Dictionnaire Biblique de Top Bible

HOSPITALITÉ

(du latin hospes =hôte, probablement tiré du sanscrit : ghosha =groupe d'habitations autour de l'étable, jet pati =maître). L'étymologie nous montre ce qu'a été l'hospitalité à ses débuts, alors que les auberges étaient inconnues. De tout temps les peuples pasteurs ont été hospitaliers ; cette qualité découle tout naturellement de leur genre de vie. Plus ou moins isolé du reste du monde, surtout aux époques primitives, le pasteur, entouré de sa famille, voyait arriver tout étranger avec une curiosité bienveillante et lui offrait asile volontiers. En effet, les voyages alors étaient de longues et périlleuses entreprises ; l'hôte arrivait presque toujours fatigué et affamé, parfois même blessé ; c'était un devoir de le restaurer par la nourriture et le repos, après quoi on s'enquérait auprès de lui de ses origines, on lui demandait ses intentions, on lui faisait raconter ses aventures. Ces mêmes coutumes se retrouvent aussi bien dans les épopées de l'Inde et de la Grèce que dans la Bible ; on y voit le chef de famille mettant à la disposition de l'arrivant toutes les ressources de sa maison, le priant de s'en considérer le maître.

Dès l'antiquité la plus reculée, le chef de famille accueille l'arrivant comme un être sacré ; celui-ci devient pour un temps membre honoré de la famille ; chacun s'empresse à son service. C'était un point d'honneur que de satisfaire tous ses besoins, de veiller en particulier à sa sûreté, au cas fréquent où il se trouvait être poursuivi par un ennemi, même si ce dernier était l'ami de celui qui recevait. Les héros d'Homère connaissent l'hospitalité sous une forme très perfectionnée et les tribus barbares des Germains avaient cette loi : « Si quelqu'un a refusé le couvert ou le foyer à un voyageur, qu'il soit frappé d'une amende de trois sous. » (Grand Larousse). Cependant c'est en Orient que l'hospitalité est pratiquée de la façon la plus large. Chez les Hébreux, l'hospitalité est une vertu courante. La réception des étrangers pour le vivre et le couvert était presque imposée par les circonstances, puisque les caravansérails étaient rares même dans les villes. Abraham (Ge 18:1-8) est un hôte plein de bonté et de mansuétude : quand des inconnus se présentent chez lui, il court à leur rencontre (verset 2), se prosterne à leurs pieds, leur offre le meilleur de ses provisions, les sert de ses propres mains (verset 8). Voir aussi Lot (Ge 19:1,3), Rébecca, qui s'occupe même des chameaux (Ge 24:24 et suivants), Réuel (Ex 2:20), les espions cachés par Rahab (Jos 2:4,7). Autant il était naturel d'offrir l'hospitalité (Jug 19:3,9), autant il était honteux de la refuser (Jug 19:16-21).

« D'autre part, il est évident que l'hospitalité accordée à l'étranger ne peut pas durer éternellement. Les moeurs arabes font durer le privilège de l'hôte trois jours et quatre heures. S'il reste plus longtemps, ce n'est plus à titre gratuit ; il doit participer aux soins du ménage. Il a dû en être à peu près de même dans les premiers temps d'Israël. » (Bertholet, Hist. Civ. Isr., p. 136.)

Le N.T. mentionne le khân (voir Hôtellerie) ou caravansérail (Lu 2:7 10:34). Nous aimons à nous représenter Jésus reçu partout où il se présente. Sur le seuil de la porte il prononce le chalôm ou salâm, c'est-à-dire le souhait de bonheur ; (comp. Lu 24:36, Jn 20:26) on l'entoure, on l'écoute, on lui reconnaît de l'autorité. Cette humble habitation attire vite l'intérêt de tous les habitants du village, par curiosité petits et grands s'y rendent, les portes sont ouvertes, chacun peut entrer (Lu 7:36 et suivant), assister au repas, pris souvent en plein air, écouter renseignement du visiteur, que pendant son séjour on appellera le Maître (Ed. Stapfer, Pal., pp. 229s.). Sont à citer pour leur hospitalité : Marthe et Marie de Béthanie (Lu 10:38-42), Zachée le péager (Lu 19:6), Simon Pierre (Mr 1:31), Matthieu (Mr 2:15). Jésus recommande aux Douze d'user de l'hospitalité des gens de bien, mais sans changer d'hôte au gré de leurs préférences (Mt 10:11 et suivant) ; dans ses paraboles il montre l'hospitalité exercée non seulement envers les pairs, mais envers les petits et les déshérités de la terre (Lu 14:12 et suivant, Mt 22:8 et suivant).

Dans les Actes des apôtres, de nombreux exemples montrent les Juifs hospitaliers, même hors de Palestine (Ac 10:6 16:15 18:3). C'est à Lystre, où Paul et Barnabas sont pris pour les visiteurs divins Jupiter et Mercure (Ac 13 et suivants), qu'était née la fameuse légende de la visite de ces dieux : ils n'avaient été accueillis que par le pauvre couple paysan, Philémon et Baucis, qui fut récompensé en échappant à l'inondation où périrent les riches inhospitaliers, puis en mourant ensemble à l'extrême vieillesse (Ovide, Métam.  ; La Fontaine). Les épîtres recommandent vivement l'exercice de l'hospitalité (Ro 12:13,1Ti 3:2, Tit 1:8, Heb 13:2,1Pi 4:9), continuant en cela d'appliquer la loi de Moïse (Ex 22:21, Le 19:34, De 10:19). Opprimer l'étranger a toujours été considéré comme un crime (Jer 7:6, Mal 3:5). Être hospitalier était donc un des ordres les plus précis de Dieu (Esa 58:7, Ga 6:10), et Jésus en fait une des vertus principales (Mt 10:40,42 25:35,46). Et si les conditions de la vie moderne sont peu favorables à cette coutume obligeante envers autrui, on la retrouve encore parfois, dans toute sa grandeur et sa simplicité, chez les peuplades éloignées de notre civilisation. Ml M.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 18

      1 L'Eternel apparut à Abraham parmi les chênes de Mamré, alors qu'il était assis à l'entrée de sa tente pendant la chaleur du jour.
      2 Il leva les yeux et vit trois hommes debout non loin de lui. Quand il les vit, il courut depuis l'entrée de sa tente à leur rencontre et se prosterna jusqu’à terre.
      3 Il dit : « Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas loin de ton serviteur.
      4 Permettez qu'on apporte un peu d'eau pour vous laver les pieds et reposez-vous sous cet arbre.
      5 J'irai prendre un morceau de pain pour vous restaurer, puis vous continuerez votre route, car c'est pour cela que vous passez près de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais comme tu l'as dit. »
      6 Abraham s'empressa d'aller trouver Sara dans la tente et dit : « Prends vite 22 litres de fleur de farine ! Pétris-la et fais des gâteaux. »
      7 Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon et le donna à un serviteur qui se dépêcha de le préparer.
      8 Il prit encore du lait caillé et du lait, avec le veau qu'on avait préparé, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l'arbre, et ils mangèrent.

      Genèse 19

      1 Les deux anges arrivèrent à Sodome vers le soir. Lot était assis à la porte de la ville. Quand Lot les vit, il se leva pour aller à leur rencontre et se prosterna le visage contre terre.
      3 Mais Lot insista tellement auprès d'eux qu'ils le suivirent et vinrent chez lui. Il leur prépara un festin, fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent.

      Genèse 24

      24 Elle répondit : « Je suis la fille de Bethuel, le fils de Milca et de Nachor. »

      Exode 2

      20 Réuel dit à ses filles : « Où est-il ? Pourquoi avez-vous laissé cet homme ? Allez l'appeler pour qu'il vienne prendre un repas. »

      Exode 22

      21 » Tu ne feras pas de mal à la veuve ni à l'orphelin.

      Lévitique 19

      34 Vous traiterez l'étranger en séjour parmi vous comme un Israélite, comme l’un de vous ; vous l'aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers en Egypte. Je suis l'Eternel, votre Dieu.

      Josué 2

      4 La femme prit les deux hommes et les cacha. Puis elle dit : « Il est vrai que ces hommes sont arrivés chez moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient
      7 Ces hommes les poursuivirent par le chemin qui mène au gué du Jourdain et l'on ferma la porte après leur départ.

      Juges 19

      3 Son mari se leva et alla la trouver pour parler à son cœur et la ramener. Il avait avec lui son serviteur et deux ânes. Elle le fit entrer chez son père. Quand le père de la jeune femme le vit, il l’accueillit avec joie.
      9 Le mari se préparait à partir avec sa concubine et son serviteur, mais son beau-père, le père de la jeune femme, lui dit : « Voici que le jour baisse, il se fait tard. Passez donc la nuit ici. C’est déjà le soir. Passe la nuit ici et que ton cœur se réjouisse. Demain vous vous lèverez de bon matin pour vous mettre en route, et tu retourneras dans ta tente. »
      16 Toutefois, un vieil homme revint le soir de son travail aux champs. Cet homme était originaire de la région montagneuse d'Ephraïm et s’était installé à Guibea, alors que les habitants de l'endroit étaient benjaminites.
      17 Levant les yeux, le vieil homme vit le voyageur sur la place de la ville et lui dit : « Où vas-tu et d'où viens-tu ? »
      18 Le Lévite lui répondit : « Nous allons de Bethléhem en Juda jusqu'à l'extrémité de la région montagneuse d'Ephraïm, d'où je viens. J'étais allé à Bethléhem en Juda et je me rends à la maison de l'Eternel, mais il n'y a personne qui m’accueille chez lui.
      19 Nous avons cependant de la paille et du fourrage pour nos ânes. Nous avons aussi du pain et du vin pour moi, pour ta servante et pour le garçon qui accompagne tes serviteurs. Nous ne manquons de rien. »
      20 Le vieil homme dit : « Que la paix soit avec toi ! Je me charge de tous tes besoins, tu ne passeras pas la nuit sur la place. »
      21 Il les fit entrer dans sa maison et donna du fourrage aux ânes. Les voyageurs se lavèrent les pieds, puis ils mangèrent et burent.

      Esaïe 58

      7 Partage ton pain avec celui qui a faim et fais entrer chez toi les pauvres sans foyer ! Quand tu vois un homme nu, couvre-le ! Ne cherche pas à éviter celui qui est fait de la même chair que toi !

      Jérémie 7

      6 si vous n’exploitez pas l'étranger, l'orphelin et la veuve, si vous ne versez pas le sang innocent dans cet endroit et si vous ne vous tournez pas vers d'autres dieux pour votre malheur,

      Malachie 3

      5 Je m'approcherai de vous pour le jugement, et je m’empresserai de témoigner contre les magiciens et les adultères, contre ceux qui prêtent de faux serments, contre ceux qui exploitent le salarié, qui oppriment la veuve et l'orphelin, qui font tort à l'étranger et ne me craignent pas, dit l'Eternel, le maître de l’univers.

      Matthieu 10

      11 » Dans chaque ville ou village où vous arrivez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir et restez chez lui jusqu'à votre départ.
      40 » Si quelqu’un vous accueille, c’est moi qu’il accueille, et celui qui m’accueille accueille celui qui m'a envoyé.
      42 Et si quelqu’un donne à boire ne serait-ce qu'un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra pas sa récompense. »

      Matthieu 22

      8 Alors il dit à ses serviteurs : ‘Les noces sont prêtes, mais les invités n'en étaient pas dignes.

      Matthieu 25

      35 En effet, j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger et vous m'avez accueilli ;
      46 Et ils iront à la peine éternelle, tandis que les justes iront à la vie éternelle. »

      Marc 1

      31 Il s'approcha, la fit lever en lui prenant la main, et [à l'instant] la fièvre la quitta. Puis elle se mit à les servir.

      Marc 2

      15 Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de collecteurs d’impôts et de pécheurs se mirent aussi à table avec lui et avec ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre.

      Luc 2

      7 et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle des hôtes.

      Luc 7

      36 Un pharisien invita Jésus à manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien et se mit à table.

      Luc 10

      34 Il s'approcha et banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
      38 Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l’accueillit dans sa maison.
      39 Elle avait une sœur appelée Marie, qui s'assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu’il disait.
      40 Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de venir m'aider. »
      41 Jésus lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses,
      42 mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée. »

      Luc 14

      12 Il dit aussi à celui qui l'avait invité : « Lorsque tu organises un dîner ou un souper, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour pour te rendre la pareille.

      Luc 19

      6 Zachée s'empressa de descendre et l'accueillit avec joie.

      Luc 24

      36 Ils parlaient encore quand [Jésus] lui-même se présenta au milieu d'eux et leur dit : « Que la paix soit avec vous ! »

      Jean 20

      26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint alors que les portes étaient fermées, se tint au milieu d'eux et dit : « Que la paix soit avec vous ! »

      Actes 10

      6 il est logé chez un certain Simon, un tanneur dont la maison se trouve près de la mer. »

      Actes 13

      1 Il y avait dans l'Eglise d'Antioche des prophètes et des enseignants : Barnabas, Siméon appelé le Noir, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.
      2 Pendant qu'ils rendaient un culte au Seigneur et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : « Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour la tâche à laquelle je les ai appelés. »
      3 Alors, après avoir jeûné, prié et posé les mains sur eux, ils les laissèrent partir.
      4 Envoyés par le Saint-Esprit, Barnabas et Saul descendirent à Séleucie, d'où ils embarquèrent pour l'île de Chypre.
      5 Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs. Ils avaient aussi Jean pour aide.
      6 Ensuite, ils traversèrent [toute] l'île jusqu'à Paphos, où ils trouvèrent un magicien, un prétendu prophète juif appelé Bar-Jésus.
      7 Il faisait partie de l'entourage du gouverneur Sergius Paulus, un homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul et exprima le désir d'entendre la parole de Dieu.
      8 Mais Elymas le magicien – c'est en effet ce que signifie son nom – s'opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi.
      9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui et dit :
      10 « Homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de toute justice, ne vas-tu pas cesser de pervertir les voies droites du Seigneur ?
      11 Maintenant, voici que la main du Seigneur est sur toi : tu seras aveugle et pour un temps tu ne verras pas le soleil. » L'obscurité et les ténèbres tombèrent immédiatement sur lui et il se tournait de tous côtés en cherchant quelqu’un pour le guider.
      12 Quand il vit ce qui était arrivé, le gouverneur crut, frappé qu’il était par l'enseignement du Seigneur.
      13 Paul et ses compagnons embarquèrent à Paphos pour se rendre à Perge en Pamphylie, mais Jean se sépara d'eux et retourna à Jérusalem.
      14 De Perge ils poursuivirent leur route et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Ils entrèrent dans la synagogue le jour du sabbat et s'assirent.
      15 Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur firent dire : « Frères, si vous avez quelques mots d’encouragement à adresser au peuple, parlez ! »
      16 Paul se leva, fit un signe de la main et dit : « Israélites et vous qui craignez Dieu, écoutez !
      17 Le Dieu de ce peuple, [d'Israël, ] a choisi nos ancêtres. Il a fait grandir le peuple pendant son séjour en Egypte et il l'en a fait sortir par sa puissance.
      18 Il les a supportés près de 40 ans dans le désert
      19 et, après avoir détruit sept nations dans le pays de Canaan, il [leur] a accordé leur territoire comme propriété.
      20 Après cela, durant 450 ans environ, il leur a donné des juges, jusqu'au prophète Samuel.
      21 Ils ont alors demandé un roi, et Dieu leur a donné pendant 40 ans Saül, fils de Kis, de la tribu de Benjamin.
      22 Puis il l'a rejeté et leur a donné pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage : J'ai trouvé David, fils d'Isaï, un homme selon mon cœur, qui accomplira toutes mes volontés.
      23 » C'est de la descendance de David que Dieu, conformément à sa promesse, a amené à Israël un Sauveur qui est Jésus.
      24 Avant sa venue, Jean avait prêché le baptême de repentance à tout le peuple d'Israël.
      25 Et, lorsqu’il terminait sa course, Jean disait : ‘Je ne suis pas celui que vous pensez, mais le voici qui vient après moi et je ne suis pas digne de détacher ses sandales.’
      26 » Mes frères, descendants d'Abraham et vous qui craignez Dieu, c'est à vous que cette parole de salut a été envoyée.
      27 En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs n'ont pas reconnu qui était Jésus, mais en le condamnant ils ont accompli les paroles des prophètes qu’on lit chaque sabbat.
      28 Bien que n’ayant rien trouvé en lui qui mérite la mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir.
      29 Après avoir accompli tout ce qui est écrit à son sujet, ils l'ont descendu de la croix et l'ont déposé dans un tombeau.
      30 Mais Dieu l'a ressuscité.
      31 Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem et qui sont [maintenant] ses témoins auprès du peuple.
      32 » Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle : la promesse faite à nos ancêtres,
      33 Dieu l'a accomplie pour nous, leurs descendants, en ressuscitant Jésus, conformément à ce qui est écrit dans le Psaume 2 : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui.
      34 Il l'a ressuscité, de telle sorte qu'il ne retournera pas à la décomposition ; c'est ce qu'il a déclaré en disant : Je vous donnerai les grâces saintes et sûres promises à David.
      35 C'est pourquoi il dit encore ailleurs : Tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition.
      36 Or, après avoir dans sa propre génération été au service de la volonté de Dieu, David est mort, a rejoint ses ancêtres et a connu la décomposition.
      37 En revanche, celui que Dieu a ressuscité ne l'a pas connue.
      38 » Sachez-le donc, mes frères : c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé
      39 et c’est par lui que toute personne qui croit est libérée de toutes les fautes dont vous ne pouviez pas être libérés par la loi de Moïse.
      40 Ainsi, faites attention qu'il ne vous arrive pas ce qui est dit dans les prophètes :
      41 Regardez, vous qui êtes pleins de mépris, soyez étonnés et disparaissez, car je vais faire à votre époque une œuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait. »
      42 Lorsqu'ils sortirent [de la synagogue des Juifs], les non-Juifs les invitèrent à parler du même sujet le sabbat suivant.
      43 Quand l'assemblée se dispersa, beaucoup de Juifs et de non-Juifs pieux convertis au judaïsme suivirent Paul et Barnabas, qui s'entretinrent avec eux et les convainquirent de rester attachés à la grâce de Dieu.
      44 Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour écouter la parole de Dieu.
      45 Quand ils virent cette foule, les Juifs furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul [en le contredisant et] en l'insultant.
      46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance : « C'était à vous d’abord que la parole de Dieu devait être annoncée mais, puisque vous la rejetez et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, nous nous tournons vers les non-Juifs.
      47 En effet, tel est l’ordre que le Seigneur nous a donné : Je t'ai établi pour être la lumière des nations, pour apporter le salut jusqu'aux extrémités de la terre. »
      48 Les non-Juifs se réjouissaient en entendant cela, ils célébraient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent.
      49 La parole du Seigneur se propageait dans tout le pays.
      50 Mais les Juifs excitèrent les femmes pieuses de la haute société et les personnalités de la ville, ils provoquèrent une persécution contre Paul et Barnabas et les chassèrent de leur territoire.
      51 Paul et Barnabas secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et allèrent à Iconium.
      52 Quant aux disciples, ils étaient remplis de joie et du Saint-Esprit.
Afficher tous les 108 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider