Dictionnaire Biblique de Top Bible

IVRAIE

(grec zizanion, mot d'orig. sémitique, d'où vient l'expression française, « semer la zizanie », c-à-d, les divisions ; latin ebriaca =ivre).

Petite graminée dont plusieurs espèces, fourragères, entrent dans la composition des prairies dites naturelles ; la plus commune, ivraie vivace ou ray-grass (lolium perenne), constitue nos pelouses, mais celle dont parle Jésus (dans Mt 13:25 et suivants seulement) est l'ivraie enivrante (loliuni temulentum), encore plus répandue en Orient que chez nous : ivraie enivrante, les deux mots sont parents ; en effet les graines, acides et narcotiques, produisent chez l'homme des symptômes d'empoisonnement ; le principe vénéneux réside dans l'ergot ou champignon que porte souvent la plante, en sorte que les accidents sont d'autant plus graves qu'elle est plus verte. La proportion de 1 /9 de farine d'ivraie mélangée à celle du blé empêche la fermentation du pain ; la moitié de cette proportion peut provoquer des effets déplorables. Cette ivraie abonde dans les champs : Virgile (Gêorg., I, 154) dit au laboureur de se défaire de la « stérile ivraie » (infelix lolium). La pratique d'en semer parmi le froment (Mt 13:26) était connue, paraît-il, et même prévue et punie par la loi romaine.

Les deux plantes en herbe se ressemblent ; mais un oeil exercé distingue les feuilles plus étroites, plus aiguës, plus sombres, de l'ivraie ; à la maturité, sa tige grêle et courte et surtout ses épillets en zigzag à petits grains noirs sont très différents des épis de blé gros et droits (Mt 13:26). On s'est figuré, par une erreur tenace, que l'ivraie pouvait être du blé dégénéré dans les mauvaises saisons : c'est l'excès d'humidité qui fait en même temps prospérer l'ivraie et pourrir le blé, deux effets contraires de la même cause, mais sans lien entre eux de cause à effet. Quant à les séparer l'une de l'autre en cours de croissance, tous les cultivateurs du temps de Jésus savaient que c'eût été néfaste au blé (Mt 13:29), leurs racines étant inextricablement mêlées ; aujourd'hui l'Oriental sait faire le triage quand les épis sont bien formés : soit en arrachant une à une les tiges d'ivraie, soit en les enlevant des gerbes une fois la moisson coupée, soit en passant les grains dans un crible assez fin qui laisse tomber ceux d'ivraie, plus petits. (Voir Dalman, Itin., p. 250s.)

La « parabole de l'ivraie dans le champ » (Mt 13:36) a été considérée par certains auteurs comme représentant, dans les sept paraboles du Royaume chez Matthieu (Mt 13), celle de la semence chez Marc (Mr 4:26-29) ; mais si elles ont en commun, en effet, les semailles de l'homme qui s'endort ensuite normalement, et la croissance jusqu'à la moisson sans autre intervention humaine, elles ne peuvent cependant se réduire l'une à l'autre, précisément à cause de l'idée originale qu'introduit l'image de l'ivraie : après la vision optimiste du développement infaillible et secret dû à Dieu seul, c'est la vision pessimiste des deux développements ennemis, dus à Dieu et au Diable, et provisoirement inséparables dans l'économie présente.

La parabole de l'ivraie est adressée à des Juifs qui attendaient un règne messianique inauguré par le jugement. Jean-Baptiste l'avait rappelé (Mt 3:10-12), et c'était le ministère miséricordieux de Jésus (Mt 9:13 12:15-31) qui l'avait troublé dans sa prison (Mt 11:2 et suivants) ; lorsque les Pharisiens venaient de dénoncer dans ce ministère de guérison l'oeuvre du Prince des démons (Mt 12:24 et suivant), le Seigneur, tout en leur faisant entendre un avertissement sévère (Mt 12:32), ne les avait pas supprimés du monde pour leur opposition irréductible au Christ ; les disciples eux-mêmes, plus ou moins déçus dans leurs espérances messianiques, allaient exprimer leur impatience dans l'appel au feu du ciel, à la façon de l'A.T., contre les rebelles (Lu 9:54 et suivant, cf. 2Ro 1:9). Et Jésus, après avoir signalé dans la parabole du semeur la résistance des mauvais terrains, enseigne par cette parabole de l'ivraie que dans ce monde où sont entremêlés enfants du Royaume et enfants du Malin, la séparation sera certainement opérée, mais seulement à la fin des âges, non par les hommes mais par les anges, mandataires du Fils de l'homme (Mt 13:37,43). Ce point central bien défini, nous ne voyons pas pourquoi l'explication attribuée au Maître lui-même devrait être tenue plutôt pour l'oeuvre de l'évangéliste, comme le pensent quelques-uns ; même si certains termes et idées en sont familiers au judaïsme, c'est une grande leçon de patience donnée aux disciples, aux enfants du Royaume, au nom de la patience divine.

On voit par là enfin qu'il n'y est nullement question de discipline ecclésiastique, ce que de séculaires controverses ont introduit à tort dans cette parabole. S'il s'agissait de l'Église, elle interdirait en effet toute mesure de sanction à l'égard des membres indignes ; mais « le champ, c'est le monde » (Mt 13:38) et non pas l'Église, que les disciples ne connaissaient pas encore, et où ils affirmeront dès ses débuts, la nécessité d'une discipline pour sauvegarder les moeurs et la foi des fidèles (1Th 5:14,2Th 3:14,1Co 5:2,13 etc.). C'est l'humanité tout entière qui se trouve tellement viciée, et divisée, par l'Ennemi, qu'il est impossible et interdit aux hommes d'y opérer les triages définitifs : le bon grain et l'ivraie n'apparaîtront en pleine lumière qu'au jour du jugement dernier.

C'est de cette parabole qu'est issue la locution proverbiale : « ivraie et bon grain ». Jn L.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Matthieu 3

      10 Déjà la hache est mise à la racine des arbres ; tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera donc coupé et jeté au feu.
      11 Moi, je vous baptise d'eau en vue de la repentance, mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi et je ne suis pas digne de porter ses sandales. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.
      12 Il a sa pelle à la main ; il nettoiera son aire de battage et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas. »

      Matthieu 9

      13 Allez apprendre ce que signifie : Je désire la bonté, et non les sacrifices. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs, [à changer d’attitude]. »

      Matthieu 11

      2 Or, dans sa prison, Jean avait entendu parler de ce que faisait Christ. Il envoya deux de ses disciples lui demander :

      Matthieu 12

      15 Jésus le sut et s'éloigna de là. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades
      24 Lorsque les pharisiens entendirent cela, ils dirent : « Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, le prince des démons. »
      32 Celui qui parlera contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais celui qui parlera contre le Saint-Esprit, le pardon ne lui sera accordé ni dans le monde présent ni dans le monde à venir.

      Matthieu 13

      1 Ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord du lac.
      2 La foule se rassembla autour de lui, si nombreuse qu'il monta dans une barque où il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.
      3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses. Il dit :
      4 « Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin ; les oiseaux vinrent et la mangèrent.
      5 Une autre partie tomba dans un sol pierreux où elle n'avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un terrain profond,
      6 mais quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.
      7 Une autre partie tomba parmi les ronces ; les ronces poussèrent et l'étouffèrent.
      8 Une autre partie tomba dans la bonne terre ; elle donna du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1.
      9 Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende. »
      10 Les disciples s'approchèrent et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
      11 Jésus [leur] répondit : « Parce qu'il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du royaume des cieux, mais qu'à eux cela n'a pas été donné.
      12 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
      13 C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient pas et qu’en entendant ils n'entendent pas et ne comprennent pas.
      14 Pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas, vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
      15 En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur cœur ne comprenne, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse.
      16 Mais heureux sont vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent !
      17 Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.
      18 » Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.
      19 Lorsqu'un homme entend la parole du royaume et ne la comprend pas, le mauvais vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.
      20 Celui qui a reçu la semence dans le sol pierreux, c'est celui qui entend la parole et l’accepte aussitôt avec joie ;
      21 mais il n'a pas de racines en lui-même, il est l’homme d’un moment et, dès que surviennent les difficultés ou la persécution à cause de la parole, il trébuche.
      22 Celui qui a reçu la semence parmi les ronces, c'est celui qui entend la parole, mais les préoccupations de ce monde et l’attrait trompeur des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse.
      23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1. »
      24 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ.
      25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla.
      26 Lorsque le blé eut poussé et donné du fruit, la mauvaise herbe apparut aussi.
      27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : ‘Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? Comment se fait-il donc qu'il y ait de la mauvaise herbe ?’
      28 Il leur répondit : ‘C'est un ennemi qui a fait cela.’Les serviteurs lui dirent : ‘Veux-tu que nous allions l'arracher ?’
      29 ‘Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe vous ne déraciniez en même temps le blé.
      30 Laissez l'un et l'autre pousser ensemble jusqu'à la moisson et, au moment de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.’ »
      31 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ.
      32 C'est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle a poussé, elle est plus grande que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. »
      33 Il leur dit cette autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine pour faire lever toute la pâte. »
      34 Jésus dit toutes ces choses en paraboles à la foule, et il ne lui parlait pas sans parabole
      35 afin que s'accomplisse ce que le prophète avait annoncé : J'ouvrirai ma bouche pour parler en paraboles, je proclamerai des choses cachées depuis la création [du monde].
      36 Alors Jésus renvoya la foule et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui en disant : « Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ. »
      37 Il [leur] répondit : « Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme ;
      38 le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume ; la mauvaise herbe, ce sont les enfants du mal ;
      39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
      40 Tout comme on arrache la mauvaise herbe et la jette au feu, on fera de même à la fin du monde :
      41 le Fils de l'homme enverra ses anges ; ils arracheront de son royaume tous les pièges et ceux qui commettent le mal,
      42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
      43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.
      44 » Le royaume des cieux ressemble [encore] à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède et achète ce champ.
      45 » Le royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles.
      46 Lorsqu'il a trouvé une perle de grande valeur, il est allé vendre tout ce qu'il possédait et l'a achetée.
      47 » Le royaume des cieux ressemble encore à un filet jeté dans la mer et qui ramène des poissons de toutes sortes.
      48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent sur le rivage et s’asseyent ; puis ils mettent dans des paniers ce qui est bon et jettent ce qui est mauvais.
      49 Il en ira de même à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes
      50 et les jetteront dans la fournaise de feu, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
      51 [Jésus leur dit : ] « Avez-vous compris tout cela ? » « Oui, [Seigneur] », répondirent-ils.
      52 Et il leur dit : « C'est pourquoi, tout spécialiste de la loi instruit de ce qui concerne le royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. »
      53 Lorsque Jésus eut fini de dire ces paraboles, il partit de là.
      54 Il se rendit dans sa patrie, et il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient : « D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
      55 N'est-il pas le fils du charpentier ? N'est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères ?
      56 Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D'où lui vient donc tout cela ? »
      57 Et il représentait un obstacle pour eux. Mais Jésus leur dit : « Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa famille. »
      58 Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit à cause de leur incrédulité.

      Marc 4

      26 Il dit encore : « Voici à quoi ressemble le royaume de Dieu. Il est semblable à un homme qui jette de la semence en terre ;
      27 qu'il dorme ou qu'il reste éveillé, nuit et jour la semence germe et pousse sans qu'il sache comment.
      28 [En effet, ] d’elle-même la terre produit d'abord l'herbe, puis l'épi, enfin le grain tout formé dans l'épi,
      29 et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car c’est le moment de la moisson. »

      Luc 9

      54 Voyant cela, ses disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu de descendre du ciel et de les consumer [comme l’a fait Elie] ? »

      1 Corinthiens 5

      2 Et vous êtes enflés d'orgueil ! Vous auriez dû plutôt prendre le deuil, de sorte que l'auteur de cet acte soit exclu du milieu de vous !

      1 Thessaloniciens 5

      14 Nous vous y invitons, frères et sœurs : avertissez ceux qui vivent dans le désordre, réconfortez ceux qui sont abattus, soutenez les faibles, faites preuve de patience envers tous.

      2 Thessaloniciens 3

      14 Si quelqu'un n'obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le et n'ayez pas de relations avec lui, afin qu'il en éprouve de la honte.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider