux ;
      37 ils ont sacrifié leurs fils et leurs filles aux démons,
      38 ils ont versé le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles, qu’ils ont offert en sacrifice aux idoles de Canaan, et le pays a été souillé par ces meurtres.
      39 Ils se sont rendus impurs par leurs actes, ils se sont prostitués par leurs agissements.
      40 La colère de l’Eternel s’est enflammée contre son peuple, il a pris son héritage en horreur.
      41 Il les a livrés au pouvoir des nations : ceux qui les détestaient ont dominé sur eux,
      42 leurs ennemis les ont opprimés, et ils ont été humiliés sous leur main.
      43 Plusieurs fois, il les a délivrés, mais eux, ils s’obstinaient dans leur révolte, et ils se sont enfoncés dans leur faute.
      44 Il a vu leur détresse lorsqu’il a écouté leurs plaintes.
      45 Il s’est souvenu en leur faveur de son alliance, il a eu pitié d’eux, conformément à sa grande bonté,
      46 et il a éveillé pour eux la compassion de tous ceux qui les retenaient prisonniers.
      47 Sauve-nous, Eternel, notre Dieu, et rassemble-nous du milieu des nations ! Ainsi nous célébrerons ton saint nom et *nous mettrons notre gloire à te louer :
      48 « Béni soit l’Eternel, le Dieu d’Israël, d’éternité en éternité ! » Et tout le peuple dira : « Amen ! Louez l’Eternel ! »

      Psaumes 107

      1 Louez l’Eternel, car il est bon ! Oui, sa bonté dure éternellement.
      2 Que les rachetés de l’Eternel le disent, ceux qu’il a rachetés du pouvoir de l’ennemi
      3 et qu’il a rassemblés de tous les pays, de l’est et de l’ouest, du nord et du sud !
      4 Ils erraient dans le désert, en chemin dans les lieux arides, sans trouver de ville où ils puissent habiter.
      5 Ils souffraient de la faim et de la soif ; leur âme était abattue.
      6 Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et il les a délivrés de leurs angoisses :
      7 il les a conduits par un chemin bien droit, pour qu’ils arrivent dans une ville où ils puissent habiter.
      8 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes,
      9 car il a désaltéré les assoiffés, il a comblé de biens les affamés.
      10 Ceux qui habitaient dans les ténèbres et l’ombre de la mort étaient prisonniers de la misère et des chaînes
      11 parce qu’ils s’étaient révoltés contre les paroles de Dieu, parce qu’ils avaient méprisé le conseil du Très-Haut.
      12 Il a humilié leur cœur par la souffrance : ils trébuchaient, et personne ne les secourait.
      13 Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et il les a délivrés de leurs angoisses :
      14 il les a fait sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, il a arraché leurs liens.
      15 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes,
      16 car il a mis les portes de bronze en pièces, il a brisé les verrous en fer.
      17 Les fous ! Par leur conduite coupable et par leurs fautes, ils s’étaient rendus malheureux.
      18 Ils avaient en horreur toute nourriture et touchaient aux portes de la mort.
      19 Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et il les a délivrés de leurs angoisses :
      20 il a envoyé sa parole et les a guéris, il les a fait échapper à la tombe.
      21 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes !
      22 Qu’ils offrent des sacrifices de reconnaissance et qu’ils racontent quelle est sa façon d’agir avec des cris de joie !
      23 Ceux qui étaient partis en mer sur leur bateau et travaillaient sur les grandes eaux,
      24 ceux-là ont vu la façon d’agir de l’Eternel et ses merveilles en haute mer.
      25 D’un mot, il a fait souffler un vent de tempête qui a soulevé les vagues de la mer.
      26 Ils montaient vers le ciel, ils descendaient dans l’abîme, ils étaient angoissés face au danger ;
      27 saisis de vertige, ils titubaient comme un homme ivre, et toute leur habileté était réduite à néant.
      28 Dans leur détresse, ils ont crié à l’Eternel, et il les a délivrés de leurs angoisses :
      29 il a arrêté la tempête, ramené le calme, et les vagues se sont calmées.
      30 Ils se sont réjouis de ce qu’elles s’étaient apaisées, et l’Eternel les a conduits au port désiré.
      31 Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes !
      32 Qu’ils proclament sa grandeur dans l’assemblée du peuple et qu’ils le célèbrent dans la réunion des anciens !
      33 Il change les fleuves en désert, les sources d’eau en zone aride,
      34 le pays fertile en pays salé, à cause de la méchanceté de ses habitants.
      35 Il change le désert en étang, la terre aride en sources d’eau,
      36 et il y établit ceux qui sont affamés. Ils fondent une ville pour l’habiter,
      37 ils ensemencent des champs, plantent des vignes, et ils en récoltent les fruits.
      38 Il les bénit, ils deviennent très nombreux, et il ne fait pas diminuer leur bétail.
      39 D’autres sont diminués et humiliés par l’oppression, le malheur et le tourment.
      40 Dieu déverse le mépris sur les grands et les fait errer dans des déserts sans chemin,
      41 mais il délivre le pauvre de sa misère. Il rend les familles aussi nombreuses que des troupeaux.
      42 Les hommes droits le voient et se réjouissent, tandis que toute injustice est réduite au silence.
      43 Que celui qui est sage observe cela, et qu’il soit attentif aux bontés de l’Eternel !

      Psaumes 113

      9 Il donne une famille à celle qui était stérile, il fait d’elle une mère joyeuse au milieu de ses enfants. Louez l’Eternel !

      Psaumes 127

      1 Chant des montées, de Salomon. Si une maison n’est pas construite par l’Eternel, ceux qui la construisent travaillent inutilement ; si une ville n’est pas gardée par l’Eternel, celui qui la garde veille inutilement.
      2 C’est inutilement que vous vous levez tôt, que vous vous couchez tard et que vous mangez un pain gagné avec peine : il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.
      3 L’héritage que l’Eternel donne, ce sont des fils ; les enfants sont une récompense.
      4 Les fils qu’un homme a dans sa jeunesse sont pareils à des flèches dans la main d’un guerrier :
      5 heureux l’homme qui en a rempli son carquois ! Il n’aura pas honte quand il parlera avec des ennemis à la porte de la ville.

      Psaumes 128

      1 Chant des montées. Heureux tout homme qui craint l’Eternel, qui marche dans ses voies !
      2 Tu profites alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères.
      3 Ta femme est comme une vigne porteuse de fruits dans ton foyer, tes fils sont comme des plants d’olivier autour de ta table.
      4 C’est ainsi qu’est béni l’homme qui craint l’Eternel.
      5 L’Eternel te bénira de Sion, et tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie,
      6 tu verras les fils de tes fils. Que la paix soit sur Israël !

      Psaumes 131

      2 Au contraire, je suis calme et tranquille comme un enfant sevré qui se trouve avec sa mère, je suis comme un enfant sevré.

      Proverbes 1

      8 Mon fils, écoute l'instruction de ton père et ne rejette pas l'enseignement de ta mère !

      Proverbes 6

      20 Mon fils, garde le commandement de ton père et ne rejette pas l'enseignement de ta mère !

      Proverbes 13

      24 Il déteste son fils, celui qui ménage son bâton ; celui qui l'aime cherche à le discipliner.

      Proverbes 19

      18 Corrige ton fils, car il y a encore de l'espoir. Ne désire pas le faire mourir !

      Proverbes 22

      6 Eduque l'enfant d’après la voie qu'il doit suivre ! Même quand il sera vieux, il ne s'en écartera pas.

      Proverbes 23

      13 Ne refuse pas de corriger l'enfant ! Si tu le frappes avec un bâton, il ne mourra pas.

      Proverbes 31

      1 Paroles du roi Lemuel. Message par lequel sa mère l'a instruit.
      9 Ouvre ta bouche, juge avec justice et défends le malheureux et le pauvre !

      Esaïe 7

      14 Voilà pourquoi c’est le Seigneur lui-même qui vous donnera un signe : *la vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et l’appellera Emmanuel.

      Esaïe 8

      3 Je me suis uni à la prophétesse ; elle est tombée enceinte et a mis au monde un fils. L'Eternel m’a dit : « Appelle-le Maher-Shalal-Chash-Baz.

