Dictionnaire Biblique de Top Bible

JEAN (évangile de) 1.

Ouvrage fréquemment désigné aussi sous l'appellation, un peu moins précise, de quatrième évangile : dans le N.T. tel que nous l'a légué l'antiquité chrétienne, il fait suite aux évangiles synoptiques (voir art.), les complète et en forme le couronnement.

I Contenu.

La division en chapitres, sans être plus défectueuse que dans le reste de la Bible, cache les véritables divisions de ce livre plutôt qu'elle n'aide à les discerner. Le quatrième évang, s'ouvre par une introduction ou prologue (Jn 1:1,18), destiné a donner au lecteur l'intelligence de ce qui va suivre en montrant en Jésus l'incarnation d'un être si étroitement apparenté à Dieu qu'il est digne d'être appelé le Fils unique et qui, en sa qualité de Parole ou de Verbe divin, a été l'agent de la création et demeure l'organe par excellence de la révélation (voir surtout v. 18). A cette page d'une inspiration religieuse incomparable, et où vibre l'écho des saintes expériences de l'auteur du livre, fait suite un morceau de caractère historique (Jn 1:19-2:12) rapportant le témoignage rendu à Jésus par Jean-Baptiste (Jn 1:19-34), la rencontre de Jésus avec ses premiers disciples (Jn 1:35-51) et son retour en Galilée, marqué par l'accomplissement de son premier miracle (Jn 2:1,12). Le corps de l'ouvrage (Jn 2:13-12:50) se compose de cinq groupes de faits et de discours, généralement rattachés à la célébration de fêtes juives qui ont conduit Jésus à Jérusalem et dont voici l'énumération :

--1 er groupe (Jn 2:13-4:54), premier séjour à Jérusalem, à l'occasion de la Pâque, marqué de trois incidents : la purification du temple (Jn 2:13,25), l'entretien avec Nicodème (Jn 3:1,21) et un nouveau témoignage de Jean-Baptiste (Jn 3:22-36). Au retour Jésus, traversant la Samarie, s'entretient auprès du puits de Jacob avec une Samaritaine et consacre deux jours à l'évangélisation des habitants de Sichar (Jn 4:1,42). Rentré en Galilée, il guérit, sans l'avoir vu, le fils d'un officier royal de Capernaüm (Jn 4:43-54).

--2 e groupe (Jn 5), nouveau séjour à Jérusalem à l'occasion d'une fête des Juifs (vraisemblablement la fête de Purim), guérison du paralytique de Béthesda et discours de Jésus en réponse aux accusations portées contre lui pour avoir opéré cette guérison le jour du sabbat.

--3 e groupe (Jn 6), où le lecteur est ramené sans avertissement en Galilée, à l'approche d'une deuxième Pâque (verset 4). Ici se placent : la multiplication des pains, la marche de Jésus sur les eaux, le discours sur le pain de vie, prononcé le lendemain dans la synagogue de Capernaüm, et la crise qui s'ensuivit, détachant de Jésus une partie de ses disciples, mais resserrant et scellant définitivement les liens qui l'unissaient aux Douze.

--4 e groupe (Jn 7:1-10:21), troisième séjour à Jérusalem, où Jésus, après avoir résisté aux injonctions de ses frères, se rend néanmoins « en secret » (Jn 7:10) pour assister à la fête des Tabernacles. Reconnu, il a avec les Juifs de longues discussions relativement à son origine et à sa mission, discussions dont le récit est coupé, dans nos textes, par l'épisode interpolé de la femme adultère (Jn 7:53-8:11). Jésus, qui a failli être lapidé par ses interlocuteurs pour avoir dit qu'il était avant Abraham (Jn 8:58 et suivant), quitte précipitamment le temple, mais s'arrête à la sortie du parvis pour guérir l'aveugle-né (Jn 9). Cette guérison, opérée elle aussi un jour de sabbat, provoque parmi les Juifs de vives contestations et de nouvelles mesures d'opposition, qui dictent à Jésus les réflexions sur le vrai et les faux bergers, sur la vraie porte des brebis et sur le bon berger (Jn 10:1-21).

