Dictionnaire Biblique de Top Bible

INSTRUMENTS DE MUSIQUE

Le mot hébreu kelê chîr (Am 6:5) signifie litt, « ustensiles pour le chant », ce qui marque leur rôle essentiel d'accompagnement. S'il n'est pas possible de classer les instruments par ordre d'ancienneté, on en distingue trois familles :

1.

Les instruments à vent, qui soulignent la mélodie,

(a) L'ancienne corne de vache ou de bélier, hébreu chôfar, a été fabriquée plus tard en bois et en métal (cor, trompe ou trompette, grec salpigx). Cet instrument a été destiné d'abord à des signaux et convocations (Ex 19:16,19, Le 25:9, etc.) ; Paul en tire une leçon morale de netteté dans le témoignage chrétien (1Co 14:8). Mais ces instruments ont servi aussi au culte israélite (Ps 98:6 150:3) ; l'historien juif Josèphe--qui ne craint pas les chiffres amplifiés--dit qu'il y en avait un choix de 200.000 au Temple de Jérusalem. L'Apocalypse (Ap 8:2 et suivants) fait entendre des trompettes au jugement dernier. (cf. 1Th 4:16,1Co 15:52) Voir aussi le Dies iroe du Moyen âge avec le tuba mirum du Requiem catholique ; Saint Paul, de F. Mendelssohn, n° 16, annonçant la venue de l'Époux ; le Requiem protestant de Brahms, VI, annonçant la résurrection des justes.

(b) L'ancienne flûte de roseau, hébreu khâlil (Esa 30:29), appelée primitivement ougâb = chalumeau (Ge 4:21) ; elle a plus tard été fabriquée en bois, os ou métal ; Marot a dit « hautbois » (Ps 150, str. 2). Et comme dans Ps 150:4 les LXX disaient organon, Marot a mis « Orgues, musette et bourdon », ce qui est plus pittoresque que le texte des Ps et Cant, de Paris, 1895, str. 2. Dans Da 3:5, la sambuque est rendue (LXX) par sumphônia, ce qui pourrait être notre cornemuse. L'hébreu makhalath (Ps 53:1 88:1) n'a jamais signifié « flûte » ; il s'agit peut-être d'un air à danser, comme dans Mt 11:17 ; la Vers. Syn. traduit : « sur un mode triste ». Jusqu'au temps de Clément d'Alexandrie (190 après J. -C), la vraie flûte a été employée ici et là dans les agapes chrétiennes, puis elle a cédé la place aux harpes.

2.

Les instruments à percussion, qui servent à marquer le rythme,

(a) Le tambourin (thôf), tenu de la main gauche et frappé de la main droite (Ps 68:26 81:3 149:3 150:4). Marot a traduit par « tambour », et Sweelinck d'Amsterdam (1562-1621) en a imité le son dans son grand Ps 150.

(b) Les cymbales (tseltselim ou metsilthaïm), deux plaques (quelques fois deux cônes) de cuivre ou de bronze frappées l'une contre l'autre, donnent un son strident (Ps 150:5, cf. 1Co 13:1).

(c) Le sistre (mnaanéa), instrument égyptien : anneaux courant sur des tiges de même métal et faisant du bruit (2Sa 6:6 et seulement). Josèphe en compte 40.000 au Temple, en or.

(d) Le chàlich (1Sa 18:6 seulement) est un instrument à trois... cordes ? barres ? côtés ? c'est incertain. La Vers. Syn. opte pour la dernière hypothèse et traduit « triangle » ; instrument syrien qui comme le sistre ne paraît pas avoir servi au culte.

3.

Les instruments à cordes, qui peuvent produire des accords et l'harmonie.

Ils sont sans archet ; on pince les cordes avec le doigt comme à nos guitares, ou avec le plectre comme à nos mandolines. Leur nom général, minnim , (Ps 45:9 150:4) est plus rare que celui des deux instruments que nos traductions rendent quelquefois par le même mot « harpe » :

(a) le nébel triangulaire, à dix ou douze cordes attachées à un manche ; la Vers. Syn. dit « lyre » (Ps 33:2 144:9) ;

(b) le kinnôr (Da 3:5, Ps 137:2, Sir 39:15), ordinairement à dix cordes ; il accompagne le chant. La traduction « à huit cordes » pour cheminit, dans Ps 6:1 12:1,1Ch 15:21, est douteuse ; on peut y voir le nom d'un air connu, comme à Ps 9:1, ou une indication musicale : « pour voix de basse » (Vers. Syn.), « à l'octave » (Bbl. Cent.).

D'autres instruments, le psaltérion à cinq cordes (Da 3:5) ; la kithara, (1Co 14:7) et la sabbeka (Da 3:5), sambuque à quatre cordes, sont d'origine grecque. Ces instruments peuvent avoir fait partie des nombreuses harpes dont parle Josèphe.

Le nom pluriel neginâth (Ps 4:1 54:1 55:1 67:1 76:1, Hab 3:19) rappelle que les harpes ont plusieurs cordes ; au singulier neginâh (Ps 77:7, La 5:14), il désigne un jeu d'ensemble ; dans LXX il est quelques fois remplacé par psalmoï, ce qui désigne un chant accompagné d'instruments.

Le diapsalma (Ps 9:17 92:4) désigne un jeu continu, en opposition aux hymnes avec « pause des instruments ». Le sêla (71 fois dans 39 Ps.) peut être un signe pour l'entrée des instruments avec repos des voix, « interlude de musique instrumentale » (Bbl. Cent.).

Chez les Huguenots, la pause désigne le nombre de strophes qu'on chante de suite au culte ; ainsi le Ps 119, avec 22 pauses, représentait 11 dimanches à 2 pauses. Le mot hébreu lamnatséakh (Hab 3, Ps 4:1, et 54 autres fois), qu'on a traduit par « au chef des chantres » sans donner la raison de cette exception, peut équivaloir à notre « prélude instrumental » (Delitzsch, selon 1Ch 15:21).

Le sens du mot hébreu nekhila (Ps 5:1) est perdu ; il désigne peut-être un air connu jadis.

4.

Le passage de 2Ro 3:15 (cf. Ps 49:4 et suivant) montre l'effet du jeu d'une harpe sur Elisée, l'ancien bouvier devenu prophète ; elle le met en extase et « la main de l'Éternel » se pose sur lui. Peut-être le murmure des flots du Kébar a-t-il le même effet sur Ézéchiel (Eze 1:1,3). Ces faits suffisent à légitimer l'emploi de musique instrumentale ou vocale dans certains cultes ; et cependant, s'il y a évidence quant à l'emploi des instruments dans le culte israélite, l'opinion de l'Église a constamment divergé pour le culte chrétien. Jérôme (Mort en 420) redoute « qu'une vierge chrétienne connaisse même ce qu'est le son de flûtes, lyres et cithares », lié aux excès des banquets mondains. Pour se défaire des Ps 149 et Ps 150, qui prônent l'emploi des instruments, on a été jusqu'à dire qu'il y est question de... vertus, et que ce sont des « expressions archéologiques ». D'autres piétistes modernes ont prononcé un blâme général sur les instruments, parce que Jubal, leur inventeur, descend de Caïn (Ge 4:21). Il faudrait alors, au culte, n'user ni des cloches de bronze ni des lustres en fer forgé, qui remontent à Tubal, de même souche (Palmer). D'autres ne veulent pas que les instruments servant aux danses (violons, certains hautbois et clarinettes, et le piano) en apportent la rumeur au temple. Dans le camp opposé se trouve J. -S. Bach avec son orchestre complet. Palmer veut que l'on consacre au Seigneur tout ce qui vient de lui, le bois des flûtes et des violons, comme le métal des orgues et des trompettes, toute la beauté servant à louer Dieu, celle des instruments soutenant celle des voix, selon les principes émis dans 1Co 3:23, Php 4:8. Les Huguenots, traqués au Désert, étaient réduits à chanter sans accompagnement ; parfois même ils n'ont pas pu chanter du tout : conclura-t-on qu'en temps de paix les protestants ne doivent chanter que sans instruments ?

Le seul privilège à assurer au chant, c'est qu'il ne soit pas étouffé par l'orchestre ou l'orgue, et que le droit de la « parole » à être entendue soit sauvegardé dans tous les cultes. --Voir Chant, Culte.

L. M. -S.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 4

      21 Le nom de son frère était Jubal. Il est l'ancêtre de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau.

      Exode 19

      16 Le matin du troisième jour, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs et une épaisse nuée sur la montagne. Le son de la trompette retentit fortement et tout le peuple qui était dans le camp fut épouvanté.
      19 Le son de la trompette retentissait de plus en plus fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix.

      Lévitique 25

      9 Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette : le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.

      1 Samuel 18

      6 Alors qu’ils revenaient de guerre, après que David eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël à la rencontre du roi Saül. Elles chantaient et dansaient au son des tambourins et des triangles, et elles poussaient des cris de joie.

      2 Samuel 6

      6 Lorsqu'ils furent arrivés à l'aire de battage de Nacon, Uzza tendit la main vers l'arche de Dieu et la retint, parce que les bœufs la faisaient pencher.

      1 Chroniques 15

      21 Quant à Matthithia, Eliphelé, Miknéja, Obed-Edom, Jeïel et Azazia, ils avaient des harpes à huit cordes pour conduire le chant.

      Psaumes 4

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes. Psaume de David.

      Psaumes 5

      1 Au chef de chœur, avec les flûtes. Psaume de David.

      Psaumes 6

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes, sur la harpe à huit cordes. Psaume de David.

      Psaumes 9

      1 Au chef de chœur, sur la mélodie de « Meurs pour le fils ». Psaume de David.
      17 L’Eternel se fait connaître, il fait droit, il prend le méchant à son propre piège. – Jeu d’instruments. Pause.

      Psaumes 12

      1 Au chef de chœur, sur la harpe à huit cordes. Psaume de David.

      Psaumes 33

      2 Célébrez l’Eternel avec la harpe, louez-le sur le luth à dix cordes !

      Psaumes 45

      9 La myrrhe, l’aloès et la cannelle parfument tous tes vêtements ; dans les palais d’ivoire les instruments à cordes te réjouissent.

      Psaumes 49

      4 Ma bouche va faire entendre des paroles sages, et mon cœur a des pensées pleines de bon sens.

      Psaumes 53

      1 Au chef de chœur, sur la flûte. Cantique de David.

      Psaumes 54

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes. Cantique de David,

      Psaumes 55

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes. Cantique de David.

      Psaumes 67

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes. Psaume, chant.

      Psaumes 68

      26 En tête vont les chanteurs, puis ceux qui jouent des instruments, au milieu des jeunes filles qui battent du tambourin.

      Psaumes 76

      1 Au chef de chœur, avec instruments à cordes. Psaume, chant d’Asaph.

      Psaumes 77

      7 Je me souviens de mes chants pendant la nuit, je médite dans mon cœur, et mon esprit s’interroge :

      Psaumes 81

      3 Entonnez un chant, faites résonner le tambourin, la harpe mélodieuse et le luth !

      Psaumes 88

      1 Chant, psaume des descendants de Koré. Au chef de chœur, à chanter sur la flûte. Cantique d’Héman l’Ezrachite.

      Psaumes 92

      4 sur l’instrument à dix cordes, sur le luth et au son de la harpe.

      Psaumes 98

      6 Au son des trompettes et du cor, poussez des cris de joie en présence du roi, de l’Eternel !

      Psaumes 119

      1 Heureux ceux dont la conduite est intègre, ceux qui marchent suivant la loi de l’Eternel !
      2 Heureux ceux qui gardent ses instructions, qui le cherchent de tout leur cœur,
      3 qui ne commettent aucune injustice et qui marchent dans ses voies !
      4 Tu as promulgué tes décrets pour qu’on les respecte avec soin.
      5 Que mes actions soient bien réglées, afin que je respecte tes prescriptions !
      6 Alors je ne rougirai pas de honte devant tous tes commandements.
      7 Je te louerai avec un cœur droit en étudiant tes justes sentences.
      8 Je veux respecter tes prescriptions : ne m’abandonne pas totalement !
      9 Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se conformant à ta parole.
      10 Je te cherche de tout mon cœur : ne me laisse pas m’égarer loin de tes commandements !
      11 Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi.
      12 Béni sois-tu, Eternel, enseigne-moi tes prescriptions !
      13 De mes lèvres j’énumère toutes les sentences que tu as prononcées.
      14 J’ai autant de joie à suivre tes instructions que si je possédais tous les trésors.
      15 Je médite tes décrets, j’ai tes sentiers sous les yeux.
      16 Je fais mes délices de tes prescriptions, je n’oublie pas ta parole.
      17 Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive et que je me conforme à ta parole !
      18 Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !
      19 Je suis un étranger sur la terre : ne me cache pas tes commandements !
      20 Mon âme est rongée par le désir qui la porte constamment vers tes lois.
      21 Tu menaces les hommes arrogants, ces maudits qui s’égarent loin de tes commandements.
      22 Décharge-moi du déshonneur et du mépris, car j’observe tes instructions.
      23 Des princes ont beau siéger pour parler contre moi, ton serviteur médite tes prescriptions.
      24 Tes instructions font mon plaisir, ce sont mes conseillères.
      25 Je suis affalé dans la poussière. Rends-moi la vie conformément à ta parole !
      26 J’expose mes voies, et tu me réponds ; enseigne-moi tes prescriptions !
      27 Fais-moi comprendre la voie de tes décrets, et je méditerai sur tes merveilles !
      28 Mon âme est accablée de tristesse : relève-moi conformément à ta parole !
      29 Eloigne-moi de la voie du mensonge et accorde-moi la grâce de suivre ta loi !
      30 Je choisis la voie de la fidélité, je place tes lois sous mes yeux.
      31 Je m’attache à tes instructions, Eternel, ne me couvre pas de honte !
      32 Je cours sur la voie de tes commandements, car tu épanouis mon cœur.
      33 Enseigne-moi, Eternel, la voie de tes prescriptions, pour que je la suive jusqu’à la fin !
      34 Donne-moi l’intelligence, pour que je garde ta loi et que je la respecte de tout mon cœur !
      35 Conduis-moi dans le sentier de tes commandements, car je l’aime.
      36 Pousse mon cœur vers tes instructions, et non vers le profit !
      37 Détourne mes yeux de ce qui est sans valeur, fais-moi vivre dans ta voie !
      38 Accomplis envers ton serviteur ce que tu as promis à ceux qui te craignent !
      39 Eloigne de moi l’insulte que je redoute, car tes sentences sont pleines de bonté.
      40 Je désire vraiment appliquer tes décrets : fais-moi vivre dans ta justice !
      41 Eternel, que ta bonté vienne sur moi, avec ton salut, conformément à ta promesse !
      42 Alors je pourrai répondre à celui qui m’insulte, car je me confie en ta parole.
      43 N’arrache pas la parole de vérité de ma bouche, car j’espère en tes jugements.
      44 Je respecterai constamment ta loi, pour toujours et à perpétuité.
      45 Je marcherai en toute liberté, car je recherche tes décrets.
      46 Je parlerai de tes instructions devant des rois et je ne rougirai pas de honte.
      47 Je fais mes délices de tes commandements, je les aime.
      48 Je tends les mains vers tes commandements que j’aime, et je veux méditer tes prescriptions.
      49 Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur, puisque tu m’as donné l’espérance !
      50 C’est ma consolation dans ma misère, car ta promesse me rend la vie.
      51 Des hommes arrogants m’accablent de moqueries, mais je ne m’écarte pas de ta loi.
      52 Je me souviens de tes sentences passées, Eternel, et c’est ce qui me console.
      53 Une colère ardente s’empare de moi à cause des méchants qui abandonnent ta loi.
      54 Tes prescriptions sont le sujet de mes chants dans la maison où je suis étranger.
      55 La nuit je me rappelle ton nom, Eternel, et je respecte ta loi.
      56 La part qui me revient, c’est de garder tes décrets.
      57 Mon lot, Eternel, je le dis, c’est d’obéir à tes paroles.
      58 Je t’implore de tout mon cœur : fais-moi grâce, conformément à ta promesse !
      59 Je réfléchis à mes voies et je conduis mes pas vers tes instructions.
      60 Je fais preuve d’empressement, je n’attends pas pour obéir à tes commandements.
      61 Les pièges des méchants m’entourent, mais je n’oublie pas ta loi.
      62 Au milieu de la nuit je me lève pour te louer à cause de tes justes sentences.
      63 Je suis l’ami de tous ceux qui te craignent et qui se conforment à tes décrets.
      64 Eternel, la terre est pleine de ta bonté. Enseigne-moi tes prescriptions !
      65 Tu as fait du bien à ton serviteur, Eternel, conformément à ta parole.
      66 Enseigne-moi le bon sens et la connaissance, car je crois à tes commandements.
      67 Avant d’être humilié, je m’égarais ; maintenant je me conforme à ta parole.
      68 Tu es bon et bienfaisant, enseigne-moi tes prescriptions !
      69 Des hommes arrogants imaginent contre moi des mensonges ; moi, de tout mon cœur je garde tes décrets.
      70 Leur cœur est aussi insensible que la graisse, mais moi, je fais mes délices de ta loi.
      71 Il est bon pour moi d’être humilié afin d’apprendre tes prescriptions.
      72 Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche que 1000 objets en or et en argent.
      73 Tes mains m’ont créé, elles m’ont fortifié ; donne-moi l’intelligence pour que j’apprenne tes commandements !
      74 Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent, car j’espère en tes promesses.
      75 Je sais, Eternel, que tes sentences sont justes ; c’est par fidélité que tu m’as humilié.
      76 Que ta bonté soit ma consolation, comme tu l’as promis à ton serviteur.
      77 Que tes compassions viennent sur moi pour que je vive, car ta loi fait mon plaisir.
      78 Qu’ils soient couverts de honte, les hommes arrogants qui me maltraitent sans raison ! Moi, je médite sur tes décrets.
      79 Qu’ils reviennent vers moi, ceux qui te craignent et qui connaissent tes instructions !
      80 Que mon cœur soit intègre pour suivre tes prescriptions, afin que je ne sois pas couvert de honte !
      81 Mon âme languit après ton salut ; j’espère en ta promesse.
      82 Mes yeux se fatiguent à attendre ce que tu as promis ; je demande : « Quand me consoleras-tu ? »
      83 Je suis racorni comme une outre dans la fumée, mais je n’oublie pas tes prescriptions.
      84 Quelle est la durée de la vie de ton serviteur ? Quand jugeras-tu ceux qui me persécutent ?
      85 Des hommes arrogants creusent des fosses devant moi, ils ne se conforment pas à ta loi.
      86 Tous tes commandements ne sont que fidélité. On me persécute sans raison : secours-moi !
      87 Ils ont failli me terrasser, mais moi, je n’abandonne pas tes décrets.
      88 Rends-moi la vie conformément à ta bonté, afin que je respecte les instructions de ta bouche !
      89 Ta parole, Eternel, est pour toujours établie dans le ciel.
      90 Ta fidélité dure de génération en génération ; tu as fondé la terre, et elle subsiste.
      91 C’est d’après tes lois que tout subsiste aujourd’hui, car tout l’univers est à ton service.
      92 Si ta loi n’avait pas fait mon plaisir, je serais mort dans ma misère.
      93 Je n’oublierai jamais tes décrets, car c’est par eux que tu me fais vivre.
      94 Je t’appartiens : sauve-moi, car je recherche tes décrets.
      95 Des méchants espèrent me faire mourir, mais je suis attentif à tes instructions.
      96 Je vois un terme à tout ce qui est parfait, mais tes commandements sont sans limite.
      97 Combien j’aime ta loi ! Je la médite toute la journée.
      98 Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi.
      99 Je suis plus perspicace que tous mes maîtres, car je médite tes instructions.
      100 J’ai plus d’intelligence que les vieillards, car je respecte tes décrets.
      101 J’écarte mes pas de tout mauvais chemin afin de me conformer à ta parole.
      102 Je ne me détourne pas de tes sentences, car c’est toi qui me les as enseignées.
      103 Que tes paroles sont douces pour mon palais ! Elles sont plus douces que le miel à ma bouche.
      104 Grâce à tes décrets je deviens intelligent, c’est pourquoi je déteste toute voie de mensonge.
      105 Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.
      106 Je jure, et je tiendrai ma promesse, de respecter tes justes sentences.
      107 Je suis profondément humilié. Eternel, rends-moi la vie conformément à ta parole !
      108 Accueille favorablement les sentiments que j’exprime, Eternel, et enseigne-moi tes lois !
      109 Ma vie est constamment en danger, mais je n’oublie pas ta loi.
      110 Des méchants me tendent des pièges, mais je ne m’égare pas loin de tes décrets.
      111 Tes instructions sont pour toujours mon héritage, car elles font la joie de mon cœur.
      112 Je pousse mon cœur à mettre tes prescriptions en pratique, et ce toujours, jusqu’à la fin.
      113 Je déteste les hommes indécis mais j’aime ta loi.
      114 Mon refuge et mon bouclier, c’est toi. J’espère en ta promesse.
      115 Eloignez-vous de moi, méchants, afin que j’observe les commandements de mon Dieu !
      116 Soutiens-moi conformément à ta promesse, afin que je vive, et ne me déçois pas dans mon espérance !
      117 Sois mon appui ! Ainsi je serai sauvé et je ne perdrai pas de vue tes prescriptions.
      118 Tu méprises tous ceux qui s’écartent de tes prescriptions, car leur tromperie est sans effet.
      119 Tu enlèves comme des impuretés tous les méchants de la terre, c’est pourquoi j’aime tes instructions.
      120 Ma chair frissonne de l’épouvante que tu m’inspires, et je crains tes sentences.
      121 J’applique le droit et la justice. Ne m’abandonne pas à mes oppresseurs !
      122 Garantis le bien de ton serviteur ! Ne me laisse pas opprimer par des hommes arrogants !
      123 Mes yeux se fatiguent à attendre ton salut et la promesse de ta justice.
      124 Agis envers ton serviteur conformément à ta bonté et enseigne-moi tes prescriptions !
      125 Je suis ton serviteur : donne-moi l’intelligence pour que je comprenne tes instructions !
      126 Il est temps d’agir pour toi, Eternel, car on viole ta loi.
      127 Voilà pourquoi j’aime tes commandements plus que l’or, plus que l’or fin,
      128 voilà pourquoi je trouve justes tous tes décrets et je déteste toute voie de mensonge.
      129 Tes instructions sont admirables, c’est pourquoi je les garde.
      130 La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l’intelligence à ceux qui manquent d’expérience.
      131 J’ouvre la bouche et je soupire, car j’ai soif de tes commandements.
      132 Tourne-toi vers moi et fais-moi grâce comme tu le fais pour ceux qui aiment ton nom !
      133 Affermis mes pas dans ta parole et ne laisse aucun mal dominer sur moi !
      134 Libère-moi de l’oppression des hommes afin que je garde tes décrets !
      135 Fais briller ton visage sur ton serviteur et enseigne-moi tes prescriptions !
      136 Mes yeux versent des torrents de larmes parce qu’on ne respecte pas ta loi.
      137 Tu es juste, Eternel, et tes sentences sont équitables.
      138 Tu fondes tes instructions sur la justice et sur une grande fidélité.
      139 Je suis rongé par mon zèle quand je vois mes adversaires oublier tes paroles.
      140 Ta parole est entièrement pure, et ton serviteur l’aime.
      141 Je suis petit et méprisé, mais je n’oublie pas tes décrets.
      142 Ta justice est une justice éternelle, et ta loi est la vérité.
      143 La détresse et l’angoisse se sont emparées de moi, mais tes commandements font mon plaisir.
      144 Tes instructions sont éternellement justes, donne-moi l’intelligence pour que je vive !
      145 Je fais appel à toi de tout mon cœur. Réponds-moi, Eternel, afin que je garde tes prescriptions !
      146 Je fais appel à toi. Sauve-moi, afin que je respecte tes instructions !
      147 Je devance l’aurore pour implorer ton aide, j’espère en tes promesses.
      148 Avant la fin de la nuit, j’ouvre les yeux pour méditer ta parole.
      149 Ecoute-moi conformément à ta bonté, rends-moi la vie conformément à ta sentence !
      150 Ils s’approchent, ceux qui poursuivent le crime, ils s’éloignent de la loi.
      151 Mais toi, tu es près de moi, Eternel, et tous tes commandements sont la vérité.
      152 Je sais depuis longtemps que tu as établi tes instructions pour toujours.
      153 Regarde ma misère et délivre-moi, car je n’oublie pas ta loi.
      154 Défends ma cause et rachète-moi, rends-moi la vie par ta promesse !
      155 Le salut est loin des méchants, car ils ne recherchent pas tes prescriptions.
      156 Tes compassions sont grandes, Eternel, rends-moi la vie conformément à tes sentences !
      157 Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux, mais je ne m’écarte pas de tes instructions.
      158 Je vois avec dégoût des traîtres qui ne se conforment pas à ta parole.
      159 Considère combien j’aime tes décrets, Eternel, rends-moi la vie conformément à ta bonté !
      160 Le fondement de ta parole, c’est la vérité, et toutes tes justes sentences sont éternelles.
      161 Des princes me persécutent sans raison, mais mon cœur ne tremble qu’à tes paroles.
      162 Je me réjouis de tes promesses comme celui qui trouve un grand butin.
      163 Je déteste, j’ai en horreur le mensonge, mais j’aime ta loi.
      164 Sept fois par jour je te célèbre à cause de tes justes sentences.
      165 Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, et rien ne les fait trébucher.
      166 J’attends ton salut, Eternel, et je mets en pratique tes commandements.
      167 Je respecte tes instructions et je les aime beaucoup.
      168 Je respecte tes décrets et tes instructions. Oui, toutes mes voies sont devant toi.
      169 Que ma prière parvienne jusqu’à toi, Eternel ! Donne-moi de l’intelligence conformément à ta parole !
      170 Que ma supplication arrive jusqu’à toi ! Délivre-moi conformément à ta promesse !
      171 Que mes lèvres proclament ta louange, car tu m’enseignes tes prescriptions !
      172 Que ma langue célèbre ta parole, car tous tes commandements sont justes !
      173 Que ta main vienne à mon aide, car j’ai choisi tes décrets !
      174 Je soupire après ton salut, Eternel, et ta loi fait mon plaisir.
      175 Que je puisse vivre et te louer, et que tes sentences viennent à mon aide !
      176 Je suis errant comme une brebis perdue : viens à la recherche de ton serviteur, car je n’oublie pas tes commandements.

      Psaumes 137

      2 Nous avions suspendu nos harpes aux saules du voisinage.

      Psaumes 144

      9 O Dieu, je chanterai en ton honneur un cantique nouveau, je te célébrerai sur le luth à dix cordes.

      Psaumes 149

      1 Louez l’Eternel ! Chantez en l’honneur de l’Eternel un cantique nouveau, chantez sa louange dans l’assemblée des fidèles !
      2 Qu’Israël se réjouisse en son créateur, que les habitants de Sion soient dans l’allégresse à cause de leur roi !
      3 Qu’ils louent son nom avec des danses, qu’ils le célèbrent avec le tambourin et la harpe !
      4 En effet, l’Eternel prend plaisir en son peuple, il accorde aux humbles le salut pour parure.
      5 Que les fidèles exultent dans la gloire, qu’ils poussent des cris de joie sur leur lit !
      6 Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, et l’épée à deux tranchants dans leur main !
      7 Ainsi ils tireront vengeance des nations, ils puniront les peuples ;
      8 ils attacheront leurs rois avec des chaînes, et leurs grands avec des entraves en fer ;
      9 ils accompliront contre eux le jugement qui est écrit. Quel honneur pour tous ses fidèles ! Louez l’Eternel !

      Psaumes 150

      1 Louez l’Eternel ! Louez Dieu dans son sanctuaire ! Louez-le dans l’étendue céleste où éclate sa puissance !
      2 Louez-le pour son extraordinaire façon d’agir ! Louez-le pour l’immensité de sa grandeur !
      3 Louez-le au son de la trompette ! Louez-le avec le luth et la harpe !
      4 Louez-le avec le tambourin et avec des danses ! Louez-le avec les instruments à cordes et la flûte !
      5 Louez-le avec les cymbales sonores ! Louez-le avec les cymbales retentissantes !
      6 Que tout ce qui respire loue l’Eternel ! Louez l’Eternel !

      Esaïe 30

      29 Vous chanterez comme la nuit où l'on célèbre la fête, vous aurez le cœur joyeux, comme celui qui marche au son de la flûte pour aller à la montagne de l'Eternel, vers le rocher d'Israël.

      Lamentations 5

      14 Les anciens ont déserté les portes de la ville, les jeunes hommes ont arrêté de chanter.

      Ezéchiel 1

      1 La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, je faisais partie des exilés, près du fleuve Kebar. Le ciel s’est ouvert et j’ai eu des visions divines.
      3 la parole de l'Eternel a été adressée à Ezéchiel, le fils du prêtre Buzi, dans le pays des Babyloniens, près du fleuve Kebar. C’est là que la main de l'Eternel a reposé sur lui.

      Daniel 3

      5 au moment où vous entendrez le son de la trompette, de la flûte, de la guitare, de la petite et de la grande harpes, de la cornemuse et des instruments de musique de toute sorte, vous vous prosternerez et vous adorerez la statue d'or que le roi Nebucadnetsar a dressée.

      Amos 6

      5 Ils improvisent au son du luth, ils se croient habiles comme David sur les instruments de musique.

      Habacuc 3

      2 Eternel, j'ai entendu ce que tu as annoncé, je suis saisi de crainte. Accomplis ton œuvre dans le cours des années, Eternel, dans le cours des années fais-la connaître, mais dans ta colère souviens-toi de ta compassion !
      3 Dieu vient de Théman, le Saint vient des monts de Paran. – Pause. Sa majesté couvre le ciel et sa gloire remplit la terre.
      4 C'est comme l'éclat de la lumière : des rayons partent de sa main ; là réside sa force.
      5 Devant lui avance la peste, et la fièvre marche sur ses traces.
      6 Il s'arrête, et de l'œil il mesure la terre, il regarde, et il fait trembler les nations ; les montagnes éternelles se brisent, les collines anciennes s'abaissent. A lui les sentiers d'autrefois !
      7 Je vois les tentes de l'Ethiopie réduites à rien, et les tentes du pays de Madian sont dans l'épouvante.
      8 L'Eternel est-il irrité contre les fleuves ? Est-ce contre les fleuves que s'enflamme ta colère, est-ce contre la mer que se déverse ta fureur, pour que tu sois monté sur tes chevaux, sur ton char de victoire ?
      9 Tu prépares ton arc, tes serments sont les flèches de ta parole. – Pause. Tu fends la terre par des torrents.
      10 A ton aspect, les montagnes tremblent, des trombes d'eau s'abattent, l'abîme fait entendre sa voix, il lève ses mains en haut.
      11 Le soleil et la lune s'arrêtent dans leur résidence, à la lumière de tes flèches qui partent, à la clarté de ta lance qui brille.
      12 Tu parcours la terre dans ta fureur, tu écrases les nations dans ta colère.
      13 Tu sors pour délivrer ton peuple, pour délivrer celui que tu as consacré par onction. Tu brises le faîte de la maison du méchant, tu la détruis de fond en comble. – Pause.
      14 Tu transperces de leurs propres flèches la tête de ses chefs qui se précipitaient comme une tempête pour nous disperser. Ils poussaient des cris de joie, comme s'ils dévoraient déjà le malheureux dans leur repaire.
      15 Avec tes chevaux tu parcours la mer, le bouillonnement de grandes eaux.
      16 J'ai entendu et je suis tout bouleversé. A cette voix, mes lèvres tremblent, la pourriture vient dans mes os et mes jambes tremblent. Sans bouger j’attends le jour de la détresse, le jour où notre assaillant marchera contre le peuple.
      17 En effet, le figuier ne fleurira pas, la vigne ne produira rien, le fruit de l'olivier manquera, les champs ne donneront pas de nourriture ; les brebis disparaîtront du pâturage, et il n'y aura plus de bœufs dans les étables.
      18 Mais moi, je veux me réjouir en l'Eternel, je veux être dans l’allégresse à cause du Dieu de mon salut.
      19 L'Eternel, le Seigneur, est ma force : il rend mes pieds semblables à ceux des biches et il me fait marcher sur mes hauteurs.

      Matthieu 11

      17 en disant : ‘Nous vous avons joué de la flûte et vous n'avez pas dansé, nous [vous] avons entonné des chants funèbres et vous ne vous êtes pas lamentés.’

      1 Corinthiens 3

      23 et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.

      1 Corinthiens 13

      1 Si je parle les langues des hommes, et même celles des anges, mais que je n'ai pas l'amour, je suis un cuivre qui résonne ou une cymbale qui retentit.

      1 Corinthiens 14

      7 Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-t-on la mélodie jouée sur eux ?
      8 Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat ?

      1 Corinthiens 15

      52 en un instant, en un clin d'œil, au son de la dernière trompette. La trompette sonnera, alors les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés.

      1 Thessaloniciens 4

      16 En effet, le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et ceux qui sont morts en Christ ressusciteront d'abord.

      Apocalypse 8

      2 Puis je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; sept trompettes leur furent données.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.