      Esaïe 9

      5 En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule ; on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

      Esaïe 11

      6 Le loup habitera avec l'agneau et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le jeune lion et le bétail qu'on engraisse vivront ensemble, et un jeune garçon les conduira.
      8 Le nouveau-né s’amusera sur le nid de la vipère et le petit enfant mettra sa main dans la grotte du cobra.

      Esaïe 54

      1 *Réjouis-toi, stérile, toi qui n’as pas eu d’enfant ! Eclate de joie et pousse des cris de triomphe, toi qui n'as pas connu les douleurs de l’accouchement ! En effet, les enfants de la femme délaissée seront plus nombreux que ceux de la femme mariée, dit l'Eternel.
      4 N’aie pas peur, car tu ne seras pas couverte de honte. Ne rougis pas, car tu ne seras pas déshonorée. Au contraire, tu oublieras la honte de ton adolescence et tu ne te souviendras plus du déshonneur de ta période de veuvage.

      Jérémie 32

      35 Ils ont construit des hauts lieux en l’honneur de Baal, dans la vallée de Ben-Hinnom, pour offrir leurs fils et leurs filles en sacrifice à Moloc. Cela, je ne l'avais pas ordonné, cela ne m'était pas venu à la pensée : commettre de telles horreurs pour faire pécher Juda !

      Lamentations 2

      11 Mes yeux s’épuisent dans les larmes, je suis profondément tourmenté, ma bile se déverse par terre à cause du désastre qui frappe la fille de mon peuple. Des enfants et des nourrissons tombaient en défaillance sur les places de la ville.
      19 Lève-toi, crie ta détresse dans la nuit, au début de tes insomnies ! Déverse ton cœur comme de l'eau devant le Seigneur ! Lève tes mains vers lui pour la vie de tes enfants qui meurent de faim à tous les coins de rue !

      Lamentations 4

      4 La langue du nouveau-né s'attache à son palais, desséchée par la soif. Les enfants demandent du pain et personne ne leur en donne.

      Lamentations 5

      13 Des jeunes hommes ont dû porter la pierre à moudre, des enfants ont trébuché sous des fardeaux de bois.

      Ezéchiel 16

      4 A ta naissance, le jour où tu es née, ton cordon ombilical n'a pas été coupé, tu n'as pas été lavée dans l'eau pour être purifiée, ni frottée avec du sel, ni enveloppée dans des langes.
      20 Tu as pris tes fils et tes filles, ceux que tu m'avais donnés, et tu les leur as sacrifiés pour qu'elles les dévorent. Tes prostitutions n’étaient-elles pas suffisantes ?

      Zacharie 8

      5 Les places de la ville seront remplies de jeunes garçons et filles jouant dehors.

      Matthieu 1

      1 Voici la généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.
      2 Abraham eut pour fils Isaac ; Isaac eut Jacob ; Jacob eut Juda et ses frères ;
      3 Juda eut Pérets et Zérach de Tamar ; Pérets eut Hetsrom ; Hetsrom eut Aram ;
      4 Aram eut pour fils Aminadab ; Aminadab eut Nachshon ; Nachshon eut Salmon ;
      5 Salmon eut Boaz de Rahab ; Boaz eut Obed de Ruth ;
      6 Obed eut pour fils Isaï ; Isaï eut David. Le roi David eut Salomon de la femme d'Urie ;
      7 Salomon eut pour fils Roboam ; Roboam eut Abija ; Abija eut Asa ;
      8 Asa eut pour fils Josaphat ; Josaphat eut Joram ; Joram eut Ozias ;
      9 Ozias eut pour fils Jotham ; Jotham eut Achaz ; Achaz eut Ezéchias ;
      10 Ezéchias eut pour fils Manassé ; Manassé eut Amon ; Amon eut Josias ;
      11 Josias eut pour descendants Jéconias et ses frères, à l’époque de la déportation à Babylone.
      12 Après la déportation à Babylone, Jéconias eut pour fils Shealthiel ; Shealthiel eut Zorobabel ;
      13 Zorobabel eut pour fils Abiud ; Abiud eut Eliakim ; Eliakim eut Azor ;
      14 Azor eut pour fils Sadok ; Sadok eut Achim ; Achim eut Eliud ;
      15 Eliud eut pour fils Eléazar ; Eléazar eut Matthan ; Matthan eut Jacob ;
      16 Jacob eut pour fils Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qu’on appelle le Christ.
      17 Il y a donc en tout 14 générations depuis Abraham jusqu'à David, 14 générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone et 14 générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.
      18 Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, était fiancée à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par l'action du Saint-Esprit.
      19 Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l’exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle.
      20 Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit : « Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l'enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit.
      21 Elle mettra au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »
      22 Tout cela arriva afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète :
      23 La vierge sera enceinte, elle mettra au monde un fils et on l’appellera Emmanuel, ce qui signifie « Dieu avec nous ».
      24 A son réveil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné et il prit sa femme chez lui,
      25 mais il n'eut pas de relations conjugales avec elle jusqu'à ce qu'elle ait mis au monde un fils [premier-né] auquel il donna le nom de Jésus.