--5e groupe : (Jn 10:22-12:50) A la fête de la Dédicace, qui avait lieu en hiver (Jn 10:22), Jésus se trouve encore ou se trouve de nouveau en Judée ; la discussion avec les Juifs se rallume et prend une tournure qui l'oblige à aller chercher la sécurité au delà du Jourdain (Jn 10:22-42). La mort de Lazare le ramène tôt après à Béthanie et la résurrection de son ami, en lui gagnant de nouveaux disciples, détermine chez ses adversaires la résolution de le faire disparaître au plus tôt et à tout prix (Jn 11). Le ministère de Jésus se termine (Jn 12:1-11) par l'onction de Béthanie, « six jours avant la Pâque », suivie, le lendemain, de l'entrée glorieuse à Jérusalem (Jn 12:12,19). L'incident qui couronne cette suprême journée et met un terme prophétique, sinon à la carrière de Jésus, du moins à son activité messianique, est la démarche de quelques Grecs désireux de le voir et d'entrer en relation avec lui (Jn 12:20,36). Cette démarche, qui l'émeut profondément en lui rappelant qu'il doit mourir pour que son oeuvre porte le fruit attendu, lui inspire ses dernières déclarations publiques, que l'évangéliste fait suivre de ses propres réflexions attristées (Jn 12:37-50).

--Le récit de la Passion, qui s'ouvre au ch. 13, remplit la fin du livre (jusqu'au ch. 20). Jésus prend avec ses disciples un dernier repas, au cours duquel il leur donne un suprême exemple de condescendance et d'amour en leur lavant les pieds (Jn 13:1,30) ; puis viennent, à partir de Jn 13:31, les derniers entretiens, qui s'achèvent (Jn 17) par la prière sacerdotale. C'est alors l'arrestation de Jésus (Jn 18:1,11), la comparution devant Anne et Caïphe et le reniement de Pierre (Jn 18:12-27) ; puis ce sont les longs efforts pour arracher à Pilate la ratification de la sentence de mort (Jn 18:28-19:16) ; c'est enfin la mise en croix (Jn 19:17-30) et la sépulture (Jn 19:31-42). Le ch. 20 (Jn 20) consacré au récit de la résurrection, relate trois apparitions de Jésus à Jérusalem, deux le jour même où le tombeau fut trouvé vide (apparitions à Marie de Magdala et aux disciples, Thomas non compris) et une, huit jours plus tard, aux disciples, y compris Thomas.

-L'évangile se clôt (Jn 20:30 et suivant) par un bref épilogue répondant au prologue et indiquant de façon précise l'intention qui a poussé l'auteur à prendre la plume : convaincre ses lecteurs que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu et, en les amenant à la foi, leur ouvrir l'accès de la vraie vie. Le ch. 21 forme un appendice dont la coloration est très semblable à celle de l'évangile, mais où se fait entendre, semble-t-il, une autre voix (voir v. 24). Cet appendice raconte une apparition du Ressuscité à sept disciples sur les bords de la mer de Tibériade et la restauration de Pierre dans sa charge d'apôtre. Il se termine par l'attestation que les faits relatés dans l'ouvrage ont été non seulement racontés, mais mis par écrit par « le disciple que Jésus aimait » (verset 24).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Lévitique 20

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Tu diras aux Israélites : Si un Israélite ou un étranger qui séjourne en Israël livre l'un de ses enfants à Moloc, il sera puni de mort : le peuple du pays le lapidera.
      3 Quant à moi, je me tournerai contre cet homme et je l’exclurai du milieu de son peuple, parce qu'il a livré un de ses enfants à Moloc, rendu mon sanctuaire impur et déshonoré mon saint nom.
      4 Si le peuple du pays ferme les yeux sur le fait que cet homme livre un de ses enfants à Moloc, s'il ne le fait pas mourir,
      5 je me tournerai, moi, contre cet homme et contre sa famille et je l’exclurai du milieu de son peuple avec tous ceux qui, à sa suite, se prostituent à Moloc.
      6 » Si quelqu'un s'adresse à ceux qui invoquent les esprits et aux spirites pour se prostituer à eux, je me tournerai contre lui et je l’exclurai du milieu de son peuple.
      7 Vous vous consacrerez et vous serez saints, car je suis l'Eternel, votre Dieu.
      8 Vous respecterez mes prescriptions et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Eternel qui vous considère comme saints.
      9 » *Si quelqu’un maudit son père ou sa mère, il sera puni de mort ; il a maudit son père ou sa mère, son sang retombera sur lui.
      10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.
      11 Si un homme couche avec la femme de son père et dévoile ainsi la nudité de son père, cet homme et cette femme seront punis de mort, leur sang retombera sur eux.
      12 Si un homme couche avec sa belle-fille, ils seront tous deux punis de mort. Ils ont commis un acte abominable, leur sang retombera sur eux.
      13 » Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils commettent tous deux un acte abominable. Ils seront punis de mort, leur sang retombera sur eux.
      14 Si un homme épouse la fille et la mère, c'est un crime. On les brûlera au feu, elles et lui, afin que ce crime n'existe pas au milieu de vous.
      15 » Si un homme couche avec une bête, il sera puni de mort et vous tuerez la bête.
      16 Si une femme s'approche d'une bête pour se prostituer à elle, tu tueras la femme et la bête. Elles seront mises à mort, leur sang retombera sur elles.
      17 » Si un homme épouse sa sœur, fille de son père ou de sa mère, s'il voit sa nudité et qu'elle voie la sienne, c'est une honte ; ils seront exclus sous les yeux des membres de leur peuple. Il a dévoilé la nudité de sa sœur, il supportera les conséquences de sa faute.
      18 Si un homme couche avec une femme qui a ses règles et dévoile sa nudité, il expose la perte de sang de la femme et elle-même l’expose. Ils seront tous deux exclus du milieu de leur peuple.
      19 Tu ne dévoileras pas la nudité de la sœur de ta mère ni celle de la sœur de ton père, car celui qui fait cela met à nu sa proche parente. Ils supporteront les conséquences de leur faute.
      20 » Si un homme couche avec sa tante, il dévoile la nudité de son oncle. Ils supporteront les conséquences de leur péché : ils mourront sans enfant.
      21 Si un homme épouse la femme de son frère, c'est une souillure. Il a dévoilé la nudité de son frère, ils resteront sans enfant.
      22 » Vous respecterez toutes mes prescriptions et toutes mes règles, vous les mettrez en pratique, afin que le pays où je vous conduis pour vous y établir ne vous vomisse pas.
      23 Vous ne suivrez pas les coutumes des nations que je vais chasser devant vous, car elles ont fait cela et je les ai en horreur.
      24 Je vous ai dit : ‘C'est vous qui posséderez leur pays, c’est moi qui vous le donnerai en possession. C'est un pays où coulent le lait et le miel.’Je suis l'Eternel, votre Dieu, qui vous ai séparés des autres peuples.
      25 » Vous respecterez la distinction entre les animaux purs et impurs, entre les oiseaux purs et impurs, afin de ne pas vous rendre vous-mêmes abominables par des animaux, des oiseaux et tous les reptiles de la terre que je vous ai appris à distinguer comme impurs.
      26 Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l'Eternel. Je vous ai séparés des autres peuples afin que vous m’apparteniez.
      27 » Si un homme ou une femme a en lui l'esprit d'un mort ou un esprit de divination, il sera puni de mort. On le lapidera, son sang retombera sur lui. »

      Lévitique 21

      1 L'Eternel dit à Moïse : « Transmets ces instructions aux prêtres, aux fils d'Aaron : Un prêtre ne se rendra pas impur parmi son peuple pour un mort,
      2 excepté pour ses plus proches parents : sa mère, son père, son fils, son frère.
      3 Pour sa sœur encore vierge, qui lui est proche puisqu’elle n'est pas mariée, il peut aussi se rendre impur.
      4 Chef parmi son peuple, il ne se rendra pas impur : il se profanerait.
      5 » Les prêtres ne se feront pas de tonsure sur la tête, ils ne raseront pas les coins de leur barbe et ne feront pas d'incisions sur leur corps.
      6 Ils seront saints pour leur Dieu et ils ne déshonoreront pas son nom, car ils offrent à l'Eternel les sacrifices passés par le feu, la nourriture de leur Dieu ; ils seront donc saints.
      7 Ils n’épouseront pas une femme prostituée ou déshonorée, ni une femme rejetée par son mari, car ils sont saints pour leur Dieu.
      8 Tu considéreras un prêtre comme saint, car il offre l'aliment de ton Dieu. Il sera saint pour toi, car je suis saint, moi, l'Eternel, qui vous considère comme saints.
      9 Si la fille d'un prêtre se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père. Elle sera brûlée au feu.
      10 » Le prêtre qui a la supériorité sur ses frères, celui sur la tête duquel a été versée l'huile d'onction et qui a été établi dans ses fonctions et habillé des vêtements sacrés, ne défera pas sa chevelure et ne déchirera pas ses vêtements.
      11 Il ne s’approchera d’aucun mort, il ne se rendra pas impur, ni pour son père ni pour sa mère.
      12 Il ne sortira pas du sanctuaire et ne profanera pas le sanctuaire de son Dieu, car l'huile d'onction de son Dieu est une couronne sur lui. Je suis l'Eternel.
      13 » Il épousera une femme vierge.
      14 Il n’épousera ni une veuve, ni une femme rejetée par son mari, ni une femme déshonorée ou prostituée. Mais il épousera une femme vierge qui soit membre de son peuple.
      15 Ainsi il ne déshonorera pas sa descendance parmi son peuple, car je suis l'Eternel qui le considère comme saint. »
      16 L'Eternel dit à Moïse :
      17 « Transmets ces instructions à Aaron : Aucun de tes descendants qui, au fil des générations, aura un défaut corporel ne s'approchera pour offrir la nourriture de son Dieu.
      18 Aucun homme avec un défaut corporel ne pourra s'approcher, qu’il soit aveugle, boiteux, défiguré ou difforme,
      19 qu’il ait une fracture au pied ou à la main,
      20 qu’il soit bossu ou nain, qu’il ait une tache à l'œil, la gale, une dartre ou les testicules écrasés.
      21 Aucun homme de la tribu du prêtre Aaron avec un défaut corporel ne s'approchera pour offrir à l'Eternel les sacrifices passés par le feu. Il a un défaut corporel, il ne s'approchera pas pour offrir la nourriture de son Dieu.
      22 Il pourra manger la nourriture de son Dieu, des offrandes très saintes et saintes,
      23 mais il n'ira pas vers le voile et ne s'approchera pas de l'autel, car il a un défaut corporel. Il ne profanera pas mes sanctuaires, car je suis l'Eternel qui les considère comme saints. »
      24 Moïse transmit tout cela à Aaron et à ses fils, ainsi qu’à tous les Israélites.

      Jean 1

      1 Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.
      18 Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans l’intimité du Père, est celui qui l'a fait connaître.
      19 Voici le témoignage de Jean lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des Lévites pour lui demander : « Toi, qui es-tu ? »
      20 Il déclara et sans restriction affirma : « Moi, je ne suis pas le Messie. »
      21 Ils lui demandèrent : « Qui es-tu donc ? Es-tu Elie ? » Et il dit : « Je ne le suis pas. » « Es-tu le prophète ? » Et il répondit : « Non. »
      22 Ils lui dirent alors : « Qui es-tu ? Nous devons donner une réponse à ceux qui nous ont envoyés ! Que dis-tu de toi-même ? »
      23 « Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : ‘Rendez le chemin du Seigneur droit’, comme l’a dit le prophète Esaïe. »
      24 Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens.
      25 Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es ni le Messie, ni Elie, ni le prophète ? »
      26 Jean leur répondit : « Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous se trouve quelqu'un que vous ne connaissez pas.
      27 Il vient après moi [mais il m’a précédé, ] et je ne suis pas digne de détacher la courroie de ses sandales. »
      28 Cela se passait à Béthanie, de l'autre côté du Jourdain, où Jean baptisait.
      29 Le lendemain, il vit Jésus s’approcher de lui et dit : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.
      30 C'est celui à propos duquel j'ai dit : ‘Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il existait avant moi.’
      31 Pour ma part, je ne le connaissais pas, mais c'est afin de le faire connaître à Israël que je suis venu baptiser d'eau. »
      32 Jean rendit aussi ce témoignage : « J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui.
      33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau m'a dit : ‘Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est lui qui baptise du Saint-Esprit.’
      34 Et moi, j'ai vu et j'atteste qu'il est le Fils de Dieu. »
      35 Le lendemain, Jean était encore là avec deux de ses disciples.
      36 Il vit Jésus passer et dit : « Voici l'Agneau de Dieu. »
      37 Les deux disciples l'entendirent prononcer ces paroles et suivirent Jésus.
      38 Jésus se retourna et, voyant qu'ils le suivaient, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui signifie maître –, où habites-tu ? »
      39 « Venez, leur dit-il, et voyez. » Ils y allèrent [donc], virent où il habitait et restèrent avec lui ce jour-là. C'était environ quatre heures de l'après-midi.
      40 André, le frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean et qui avaient suivi Jésus.
      41 Il rencontra d'abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie », ce qui correspond à Christ.
      42 Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit : « Tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas », ce qui signifie Pierre.
      43 Le lendemain, Jésus décida de se rendre en Galilée. Il rencontra Philippe et lui dit : « Suis-moi. »
      44 Philippe était de Bethsaïda, la ville d'André et de Pierre.
      45 Philippe rencontra Nathanaël et lui dit : « Nous avons trouvé celui que Moïse a décrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé : Jésus de Nazareth, fils de Joseph. »
      46 Nathanaël lui dit : « Peut-il sortir quelque chose de bon de Nazareth ? » Philippe lui répondit : « Viens et vois. »
      47 Jésus vit Nathanaël s'approcher de lui et dit de lui : « Voici vraiment un Israélite en qui il n'y a pas de ruse. »
      48 « D'où me connais-tu ? » lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : « Avant que Philippe t'appelle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. »
      49 Nathanaël répondit : « Maître, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. »
      50 Jésus lui répondit : « Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois ? Tu verras de plus grandes choses que celles-ci. »
      51 Il ajouta : « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez [désormais] le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. »

      Jean 2

      1 Or, le troisième jour, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là.
      2 Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples.
      3 Comme le vin venait à manquer, la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont plus de vin. »
      4 Jésus lui répondit : « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n'est pas encore venue. »
      5 Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'il vous dira. »
      6 Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune une centaine de litres.
      7 Jésus leur dit : « Remplissez d'eau ces jarres. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
      8 « Puisez maintenant, leur dit-il, et apportez-en à l'organisateur du repas. » Et ils lui en apportèrent.
      9 L'organisateur du repas goûta l'eau changée en vin. Ne sachant pas d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient bien, il appela le marié
      10 et lui dit : « Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré ; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent ! »
      11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.
      12 Après cela, il descendit à Capernaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y restèrent que peu de jours.
      13 La Pâque juive était proche et Jésus monta à Jérusalem.
      14 Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple.
Afficher tous les 755 versets relatifs
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider