Dictionnaire Biblique de Top Bible

JEAN (évangile de) 2.

II Rapports avec les évangiles synoptiques.

Les critiques qui ont étudié ce sujet ont insisté principalement sur les différences. Celles-ci sont assurément considérables ; toutefois, il nous paraît utile, avant de nous y arrêter à notre tour, de noter ici et d'affirmer de la façon la plus catégorique qu'évangiles synoptiques et 4 e évangile dérivent incontestablement de la même tradition ; que leur but, aux uns et aux autres, est de fournir la preuve que Jésus de Nazareth est bien le Messie promis et attendu ; qu'ils dépeignent sous les mêmes couleurs sa carrière à la fois tragique et glorieuse, le montrent accomplissant les mêmes oeuvres, éveillant les mêmes espoirs et provoquant les mêmes haines, entouré des mêmes disciples et se heurtant aux mêmes adversaires, trahi par Judas, renié par Pierre, condamné par le sanhédrin, livré par Pilate, mis en croix entre deux malfaiteurs, ressuscité à l'aube du troisième jour et élevé à la droite du Père. Pas un mot n'autorise à penser que les auteurs des évangiles synoptiques et les milieux qu'ils représentaient aient pris à l'égard de Jésus une autre attitude et attendu de lui d'autres bienfaits que le croyant ou le groupe de croyants auxquels nous devons le 4 e évangile. Mais, une fois ceci noté et noté comme la chose essentielle, force nous est de convenir qu'il existe entre les Synoptiques et le 4 e évangile des divergences nombreuses et importantes sur lesquelles il serait vain de chercher à faire le silence. Il ressort déjà très nettement de l'exposé que nous avons donné du contenu du 4 e évang, que le plan de celui-ci est tout autre que celui des Synoptiques ; tandis que ceux-ci visent à donner une vue d'ensemble du ministère de Jésus, le 4 e évang, s'est borné à recueillir un certain nombre de traits caractéristiques, de préférence étrangers à la narration synoptique, et particulièrement propres à illustrer le thème énoncé dans le prologue et dont la démonstration est le but même de l'évangile. Mais cette différence de méthode, si frappante qu'elle soit, ne suffirait pas, à elle seule, à créer une grosse difficulté et ce sont d'autres constatations, plus embarrassantes, qui ont donné naissance à ce que l'on appelle le problème johannique. Les différences que nous allons passer en revue peuvent se répartir en deux groupes. Elles portent, les unes sur le tableau que trace le 4 e évangile du ministère de Jésus, sur la durée qu'il lui assigne, sur le théâtre géographique qu'il lui attribue, sur le caractère de certains faits et sur la date à laquelle ces faits sont placés ; les autres sur le portrait qu'il trace de Jésus et sur la description qu'il fait de ses méthodes d'enseignement et d'action.

1.

LE MINISTERE DE JESUS,

(a) Théâtre géographique et durée. A s'en tenir à l'impression générale créée par les Synoptiques, l'activité de Jésus aurait été une activité exclusivement galiléenne et son ministère, à l'occasion duquel ils ne font mention que d'une seule fête de Pâque, celle-là même qui fut marquée par sa mort, n'aurait duré que quelques mois, huit à dix tout au plus. D'après le 4 e évangile, au contraire, l'activité de Jésus se serait déroulée en Judée tout autant qu'en Galilée ; en tout cas, il aurait fait plusieurs séjours à Jérusalem ou dans les environs, et certains de ces séjours sembleraient avoir duré des semaines et même des mois. D'autre part, le 4 e évangile, qui mentionne expressément trois fêtes de Pâque, assigne par ce fait même au ministère de Jésus une durée de deux ans et quelques semaines. Il était même de mode autrefois de parler de trois ans et demi ; mais on s'accorde aujourd'hui à donner la préférence, dans le passage Jn 5:1, à la leçon : une fête des Juifs, plutôt qu'à celle du « texte reçu » : la fête des Juifs, qui faisait penser à la Pâque (pour ce point de vue, voir la carte n° 5 des voyages de Jésus, pl. V) ; en outre, il est manifestement exagéré, au vu du langage très précis de Jn 2:12, de postuler un ministère de cinq à six mois pour rendre compte des faits qui précédèrent la Pâque de Jn 2:13 ; une période de quelques semaines, mettons deux mois, y suffit amplement. Nous n'avons pas à rechercher, en ce moment, si sur ces deux points il convient de donner la préférence à la tradition johannique ou à ce qui paraît être la tradition synoptique ; nous constatons simplement l'écart des deux traditions.

(b) Autres divergences. A cette différence de caractère général s'en ajoutent d'autres qui, bien qu'ayant trait à des faits particuliers, n'en ont pas moins une réelle gravité. Peut-être n'y a-t-il pas lieu de s'arrêter longuement à deux rectifications explicites des données synoptiques : « Car Jean n'avait pas encore été mis en prison... » (Jn 3:24), qui s'oppose à Mr 1:14 ; et : « Six jours avant la Pâque... » (Jn 12:1), qui corrige Mr 14:1. Mais voici qui est déjà plus important. Jean, nous l'avons vu, place au début du ministère de Jésus la purification du temple (Jn 2:13-22) ; dont les Synoptiques font l'un des incidents décisifs de la semaine de la passion (Mr 11:5,17). Fait plus extraordinaire encore, les deux traditions diffèrent relativement à la date de la mort de Jésus : d'après les Synoptiques, ce fut « le premier jour des pains sans levain, où l'on immolait la Pâque » (Mr 14:1 et suivant), soit le 14 nisan, (voir Ex 12:6, Le 23:5) que Jésus célébra la Cène, et le lendemain 15 nisan qu'il fut crucifié ; tandis que, d'après Jn 13:1, la Pâque n'avait pas encore commencé lorsque Jésus prit avec les Douze son dernier repas, qui, à première vue, n'eut rien d'un repas pascal ; on voit aussi qu'à l'aube suivante, lorsque les chefs, qui venaient de le condamner, se rendirent auprès de Pilate pour obtenir ratification de la sentence, ils évitèrent d'entrer dans le prétoire « afin de ne pas se souiller et de pouvoir manger la Pâque » (Jn 18:28) ; de plus, le passage Jn 19:14 dit expressément que « c'était la préparation de la Pâque », ce qui fixe indiscutablement au 14 nisan la mort de Jésus (voir Chronol. du N.T., I, 4). Notons encore ces trois points, dont le dernier surtout est d'une gravité qui n'échappera à personne : d'après Mr 15:25, la mise en croix eut lieu dès la troisième heure, tandis que, selon Jn 19:14, il était la sixième heure lorsque Pilate, mettant un terme à ses hésitations, céda aux instances des Juifs et leur livra Jésus pour être crucifié. Mr 15:40 mentionne, parmi les femmes qui assistaient de loin au crucifiement, Marie de Magdala et Salomé, et ignore la présence de Marie, mère de Jésus, alors que, d'après Jn 19:25, Marie se tenait près de la croix « avec sa soeur, Marie, femme de Clopas, Marie de Magdala et le disciple que Jésus aimait ». Au matin de la résurrection enfin, d'après Mr 16:1,8, les femmes, s'étant rendues au sépulcre, en trouvèrent la pierre roulée et, y ayant pénétré, y virent un jeune homme vêtu de blanc, qui leur annonça la résurrection de Jésus et les chargea d'avertir ses disciples que Jésus les précédait en Galilée, « où ils le verraient ». D'après Jn 20:1, Marie semble s'être rendue seule au tombeau, où Pierre pénétra le premier (verset 6), et ce fut le jour même, à Jérusalem, qu'eurent lieu les deux premières apparitions du Ressuscité.

2.

LE PORTRAIT DE JESUS.

On a certainement tort d'opposer, comme on le fait parfois, le Jésus des Synoptiques au Jésus du 4 e évang, comme si l'humanité était le trait dominant du premier, et la divinité, une divinité à peine voilée, le trait caractéristique du second. A bien des égards, le Christ des Synoptiques, qui dispose d'une puissance sans limites, qui se donne pour le juge suprême de l'humanité, qui revendique la dignité de Fils au sens absolu du terme (Mt 11:27, Mr 13:32) et promet aux siens sa présence perpétuelle (Mt 28:20), n'est pas moins divin que le Christ de Jean ; et celui-ci, qui ressent la fatigue et la soif (Jn 4:6 et suivant), qui pleure (Jn 11:35), qui se trouble (Jn 12:27), qui prie (Jn 17), n'est, en fait, guère moins humain que le Christ des Synoptiques. Il n'en est pas moins certain qu'entre les deux portraits il y a des nuances assez marquées. Et d'abord, la façon de s'exprimer que lui prêtent les deux traditions est si différente qu'il n'est nul besoin d'être un théologien de profession pour reconnaître à première vue et, pour ainsi dire, sans possibilité aucune de se tromper, la provenance des paroles de Jésus qui nous ont été conservées. Le langage de Jésus, dans les Synoptiques, est le langage simple, varié et abondamment imagé de l'homme du peuple ; les exemples concrets et les métaphores y foisonnent ; les comparaisons dont il se sert à chaque instant se transforment aisément en de vivants tableaux ou en de palpitants récits ; la pensée suit un ordre logique et progressif ; elle éveille chez l'auditeur des représentations toujours exactes et précises. Aussi personne ne cherchera-t-il ailleurs que dans les Synoptiques le mot sur la lampe qu'on ne met pas sous le boisseau après l'avoir allumée, les textes sur la prière et le pardon des offenses, la parabole du bon Samaritain, la description de la justice qui ouvre l'accès du royaume des cieux, etc. Chez Jean, la parole de Jésus a beaucoup moins de couleur ; elle s'exprime en termes plus abstraits, qui vont généralement par paires et tantôt s'opposent et tantôt se complètent : la vie et la mort, l'esprit et la chair, la lumière et les ténèbres, la vérité et le mensonge, Dieu et le monde, le Père et le Fils ; les mots croire, connaître, aimer, glorifier sont parmi les plus caractéristiques de son vocabulaire ; les paraboles sont remplacées par des allégories : la porte, le berger, le cep et les sarments, dans lesquelles le sens spirituel ou mystique se lie à l'image de façon continue. De plus, les particules logiques n'ont pas toujours leur valeur habituelle ; les mots s'ajoutent ou, mieux encore, se superposent bien plus qu'ils ne s'enchaînent, et la pensée se déroule en spirale montante plutôt qu'elle ne s'avance en droite ligne. Enfin et surtout, l'observateur attentif ne peut manquer de constater qu'il y a analogie frappante et presque identité entre la façon de parler et le tour d'esprit de Jésus dans l'évangile, et le langage et les conceptions de Jean tels que nous les trouvons dans l'épître.

--Si de la forme nous passons au fond, nous constatons de nouveau que, dans les Synoptiques, l'enseignement de Jésus se distingue par sa richesse et sa variété et qu'autour de la notion du royaume de Dieu, qui en est l'objet principal, viennent se grouper toute sorte de considérations, d'exhortations, d'instructions où se reflètent toutes les situations et tous les aspects de la vie ; un simple coup d'oeil jeté sur Mt 5 à Mt 7 ou Mt 13 fera comprendre notre pensée mieux que de longues explications. Il saute aux yeux, d'autre part, que les discours du Christ, dans le 4 e évangile, roulent presque exclusivement sur sa mission divine et sur les motifs qui devraient engager les hommes à la discerner. Autre différence également significative : Jésus, dans les Synoptiques, tout en parlant avec autorité et en accomplissant des oeuvres qui ont à un haut degré le caractère messianique, évite de se donner ouvertement et explicitement pour le Christ ; il réprime les manifestations prématurées ou intempestives de la foule et des malades qu'il guérit ; il s'abstient soigneusement de catéchiser ses disciples sur le sujet de sa messianité ; et quand ceux-ci, après avoir été de sa part les objets d'une longue et patiente éducation, proclament, par la bouche de Pierre, la conviction à laquelle ils sont arrivés, il leur interdit d'en faire part à autrui (Mr 8:27,30) ; ce n'est qu'au tout dernier moment et alors qu'il n'y a plus rien à ménager qu'il organise la grande manifestation messianique qui sera le suprême appel adressé à la population de Jérusalem (Mr 11:1-10).

Le Christ de Jean, désigné comme tel par Jean-Baptiste (Jn 1:30 3:28,30), reconnu d'emblée et annoncé par ses disciples (Jn 1:42,48), se donne expressément pour le Messie en s'entretenant avec la Samaritaine (Jn 4:25) et avec l'aveugle-né (Jn 9:37) ; et si, dans ses discussions avec les Juifs, il s'attire le reproche de ne pas se prononcer assez explicitement et de tenir ses auditeurs en suspens (Jn 10:24), toutes les paroles mises dans sa bouche par l'évangéliste, tous les titres qu'il assume et toutes les exigences qu'il élève, proclament sa conviction d'être l'envoyé du Père, le Fils de Dieu, le Christ. Relevons enfin les deux façons extrêmement différentes dont le rôle et la mission du Christ sont présentés dans les deux traditions. Les Synoptiques sont tout pénétrés d'eschatologie : l'avènement du Fils de l'homme (autre nom du Messie) marquera la fin de l'économie présente ; il est imminent, mais sera précédé de bouleversements et de catastrophes sans nom qui s'abattront sur Israël et sur le monde au cours de la génération à laquelle Jésus appartient (Mt 24:34). Sans ignorer complètement l'eschatologie, (voir Jn 5:28 et suivant) le 4 e évang, la transforme radicalement et substitue au retour du Christ sur les nuées du ciel son retour par le Saint-Esprit et sa présence permanente dans le coeur et dans la vie des croyants (voir ch. 14-16). En voilà plus qu'il n'en faut pour montrer qu'il existe réellement un problème johannique qui réclame toute notre attention ; ce problème a, du reste, d'autres aspects encore, qui se révéleront à nous à mesure que nous avancerons dans notre étude.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Exode 12

      6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, où toute l'assemblée d'Israël le sacrifiera au coucher du soleil.

      Lévitique 4

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Transmets ces instructions aux Israélites : Lorsque quelqu'un péchera involontairement contre l'un des commandements de l'Eternel en faisant des choses qui ne doivent pas se faire,
      3 si c'est le prêtre consacré par onction qui a péché et a rendu par là le peuple coupable, il offrira à l'Eternel, en sacrifice d'expiation pour le péché qu'il a commis, un jeune taureau sans défaut.
      4 Il amènera le taureau à l'entrée de la tente de la rencontre, devant l'Eternel. Il posera sa main sur la tête du taureau et l’égorgera devant l'Eternel.
      5 Le prêtre consacré par onction prendra du sang du taureau et l'apportera dans la tente de la rencontre.
      6 Il trempera son doigt dans le sang et il en fera 7 fois l'aspersion devant l'Eternel, en face du voile du sanctuaire.
      7 Le prêtre mettra du sang sur les cornes de l'autel des parfums odoriférants, qui est devant l'Eternel dans la tente de la rencontre. Il versera tout le sang du taureau au pied de l'autel des holocaustes, qui est à l'entrée de la tente de la rencontre.
      8 Il enlèvera toute la graisse du taureau expiatoire, la graisse qui couvre les entrailles et toute celle qui y est attachée,
      9 les deux rognons et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu'il détachera près des rognons.
      10 Le prêtre enlèvera ces parties comme on les enlève du taureau dans le sacrifice de communion et il les brûlera sur l'autel des holocaustes.
      11 Mais la peau du taureau, toute sa viande avec sa tête, ses pattes, ses entrailles et ses excréments,
      12 le taureau entier, il l'emportera à l’extérieur du camp, dans un endroit pur où l'on jette les cendres, et il le brûlera au feu sur du bois ; c'est sur le tas de cendres qu’on le brûlera.
      13 » Si c'est toute l'assemblée d'Israël qui a péché involontairement, si sans y prêter attention elle a fait contre l'un des commandements de l'Eternel des choses qui ne doivent pas se faire et s’est ainsi rendue coupable,
      14 et si le péché commis vient à être découvert, l'assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d'expiation et on l'amènera devant la tente de la rencontre.
      15 Les anciens d'Israël poseront leurs mains sur la tête du taureau devant l'Eternel et l’on égorgera le taureau devant l'Eternel.
      16 Le prêtre consacré par onction apportera du sang du taureau dans la tente de la rencontre.
      17 Il trempera son doigt dans le sang et il en fera 7 fois l'aspersion devant l'Eternel, en face du voile.
      18 Il mettra du sang sur les cornes de l'autel qui est devant l'Eternel dans la tente de la rencontre. Puis il versera tout le sang au pied de l'autel des holocaustes, qui est à l'entrée de la tente de la rencontre.
      19 Il enlèvera toute la graisse du taureau et la brûlera sur l'autel.
      20 Il procédera avec ce taureau exactement comme pour le taureau expiatoire. C'est ainsi que le prêtre fera l’expiation pour eux, et le pardon leur sera accordé.
      21 Il emportera le taureau à l’extérieur du camp et il le brûlera comme le premier taureau. C'est un sacrifice d'expiation pour l'assemblée.
      22 » Si c'est un chef qui a péché, s’il a fait involontairement contre l'un des commandements de l'Eternel, son Dieu, des choses qui ne doivent pas se faire et s’est ainsi rendu coupable,
      23 et s’il vient à découvrir le péché qu'il a commis, il offrira en sacrifice un bouc mâle sans défaut.
      24 Il posera sa main sur la tête du bouc et l’égorgera à l’endroit où l'on égorge les holocaustes devant l'Eternel. C'est un sacrifice d'expiation.
      25 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime expiatoire, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera le sang au pied de l'autel des holocaustes.
      26 Il brûlera toute la graisse sur l'autel, comme la graisse du sacrifice de communion. C'est ainsi que le prêtre fera pour ce chef l'expiation de son péché, et le pardon lui sera accordé.
      27 » Si c'est quelqu'un du peuple qui a péché involontairement en faisant contre l'un des commandements de l'Eternel des choses qui ne doivent pas se faire et en se rendant ainsi coupable,
      28 et s’il vient à découvrir le péché qu'il a commis, il offrira en sacrifice une chèvre, une femelle sans défaut, pour le péché qu'il a commis.
      29 Il posera sa main sur la tête de la victime expiatoire et l’égorgera à l’endroit où l'on égorge les holocaustes.
      30 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera tout le sang au pied de l'autel.
      31 Le prêtre enlèvera toute la graisse, comme on enlève la graisse du sacrifice de communion, et il la brûlera sur l'autel ; son odeur sera agréable à l'Eternel. C'est ainsi que le prêtre fera l’expiation pour cet homme, et le pardon lui sera accordé.
      32 » Si c’est un agneau qu’il offre en sacrifice d'expiation, il offrira une femelle sans défaut.
      33 Il posera sa main sur la tête de la victime et l’égorgera en sacrifice d'expiation à l’endroit où l'on égorge les holocaustes.
      34 Le prêtre prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l'autel des holocaustes et il versera tout le sang au pied de l'autel.
      35 Le prêtre enlèvera toute la graisse comme on enlève la graisse de l'agneau dans le sacrifice de communion, et il la brûlera sur l'autel comme un sacrifice passé par le feu pour l'Eternel. C'est ainsi que le prêtre fera pour cet homme l'expiation du péché qu'il a commis, et le pardon lui sera accordé.

      Lévitique 14

      1 L'Eternel dit à Moïse :
      2 « Voici quelle sera la loi sur le lépreux pour le jour de sa purification. On l'amènera devant le prêtre.
      3 Le prêtre sortira du camp et examinera le lépreux. Si le lépreux est guéri de la plaie de la lèpre,
      4 le prêtre ordonnera que l'on prenne, pour celui qui doit être purifié, deux oiseaux vivants et purs, du bois de cèdre, du cramoisi et de l'hysope.
      5 Le prêtre ordonnera qu'on égorge l'un des oiseaux sur un vase de terre, sur de l'eau vive.
      6 Il prendra l'oiseau vivant, le bois de cèdre, le cramoisi et l'hysope, et il les trempera avec l'oiseau vivant dans le sang de l'oiseau égorgé sur l'eau vive.
      7 Il fera sept fois l'aspersion sur celui qui doit être purifié de la lèpre. Puis il le déclarera pur et lâchera l'oiseau vivant dans les champs.
      8 » Celui qui se purifie lavera ses vêtements, rasera tous ses poils et se baignera dans l'eau. Il sera pur. Ensuite il pourra entrer dans le camp, mais il restera 7 jours à l’extérieur de sa tente.
      9 Le septième jour, il rasera tous ses poils, sa tête, sa barbe, ses sourcils, il rasera tous ses poils. Il lavera ses vêtements et baignera son corps dans l'eau, et il sera pur.
      10 Le huitième jour, il prendra deux agneaux sans défaut et une brebis d'un an sans défaut, une offrande de 6 litres et demi de fleur de farine pétrie à l'huile et 3 décilitres d'huile.
      11 Le prêtre qui fait la purification présentera l'homme qui se purifie et tous ces éléments devant l'Eternel, à l'entrée de la tente de la rencontre.
      12 » Le prêtre prendra l'un des agneaux et l'offrira en sacrifice de culpabilité avec les 3 décilitres d'huile. Il fera avec eux le geste de présentation devant l'Eternel.
      13 Il égorgera l'agneau à l’endroit où l'on égorge les victimes expiatoires et les holocaustes, dans le lieu saint. En effet, dans le sacrifice de culpabilité comme dans le sacrifice d'expiation, la victime est pour le prêtre. C'est une chose très sainte.
      14 Le prêtre prendra du sang de la victime de culpabilité. Il en mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
      15 Le prêtre prendra la mesure d'huile et il en versera dans le creux de sa main gauche.
      16 Il trempera le doigt de sa main droite dans l'huile qui est dans le creux de sa main gauche et il fera avec le doigt 7 fois l'aspersion de l'huile devant l'Eternel.
      17 Il mettra de l'huile qui lui reste dans la main sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, par-dessus le sang de la victime de culpabilité.
      18 Le prêtre mettra ce qui lui reste d'huile dans la main sur la tête de celui qui se purifie afin de faire l'expiation pour lui devant l'Eternel.
      19 Puis il offrira le sacrifice d'expiation et il fera l'expiation pour celui qui se purifie de sa souillure. Ensuite il égorgera l'holocauste.
      20 Il offrira sur l'autel l'holocauste et l'offrande. C’est ainsi que le prêtre fera l'expiation pour cette personne et elle sera pure.
      21 » Si la personne est pauvre et ne dispose pas de moyens suffisants, elle prendra un seul agneau, qui sera offert en sacrifice de culpabilité avec le geste de présentation et avec lequel on fera l'expiation pour elle. Elle prendra 2 litres de fleur de farine pétrie à l'huile pour l'offrande et 3 décilitres d'huile.
      22 Elle prendra aussi deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, en fonction de ses moyens, l'un pour le sacrifice d'expiation, l'autre pour l'holocauste.
      23 Le huitième jour, elle apportera tous ces éléments au prêtre à l'entrée de la tente de la rencontre, devant l'Eternel, pour sa purification.
      24 » Le prêtre prendra l'agneau destiné au sacrifice de culpabilité et les 3 décilitres d'huile, et il fera avec eux le geste de présentation devant l'Eternel.
      25 Il égorgera l'agneau du sacrifice de culpabilité, prendra du sang de la victime de culpabilité et en mettra sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.
      26 Le prêtre versera de l'huile dans le creux de sa main gauche.
      27 Il fera avec le doigt de sa main droite 7 fois l'aspersion de l'huile qui est dans sa main gauche devant l'Eternel.
      28 Il mettra de l'huile qui est dans sa main sur le lobe de l'oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, là où il a mis du sang de la victime de culpabilité.
      29 Le prêtre mettra ce qui lui reste d'huile dans la main sur la tête de celui qui se purifie afin de faire l'expiation pour lui devant l'Eternel.
      30 Puis il offrira l'une des tourterelles ou l'un des jeunes pigeons que la personne aura pu se procurer,
      31 l'un en sacrifice d'expiation, l'autre en holocauste avec l'offrande. C’est ainsi qu’il fera l'expiation devant l'Eternel pour celui qui se purifie. »
      32 Telle est la loi pour la purification de celui qui a une plaie de lèpre et qui ne dispose pas de moyens suffisants.
      33 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron :
      34 « Lorsque vous serez entrés dans le pays de Canaan dont je vous donne la possession, si je mets une plaie de lèpre sur une maison du pays que vous posséderez,
      35 le propriétaire de la maison ira le déclarer au prêtre en disant : ‘J'aperçois comme une plaie dans ma maison.’
      36 Avant d’entrer dans la maison pour examiner la plaie, le prêtre ordonnera qu'on la vide afin que tout ce qu’elle contient ne devienne pas impur. Après cela, il entrera pour examiner la maison.
      37 » Le prêtre examinera la plaie. S'il voit qu'elle se présente sur les murs de la maison sous forme de cavités verdâtres ou rougeâtres qui font un creux dans le mur,
      38 il sortira de la maison et, quand il sera à la porte, il fera fermer la maison pour 7 jours.
      39 Il y retournera le septième jour. S'il voit que la plaie s'est étendue sur les murs de la maison,
      40 il ordonnera qu'on enlève les pierres attaquées de la plaie et qu'on les jette à l’extérieur de la ville, dans un endroit impur.
      41 Il fera racler tout l'intérieur de la maison et l'on jettera à l’extérieur de la ville, dans un endroit impur, la poussière qu'on aura raclée.
      42 On prendra d'autres pierres que l'on mettra à la place des premières et l'on prendra un autre mortier pour recrépir la maison.
      43 » Si la plaie apparaît de nouveau dans la maison après qu'on a enlevé les pierres, raclé et recrépi la maison,
      44 le prêtre y retournera. S'il voit que la plaie s'est étendue dans la maison, c'est une lèpre durable dans la maison. Elle est impure.
      45 On démolira la maison, les pierres, le bois et tout le mortier de la maison. On portera ces éléments à l’extérieur de la ville dans un endroit impur.
      46 Si quelqu’un est entré dans la maison pendant toute la période où elle était fermée, il sera impur jusqu'au soir.
      47 Si quelqu’un y a couché, il lavera ses vêtements. Si quelqu’un y a mangé, il lavera aussi ses vêtements.
      48 » Si le prêtre qui est retourné dans la maison voit que la plaie ne s'est pas étendue après que la maison a été recrépie, il déclarera la maison pure, car la plaie est guérie.
      49 Il prendra deux oiseaux, du bois de cèdre, du cramoisi et de l'hysope pour purifier la maison.
      50 Il égorgera l'un des oiseaux sur un vase de terre, sur de l'eau vive.
      51 Il prendra le bois de cèdre, l'hysope, le cramoisi et l'oiseau vivant, les trempera dans le sang de l'oiseau égorgé et dans l'eau vive et fera 7 fois l'aspersion sur la maison.
      52 Il purifiera la maison avec le sang de l'oiseau, l'eau vive, l'oiseau vivant, le bois de cèdre, l'hysope et le cramoisi.
      53 Il lâchera l'oiseau vivant à l’extérieur de la ville, dans les champs. C'est ainsi qu'il fera l'expiation pour la maison et elle sera pure. »
      54 Telle est la loi pour toute plaie de lèpre et pour la teigne,
      55 pour la lèpre des vêtements et des maisons,
      56 pour les grosseurs, les dartres et les taches :
      57 elle enseigne quand une chose est impure et quand elle est pure. Telle est la loi sur la lèpre.

      Lévitique 23

      5 » Le quatorzième jour du premier mois, au coucher du soleil, ce sera la Pâque de l'Eternel.

      Matthieu 5

      1 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s'assit et ses disciples s'approchèrent de lui.
      2 Puis il prit la parole pour les enseigner ; il dit :
      3 « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient !
      4 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés !
      5 Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre !
      6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
      7 Heureux ceux qui font preuve de bonté, car on aura de la bonté pour eux !
      8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
      9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
      10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient !
      11 Heureux serez-vous lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.
      12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.
      13 » Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors et piétiné par les hommes.
      14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut pas être cachée,
      15 et on n'allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
      16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu'ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste.
      17 » Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
      18 En effet, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre n’auront pas disparu, pas une seule lettre ni un seul trait de lettre ne disparaîtra de la loi avant que tout ne soit arrivé.
      19 Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera aux autres, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
      20 En effet, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des spécialistes de la loi et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.
      21 » Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commet un meurtre mérite de passer en jugement.’
      22 Mais moi je vous dis : Tout homme qui se met [sans raison] en colère contre son frère mérite de passer en jugement ; celui qui traite son frère d’imbécile mérite d'être puni par le tribunal, et celui qui le traite de fou mérite d'être puni par le feu de l'enfer.
      23 Si donc tu présentes ton offrande vers l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
      24 laisse ton offrande devant l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande.
      25 Mets-toi rapidement d'accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que tu ne sois mis en prison.
      26 Je te le dis en vérité, tu n'en sortiras pas avant d'avoir remboursé jusqu'au dernier centime.
      27 » Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
      28 Mais moi je vous dis : Tout homme qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.
      29 Si ton œil droit te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      30 Et si ta main droite te pousse à mal agir, coupe-la et jette-la loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d'un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer.
      31 » Il a été dit : Que celui qui renvoie sa femme lui donne une lettre de divorce.
      32 Mais moi, je vous dis : Celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère.
      33 » Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne violeras pas ton serment, mais tu accompliras ce que tu as promis au Seigneur.
      34 Mais moi je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu,
      35 ni par la terre, parce que c'est son marchepied, ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi.
      36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux pas rendre blanc ou noir un seul cheveu.
      37 Que votre parole soit ‘oui’pour oui, ‘non’pour non ; ce qu'on y ajoute vient du mal.
      38 » Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
      39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.
      40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.
      41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.
      42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.
      43 » Vous avez appris qu'il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’
      44 Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,
      45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
      46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même ?
      47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les membres des autres peuples n'agissent-ils pas de même ?
      48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

      Matthieu 7

      1 » Ne jugez pas afin de ne pas être jugés,
      2 car on vous jugera de la même manière que vous aurez jugé et on utilisera pour vous la mesure dont vous vous serez servis.
      3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?
      4 Ou comment peux-tu dire à ton frère : ‘Laisse-moi enlever la paille de ton œil’, alors que toi, tu as une poutre dans le tien ?
      5 Hypocrite, enlève d'abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour retirer la paille de l'œil de ton frère.
      6 » Ne donnez pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et qu'ils ne se retournent pour vous déchirer.
      7 » Demandez et l'on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira.
      8 En effet, toute personne qui demande reçoit, celui qui cherche trouve et l'on ouvre à celui qui frappe.
      9 Qui parmi vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ?
      10 Ou s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?
      11 Si donc, mauvais comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, votre Père céleste donnera d’autant plus volontiers de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
      12 » Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.
      13 » Entrez par la porte étroite ! En effet, large est la porte, spacieux le chemin menant à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là,
      14 mais étroite est la porte, resserré le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.
      15 » Méfiez-vous des prétendus prophètes ! Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces.
      16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des ronces ou des figues sur des chardons ?
      17 Tout bon arbre produit de bons fruits, mais le mauvais arbre produit de mauvais fruits.
      18 Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
      19 Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
      20 C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
      21 » Ceux qui me disent : ‘Seigneur, Seigneur !’n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père céleste.
      22 Beaucoup me diront ce jour-là : ‘Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé en ton nom ? N'avons-nous pas chassé des démons en ton nom ? N'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ?’
      23 Alors je leur dirai ouvertement : ‘Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, vous qui commettez le mal !’
      24 » C'est pourquoi, toute personne qui entend ces paroles que je dis et les met en pratique, je la comparerai à un homme prudent qui a construit sa maison sur le rocher.
      25 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison ; elle ne s’est pas écroulée, parce qu'elle était fondée sur le rocher.
      26 Mais toute personne qui entend ces paroles que je dis et ne les met pas en pratique ressemblera à un fou qui a construit sa maison sur le sable.
      27 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; elle s’est écroulée et sa ruine a été grande. »
      28 Quand Jésus eut fini de prononcer ces paroles, les foules restèrent frappées par son enseignement,
      29 car il enseignait avec autorité, et non comme leurs spécialistes de la loi.

      Matthieu 11

      27 Mon Père m’a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.

      Matthieu 13

      1 Ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord du lac.
      2 La foule se rassembla autour de lui, si nombreuse qu'il monta dans une barque où il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.
      3 Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses. Il dit :
      4 « Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin ; les oiseaux vinrent et la mangèrent.
      5 Une autre partie tomba dans un sol pierreux où elle n'avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un terrain profond,
      6 mais quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.
      7 Une autre partie tomba parmi les ronces ; les ronces poussèrent et l'étouffèrent.
      8 Une autre partie tomba dans la bonne terre ; elle donna du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1.
      9 Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende. »
      10 Les disciples s'approchèrent et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »
      11 Jésus [leur] répondit : « Parce qu'il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du royaume des cieux, mais qu'à eux cela n'a pas été donné.
      12 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il a.
      13 C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient pas et qu’en entendant ils n'entendent pas et ne comprennent pas.
      14 Pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas, vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.
      15 En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur cœur ne comprenne, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse.
      16 Mais heureux sont vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent !
      17 Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.
      18 » Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.
      19 Lorsqu'un homme entend la parole du royaume et ne la comprend pas, le mauvais vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.
      20 Celui qui a reçu la semence dans le sol pierreux, c'est celui qui entend la parole et l’accepte aussitôt avec joie ;
      21 mais il n'a pas de racines en lui-même, il est l’homme d’un moment et, dès que surviennent les difficultés ou la persécution à cause de la parole, il trébuche.
      22 Celui qui a reçu la semence parmi les ronces, c'est celui qui entend la parole, mais les préoccupations de ce monde et l’attrait trompeur des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse.
      23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit avec un rapport de 100, 60 ou 30 pour 1. »
      24 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à un homme qui avait semé une bonne semence dans son champ.
      25 Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s'en alla.
      26 Lorsque le blé eut poussé et donné du fruit, la mauvaise herbe apparut aussi.
      27 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : ‘Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? Comment se fait-il donc qu'il y ait de la mauvaise herbe ?’
      28 Il leur répondit : ‘C'est un ennemi qui a fait cela.’Les serviteurs lui dirent : ‘Veux-tu que nous allions l'arracher ?’
      29 ‘Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe vous ne déraciniez en même temps le blé.
      30 Laissez l'un et l'autre pousser ensemble jusqu'à la moisson et, au moment de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.’ »
      31 Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ.
      32 C'est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle a poussé, elle est plus grande que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. »
      33 Il leur dit cette autre parabole : « Le royaume des cieux ressemble à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine pour faire lever toute la pâte. »
      34 Jésus dit toutes ces choses en paraboles à la foule, et il ne lui parlait pas sans parabole
      35 afin que s'accomplisse ce que le prophète avait annoncé : J'ouvrirai ma bouche pour parler en paraboles, je proclamerai des choses cachées depuis la création [du monde].
      36 Alors Jésus renvoya la foule et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui en disant : « Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ. »
      37 Il [leur] répondit : « Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme ;
      38 le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les enfants du royaume ; la mauvaise herbe, ce sont les enfants du mal ;
      39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
      40 Tout comme on arrache la mauvaise herbe et la jette au feu, on fera de même à la fin du monde :
      41 le Fils de l'homme enverra ses anges ; ils arracheront de son royaume tous les pièges et ceux qui commettent le mal,
      42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
      43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles [pour entendre] entende.
      44 » Le royaume des cieux ressemble [encore] à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède et achète ce champ.
      45 » Le royaume des cieux ressemble encore à un marchand qui cherche de belles perles.
      46 Lorsqu'il a trouvé une perle de grande valeur, il est allé vendre tout ce qu'il possédait et l'a achetée.
      47 » Le royaume des cieux ressemble encore à un filet jeté dans la mer et qui ramène des poissons de toutes sortes.
      48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent sur le rivage et s’asseyent ; puis ils mettent dans des paniers ce qui est bon et jettent ce qui est mauvais.
      49 Il en ira de même à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes
      50 et les jetteront dans la fournaise de feu, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
      51 [Jésus leur dit : ] « Avez-vous compris tout cela ? » « Oui, [Seigneur] », répondirent-ils.
      52 Et il leur dit : « C'est pourquoi, tout spécialiste de la loi instruit de ce qui concerne le royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. »
      53 Lorsque Jésus eut fini de dire ces paraboles, il partit de là.
      54 Il se rendit dans sa patrie, et il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient : « D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
      55 N'est-il pas le fils du charpentier ? N'est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude ne sont-ils pas ses frères ?
      56 Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D'où lui vient donc tout cela ? »
      57 Et il représentait un obstacle pour eux. Mais Jésus leur dit : « Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa famille. »
      58 Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit à cause de leur incrédulité.

      Matthieu 24

      34 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas avant que tout cela n'arrive.

      Matthieu 28

      20 et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »

      Marc 1

      14 Après que Jean eut été arrêté, Jésus alla en Galilée. Il proclamait la bonne nouvelle [du royaume] de Dieu

      Marc 8

      27 Jésus s'en alla avec ses disciples dans les villages voisins de Césarée de Philippe. Il leur posa en chemin cette question : « Qui suis-je, d’après les hommes ? »
      30 Jésus leur recommanda sévèrement de n'en parler à personne.

      Marc 11

      1 Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, près de Bethphagé et de Béthanie, vers le mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples
      2 en leur disant : « Allez au village qui est devant vous. Dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel personne n'est encore monté. Détachez-le et amenez-le.
      3 Si quelqu'un vous demande : ‘Pourquoi faites-vous cela ?’répondez : ‘Le Seigneur en a besoin’, et à l'instant il le laissera venir ici. »
      4 Les disciples partirent ; ils trouvèrent l'ânon attaché dehors près d'une porte, dans la rue, et ils le détachèrent.
      5 Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent : « Que faites-vous ? Pourquoi détachez-vous cet ânon ? »
      6 Ils répondirent comme Jésus le leur avait dit, et on les laissa faire.
      7 Ils amenèrent l'ânon à Jésus, jetèrent leurs vêtements sur lui, et Jésus s'assit dessus.
      8 Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin, et d'autres des branches qu'ils coupèrent dans les champs.
      9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
      10 Béni soit le règne qui vient [au nom du Seigneur], le règne de David, notre père ! Hosanna dans les lieux très hauts ! »
      17 et il les enseignait en disant : « N'est-il pas écrit : Mon temple sera appelé une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. »

      Marc 13

      32 » Quant au jour et à l'heure, personne ne les connaît, pas même les anges dans le ciel ni le Fils : le Père seul les connaît.

      Marc 14

      1 La fête de la Pâque et des pains sans levain devait avoir lieu deux jours après. Les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi cherchaient les moyens d'arrêter Jésus par ruse et de le faire mourir.

      Marc 15

      25 C'était neuf heures du matin quand ils le crucifièrent.
      40 Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le jeune et de Joses, ainsi que Salomé,

      Marc 16

      1 Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie la mère de Jacques et Salomé achetèrent des aromates afin d'aller embaumer Jésus.
      8 Elles sortirent du tombeau et s'enfuirent, toutes tremblantes et bouleversées, et elles ne dirent rien à personne car elles étaient effrayées.

      Jean 1

      30 C'est celui à propos duquel j'ai dit : ‘Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il existait avant moi.’
      42 Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit : « Tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas », ce qui signifie Pierre.
      48 « D'où me connais-tu ? » lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : « Avant que Philippe t'appelle, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. »

      Jean 2

      12 Après cela, il descendit à Capernaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y restèrent que peu de jours.
      13 La Pâque juive était proche et Jésus monta à Jérusalem.
      14 Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple.
      15 Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables.
      16 Et il dit aux vendeurs de pigeons : « Enlevez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce. »
      17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit : Le zèle de ta maison me dévore.
      18 Les Juifs prirent la parole et lui dirent : « Quel signe nous montres-tu, pour agir de cette manière ? »
      19 Jésus leur répondit : « Détruisez ce temple et en 3 jours je le relèverai. »
      20 Les Juifs dirent : « Il a fallu 46 ans pour construire ce temple et toi, en 3 jours tu le relèverais ! »
      21 Cependant, lui parlait du temple de son corps.
      22 C’est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.

      Jean 3

      24 En effet, Jean n'avait pas encore été mis en prison.
      28 Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit : ‘Moi, je ne suis pas le Messie, mais j'ai été envoyé devant lui.’
      30 Il faut qu'il grandisse et que moi, je diminue.

      Jean 4

      6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ midi.
      25 La femme lui dit : « Je sais que le Messie doit venir, celui que l'on appelle Christ. Quand il sera venu, il nous annoncera tout. »

      Jean 5

      1 Après cela, il y eut une fête juive et Jésus monta à Jérusalem.
      28 Ne vous en étonnez pas, car l'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix et

      Jean 9

      37 « Tu l'as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c'est lui. »

      Jean 10

      24 Les Juifs l'entourèrent et lui dirent : « Jusqu'à quand nous laisseras-tu dans l'incertitude ? Si tu es le Messie, dis-le-nous franchement. »

      Jean 11

      35 Jésus pleura.

      Jean 12

      1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie où était Lazare qu'il avait ressuscité.
      27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ? Père, délivre-moi de cette heure ? Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure.

      Jean 13

      1 Avant la fête de la Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père et ayant aimé ceux qui lui appartenaient dans le monde, les aima jusqu’à l’extrême.

      Jean 17

      1 Après ces paroles, Jésus leva les yeux vers le ciel et dit : « Père, l'heure est venue ! Révèle la gloire de ton Fils afin que ton Fils [aussi] révèle ta gloire.
      2 Tu lui as donné pouvoir sur tout être humain, afin qu'il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.
      3 Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.
      4 J’ai révélé ta gloire sur la terre, j'ai terminé ce que tu m'avais donné à faire.
      5 Maintenant, Père, révèle toi-même ma gloire auprès de toi en me donnant la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde existe.
      6 » Je t'ai fait connaître aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi et tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole.
      7 Maintenant ils savent que tout ce que tu m'as donné vient de toi.
      8 En effet, je leur ai donné les paroles que tu m'as données, ils les ont acceptées et ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé.
      9 C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi.
      10 Tout ce qui est à moi est à toi et ce qui est à toi est à moi, et ma gloire est manifestée en eux.
      11 Désormais je ne suis plus dans le monde, mais eux, ils sont dans le monde, tandis que je vais vers toi. Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m'as donné, afin qu'ils soient un comme nous.
      12 Lorsque j'étais avec eux [dans le monde], je les gardais en ton nom. J'ai protégé ceux que tu m'as donnés et aucun d'eux ne s'est perdu, à part le fils de perdition afin que l'Ecriture soit accomplie.
      13 Maintenant je vais vers toi et je dis ces paroles dans le monde afin qu'ils aient en eux ma joie, une joie complète.
      14 Je leur ai donné ta parole et le monde les a détestés parce qu'ils ne sont pas du monde, tout comme moi, je ne suis pas du monde.
      15 Je ne te demande pas de les retirer du monde, mais de les préserver du mal.
      16 Ils ne sont pas du monde, tout comme moi, je ne suis pas du monde.
      17 Consacre-les par ta vérité ! Ta parole est la vérité.
      18 Tout comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai moi aussi envoyés dans le monde,
      19 et je me consacre moi-même pour eux afin qu'eux aussi soient consacrés par la vérité.
      20 » Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en moi à travers leur parole,
      21 afin que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient [un] en nous pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
      22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée afin qu'ils soient un comme nous sommes un
      23 ? moi en eux et toi en moi ?, afin qu'ils soient parfaitement un et qu’ainsi le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
      24 Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi afin qu'ils contemplent ma gloire, la gloire que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant la création du monde.
      25 Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi, je t'ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m'as envoyé.
      26 Je leur ai fait connaître ton nom et je le leur ferai connaître encore, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux et que moi je sois en eux. »

      Jean 18

      28 De chez Caïphe, ils conduisirent Jésus au prétoire ; c'était le matin. Ils n'entrèrent pas eux-mêmes dans le prétoire afin de ne pas se souiller et de pouvoir manger le repas de la Pâque.

      Jean 19

      14 C'était le jour de la préparation de la Pâque, il était environ midi. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. »
      25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala.

      Jean 20

      1 Le dimanche, Marie de Magdala se rendit au tombeau de bon matin, alors qu'il faisait encore sombre, et elle vit que la pierre avait été enlevée [de l’entrée] du tombeau.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.