Dictionnaire Biblique de Top Bible

ETHIOPIE

(=visage brûlé, peau foncée). Traduction grec de l'égypt. Cosh et de l'hébreu Cus ou Cush, régulièrement adoptée par les LXX, et ordinairement par nos versions modernes (Job 28:19, Ps 68:32, Esa 11:11 1 18:1, Eze 30:9, Hab 3:7, Sop 2:12).

L'Éthiopie des anciens était une vaste région, assez mal délimitée, située au Sud de l'Egypte, en amont de la première cataracte du Nil, au-dessus d'Assouan =Syène ; point-frontière : Eze 29:10) ; région qui comprend aujourd'hui une partie du Soudan anglo-égyptien, en particulier la Nubie. Primitivement peuplée de tribus à peau foncée, barbares, mal organisées et numériquement peu importantes, l'Ethiopie devint facilement tributaire de l'Egypte qui, avec sa domination politique, y introduisit sa civilisation et sa religion, en particulier le culte d'Ammon qui fut longtemps le dieu national de ce « Pays Noir ». L'Ethiopie secoua une première fois le joug à l'époque de la douzième dynastie (environ 2000 av. J. -C). Reprise par l'Egypte au XVI e siècle, elle s'en affranchit de nouveau au VI et même la conquit jusqu'au Delta. Un de ses rois, Tirhaca, est cité dans la Bible (2Ro 19:9) ; il fut en guerre constante avec l'Assyrie et obligé, pour finir, d'abandonner l'Egypte (1re moitié du VII e siècle), qui recouvra bientôt son indépendance. Plus tard les Perses soumirent une partie au moins de l'Ethiopie, qui sous Darius appartint à la satrapie d'Egypte. Vers les débuts de l'ère chrétienne le royaume était gouverné par des femmes, qui portaient comme les « Pharaons » un nom générique : celui de Candace (voir ce mot). L'une d'elles, la première en date, ayant fait une incursion en Thébaïde (vers l'an 20 av. J. -C), le gouverneur romain, Pétronius, la repoussa et remonta le Nil jusqu'à l'ancienne capitale, Napata, qu'il prit et détruisit. Le N. de la Nubie fut désormais rattaché à l'empire, mais le reste du royaume conserva son indépendance.

Au fur et à mesure des découvertes des marchands alexandrins, le terme d'Ethiopie s'avança peu à peu vers le S. -E., le centre et jusqu'à l'Ouest de l'Afrique, pour se restreindre de nouveau, dans les temps modernes, à la région définie ci-dessus. Quant aux Éthiopiens mentionnés dans 2Ch 14:9-15 21:16, ils ne sont probablement pas africains, mais plutôt de tribus du S. de l'Arabie ; voir Cus, parag. 2. Les Éthiopiens proprement dits, dont le nom était jadis l'équivalent de celui de nègre, n'appartiennent pas aux races nigritiques ; ils ont la peau bronzée ou brun foncé et non pas noire, la taille moyenne, la tête allongée, le visage fin et régulier ; mais ils représentent, aujourd'hui plus que jamais, un mélange de types ethniques assez divers. G. G.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Israel and New Breed Decade
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...