Dictionnaire Biblique de Top Bible

GÉANT

L'A. T, parle plusieurs fois d'hommes auxquels les versions donnent le nom de géants, traduction qui représente divers termes hébreux.

1.

Les Nephilim. D'après Ge 6:4, ce sont des hommes à qui leur puissance valut un renom légendaire en Israël. Étymologiquement, les Nephilim seraient : « ceux qui sont tombés, déchus », ou « ceux devant lesquels on tombe » (en admiration ou vaincu), ou encore « ceux qui se distinguent, qui sont remarquables », mais aucune de ces étym, ne s'impose et ni LXX, ni Vulg, (qui trad. : « géants ») ne semblent s'en être inspirés. Dans la mythologie gréco-latine, les Géants sont des hommes d'une taille énorme que Zeus détruisit (Odyssée, VII, 59), des fils du Tartare et de la Terre qui voulurent escalader le ciel, furent foudroyés par Jupiter et ensevelis sous l'Etna (Ovide, Métam., 1, 152, V 319). Traduire Nephilim par « Géants » c'est donc employer par analogie un terme mythologique pour rendre un mot hébreu qui exprime une idée précise seulement voisine de lui. En tout cas, Ge 6:4 ne permet pas d'affirmer que les Nephilim étaient des êtres de taille gigantesque ni même d'en faire des demi-dieux. --Nous retrouvons les Nephilim dans No 13:33, où les explorateurs hébreux envoyés par Moïse en Canaan leur comparent les Cananéens. L'expression : « nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles », certainement hyperbolique, marque le découragement des explorateurs ; ou bien la confusion existe déjà entre Nephilim et Rephaïm (cf. plus bas), ou bien les explorateurs cherchent à faire partager leur terreur en faisant planer sur les Cananéens un mystère inquiétant : les fils d'Anak sont issus des Nephilim ! Dans la littérature postérieure, Jug 16:8 sous le nom « Fils des Titans » évoque peut-être les Nephilim ; Sag 14:6 désigne plus clairement « les orgueilleux géants » comme une race de révoltés contre Dieu. D'après Pseudo-Esdras 5:52 et suivants, la taille des hommes aurait baissé peu à peu ; l'anthropologie préhistorique ne le démontre aucunement, mais il existe une tendance populaire très répandue à considérer les ancêtres comme des géants (ou des nains) et à leur prêter des âges fabuleux.

2.

Les Gibborim. Nom de la racine gâbar =être fort. Ce terme désigne dans l'A. T, des hommes remarquables par leur vigueur et leur courage : des héros (2Sa 1:19) ; il n'est donc pas correct de traduire « géants ».

3.

Les Rephaïm. C'est l'équivalent exact de notre mot « géant ». Rapha (sing.) se rencontre 2Sa 21:16-18,20-22 1Ch 20:4,6,8, avec une légère variante orthographique ; le plur, rephaïm (qui désigne aussi les âmes des morts) est fréquent dans l'A. T, pour désigner plusieurs peuplades établies en Canaan, des hommes de taille plus élevée que celle des Hébreux et que ceux-ci redoutaient à cause de leur force et de leur férocité. Au temps de David il y avait des Rephaïm à Gath ; Isbi-Benob, Saph, Goliath le Guittite et l'homme de forte stature ayant douze doigts et douze orteils (2Sa 21:16-22) étaient tous quatre des géants de Gath. A la veille de la conquête par Josué, les géants étaient plus répandus. Og, roi de Basan, était le dernier représentant de ceux qui étaient fixés à l'Est du Jourdain (De 3:11). A l'Ouest du Jourdain, les Anakim (les fils d'Anak étaient des Rephaïm : De 2:11) avaient leur quartier général dans la région d'Hébron (No 13:22, Jos 14:12-15 15:13 11:21, Jug 1:20), mais il y en avait aussi dans les régions montagneuses de Juda et d'Israël, dans la plaine philistine jusqu'au bord de la mer (Jos 11:21 et suivant) et au mont Carmel (Jos 17:15). Un nom géographique comme « Vallée des Rephaïm » (Jos 15:8 18:16,2Sa 5:18,22,1Ch 11:15 14:9), près de Jérusalem, indique aussi pour le moins leur passage, à moins qu'il ne faille traduire ici : « vallée des fantômes ». (dans 2Sa 5:18,22, LXX trad. : « vallée des Titans ») Si les données ethniques et géographiques de Ge 14 sont solides (et elles semblent confirmées par celles de De 2:10,26), il devient possible de faire remonter les différentes peuplades des Rephaïm à une époque très reculée. « Les quatre rois » battent d'abord les Rephaïm à l'Est du Jourdain dans la région qui sera le royaume de Og ; plus au Sud Ils rencontrent les Zuzim ou Zamzummim (De 2:20) dans une région qui sera plus tard occupée par les Ammonites ; puis les Émim dans le pays occupé plus tard par les Moabites ; enfin vers Séir ils battent les Horites qui étaient sans doute des Rephaïm, bien que ce ne soit pas spécifié (Ge 14:6, De 2:12,22). Ge 15:20 cite les Rephaïm à côté des Kénites, Hittites, Phéréziens, Amoréens (les Anakim ne sont pas nommés, mais Hébron est appelée « la cité d'Arba », Ge 23:2 35:27 ; or Arba était le « grand homme parmi les Anakim », Jos 14:15, père d'Anak, Jos 15:13, et, d'après No 13:22, Hébron fut bâtie par les Anakim).

De tout ce qui précède, il résulte qu'aux temps anciens les Rephaïm occupaient de vastes régions en Palestine, avant la venue des envahisseurs philistins, moabites et édomites. Peut-être faudrait-il donc voir en eux les anciens habitants de la Palestine, en tout cas ceux qui ont précédé les Cananéens. Il se pourrait fort bien que les Rephaïm, ces hommes de haute stature, soient à identifier avec les peuples qui envahirent la Palestine au début du troisième millénaire et dressèrent dans la vallée du Jourdain les monuments mégalithiques dont les restes se sont conservés jusqu'à nos jours. Cette opinion est appuyée par le fait que les Horites (voir ce mot), habitants des cavernes, sont vraisemblablement des Rephaïm. Quoi qu'il en soit, l'A. T, nous montre toujours les Rephaïm comme une race en voie de disparition, dont les individus vivent au milieu d'autres peuples : Og, de la race des Rephaïm, est politiquement un Amoréen (Jos 2:10), Goliath, de la race des Rephaïm, est politiquement un Philistin. Au point de vue ethnographique, il ressort des récits susmentionnés que ces hommes étaient caractérisés par leur grande taille : Goliath mesurait, dit-on, 6 coudées et un empan (ou palme), soit environ 2 m. 60 (1Sa 17:4) ; à Rabbath-Ammon, on montrait le lit en fer (ou le sarcophage) d'Og, roi de Basan, qui mesurait 9 coudées de long et 4 de large (environ 3 m. 50 sur 1 m. 60). L'expression : « un peuple de haute taille et nombreux comme les Anakim » (De 2:10) indiquerait qu'ils connurent des jours de grande extension ; mais l'intention encourageante de ce passage permet d'y voir une expression hyperbolique. A l'époque où Israël entre en contact avec eux, ils sont assujettis par les peuples de taille normale qui les ont vaincus et semblent leur être supérieurs.

Après David, les Rephaïm ne sont plus mentionnés. Plus tard, on les confondit avec les Nephilim, on parla de leur révolte contre Dieu et on montra divers objets laissés par eux à Hébron, à Damas et ailleurs (Sag 14:6, Sir 16:7 47:4, Bar 3:26). L. V

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 6

      4 Il y avait des géants sur la terre à cette époque-là. Ce fut aussi le cas après que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes et qu'elles leur eurent donné des enfants. C’étaient les célèbres héros de l'Antiquité.

      Genèse 14

      1 Durant leur règne, Amraphel, roi de Shinear, Arjoc, roi d'Ellasar, Kedorlaomer, roi d'Elam, et Tideal, roi de Gojim,
      2 firent la guerre à Béra, roi de Sodome, à Birsha, roi de Gomorrhe, à Shineab, roi d'Adma, à Shémeéber, roi de Tseboïm, et au roi de Béla, c’est-à-dire Tsoar.
      3 Ces derniers s’étaient tous rassemblés dans la vallée de Siddim, c’est-à-dire la mer Morte.
      4 Pendant 12 ans ils avaient été soumis à Kedorlaomer, mais la treizième année ils s’étaient révoltés.
      5 Cependant, la quatorzième année, Kedorlaomer et les rois qui étaient ses alliés se mirent en marche et battirent les Rephaïm à Ashteroth-Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Emim à Shavé-Kirjathaïm
      6 et les Horiens dans leur région montagneuse de Séir, jusqu'au chêne de Paran qui se trouve près du désert.
      7 Puis ils repartirent, vinrent à En-Mishpath, c’est-à-dire Kadès, et battirent les Amalécites sur tout leur territoire, ainsi que les Amoréens installés à Hatsatson-Thamar.
      8 Alors les rois de Sodome, de Gomorrhe, d'Adma, de Tseboïm et de Béla, c’est-à-dire Tsoar, s'avancèrent. Ils se rangèrent en ordre de bataille contre eux dans la vallée de Siddim :
      9 contre Kedorlaomer, roi d'Elam, Tideal, roi de Gojim, Amraphel, roi de Shinear, et Arjoc, roi d'Ellasar. Ils étaient 4 rois contre 5.
      10 La vallée de Siddim était couverte de puits de bitume. Le roi de Sodome et celui de Gomorrhe prirent la fuite et y tombèrent ; le reste s'enfuit vers la montagne.
      11 Les vainqueurs s’emparèrent de toutes les richesses de Sodome et de Gomorrhe et de toutes leurs provisions, puis ils s'en allèrent.
      12 Ils s’emparèrent aussi, avec ses biens, de Lot, le fils du frère d'Abram, avant de s’en aller. C’est qu’il habitait à Sodome.
      13 Un rescapé vint l'annoncer à Abram l'Hébreu. Celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré l'Amoréen, un frère d'Eshcol et d'Aner. En effet, ils avaient fait alliance avec lui.
      14 Dès qu'Abram apprit que son neveu avait été fait prisonnier, il arma 318 de ses plus braves serviteurs, nés chez lui, et il poursuivit les rois jusqu'à Dan.
      15 Il divisa sa troupe pour les attaquer de nuit avec ses serviteurs. Il les battit et les poursuivit jusqu'à Choba, qui est au nord de Damas.
      16 Il ramena toutes les richesses. Il ramena même son neveu Lot avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple.
      17 Lorsque Abram revint de sa victoire sur Kedorlaomer et sur les rois qui étaient ses alliés, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Shavé, c’est-à-dire la vallée du roi.
      18 Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Il était prêtre du Dieu très-haut.
      19 Il bénit Abram en disant : « Qu'Abram soit béni par le Dieu très-haut, le maître du ciel et de la terre !
      20 Béni soit le Dieu très-haut qui a livré tes ennemis entre tes mains ! » *Abram lui donna la dîme de tout.
      21 Le roi de Sodome dit à Abram : « Donne-moi les personnes et prends pour toi les richesses. »
      22 Abram répondit au roi de Sodome : « Je le jure, la main levée vers l'Eternel, le Dieu très-haut, le maître du ciel et de la terre :
      23 je ne prendrai rien de tout ce qui t’appartient, pas même un fil ni un cordon de sandale, afin que tu ne puisses pas dire : ‘C’est moi qui ai enrichi Abram.’
      24 Il n’y aura rien pour moi, sauf ce qu'ont mangé les jeunes gens et la part des hommes qui m’ont accompagné : Aner, Eshcol et Mamré. Eux, ils prendront leur part. »

      Genèse 15

      20 des Hittites, des Phéréziens, des Rephaïm,

      Genèse 23

      2 Elle mourut à Kirjath-Arba, c'est-à-dire Hébron, dans le pays de Canaan. Abraham vint mener deuil sur Sara et la pleurer.

      Genèse 35

      27 Jacob arriva vers son père Isaac à Mamré près de Kirjath-Arba, c'est-à-dire Hébron, où Abraham et Isaac avaient séjourné en étrangers.

      Nombres 13

      22 Ils montèrent par le sud et allèrent jusqu'à Hébron, où se trouvaient Ahiman, Shéshaï et Talmaï, les descendants d'Anak. Hébron avait été construite 7 ans avant Tsoan en Egypte.
      33 Nous y avons vu les géants, les descendants d'Anak qui sont issus des géants. A nos yeux et aux leurs, nous étions comme des sauterelles. »

      Josué 2

      10 En effet, nous avons appris comment, à votre sortie d'Egypte, l'Eternel a asséché devant vous l’eau de la mer des Roseaux et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens de l'autre côté du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez exterminés.

      Josué 11

      21 A la même époque, Josué alla exterminer les Anakim des montagnes d'Hébron, de Debir, d'Anab, de toutes les régions montagneuses de Juda et d'Israël. Josué les voua à la destruction, avec leurs villes.

      Josué 14

      12 Donne-moi donc la région montagneuse dont l'Eternel a parlé à cette époque-là. Tu as appris alors qu'il s'y trouve des Anakim et qu'il y a des villes grandes et fortifiées. Si l'Eternel est avec moi, je les chasserai, comme il l’a dit. »
      13 Josué bénit Caleb, fils de Jephunné, et lui donna Hébron pour héritage.
      14 C'est ainsi que Caleb, fils de Jephunné, le Kénizien, a eu jusqu'à aujourd’hui Hébron pour héritage, parce qu'il avait pleinement suivi la voie de l'Eternel, le Dieu d'Israël.
      15 Hébron s'appelait autrefois Kirjath-Arba. Arba avait été l'homme le plus grand parmi les Anakim. Le pays fut dès lors en paix, sans guerre.

      Josué 15

      8 Elle montait de là par la vallée de Ben-Hinnom au côté sud de Jébus, c’est-à-dire Jérusalem, puis s'élevait jusqu'au sommet de la montagne qui est à l’ouest de la vallée de Hinnom et à l'extrémité nord de la vallée des Rephaïm.
      13 On donna à Caleb, fils de Jephunné, une part au milieu des Judéens, comme l'Eternel l'avait ordonné à Josué. On lui donna Kirjath-Arba, c’est-à-dire Hébron. Arba était l’ancêtre d'Anak.

      Josué 17

      15 Josué leur dit : « Si vous êtes un peuple nombreux, montez à la forêt et défrichez-la pour vous y faire de la place dans le pays des Phéréziens et des Rephaïm, puisque la région montagneuse d'Ephraïm est trop exiguë pour vous. »

      Josué 18

      16 Elle descendait à l'extrémité de la montagne qui se trouve en face de la vallée de Ben-Hinnom, au nord de la vallée des Rephaïm. Elle descendait par la vallée de Hinnom, sur le côté sud des Jébusiens, jusqu'à En-Roguel.

      Juges 1

      20 On donna Hébron à Caleb, comme l'avait dit Moïse, et il en chassa les trois descendants d'Anak.

      Juges 16

      8 Les princes des Philistins apportèrent à Delila 7 cordes fraîches, qui n'étaient pas encore sèches. Elle l’attacha avec ces cordes.

      1 Samuel 17

      4 Un homme sortit alors du camp des Philistins et s'avança entre les deux armées. Il s’appelait Goliath, venait de Gath et mesurait environ 3 mètres.

      2 Samuel 1

      19 « L'élite d'Israël a été blessée sur tes collines ! #Comment des héros ont-ils pu tomber ?

      2 Samuel 5

      18 Les Philistins arrivèrent et se déployèrent dans la vallée des Rephaïm.

      2 Samuel 21

      16 et Jishbi-Benob, un descendant de Rapha, eut l’idée de le tuer. Il avait une lance en bronze qui pesait plus de 3 kilos et il était muni d'une épée neuve.
      17 Abishaï, fils de Tseruja, vint au secours de David et frappa le Philistin à mort. Alors les hommes de David prêtèrent le serment suivant : « Tu ne sortiras plus avec nous pour combattre et ainsi tu ne risqueras pas d’éteindre la lampe d'Israël. »
      18 Après cela, il y eut encore une bataille contre les Philistins à Gob. C’est alors que Sibbecaï le Hushatite tua Saph, qui était un descendant de Rapha.
      19 Il y eut encore une bataille contre les Philistins à Gob. Elchanan, fils de Jaaré-Oreguim, originaire de Bethléhem, y tua Goliath, un homme de Gath qui avait une lance dont le bois avait la grosseur d’un cylindre de métier à tisser.
      20 Il y eut encore une bataille à Gath. Il s'y trouva un homme de haute taille, qui avait 6 doigts à chaque main et à chaque pied – 24 en tout – et qui était aussi un descendant de Rapha.
      21 Il lança un défi à Israël et Jonathan, fils de Shimea, le frère de David, le tua.
      22 Ces quatre hommes étaient des descendants de Rapha qui habitaient à Gath. Ils tombèrent sous les coups de David et de ses serviteurs.

      1 Chroniques 11

      15 Trois des trente chefs descendirent vers David sur le rocher, dans la grotte d'Adullam, lorsque le camp des Philistins était dressé dans la vallée des Rephaïm.

      1 Chroniques 20

      4 Après cela, il y eut une bataille contre les Philistins à Guézer. C’est alors que Sibbecaï le Hushatite tua Sippaï, l'un des descendants des Rephaïm, et que les Philistins furent humiliés.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Bethléem Batiment C 23
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...