FERMER
www.quiestleheros.com

C'EST GRATUIT !

Dieu dit dans Sa Parole : "Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement !" C'est pourquoi les ressources du TopChrétien sont gracieusement mises à votre disposition. Cependant, le développement des outils a un coût… Ainsi, une fois par an, nous faisons appel à votre générosité, selon ce que le Seigneur vous met à cœur, pour permettre à cette œuvre de continuer. Votre don fait la différence. Le héros de la foi dont parle Hébreux 11, c'est vous ! Merci de tout cœur.

Dictionnaire Biblique de Top Bible

FUMIER

Était employé comme engrais, plutôt pour les arbres que pour les champs (Lu 13:8), quelques fois mélangé de paille (Esa 25:10), et aussi comme combustible (Eze 4:12,15) à la place du bois trop rare : la loi cérémonielle multiplie les prescriptions de brûler les excréments des animaux offerts en sacrifice (Ex 29:14, Le 4:11 et suivant, etc.).

Le sel éventé est l'exemple de ce dont on ne peut plus tirer aucun parti (Lu 14:35), parce qu'il ne peut devenir, comme beaucoup d'objets de rebut, ni engrais ni combustible.

Le terme de fumier exprime un mépris extrême, (2Ro 9:37, Jer 8:2 9:22, Ps 83:11 etc.) ou une image de terrible châtiment (1Ro 14:10, Esa 25:10, Mal 2:3). Il s'agit quelques fois d'excréments humains, qui sont l'objet de réglementations sanitaires (De 23:10-14), ou qui servent de termes de comparaison marquant la répulsion (Sop 1:17, Sir 22:18, etc.) ; voir Balayures.

Dans les murailles de Jérusalem construites par Néhémie, la Porte du Fumier (Ne 2:13 etc.) était à l'extrême S., à l'angle des vallées du Cédron et sans doute de celle de Hinnom (voir ce mot) ; peut-être devait-elle son nom au voisinage de celle-ci, célèbre comme lieu des décombres de la ville, qu'on y faisait brûler. Le « fumier » proverbial de Job est simplement appelé « la cendre » (Ne 2:8) ; ce sont les traductions des LXX ( « les ordures hors de la ville ») et de la Vulg, (sterquilinum) qui ont accrédité, d'ailleurs avec vraisemblance, le terme « fumier ». Sur les tas d'ordures ménagères ainsi amoncelées autour des villes et villages, les peuples païens « exposaient » souvent des petits enfants, c-à-d, les y jetaient vivants à l'abandon ; par exemple, un papyrus d'Oxyrhyncus (an 49) dit en propres termes : « Pesouris a ramassé sur le tas de fumier un nouveau-né du sexe masculin, appelé Héraclas. »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
LANDRY GNONHANLOU LE CULTE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...