      Matthieu 2

      1 Jésus naquit à Bethléhem en Judée, à l’époque du roi Hérode. Or, des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem
      2 et dirent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? En effet, nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus pour l'adorer. »
      3 Quand le roi Hérode apprit cela, il fut troublé et tout Jérusalem avec lui.
      4 Il rassembla tous les chefs des prêtres et spécialistes de la loi que comptait le peuple et leur demanda où le Messie devait naître.
      5 Ils lui dirent : « A Bethléhem en Judée, car voici ce qui a été écrit par le prophète :
      6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n'es certes pas la plus petite parmi les principales villes de Juda, car de toi sortira un chef qui prendra soin d’Israël, mon peuple. »
      7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages ; il s'informa soigneusement auprès d'eux du moment où l'étoile était apparue,
      8 puis il les envoya à Bethléhem en disant : « Allez prendre des informations exactes sur le petit enfant. Quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j'aille moi aussi l'adorer. »
      9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. L'étoile qu'ils avaient vue en Orient allait devant eux jusqu'au moment où, arrivée au-dessus de l'endroit où était le petit enfant, elle s'arrêta.
      10 Quand ils aperçurent l'étoile, ils furent remplis d'une très grande joie.
      11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent. Ensuite, ils ouvrirent leurs trésors et lui offrirent en cadeau de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
      12 Puis, avertis dans un rêve de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.
      13 Lorsqu'ils furent partis, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph et dit : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle, car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire mourir. »
      14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère et se retira en Egypte.
      15 Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : J'ai appelé mon fils à sortir d'Egypte.
      16 Quand Hérode vit que les mages l'avaient trompé, il se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date qu'il s'était fait préciser par les mages.
      17 Alors s'accomplit ce que le prophète Jérémie avait annoncé :
      18 On a entendu des cris à Rama, des pleurs et de grandes lamentations : c'est Rachel qui pleure ses enfants et n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus là.
      19 Après la mort d'Hérode, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph, en Egypte,
      20 et dit : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts. »
      21 Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère et alla dans le pays d'Israël.
      22 Cependant, quand il apprit qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s'y rendre. Averti dans un rêve, il se retira dans le territoire de la Galilée
      23 et vint habiter dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplisse ce que les prophètes avaient annoncé : « Il sera appelé nazaréen. »

      Matthieu 5

      45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
      48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

      Matthieu 6

      9 » Voici donc comment vous devez prier : ‘Notre Père céleste ! Que la sainteté de ton nom soit respectée,
      25 » C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez [et boirez] pour vivre, ni de ce dont vous habillerez votre corps. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ?

      Matthieu 7

      11 Si donc, mauvais comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, votre Père céleste donnera d’autant plus volontiers de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

      Matthieu 11

      25 A ce moment-là, Jésus prit la parole et dit : « Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants.

      Matthieu 18

      3 et dit : « Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      5 et celui qui accueille en mon nom un petit enfant comme celui-ci m’accueille moi-même.
      6 Mais si quelqu'un fait trébucher un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspende à son cou une meule de moulin et qu'on le jette au fond de la mer.
      10 » Faites bien attention de ne pas mépriser un seul de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans le ciel sont continuellement en présence de mon Père céleste.

