Dictionnaire Biblique de Top Bible

ESAÜ

Fils d'Isaac et de Rébecca, frère jumeau de Jacob dont il est l'aîné ; appelé aussi Édom voir ce mot), ancêtre des Édomites ou Iduméens ; ceux-ci sont appelés « enfants d'Ésaü » (De 2:4), « maison d'Ésaü » (Ab 1:18), ou simplement Esaü (Ab 1:6, Jer 49:8,10), et le plus souvent Édom No 20:14, etc.). Le nom d'Ésaü, qui signifie velu », est expliqué par l'aspect du nouveau-né ; Séir, le nom du pays où s'établit Ésaü, a le même sens ; Édom (=roux) rappellerait le plat roux qu'il convoita, peut-être aussi la couleur de sa peau. les diverses étym, ont pu contribuer à l'élaboration de l'histoire d'Ésaü. Le trait dominant de cette histoire, empruntée surtout aux documents J et P, er la rivalité entre les deux frères et l'évincement de l'aîné par le cadet.

En voici les épisodes :

1. Le récit de la naissance montre déjà dans les deux frères deux peuples en lutte l'un contre l'autre : Ge 25:21-26 (J), v. 26b (P).

2. Ésaü vend à Jacob son droit d'aînesse : Ge 25:27-34 (J).

3. Les mariages d'Ésaü avec deux femmes étrangères, puis avec une Ismaélite : Ge 26:34 et suivant Ge 27:46-28:9 (P), cf. Ge 36:1-5 (P), où les noms des trois femmes ne sont pas les mêmes.

4. Il est privé de la bénédiction paternelle par la ruse de son frère et de sa mère ; Isaac lui prédit une vie belliqueuse, errante et finalement indépendante : Ge 27:1-45 (JE).

5. Il donne à Jacob le baiser de la réconciliation : Ge 32:3-33:16 (J et E).

6. Les deux frères rendent ensemble les derniers devoirs à leur père et, faute de place en Canaan, Esaü se retire sur la montagne de Séir : Ge 35:28 36:6-8 (P) ; d'après J (Ge 32:3 33:16), il s'était établi en Séir bien avant la mort d'Isaac. Dans Ge 36:9-13 (J et P) est indiquée la postérité d'Ésaü.

--Bien des traits de l'histoire et du caractère d'Ésaü semblent avoir une signification ethnique : ils s'appliquent fort bien au peuple d'Édom ; Ésaü garde néanmoins une personnalité distincte, vigoureuse et généreuse. La légende talmudique, inspirée par un nationalisme fanatique, s'est efforcée de dénigrer l'ancêtre édomite ; elle prétendait, par ex., qu'au lieu d'offrir à son vieux père un fin gibier, il lui présenta un chien, et qu'au lieu de baiser son frère à son retour, il le mordit. Malachie (Mal 1:2) mentionne l'histoire d'Ésaü pour rappeler aux Israélites leurs privilèges. Paul la cite à l'appui de sa doctrine de la souveraineté de la grâce divine (Ro 9:10-13). L'ép. aux Hébreux (Heb 12:16 et suivant) s'en sert comme d'un avertisse-ment pour « l'impur et le profane » qui, par légèreté, se prive de la bénédiction de Dieu. V B.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 25

      21 Isaac supplia l'Eternel pour sa femme, car elle était stérile, et l'Eternel l'exauça : sa femme Rebecca tomba enceinte.
      22 Les enfants se heurtaient à l’intérieur d’elle et elle dit : « Si telle est la situation, pourquoi suis-je enceinte ? » Elle alla consulter l'Eternel,
      23 et l'Eternel lui dit : « Il y a deux nations dans ton ventre, et deux peuples issus de toi se sépareront. Un de ces peuples sera plus fort que l'autre, et *le plus grand sera asservi au plus petit. »
      24 Le moment où elle devait accoucher arriva, et voici qu'il y avait des jumeaux dans son ventre.
      25 Le premier sortit roux et tout couvert de poils, comme un manteau. On l'appela Esaü.
      26 Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Esaü. On l'appela Jacob. Isaac était âgé de 60 ans à leur naissance.
      27 Ces enfants grandirent. Esaü devint un habile chasseur, un homme de la campagne, alors que Jacob était un homme tranquille qui restait sous les tentes.
      28 Isaac aimait Esaü parce qu'il lui amenait du gibier, et Rebecca aimait Jacob.
      29 Tandis que Jacob faisait cuire un potage, Esaü revint des champs, accablé de fatigue.
      30 Esaü dit à Jacob : « Laisse-moi manger de ce roux, de ce plat roux, car je suis fatigué. » C'est pour cela qu'on a donné à Esaü le nom d'Edom.
      31 Jacob répondit : « Vends-moi aujourd'hui ton droit d'aînesse. »
      32 Esaü répondit : « Je vais mourir. A quoi me sert ce droit d'aînesse ? »
      33 Jacob dit : « Jure-le-moi d'abord. » Il le lui jura, il vendit son droit d'aînesse à Jacob.
      34 Alors Jacob donna du pain et du potage de lentilles à Esaü. Il mangea et but, puis se leva et s'en alla. C'est ainsi qu'Esaü méprisa le droit d'aînesse.

