Dictionnaire Biblique de Top Bible

GRAIN, GRAINE

L'hébreu de l'A. T, ne précise généralement pas les espèces des grains de céréales (blé, orge, etc.), qui sont broyés ou pilés (Le 2:14,16,2Sa 17:19, Pr 27:22) et rôtis (Ru 2:14,1Sa 17:17 25:18). Am 9:9 fait allusion à un grain (litt, caillou) de blé ; Le 19:10, à des grains de raisin. Voir Agriculture, Alimentation.

Pour le grain de sable, imperceptible (Sir 18:9), et les grains de sable, innombrables, voir (2Sa 17:11, Ps 139:18) Sable.

Dans la parabole du semeur, il s'agit probablement de blé ; le « grain », dont la mention est ajoutée pour la clarté de nos traductions (Mr 4:8, Mt 13:8) alors que le texte grec le sous-entend dans le terme générique sporos =semence (Mr 4:4 et suivants et parallèle), représente la Parole de Dieu, dont la croissance peut échouer, malgré l'excellence incontestée de sa qualité, à cause d'un terrain réfractaire. Voir Semence.

--Dans la parabole de l'ivraie (Mt 13:24 et suivants), il s'agit bien de grains de froment (verset 25), mélangés à la contrefaçon, image de l'oeuvre du Diable contre l'oeuvre de Dieu ; d'où l'expression proverbiale : « l'ivraie et le bon grain », quoique nos traductions s'en tiennent au terme de « semence ». Voir Ivraie.

--Dans la parabole de la semence, propre à saint Mr, (Mr 4:26 et suivant) le « grain tout formé dans l'épi » (verset 28) représente le succès de la croissance due à Dieu : le grec sitos désigne ordinairement le froment mûr, prêt pour l'alimentation (Mt 3:12 etc.).

--La parabole du grain de moutarde (Mt 13:31 et suivant et parallèle) s'appuie sur le fait qu'en Orient c'est le type des graines minuscules (bien qu'il y en ait de plus petites, comme celle du pavot) ; de même que le Coran dira : « Au jour de la résurrection, sur les balances justes, personne ne sera trompé du poids d'un grain de mou tarde », ou : « Devant son tribunal, ce qui n'aurait que le poids d'un grain de moutarde, fût-il caché... au ciel ou sur la terre, sera produit par Dieu, (21:46 31:15) de même Jésus citera le grain de moutarde comme terme de comparaison pour une foi minime mais capable de croître (Mt 17:20 et parallèle), et de même dans la parabole il met en contraste la petitesse de ce grain, (kokkos) initial avec les grands résultats visibles de la croissance finale. Voir Moutarde.

--Ces deux derniers termes grec sont réunis (kokkos tou sitou) lorsque Jésus montre dans la transformation indispensable du grain pour qu'il porte du fruit, l'image de son sacrifice et de sa mort nécessaires pour qu'il sauve le monde (Jn 12:24). Et l'apôtre Paul l'applique à la glorification du corps ressuscité (1Co 15:37). Cette image de la nature, qui jouait un grand rôle dans les mystères païens, avait préparé les âmes à la révélation de la Passion du Sauveur et de la communion des fidèles avec Lui. Voir A. Westphal, Les Mystères de l'Orient, dans Proph., I, pp. 66-68.

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Les différentes versions
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Jérémy Besnard AUCUN AUTRE NOM
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...