      Matthieu 25

      40 Et le roi leur répondra : ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.’
      46 Et ils iront à la peine éternelle, tandis que les justes iront à la vie éternelle. »

      Marc 10

      14 Voyant cela, Jésus fut indigné et leur dit : « Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.

      Luc 1

      1 Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
      2 d’après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et qui sont devenus des serviteurs de la parole.
      3 Il m'a donc paru bon à moi aussi, qui me suis soigneusement informé sur toutes ces choses dès l'origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile,
      4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.
      5 Durant le règne d'Hérode sur la Judée, il y avait un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d'Abia ; sa femme était une descendante d'Aaron et s'appelait Elisabeth.
      6 Tous deux étaient justes devant Dieu, ils suivaient d'une manière irréprochable tous les commandements et toutes les lois du Seigneur.
      7 Ils n'avaient pas d'enfant, parce qu'Elisabeth était stérile, et ils étaient l'un et l'autre d'un âge avancé.
      8 Or, pendant que Zacharie remplissait sa fonction de prêtre devant Dieu – c'était le tour de sa classe –
      9 il fut désigné par le sort, d'après la règle en vigueur pour les prêtres, pour entrer dans le temple du Seigneur et y brûler le parfum.
      10 Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l'heure de l'offrande du parfum.
      11 Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie et se tint debout à droite de l'autel des parfums.
      12 Zacharie fut troublé en le voyant et la peur s'empara de lui.
      13 Mais l'ange lui dit : « N’aie pas peur, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth te donnera un fils et tu l'appelleras Jean.
      14 Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance,
      15 car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin ni boisson alcoolisée et il sera rempli de l'Esprit saint dès le ventre de sa mère.
      16 Il ramènera beaucoup d'Israélites au Seigneur, leur Dieu.
      17 Il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Elie pour ramener le cœur des pères vers leurs enfants et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer pour le Seigneur un peuple bien disposé. »
      18 Zacharie dit à l'ange : « A quoi reconnaîtrai-je cela ? En effet, je suis vieux et ma femme est d'un âge avancé. »
      19 L'ange lui répondit : « Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu ; j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle.
      20 Voici, tu seras muet et tu ne pourras plus parler jusqu'au jour où cela arrivera, parce que tu n'as pas cru à mes paroles qui s'accompliront au moment voulu. »
      21 Cependant, le peuple attendait Zacharie et s'étonnait qu'il s’attarde si longtemps dans le temple.
      22 Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le temple ; il s'exprimait par signes et il resta muet.
      23 Lorsque ses jours de service furent terminés, il rentra chez lui.
      24 Quelque temps après, sa femme Elisabeth fut enceinte. Elle se cacha pendant cinq mois, disant :
      25 « C’est l’œuvre que le Seigneur a faite quand il a porté le regard sur moi pour enlever ce qui faisait ma honte parmi les hommes. »
      26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
      27 chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.
      28 L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi. [Tu es bénie parmi les femmes. ] »
      29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.
      30 L'ange lui dit : « N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
      31 Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.
      32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre.
      33 Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n'aura pas de fin. »
      34 Marie dit à l'ange : « Comment cela se fera-t-il, puisque je n'ai pas de relations avec un homme ? »
      35 L'ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.
      36 Voici qu'Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d'un fils dans sa vieillesse. Celle que l'on appelait ‘la stérile’est dans son sixième mois.
      37 En effet, rien n'est impossible à Dieu. »
      38 Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi ! » Et l'ange la quitta.
      39 A la même époque, Marie s'empressa de se rendre dans une ville de la région montagneuse de Juda.
      40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.
      41 Dès qu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant remua brusquement en elle et elle fut remplie du Saint-Esprit.
      42 Elle s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie parmi les femmes et l'enfant que tu portes est béni.
      43 Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne vers moi ?
      44 En effet, dès que j'ai entendu ta salutation, l'enfant a tressailli de joie en moi.
      45 Heureuse celle qui a cru, parce que ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'accomplira. »
      46 Marie dit : « Mon âme célèbre la grandeur du Seigneur
      47 et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
      48 parce qu'il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse,
      49 parce que le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint,
      50 et sa bonté s'étend de génération en génération sur ceux qui le craignent.
      51 Il a agi avec la force de son bras, il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.
      52 Il a renversé les puissants de leurs trônes et il a élevé les humbles.
      53 Il a rassasié de biens les affamés et il a renvoyé les riches les mains vides.
      54 Il a secouru Israël, son serviteur, et il s'est souvenu de sa bonté
      55 – comme il l'avait dit à nos ancêtres – en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours. »
      56 Marie resta environ trois mois avec Elisabeth, puis elle retourna chez elle.
      57 Le moment où Elisabeth devait accoucher arriva et elle mit au monde un fils.
      58 Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait preuve d’une grande bonté envers elle, et ils se réjouirent avec elle.
      59 Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, d’après le nom de son père,
      60 mais sa mère prit la parole et dit : « Non, il sera appelé Jean. »
      61 Ils lui dirent : « Il n'y a dans ta parenté personne qui porte ce nom »
      62 et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle.
      63 Zacharie demanda une tablette et il écrivit : « Son nom est Jean. » Tous furent dans l'étonnement.
      64 Immédiatement sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu.
      65 La crainte s'empara de tous les habitants des environs, et dans toute la région montagneuse de Judée on s'entretenait de tous ces événements.
      66 Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur cœur, et ils disaient : « Que sera donc cet enfant ? » Et [en effet] la main du Seigneur était avec lui.
      67 Son père Zacharie fut rempli du Saint-Esprit et prophétisa en ces termes :
      68 « Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité et racheté son peuple.
      69 Il nous a donné un puissant Sauveur dans la famille de son serviteur David.
      70 C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens :
      71 un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la domination de tous ceux qui nous détestent !
      72 Ainsi, il manifeste sa bonté envers nos ancêtres et se souvient de sa sainte alliance,
      73 conformément au serment qu'il avait fait à Abraham, notre ancêtre :
      74 il avait juré qu'après nous avoir délivrés de nos ennemis il nous accorderait de le servir sans crainte,
      75 en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.
      76 » Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras sous le regard du Seigneur pour préparer ses chemins
      77 et pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés,
      78 à cause de la profonde bonté de notre Dieu. Grâce à elle, le soleil levant nous a visités d'en haut
      79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix. »
      80 L'enfant grandissait et se fortifiait en esprit. Il resta dans les déserts jusqu'au jour où il se présenta devant Israël.

      Luc 2

      1 A cette époque-là parut un édit de l'empereur Auguste qui ordonnait le recensement de tout l’Empire.
      2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
      3 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville d'origine.
      4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la famille et de la lignée de David.
      5 Il y alla pour se faire inscrire avec sa femme Marie qui était enceinte.
      6 Pendant qu'ils étaient là, le moment où Marie devait accoucher arriva,
      7 et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes.
      8 Il y avait dans la même région des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour y garder leur troupeau.
      9 Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux. Ils furent saisis d'une grande frayeur.
      10 Mais l'ange leur dit : « N’ayez pas peur, car je vous annonce une bonne nouvelle qui sera une source de grande joie pour tout le peuple :
      11 aujourd'hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur qui est le Messie, le Seigneur.
      12 Voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une mangeoire. »
      13 Et tout à coup une foule d'anges de l'armée céleste se joignit à l'ange. Ils adressaient des louanges à Dieu et disaient :
      14 « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes ! »
      15 Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : « Allons jusqu'à Bethléhem pour voir ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. »
      16 Ils se dépêchèrent d'y aller et ils trouvèrent Marie et Joseph, ainsi que le nouveau-né couché dans la mangeoire.
      17 Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant.
      18 Tous ceux qui entendirent les bergers furent étonnés de ce qu'ils leur disaient.
      19 Marie gardait le souvenir de tout cela et le méditait dans son cœur.
      20 Puis les bergers repartirent en célébrant la gloire de Dieu et en lui adressant des louanges à cause de tout ce qu'ils avaient entendu et vu et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.
      21 Huit jours plus tard, ce fut le moment de circoncire l'enfant ; on lui donna le nom de Jésus, nom que l'ange avait indiqué avant sa conception.
      22 Quand la période de leur purification prit fin, conformément à la loi de Moïse, Joseph et Marie l'amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur
      23 – suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur : Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur –
      24 et pour offrir en sacrifice un couple de tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur.
      25 Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit saint était sur lui.
      26 Le Saint-Esprit lui avait révélé qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie du Seigneur.
      27 Il vint au temple, poussé par l'Esprit. Et quand les parents amenèrent le petit enfant Jésus pour accomplir à son sujet ce que prescrivait la loi,
      28 il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit :
      29 « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s'en aller en paix, conformément à ta promesse,
      30 car mes yeux ont vu ton salut,
      31 salut que tu as préparé devant tous les peuples,
      32 lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël, ton peuple. »
      33 Joseph et la mère [de Jésus] étaient émerveillés de ce qu'on disait de lui.
      34 Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère : « Cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de beaucoup en Israël et à devenir un signe qui provoquera la contradiction.
      35 Toi-même, une épée te transpercera l'âme. Ainsi, les pensées de beaucoup de cœurs seront révélées. »
      36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Elle était d'un âge très avancé. Elle n’avait vécu que 7 ans avec son mari après son mariage.
      37 Restée veuve et âgée de 84 ans, elle ne quittait pas le temple ; elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.
      38 Arrivée elle aussi à la même heure, elle disait publiquement sa reconnaissance envers Dieu et parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance à Jérusalem.
      39 Après avoir accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, Joseph et Marie retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.
      40 Or l'enfant grandissait et se fortifiait [en esprit]. Il était rempli de sagesse et la grâce de Dieu était sur lui.
      41 Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
      42 Lorsqu'il eut 12 ans, ils y montèrent avec lui comme c’était la coutume pour cette fête.
      43 Puis, quand la fête fut terminée, ils repartirent, mais l'enfant Jésus resta à Jérusalem sans que sa mère et Joseph s'en aperçoivent.