      Genèse 26

      34 A l'âge de 40 ans, Esaü prit pour femmes Judith, fille de Beéri le Hittite, et Basmath, fille d'Elon le Hittite.

      Genèse 27

      1 Isaac devenait vieux et ses yeux s'étaient affaiblis au point qu'il ne voyait plus. Alors il appela son fils aîné Esaü et lui dit : « Mon fils ! » Il lui répondit : « Me voici ! »
      2 Isaac dit : « Je suis maintenant âgé et je ne connais pas le jour de ma mort.
      3 Prends donc tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs chasser du gibier pour moi.
      4 Prépare-moi un plat comme je les aime et apporte-le-moi à manger afin que je te bénisse avant de mourir. »
      5 Rebecca entendit ce qu'Isaac disait à son fils Esaü. Esaü s'en alla dans les champs pour chasser du gibier et le rapporter.
      6 Quant à Rebecca, elle dit à son fils Jacob : « J'ai entendu ton père dire à ton frère Esaü :
      7 ‘Apporte-moi du gibier et prépare-moi un plat que je mangerai. Je te bénirai alors devant l'Eternel avant ma mort.’
      8 Maintenant, mon fils, écoute-moi et fais ce que je t’ordonne :
      9 va me prendre deux bons chevreaux dans le troupeau. J'en ferai pour ton père un plat comme il les aime,
      10 et tu le lui apporteras à manger afin qu'il te bénisse avant sa mort. »
      11 Jacob répondit à sa mère : « Mon frère Esaü est velu, tandis que moi, je n'ai pas de poils.
      12 Peut-être mon père me touchera-t-il et je passerai à ses yeux pour un menteur. J'attirerai alors sur moi la malédiction, et non la bénédiction. »
      13 Sa mère lui dit : « Que cette malédiction retombe sur moi, mon fils ! Ecoute-moi seulement et va me prendre les chevreaux. »
      14 Jacob alla les prendre et les apporta à sa mère, qui prépara un plat comme son père les aimait.
      15 Ensuite, Rebecca prit les vêtements de son fils aîné Esaü, les plus beaux qui se trouvaient à la maison, et elle les fit mettre à son fils cadet Jacob.
      16 Elle couvrit ses mains et la partie lisse de son cou de la peau des chevreaux,
      17 puis elle plaça dans la main de son fils Jacob le plat et le pain qu'elle avait préparés.
      18 Il vint vers son père et dit : « Mon père ! » Isaac dit : « Me voici. Lequel de mes fils es-tu ? »
      19 Jacob répondit à son père : « Je suis ton fils aîné Esaü. Je me suis conformé à tes instructions. Lève-toi donc, installe-toi et mange de mon gibier afin de me bénir. »
      20 Isaac dit à son fils : « Comment cela ? Tu en as vite trouvé, mon fils ! » Jacob répondit : « C'est que l'Eternel, ton Dieu, l'a fait venir devant moi. »
      21 Isaac dit à Jacob : « Approche-toi donc, que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Esaü ou non. »
      22 Jacob s'approcha de son père Isaac qui le toucha et dit : « La voix est celle de Jacob, mais les mains sont celles d'Esaü. »
      23 Il ne le reconnut pas parce que ses mains étaient velues comme celles de son frère Esaü, et il le bénit.
      24 Il dit : « Est-ce bien toi, mon fils Esaü ? » Jacob répondit : « C'est moi. »
      25 Isaac dit : « Sers-moi et que je mange de ton gibier, mon fils, afin de te bénir. » Jacob le servit et il mangea. Il lui apporta aussi du vin et il but.
      26 Puis son père Isaac lui dit : « Approche-toi donc et embrasse-moi, mon fils. »
      27 Jacob s'approcha et l'embrassa. Isaac sentit l'odeur de ses vêtements. Il le bénit alors en disant : « L'odeur de mon fils est pareille à celle d'un champ que l'Eternel a béni.
      28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel et des richesses de la terre, du blé et du vin en abondance !
      29 Que des peuples te soient asservis et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! *Maudits soient tous ceux qui te maudiront et bénis soient tous ceux qui te béniront. »
      30 Isaac avait fini de bénir Jacob et celui-ci avait à peine quitté son père Isaac lorsque son frère Esaü revint de la chasse.
      31 Il prépara, lui aussi, un plat qu'il apporta à son père. Il dit à son père : « Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que tu me bénisses ! »
      32 Son père Isaac lui demanda : « Qui es-tu ? » Il répondit : « Je suis ton fils aîné Esaü. »
      33 Isaac fut saisi d'une grande, d'une violente émotion et dit : « Qui est donc celui qui a chassé du gibier et me l'a apporté ? J'ai mangé de tout avant que tu ne viennes et je l'ai béni. Et effectivement, il sera béni. »
      34 Lorsque Esaü entendit les paroles de son père, il poussa de grands cris pleins d'amertume et il dit à son père : « Bénis-moi aussi, mon père ! »
      35 Isaac dit : « Ton frère est venu avec ruse et a pris ta bénédiction. »
      36 Esaü dit : « Est-ce parce qu'on l'a appelé Jacob qu'il m'a supplanté deux fois ? Il a pris mon droit d'aînesse, et voici maintenant qu'il a pris ma bénédiction. » Il ajouta : « N'as-tu pas de bénédiction en réserve pour moi ? »
      37 Isaac répondit à Esaü : « Je l'ai désigné comme ton maître et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, je l'ai pourvu en blé et en vin. Que puis-je donc faire pour toi, mon fils ? »
      38 Esaü dit à son père : « N'as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père ! » et il se mit à pleurer tout haut.
      39 Son père Isaac lui répondit : « Ton lieu d’habitation sera privé des richesses de la terre et de la rosée du ciel, d'en haut.
      40 Tu vivras de ton épée et tu seras asservi à ton frère. Cependant, en errant librement çà et là, tu échapperas à la domination qu’il t’aura imposée. »
      41 Esaü éprouva de la haine contre Jacob à cause de la bénédiction que son père lui avait accordée. Il disait dans son cœur : « Le moment où l'on mènera le deuil sur mon père va approcher et je tuerai mon frère Jacob. »
      42 Rebecca fut informée des paroles de son fils aîné Esaü. Elle fit alors appeler son fils cadet Jacob et lui dit : « Ton frère Esaü veut se venger de toi en te tuant.
      43 Maintenant, mon fils, écoute-moi ! Lève-toi, enfuis-toi chez mon frère Laban à Charan.
      44 Reste chez lui quelque temps, jusqu'à ce que la fureur de ton frère s'apaise,
      45 jusqu'à ce que la colère de ton frère se détourne de toi et qu'il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un seul jour ? »
      46 Rebecca dit à Isaac : « Je suis dégoûtée de la vie à cause de nos belles-filles hittites. Si Jacob prend une femme comme celles-ci parmi les Hittites, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ? »

      Genèse 28

      1 Isaac appela Jacob, le bénit et lui ordonna : « Tu ne prendras pas une femme cananéenne.
      2 Lève-toi, va à Paddan-Aram, chez Bethuel, le père de ta mère, et prends-y une femme parmi les filles de Laban, le frère de ta mère.
      3 Que le Dieu tout-puissant te bénisse, te fasse proliférer et te multiplie afin que tu donnes naissance à tout un groupe de peuples !
      4 Qu'il te donne la bénédiction d'Abraham, à toi et à ta descendance avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu séjournes en étranger et qu'il a donné à Abraham ! »
      5 Isaac fit donc partir Jacob et celui-ci s'en alla à Paddan-Aram, chez Laban, fils de Bethuel l'Araméen et frère de Rebecca, la mère de Jacob et d'Esaü.
      6 Esaü vit qu'Isaac avait béni Jacob et l'avait envoyé à Paddan-Aram pour y prendre une femme. Il vit aussi qu'en le bénissant il lui avait donné cet ordre : « Tu ne prendras pas une femme cananéenne. »
      7 Il vit que Jacob avait écouté son père et sa mère et qu'il était parti pour Paddan-Aram.
      8 Esaü comprit ainsi que les Cananéennes déplaisaient à son père Isaac,
      9 et il alla trouver Ismaël. Il prit pour femme, en plus des femmes qu'il avait, Mahalath, qui était la fille d'Ismaël, le fils d'Abraham, et la sœur de Nebajoth.

      Genèse 32

      3 A leur vue, Jacob dit : « C'est le camp de Dieu ! » et il appela cet endroit Mahanaïm.
      4 Jacob envoya devant lui des messagers à son frère Esaü dans le pays de Séir, dans le territoire d'Edom.
      5 Il leur donna cet ordre : « Vous transmettrez ce message à mon seigneur Esaü : ‘Voici ce que dit ton serviteur Jacob : J'ai séjourné chez Laban et j'y suis resté jusqu'à maintenant.
      6 J'ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j'envoie des messagers te l'annoncer, mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux.’ »
      7 Les messagers revinrent vers Jacob en disant : « Nous sommes allés trouver ton frère Esaü ; il marche à ta rencontre avec 400 hommes. »
      8 Jacob fut très effrayé et saisi d'angoisse. Il partagea en deux camps ceux qui étaient avec lui, les brebis, les bœufs et les chameaux.
      9 Il se disait : « Si Esaü attaque l'un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver. »
      10 Jacob dit : « Dieu de mon grand-père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Eternel, toi qui m'as dit : ‘Retourne dans ton pays, dans ton lieu de naissance, et je te ferai du bien’,
      11 je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont tu as fait preuve envers moi, ton serviteur. En effet, j'ai passé ce Jourdain avec mon bâton et maintenant je peux former deux camps.
      12 Délivre-moi de mon frère Esaü, car j’ai peur qu'il ne vienne et ne me frappe, sans épargner ni la mère ni les enfants.
      13 C’est toi-même qui as dit : ‘Je te ferai du bien et je rendrai ta descendance *pareille au sable de la mer, si abondant qu'on ne peut le compter.’ »
      14 C'est à cet endroit-là que Jacob passa la nuit. Il prit dans ce qu'il avait sous la main pour faire un cadeau à son frère Esaü :
      15 200 chèvres et 20 boucs, 200 brebis et 20 béliers,
      16 30 chamelles avec leurs petits qu'elles allaitaient, 40 vaches et 10 taureaux, 20 ânesses et 10 ânes.
      17 Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs : « Passez devant moi en laissant un intervalle entre chaque troupeau. »
      18 Il donna cet ordre au premier : « Quand mon frère Esaü te rencontrera et te demandera : ‘A qui es-tu ? Où vas-tu ? A qui appartient ce troupeau devant toi ?’
      19 tu répondras : ‘A ton serviteur Jacob, c'est un cadeau envoyé à mon seigneur Esaü. Le voici qui vient lui-même derrière nous.’ »
      20 Il donna le même ordre au deuxième, au troisième et à tous ceux qui suivaient les troupeaux : « C'est ce message que vous transmettrez à mon seigneur Esaü quand vous le rencontrerez.
      21 Vous annoncerez aussi : ‘Ton serviteur Jacob vient derrière nous.’ » Il se disait en effet : « Je l'apaiserai par ce cadeau qui me précède. Ensuite je le verrai en face et peut-être m'accueillera-t-il favorablement. »
      22 Le cadeau passa devant lui et il resta cette nuit-là dans le camp.
      23 Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et passa le gué du Jabbok.
      24 Il les prit, leur fit passer le torrent et le fit passer à tout ce qui lui appartenait.
      25 Jacob resta seul. C’est alors qu’un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.
      26 Voyant qu'il n'était pas vainqueur contre lui, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche. Celle-ci se déboîta pendant qu'il luttait avec lui.
      27 Il dit : « Laisse-moi partir, car l'aurore se lève. » Jacob répondit : « Je ne te laisserai pas partir avant que tu ne m'aies béni. »
      28 Il lui demanda : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Jacob. »
      29 Il ajouta : « Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes et tu as été vainqueur. »
      30 Jacob lui demanda : « Révèle-moi donc ton nom. » Il répondit : « Pourquoi demandes-tu mon nom ? » et il le bénit là.
      31 Jacob appela cet endroit Peniel, car, dit-il, « j'ai vu Dieu face à face et ma vie a été sauvée. »
      32 Le soleil se levait lorsqu'il passa Peniel. Il boitait de la hanche.
Afficher tous les 145 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider