Dictionnaire Biblique de Top Bible

HONTE

« Trouble de l'âme causé par la crainte du déshonneur », la honte est quelquefois la conscience d'une action qui dégrade l'homme dans sa propre estime ; elle peut être aussi la crainte de recevoir un blâme mérité ou non, la vexation d'être désapprouvé, et par conséquent elle peut se soumettre soit aux préjugés dominants soit aux lois morales permanentes, aux exigences de l'honnêteté ou à celles des usages (voy. Trench, Syn. N.T., parag. XIX).

En ces différents sens, quelquefois traduits dans nos versions par « confusion » ou « opprobre », la honte est souvent mentionnée dans la Bible. C'est ainsi que la honte peut être ressentie, sans faute commise, dans l'humiliation par le malheur : pauvreté (Pr 13:18), lèpre (No 12:14), veuvage (Esa 54:4), stérilité (Lu 1:25, Ge 30:23), captivité (Eze 39:26), nudité (Ap 3:18) ; mais le sens figuré de ce dernier passage porte le blâme sur l'état de tiédeur coupable. Dans Lu 14:9, apparaît nettement une disgrâce extérieure et intérieure qui provient d'une faute. C'est qu'en effet, la honte est généralement la suite de la faute. Dès la Genèse (Ge 2:25, cf. Ge 3:7), elle apparaît comme conséquence de la désobéissance de la créature à son Créateur.

Dans tout l'A.T., le grand sujet de honte devant Dieu, c'est cet éloignement de l'homme, son infidélité à Jéhovah, spécialement sous la forme de l'idolâtrie. Ceci à tel point, que certains réviseurs des livres de l'A.T., voulant éviter le nom exécré de Baal, l'ont souvent remplacé, même dans les noms propres, par le mot honte en hébreu (boseth, ou béseth)  ; ex. : Jérubbéseth (2Sa 11:21) =Jérubbaal (Jug 6:32) ; Isboseth (2Sa 2:8) =Esbaal (1Ch 8:33). Comp, ces passages : « Comme un voleur est couvert de honte quand il est pris sur le fait, ainsi seront confus les gens de la maison d'Israël... Ils disent au bois : Tu es notre père ! » (Jer 2:26 et suivant, cf. Esa 41:11 42:17 45:16, Ps 97:7). Au lieu de se confier en l'Éternel, rechercher le secours des puissances étrangères est pour Israël une honte : « C'est de l'Egypte que viendra ta honte » (Jer 2:36, cf. Jer 17:13, Esa 30:3). Bref, tout péché est une honte : « la honte des peuples » (Pr 14:34). « Ils rougissent de honte, ceux qui se révoltent contre toi » (Ps 25:3) ; au contraire, « aucun de ceux qui s'attendent à toi ne sera couvert de honte » (Ps 25:3, cf. Ps 119:80). « Israël a été sauvé par l'Éternel : vous n'éprouverez plus de honte ! » (Esa 45:17 49:23 54:4). Certains de ces passages sont cités dans Ro 5:5 9:33 10:11. Par contre, l'absence de honte est une aggravation dans la révolte : Job reproche à ses amis de n'avoir pas honte de l'accabler (Job 19:3). Jérémie, parlant de ceux qui avaient commis des abominations, s'écrie : « Ils n'en ont point honte ; ils ne savent même plus ce que c'est que rougir ! » (Jer 8:12). Mais lorsque le pécheur ressent de la honte de son péché, c'est un premier pas vers la repentance : « Alors tu te souviendras de ta conduite et tu en auras honte ! » (Eze 16:61 36:32). « O Dieu, je suis saisi de honte en levant ma face vers toi, car nos iniquités se sont accumulées ! » (Esd 9:6). Tout un passage du Siracide (Sir 41:16-42:8) oppose la honte du péché à la honte qui est un honneur (Sir 4:21).

De même, pour Jésus et pour les apôtres, c'est. le péché qui est là grande cause de honte (Ro 6:21, Eph 5:12, Php 3:19,1Pi 3:16, etc.). L'apôtre Paul relève des « hontes » de gravités assez diverses : d'abord les attitudes alors jugées inconvenantes par le rabbinisme de son temps, des hommes portant cheveux longs et des femmes portant cheveux courts (1Co 11:14 et suivant). Il parle de « faire honte » dans le sens de faire rentrer en soi-même (1Co 4:14 6:5 15:34,2Co 11:21). Il dénonce avec une vigueur indignée les hontes des « oeuvres des ténèbres » (2Co 4:2, Ro 1:26, Eph 5:12, Php 3:19). De son côté Jude condamne comme « hontes » les impuretés (Jude 1:13). Mais Jésus est venu pour détruire le péché et toutes ses conséquences ; aussi, comme « auteur et consommateur de la foi, a-t-il souffert la croix et méprisé la honte » (Heb 12:2) ; c'est pourquoi saint Paul « n'a pas honte de l'Évangile » : (Ro 1:16) il ne veut se glorifier que de la croix de Christ (Ga 6:14). Jésus a placé ce sentiment humain dans la formule de réciprocité qui affirme la justice : « Celui qui aura honte du Christ, le Fils de l'homme aura aussi honte de lui, lorsqu'il viendra dans la gloire du Père » (Mr 8:38, Lu 9:28) ; et Jean assure que ceux qui demeurent en Lui « ne seront point honteux ni rejetés à son avènement » (1Jn 2:28). « Celui pour qui et par qui sont toutes choses n'a pas honte de leur donner le nom de frères » (Heb 2:10 et suivant), et Dieu lui-même « n'a pas honte d'être appelé. leur Dieu, car il leur a préparé une cité ». (Heb 11:16). And. L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Various Artists Simply worship
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...