      44 Croyant qu'il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, tout en le cherchant parmi leurs parents et leurs connaissances.
      45 Mais ils ne le trouvèrent pas et ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.
      46 Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des maîtres ; il les écoutait et les interrogeait.
      47 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.
      48 Quand ses parents le virent, ils furent frappés d'étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi as-tu agi ainsi avec nous ? Ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse. »
      49 Il leur dit : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ? »
      50 Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.
      51 Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth et il leur était soumis. Sa mère gardait précieusement toutes ces choses dans son cœur.
      52 Jésus grandissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes.

      Luc 15

      1 Tous les collecteurs d’impôts et les pécheurs s'approchaient de Jésus pour l'écouter.
      2 Mais les pharisiens et les spécialistes de la loi murmuraient, disant : « Cet homme accueille des pécheurs et mange avec eux. »
      3 Alors il leur dit cette parabole :
      4 « Si l'un de vous a 100 brebis et qu'il en perde une, ne laisse-t-il pas les 99 autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il la retrouve ?
      5 Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules
      6 et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins et leur dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.’
      7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n'ont pas besoin de changer d’attitude.
      8 » Ou bien, si une femme a 10 pièces d’argent et qu'elle en perde une, ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison et chercher avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ?
      9 Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines et dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la pièce que j'avais perdue.’
      10 De même, je vous le dis, il y a de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. »
      11 Il dit encore : « Un homme avait deux fils.
      12 Le plus jeune dit à son père : ‘Mon père, donne-moi la part de l’héritage qui doit me revenir.’Le père leur partagea alors ses biens.
      13 Peu de jours après, le plus jeune fils ramassa tout et partit pour un pays éloigné, où il gaspilla sa fortune en vivant dans la débauche.
      14 Alors qu'il avait tout dépensé, une importante famine survint dans ce pays et il commença à se trouver dans le besoin.
      15 Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les porcs.
      16 Il aurait bien voulu se nourrir des caroubes que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.
      17 Il se mit à réfléchir et se dit : ‘Combien d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance et moi, ici, je meurs de faim !
      18 Je vais retourner vers mon père et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi,
      19 je ne suis plus digne d'être appelé ton fils, traite-moi comme l'un de tes ouvriers.’
      20 Il se leva et alla vers son père. Alors qu’il était encore loin, son père le vit et fut rempli de compassion, il courut se jeter à son cou et l'embrassa.
      21 Le fils lui dit : ‘Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.’
      22 Mais le père dit à ses serviteurs : ‘Apportez [vite] le plus beau vêtement et mettez-le-lui ; passez-lui un anneau au doigt et mettez-lui des sandales aux pieds.
      23 Amenez le veau qu’on a engraissé et tuez-le ! Mangeons et réjouissons-nous,
      24 car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.’Et ils commencèrent à faire la fête.
      25 » Or le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses.
      26 Il appela un des serviteurs et lui demanda ce qui se passait.
      27 Le serviteur lui dit : ‘Ton frère est de retour et ton père a tué le veau engraissé parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé.’
      28 Le fils aîné se mit en colère et il ne voulait pas entrer. Son père sortit le supplier d'entrer,
      29 mais il répondit à son père : ‘Voilà tant d'années que je suis à ton service sans jamais désobéir à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je fasse la fête avec mes amis.
      30 Mais quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé tes biens avec des prostituées, pour lui tu as tué le veau engraissé !’
      31 ‘Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi et tout ce que j'ai est à toi,
      32 mais il fallait bien faire la fête et nous réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé.’ »

      Luc 23

      29 En effet, voici que viennent des jours où l'on dira : ‘Heureuses celles qui sont stériles, heureuses celles qui n'ont pas eu d'enfant et celles qui n'ont pas allaité !’

      Jean 3

      1 Or, il y avait parmi les pharisiens un homme du nom de Nicodème, un chef des Juifs.

      Actes 16

      1 Il se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Il y avait là un disciple appelé Timothée, fils d'une femme juive croyante et d'un père grec.

      Romains 8

      15 Et vous n'avez pas reçu un esprit d'esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : « Abba ! Père ! »
      17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre aussi part à sa gloire.

      1 Corinthiens 3

      1 Pour ma part, frères et sœurs, je n'ai pas pu vous parler comme à des personnes dirigées par l’Esprit, mais comme à des personnes dirigées par leur nature propre, comme à de petits enfants en Christ.

      1 Corinthiens 13

      11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu un homme, j'ai mis fin à ce qui était de l'enfant.

      1 Corinthiens 14

      20 Frères et sœurs, ne raisonnez pas comme des enfants. Au contraire, pour le mal, soyez des bébés, mais par rapport au raisonnement, soyez des adultes.

      Galates 4

      4 Mais, lorsque le moment est vraiment venu, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi,
      7 Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier de Dieu par Christ.

      Ephésiens 4

      13 jusqu'à ce que nous parvenions tous à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à la maturité de l’adulte, à la mesure de la stature parfaite de Christ.

      Ephésiens 6

      4 Quant à vous, pères, n'irritez pas vos enfants mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur.
      13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu afin de pouvoir résister dans le jour mauvais et tenir ferme après avoir tout surmonté.

      Colossiens 3

      20 Enfants, obéissez en tout à vos parents, car cela est agréable au Seigneur.
      21 Pères, n'exaspérez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent.

      2 Timothée 1

      5 Je garde en effet le souvenir de la foi sincère qui est en toi. Elle a d'abord habité ta grand-mère Loïs et ta mère Eunice, et je suis persuadé qu’elle habite aussi en toi.

      Hébreux 5

      12 Alors que vous devriez avec le temps être des enseignants, vous en êtes au point d’avoir besoin qu'on vous enseigne les éléments de base de la révélation de Dieu ; vous en êtes arrivés à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide.
      13 Or celui qui en est au lait est inexpérimenté dans la parole de justice, car il est un petit enfant.
      14 Mais la nourriture solide est pour les adultes, pour ceux qui, en raison de leur expérience, ont le jugement exercé à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

      Hébreux 12

      6 En effet, le Seigneur corrige celui qu'il aime et il punit tous ceux qu'il reconnaît comme ses fils.
      7 Supportez la correction : c'est comme des fils que Dieu vous traite. Quel est le fils qu'un père ne corrige pas ?
      10 Nos pères nous corrigeaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon, tandis que Dieu le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.
      11 Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix : la justice.

      1 Pierre 2

      2 et comme des enfants nouveau-nés désirez le lait pur de la parole. Ainsi, grâce à lui vous grandirez [pour le salut],

      1 Jean 3

      1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! [Et nous le sommes ! ] Si le monde ne vous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu, lui.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.