Dictionnaire Biblique de Top Bible

JUGER

Jésus dit expressément : « Ne jugez point » (Mt 7:1) ; il ajoute : « Ne condamnez point, pardonnez » (Lu 6:37).

Il affirme ainsi que nous n'avons pas le droit de formuler des appréciations impitoyables sur la personne de notre prochain ; il nous invite à nous juger nous-mêmes premièrement (Image de la poutre et de la paille).

Dans Mt 15:1 et suivants, il refuse de répondre à une question des Pharisiens parce que ceux-ci, qui accusent les disciples, ont eux-mêmes transgressé gravement la loi sur laquelle ils s'appuient.

Jésus fait la guerre à l'esprit de jugement, esprit de critique et de censure, que les apôtres, après lui, ont combattu dans l'Église naissante. (cf. Ro 14:10, Jas 4:11 etc.) Cet esprit est fait d'ignorance, d'orgueil et de jalousie ; il est donc injuste, dur pour autrui, implacable même, il prononce sur l'apparence ou d'après des préjugés, il sème le découragement, il dessèche le coeur et endurcit l'âme, parfois même il devient violent et persécuteur. Il est l'ennemi le plus néfaste de la vie fraternelle et de la paix entre les hommes et dans l'Église.

Au contraire, celui qui se juge lui-même premièrement (Mt 7:3) et qui se souvient de ses propres fautes entretient en lui l'humilité (voir ce mot), qui lui dicte des jugements empreints de douceur et de bienveillance ; il est de ceux qui « procurent la paix » (Mt 5:9). Cette attitude, magnifiquement décrite dans 1Co 13:4,7, est le fruit d'une vie spirituelle riche et approfondie, qui se garde de juger sur l'apparence (cf. Jn 7:24 8:15) et de décourager autrui, qui respecte la liberté de conscience des frères (Ro 14,1Co 10:29), qui, surtout, s'interdit de se mettre à la place de Dieu (1Co 4:5, Ro 14:10), juge suprême, seul juste, seul saint, juge de tous.

Mais les actions et les pensées des hommes sont bonnes ou mauvaises ; et le christianisme, qui se distingue par son caractère essentiellement moral, implique l'approbation ou la condamnation de ces actes (Ro 2:14,2Co 4:2,1Co 2:16), selon qu'ils sont ou ne sont pas moraux et conformes à l'esprit de l'Évangile (Phi 1:10,1Th 5:21).

Déjà pour les croyants de l'A. T, le discernement du bien et du mal était une nécessité de la foi (Ge 2:17,1Ro 3:9, Jon 4:11, Job 6:30, Pr 1:4, Sir 17:7 etc.) ; à plus forte raison l'est-il pour le disciple du Christ, ce discernement du bien et du mal (Heb 5:14), de ce qui est juste (Lu 12:56 et suivant), de la volonté de Dieu (Ro 12:2), des cas de conscience (Ro 2:18, Bbl. Cent.), des nuances (Php 1:10, id.), et ce « discernement des esprits » qui consiste à distinguer vrais et faux prophètes, et que saint Paul considère comme un don de l'Esprit (1Co 12:10).

Jésus lui-même, tout en mettant en garde ses disciples contre l'esprit de dénigrement, sous-entend qu'ils doivent pourtant identifier les coupables, les indignes : considérer et traiter en conséquence telles ou telles personnes comme « chiens », « pourceaux », « faux prophètes », « reconnaître à leurs fruits les mauvais arbres », etc. (Mt 7:6,15,19) sont des jugements de valeur qu'il commande aussitôt après avoir condamné l'esprit de jugement (verset 1-5) ; ce fait prouve bien que sa condamnation porte sur les jugements inspirés par une âme malveillante ou superficielle.

Quant à l'expression de nos blâmes concernant le prochain, s'il est vrai que Jésus a émis sur certains de ses contemporains des jugements parfois sévères et même indignés, --qui sont surtout provoqués par l'hypocrisie (voir ce mot), --son exemple en l'espèce n'est pas normatif pour nous : lui, c'est sa sainteté et sa connaissance parfaite du coeur humain qui l'autorisaient à s'indigner sans erreur ni injustice possible ; nous, ignorants et imparfaits, nous devons sans doute énergiquement réprouver le mal (Eph 5:11), mais nous ne devons prononcer sur les personnes que dans le même esprit de bienveillance que nous souhaitons pour nous-mêmes (Mt 7:12).

Certes, la solidarité est étroite entre les actions et leurs auteurs, et chacun est dans une grande mesure responsable des actes qu'il commet ; mais le mystère des justes responsabilités est connu de Dieu seul, et lui-même ne veut pas la mort du pécheur, mais sa conversion et sa vie (Eze 18:23, cf. Jn 3:17).

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

  • versets sélectionnés
  • Vidéos et messages relatifs
  • Commentaires bibliques
  • Hébreu / Grec
  • Dictionnaire
  • Versets relatifs
  • Carte
  • Favoris
  • Partager

Pour ajouter un favori, merci de vous connecter : Se connecter

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Versets relatifs

    • Genèse 2

      1 C’est ainsi que furent terminés le ciel et la terre et toute leur armée.
      17 mais tu ne mangeras pas le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, c’est certain. »

      Job 6

      30 Y a-t-il de l'injustice sur ma langue et ma bouche ne discerne-t-elle pas le mal ?

      Proverbes 1

      4 pour donner du discernement à ceux qui manquent d’expérience, de la connaissance et de la réflexion aux jeunes.

      Ezéchiel 18

      23 Est-ce que je prends plaisir à voir le méchant mourir ? déclare le Seigneur, l'Eternel. N'est-ce pas plutôt à le voir changer de conduite et vivre ?

      Jonas 4

      11 et moi, je n'aurais pas pitié de Ninive, la grande ville, dans laquelle se trouvent plus de 120'000 êtres humains incapables de distinguer leur droite de leur gauche et un grand nombre d’animaux ! »

      Matthieu 5

      9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

      Matthieu 7

      1 » Ne jugez pas afin de ne pas être jugés,
      3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?
      6 » Ne donnez pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et qu'ils ne se retournent pour vous déchirer.
      12 » Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.
      15 » Méfiez-vous des prétendus prophètes ! Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces.
      19 Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

      Matthieu 15

      1 Alors des pharisiens et des spécialistes de la loi vinrent de Jérusalem trouver Jésus et dirent :

      Luc 6

      37 » Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés ; pardonnez et vous serez pardonnés.

      Luc 12

      56 Hypocrites ! Vous savez reconnaître l'aspect de la terre et du ciel ; comment se fait-il que vous ne reconnaissiez pas ce temps-ci ?

      Jean 3

      17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

      Jean 7

      24 Ne jugez pas d’après l'apparence, mais portez un jugement juste. »

      Jean 8

      15 Vous, vous jugez de façon humaine ; moi, je ne juge personne.

      Romains 2

      14 Quand des non-Juifs qui n'ont pas la loi font naturellement ce que prescrit la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes, bien qu'ils n'aient pas la loi.
      18 tu connais sa volonté et tu discernes ce qui est important, car tu es instruit par la loi.

      Romains 3

      9 Que dire donc ? Sommes-nous supérieurs aux autres ? Pas du tout. En effet, nous avons déjà prouvé que Juifs et non-Juifs sont tous sous la domination du péché,

      Romains 12

      2 Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

      Romains 14

      1 Accueillez celui qui est faible dans la foi sans discuter ses opinions.
      2 L'un a la conviction de pouvoir manger de tout ; l'autre, qui est faible dans la foi, ne mange que des légumes.
      3 Que celui qui mange de tout ne méprise pas celui qui ne le fait pas, et que celui qui ne mange pas de tout ne juge pas celui qui le fait, car Dieu l'a accueilli.
      4 Qui es-tu pour juger le serviteur d'un autre ? Qu'il tienne bon ou qu'il tombe, cela regarde son seigneur. Mais il tiendra bon, car Dieu a le pouvoir de l'affermir.
      5 L'un fait une différence entre les jours, un autre les estime tous égaux. Que chacun ait dans son esprit une pleine conviction.
      6 Celui qui fait une distinction entre les jours le fait pour le Seigneur [et celui qui ne fait pas de distinction le fait aussi pour le Seigneur]. Celui qui mange de tout, c’est pour le Seigneur qu’il le fait, puisqu’il exprime sa reconnaissance à Dieu. Celui qui ne mange pas de tout le fait aussi pour le Seigneur, et il est reconnaissant envers Dieu.
      7 En effet, aucun de nous ne vit pour lui-même et aucun ne meurt pour lui-même :
      8 si nous vivons, c'est pour le Seigneur que nous vivons, et si nous mourons, c'est pour le Seigneur que nous mourons. Ainsi, soit que nous vivions, soit que nous mourions, nous appartenons au Seigneur.
      9 En effet, Christ est mort et [il est ressuscité, ] il est revenu à la vie pour être le Seigneur des morts et des vivants.
      10 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? Nous comparaîtrons tous, en effet, devant le tribunal de Christ,
      11 car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, chacun pliera le genou devant moi et toute langue rendra gloire à Dieu.
      12 Ainsi donc, chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.
      13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres, mais veillez plutôt à ne pas placer d’obstacle ou de piège devant votre frère.
      14 Je sais et je suis convaincu dans le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, mais si quelqu’un considère telle chose comme impure, alors elle est impure pour lui.
      15 Si ton frère est attristé à cause de ce que tu manges, tu ne marches plus selon l'amour. Ne cause pas, par ta nourriture, la perte de celui pour lequel Christ est mort.
      16 Que ce qui est bon pour vous ne devienne pas un sujet de calomnie.
      17 En effet, le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.
      18 Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
      19 Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à entretenir la paix et à nous faire grandir mutuellement dans la foi.
      20 Pour de la nourriture, ne détruis pas l'œuvre de Dieu. Certes, tout est pur, mais il est mal de manger quelque chose si cela représente un obstacle pour quelqu’un.
      21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin et de t'abstenir de ce qui peut être pour ton frère un obstacle, [un piège ou une source de faiblesse].
      22 Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même par ce qu'il approuve !
      23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par une conviction de foi. Tout ce qui ne provient pas d’une conviction de foi est péché.

      1 Corinthiens 2

      16 En effet, qui a connu la pensée du Seigneur et pourrait l'instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.

      1 Corinthiens 4

      5 C'est pourquoi ne portez aucun jugement avant le moment fixé, avant le retour du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs. Chacun recevra alors de Dieu la louange qui lui revient.

      1 Corinthiens 10

      29 Je parle ici non de votre conscience, mais de celle de l'autre personne. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère ?

      1 Corinthiens 12

      10 à un autre la possibilité de faire des miracles ; à un autre la prophétie ; à un autre le discernement des esprits ; à un autre diverses langues ; à un autre l'interprétation des langues.

      1 Corinthiens 13

      4 L'amour est patient, il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil,

      2 Corinthiens 4

      2 Nous rejetons les actions honteuses qui se font en secret, nous ne nous conduisons pas avec ruse et nous ne falsifions pas la parole de Dieu. Au contraire, en faisant connaître clairement la vérité, nous nous recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu.

      Ephésiens 5

      11 et ne participez pas aux œuvres stériles des ténèbres, mais démasquez-les plutôt.

      1 Thessaloniciens 5

      21 mais examinez tout et retenez ce qui est bon.

      Hébreux 5

      14 Mais la nourriture solide est pour les adultes, pour ceux qui, en raison de leur expérience, ont le jugement exercé à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

      Jacques 4

      11 Ne dites pas du mal les uns des autres, frères et sœurs. Celui qui parle contre un frère ou qui juge son frère parle contre la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu ne la mets pas en pratique, mais tu t’en fais le juge.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider