Dictionnaire Biblique de Top Bible

IVRESSE

L'abus des boissons fermentées, qui séduit l'homme parce qu'il exalte ses sens et qui le dégrade parce qu'il lui ôte le contrôle de ses actes, est aussi vieux que l'histoire humaine. L'Egypte flétrit l'ivresse dans la plus vieille page de sa littérature. L'Inde la célèbre dans le Rig-Véda comme la vis deificans. La Bible en signale abondamment les méfaits (Ge 9:21 19:32, De 21:20, Pr 23:21 26:9,1Sa 25:36 et suivants, 2Sa 11:13,1Ro 16:9 20:16, cf. Judith 12:20 13:2,1Ma 16:16).

--Le propre de l'ivresse est de pousser à la violence (Sir 31:25,29-31) et à la luxure (Hab 2:15, Eph 5:18). Dans les guerres d'invasion, le fardeau des vaincus a été de tout temps gravement alourdi par le fait de l'intempérance des vainqueurs. C'est quand le soldat remonte de la cave qu'il déploie au soleil toutes les horreurs que peut enfanter le conflit des armées. Au point de vue de la race, l'alcoolisme est une cause de déchéance et de. stérilité. En nulle occasion ne se vérifie mieux la parole du Décalogue : « Jéhovah punit l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et quatrième génération » (De 5:9). Trois ou quatre générations de buveurs suffisent pour avoir raison d'une famille. (Voir article Hérédité.)

Les Hébreux ne se contentaient pas de boire du vin naturel. Il est parlé chez eux de « vin mêlé » (Ps 75:9, Pr 9:2,5, Ca 8:2, Esa 5:22), c-à-d, d'une boisson alcoolique où l'on ajoutait au vin des épices, des aromates, des fruits et des fleurs qu'on y faisait macérer pour le parfumer ou pour en augmenter la force. L'Italie, la Grèce, la Gaule connaissaient comme l'Orient ces mixtures dont Pline l'Ancien disait, en se plaignant des vignerons du Narbonnais : « Plût aux dieux qu'ils n'y introduisissent pas des herbes et des ingrédients malfaisants ! N'achètent-ils pas de l'aloès avec lequel ils en altèrent le goût et la couleur ? »

On trouvait aussi en Palestine d'autres boissons enivrantes que le vin. Peut-être l'expression chékar, si fréquente dans l'A.T., désignait-elle la bière d'orge ou le cidre, liqueur qu'on obtenait avec le fruit du pommier, du palmier-dattier, ou du grenadier (Ca 8:2) ; le chékar était le liquide officiel pour la libation de l'holocauste perpétuel (No 28:7). La traduction « vin pur » de la Vers. Syn. (qui suit la Vulgate) pourrait bien n'être qu'approximative, car le chékar est expressément distingué du vin dans Le 10:9, No 6:3, De 14:26 29:6, Jug 13:4, etc. (voir Vin, parag. 3). Il s'agit bien plutôt d'une de ces mixtures aromatisées rappelant plus ou moins le fameux népenthès qu'Hélène, femme de Ménélas, versa dans la coupe de Télémaque, et les breuvages des divinités naturistes : le nectar, l'hydromel, le soma, etc.

Car, si les hommes buvaient, c'était pour imiter les dieux, pour se donner la sensation de devenir dieux. Les divinités guerrières de l'Orient sémite, dieux de la tuerie et de l'orgie, étaient, aussi bien que les divinités de la Thrace, de la Lydie ou de la Grèce antique, les clients de Bacchus. Pourtant, à l'ivresse universelle, il y avait des exceptions ; c'est ainsi que l'élohim des Arabes nabatéens était appelé « celui qui ne boit pas de vin » (Lods). Il est probable que l'élohim des Récabites, lesquels avaient pour idéal le nomadisme de la vie pastorale, et peut-être celui des Hébreux du désert, étaient de même nature, ce qui expliquerait que les naziréens fussent des buveurs d'eau. Zélateurs consacrés à l'élohim ancestral, qui s'était révélé au Sinaï, le Dieu unique et vivant dégagé de tout naturisme et, par là, de toute attache avec l'ébriété, les naziréens étaient considérés comme doués d'un pouvoir extraordinaire, soit musculaire (Samson), soit au point de vue de l'inspiration (Samuel), inspiration causée par l'Esprit de Jéhovah, opposée à celle que pouvait procurer l'exaltation par l'ivresse (cf. No 6:3, Jug 13:14). Voir Naziréens, Récabites.

--Mais il faut aller plus loin. Les naziréens devaient s'abstenir aussi de manger du raisin et de faire entrer dans leur alimentation quoi que ce fût qui vînt de la vigne. Comme les Récabites, ils s'abstenaient de planter le cep. Leur attitude doit donc être expliquée moins par la crainte de la boisson fermentée que par l'horreur de la culture, dont la vigne était la principale ressource, surtout en Canaan et en Syrie (Thoutmès III disait de la Syrie centrale : « Le vin y est plus abondant que l'eau »). S'ils ne buvaient que de l'eau, c'est parce qu'ils incarnaient le type de la piété du désert.

Il faut se garder toutefois de voir dans ce type de piété la caractéristique de la foi primitive des Hébreux. Au temps des Juges, un homme écouté, Jotham, jeune fils de Gédéon, dans une parabole où il exprime par ailleurs le plus pur jéhovisme théocratique, ne fait-il pas dire à la vigne : « Renoncerais-je à mon vin qui réjouit Dieu et les hommes ? » (Jug 9:13, cf. Ps 104:15, Sir 31:27). Par ce loetificat, Israël s'inscrit en faux contre la théorie qui veut que l'Hébreu authentique, le jéhoviste primitif fût un nomade irréductible, adversaire de la culture et du vin. (Cf. De 29:6) Les prophètes non plus, dans les temps postérieurs, n'eurent pas ce type de piété. Ils ne condamnaient pas la culture ; « habiter sous sa vigne et sous son figuier » était, même pour les plus spiritualistes, une image du bonheur messianique (Mic 4:4). Ils ne condamnaient pas non plus l'usage du vin ; le « cantique de la vigne », qui est une des plus belles pages d'Ésaïe, et où Israël est appelé « la vigne de Jéhovah » (Esa 5:7), suffit à lui seul à le prouver. N'oublions pas non plus que parmi les délices assurées aux tribus de Jacob par la Terre Promise se trouve l'exceptionnelle fécondité des vignobles, dont les espions rapportent un témoignage sous la forme d'une grappe géante portée par deux hommes (No 13:23).

Ce que les prophètes condamnent, c'est l'abus des boissons fermentées, l'ivresse. Leurs textes laissent à penser que les ravages faits par l'ivrognerie en Israël étaient grands (voir Vin, parag. 5). Sur ce point comme sur d'autres, les tribus avaient été « canaanisées » ; c'était la revanche de « Canaan » réduit à l'esclavage par Sem en suite de la malédiction prononcée par Noé contre celui de ses fils qui l'avait surpris en état d'ivresse (Ge 9:24,26). Sans parler du livre des Proverbes, qui révèle par ses avertissements combien le fléau était grave (Pr 20:1 23:29,35 31:4), Amos, Osée, Michée et surtout Ésaïe dénoncent l'ivresse et ses conséquences (Am 6:6, Os 4:11, Mic 2:11, Esa 5:11 22:13 28:1,7).

Même dans les repas cultuels (De 14:26), l'abus du vin causait des scandales. C'est cet abus de boisson aux repas sacrés qui fait croire à Héli qu'Anne est ivre (1Sa 11:3) et qui fait dire à Esaïe : « Toutes les tables sont pleines de vomissements » (Esa 28:8). On ne voudrait pas retrouver dans les repas sacrés de la nouvelle alliance des excès déjà condamnés dans l'ancienne ; mais 1Co 11:21 nous oblige à reconnaître que l'intempérance s'était glissée à Corinthe jusque dans les agapes de la Cène : « L'un a faim tandis que l'autre est ivre » (méthiieï). --Voir le mot de Paulin de Nole, dans l'article Art, parag. 3.

Déjà l'Ancien Testament disait clairement que l'ivresse était ruineuse pour l'âme ; le grand-prêtre devait s'abstenir de toute boisson fermentée lorsqu'il avait à entrer dans le tabernacle (Le 10:9). Dans la nouvelle alliance, Paul recommande que l'évêque ne soit pas « adonné au vin » (1Ti 3:3). L'abus de la boisson attire le châtiment (Mt 24:49) et compte au nombre des « oeuvres de la chair » qui excluent ceux qui les commettent de « l'héritage du Royaume de Dieu » (Ga 5:21 1Co 6:10).

Les méfaits de l'ivresse nous font-ils un devoir de supprimer le vin ? C'est ce que pensent les philanthropes qui ont amené, par exemple, aux États-Unis, le régime sec, et les chrétiens, ouvriers du relèvement des buveurs, qui ont obtenu dans certaines Églises que le vin de la Cène fût remplacé par du jus de raisin non fermenté. Pour si respectables que soient les intentions ici en cause, elles ne nous paraissent pas s'être inspirées de la méthode du Seigneur. Jésus a dit : coupe la main, arrache l'oeil, et non pas : supprime l'objet ou la personne que, dans leur passion coupable, la main veut saisir, l'oeil regarder. Il nous montre par là que ce n'est pas par des restrictions extérieures, mais par un changement intérieur que le bien s'accomplit, et que c'est sur ce changement-là, dans tous les domaines, que notre effort doit se porter. On ne forme pas une conscience en mettant des barreaux à la fenêtre.

Dans le cas du régime sec, si le résultat de la prohibition officielle est de multiplier les ventes frauduleuses et de raffiner l'hypocrisie, elle aura, pour extirper un mal social, multiplié un mal moral plus profond, plus subtil et dès lors plus difficile à combattre.

Dans le cas de la Cène, les promoteurs du mouvement s'en prennent au seul sacrement que Jésus ait institué de sa propre initiative (puisque le baptême remonte à Jean), lorsqu'il a béni la coupe, et dit du vin qu'elle contenait : « Ceci est mon sang ». En remplaçant le vin par un liquide sans alcool, ils ôtent à la coupe la seule vertu antiseptique qu'elle contenait. Leur logique doit les amener à la cupule individuelle. Dans leur sollicitude pour un buveur, incomplètement relevé puisqu'il lui suffit à l'heure la plus spirituelle du culte de tremper ses lèvres dans du vin pour se sentir ressaisi par le vice, ils oublient qu'il y avait au temps de Jésus beaucoup d'ivrognes et beaucoup de contagieux. Croyant le servir plus fidèlement et l'honorer davantage, ils corrigent le geste de Jésus et professent que le Maître, en instituant parmi ses disciples de tous les temps la circulation d'une coupe remplie de vin, a accompli un acte dont il n'avait pas calculé les conséquences.

Le terme d'ivresse est employé souvent au sens métaphorique dans l'A.T. :

ivre de sang (De 32:42, Esa 34:5, Jer 46:10, Eze 39:19, Za 9:15 Ap 17:6) ;

ivre d'effroi (Jer 23:9 25:27, Ps 107:27) ;

ivre de douleur (Eze 23:33, La 3:15) ;

ivre d'amour (Ca 1:1, De 29:19, Pr 7:18) ;

ivre de passion coupable (Esa 24:20 28:1,3,7, Jer 13:13 51:7 Ap 17:2, Joe 1:5) ;

Pour avoir bu à la coupe de la colère de Dieu :
Israël (Ps 60:5, Esa 29:9,10 51:17 et suivants),

ses ennemis (Esa 63:6, cf. Za 12:2),

l'Egypte (Esa 19:14),

Moab (Jer 48:26),

Babylone (Jer 51:39),

Ninive (Na 3:11),

Edom. (La 4:21)

--Pour l'ivresse source d'inspiration, voir Dionysos.

Un papyrus découvert en 1897 place parmi les agrapha (voir ce mot) cette déclaration de Jésus parlant des hommes au milieu desquels il a exercé son ministère : « Je leur suis apparu dans la chair et je les ai trouvés tous ivres, et aucun n'était altéré. » A rapprocher de ces paroles l'appel de Jésus : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive ! » (Jn 7:37) et le passage où Jéhovah (Jer 31:25), parlant des grâces qu'il répandra lors de la nouvelle alliance, dit : « J'enivrerai l'âme altérée et je rassasierai toute âme languissante » (les LXX traduisent : « J'ai enivré », éméthusa). Le parallélisme ici établi entre l'enivrement et le rassasiement donne à penser que, dans le langage hébraïque, l'expression « enivrer » pouvait à l'occasion désigner simplement : faire boire jusqu'à satiété (hébreu râvâh). C'est de cet enivrement que parle Jérémie. (cf. Ag 1:6) L'âme humaine ne peut être assouvie qu'en Dieu.

Alex. W.

Révision Yves Petrakian 2005

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 9

      21 Il but du vin et devint ivre, si bien qu’il se dénuda au milieu de sa tente.
      24 Lorsqu’il eut fini de cuver son vin, Noé apprit ce que lui avait fait son fils cadet
      26 Il dit encore : « Béni soit l'Eternel, le Dieu de Sem, et que Canaan soit son esclave !

      Genèse 19

      32 Viens, faisons boire du vin à notre père et couchons avec lui afin de lui donner une descendance. »

      Lévitique 10

      9 « Tu ne boiras ni vin ni boisson alcoolisée, toi ainsi que tes fils, lorsque vous entrerez dans la tente de la rencontre, sinon vous mourrez. Ce sera une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations

      Nombres 6

      3 il s'abstiendra de vin et de boisson alcoolisée. Il ne boira ni vinaigre fait avec du vin, ni vinaigre fait avec une boisson alcoolisée. Il ne boira d'aucune liqueur tirée des raisins et il ne mangera pas de raisins, ni frais ni secs.

      Nombres 13

      23 Ils arrivèrent jusqu'à la vallée d'Eshcol, où ils coupèrent une branche de vigne avec une grappe de raisin. Ils la portèrent à deux au moyen d'une perche. Ils prirent aussi des grenades et des figues.

      Nombres 28

      7 L’offrande liquide qui l’accompagne sera d'un litre pour chaque agneau. C'est dans le lieu saint que tu verseras l’offrande de vin à l'Eternel.

      Juges 9

      13 Mais la vigne leur répondit : ‘Comment pourrais-je renoncer à mon vin, qui réjouit Dieu et les hommes, pour aller m’agiter au-dessus des arbres ?’

      Juges 13

      4 Maintenant fais bien attention de ne boire ni vin ni liqueur forte et de ne rien manger d'impur,
      14 Elle ne goûtera à aucun produit de la vigne, elle ne boira ni vin ni liqueur forte et elle ne mangera rien d'impur. Elle respectera tout ce que je lui ai prescrit. »

      1 Samuel 11

      3 Les anciens de Jabès lui dirent : « Accorde-nous une trêve de sept jours afin que nous envoyions des messagers dans tout le territoire d'Israël. Si personne ne vient nous secourir, nous nous livrerons à toi. »

      1 Samuel 25

      36 Abigaïl arriva vers Nabal alors qu’il faisait un festin digne d’un roi dans sa maison. Il avait le cœur joyeux et il était complètement ivre. Elle ne lui dit pas un seul mot jusqu'au matin.

      2 Samuel 11

      13 David l'invita à manger et à boire en sa présence et il l'enivra. Le soir, Urie sortit pour s’étendre sur son lit avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit pas chez lui.

      Psaumes 60

      5 Tu as fait voir de dures épreuves à ton peuple, tu nous as fait boire un vin qui nous a étourdis.

      Psaumes 75

      9 Il y a dans la main de l’Eternel une coupe où fermente un vin plein de liqueurs mêlées. Il en verse, et tous les méchants de la terre boivent, ils vident la coupe jusqu’à la lie.

      Psaumes 104

      15 le vin qui réjouit le cœur de l’homme et fait plus que l’huile resplendir son visage, et le pain qui fortifie le cœur de l’homme.

      Psaumes 107

      27 saisis de vertige, ils titubaient comme un homme ivre, et toute leur habileté était réduite à néant.

      Proverbes 7

      18 Viens, enivrons-nous d'amour jusqu'au matin, livrons-nous aux jouissances de la passion !

      Proverbes 9

      2 Elle a abattu son bétail, mélangé son vin et dressé sa table.
      5 « Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai mélangé !

      Proverbes 20

      1 Le vin est moqueur, les boissons fortes sont bruyantes ; s’en enivrer n’est pas sage.

      Proverbes 23

      21 car l'ivrogne et celui qui se livre à des excès s'appauvrissent, et la somnolence fait porter des haillons.
      29 Pour qui les « ah » ? Pour qui les « hélas » ? Pour qui les disputes ? Pour qui les plaintes ? Pour qui les blessures sans raison ? Pour qui les yeux rouges ?
      35 « On m'a frappé et je n'ai pas mal ! On m'a battu et je ne sens rien ! Quand me réveillerai-je ? J'en veux encore ! »

      Proverbes 26

      9 Une épine brandie par un homme ivre, voilà ce qu’est un proverbe dans la bouche d’hommes stupides.

      Proverbes 31

      4 Ce n'est pas aux rois, Lemuel, ce n'est pas aux rois de boire du vin, ni aux princes de rechercher des boissons fortes.

      Cantique 1

      1 Cantique des cantiques de Salomon.

      Cantique 8

      2 Je te conduirais, je t’amènerais chez ma mère, tu m’instruirais et je te ferais boire du vin parfumé, du jus de mes grenades.

      Esaïe 5

      7 Oui, la vigne de l'Eternel, le maître de l’univers, c'est la communauté d'Israël, et Juda, c'est le plant qui faisait son plaisir. Il avait espéré de la droiture et voici de l’injustice, de la justice et voici des cris d’accusation !
      11 Malheur à ceux qui courent de bon matin après les boissons enivrantes et qui s’attardent, le soir, parce qu’ils sont échauffés par le vin !
      22 Malheur à ceux qui sont forts pour boire du vin et experts dans la préparation des liqueurs fortes,

      Esaïe 19

      14 L'Eternel a déversé au milieu d'elle un esprit de vertige et ils égarent les Egyptiens dans tout ce qu’ils font ; ils sont pareils à un homme ivre qui titube en vomissant.

      Esaïe 22

      13 et voici de la gaieté et de la joie ! On abat des bœufs et l'on tue des brebis, on mange de la viande et l'on boit du vin : * « Mangeons et buvons, puisque demain nous mourrons ! » dit-on.

      Esaïe 24

      20 La terre tremble comme un homme ivre, elle branle comme une cabane. Sa révolte pèse sur elle, elle s’écroule et ne se relève plus.

      Esaïe 28

      1 Malheur à la couronne éclatante dont sont fiers les ivrognes d'Ephraïm, à la fleur fanée qui fait l'éclat de sa parure sur la cime de la vallée fertile, à ceux qui s'enivrent de vin !
      3 Elle sera piétinée, la couronne éclatante dont sont fiers les ivrognes d'Ephraïm ;
      7 Mais eux aussi, ils titubent sous l’effet du vin et les liqueurs fortes les égarent ; prêtres et prophètes titubent sous l’effet des liqueurs fortes, ils sont troublés par le vin, ils s’égarent à cause des liqueurs fortes. Ils titubent en prophétisant, ils vacillent en rendant leurs verdicts.
      8 Toutes les tables sont pleines de vomissements infects ; il n’y a plus aucune place intacte.

      Esaïe 29

      9 Restez bouche bée, stupéfaits ! Collez-vous les yeux et devenez aveugles ! Ils sont ivres, mais ce n'est pas à cause du vin ; ils titubent, mais ce n'est pas sous l'effet des liqueurs fortes.
      10 En effet, l'Eternel a déversé sur vous *un esprit de torpeur. Prophètes, il a fermé vos yeux, voyants, il a couvert votre tête.

      Esaïe 34

      5 C’est que mon épée s'est enivrée dans le ciel. La voici qui descend pour frapper Edom, ce peuple que, pour respecter le droit, j'ai voué à la destruction définitive.

      Esaïe 51

      17 Réveille-toi ! Réveille-toi ! Lève-toi, Jérusalem, toi qui as bu, donnée par l'Eternel, la coupe de sa colère, qui as bu, qui as vidé jusqu’au fond la coupe destinée à étourdir !

      Esaïe 63

      6 J'ai piétiné des peuples dans ma colère, je les ai rendus ivres dans ma fureur et j'ai fait couler leur sang par terre. »

      Jérémie 13

      13 Alors tu leur diras : ‘Voici ce que dit l’Eternel : Je vais remplir d’ivresse tous les habitants de ce pays, les rois qui sont assis sur le trône de David, les prêtres, les prophètes et tous les habitants de Jérusalem.

      Jérémie 23

      9 Message concernant les prophètes. Mon cœur est brisé à l’intérieur de moi, tous mes os tremblent. Je suis pareil à un homme ivre, à un homme fort emporté par le vin, à cause de l'Eternel et à cause de ses paroles saintes.

      Jérémie 25

      27 L’Eternel m’a ordonné : « Annonce-leur : ‘Voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël : Buvez, enivrez-vous, vomissez et tombez sans plus vous relever devant l'épée que j’envoie parmi vous !’

      Jérémie 31

      25 En effet, je désaltère celui qui est fatigué et je rassasie tous ceux qui dépérissent.

      Jérémie 46

      10 Ce jour appartient au Seigneur, à l'Eternel, le maître de l’univers. C'est un jour de vengeance où il se venge de ses ennemis. L'épée dévore, elle se rassasie, elle s'enivre de leur sang. Oui, c’est un repas sacrificiel pour le Seigneur, pour l'Eternel, le maître de l’univers, qui se déroule dans le pays du nord, sur les rives de l'Euphrate.

      Jérémie 48

      26 Enivrez-le, car c’est à l’Eternel qu’il s'est attaqué ! Moab se roule dans son vomi, il provoque lui aussi la moquerie.

      Jérémie 51

      7 Babylone était une coupe d'or dans la main de l'Eternel. Elle enivrait toute la terre. Les nations ont bu de son vin, c'est pourquoi elles se sont conduites comme des folles.
      39 Quand ils seront enfiévrés, j’organiserai leur orgie. Je les rendrai ivres pour qu'ils soient gais, qu’ils s'endorment d'un sommeil perpétuel et ne se réveillent plus, déclare l'Eternel.

      Lamentations 3

      15 Il m'a rassasié d’herbes amères, il m'a enivré d'absinthe.

      Lamentations 4

      21 Réjouis-toi, exprime ta joie, fille d'Edom, habitante du pays d'Uts ! Vers toi aussi, la coupe passera : tu t'enivreras et tu montreras ta nudité.

      Ezéchiel 23

      33 Tu seras remplie d'ivresse et de douleur. C'est une coupe de dévastation et de consternation, c’est la coupe de ta sœur Samarie.

      Ezéchiel 39

      19 A ce sacrifice que je vous offre, vous mangerez de la graisse jusqu’à saturation et vous boirez du sang jusqu'à l’ivresse.

      Osée 4

      11 La prostitution, le vieux vin et le vin nouveau font perdre la raison.

      Joël 1

      5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, lamentez-vous parce que le vin nouveau vous est enlevé de la bouche !

      Amos 6

      6 Ils boivent le vin dans de larges coupes, ils ont recours à la meilleure huile, mais ils ne s'attristent pas de la ruine de Joseph.

      Michée 2

      11 Si un homme court après le vent et débite des mensonges : « Je vais te prophétiser sur le vin, sur les boissons fortes », il sera pour ce peuple un prophète.

      Michée 4

      4 Ils habiteront chacun au milieu de ses vignes et de ses figuiers, et il n'y aura personne pour les troubler, car la bouche de l'Eternel, le maître de l’univers, a parlé.

      Nahum 3

      11 Toi aussi, tu seras enivrée, tu te cacheras, toi aussi, tu chercheras un refuge contre l'ennemi.

      Habacuc 2

      15 Malheur à celui qui fait boire son prochain, à toi qui verses ton outre pour l'enivrer afin de voir sa nudité !

      Aggée 1

      6 Vous semez beaucoup et vous récoltez peu ; vous mangez et vous n'êtes pas rassasiés ; vous buvez et vous n'êtes pas désaltérés ; vous êtes habillés et vous n'avez pas chaud ; le salaire de celui qui travaille tombe dans un sac percé.

      Zacharie 9

      15 L'Eternel, le maître de l’univers, les protégera, ils dévoreront, ils écraseront les pierres de la fronde ; ils boiront, ils seront bruyants comme s’ils étaient ivres, ils seront pleins comme une coupe, comme les angles de l'autel.

      Zacharie 12

      2 Je ferai de Jérusalem une coupe enivrante pour tous les peuples environnants. Il en ira de même pour Juda lors du siège de Jérusalem.

      Matthieu 24

      49 s'il se met à battre ses compagnons, s'il mange et boit avec les ivrognes,

      Jean 7

      37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, debout, s'écria : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive.

      Romains 16

      9 Saluez Urbain, notre collaborateur en Christ, et mon bien-aimé Stachys.

      1 Corinthiens 6

      10 ni les voleurs, ni les hommes toujours désireux de posséder plus, ni les ivrognes, ni les calomniateurs, ni les exploiteurs n'hériteront du royaume de Dieu.

      1 Corinthiens 11

      21 car, dès que vous vous mettez à table, chacun s'empresse de prendre son propre repas, de sorte que l'un a faim, tandis que l'autre est ivre.

      Galates 5

      21 l'envie, [les meurtres, ] l'ivrognerie, les excès de table et les choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait : ceux qui ont un tel comportement n'hériteront pas du royaume de Dieu.

      Ephésiens 5

      18 Ne vous enivrez pas de vin : cela mène à la débauche. Soyez au contraire remplis de l'Esprit :

      1 Timothée 3

      3 Il ne doit pas être buveur, violent [ni attiré par le gain], mais au contraire doux, pacifique et désintéressé.

      Apocalypse 17

      2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’immoralité, et c'est du vin de sa prostitution que les habitants de la terre se sont enivrés. »
      6 Je vis cette femme ivre du sang des saints, du sang des témoins de Jésus. En la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Emilie Charette Rendez-Vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider