Dictionnaire Biblique de Top Bible

GESTES

Les Orientaux

Ils se livrent à des gestes multiples qui étonnent l'Occidental réservé. Parmi les innombrables traces qu'en contient la Bible, nous ne pouvons citer que quelques exemples.

LA TETE.

Lever la tête était signe de succès (Jug 8:28, Zach, 1:21, Ps 83:3 110:7). La secouer, marque de mépris (Ps 22:8, Jer 18:16, Mr 15:29 et parallèle). En cas de deuil (voir ce mot) on se la couvrait (2Sa 15:30, Jer 14:3, Est 6:12), on se mettait la main sur la tête (2Sa 13:19), ou l'on y mettait des cendres, de la poussière (Jos 7:6,1Sa 4:12,2Sa 1:2 13:18).

LA MAIN.

On élevait les mains dans la prière (1Ro 8:22, Ps 134:2) ; on les étendait pour des reproches (Esa 65:2) ; on les frappait pour conclure une affaire (Pr 6:1, litt. « si tu as frappé de ta main dans celle d'autrui » ; cf. l'usage moderne de « toper ») ; on pouvait croiser les mains pour dormir (Pr 6:10). On les levait pour bénir (Le 9:22). La main au bout du bras étendu signifiait l'autorité qui commande ou châtie (Ex 6:6 14:16 etc.). En élevant les doigts réunis, on demandait le silence pour pouvoir se faire entendre (Ac 12:17 13:16 21:40). Se laver les mains était une protestation d'innocence (De 21:6 et suivant, Ps 26:6 73:13), devenue rite symbolique (Ex 30:19 et suivant), et qu'a rendue tristement proverbiale le geste de Pilate (Mt 27:24). Arroser les mains d'autrui était une fonction de serviteur (2Ro 3:11).

SALUTATION.

Envers son supérieur, la salutation d'un Oriental est la suivante : il fait un large geste de la main jusqu'à terre, puis relève la main à son coeur et à son front. Les intimes s'embrassent sur les joues, les enfants baisent la main des parents et des personnes âgées (voir Baiser). Des amis se prennent le menton ou la barbe (2Sa 20:9). Au contraire, on rompt avec un offenseur en secouant la poussière de ses sandales (Mt 10:14 et parallèle, Ac 13:51), ou en secouant ses vêtements (Ac 18:6). Laver les pieds au visiteur était une politesse nécessaire (Ge 18:4, Lu 7:38, Jn 13:5,1Ti 5:10).

Jésus-Christ.

C'est surtout au point de vue religieux que les gesticulations orientales nous paraissent exagérées : grande est la différence entre les dévotions musulmanes qui exigent plusieurs aplatissements à terre, bras allongés, etc., et la prière silencieuse du protestant debout dans un temple. Le principe du Christ, attribuant au Malin ce qu'on dit ou ce qu'on fait de plus (le texte signifie : ce qu'on ajoute) quand on a dit : oui, ou non (Mt 5:37), ouvre une ère nouvelle, celle de la simplicité dans la sincérité. Jésus n'en a pas moins participé personnellement à la nature humaine corporelle, dont sont inséparables certains gestes, postures ou mouvements expressifs ; il en a même usé consciemment en exerçant son ministère.

Il étend la main (Mt 12:49), lève les yeux au ciel (Mr 6:41 et parallèle, etc.), lance des regards indignés (Mr 3:5), affectueux (Lu 6:20 22:61, Mr 10:21), soupire (Mr 7:34 8:12), frémit (Jn 11:33,38), pleure (Jn 11:35, Lu 19:41, Heb 5:7), se courbe en terre par discrétion pour ne plus voir (Jn 8:6 et suivant), une fois s'agenouille (voir Genou) pour la prière de l'agonie (Lu 22:41). Il touche certains malades pour les guérir (Mr 1:41 7:32, Mt 9:29, Lu 22:51, Jn 9:6 etc.), et des malades le touchent (Mr 5:27 6:56, etc.) ; il en prend par la main (Mr 1:31 5:41 et parallèle cf. Ac 3:7 9:41) ; il impose les mains (voir Imposition des mains) à des malades ou aux enfants (Lu 4:40, Mr 10:16 etc.), prend ceux-ci dans ses bras (Mr 9:38 10:16, cf. Lu 2:28) ; il rompt le pain en rendant grâces (Mr 14:22, Lu 24:30,35) ; par un geste symbolique il souffle sur ses disciples en leur conférant le Saint-Esprit (Jn 20:22 et suivant) ; il les bénit de ses mains élevées au moment de l'Ascension (Lu 24:50).

Tous ses miracles sont aussi symboliques, mais ils sont plus que des gestes, ils sont des actes. Et c'est lorsque le Seigneur fut mis, par son supplice, dans l'impossibilité matérielle de faire un seul geste, que son attitude impuissante devint la plus puissante prédication adressée à l'âme humaine : l'amour rédempteur du Crucifié.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...